Quels sont les prémices d'arrivée de la brume d'apres midi d'été en Med

Quels sont les prémices d'arrivée de la brume d'apres midi d'été en Med.
J'ai peur tres de la brume soudaine d'apres midi ensolleillés, et je ne suis pas sur quelle soit annoncé systématiquement chez les meteo.
.
Auriez vous des indices ?

L'équipage
25 juin 2014
25 juin 2014
0

Bonjour,

C'est aussi une de mes inquiétudes principale en mer. Chaque fois j'ai constaté une humidité importante dans les voiles même avec un grand soleil mais là c'est déjà trop tard, ça vient très vite !

25 juin 2014
0

Euhhh...

Pourquoi tu as peur de la brume ?

A cause de ça :
www.allocine.fr[...]32.html

?

25 juin 2014
0

oui, comme MIC on peut remarquer aussi en faisant attention que l'horizon parait proche et plus fonce que le ciel bleu au dessus mais ca n'est pas evident. -Question d'habitude.
-C'est bien de craindre le brouillard, meme le radar et l'-Ais ne détectent pas le pechou a 300 m devant.

25 juin 2014
0

Si un radar ne détecte pas un pécheur à 300 m (ou même à 1 M), c'est que ce radar a un problème...
Pour l'AIS, si le pécheur n'a pas d'émetteur AIS, c'est plus compréhensible...

25 juin 201425 juin 2014
0

Oui, un Furuno 1715 depuis 2008, bien utilisé avant l'AIS
La rade de Houat sur l'échelle 0,75 M.
Je crois savoir régler le Rain et le Sea Clutter...
Bon, d'accord, s'il s'agit d'une barque de 3 m avec un 2,5cv, il faut les bons réglages...

25 juin 2014
1

@Kaj:
Le radar détecte tout type d'objet qui dépasse de l'eau. Il ne s'arrête pas au metal ! le bois, le plastique, le caoutchou, l'alu, la glace et même la pluie ... il voit tout. Heureusement l'air et la brume ne l'arrête pas.
On se demande qui n'a pas l'expérience de son radar !!!

25 juin 2014
0

pecheur pas en metal, bateau en bois, moteur trop bas, on ne voit pas le bateau, on dirait que tu n'as pas trop d'experience l'ami. ---Je me trompe ?

25 juin 201416 juin 2020
0

Des petits péchous (non pontés, des zods sans doute) au large de Brigognan par temps de brouillard: on voit mon morceau de cercle de garde, gain évitant les retours trop près du bateau, et sea clutter juste à point pour faire apparaître faiblement le retour des vaguelettes...

25 juin 201425 juin 2014
0

si ton radar ne le voit pas c'est qu'il est mal réglé ou KC!
(Oups, coiffé au poteau)

25 juin 2014
0

selon mon expérience depuis 4 ans , seuls exemples fin avril ou mai , une ou deux fois par an, quand il y a de l'air chaud sur une mer encore froide (17 ou 18) ensuite connais pas

une régate des régates impériales annulée en 2013

a noter que ça s’arrête à 100 ou 200 mètres du bord. j'ai une photo faut que je la trouve

25 juin 201416 juin 2020
2

Je connais pas bien la Med, mais il pourrait s'agir d'une brume d'advection
selon Météo-France
www.meteofrance.fr[...]uillard
" Le brouillard d'advection
Un brouillard d'advection se forme lorsqu'une masse d'air chaud et humide se déplace sur une surface relativement froide. La base de cette masse d'air se refroidit au contact de la surface froide et ce refroidissement se propage sur une certaine épaisseur. Le refroidissement entraîne la condensation de la vapeur d'eau en minuscules gouttelettes maintenues en suspension par la turbulence et le vent léger.
Ce brouillard est rarement très dense (visibilité rarement inférieure à 100 m), mais son épaisseur verticale est importante et il peut se former à tout moment de la journée.
La plupart des brouillards rencontrés en haute mer sont des brouillards d'advection. Leur dissipation se produit avec le réchauffement de la surface froide ou par un changement de masse d'air, au passage d'un front par exemple."

