question aux spécialistes

bonjour a tous une question que je pose depuis un certain temps et je me decide
je me trouve dans une situation ou jedevrai me mettre enfuite mais voila je suis au vent de la cote et près de celleci; que dois je faire ? merci de toutes vos reponses

L'équipage
14 fév. 2007
14 fév. 2007
0

il est déjà bien trop tard pour se poser la question
car il aurait déjà fallu ne pas se mettre dans cette situation qui est parfaitement prévisible dans tous les cas

mais en cas de nécessité, il n'y a pas de recette miracle et toute méthode, y compris l'usage du moteur en bon état et suffisamment puissant qui doit équiper ton bateau et la prière que tu connais au Dieu de permanence ce jour là, est à tenter pour s'éloigner de la cote et trouver un abri

amicalement

14 fév. 2007
0

et aussi ..
pendant la prière, chercher sur la carte le point de côte le moins dangeureux (sable en pente douce) et tenter de s'y diriger, avec tous les mouillages à poste prêts à être largués.

Il y a deux ans, lors d'une très violent tempète dans le golfe du Lion, un bateau s'est échoué ainsi sans dégats sur une plage près de Montpelier. L'occupant qui avait quitté le bord au large est mort noyé, alors que le bateau s'est posé gentiment sans casse.

14 fév. 2007
0

faut y être
mais après le moteur déjà évoqué par notre éminent spécialiste qui révèle bien de la nécéssité d'un moteur bien entretenu et suffisemment puissant pour étaler le vent et la mer, on en revient à la notion du moteur comme élément de sécurité...

et avant l'idée de catherine sur le choix de zone d'échouage la moins mauvaise, en tout cas pour l'équipage,

il y a aussi le mouillage, l'arguer toute la longueur et normalement ça doit s'arrêter; pas tout de suite, mais quand même , c'est prévu pour normalement, et si le moteur n'est pas assez puissant pour remonter il peut soulager le mouillage pour amortir les cout de boutoir,

mais encore avant tout comme l'a déjà dit notre homme plein de sagesse, on ne doit pas s'y mettre , arrondir les dangers très large et toujours très loin des dangers sous le vent.

je dis ça car je me suis fait prendre par beau temps (et oui, avertissement gratuit)
j'étais au vent de fort boyard pour en faire des photo avec le soleil couchant, et donc pas tellement loin de lui,

je me dis bon on va empanner pour s'éloigner et passer sur le coté, le temps de la manoeuvre plus le courrant àa ce moment là, et bein on s'est retrouvé sur les déferlantes (ou brisants je ne sais plus comment dire) et donc à peine le temps de se rendre compte et on se retroubvait avec des vagues qui tombaient littérallement sur le bateau par paquet que j'avais l'impression d'être dans un baignoire, ça fait rire beaucoup de monde qui était dans le bateau de me voir trempé de la tête aux pieds mais moi moins car le fort boyard je le voyait arriver trop vite...

donc toujors loin des dangers, même si on fait plus de chemin... attention à l'entrée des ports qui sont des pièges pour ça...

bonne navigation

15 fév. 2007
0

idem que Robert
mais à Canet. Le bateau arrivait d'Ibiza. Le bateau s'est échoué et le gars a été retrouvé mort.

15 fév. 2007
0

Canet..
Oui, mais à canet on lui avait déconseillé l'entrée because vent du sud et conseillé d'aller à port vendres à 10mn (où il venait de passer devant).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (143)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021