Quels sont les Modèles de pilotes automatiques utilisés sur les IMOCA du Vendée Globe 2020?

Bonsoir,
voir le sillage rectiligne de ces 33 bateaux quelque soit le vent et la mer, me fait envie.
Mon ST4000+ est une sorte de jouet de plage, souvent il n'en fait qu'à sa tête comme mon chien.

Alors peut on équiper nos fiers croiseurs avec un pilote dérivé de ces superbes machines?
Certains ont eu des soucis avec leurs pilotes.

J'ai l'idée de faire l'inventaire de ces équipements pour vérifier si c'est instalable ou non sur nos bateaux et à quel prix?

Qui peut aider?

L'équipage
08 déc. 2020
08 déc. 202008 déc. 2020
4

Je commence avec MADBRAIN de chez Madintec à Lorient (et La Rochelle) qui équipe 9 IMOCA, avec des Centrales Bravo 4 ou Bravo 5

  • Initiatives Coeur, Samantha a été la première à leur faire confiance
  • APIVIA
  • PRB
  • Maître Coq
  • Linkedout
  • Prysmian Group
  • MACCF
  • DMG MORI
  • ARKEA PAPREC

Le prix pour nos croiseurs pour le plus petit équipement: Le MADBrain Wind 4.700 € plus installation.
Peut être quelqiue chose de moins cher
"A partir du printemps 2021, Madintec proposera sa solution de pilotage automatique MADBrain à tout type de voilier."'

Liens:


trebormat:Le MADBrain Wind n'a pas de pilote. Il fait un excellent calcul de vent (qualité IMOCA, Ultim)·le 09 déc. 12:10
08 déc. 2020
0

Très bonne question, mais tu as déjà des pilotes impressionnants qui existent :

Dans l'essai, ils précisent 40 noeuds au portant, ça commence à faire de jolies vagues et donc de bonnes raisons de partir au tas...


thierry0809:11430 euros le nke ça pique...·le 08 déc. 23:39
courtox56:Oui mais cela fonctionne bien, pas comme nos Raymarine ST4000·le 09 déc. 09:44
08 déc. 2020
6

Courtox toujours au top dans les renseignement technique et télécommunication

je precise toutefois que ces bateaux du vendée globe sont tres stable de route aux vent portants ou arrière , ils ont été dessiné dans cet objectif

leur skipper tres entrainé, les connaissent parfaitement , a la manœuvre et aux réaction du bateau qu'ils peuvent anticiper .
mais ,
si vous mettez le meilleur pilote du monde sur un bateau qui n'est pas stable pour cause de mauvais plan, de mauvais réglage ,ou incompétence du skipper, ou les 3 réunis

ce meilleur pilote au monde ne sera pas meilleur qu'un autre

et quant on vois les tarifs, on a intérêt d'abord a savoir stabiliser son bateau avec le pilote de base , je dis ça car trop souvent l'instabilité est du a un mauvais réglage ou quantité de voiles .


09 déc. 2020
1

Il y a quelques videos du beepox rose. Je pense qu'il est équipé en nke.
Son voilier avance tellement facile sous pilote que c en est étonnant !
Et il a gagné la transquadra avec sa caisse en CP alors que ses adversaires etaient plutôt epoxy sous vide .


BMayer (LauBen):Oui, Alex est équipé en NKEEncore une fois merci à lui de m'avoir remémorer le reset de la télécommande du pilote sur un ponton ;-)·le 10 déc. 19:33
09 déc. 2020
2

Heu sans aller jusque là, chez Raymarine un vérin électrique type 2 sur la mèche de safran commandé par un acu-400 avec un capteur Gyro ev-100 et la seule fois ou le pilote n’a pas pu gérer ce fut un grain nocturne sous spi et GV haute où il aurait fallu prendre la décision d’abattre en grand en catastrophe. Un barreur décidant de garder le même cap serait tout autant parti au tas.


09 déc. 2020
0

Ça serait intéressant de voir de nouveaux entrants arriver sur le (petit) marché de la plaisance, bonne chance à eux.
Sans aller jusqu’aux pilotes d’IMOCA, avec un bon NKE, qui équipe pas mal de concurrents, sur un Bi safran moderne tu aura déjà l’impression de faire le VGlobe.
Et en revenant sur mer à nos modestes niveaux, en rajoutant un Gyrometre Seymo à moins de 200€ sur mon vieux raymarine S3 j’ai un sillage de cargo au portant même par mer forte, mais ça consomme pas mal. Pourtant mon mono safran n’est pas un modèle de stabilité à cette allure.


09 déc. 2020
3

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]6a08ad3

très enrichissante vidéo de lunven sur le fonctionnement des pilotes d'imoca dernière génération.
une fois que le matos est installé faut tout paramétrer et c'est pas simple avec des capteurs de partout.
ex; capteur angle de mat. le mat pivote, le capteur de girouette anémomètre fixé sur le mat va donc pivoter aussi, pour avoir un angle au vent digne de ce nom, on a donc un capteur angle de mat pour corriger ça. rien que pour paramétrer ça faut une sortie en équipage d'une demi journée avec virements de bords, empannages encore et encore pour obtenir le réglage. faut avoir fait bac+15 en électronique et une connaissance parfaite de tous les équipements, pilote, électronqiue de bord, centrale de nav et de routage etc...
on voit que certains ont des problèmes de pilote. pb technique, une pièce défectueuse, ok on la change mais après ça peut nécessiter des nouveaux paramétrages et là pour le skipper ça peut etre mission quasi impossible!
l'organisation du VG tient compte de tout ça et autorise maintenant l'assistance technique sans laquelle je pense on aurait pas grand monde à l'arrivée.


courtox56:Merci pour le lien sur ce topo à bord de Corum, la base de tout le système de pilote est du Brooks·le 09 déc. 10:12
09 déc. 2020
0

Plus 1 pour le paramétrage à soigner sur les centrales modernes (NKE, ...).
Dans la transquadra, ceux qui ne se sont pas plaint de problème de pilote sont ceux qui avaient beaucoup naviguer pour connaître leur matériel et savoir le paramétrer en fonction des conditions de mer et vent.
C'est étonnant comme changer un paramètre de quelques valeurs transforme un sillage sinusoïdal en belle ligne droite.

Il parait que certains pilotes sont capables d'apprendre tout seul (Raymarine?). Là encore, il faut beaucoup naviguer pour qu'il apprenne!


courtox56:Apprendre tout seul, enfin presque, tu donne juste 1 des trois type de bateaux, le calculateur va ressentir le bateau rapidement dans ses capacité d'évolution. Ensuite plus rien comme adaptationle Raymarine ne change pas de comportement si tu as un train de vagues étranges pendnat 15 minutes.·le 09 déc. 09:48
ahnvle:Courtox a raison pour leRAy , de mon coté j'ai un bateau bi sfran , dériveur tres stable de route , j'ai un ray EV100 ACU10 , un st 4000 GP 3TP32( avec queqlues transats dans le verrin ) , au portant par mer formée 30 35 N, les meilleurs sont les TP 32 et oui !! mais je connais parfaitement mon bateau et le réglage des voiles a lui donner , donc je ne touche jamais la barre (mais le bateau y est pour beaucoup ) c'etait pas trop le cas avec les précedents ·le 09 déc. 09:58
09 déc. 2020
0

Bonjour,
la passion de la technique m'influence toujours. J'ai été frappé par le nombre de fils de discussions sur le paramétrage à faire sur les RAYMARINES comme le ST4000. J'en ai un aussi. Par contre aucune demande sur NKE, certainement à cause de la qualité du Gyropilote

Je ne pense pas qu'un d'entre nous ne fasse installer (on ne peut pas le faire soit même de toute façon) un pilote MADBRAIN sauf s'il a un classe 40. Mais le fait de réfléchir et surtout de comprendre comment cela fonctionne aidera beaucoup d'entre nous.