Donc l'air doit être
1 -plus chaud que la mer
2 - Très humide
Supposons qu'on dispose à bord d'un hygromètre qui donne le % d'humidité, et qu'on connaisse la t° de la mer (il existe des cartes, ou un thermomètre dans l'eau) et de l'air.

Il y aura brume si le "point de rosée" est dépassé
Voir exemple avec l' image 2
t° de l'air = 30°
humidité = 70 %
Le point de rosée est d'environ 24°
Si la température de la mer est INFERIEURE à 24°, il y aura condensation d'humidité, donc brume possible
Si la t° de l'eau est SUPERIEURE à 24°, pas de brume

On voit donc que l'air doit être assez humide. Par exemple, avec 50% d'humidité, l'eau doit être plus FROIDE que 18° pour un air à 30°, cas qui doit être peut fréquent.
En pratique, en prenant les prévisions de t° maximale pour la journée, et en connaissant la température de l'eau qui ne bouge pas beaucoup au large pendant une journée, et avec un hygromètre à 2 balles, on doit pouvoir estimer la probabilité de brume pour une journée.

25 juin 201416 juin 2020
0

Un exemple concret.
T° max de l'air prévue en Med aujourd'hui: 25°
T° de l'eau: 20 / 21° C
www.meteociel.fr[...]mer.php
Il faut (voir image) une humidité de 80% pour avoir une brume de mer

PS (ne PAS prendre la carte des valeurs d'humidité du matin: elles sont toujours fortes car la t° est basse ! exemple image 3 à Leucate 87% d'humidité mais pour 19°, pas 25° Bon on pourrait extrapoler mais cela suppose que la quantité d'eau dans l'air va rester la même pendant toute la journée, ce qui n'est pas exact en général: le vent peut amener un air plus sec ou plus humide !!!!).

Il faut un hygromètre à bord pour mesurer à l'instant du maximum de chaleur...

PS2: c'est comme cela que Météo-France prévoit le brouillard. Mais c'est difficile de prévoir avec exactitude le degré d'humidité, et on est souvent à quelque % près...

25 juin 2014
0

Je n'ai rencontré ce phénomène qu'une seule fois en été, en mer Tyrrhénienne lors d'une traversée sur Ponza. Au lever du jour, et par patchs (sans vent). Mon bateau de l'époque n’était pas équipé de radar et d'AIS, c'était...de la corne de brume qui ne servait même pas à me rassurer. Le tout s'est évanoui avec le réchauffement solaire

25 juin 2014
0

Je vous remercie pour vos contributions....Tres interressant tout ça mais...
Concretement je n'ai pas sur mon petit canot, le diagramme de l'air humide collé dans le cocqpit, ni le matos de mesure et surtout pas suffisamment dl'intelligence pour bien exploiter tout ça. Une appli sur android où on saisie T° eau et air + hygro ce serait bien. Moi je sais hélas pas faire.
Mais un hygometre àbord voir si on est = ou >à 80% relative c'est interessant . A 20% du point de rosé serait on tranquille ? Ou bien on ne sort jamais ?, Car le petit vent marin est souvent proche de la saturation sans pour autant generer de brume ? Non ?
.
Vu la temperature de l'eau cette brume serait donc plus probable si je vous suis bien, juste apres un coup de Tramontane ou Mistral ?
.
Humidité dans les voiles et horizon plus foncé c'est à retenir et à confirmer.
.
J'ai souvent noté cette brume en Langedoc l'été vers 15h, arrivé par grand beau temps, vent marin de quelques nds , une vraie purée de poix qui avance dans les terres sur quelques petits km.
Cordialement

25 juin 2014
0

Se faire envelopper par la brûme est totalement magique et irréel.
En bateau on a la chance de flotter et de pouvoir faire du sur place
(en avion on passe en IFR ou on se tue!). Avec un Radar, engin merveilleux, si bien utilisé, on peut continuer, en restant très vigilent. Il y a la cloche de brûme à l'usage des pas sourds. Il est certes ennuyeux de se faire couler par un inconnu. On peut aussi éventuellement prier ou pour les audacieux mettre le PA et aller se coucher. Il ne fallait pas aller sur l'eau.

