Quels moyens pour vivre en voyage ?

Bonjour à tout l’équipage, et aux autres aussi, je m’appelle Antoine et j’ai 17 ans, j’admire ce que vous faites et vous envie !
Grâce à une enfance passée sur les pontons (mon père fabrique des bateaux…il a créé le « Diabolo » ) je rêve depuis toujours de partir
sur les mers du monde et de vivre sur un bateau tout autour du globe... de sillonner la terre à la recherche de… la vie !
J’entends déjà ceux qui disent que je suis bien jeune pour y penser, mais ce rêve pour moi
n’est plus un rêve puisque je suis persuadé qu’il va se réaliser !
Après mon bac, dans un an, mon père et moi on va
retaper ou construire un bateau qui sera ma maison, de plus je pense arrêter les études après le bac et passer le BPPV. Bref, j’espère partir le + tôt possible, disons dans 3 ans. Je suis entièrement convaincu de l’utilité
de ce départ, je veux le vivre comme un style de vie, et non pas comme des vacances, je
veux le vivre toute la vie…(on verra dans 10 ou 20 ans… !)
J’ai souvent lu dans les récits de voyage qu’il y a 2 sortes de voyageurs (ou plutôt 3 avec les touristes…), les « normaux » et les «
marginaux » (du style hippie et rastaman), je me situe totalement dans le
cas des marginaux… Franchement je n’envisage même pas de vivre
à l’occidentale, avec un travail et une petite maison, des horaires et un loyer. Voyager sac au dos ou en bateau est ma seule raison d’être
(Oula ! j’vais un peu loin là !! J ), rencontrer les gens, découvrir les cultures, vivre au jour le jour…classique mais ça marche toujours
!
N’ayons pas peur des mots, je veux vivre à la hippie ! (…je vous assure qu’il y en a plein ! j’ai passé un peu de temps dans
une communauté « hippie » dans la partie espagnole des Pyrénées, et c’est vraiment cool !)…s’il vous plait, ne me prenez pas
encore pour un fou…après !

Bref, ce dont j’ai impérativement besoin c’est de
votre expérience (et celle de vos amis de rencontre !) sur un sujet délicat, comment vivre quand on voyage en bateau (ou sac au
dos…), comment gagner de l’argent une fois en route, quels sont les différents moyens…etc. C’est sûrement une question que l’on vous
a souvent posée…désolé..
Avec le BPPV je pense pouvoir renflouer la caisse de bord, qu’en pensez-vous ?

S’il vous plait ne me dites pas que cet idéal n’est qu’un truc de mon age(qui dure quand même de puis 10 ans ), si c’est le cas
alors je compte en profiter le + possible !!!

Je voudrais vous dire aussi que je rêve d’humanitaire et de protection de l’environnement (Greenpeace), je suis plein d’humilité face à
dame Nature. Ces deux causes me tiennent énormément à cœur.

Olà ! je parle beaucoup, désolé de vous étaler mes rêves, j’espère ne pas vous avoir ennuyé et ne pas vous déranger.

Chao et au revoir quelque part sur terre !
Bon voyage !

Antoine

Ps : trimer pendant 15 ans pour pouvoir conomiser ne m’intéresse pas…merci de me comprendre (ce n’est pas de la fainéantise, mais le soucis de vivre pleinement la vie !).

L'équipage
12 juil. 2001
12 juil. 2001
0

Les moyens d'être libre
Hola !

Rien à dire sur l'age de tes folies... on vit les trucs différemment à 17 et à 33 ans mais certains sont ancrés dans les personnalités et n'ont pas grand grand rapport avec le temps qui passe...

Ce qui suit n'engage que moi, c'est un avis vu de ma fenêtre... un peu ce que j'aurais choisi si j'avais eu un projet aussi précis à 17 ans.

Le BBPV est sans doute un truc à emporter dans ta poche, mais à mon avis tu gagnerais en liberté à avoir plusieurs cordes à ton arc et le BPPV n'est pas ce qui te sera le plus utile pour gagner ta pitance.

Un métier manuel pour lequel la langue ne sera jamais un barrage peut t'être utile, à choisir selon tes goûts (menuiserie, couture, plomberie, mécanique, ...), en évitant des métiers dans lesquels il faut être au courant des nouveautés (genre électronique par exemple).

Et si tu peux en parallèle te doter d'un minimum de connaissances d'ordre médical, alors non seulement tu seras autonome sur ce plan là mais en plus tu auras sans doute, hélàs, l'occasion d'en faire profiter d'autres personnes.

Eventuellement un permis genre poids-lourd, aussi...

Avec ça, garçon, je pense que tu pourras trouver du boulot dans un max d'endroits et choisir au gré de tes envies de continuer de naviguer ou de poser tes bagages si d'aventure une sirène t'en donnait l'envie. Je sais : à 17 ans tu ne te projette sans doute pas en père de famille, mais de te donner dès maintenant la possibilité de choisir, de changer d'avis, changer de vie... c'est te donner les moyens d'une vraie liberté.

Bon vent p'tit gars... tiens-nous donc au courant. J'espère qu'on se croisera un jour où l'autre sur un coin de globe.

Pascale

16 sept. 2003
0

ALORS LA T`AS TOUT COMPRIS!!!
SALUT,

TOUT D'ABORD TU PARLE BEAUCOUP DE TON AGE,JE TE TROUVE BIEN MUR POUR TON AGE!! ET LES REVES IL FAUT LES REALISER, CAR ILS NE DURENT QU'UN TEMPS, APRES EUX VIENT LA RESIGNATION ET LES PETITES PILULES POUR TENIR LE COUP!!!

POUR EN VENIR A TA QUESTION PREMIERE, JE SUIS PARTIS COMME TU VA LE FAIRE SANS AUCUNS DOUTES,SANS TROP DE FRIC.
LE SEUL ENDROIT OU J'AI PU EN GAGNE, C'EST AU CANARIES, A LAS PALMAS PLUS PRECISEMENT, GRACE A UN PETIT POSTE A SOUDER ELECTRONIQUE BAGUETTE ET TIG. J'AI GAGNER ENVIRON 4000 FRANCS EN MOIN DE CINQ JOURS DE BOULOT!!
C'ETAIT INCROYABLE J'AI COMMENCER PAR RENDRE SERVICE A UN VOISIN,PUIS GRACE A RADIO-PONTON JE ME SUIS RETROUVER A REFAIRE UN DAVIER, UN COLLECTEUR D'ECHAPPEMENT POUR UN PERKINS 80CV EN TUYAUX DE CHAUIFFAGE (CA A TENU JUSQU'A MADAGASCAR) PLUS DIVERS PETITES BRICOLES...
L'INVESTISSEMENT EST RELATIVEMENT IMPORTANT, MAIS AVOIR CE GENRE DE POSTE EST REELEMENT TRES UTILE, POUR SOI ET POUR REMPLIR LA CAISSE DU BORD!!!
A BIENTOT ET BON COURAGE

P.S. APRES 6 ANS SANS NAVIGUER, J'ATTAQUE LA CONSTRUCTION D'UN CATA WHARRAM,UN TANENUI 28
ET L'ANNEE PROCHAINE,CORSE SARDAIGNE ET SICILE,
EN FAMILLE! LE PIED QUOI!!!
AMITIEE PHC