Quand on a un Raymarine, on pense toujours qu'on a pas fait le bon réglage, ou qu'on a mal positionné le fluxgate..on rejette la faute sur soit, alors que c'est ce type de matériel, très ancien, qui a des défauts de conception.
On peut lui faciliter et simplifier le travail, mais la dure réalité c'est qu'il faudrait sortir la CB et installer du moderne/robuste.


trebormat:Le MADBrainn n'est pas que pour les Class40 même si c'est une cible privilégiée pour 2021·le 09 déc. 12:13
09 déc. 2020
0

NKE Gyropilote, c'est 6k€, pour le modèle non "regatta", mais suffisant pour la plupart d'entre nous. C'est vrai qu'il est impressionant ce pilote. J'en ai installé un pour un pote, sur un plan Reard de 43 pieds. La documentation est complète et bien faite. Il faut prendre le temps de lire le "fucking manual". Une fois installé en suivant les préconisations, calibré et paramétré, roule ma poule. Je me souviens d'une nuit entière à 30-35 noeuds au vent quasi arrière, avec 1 à 1,5 m de houle sur 3/4 arrière. No problemo.
Passer au modèle dit "haute fréquence" (20 Hz au lieu de 1 ou 2 pour le rafraîchissement des données) se paie très cher chez NKE. Mais attention, ce n'est pas que le matériel que l'on achète, mais surtout la R&D. Vues les très faibles quantités qu'ils doivent vendre, il faut bien amortir ces dépenses de R&D. Le prix me paraît normal. Par contre, sommes-nous prêts à mettre autant dans le prix d'un pilote ? à chacun de voir !


Patxaran:la "haute fréquence" (de l'échantillonnage de l'asservissement) est donnée par les capteurs. Vent et GPS. Donc un surcoût, moins de 20%.·le 10 déc. 16:49
BlackNav:Négatif. Chez NKE, le processor regatta pour avoir la "haute fréquence" c'est 6k. Soit 100% du coût du gyropilote 2, de base. ·le 10 déc. 16:57
Patxaran:non, on peut prendre le gyropilot avec les capteurs HF. (c'est ce que j'ai)·le 10 déc. 17:01
BlackNav:ah ok, autant pour moi. Mais alors à quoi sert le processor Regatta ? ·le 11 déc. 09:58
Patxaran:Quelques précisions supplémentaires données par le distributeur :Le maillon faible de l’échantillonnage, c'est le capteur. Le GPS haute fréquence, c'est 10Hz, les capteurs anémo girouette HR sont plus précis et avec aussi une plus grande fréquence (non précisée sur la doc) Le calculateur s'adapte à ces vitesses.L'ajout d'un processeur Regatta c'est uniquement pour un calcul vent réel plus précis et plus rapide, et l'ajout du processeur HR permet d'utiliser des capteurs gyro supplémentaires pour faire de l'anticipation. Mais là cela pique encore plus.......·le 11 déc. 16:09
09 déc. 2020
2

A noter que Madintec va démocratiser leur techno :
madintec.com[...]r-tous/
(comme l'a indiqué plus haut Courtox).

Je me demande pourquoi ils ne font pas un "super pilote de barre franche". Ils ont un boulevard devant eux face aux antiques ST-2000 et TP-32. "Pas de marché suffisant" m'avait répondu un gars de chez NKE. Dommage.


ahnvle:bien que le TP 32 reste mon préfére (voir plus haut ) et comme il n'y a pas vraiment le choix , je suis donc tout a fait d'accord avec vous sur le boulevard pour développer un super pilote barre franche . mais on n'est pas dans la tete des industriels et autres ingénieur développeur qui pour la plupart ne connaissent rien au monde de la plaisance !·le 09 déc. 10:33
courtox56:Dans le cas de Madintec, ce sont des navigateurs ils sont installés à Lorient, pour l'instant très orientés Course au large. En plus de leur matériel ils installent du NKE sur la plaisance.·le 09 déc. 10:57
Cédric 1983:parce que les propriétaires de bateau à barre franche sont rarement prêt à mettre le prix du bateau dans un pilote de barre franche!!la solution est le pilote sur mêche!·le 09 déc. 11:05
Solent:C’est intéressant à suivre, mais pour le moment ils ne montrent qu’une unité centrale, ça marche avec quel moteur ou vérin ?Le pb du ST 4000 doit surtout venir du manque de puissance du moteur qui n’est pas assez puisant.·le 09 déc. 11:52
trebormat:Madintec est à la Rochelle et Lorient. Nous n'installons pas de NKE. Oui nous sommes spécialisés dans la course au large. La plaisance n'est pas encore un sujet pour nous mais elle va le devenir.·le 09 déc. 12:16
09 déc. 202009 déc. 2020
0

Pour fixer les idées:
Prix du matériel et de l'installation pour les pilotes modernes sur nos bateaux.

B&G Pilote H 5000 13.000 €
Raymarine Gyropilote EV1 8.000 €
NKE Gyropilote 2 11.500 €

Avec vérin électrique.

Nota: B & G = Brooks & Gatehouse, les utilisateurs ont tendance à dire Brooks uniquement pour leur matériel. Voir la vidéo de l'explication du pilote de l'IMOCA Corum