25 juin 2014
0

pour la brume en navigation c'est la corne ,la cloche c'est pour le mouillage ..
alain

25 juin 201416 juin 2020
0

@ Papy-James
T'es pas bête car t'es un marin !

Une appli Android ??? Pourquoi ???
Une image collée dans le cockpit, oui !

Exemple d'utilisation. C'est hyper-simple
T° Air 30° (flèche rouge)
T° mer 22 °C (flèche bleue)
Les flèches se rejoignent sur 60% (lignes en diagonales)
Donc: si hygromètre plus de 60%, risque de brume
si hygromètre moins de 60%, pas de risque

Tramontane ou Mistral: NON
Ce sont en général des vents secs et froids, donc pas très humides

Les vents humides viennent en gros du sud (pour être chaud) et/ou de la mer car ils se sont chargés en humidité en passant sur l'eau (pardi !)
Des entrées maritimes, quoi !
Tu as bien noté les circonstances, bravo !
Voile humide: OUI
horizon plus foncé: je ne sais pas. Je dirais horizon plus foncé dos au vent , horizon plus brumeux face au vent...

26 juin 201416 juin 2020
0

Humidité moyenne Carcassonne
Janvier - décembre
82 79 74 74 72 69 64 68 73 80 82 84 75,08
Juillet 64 %
Août 68%

Montpellier : Plus près de la mer, peu de différence...
75 73 68 68 70 66 63 66 72 77 75 76
Juillet 63 %
Aout 66%
température max moyenne Juillet 28.4 Aout 27.7
Température de l'eau (exemple Leucate), disons 23° en moyenne (entre 20 et 25 ° !)
Il faut une humidité entre 70 et 75% pour pouvoir avoir de la brume, ce qui n'est fréquent que par vent de secteur E (la brise de mer ne compte pas. de l'air trop sec venant de la terre ne va pas se charger d'humidité en quelques heures).
Voir la rose des vents pour le Languedoc central sur 10 ans dans la deuxième quinzaine de Juillet
Donc ce n'est pas tous les jours !
Tu as raison pour le vent: le vent, s'il n'est pas lent, va égaliser les températures par brassage. Donc pas de couche froide près de l'eau.

C'est vrai que l'usage d'un hygromètre n'est pas si facile. Voir ma remarque dans un post plus loin. Si l'humidité décroît au cours de la journée (quand la température augmente), OK
Si elle est stable à un niveau élevé ou augmente pendant la journée, possibilité de brume.

26 juin 2014
0

Tu as raison sur ce point Papy, la brise thermique (de jour du moins) c'est un "appel d'air" maritime, donc plus humide, par l'élévation de l'air chauffé par la terre. Cet air "terrien" est rejeté en altitude et "prends la place " de l'air maritime. Ainsi dans la masse d'air, elle se refroidis par le bas (il faudrait lancer une sonde a cet endroit pour obtenir le "gradient adiabatique", soit la T° au fur et a mesure de l'élévation pour en determiner les zones d'inversion de la courbe). L'influence de la T° de la mer joue aussi.
Mais c'est une brume légère, aérienne, pas une de ces brumes a couper au couteau.

26 juin 2014
0

Bon, j'ai atteint (et sans doute dépassé) mon niveau de compétence...
Je ne connais pas la situation en Med, bien mieux pour la Bretagne, où la brise de mer en été ne crée pas de brume significative (pendant la nuit c'est de l'air sec qui repart vers la mer (brise de terre): c'est pourquoi j'ai écrit que le brise de mer ne peut pas se charger de trop d'humidité en quelques heure, à l'inverse par exemple des vents généraux de SW qui ont survolé la mer pendant des jours et des jours)
Il y a sans doute des facteurs qui m'échappent pour le Languedoc
En tout cas, merci pour ta question, qui est passionnante...