16 sept. 2003
0

PETIT DEVIENDRAS GROS
SALUT CHIMEL,
LE TANENUI 28, C'EST JUSTE UNE TRANSITION VERSION
PUR PLAISIR, VACANCE, SOLEIL EN MEDIT.
POUR LA SUITE J'AI LES PLANS DU PAHI 42 CAPT.COOK
ALORS LA SI BESOIN, JE PREND LE PLUS GROS POSTE QUE JE TROUVE!!! (RIRES)
BLAGUES A PART MA FEMME VEUT NAVIGUER, ALORS LE TANENUI CA VA DEJA LA CHANGER DE NOTRE MONO EN ACIER UN PEU GITARD AVEC LEQUEL NOUS AVIONS COMMENCER A NAVIGUER IL Y A 10 ANS AU MOIS D'OCTOBRE EN BRETAGNE, OUPS!!
BREF LE PROGRAME C'EST ETE 2004 CORSE, SARDAIGNE ET SICILE. HIVER 2004 CONSTRUCTION DU PAHI 42.
2005 GRECE. 2006 LOCATION DE LA MAISON ET VOGUE LA PETITE FAMILLE!!

A BIENTOT AMICALEMENT PHC

16 sept. 2003
0

Trop petit !
Bravo PHC pour la débrouille et le poste à souder !
A propos du Tanenui, si tu comptes partir avec la famille plus le poste, ça va être galère !
les coques en V des Wharram craignent énormément les surcharges, elles s'enfoncent si trop de poids, et le bateau va mouiller et se vautrer.
amha, tu devrais plutôt viser le Tiki 31, ou mieux encore le 38.
Qu'en penses-tu ?

12 juil. 2001
0

bon vent, au ptit gars!
j'appartiens "de fait" à la deuxiême catégorie: ceux qui ont passé trente ans à bosser et qui se payent enfin a deux ou en famille un vieux rêve.

Le rêve babacool dure rarement, mais le rêve d'amour, d'aventure et de découverte tiens longtemps!

Pour renforcer l'avis de Pascale: de l'avis quasi général,le BPPV c'est un acquis, mais bien peu en vivent, sauf en se recréant les mêmes contraintes que tu as envie de fuir: trimbaler des clients exigeants toujours entre les mêmes iles, en payant des taxes de tous les bords...

Pour vivre sans se clochardiser, il faut des connaissances techniques recherchées dans les pays ou on passe: plomberie, electricité, frigoriste, climatisation, enseignant, médecin, dieseliste... ou avoir la chance inouie de vendre ses créations (artistiques, culturelles, comme Lamazou ou Antoine..)... ou de rentrer dans le monde fermé des pros de la voile et pour celà, commencer par gagner le figaro ou la minitransat!

Donc, à mon humble avis, le grand départ dans des conditions acceptables, demande quelques années de patience (pour avoir un CAP, BTS..ou gagner le figaro! )

Mais c'est un avis de ceux de "l'autre genre", qui ne peuvent partir qu'avec une solution en main et sans prendre de vrais risques... à toi de voir!

12 juil. 2001
0

Le beau rêve
Ce genre de rêve est puissant et tenace, je le sais, j'ai été contaminé par le même virus à peu près au même age.
C'est comme un feu qui se nourrit de tes lecture, de tes rencontres, et qui te donne une énergie incroyable.

Ton rêve, c'est ton moteur, il faut le bichonner pour qu'il t'emmene loin, mais il ne faut pas qu'il s'emballe et t'envoie dans le décors.
Il n'y a rien de pire qu'un rêve trop léger qui se confronte à une réalité trop dure.

Donc, il faut dresser ton rêve sauvage, lui mettre quelques brides, le structurer pour enfin le transformer en quelquechose de réel.
Bref, pour cela il faut bosser dur, parce que la potion magique qui transforme les rêves en réalités s'appelle le FRIC. Et le rêve qui nous interesse est plutot gourmand de ce machin-là.

Ton rêve te donne l'énergie pour bosser et gagner de quoi le transformer en réalité.

À moins d'avoir beaucoup de chance, c'est la seule équation qui t'amenera sur l'eau.

Bon courage, et patience …

18 juil. 2001
0

Go ahead
Premier conseil : n’écoute pas les conseils.

Deuxième conseil : ne crois pas ceux qui te disent qu’il faut un bateau à x centaines de milliers de FF et y milliers de F par mois pour partir en voilier. Si tu veux, je te donne le téléphone de D. qui a acheté son bateau 20.000 F et qui navigue depuis 9 ans. Quant à la famille de la Galienne dont tu peux lire une interview des enfants ici-même, ils sont partis avec 2.000 F en poche et ça fait douze ans qu’ils naviguent. Un constat : plus tu as peur de partir, plus tu mets du matériel sur ton bateau, plus ça te coûte cher… donc plus tu éloignes ton départ.

BPPV : pas du tout une bonne idée si tu veux vivre à la hippie. Un BPPV c’est bien si tu as envie de naviguer en convoyage (c’est à dire sans t’arrêter et sans enlever les plastiques des coussins) ou en salarié sur des bateaux de millionnaire. Là ce sera livrée blanche et interdit de fumer la moquette de la salle de bain de la cabine arrière. Au demeurant si tu prends cette option-là, sache qu’il y a environ 10 BPPV pour un poste libre sur le marché du travail.

Travail à l’étranger : pas facile effectivement sauf dans les colonies françaises, Guyane, Réunion, etc. Ailleurs, soit tu n’as pas le permis, soit tu es payé des clopinettes.

Autres idées : dieseliste ou infirmier sont clairement des métiers recherchés et qui te permettent de travailler là où il y a de l’argent à dépenser pour ton salaire. Excellentes propositions de Michel aussi : électricien ou frigoriste ou médecin, mais là, c'est une décennie d'études ! Il y a surement une autre mine à creuser, à savoir le travail à distance par internet. Je pense par exemple que ça doit être possible quand tu es informaticien. Personnellement j’ai continué mon métier en voyage : à savoir journaliste. J’envoyais mes reportages par le net.

A part ça, si ça se trouve, ce ne sera pas l’argent ou le boulot qui te manqueront pour partir… ce sera ta petite copine qui te ch… une pendule ! ! ! Moins tu as de choses à larguer, plus c’est facile de partir alors n’attend pas trop.

Bon vent et tiens nous au courant (portant, évidemment, le courant).

Valérie et Patrick

28 juil. 2001
0

Question sur la réponse donnée à Antoine
Bonjours,
J'ai lu dans ta réponse donnée à Antoine dans le forum que ton copain est partis avec un bateau de 20.000Frs.Je me pose des questions car je cherche aussi mais ne trouve rien de valable en dessous de 1.500.000 Fr belge.Quel état et quel grandeur avait ce bateau?.Tu dis aussi qu'il est parti avec 2000Frs en poche quel sont ses moyens d'existances?
Merci de me tenir au courant
A+

18 juil. 2001
0

Vas y
Salut Antoine,

Complétement d'accord avec ce que disent Valérie, Patrick et les autres. Il ne faut surtout pas attendre d'avoir un bateau hyper sophistiqué, surtout quand on est jeune... On a moins de besoins et moins de sous... il faut une coque solide et saine et un grément à tout épreuve (c'est le moteur du bateau)l'équipement viendra un peu à la fois... Sur Banik, on pense seulement maintenant (à l'approche de la cinquantaine) à mettre un guindeau électrique mais nous n'en avions pas jusque maintenant sur un voilier de 14 tonnes en charge...