ahnvle:8000 pour le ray ??vous etes certain ? ,j'ai payé le miens 2500 balles avec la fonction vent par contre je serai tout a fait pret a mettre 4500 euros dans un super pilote de barre franche car sur mon bateau mettre un pilote sur meche necessite de gros travaux structurelset pour répondre a Cedric 1983 tout dépend du prix du bateau !!·le 09 déc. 11:12
Solent:@ahnvle, Effectivement, heureusement qu’on a des alternatives entre les super-pilotes des IMOCA et nos braves unités centrales qui se défendent très bien pour des budgets plus raisonnables.Chez Raymarine ou Garmin il y a déjà de quoi faire, mais surtout en inboards.Le pb des pilotes de barre franche, c’est l’encombrement. Un système puissant et réactif serait beaucoup trop lourd et encombrant.·le 09 déc. 11:59
courtox56:8.000€ c'est le maxi pour une installation par un professionnel, vérin électrique directement à l'intérieur. Je vais essayer de retrouver mes sources (de 2019) la dessus. C'était un comparatif ou Raymarine avait fini dernier. ·le 09 déc. 12:21
Cédric 1983:ahnvle: En quoi le prix du bateau intervient dans le besoin que tu as d'avoir tel ou tel matériel? Quand tu raisonnes revente, a la limite je peux comprendre, quand tu as pas les moyens, je peux comprendre, mais que j'ai un bateau à 10 000 ou à 100 000 ou 500 000euros, si j'ai besoin d'une manille, d'un moteur neuf ou d'un jeu de voile, mon choix sera le même: j'achèterai le jeu de voile, le moteur ou la manille dont j'ai besoin compte tenu de mon programme de croisière, avec le niveau de performance que je juge être nécessaire pour mon plaisir de naviguer.pour ce qui est de mettre un pilote inbord, non cela ne necessite jamais de gros travaux structurel, cela nécessite de stratifier un support sur la coque ou le fond de cockpit. une journée de boulot pour un pro soit 500€... est ce que c'est réellement de gros travaux structurels? AMHA non, par contre tu peux ne pas en avoir les moyens, ce qui est un autre soucis.·le 09 déc. 13:23
lolapo:Pas toujours facile d installer in verin inboard .·le 09 déc. 18:04
Cédric 1983:je ne connais pas de bateau ou cela n'a pas été facile. je strat souvent des supports et si parfois on perd de la place dans le fond de coffre ou bien dans la cabine en fixant le verin sous le cockpit, il y a TOUJOURS une solution.Connais-tu un seul bateau de moins de 20 ans et plus de 9m qui n'ai pas été commercialisé avec l'option pilote inbord???moi aucun.·le 10 déc. 09:51
lolapo:D accord avec toi mais pour une minorité , c'est un montage pas sympa à effectuer et prend pas mal de place dans le coffre. En plus il ne faudrait pas qu un parebattage roule dessus ds un gros coup de gite....·le 10 déc. 12:44
lolapo:Un autre hic sur les pilotes sur mèche par hydraulique , c'est la conso. Chez les transateurs 38 pieds , ils m ont annoncé 4.5 A en moyenne .·le 10 déc. 19:11
matelot@17523:Et avec un safran sur le tableau arrière, tu fais comment pour monter un pilote inboard???·le 10 déc. 19:46
Cédric 1983:Il y a pas beaucoup de bateau de plus de 9m et moins de 20 ans avec safran sur le tableau arrière... et aucun hauturier de tout façon!·le 10 déc. 19:53
Cédric 1983:On met un cache pour éviter le parbat qui vient rouler sur le verrin. Pour la conso, je partage. Mon expérience est de 70 ampères par jour sur un 12m·le 10 déc. 19:55
didier.brest:« Prix du matériel et de l'installation pour les pilotes modernes sur nos bateaux.B&G Pilote H 5000 13.000 €Raymarine Gyropilote EV1 8.000 €NKE Gyropilote 2 11.500 € »Pilote Raymarine EV-200 (EV1 + ACU-200 + P70s) : 3050 € - Option pilote EV-200 + installation chez Fora Marine : 3500 € (2015) ·le 10 déc. 20:46
09 déc. 2020
3

Je me trompe peut-être mais outre la centrale et son paramétrage, il me semble que le choix du vérin est également déterminant. Rien ne sert en effet d’avoir une centrale dernier cri parfaitement calibrée si c’est pour que le vérin ne soit pas capable de tenir le bateau... je préfère un vérin surdimensionné et une centrale un peu datée plutôt qu’un ensemble dernier cri rapidement au max de ses capacités.
Cela dit pour revenir au sujet, je ne pense pas que ce soit une question que se posent les coureurs du VG 😋...


09 déc. 2020
0

Les pilotes grands public sur mèche sont plus proche des pilotes d'imoca que de l'antique ST400+!!!

Trois choses font qu'un pilote échoue ou réussi dans une mer difficile:
1-Un bateau mal réglé ou mal gaulé: Ca se corrige (ou pas) mais ça ne dépend pas du pilote
2-Un vérin suffisamment puissant et rapide: là aussi ca se corrige .. mais un ST4000+ sur un 12m ca marche pas ... ou pas longtemps, en tout cas dès que la météo n'est plus cool.
3-la prise en compte de données par le calculateur: gyro, vitesse, vent... Une fois paramétré comme il faut, l'algorithme du pilote donne la bonne info au vérin. Des subtilités dans l'algorithme, la qualité et précisions des capteurs et surtout des vitesses de rafraichissement plus ou moins élevées différentient les pilotes grand public, des pilote pour le VG. Un pilote de VG serait inadapté à la plaisance, car trop sensible au paramétrage pour en tirer le meilleur...
A noter que du NMEA0183 est déjà un mauvais départ pour avoir un mode vent réactif ...

Un ST4000+ ca corrige en fonction de l'écart de route compas, point! c'est un pilote de bateau à moteur et ca à plus de 20 ans! (et le technologie derrière doit remonter aux début des années 90 (autohelm))

je fais régulièrement des convoyages de bateaux neufs ou récents en med, généralement pour ramener des bateaux d'italie ou d'espagne sur toulon ou port camargue: Jamais je n'ai rencontré de difficulté pour qu'un pilote tienne le bateau, même dans des coup de vent à F8. Après c'était toujours des bateaux équipés de pilotes inbord sur mèche correctement installé. (on m'a jamais demandé de convoyé des fantasia de papy non plus hein, c'est plutôt des bateaux qui valent sur le marché plus de 200ke donc généralement récent et plus de 42 pieds)


BlackNav:"A noter que du NMEA0183 est déjà un mauvais départ pour avoir un mode vent réactif ..."NMEA0183 de base à 4800 baud, soit 4800 bps en RS422, soit 600 octets / seconde. La trame "vent" c'est : "$--VWR,x.x,a,x.x,N,x.x,M,x.x,K*hh", soient 33 octets. En prenant le cas le plus défavorable d'un fonctionnement à 10 Hz, on arrive à un débit de 33x10 = 330 octets/seconde, soit à peine 50% de la bande passante du bus. Donc, ça passe. ·le 09 déc. 11:32
sterwen:Le pb ce n'est pas la bande passante mais le délai induit par la transmission surtout dans la cas d'un bus avec multiplexage. Il peut y avoir plusieurs secondes de décalage entre la mesure et sa prise en compte par le pilote.·le 11 déc. 10:36
BlackNav:Le NMEA0183, c'est du point à point, il n'y a donc pas de notion de multiplexage. Remarque: Madbrain utilise du NMEA0183 pour la liaison entre les aériens NKE et B&G, et leur bus CAN.... ·le 11 déc. 12:06
sterwen:Je sais bien que le NMEA0183 est du point à point, mais tous les instruments sont rarement connectés en direct sur le calculateur du pilote. sans compter les instruments sur bus Seatalk qui sont ensuite transformés en NMEA0813. Et même en connexion direction entre l'encodage, l'envoi et le décodage à 4800bd on a au minimum 0,5sec de retard. C'est pour cela que MADINTEC à son propre bus CAN pour la girouette et je pense qu'entre la vitesse de transmission et la compacité de l'info ils peuvent diminuer le délai de transfert à une valeur négligeable (qq ms <)·le 11 déc. 13:24
09 déc. 2020
0

Il y a le Raymarine EV 100 pour barre franche à 1700 € qui est déja plus performant que le ST4000+.
Cela ne vaut pas les NKE mais convient dans la majorité des situations, tant que la voilure est adaptée aux conditions météo.
Les vérins (unité de puissance) sont fragiles, j'en suis au deuxième en 10 ans et j'ai changé cette année le moteur de ce vérin.