25 juin 2014
0

Phyteas 54 grand merci pour la demo, certains vont decouvrir, je sais me servir de ce diagramme ayant fait du traitement d'air et du froid. Mais non seulement ce n'est pas forcement pratique sur mon ptit boat , mais les criteres que tu cite me semblent trop simples en theorie:
.
- La T° de l'eau en Languedoc exede rarement les 20° au dela des 300m.
- Le vent marin ou la brise thermique se sature d'eau en soufflant au dessus le mer et arrive sur le litoral systemetiquement avec une hygro relative voisine de 90%. Ce qui veut dire si on suis ton raisonnement que des lors que la brise marine se leve ou que c'est marin on aurait de la brume : Hors il n'en est rien.
.
En consequence il manque des parametres, je pense que c'est la vitesse du vent : Jamais vu cette brume par un vent de mer de plus de 4 ou 5nds. Normal à mon avis , puisque l'air avec un taux de renouvellement n'as peut etre pas assez de temps pour condenser.....Mais ça c'est ma theorie et je ne suis pas un bon.
Bref il doit manquer des parametres à ton analyse.......
Cordialement

26 juin 2014
0

Phyteas 54 Grand merci pour tes fines analyses.
Néanmoins, je suis perplexe :
- Les valeurs moyennes de temperature et d'hygro n'ont pas de sens en Languedoc . En simplifiant on a 2 regimes : Vent de terre/vent de mer.
Les valeurs moyennes pourraient nous dire quelque chose si elles correspondait à un seul des régime. 23° en moyenne à Leucate !? là j'ai du mal sachant que Juillet est souvent copieux sous Tram dans ce cas c'est 18° . Ces T° sont celles prelevées sur la plage ? ou au delà des 300m ?
.
- Ou je ne suis pas du tout en phase avec ton analyse, c'est sur l'hygro de la brise thermique. Mon constat ( je ne pretends pas avoir raison ) : Cette brume apparait généralement vers les 15h (soit 1h apres le zenit) par grand beau temps et vent de mer tres faible "evanescent" je dirais 1 à 2nds. Cette brume tend à disparaitre vers les 19h. Mon impression c'est qu une brise thermique trop molle est une clé de ce phenomene.
.
Ce serait interressant de savoir , si d'autres on fait les même constats en terme d'horaire.
Cordialement

25 juin 201416 juin 2020
1

Pourquoi beaucoup de brume sur les côtes du Portugal sud en été ?
Température maximale moyenne de l'air à Faro: 28°C
Température de l'eau: 20° C seulement (courant froid nord-sud le long des côtes)
Il suffit de 60% d'humidité facilement apportée par un vent de SW chaud et humide venant de Madère - Canaries

25 juin 201416 juin 2020
0

Voici un tableau du point de rosée (dew point) donnant les mêmes informations que le graphe de Pytheas :

25 juin 2014
0

Oui, c'est bien ça: pour le l'air à 30°C (dry bulb, horizontal en haut), 60% d'humidité (colonne de gauche) donne un point de rosée (dew point) (horizontal vers la droite) de 21,4°C.
En d'autres termes: Plus l'air est chaud, plus il peut "contenir" d'humidité.
Au contact de la mer, l'air se refroidit vers la température de l'eau.
Si vous prenez un volume d'air à 30° C contenant 60% du maximum d'humidité possible et que vous le refroidissez à 21°, de la vapeur d'eau (brume) va apparaître car le taux d'humidité va dépasser 100 % du maximum possible à cette nouvelle température: de l'eau qui était sous forme de gaz (simples molécules de H2O) va apparaître en gouttelettes (brume) % !

Je précise pour l'hygromètre. Si au cours de la journée, le % descend ou reste en dessous de la valeur critique (ici 60%), pas de brume. Si le % ne descend pas et reste au dessus de 60%, ou augmente régulièrement au dessus de 60%, risque de brume. J'ai dit risque: pas certitude !
Si la brume apparaît, le % sera de 100%.