Chacun choisi sa vie et la mène comme il l'entend... il faut trouver l'équilibre qui nous correspond...
Pour ma part, j'ai toujours eu les mêmes idées que les tiennes (j'avais 15 ans en mai 68, les idéaux de l'époque ca marque à cet age).
J'ai trouvé mon équilibre en alternant des périodes de travail acharné pour construire mon bateau et mettre quelques sous de coté et des périodes de voyages ou la vie est merveilleuse (sans bosser du tout)...
Je préfère rentrer en France ou il est facile de travailler avec un salaire correct, mettre le maximum de coté pour profiter à fond du voyage... C'est notre choix.
j'ai la chance d'avoir rencontré une femme qui avait les mêmes passions (je n'aurait jamais pu vivre tout cela sans le partager avec quelqu'un) L'alternance de voyage et de vie à terre a permis à nos enfants de connaitre les deux vies... Ils ne sont déphasés ni dans un monde ni dans l'autre...
Curieusement aujourd'hui ils sont à fond dans les études pour se donner le maximum de chance de gagner leur vie ...
Leur but est de pouvoir encore plus voyager que nous... Ils trouvent qu'on s'est mal débrouillé durant ces 20 dernières années avec un ratio de 2/3 temps de boulot pour 1/3 temps de voyage... On verra s'ils feront mieux que nous...
Ce qui est sur c'est qu'on les verra souvent dans notre sillage...

A un de ces jours Antoine, dans un mouillage bordés de cocotiers...

Jean-Baptiste

17 nov. 2003
0

Info supp
Bonjour Jean-Baptiste.

Je trouve ta façons de faire très bonne, mais quel métier(s) exerce tu?
et quel société accepte d'avoir un employé en 2/3 de temps sur des periodes renouvelées.
Je suis très très preneur de l'info.
Amicalement
Philippe.
atoutclub@free.fr

30 juil. 2001
0

N'est plus marginal qui veut
Bonjour Antoine,

Ton père fabrique des bateaux ! sais-tu faire et sais tu faire bien tout ou partie d’un bateau ? ou autre chose ? mais quelque chose de vrai susceptible d'intéresser les autres ?

Si oui, parts tranquile, on aura toujours besoin de toi quelque part.

Si non, commences par apprendre pour savoir faire quelque chose de tes mains et le bien savoir. Pas de bricolage, çà tout un chacun s’en dépatouille.

Le BPPV, comme Valérie et Patrick te l’ont dit, c’est la fable du loup et du chien. Veux-tu vivre libre ou bien « attaché ». De plus, le BPPV sera remplacé sous peu par plus costaud comme dans toutes les branches quand il commence à y avoir un peu trop de monde. On vient de créer la marche au dessus : « Capitaine de Yacht ».

Même si c’est pas ce que tu souhaites immédiatement, mais, si tu veux bien bosser un peu, fais la marchande, on manque d’Officiers français. Il y a de plus en plus de gros yachts de luxe (voir Couach et Rodriguez entre autres) Tu pourrais joindre l’utile à l’agréable. Maintenant, peut-être que tu rejettes ce milieu.

On ne se décrête pas libre, il faut s’en donner les moyens, Avoir quelque chose à échanger, pas nécessairement du fric, mais quelque chose de valable. N’oublies jamais un principe de base : « pour recevoir, il faut donner ».

Les marginaux ? soit ils se flinguent rapidement, soit ils en reviennent (les Lazarciens de 1968), soit ils finissent clochard, soit ils ont un talent qui les rattachent peu ou prou à la société, Même marginal, pour aller en bateau il faut construire ou "trouver l'occase", entretenir, çà tu ne peux pas y échapper et bouffer. Fais gaffe que pour toi, il s’agisse bien d’un projet et non d’une fuite car tu te retrouverais vite face à toi-même.

Enfin, ce n’est pas une question d’âge, mais d’état d’esprit.

Bon vent Antoine.

Jeannot

02 août 2001
0

heureux qui comme Ulysse ...
salut antoine et salut a tous, notamment a certains qui m'avaient deja tres gentiment repondus il y a qq mois alors que je me posais le meme genre de questions qu'antoine ...

et bien voila, je viens de lire la suite de messages en reponse a la question epineuse de cet argent, nerf de la guerre de bien des aventures notamment maritimes ... je voulais absolument ajouter, peut etre en guise d'illustration, ce que je suis en train de vivre actuellement.

depuis la fin avril, je passe mon temps a naviguer. il y eu d'abord les cotes francaises de mediterranee puis la sardaigne et l'italie continentale, la sicile, le peloponese et la turquie. ensuite, se furent les antilles hollandaises et francaises avant une traversee de l'atlantique via les acores. je ne resiste pas a laisser sous silence une escale memorable a tanger en prelude a ma situation actuelle puisque je vous ecris depuis un cybercafe pres d'almeria en andalousie.

pourquoi ecrire tout cela ? pour parler de moi ? non, en fait j'ai fait tout cela sans avoir de bateau et presque sans argent. alors la, je pense que certains vont s'etonner, donc j'en dis plus. en fait, j'ai commencer par faire du convoyage comme simple equipier et a present on me fait confiance au point de me laisser la destinee d'un voilier jusqu'en France. C'est vrai, etant breton, j'ai eu depuis tout jeune l'occasion de naviguer et de vivre sur des voiliers mais ayant fait le choix a une epoque d'assurer dans mes etudes, j'avais du renoncer provisoirement a etre sur l'eau autrement qu'en planche a voile pendant tres (trop) longtemps...

Bref, je me rattrape aujourd'hui et tout au long de mes peripeties oceanes, je rencontre des gens souvent tres interessants, simples et faciles d'acces. Tous sont ultra-motives par ce qu'ils font et ne demandent, tout comme moi, qu'a partager un style de vie.

peut-on pour autant parler de marginalite ? il faudrait peut etre s'interroger sur ce que siginifie la marginalite aujourd'hui, notamment en matiere de voile. Souvenons-nous que 97 % des voiliers ne sortent pas des ports. la plupart du temps, on achete un voilier parce que l'on a de l'argent mais faute de temps, les seuls sorties envisagees restent de l'ordre de l'apres midi, et je ne parle mème pas des sujets qui fachent comme par exemple, la competence de ceux qui sortent la barquasse une fois tout les X mois ...

bref, tout cela pour dire qu'a cote de ces gens la, et il en faut donc je ne les rejette pas, il y a egalement d'autres personnes, le plus souvent des couples soit jeunes, soient retraites, qui vivent plusieurs mois voire a l'annee sur leur voilier. comment font-ils ?