Cédric 1983:un pilote de barre franche est une méthode cheap... ok pour du cotier.Un vrai pilote sur vérin inboard, cela n'a rien à voir!Un vérin LS c'est un tour du monde sans aucun soucis garantie.pour le second TDM, une révision avec une dizaine de joint et vidange d'huile!Pour le troisième, une révision du moteur en plus est à prévoir, mais en préventif, généralement les charbons sont à peine marqués!Bref chacun fait en fonction des moyens qu'il a (ou pas) mais lorsque l'on parle de situation optimale il faut pas s'égarer...·le 09 déc. 11:40
ahnvle:,jene vais pas m'étendre sur mon CV , je suis un ancien du forum ,avec un nouveau pseudo (en MP pour savoir pourquoi ) j'ai plusieurs transat en solit AR et 2 transpac ,toutes ont ete réalisées avec des pilotes exterieur a fluxgate (c'etait l'époque ), vraiment des dinosaure mais qui m'ont permis néanmoins de ne jamais toucher la barre sauf a une transat retour ou mon president lincoln en émission, pourtant équipé d'une plaque de masse , déstabilisait (détériorait) les pilotes , aujourd'hui comme dit plus haut j'ai 5 pilotes a bord tous sur barre franche , un RAY EV100 ACU100 (pas mieux que les autres) un vieux st 4000déja a bord a l'achat du bateua et 3 TP 32 , , mon bateau actuel est tres stable meme par gros temps de l'arrière dériveur large 2 safrans , les TP 32 sont les meilleurs pour mon usage ,dans ces conditions , et l'haliotis est loin d'etre un ''sabot'' mais la technique a évoluée depuis le TP 32 , le RAY comme je l'ai dit plus haut , n'est pas a la hauteur de ce qu'il annonce .donc aujourdhui il est vrai qu'il manque vraiment un pilote de pointe de cockpit , c'est un marché ambitieux qui rapportera beaucoup a celui qui osera se lancer sur ce boulevard , et j'apprecie l'intervention de trebormat qui semble en prendre conscience . veuillez noter, qu'il est tout a fait possible de poser un verin indboard en exterieur sur la barre , aux meme cotes qu'en secteur , si on a la place , et qu'on a résolu l'étanchéité du vérin. pour conclure merci a Courtox d'avoir contacté mr Matthieu ROBERT pour lui attiré l'attention sur cette discution ·le 09 déc. 14:03
courtox56:Merci @ahnvle pour tes remarques. le TP32 est donc ton préféré sur l'Haliotis. Pourquoi en avoir 3? il est vrai qu'au long cours il est sage d'avoir à bord du matériel en doiuble, mais en triple, manque de confiance ou autre?·le 09 déc. 17:15
09 déc. 2020
0

Quand on voit la réactivité des Imoca lorsqu'ils sont barrés "à la main" comparé à la taille assez réduite de leurs safrans, ce sont des bateaux qui apparaissent hyper manoeuvrants et réactifs ... pour autant qu'ils atteignent une vitesse minimum.
Ils se comportent comme des gros dériveurs à foils, léger et réactifs et n'ont pas l'air de demander des gros bras pour être barré.
En plus, ils sont réglés par gens dont c'est le métier et qui ont une expérience qu'aucun plaisancier n'a vraiment.

ça doit être quand même "plus facile" à gérer pour les pilotes qu'une coque large surchargée conçue pour son volume, qui tape et plonge dans la vague, mal toilée, pas réglée au top, pas très raide à toile, avec un seul safran trop court, qui doit rectifier ses trajectoires avec un flux d'eau à 5 noeuds sur la pelle.

Les angles de barre et les corrections doivent être assez réduits vu les vitesses moyennes atteintes dès que la mer est un peu levée par le vent.


09 déc. 2020
4

Bonjour
Je suis Matthieu ROBERT, le fondateur et président de Madintec.
J'ai eu un petit message sympathique de Courtox sur l'existence de ce forum (que je ne connaissais déjà). Alors je me suis dit que j'allais vous faire un petit coucou.
Vos discussions sur les pilotes sont vraiment intéressantes.
Je vous invite à aller voir notre nouveau site web

Si vous avez des questions ça sera avec plaisir.


ahnvle:Bjr Mr ROBERT merci de votre intervention .Je suis de ceux qui considère le pilote comme l'élément d'aide a la navigation ( domaine électrique électronique ) le plus indispensable sur un bateau .Hors comme l'a signalé plus haut notre ami BlackNav , tous les pilotes de cockpit grande plaisance actuellement sur le marché sont vite dépassés si _ les conditions météo se dégradent _ si la carene du bateau souffre de ''déficit architectural!''_ si le skipper ne sait pas équilibrer la voilure du temps (et c'est souvent par là que les problemes commence _ si tous ce qui precede est réuni !!le challenge serait donc
de sortir un pilote de cockpit (tous le monde n'a pas la possibilité d'installer un inboard)
qui laisserai le bateau sur des rails meme si tous les conditions énumérés ci dessus etaient réunies . et bien sur a un prix excédant pas 4500 euros pose comprise (le madbrain wind n'étant apparemment pas équipé du pilote )Merci a Cortox56 egalement·le 09 déc. 15:03
09 déc. 2020
1

Bonjour Mathieu, merci de ta présence.


09 déc. 2020
0

Il existe des verins industriels plus puissants, moins chers que celui du st 4000
Il y en a 1 fabriqué en Espagne qui m'a l'air pas mal .


09 déc. 2020
0

Nous avons un pilote Furuno 711 PK1 avec un vérin Lecomble & Schmitt 40 ST branché directement sur le secteur de barre. Le gyrocompas qui le gère est un PG700 Furuno aussi.
Bateau correctement réglé, jamais il ne nous a fait défaut, même au portant dans la houle croisée du Pacifique. Fonctionne parfaitement en mode vent et très précis en mode cap.


09 déc. 2020
0

Merci @entre-cotes

Furuno 711 PK1, j'avais oublié FURUNO .
Le vérin Lecomble & Schmitt 40 ST sur le secteur de barre est une bonne arme pour obéir au calculateur d'une façon ferme et précise. As tu un capteur d'angle de barre?

Il faudrait vérifier si un concurrent en IMOCA utilise un FURUNO.


entre-cotes:Oui, j'ai un capteur d'angle de barre. C'est indispensable.·le 09 déc. 13:20
09 déc. 2020
0

Pour info, le prix que j'avais payé (j'ai retrouvé les factures)
Navpilot furuno 711pk1 avec compas pg700 capteur angle de barre et pupitre de commande au poste de barre : 2824 €
Groupe linéaire 40T avec raccord/axe en inox 1835 : 1835 €
Ça fait un pilote fonctionnel pour moins de 5000 €.
Bateau de 11m90, 10 tonnes.