25 juin 2014
0

Lors d'une traversée vers la Corse, aprés plusieurs jours de Mistral, au milieu de la nuit, pleine lune et ciel magnifique, une barre noire est arrivée à l'horizon, les voiles se sont mises à couler l'eau et 1/4h après on voyait à peine le halo des feux de route. Ca a duré 2h mais super stressant!

25 juin 201416 juin 2020
0

@ Mic
Le Mistral froid (et sec) refroidit la mer. Quand il se termine, de l'air chaud et plus humide revient sur la zone. Il y a condensation de cet air chaud et humide près de l'eau, d'où brume. Un souffle de vent moins humide peut le dissiper plus ou moins vite, ou des turbulences qui 'mixent' air chaud et froid...
Roscoff fin Août 2013 (la bouée à peine visible fait 1m de haut, à une dizaine de m, à 10 h du matin)
Phare de l'île Vierge, vers 16 h
On voit que la brume est au niveau de la mer (air chaud et humide au contact de la mer plus froide). Le rayonnement solaire réchauffe l'air par le haut, et cet air plus chaud peut 'contenir' plus d'humidité, donc disparition de la brume par le haut...

25 juin 201416 juin 2020
0

Arrivée du brouillard à Terre-Neuve (mais ce n'est pas exactement un brouillard d'advection)
plus.google.com[...]yVcwrVq

25 juin 2014
0

Ben ça arrive comme ça en Med

25 juin 201416 juin 2020
0

Bonjour,
chaque fois que j'ai rencontré de la brume en Med, c'était par temps calme, brise de mer évanescente, eau de mer un peu fraîche pour la saison et grosse chaleur humide dans un anticyclone bien calé. De préférence entre début Juillet et milieu Août. Puis assez courant en Septembre. En même temps, il suffit d'observer, on la voit arriver assez longtemps à l'avance, l'horizon est flou et une barre gris-noir entre 5 et 10° de hauteur est visible juste au dessus. Au large, ce n'est pas vraiment un problème si l'on est pas sur une "autoroute" à cargos ou paquebots. En côtière, c'est un peu plus délicat, car si les pêcheurs sont équipés de radars ou d'AIS, il y a toujours l'abruti moyen qui va continuer à 25 knt en pensant que les autre vont faire gaffe.
Il m'est arrivé une fois de partir du Cap d'Agde et de ne plus voir mon étrave au bout de dix minutes, de faire toute la route dans la purée et de voir la brume se dissiper à 1/4 de nautique des jetées de Port Vendres. Pareil il y a deux ans pour Port Camargue - Le Frioul...

25 juin 2014
0

Je confirme la brise de mer evanescente, temps calme et grosse chaleur.
L'eau etant plus froide par Tram et Mistral, aurais tu remarqué que le phénomène suive une tombée de ces vents de terre la veille ?
.
Les sites meteo annoncent ils ce phénomène ?
Tu vois une barre gris-noir : Ha ça c'est interressant, combien de temps à l'avance environ ? 1h ? 10mn ?

Merci pour ces infos

26 juin 2014
0

Merci pour tes précisions. Et surtout pour l'avertissement.
Je dois mieux examiner l'horizon, et ça c'est une leçon pour moi.
Cordialement

26 juin 2014
0

Bonne question, mais le problème, en Med, c'est que les périodes calmes s'intercalent entre deux périodes de Mistral ou de Tram. Alors pour les observations fines, ça fausse un peu.
La météo des CROSS peut de temps en temps annoncer la brume, ou pas, c'est selon. En tout cas, ne pas trop y compter.
Quant à l'observation visuelle, il suffit "d'assurer une veille attentive" comme ils disent dans le RIPAM et tu verras le phénomène à un moment ou à un autre, en tout cas suffisamment de temps avant que cela soit sur toi pour que tu puisses prendre tes dispositions. Comme pour les coups de Garbi pas annoncés, dès que tu vois que l'horizon fait des bosses, prends un ris, tu ne le regretteras pas.

