Question aux normands

J'envisage de remonter la Seine entre Le havre et Rouen.
Est ce faisable sur une marée ???
Si pas faisable, quel arrèt est possible en cours de route ??
Question subsidiaire, quelle carte SHOM ou navicarte couvre cette zone ???
Merci par avance pour vos réponses.

L'équipage
31 mai 2010
31 mai 2010
0

remontée....
de mes anciens souvenirs (...), pas possible,
une halte vers Caudebec-Duclair s'impose

attention aux coeffs et crues

01 juin 2010
0

Possible
Sur une marée en partant de Honfleur à la BM pour avoir le flot à partir de Tancarville. Mais comme on n'a droit de naviguer en Seine que de jour, il faut choisir un jour où la BM est très tôt le matin.

Sinon, escale possible à Caudebec, mais attention au sillage des navires : ça peut casser un bateau à quai. Donc éviter l'escale dans toute la mesure du possible. Si on est obligé, tenter de s'amarrer entre une péniche et le quai.

De toute façon, bien suivre les règles : s'annoncer sur les canaux VHF ad hoc et se tenir du côté droit.

Il est utile d'avoir le guide ou, à défaut, le dépliant diffusé par le port de Rouen.

01 juin 2010
0

Merci pour vos réponses
Il n'y a qu'un guide diffusé par le port de Rouen ???
Pas de cartes marines ou autre documents officiels ??
Donc, pas evident de faire le trajet en une seule marée.
Merci encore pour vos réponses

01 juin 2010
0

aller au club de honfleur....
Dans la petite brochure de présentation du club et des navigations, la remontée de la Seine est très bien décrite.
Effectivement, la régle du jeu est de partir d'Honfleur à BM et tôt le matin.
De très nombreux anglais le font tous les ans.

PS: le pilote cotier "Rondeau" décrit lui aussi cette remontée.

01 juin 2010
0

Aucun problème en une marée...
Je reviens plus tard dans la journée!

01 juin 2010
0

rouen
WAHHHHHHHHHHHH enfin quelqu'un de heo qui passe par rouen :&gt , en espérant se croiser sur le port je te souhaite une bonne remontée ;)

01 juin 2010
0

rouen
WAHHHHHHHHHHHH enfin quelqu'un de heo qui passe par rouen :&gt , en espérant se croiser sur le port je te souhaite une bonne remontée ;)

01 juin 2010
0

Pour monter à Rouen
C'est parfaitement faisable en une marée, environ 5h30 à condition d'assurer entre 4 et 5N minimum sur l'eau.
Comme déjà indiqué, il est interdit de naviguer de nuit, cad entre 30mn avant le coucher du soleil et 30 mn après son lever.
Il faut prendre la renverse de BM au niveau de la balise A (extrémité de la digue du Ratier) ou de Honfleur.
Deux ports de départ possibles : Le Havre ou Honfleur.
La renverse se produit à la balise A à la BM du Havre, ce qui oblige à se lever très tôt si on part de ce port. Il faut en effet une renverse en tout début de matinée pour arriver à Rouen avant la nuit.
La meilleure solution à mon avis est de partir de Honfleur. La sortie se fait à H + 30 et on sort du sas en fait à H + 50mn.
Il faut donc sortir au sas précédent la BM du Havre.
Attention toutefois en sortant à BM car il y a parfois peu d'eau devant le sas.
Ensuite, on monte en laissant les bouées rouge à tribord.
Effectivement, comme indiqué par farfa 2, le fascicule du CNH décrit fort bien la remontée et ses règles.
Tout d'abord, on monte en longeant la rive gauche et on ne doit en aucun cas gêner les navires de commerce qui dépassent parfois 250m de long et dont le pied de pilote a parfois l'épaisseur d'une page du Marin Breton.
Veiller VHF 73.
L'arrêt en route est en fait impossible. Les pontons de Caudebec et Duclair sont dangereux en cas de passage d'un gros navire. La vague d'étrave peut faire monter les bateaux sur le ponton avec de gros dégâts. Impossible de ravitailler en carburant en route, même si on passe devant de très grandes raffineries!
En cas d'absolue nécessité, on peut s'amarrer sur un des énormes coffres cylindriques destinés aux gros navires. Délicat car ils n'arrêtent pas de tourner. Quelques bouées en route, notamment à Hénouville (amont de Duclair), généralement occupées.
A une époque lointaine où j'avais un bateau un peu lent, équipé d'un HB, il m'est arrivé de prendre la renverse vers La Bouille, mais ce n'est pas catastrophique.
A Rouen, une marina a été aménagée depuis 2008 dans la darse Barrillon du bassin St Gervais (à bâbord en arrivant). Sécurisé mais très loin de tout.
Pour le retour, tu prendras nécessairement une renverse dans le nez sur une partie de la route.
Même règle, on part tôt le matin et on descend en longeant la rive droite.