09 déc. 2020
0

OK merci pour la précision.
Il est certain qu'avec les IMOCA les budgets sont différents des nôtres.

L'ensemble de l'électronique embarqué sur les IMOCA représente "Environ 400 000 euros sur les 6 millions que coûte le navire", indique Paul Fraisse, directeur de NKE Marine Electronics.

Je n'ai pas la partie imputable au pilote


Solent:Il est sans doute difficile de séparer le pilote du reste de l’électronique. Tous les éléments électroniques sont interfacés et interagissent.Ce qui est impressionnant dans le vidéo de V&V c’est à quel point ces bateaux ne sont plus fait pour barrer ! On ne voit même pas la mer depuis la barre franche. On comprend le désespoir des skippers quand le pilote est en panne 😳·le 09 déc. 15:16
bil56:le radar, le transpondeur ais par ex sont indépendants du pilote par ex, même s'ils sont sur le réseau N2K ...·le 09 déc. 18:06
VENTS:Dans l'électronique embarquée, il y a les moyens de communication... et là c'est pas la même soupe!·le 09 déc. 21:31
09 déc. 202009 déc. 2020
0

Petite liste à vérifier pour ceux qui utilisent B&G pour toute leur électronique, dont le pilote :

Linkedout - Thomas Ruyant
Yacht Club Monaco SeaExplorer - Boris Herman
Stark - Ari Huusela
OnePlanerOneOcean - Didac Costa
Corum L'Epargne - Nicolas Troussel
Campagne de France - Miranda Merron
Banque Populaire - Clarisse Cremer
Charal - Jérémie Beyou
Hugo Boss - Alex Thomson
Apivia - Charlie Dalin
PRB - Kevin Escoffier
DMG Mori - Kojiro Shiraishi
Pure-Best Western - Romain Attanasio
Maitre Coq IV - Yannick Bestaven
Bureau Vallee 2 - Louis Burton
Time for Ocean - Stéphane Le Diraison
4myPlanet - Alexia Barrier
Newrest - Fabrice Amedeo

Tentative de vision des unités et des prix.

Pour IMOCA
Calculateur Pilote H5000 2.583 €
Unité de calcul CPU H5000 (nécessaire pour naviguer en mode vent) 3.832 €
Module WiFi-1 270€
Pupitre de commande 5.000€
Télécommande sans fil WR-10 550€
Montre connectée ...si besoin
WTP3 capteur de mouvement 3D 12.916€
Module analogique pour WTP3 1.223€
Capteur angle de barre RF25N 359€
Capteur de cap Precision-9 745€
Capteur de vent WS700 2.628€
Unité de puissance la T4 10.401€. (La T3 est 3.211 € la T2 à 2.000€)

Total: 40.000€

A ajouter l'installation, mise au point, prise en main ...

Si vous avez des compléments ou vous trouvez des erreurs, n'hésitez pas.

Une vidéo qui explique toute cette machinerie:


trebormat:BonsoirEuh oui j'ai une grosse précision, votre liste n'est pas correcte.Tous les clients Madintec (9 bateaux) avec un pilote MADBrain et une centrale Bravo n'utilise pas de pilote B&G sur le Vendée Globe. Pour seulement 2 d'entre eux, ils ont un pilote B&G en secondaire. Les autres ont leur deux lignes chez nous.Les seuls composants B&G qu'ils peuvent avoir ce se sont des écrans car nous sommes compatibles avec tous les écrans du marchés.Pour info, la centrale inertielle (mouvement et cap) sont en général des produits IxBlue à 40k€.·le 09 déc. 18:27
courtox56:Merci Mathieu, c'est justement cela que tu dois expliquer. Le matériel nécessaire autour de MADBRAIN pour que cela fonctionne. Dans la pub, on en parle pas, do,nc pas facile à, tous comprendre. Peux tu nous faire un exemple avec un dessin?·le 09 déc. 18:31
BlackNav:Il y a un schéma assez clair je trouve dans la partie "Produits — Spécifications techniques" de la page "madbrain.win"·le 10 déc. 15:54
09 déc. 202009 déc. 2020
0

Bien, si je croise les 2 listes B&G sur 19 bateaux et Madbrain sur 9 bateaux, je trouve que 4 bateaux utilisent B&G avec un pilote Madbrain

Dans ce cas, ils ont supprimé (ou gardé en secours) le Calculateur Pilote H5000 à 2583 € TTC et l'Unité de calcul CPU H5000 à 3.832 € pour les remplacer par le MADBrain Supervision. Ou je n'ai pas bien compris comment cela fonctionne
Peut être faut il un MADbrain controler, un Control center et un MAD remote. Cela n'est pas très clair pour moi.

La liste des bateaux qui utilisent du B&G vient de leur site Web

Linked out ==> Madbrain
Talking Tech
Yacht Club Monaco SeaExplorer Boris Herman
Stark Ari Huusela
OnePlanerOneOcean Didac Costa
Corum L'Epargne - Nicolas Troussel
Campagne de France - Miranda Merron
Banque Populaire - Clarisse Cremer
Charal - Jérémie Beyou
Hugo Boss - Alex Thomson
Apivia - Charlie Dalin ==> Madbrain
PRB - Kevin Escoffier ==> Madbrain
DMG Mori - Kojiro Shiraishi
Pure-Best Western - Romain Attanasio
Maitre Coq IV - Yannick Bestaven ==> Madbrain
Bureau Vallee 2 - Louis Burton
Time for Ocean - Stéphane Le Diraison
4myPlanet - Alexia Barrier
Newrest - Fabrice Amedeo


10 déc. 2020
2

Pour un pilote MADBrain, il faut tout ce qu'il y a sur le schéma suivant
enter image description here

L'information des capteurs est sur le bus NMEA2000. Sur ce bus il y a effectivement des produits B&G mais pas de pilote. C'est assez rigolo de voir le partenariat de B&G avec Linkedout alors qu'il a deux lignes MADBrain et donc seulement des capteurs et afficheurs B&G.
J'espère que c'est plus clair.
Un bateau en NMEA2000 quelquesoit sa marque pourrait être équipé par notre pilote.