25 juin 2014
0

J'ai vécu cette expérience l'an dernier, pourtant, je n'étais pas loin de la cote, simplement entre le Frioul et l'entrée du port de Marseille. Une véritable purée de pois, à ne pas voir l'avant du bateau. Cette situation est très angoissante. J'ai pu m'en sortir en utilisant le compas de bord, seulement lorsque je suis rentré dans cette purée, je n'avais pas relevé ma position. J'ai donc fais route de façon à me rapprocher de la grande jetée que j'ai pu longer jusqu'à l'entrée du port. Les phares d'entrée du port n'avaient même pas été allumés pour la circonstance, je l'ai signalé à la capitainerie en entrant.
Depuis, je ne sort jamais sans mon GPS. Mais il reste le risque de collision avec un paquebot ou même avec un autre bateau qui entre ou sort du port, là, il ne reste que l'oreille, mais avec la brume, les sons sont dilués et difficile à localiser.

25 juin 201425 juin 2014
0

J'ai eu une fois mi brume mi brouillard en Partant de Pollença vers le 5/10 octobre des le cap Fromentor brouillard jusqu'à l'arrivée la seul fois ou j'ai utilisé le radar toute une traversée , la frayeur a été vers l'arrivée du côté de Leucate j'entendais un gros moteur mais je ne voyais pas au radar à la dernière minute je l'ai aperçu mi moteur plein badin pour m'éloigner c'était un genre challand, une autre fois brume arrivant sur le Phare du Planier , pour aller au Frioul, elle est tombée d'un seul coup, pris corne de brume mais attention la plus part des petits bateaux moteur que l'on entend ne répondent pas , quand on est 2 il faut mettre quelqu'un à l'avant ASSIS par sécurité et qui ouvre oreilles et yeux, et le barreur aussi prêt à toutes manoeuvres en avançant lentement mais en étant prêt à mettre plein gaz pour éviter

25 juin 2014
0

la voile tres humide par beau temps est en med un signe qui ne trompe pas, brouillard pas loin.

25 juin 2014
0

C'est quoi que tu appels une voile humide ? Comment vois tu ça ?
Merci d'avance

26 juin 2014
0

par tres beau temps, en ramassant la voile, on voit qu'elle est humide, on a les mains qui sont mouillees, en secouant la voile hissee on recoit des gouttes. -c'est ce qui m'est arrive en arrivant a -Marseilles et le soir meme brume epaisse et le lendemain pareil. -le copain du coin (-Osmose vous vous souvenez peut etre ?) m'a dit que c'était tres rare... en repassant par la un mois plus tard meme phenomene qui nous a gene terriblement de -St -Mandrier a -Marseilles. -par contre 3 semaines plus tard brouillard epais par le travers des ables d'-Olonne et pas de voile humide. -Donc pas pareil partout.

25 juin 2014
0

la brume soudaine en med, ça me rappelle une frayeur d'ado… avec un pote, on était parti avec nos fusils de chasse sous-marine, palmes-tubas, tranquille, du côté des sainte maries… on se mets à l'eau, on avait repéré un coin, pas très profond, genre 3 ou 4 m d'eau qui nous paraissait sympa… on regardait, masque sous l'eau sans avoir plongé pour se repérer un peu plus… ça à duré 5 minutes pas plus… on sort la tête de l'eau avant de plonger… et là, une brume épaisse comme une purée de poix… ça ma fichu une trouille, j'ai pas ressorti les palmes de toute la saison… et la saison suivante… j'étais pas fier avant de retourner sous l'eau.

25 juin 2014
0

C'est exactement ça !

Tant que le vent souffle je suis tranquile.

26 juin 201416 juin 2020
0

Pour simplifier, la brume se forme quand la température de l'air est proche de son point de rosée (qui dépend de la température et du taux 'humidité), et que le vent n'est pas trop fort.
La mer intervient dans le phénomène essentiellement en modifiant la température de l'air à basse altitude.

Pas besoin d'abaques peu pratiques, avec Zygrib on peut afficher sur une carte directement l'écart entre la température de l'air et le point de rosée à 2m d'altitude.

A moins de 1° de différence, le risque de brume devient important.