La encore, deux categories. la premiere, concerne ceux qui a force de patience et d'opiniatrete ont reussi a partir apres avoir construits, le plus souvent pendant 4,6,8 voire 10 ans le bateau de leurs reves. A cela, je tire mon chapeaux X fois car vraiment ils m'impressionnent ! ils ont reussis a eviter tant d'ecueils, c'est formidable et en plus eux ont une veritable panoplie complete de metiers qu'ils maitrisent, c'est le moins que l'on puisse dire, sur le bout des doigts ! en ecrivant ces mots mes pensees vont tout droit a genevieve et michel rencontres a sao michel aux acores. elle, prof de maths, lui, visiteur medical. un voilier de 11 m d'une qualite peu commune, 10 annees de constructions et autant de navigation depuis. Un exemple qui m'inspire...

L'autre categorie, celle des "aventuriers". eux non pas froid aux yeux. Ils achetent un bateau pas chers aux antilles apres un cyclone ou ailleurs mais celui-ci est souvent ancien et pas toujours d'un aspect irreprochable. Mais attention, eux naviguent egalememt beaucoup et leurs navires sont tailles pour cela au moindre frais, donc avec le minimum d'equipements. ils trouvent du travail lors de leurs escales mais ce sont souvent des "jobs" improvises, qui rapportent peu et ne reclament guere de qualifications. En revanche, ils sont libres de les quitter du jour au lendemain... bref, dans cette categorie rentrent les navigateurs qui vivent "au jour le jour" et qui semblent heureux ainsi, du moins tant qu'ils sont jeunes et non pas d'attaches... je pourrais la aussi citer les noms d'amis rencontres lors d'escales...

Voila. Et moi dans tout cela ? Bah oui, a tout seigneur, tout honneur... J'ai 29 ans, des tas de diplomes universitaires, 2 ans d'exeperience dans mon metier (urbaniste-geographe) et une passion avouee depuis toujours pour la mer, la voile, les bateaux, les voyages... Apres avoir penser passer mois aussi le BPPV, je me suis dit comme valerie et pascal que ce n'etait pas pour moi ! J'aime trop ma liberte et je ne me sens pas une ame de "routier des mers" a la solde de milliardaires pas toujours epris des realites de la mer...

Bref, il fallait que je vive "au large" avant de me lancer a mon tour dans l'aventure... Voila pourquoi j'en suis la a ecrire tout cela a present. Alors comment rester indifferent aux proccupations d'antoine si legitimes !

D'escales en escales, j'ai interroge les gens et j'ai cherche a voire s'il etait possible de trouver du travail. La reponse est positive. On me propose une place de prof de francais en guadeloupe, une place de convoyeur aux acores une autre dans un chantier, bref, c'est possible.

Alors, que faire ? Bien qu'ayant fait toutes sortes de petits boulots alors que j'etais etudiant (manoeuvre TP, magasinier, manutentionaire, moniteur d'informatique, animateur radio et quelques autres encore...), et sans ètre artiste, je crois a une troisieme voie. Pour vivre de ma passion, je vais essayer de la faire partager. J'ai rencontre tant de gens qui souffrent de ne pouvoir partager leurs voyages, leurs decouvertes, que cela me motive d'autant plus pour essayer de prendre ce probleme autrement en le mettant au coeur de mon projet. Le projet, puisque j'en parle est deja bien avance. Il faut dire que nous sommes a present 4 a travailler dessus depuis plus de 7 mois, que nous disposons de deux voiliers de voyages equipes, d'une infrastructure d'accueil et d'un savoir-faire relativement unique dans un certain creneau ... A la rentree nous allons rentrer dans une phase de creation "active et officielle" en ayant pignon sur rue dans le sud de la france. Voila, j'aimerai vous en dire plus mais se sera pour bientot si le sujet vous interesse !

voila, voila, je m'excuse d'avoir ete si prolixe mais j'ai pourtant essaye de faire simple. Surtout m'hesitez pas a rentrer en contact avec moi si mon discours ne vous a pas fait trop mauvaise impression ou mieux, si ce que j'evoque, a demi mots, parle a votre coeur....

salutations salines et bon vent a toutes et a tous, en particulier a toi antoine, car nous savons tous que l'on peut etre serieux qu'en on a 17 ans !

yann

15 avr. 2002
0

Argonaute
Eh Antoine;
tu connais le vieux Socrate?
C'est un mec qui a plein d'idées, tellement bonnes qu'il y a un type à côté, un scribouillard si tu veux, un raporteur (on dit reporter aujourd'hui) qui écrit tout ce que le vieux raconte, genre de trucs "il y a trois sortes d'êtres , les vivants les morts et ceux qui vont sur la mer". Des classiques comme ça, tout le monde les connait mais bien peu savent que ça a 2500ans, le scribe à côté, Platon c'est son nom, il en a écrit des bouquins entiers.
Et c'est pas à l'école qu'on le lit, on te présente que les trucs ennuyeux pour être sûr que t'iras pas lire ce qu'il a dit de subversif le vieux Socrate. Mais c'est à l'école que t'apprends qu'il existe.
Tiens, c'était un Hippie le vieux.
Mais tout le monde n'est pas Socrate.

Je vais t'en conter une bonne, c'est le vieux qui me l' racontée, un jour où moi aussi je me posais ces mêmes questions. Mais je me posais beaucoup de questions à cette époque (Remarque toujours encore).

Et voilà ce qu'il m'a raconté, enfin quelque chose comme ça, à peu prés:
"Jean-Pierre, il suffit de choisir un métier qui te passionnes, et alors tu ne travailleras plus, puisque tu feras ce que tu aimes".
ALors je suis retouné à l'école, parce que des questions j'en avais plein. J'ai appris une chose; que des métiers passionnants, il y en a des tonnes, ou des milliers, des méga ou gamé comme tu veux.
Et qui te permettes de naviguer en plus, de dire au revoir et partir faire un tour en Antarctique, et puis revenir quand bon te semble.
Mais le monde est plus difficille pour toi, que pour le vieux ou pour moi lorsque nous avions ton age: Ya plus d'Amérique ou de Terre Incognita à découvir.
Christophe Colomb de 2002, il s'appelle Aldrin ou Gagarine.
Enfin, voila je prépare mon nouveau bateau en construisant des plateforme de forage. Nous ne pouvons pas voir demain, mais je peux voir hier. Moi aussi à 18 ans je pensais que 50 c'était dans une éternité. Je peux te dire, c'est pas hier,c'est ya deux minutes. Fais gaffe.
En vingt ans de travail, j'ai passé la plupart de temps de bonne humeur, et travaillé comme Jean-Baptiste trés dur, mais la moitié du temps. J'ai trouvé la combine en cherchant, et si je te le dis cela ne t'avanceras à rien. Cherches mon pote. J'ai rien volé, pas triché, pas trafiqué. Des fois menti. Et avec ma femme, ça n'a jamais marché.
Trouver ce chemin, ton chemin, c'est déjà un travail. Celui dans lequel tu ne travailleras plus! Et qui te permettras de naviguer.
En 91, nous étions huit voiliers à partir pour l'Antarctique, j'étais le seul à ne pas faire du charter. Ils sont toujours là bas, à faire du charter. Depuis, je me suis occupé en Angola, au Nigéria, en Sibérie, en Irak, Iran, Algérie,France, Gabon, Argentine et USA maintenant. Bien sûr c'est pas rigolo tous les jours, mais la passion non plus, des jours elle te fait chialer. 2003 mon vieux..... enfin c'est une expression.