ahnvle:ouffff ça fait du monde pour un voilier de croisiere de 10.50M speedo sondeur barometre gps anémo girouette on s'en fout ça peut etre des appareils a part je pense va falloir songer a simplifier tous ça pour l'ouverture a la plaisance !cdlt·le 10 déc. 10:21
courtox56:Merci Mathieu. Je vais essayer de faire un montage pratique pour des navigateurs comme nous, dérivé des montages sur IMOCA.Je prends l'exemple de mon bateau, où l'équipement Raymarine de l'année 2000 est plutôt en bon état sur un bus NMEA 0183 et SeatLak. 1) ==>Cas numéro 1 J'enlève le tout. Je passe en NMEA 2000==>Cas numéro 2 je garde le loch le sondeur, le radar, le lecteur de carte, la VHF et le transpondeur AIS. Je crée une ligne complète avec un Bus NMEA 2000 et les équipements nécessaires à l'utilisation de MADbrain.·le 10 déc. 13:34
BlackNav:Garde tout en NMEA0183, avec un convertisseur NMEA0183=>NMEA2000 pour alimenter en données le MADBrain. ·le 10 déc. 15:59
BlackNav:Cela dit, quelqu'un qui peut mettre 13k€ dans un calculateur de pilote, n'aura pas forcément ce raisonnement ! ;-) Le coeur de cible, si j'ai bien compris, sont les régatiers Class40 et IRC affûtés. ·le 10 déc. 16:02
Calypso2:pas etonnant que ça tombe en panne ·le 10 déc. 19:42
Morbleu:Ça sert à quoi l'info du sondeur pour un pilote auto ? ·le 24 déc. 14:22
FredericL:A déclencher le virement quand les mouettes ont pied. C'est le même capteur DSTxxx (Depth, Speed, Temperature) qui est utilisé par la plupart des fabricants, il fournit aussi la profondeur sur le réseau NMEA2000. ·le 24 déc. 17:21
10 déc. 2020
0

je suis étonné ,personne ne parle de garmin
pourtant c'est très fiable .
le ghp12 avec gyro et un bon vérin fonctionne très bien .
sur mon boat j'ai un ghp10 avec compas, interfaçable avec la carto ,mode vent
j'ai un gros vérin robertson hydraulique et un capteur d'angle autohelm .
l'ensemble consomme moins que le 4000w que j'avais avant le coût n'est pas prohibitif .
il faut dire aussi qu'un cat boat au portant naturellement ça va déjà tout droit et au près on peut lâcher la barre .
je crois que le ghp 12 coûte dans les 1700€après on met ce que l'on veut dessus
et le pilote américain pélagic on n'en parle plus quels sont les retours d'utilisateurs ?
et le plaisir de barrer dans tout ça !!!!!
c'est bien ce que je dis souvent ,il existe les voitures sans chauffeurs ,bientôt ,nous enverrons notre voilier se promener et on le suivra sur internet .
il ne faut pas s'étonner si la jeune population a 30% de musculature en moins .
les nouvelles générations vont ressembler aux extraterrestres une grosse tête pleine de bits et
un corps tout maigrelet .
mais comme la terre se réchauffe ,ils évacuerons mieux la chaleur ,sale temps pour les gros ...
je suis d'humeur volage ce matin 😂
alain


courtox56:Garmin OK pour nos croiseurs. Mais je ne trouve pas d'IMOCA équipé en Garmin·le 10 déc. 13:29
BlackNav:le Pelagic fonctionne comme "un bon pilote de barre franche". On est quand même loin des performances d'un NKE/MadBrain, qui tient le cap au degré près.·le 10 déc. 16:22
fritz the cat:je ne pense pas qu'il y ait sur le forum quelqu'un qui navigue sur un imoca non plus .si c'est pour connaitre la fiabilité de leur système ,quelques uns c'est le prix de nos voiliers complets .et en plus ils les ont en double .Alain ·le 10 déc. 19:26
MA POULE:bonjour alainj ai un GPH reactor de chez garmin avec un LS 40 monté il y a ' ans maintenant acheté 1250 e lors d un salon il gere tres correctement le boat voile en ciseau sans pb ·le 10 déc. 20:12
Flotteur:On a aussi un Garmin GHP20 à bord qui pilote un verin L&S ST40. La conso n'est pas négligeable, mais il fait très bien le boulot. On vient d'arriver aux Canaries, voiles en ciseaux par 20nds de vent et plus, mer croisée désagréable, il a filé tout droit. Je trouve le mode vent plus efficace pour l'instant, il y a une très nette différence de consommation par rapport au mode cape. Sur les Garmin il n'y a pas beaucoup de réglages à ma connaissance, à part le degré de réponse /réactivité du pilote. On est 70% du temps au mini et ça va très bien, dans un silence impressionnant! ·le 14 déc. 10:06
Morbleu:Jamais vu un IMOCA naviguer voile en ciseau... J'imagine que leur pilote sont moins performants que les votre ! 😃·le 24 déc. 14:24
10 déc. 2020
0

Nouvelle generation : le look est soigné avec homme et femme qui travaille son corps + tatouage pour la décoration.
Le gros bide est has been...
Pas mal de cruisers USA ont des Garmin.


10 déc. 202010 déc. 2020
0

Oui le pélagic. Je ne connaissais pas cela il y a 5ans, je pensais à la pêche pélagique!

Et bien, c'est un truc très simple et robuste pour barre franche. C'est réalisé par des marins pour des marins. Certains en ont eu marre des fournisseurs classiques, avec le matériel cher, par vraiument étanche et plein de comportements étranges...

Alors, qui utilise cette belle chose "Pelagic" chez nous sur son bateau?

Bien sûr pour que cela soit performant, il n'y a pas de fluxgate, mais un gyro 9 axes. Accompagnés de capteurs

Fourniture américaine . Attention aux taxes d'importation et à la TVA. Les achats aux USA sont Hors Taxes


matelot@19001:J'en ai un et il marche impeccable. Mais il y a eu différents fils sur le sujet.·le 10 déc. 19:22
BlackNav:moi, je l'utilise. Un pote aussi. On en est content, mais sans plus, en ce qui me concerne. La finition est "bricolo-bricolo". De quels capteurs parles-tu ? J'avais fait une video : youtu.be[...]IQkoJw4 ·le 11 déc. 09:52
10 déc. 2020
0

j'ai un super copain qui navigue depuis bientot 70 ans ...lorsqu'il voit mon pilote TP32 ça le fait rire car il ne comprends pas que je n'en ai pas un de rechange . Car lui il a un deuxieme jeu de sandow ou cas ou le premier péte mdr et ça marche ...


10 déc. 2020
0

plus serieusement le pilote de Thomas Ruyant developpe 800kg de poussée tout de m^me !!


fritz the cat:mon vérin robertson 400 mais j'ai réglé la puissance avec l'ecu à 150kgs ,il ne force pas et surtout va vite .Alain ·le 10 déc. 19:29
11 déc. 202011 déc. 2020
0

vous allez trouver de quoi améliorer votre pilote ici:
jlc-yachtelectronic.monsite-orange.fr[...]/
j'ai un vérin www.hypro.co.uk[...]tuator/
très fiable. 600kg de poussée.
dans un coffre sur le système de barre.