Plus cette différence est faible, plus il faut un vent fort pour en empêcher la formation (je ne connais pas de formule de calcul précise).
Ça marche très bien en Atlantique, mais je ne sais pas ce qu'il en est en Méditerranée.

Le phénomène est amplifié si une inversion de température à faible altitude s'oppose au mélange des couches d'air. Toujours avec Zygrib, la fonction émagramme permet de détecter en un clin d'oeil les zones d'inversion en altitude et les différentes couches humides ou sèches. Il faut un peu d'habitude mais ce n'est pas très compliqué si on se limite à une analyse grossière.

26 juin 2014
0

Merci Geraldh de nous avoir rappelé l'existence des valeurs temp à 2 m - point de rosée dans Zygrib. J'avais complètement zappé...
Concernant le vent, c'est complexe. L'ancien prévisioniste anglais Frank Singleton, plaisancier émerite, écrit
"Advection Fog is that we call Sea Fog. First, it is important to note that sea fog can occur at any time of day and with quite strong winds."
weather.mailasail.com[...]And-Why
Même avec vent fort...
Ok pour le rôle des inversions ( il faut juste savoir lire un émagramme :litjournal: :mdr:), mais c'est surtout vrai pour les brouillard de radiation d'hiver: la brume en mer peut se développer par vent assez fort !!!

26 juin 2014
0

Quoi qu'il en soit, il est tout de même pas très pratique de prévoir, même avec habitude, ce phénomène météorologique.
De plus, on ne pense pas à faire ces calculs constamment lorsque l'on est en mer.

26 juin 2014
0

Le pb : Moi comme beaucoup, comme toualenver pour faire un tout petit tour à l'eau canne à peche, ou snorkelling, kayak, paddle etc.... une belle apres midi d'été. On ne fait pas tourner un fichier gribb , on ne sort pas des abaques hygro et thermo et regle à calcul dans les mains.
.
Par contre quelques prémices visuels sont peut être suffisant pour alerter 1 h l'arrivée de la brume. C'etait le sens du fil.
Sachant que pour une vrai navigation toutes les analyses sont evidemment tres instructives.
Cordialement

26 juin 2014
0

Idée pour le bateau: Un psychrometre maison , fait de 2 thermometre tout betes,( dont un moullé avec un bout de chiffon) . si les 2 thermometres n'ont pas plus d'1° d'ecart le risque brume est présent.
Mesure et interprétation simplissime pour marin de tous niveaux.
Qu'en pensez vous ??

26 juin 201426 juin 2014
0

Tu mesures la différence entre la température de l'air et le point de rosée, donc le degré d'humidité, comme avec un hygromètre.
Si tu prends mon abaque ou la table de Frederic62, tu verras le % d'humidité (par exemple, 25° et 24°, 95%). L'idée est la même...

26 juin 201426 juin 2014
0

PS je fais en plus l'hypothèse que la température de l'air près de la mer est voisine de celle de l'eau.

26 juin 2014
0

Plus basiquement, l'évaporation sur le thermometre mouillé créer du froid, je mesure donc la capacité de l'air à pouvoir encore évaporer de l'eau. Donc directement le risque de brume. Mais tu as raison ce n'est qu'une forme d'hygrometre.
En y réfléchissant cet manniere n'est interressante que par ciel bleu vent presque nul. Car par bon vent marin l'air est saturé mais sans cette grosse purée de poix. En tous cas moi je n'ai jamais vu brume tres tres épaisse sous vent SE de plus de 3nds en Med l'été.
Cordialement

26 juin 2014
0

moi non plus en -Med mais en -Atlantique si et la c'est moins drole car on avance, mais vers quoi ? ca depend ou on est, nous une fois c'était aux iles de -Glenans, des cailloux partout, on ne les voit que le nez dessus. -pas drole.

18 juil. 2014
0

Sur ce site certains trouveront peut-etre leur port et auront en " temps réel " des infos météo dont la température du point de rosée .

www.infoclimat.fr[...]U5.html

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (167)

Piégeage des gouttes

mars 2021