Si tu veux remonter plus haut que Roue, il faut démâter au Havre ou à Honfleur car à Rouen, il faut réserver une vacation d'une grue du port, hors de prix et peu adapté!
Dans ce cas, on peut remonter jusqu'à la halte de plaisance sur l'île Lacroix, attention au courant.
Je crois que tout y est, bonne navigation.

01 juin 2010
0

Erreur sur la durée du trajet...
ou de l'inconvénient de ne pas se relire avant d'envoyer.

Il faut compter environ 8h30 de route et non 5h30.

En montant, attention aux bouées vertes et surtout ne pas manquer celle du virage de Quillebeuf car il n'y a pas d'eau derrière!

01 juin 2010
0

Avec un gros coefficient...
le courant sera plus vif et tu mettras donc moins de temps.
Mais pour redescendre dans les mêmes conditions, tu auras plus de courant favorable pendant une partie du trajet mais aussi davantage de courant dans le pif pendant le reste!

01 juin 2010
0

Quelle incidence
sur le temps de montée (ou de descente d'ailleurs) selon le coefficient de marée.
Autrement dit, vaut-il mieux privilégier ou au contraire éviter les forts coefs ?
La réponse semble aller de soi mais rien ne vaut l'expérience. :-)

01 juin 2010
0

bah....
nous l'année derniere on amit 10h00 de rouen a tancarville en restant a 5 noeuds minimum.(en partant 1h00 avant le plein et de profiter de la descente).
pour aller loin,ménage ta monture.restons cool avec nos moteurs.
A+

01 juin 2010
0

Précisions
Dans mon post précédent, quand je parlais d'un guide utile, il s'agissait du guide Navicarte "La Seine aval du Havre à Paris".

En tout cas, c'est une belle balade, mais un peu longuette.
A faire plutôt un jour de vent faible. Le clapot vent contre courant est inconfortable, et comme ça n'arrête pas de tourner, il y a toujours des branches vent dans le pif.

Dernier truc : panne moteur interdite. Donc à faire plutôt à 2 bateaux pour pouvoir se remorquer au cas où.

01 juin 2010
0

Panne moteur en Seine
C'est vrai que la panne est "interdite". IL faut donc être sûr de sa mécanique.
Quant à faire route à deux afin de pouvoir éventuellement se remorquer, c'est pure utopie.
Lors d'une descente en fin d'Armada, mon moteur fut victime de problèmes de refroidissement. Il y avait pourtant beaucoup de bateaux.
Un premier bateau d'environ 11m nous prit d'abord en remorque, tout en me prévenant à juste titre qu'il ne pourrait me tirer longtemps (j'ai un Ecume de Mer) sans risquer l'échauffement.
Le relais fut ensuite pris par un gros voilier anglais de quelque 15/18m avec un gros moteur, plus de 100CV. Du côté de Tancarville, nous avons du stopper et rester un moment au mouillage car cela commençait à chauffer.

C'est une très belle balade... par beau temps.

02 juin 2010
0

Merci pour vos réponses
J'ai maintenant une idée un peu plus claire de la situation.
Il me reste à acheter le guide navicarte concerné.
Merci encore à vous tous pour ces précieux renseignements

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (45)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021