lolapo:Quel tarif le verin . Merci·le 11 déc. 13:28
olcdlm:j'ai oublié le prix, entre 1100 et 1300€ avec un moteur en spare·le 11 déc. 14:25
matelot@19001:Tu l'as trouvé ou à ce prix-là ?·le 11 déc. 15:00
olcdlm:oui, directement à l'usine. sans intermédiaire.·le 11 déc. 15:24
olcdlm:Thank you for your enquiry, Price of ML+40 - 10/12 is £1095.00 including VAT. We have a Southampton Boat show offer running this week £995.00 including VAT Spare Motor - £125.00 including VAT Shipping to France £27.50 including VAT·le 11 déc. 15:29
olcdlm:acheté il y a 1 an en septembre 2019.La livre baisse et avant 2021, l’Angleterre est encore dans l'UE !!!·le 11 déc. 15:30
olcdlm:j'ai donc payé 1147,50£ tout compris avec un moteur de rechange (pièce qui serait la plus fragile).·le 11 déc. 15:33
matelot@19001:J'ai le même mais siglé Garmin, HyPro fournit aussi B&G et Furuno. Fournissent-ils aussi le capteur d'angle de barre qui se fixe au-dessus chez Garmin ?·le 11 déc. 16:27
olcdlm:ça je ne sais pas, va voir sur leur site internet.oui Garmin, B&G et Furuno ne font que coller leur étiquette sur ce vérin, ils sont strictement identiques.le mien fonctionne avec un vieux pilote Raymarine ST6000 et un capteur d'angle Raymarine.·le 11 déc. 16:46
11 déc. 202011 déc. 2020
0

Une offre intéressante de NKE, elle a l'avantage d'être claire. C'est quelque chose de tout compris. On peut réutiliser le vérin dont on dispose.

PACK GYROPILOT SANS VERIN :
1 Multigraphic,
1 calculateur avec gyromètre intégré,
1 capteur compas, 1 capteur angle de barre,
1 convertisseur 12/13,6 V, 1 filtre alimentation, 15m de câble bus, 1 boîte connexion bus.

5.068,80 €
Ne pas oublier l'installation.

Ensuite on peut changer son vérin si besoin;

Pour un bateau de 10m vérin de 240 kg de poussée 2.174 €
Pour 770 Kg de poussée c'est pas tellement plus cher 2.572 €

Pour la zone du Crouesty c'est BT Marine qui fait les installation pour NKE (Brodu Tanguy)

C'est plus cher qu'un TP32 de Simrad, mais il doit être plus précis et surtout stable.


MMW33:NKE propose des vérins L&S, perso, je préfère les vérins électriques de Raymarine (Type 1 court ou long, type 2). Ils offrent moins de résistance à la barre quand ils sont débrayés et sont très faciles à dépanner (courroie, moteur).. Avec les L&S on a tous les soucis du liquide, de l'installation (un peu plus complexe, car il y a le vérin d'une part mais la pompe hydraulique de l'autre) et enfin le poids.. Sur une transat A/R avec un Type 1 de Raymarine, qui avait déjà "vécu", zero problème ! Sur P3! j'ai le même Type 1 et un Type 2.. Les pièces détachées (moteur et courroie), pèsent juste rien du tout... Le prix est identique.·le 13 déc. 22:27
Cédric 1983:Oui... sur un bateau neutre à la barre. Sur un bateau plus physique type bateau de voyage chargé, je peux te garantir que l’hydraulique apporte un gros plus en terme de fiabilité. Reste le touché de barre et là tu as raison. Une question de programme en définitive. Pour l’installation je ne suis pas d’accord avec toi. Le t1/t2 nécessite du volume pour la partie moteur. Sur les vérins LS, il est possible de placer la pompe là où cela t’arrange. Au global match nul donc. Pour info le LS arrive purgé près à installé: pas vu la couleur de l’huile sur le mien depuis des années !·le 13 déc. 23:14
olcdlm:il y a aussi les vérin JEFAjefa.com[...]ing.htm ·le 14 déc. 08:42
ventura R36:J'ai un Jefa, j'en suis très satisfait·le 14 déc. 09:32
sterwen:Moi aussi j'ai un JFA sur un bi-safran et j'en suis très satisfait en terme de réactivité et de consommation·le 14 déc. 16:12
13 déc. 202013 déc. 2020
0

Je ne connaissais pas Madbrain, cela semble intéressant. Une question serait de savoir comment s'amortissent les frais liés à l'usage du NMEA2000 (je pense qu'il y a des "royalties", non ?).. Aussi non, cela fait en effet penser au Gyropilot NKE. Pour ma part, je me suis fait "plèze" (c'était avant le bordel que Trump a créé et le Covid), avec une double instal Gyropilot, l'un avec le processeur HR (et tout en HR, y compris le Baro) et l'autre en mode "simple".. au total, on n'est quand même pas loin des 40 K€, ce qui est assez dingue comparé au prix de la coque "nue". Le processeur "HR", avec le Pilote "HR" (c'est en fait un Gyropilot "décérébré" puisque le calcul se fait dans le processeur) et le module 3D sensor, c'est déjà 17k€... mais cela marche très bien ;+) (il ne manquerait plus que ça !)


Herver:Intéressant ta double installation. C’est sur quel bateau, et y a t’il un vrai écart de comportement ? Merci·le 13 déc. 18:53
Scotland:Une petite idée : regarde son pseudo.Je ne sais pas si c'est celui qui est basé a LR, mais ça fait baver un peu !!! 😜·le 13 déc. 19:01
MMW33:Le Processeur HR est assez impressionnant.. Il dispose de "super mode", comme surf, relance, rafales.. le pilote détecte que le bateau part au surf et il prend les décisions les plus appropriées pour maintenir celui ci.. pour les rafales, il abat ou lofe pendant le temps que cela dure.. c'est une très belle bête, qui demande à être proprement configurée. Les deux pilotes/verins sont sur deux lignes séparées, je peux par contre passer d'un vérin à l'autre sur la même ligne et d'un aérien également à l'autre (Il y a deux aériens).. Si cela va toujours pas ;+), j'ai tout une architecture pour arriver au système le plus simple.. L'idée est que si un pilote déconne, pour quelques raisons que ce soit, je n'ai qu'a "flipper" un fusible et je passe sur l'autre.. Comme je ne suis pas un très bon marin, je prévois toujours ceintures et bretelles (tout est en double, ou presque).. Le bateau est le grand frère de celui de Kernevel (ils ont le numéro 3, j'ai le numéro 2 ;+) ) Il y a des petites différences entre les deux (safrans sur le tableau AR et relevables pour moi, safrans suspendus pour eux et le mien en en configuration "solo/duo" alors que le leurs est en mode équipage...)·le 13 déc. 19:20
Herver:Ok, effectivement, et c’est justement la que c’est intéressant...·le 13 déc. 19:22
sterwen:En fait il n'y a pas de licence à proprement parler pour le NMEA 2000, donc pas de frais d'usage, mais une certification. Cela fait partie des couts de R&D mais à mon avis probablement moins chère que la certification CE des systèmes et de toute façon quasi négligeable vis à vis de l'ensemble des couts de développement du système.·le 13 déc. 20:39
courtox56:On dépense des Euros dès le début d'un projet, il faut payer pour avoir la documentation NMEA 2000. Il faut connaitre la structure des trames NMEA 2000 pour écrire les beaux programme·le 13 déc. 20:53
sterwen:Oui, mais c'est vrai sur chaque projet. Et si je regarde celui de Madinter avec leur 3 équipements et le système, je suis sûr que la partie NMEA 2000 n'est pas ce qui leur a couté le plus cher. Comme ils interviennent sur le forum, j'attends leur contradiction. J'ai vu aussi que pour les partie critiques ils utilisent le bus CAN mais sans la surcouche NMEA 2000, donc avec une surcouche à eux ou bien bricolant sur J1979 ce qui revient au même. Je suis curieux de connaître leur raisons car cela oblige d'utiliser des instruments spécifiques. Est-ce pour des questions de temps de réponse ?·le 13 déc. 23:03
BlackNav:Le bus CAN est un choix logique quand on veut relier des ECU avec un bus de terrain. Vu que ce bus est destiné à interfacer leurs propres ECU, ils ont très certainement établi leur propre protocole. ·le 14 déc. 11:39
trebormat:Une contradiction sur quoi ?Le canbus est effectivement une technologie robuste que l'on retrouve partout : aéronautique et automobile. Nous (Madintec) avons deux bus avec des débits très différents du simple au double; Le format NMEA2000 est fermé donc nous avions besoin aussi d'ouverture. ·le 14 déc. 15:25
trebormat:Par rapport au processeurHR, MADBrain est encore un cran au dessus en qualité de pilotage. Je n'ai pas envie de faire ici un discours commercial. Peut être regarder les résultats du Vendée : 1, 2, 3 pour l'instantNous sommes au même prix qu'une installation HR de NKE (voir moins cher dans certaine condition)·le 14 déc. 15:28
sterwen:@trebormat il est effectivement un peu compliqué de se comprendre sur ce forum. La contradiction que j'attendais de votre part était sur le cout respectif du NMEA 2000 par rapport au cout total du projet/produit. Rien de technique. Sinon je comprends bien la raison technique d'avoir un bus CAN séparé. Je suis moi-même concepteur de carte et systèmes industriels et pour les prochaines cartes à destination des OEM de systèmes de navigation nous proposons 2 interfaces CAN pour cette raison.·le 14 déc. 16:11
13 déc. 2020
0