Tiens, y'a beaucoup de façons de combattre les exces du système, pollution, effets de serre,corruption etc..mais tu peux être certain d'une chose: c'est pas en se mettant en marge. En se mettant en marge, on se met au zoo. Et quoi qu'on t'en dises, naviguer en voilier c'est passionant, mais voilà ce qu'on en dit chez Sheakspeare :
" c'est la façon la plus lente, le plus incomfortable et la plus chère pour se rendre d'un endoit à un autre."

Celui qu'a pris un coup de chien par 45 ou 50 neouds t'expliqueras qu'on ne part part en mer avec une poubelle, ou alors on aime la roulette russe. A ce moment là, il est temps d'alller chez le psy. Ou bien aussi tu peux restser dans les lattitudes ou le vent ne dépasses pas 20 noeuds. Alors là, premièrement: avec le réchauffement de la planète, il ne va pas en rester beaucoup (cela augmente les différences thermiques et donc les vents forts) et deuxièment tu te chatres de plus de la moitié du monde. Un peu comme si avec ta petite amie, après les premiers bisous sur le minois, tu oubliais son petit minou. C'est un petit peu salé tu trouves pas?

Allez, bon courage mon vieux.
Jean-Pierre
Corpus Christi, Texas.

13 fév. 2003
0

A Jean-Pierre (Argonaute du 15/04/02)
Je suis touché par ta réponse à Antoine,elle sent son poids d'expérience.J'ai 54 ans, un fils de 16 ans, et il y a des choses qu'un père sait mal dire à son fils.Tu l'as écrit pour moi, je lui ferai lire, merci.Ne pas oublier qu'en mer (ou ailleurs) ce qu'on trouve, ce n'est pas le plus beau cocotier de la planète (ah, l'expression "décrocher le cocotier"...)c'est soi-même:le but est dans le chemin.

17 avr. 2002
0

maitre-mot: la simplicite!
Histoire d'en remettre une petite couche, j'envoie mon post...
J'ai 23 ans, un peu le meme reve, certainement la meme passion, et je crois que l'on est nombreux a se reconnaitre.
Je n'ai pas toute votre experience mais si j'ai retenu quelque chose, c'est simplifie!!!
On voit trop de braves gens avec de beaux reves vieux d'une ou deux decennies qui regardent l'horizon depuis le ponton...
Que faut-il pour partir?
Je me leve contre ce courant de pensee (en parti divulgue par les revues) qu'il faut un tres bon bateau, au moins 12m d'alu, un radar, une balise, un ordi et j'en passe pour etre en mesure de voyager...
A ce rythme la, on ne part jamais, car on en a jamais assez... Et si par chance on se lance dans l'aventure, on s'appercoit vite de l'entretien et du budget necessaire...
Combien de superbes aventures ont etes realises sur de petits bateaux, avec peu de moyens?
Comment faisaient-ils nos arriere grand peres terre-neuvas?
Simplifions-nous la vie...
C'est bien sur a chacun de definir ses besoins (pas ses envies) minimaux...
Mais vraiment, moins on n'en a, moins on en veut, plus on est libre...
Tous le monde le sait mais qui le fait?
Ou la je viens de pondre quelque chose de trop philosophique, pas vraiment pratique, mais je suis persuade que la clee de la liberte est dans l'etat d'esprit de l'individu.
Enfin pour ce qui est du travail, in ne faut pas negliger le travail a l'etranger (en cooperation par exemple)...
moi je suis maintenant en Angleterre et ici, on vous donne votre chance, on vous paye mieux, bref les opportunites sont plus nombreuses...
Enfin, pour limiter son budget en grand voyage, il faut choisir ses etapes avec soin... la majorites des pays en voie de developpement permettent d'utiliser judicieusement la caisse de bord!
Voila ma petite contribution esperant qu'elle soit utile...
Bon vent a tout ceux que le reve anime...

18 avr. 2002
0

tes 2 mains...
Salut,
je partage l'avis de Jeannot, si tu sais te servir de tes mains, tu as un passeport pour le voyage.
Tous les métiers de construction sont valables, avec je crois une préférence pour les boulots qui peuvent servir en construction nautique mais pas exclusivement.
Menuiserie, soudure et construction métallique...Plus tu auras de cordes à ton arc, plus facilement tu retomberas sur tes pattes.

bon vent.
Michel

19 avr. 2002
0

embarquement immediat
Salut Antoine!

Je ne vais pas faire un long discours, je crois qu'il y en a assez eu. Je suis d'accord avec pas mal de monde, et notamment ceux qui ont navigué et fait ce tour du monde qui nous attire tous.

Moi je suis convoyeur: deux choses: 1/ le PPV ne te servira pas à grand chose, même une fois qu'il sera revalidé STCW95, même s'il devient Capitaine de Yacht ou autre: le marché n'est pas extensible. Je me suis déjà exprimé ici sur ce sujet et je n'ai pas changé d'avis. Les nouveaux diplomés annuels tiennent deux trois ans puis on n'entend plus parler d'eux: on ne peut pas vivre du PPV!
2/ si tu veux naviguer, email moi ou tel moi: 0664 83 87 90, je cherche toujours des équipiers, et çà peut t'aider à y voir plus clair. Il y a toutes les destinations, et tous les types de bateaux.

21 oct. 2002
0

au début ,,,ben les mains dans les poches
tiens voila ce que je pense de la voile...
c'est gratuit...

www.sail-the-world.com[...]ers.cfm

oupsss,,,désolé ca vient d'un concurent mais bon.

tiens me voici a ton age,,,,lolllll.

www.hisse-et-oh.com[...]ail.php

tu as le choix ,bosser 6 mois 18 heures par jour et un voilier a la sortie,10Keuro,,ou partir en équipier.
mais une chose est sur,,,,si tu dois vraiment partir c'est pas toi qui va le décider,mais la vague de fond qui va venir te cueillir sur la berge.,,,lollllll.

bonne chance

joel

02 jan. 2003
0

réaliser ses reves avant tout...
Salut a tous !
Salut Antoine !

Je pense comme beaucoup ici que l'on n'a pas besoin de grand chose pour partir, après ca dépend de bien des parametres. Par contre, il ne faut pas oublier que l'age fait changer, et les voyages aussi, alors faire des plans a plus de 10 ans c'est un peu irréaliste a mon sens, mais surtout, il ne faut pas oublier que malgré nos rejet du monde trop capitaliste, le FRIC (saleté de notion) ouvre bien des portes, et peut parfois ètre inévitable. Donc, se mettre a l'abri du besoin, c'est la meilleure facon de ne jamais avoir a renoncer a ses reves pour des raisons d'argent, ce serait trop dommage. Se mettre a l'abri, c'est aussi connaitre un metier international (manuel par exemple) entre autres...
bref, en ce qui me concerne, je reve de bosser 3 ans, et tout arreter pour vivre ma passion a fond, sans date retour... depart prevu dans 4 ans et demi, j'ai aujourd'hui 25 ans...
Je serais heureux de prendre contact par email avec toute personne partageant ces idéaux que nous semblons avoir en commun sur ce forum...
a un de ces quatre !
William

12 jan. 2003
0

ANTOINE O YE
Pour partir comme tu le veux, cest tout simple.

1) Porter des chemises à fleurs, (fastoche)

2) Chanter qu'on veut mettre Céline Dion en cage à Médrano (faut s'adapter), (déja moins facile)
3) En faire un tube (plus difficile)
4) Avec les droit d'auteur acheter un voilier
(Pour moins de cent patates t'as rien).
4) Ecrire des bouquins, faire des films (mais ça demande un certain talent.
5) revenir tous les ans début décembre pour refaire le plein de la tirelire et faire ses emplettes au salon nautique.
6) Se faire inviter à la télé pour garder le contact.

TOUT SIMPLE, NON ?

Alors tout ça avec un bac en prépa et un bppv, ça me parait juste.

L'autre il est ingénieur de Centrale (X, pas la prison) mais il n'a pas l'air malheureux.

Mais peut-être y a t il des clochards heureux...

Alors, passes ton bac d'abord.

Quant au bateau-stop, sois propre, parce que ca "pouire" vite dans un bateau...

Bon courage pour le bac et Centrale !!!

Alin

12 jan. 2003
0

n'hesites pas
salut Antoine ,
reponse tardive surement ,
moi je trouve que tes projets et tes idées sont nobles et justes ,il faut du courage pour les realiser ,j'espère que tu en realiseras quelques uns ,
je suis tout a fait d'accord avec toi ,pour la recherche d'une vie plus libre ,plus simple ,dans le respect de la nature et de notre esprit
je trouve que sur ce forum certains sont durs avec toi ,ou se foutent carrement de tes reves ,
surtout ne les écoutes pas ,rien n'est impossible pour un coeur pur ,
et vu que eux sont apparemment empetrés dans le système et le materialisme (cf : voir tous les sujets techniques sans idéaux ,sans valeurs ,que du fric ) ,restes toi meme ,on vit peu de temps sur la planète terre ,c'est a toi de choisir ta voie , tant que tu vis en paix et dans le respect des autres
n'ecoutes pas trop ces gens qui te parlent d'experiences ou de realisme ,(y a des jeunes cons et aussi des vieux cons partout ) ,personne ne peut t'imposer sa vision de la vie
personnellement je connais des voyageurs "terriens" qui partent sac au dos ,et vivent très bien ,avec peu de chose ,simplement un peu d'astuces et contentement ,
je pense que les vagabonds des mers ou terres se rejoignent ,plus ou moins ,et leurs buts sont souvent les memes (hippies ,nature,esprit libre ,loin de la société )
en plus avec un voilier ta maison flottante est plus grande qu'un sac à dos ou une tente ,meme si ca revient plus cher ,je pense que c'est une bonne façon de vivre libre
si tu en as les moyens et des idées pour vivre de cette façon ,avec un juste moyen d'existence ,
n'ecoute personne d'autre que ton propre coeur ,
si bernard moitessier ou alain gerbault ,gandhi ou théodore monod , avaient écoutés tous les detracteurs ,les incredules et les esclaves
du système ,pour partir et suivre leur voie nils ne seraient pas devenu ce qu'ils sont ,
toi seul connait le chemin et le mode de vie qui peut te rendre heureux ,
en faisant le moins de compromis possibles avec le système et en trouvant la voie de ta liberation personnelle ,tout est possible
bonne chance à toi et à tous ceux qui revent d'une vie libre ,loin de la secte "metro ,boulot ,dodo ,famille ,impots ,popo ,etc... "
que le vent de la nature et le grand esprit te protège
bonne route ,ici ou ailleurs

kanji

02 fév. 2003
0

vas-y fonce !
Salut Antoine !
c'est avec bonheur que j'ai lu ton petit article, et quelques unes des réponses. mon ami et moi avons aussi décidé de changer de façon de vivre et de partir sur les mers à la rencontre des autres.J'ai 29 ans,mon ami un peu plus et nous travaillons tous les 2 dans le sud de la France, où entre autre,posseder un bateau c'est galère si t'a pas de fric. Notre principal problème / peu d'économie (environ 50000 F)et plus le temps d'attendre (on en a marre !).
Malgré les conseils de notre entourage qui nous expliquait les risques, la façon de faire pour économiser et l'utopie de notre projet (partir faire DES tours du monde sur un bateau!) nous avons finalement réussi à acheter un bateau de 12 m en acier pour 200 000F.il est un peu atypique dans son genre,pas très équipé, mais il est solide,très bien entretenu, et sacre bleu ! c'est le notre !
pour en revenir à l'argent, c'est vrai que ça coute cher!la préparation de notre bateau ne nous permet pas de mettre de l'argent de côté pour voyager sur nos réserves. nous ne demandons pourtant que 3000 f par mois pour 2, mais notre crédit double la mise ! et bien tant pis! pas question d'attendre encore,nous irons travailler sous un ciel plus clément, le temps de larguer les amarres pour de bon !. direction les Antilles francaises où 4 mains prêtes à travailler n'importe où trouverons bien quelque chose. je me trompe peut-être mais j'ai l'impréssion que l'on a beaucoup moins de besoins matériels lorsqu'on a choisi ce type de vie (hormis l'entretien du bateau et les taxes d'entrée dans certains pays !).
alors apprend à te servir de tes mains et surtout suis ton chemin, il y a toujours une solution ! dans le pire des cas tu pourra toujours revenir chez toi et recommencer.
Bon route !
sandra

14 fév. 2003
0

snif
salut je v avoir 21ans dans klle ke jour et comme toi depui mai 17 ans je nai kun seul but c partir a taver la grande bleu des conseil a te donner jen et pas commen gagner sa vie une foi parti jen c rien mai bon fo se dire ke sa vo le coud pi com tu le diser bosser toute sa vie moi je dit non non non et non merde pk esse kon devrai bosser tou se temps pour une foi ariver o thermme de la belle aventure ké la vie se dir sur son lit de mor kes se ke jai fai ou et l'aventure kess ke jai vu du monde ?
on boss lusine ou assi dans son fauteuile de bureau ou ailleur
la france et un pays atraktif par c aventaage "fisko"(et encore) mai kelle pays de merde i te fo bosser juska 60 balet(aven eseper avoir la paix si ta la chance di arriver dega c bien mai kess tu veu faire a 60 ans ou pluto kess ke tu peu pas faire ke toret pu faire a 20 ans
c triste a dire mai fo pas se voiller la face on vie dans un sistemme pouri juska los on a dega bousiller toute notre patrimoigne ecologike(toruve un belle foret naturel en fr trouve une petite plage pas poluer par lees alge ou par lor noir et tou se k i interesse les gouvernemmen c nous foutre plus damende de foutre plus de flik de tester des arme nucléaire et de nous faire bosser tj p^lus tout en nous taxeen un max pour.

la jeunness de notre pays et mal barer la france et mal barer leurope et mal barer et maleureusemmen la tere et mal barer malgrer tou i fo pas etre defetissme et comme toi comme moi et comme surmmen bc dotre faire tou se ki et en notre pouvoir pour réaliser se ke lon désir le plus pour nous c foutre le kan et voir otre chose ke ce pays de merde ké devnu la france pour dautre ce trouver une bonne place dans se sisteme si encore chakun eter libre de faire le choi de la vie kil veu menner...