Pour comprendre, il y a des pistes ici ou là
Une bonne introduction et comparaison à NMEA 0183


14 déc. 202023 déc. 2020
0

Merci à Sterwen (Laurent) pour tes questions et précisions
Merci à trebormat (Matthieu), pour les informations que tu nous donnes.

Comme tu le vois il y a la place pour créer un pilote automatique grand public reposant sur tout ce que MadBrain a appris en faisant le pilote idéal pour les IMOCA.
La vente sur un grand nombre de bateaux devrait permettre de positionner un prix dans les possibilités de nos comptes en banque. Nous n'avons pas de sponsor.

La valeur de nos bateau se situe entre 40k€ et 80k€ environ. Si on prend une petite règle de 5% il faudrait un pilote entre 2.000 et 4.000€ tout compris.

Il faudrait aussi changer les façon de penser de nos navigateurs, un pilote de barre franche pour le majorité d'entre nous est plutôt dans le style du TP32 de SIMRAD à 850€ en prix catalogue, souvent à 600€, comme en ce moment chez SVB

Ce n'est pas le même produit c'est certain.


matelot@19001:Du TP32 au Madbrain il y a une grosse marge de progression 😉·le 14 déc. 16:28
FredericL:Sans aller jusqu'à une configuration Imoca, un kit complet NKE pour mini avec option vent réel coûte environ 5000 €, hors vérin. ·le 24 déc. 14:09
24 déc. 202024 déc. 2020
0

Tous les problèmes de casses sur le bateau de Louis Burton sont venu des zig zag provoqués par le pilote qui avait perdu le signal du capteur d'angle de barre. D'ou des empannages pas désirés, des lattes qui cassent, le rail de GV qui se casse.
En plus les Hook de GV et J2 qui cassent. Bizarre, du mauvais INOX trop cassant pour ne pas rouiller?

J'aimerai bien avoir un plan de montage de ces capteurs d'angle. Pour installer cela sur mon Feeling32DI.
Le mien de capteur serait à l'intérieur. Il y a 2 safrans, j'ai accès aux axes.
Les safrans ne sont pas parallèles, il y a un léger angle rentrant. Faut il 2 capteurs?


24 déc. 202024 déc. 2020
0

@courtox56 : tout dépend de ton vérin et de son montage.
Certains sont linéaires et placés au dessus du vérin ( le truc bleu sur la photo).
Non, tu n'auras qu'un capteur.


24 déc. 2020
0

@courtox: voici le mien


24 déc. 2020
0

Merci,
il va falloir réfléchir au meilleur endroit.SI je comprends bien. Au repos, safrans dans l'axe, il faut que la tringle du capteur d'angle fasse un angle de 90% avec la barre.
Sur le Feeling32DI, les 2 axes de barre sont reliés par une tringlerie.


FredericL:Il faut que le bras du capteur d'angle soit parallèle au bras de mèche du pilote. Pas mal de schémas sur cette page : www.jefa.com[...]ear.htm ·le 24 déc. 11:34
24 déc. 2020
0

@courtox56: moi aussi j'ai un bi-safran mais je n'ai qu'un seul capteur d'angle de barre et je ne vois ni comment ni pourquoi en mettre 2 car les deux safrans sont rigidement liés entre eux. Il est relié au bras de levier sur lequel le pilote agit également (moteur rotatif Jefa). Montage similaire à celui de @Herver et c'est le même capteur même si la timonerie est très différente.
Je serai au bateau la semaine prochaine et je pourrais faire une photo.

Effectivement la question du capteur d'angle de barre est intéressante. Quand j'ai acheté le bateau, il n'y avait pas de capteur d'angle et cela fonctionnait à peu près correctement. Puis après deux saisons, le pilote c'est mis à déconner. Je l'ai envoyé en SAV, fait venir un spécialiste pour le régler, mais pas de solution satisfaisante. Au moteur sur mer plate, pas de problèmes mais dès qu'il fallait réagir rapidement, le pilote partait dans les choux et je devais reprendre la barre en urgence. J'ai donc pris la décision de monter un capteur d'angle même si les spécialistes me disaient que ce n'était pas nécessaire et depuis le pilote barre parfaitement en toute circonstances.

Rétrospectivement, j'ai compris ce qui avait entraîné le problème car j'ai eu un problème de timonerie et en réparant nous avons trouvé que deux rotules étaient très dures. Je pense que c'est l'augmentation des efforts sur la timonerie qui a déréglé le pilote. Sans capteur de barre la boucle d'asservissement est très longue car elle se fait uniquement via le compas et la moindre perturbation détériore la qualité de l'évaluation de l'angle de barre et du coup l’asservissement se plante.


FredericL:Voir en bas de page l'avis de Jefa sur le capteur d'angle (ou son absence). www.jefa.com[...]nda.htm ·le 24 déc. 11:29
sterwen:@FredericL: J'avais vu cette page en cherchant les raisons de mon problème de pilote. C'est d’ailleurs suite à cette lecture que j'ai acheté mon capteur sans hésitation.·le 24 déc. 12:07

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (144)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021