14 fév. 2003
0

Réponse à VENAT

Salut , je viens d'essayer de lire ton message, et je vois que tu veux partir; c'est bien; mais j'espère que je ne te croiserai jamais car ton état d'esprit est vraiment lamentable:
21 ans un poil dans la main qui doit te servir de canne et cracher dans la soupe comme tu le fais est inqualifiable, la FRANCE est quand même le pays qui te fais vivre.
Doncarrachetoidicitunenousmanqueraspas.

A jamais

14 fév. 2003
0

autre reponse à venat
si tu voulais vraiment partir tu ferais un minimum d'efforts pour etre compris j'ai l'habitude de correspondre avec des etrangers à la france qui font beaucoup d'efforts pour etre compris et qui s'excusent pour leur mauvais francais pour toi comme athos au plaisir de ne pas croiser ta route

14 fév. 2003
0

et une autre!

Le style texto est bien avec un telephone ! cela evite de faire des efforts tant avec le français qu'avec l"ortograf!" et le terme "faire un effort" est totalement incompatible avec une certaine jeunesse actuelle malheureusement ! car moi je n'ai pas franchement l'impression que tu n'es pas français ! et cela me désole ! Je suis donc totalement d'accord avec Athos . Avec un peu de chance dans quelques mois se serait moniteur de voile habitable (pour aider ceux qui veulent partir)j'espere ne pas avoir le déplaisir de te rencontrer.

14 fév. 2003
0

Pauvre VENAT
Pauvre Venat, tu as du chemin à faire avant d'acquérir ta liberté! Tu es empêtré dans un système de pensée qui te ferme toutes les portes et t'emprisonne. Arrache-toi vite de la tour d'ivoire que tu construit!

14 fév. 2003
0

venat ?

n'est ce pas l'anagramme de NAVET ? ou NAVET en ver lan ?

14 fév. 2003
0

facil
je trouve facil ke vou vou mokier de mon ortografe et sinseremmen je men fou par contre je pence ke vous maver mal conpri je ne dit pas de ne pas travailler louin de la je di ke sa sere a rien de le faire en france pk tou simplemmen parsken france et bien c metro boullot dodo maintenen dans tout les ka un homme et obliger de traivailler pour survivre mai je pensse et c mon opignion (et vous pourier la respecter) ke le sistemme fr et un sisteme vouer a lechek critiker si vous vouller mai ne me dite pas ken france la vie ne se résumme pas a travailler 40 ans de sa vie pour enfin avoir une liberter bien meriter mai bon a 60 ans kess tu veu faire de cette liberter
c pour sa ke je critiker le travaille et non pour otre chose il et eviden kune foi parti il et obligatoire de traivailler mai je pence ke traivailler 20 30 40 ans pour pouvoir réaliser c reve et chere payer

kan a mon ortographe vu kaparammen fo sexcuse ben je mexcuse mai pour votre info je vien de nouvelle calledoonni ou jai grandi avec les cannak =)et ou mai parrent les deux son dcd dans un aciden de plonger kan javer environ 10ans se ki ma fai revenir en france et vous vous en douter ma perturber scolairemmen parlen donc je mexcuse decrir phonetikemmen kan a toi smoll du tu devrai fermmer tg avec ton verlan
o passage athos la france nai surmmen pas le pays ki me fai vivre je sui dans une sitution ke vous ne pouver meme pas immaginner et je v te dire c surmmen pas la france ki mencourage a men sortir kan o poil dans la main c peu etre vrai mai bon je pennce pas ke mai chef o boullot diret pas la meme chose tou se ke je vouller dire c ke c pourri de traivailler toute sa vie en fr et se dir a la fin(de sa vie) ben merde kess ke jai fai a par metro boullo dodo pi une tite sorti le week end medite la dessu(je blammer pas le travail en genneral juste le travail en fr)kan a cracher dans la soupe excuse moi mai apparammen vous soutenner c gouvernnemen ki fon peter des bombe dans le pacifik dou je vien o passage des gouvernnemen ki fon des loi pour mieu nous taxer mai ki nen fon pas pour eviter le genre de catastroffe ki devienne une abitude je parle des marer noir des chimikier ki continnu a voguer sur les mer en toute lliberter et ki REGULIEREMEN fon nofrage en boussillen toute les cote(on va pas parler de latmosphere parske la c le comble sur ce je vous souhaite de réusir vo vi et de bien continuer a vous foutre de la guelle des personne ki on une opignon diferennte de la votre c vous ki devrai sortir de vo tour divoir
kan a toi andrer ben le hasar nous fera peu etre nous rencontre vu ke mon depar et pour biento et ke jatake dici peu le permi hauturier esperon ki soi plus inteligen ke vous et ki me pennalise pas juste parske jai de grosse lacunne en orthografe

14 fév. 2003
0

Stop

He l'ongin si tu venais de KNKI tu n'aurais pas ce langage, et puis c'est pas sympa de faire passer les Kanaks pour des ignares.
et pour ton infos les bonbinettes c'est fini depuis un moment par contre la planche à billet elle tourne à fond et en CFP

14 fév. 2003
0

derniere chose
juste un dernier pouin histoire den rajouter une couche c vrai koi la france kelle bo pays ia just a regarder les derniere election(honte sur nous)
heureusemmen kelle et la la jeunnes actuel avec son poil dan la main

14 fév. 2003
0

D'ou vient la guerre
Franchement, ca commence par un rêve d'un jeune mec de 17 ans, et vous en arrivez a un crépage de chignon. Vranchement, ou vas le monde? A des guerre comme en Irak???
STOP !
Et bon courage a toi, Antoine, je suis moi aussi en préparation de TDM ! (c'est bien ca, non, le sujet?)

Bertrand

PS: et milles escuse pour mon ortographe déplorable.

14 fév. 2003
0

athos "boulet intoleren"
toi ta vraimmen rien dans le cranne ou ti li meme pas je mai pas en cose les cannak je mai en cose mon retour en fr et la perte de mai parent.(pour lorto) pi ta vraimmen ocunne tolerence toi keess sa peu te foutre ke jecrive comme sa ou comme si kan o bombe encore heureu ke c fini atten i mankerai plus ke sa

pour revenir sur les cannak tu devrai meme pas en parller parske je doute ke tu connaisse koi ke se soi a leur sujet ni leur coutumme ni leur maniere de vivre ki non absolummen rien a voir avec la maniere fr a par bien sur dans les aglomeration ou de toute facon ia plus de zoreil et de touriste friker ke de cannak
je croi ke toi par contre tarivera jammai a bouger de ton trou parske ta pas lespri ouver et t bc tro baser sur le pognon aparammen

14 fév. 2003
0

Stop
T'as raison Bertrand , je suis rentré dans son jeu.
Hélas!!!!!!!!!!!

14 fév. 2003
0

loul
ben c vrai koi atten je vous agresse moi je donne juste mon opignon koi allor je sui desoller de le faire et ken je voi le genre de réaction ke sa provoke agresiviter mokage ect
ben je menporte un peu mai je c ke bc en fr pence comme moi et c vrai ke maleureusemmen ben c pas la joi aller sens rencunne a un de c jour

pi un gro dsl a antoine pourles engeulade lache pas ton reve bc te diron ke ce de lincontience et ke c un projet iréalisable moi te dit c mec la tu leur dit oui c vrai c un reve et tu ten fou croi moi bc te le diron t proche t ami ta fammille mai surtou ne les ecoute pas et noubli jammais se ke tu veu vraimmen et a la mouindre ocase nesite pas prend ton sac o la bar et trace ton itinairaire ia dotre forme de boulot ke lusinne croi moi... si tu veu en discuter vien me voir sur msn
venatelf@hotmail.com

14 fév. 2003
0

réponse à ATHOS
Un homme sans rêve est un homme mort .Notre idéal ne devrait pas être le calme plat qui peut transformer la mer en marécage, ni l'ouragan, mais le grand et puissant alizé,plein de vie, de joie, de force et de santé, balayant le monde de son souffle perpétuel . ATHOS t'es un zombi .

14 fév. 2003
0

Réponse à Antoine
Salut Antoine..Lis donc : "La sagesse de la mer" de Bjorn Larsson aux éditions Grasset..Surtout n'écoute pas les imbéciles..ils sont trop nombreux..Et les HOMMES, les vrais :... rares..Soit tranquille, fais et suis ton chemin en paix..en posant une pierre après l'autre..Bon courage et bon vent..

14 fév. 2003
0

avis
salut ,
je suis assez d'accord avec michel (très bon conseil de livre je pense ) ,
athos et d'autres jugent un peu vite ,les gens qui critique le "système" ,mais vous y vivez depuis tant de temps ,pour certains depuis toujours ,que vous n'avez pas de recul pour realiser ce que la société (française entre autre ) fais subir à la nature ,et impose comme lois aux citoyens qui ont l'habitude d'avancer a la carotte du fric ,pour rentrer dans un case ; Idem pour ceux qui se la joue vieux routards plein d'experience ,on peut avoir de l'experience a n'importe quel age ,ca ne depend pas forcement des années passés sur la terre ,moi je soutient les gens comme Antoine ,et un peu Venat ,meme s'il critique un peu sans prendre son initiative ,
pour moi ,si tu veux pas etre esclave des autres et du système ,sois ton propre maitre et donnes toi les moyens ,simples et naturels ,de ne dependre de presque personne ,à part ton savoir faire personnel si tu en as ,et un esprit libre et sans prejugés
Que ce soit sur un voilier ,ou sur la terre ,ceux qui savent créer des choses ,leur independance et garder un esprit libre loin des conformistes ,sont souvent ceux qui vivent vraiment et ne se planquent pas derrière les normes sociales ,qui vous font passer pour un moins que rien si vous n'acceptez pas d'entrer dans leur jeu
moi je suis plus du coté des rastas utopistes ,des eco guerriers ou des derniers peuples libres comme les massai ,que du coté d'un système materialiste qui veux s'imposer a tout le monde ,et j'ai moins peur de la mort que d'entrer dans ce système presque totalitaire qui veut s'imposer a tous les etres
pendant des milliers d'années des hommes ont vecu libres de et avec la nature et leur spiritualité ,ils ne dependaient que des fruits de la terre ,de la mer qu'ils respectaient ,d'echanges et de la paix de Jah (ou de bouddha pour d'autres ) et ces vies ont etait balayés en quelques decennies de materialisme et de société basé que sur le fric
certains vivent encore libres ,mais pour combien de temps ?
pour résumer mon idée : "children you've got to take your lead ,or you shall be led astray" (ven harper)
(enfant ,tu dois prendre ton destin en main ,ou il sera pris par d'autres)
paix et bonheur à vous
kanji

14 fév. 2003
0

conseil a antoine!

FONCE!!!!

15 fév. 2003
0

Pour Antoine
On pourrait penser que ces navigateurs solitairessont des décervelés téméraires, des aventuriers ignorants..Pour ma part, je préfère admirer et me laisser fasciner par des êtres qui refusent de croire que le temps de l'aventure est révolu,...Je préfère tenter de comprendre les expériences, les sentiments incomparables qu'évoquent les navigateurs solitaires quand ils reviennent..Je veux aller au bout de mon rêve...

15 fév. 2003
0

Pour Antoine
Oui la mort fait moins peur que leur système.....

16 fév. 2003
0

Pour Antoine
Bonjour,

Personnellement je viens d'acheter le mousquetaire-club de mon père. Il ne connaît pas mon projet... mais je compte partir qq temps avec ! ouaip's, 6.50 m, en bois, bien entretenu et de plus, insubmersible !!! J’ai juste rajouter deux panneaux solaire de 50 w, une batterie ,deux pilotes automatique, deux GPS portable, une combinaison de sécurité, qq cartes, un déssalinisateur à main et un néon pour la lumière dans le bateau. le tout pour 40 KF, bateaux compris. c'est vrai, je suis seul et pas pressé par le temps... mais a moindre frais, cela me permet de partir et de garder une grande partie de mes économies ~150 KF (ma voiture). D’accord, je suis "quand 3ème catégorie", 60 milles d'un abri, soit plus de 100 km donc dans les eaux internationale... pour les grandes traversés !

et voilà, j'ai donné ma démission à mon entreprise ainsi que pour mon appart, et là, avec mon entreprise coût de théâtre: le PDG est venu en personne me voir pour savoir si ce qui ce disait était vraie. Depuis il compte me sponsoriser à hauteur d'un mi-temps sur la base du SMIC. La chance, le rêve: couverture social avec en plus une mutuelle et de quoi pourvoir à ma caisse de bord ainsi que qq excursion pour visiter les pays. en contre partie à charge pour moi d'envoyer une news letters accompagné de qq photos chaque mois.

Dans moins de trois mois, je largue mon mouillage.

C’est vrai que j'ai beaucoup de chance sur mon projet, mais au départ, j'ai vendu ma voiture contre mon bateau et le reste en caisse de bord. Cela fait deux ans que je travaillais dur pour... ne pas avoir le temps d'en profiter. Le déclic est venu quand mon père m'a annoncé qu'il allait vendre le bateau car plus personne ne l'utilisait !

Si j’ais un conseil à te donner : fais des études, le plus que tu peux. Profite un max pendant les vacances pour naviguer et prendre plein de mille dans les pattes pour l’expérience, car l’expérience c’est 90% de ta « formation » navigation. Personnellement j’ai été moniteur au pair aux Glénans pendant plusieurs hiver de suite (Noël, Février et Pâques suivant les exams). Cela m’a permis de passer qq diplômes, et surtout de naviguer en situation, dans des conditions pas très agréables en Bretagne Nord & Sud et de bouffer de l’expérience en tout genre !!! Social et matériel. La bonne veille formule : + de 70% de la bonne marche d’un bateau ne vient ni du matériel, ni des réglages tip-top, mais du social à bord !! Il faut « bouffer » de l’expérience pour intégrer en temps que réflexe cette sacro-sainte formule. Et l’été dans un port pour placer les gens ou une base nautique pour te faire un peu d’argent. Je te conseil fortement le port généralement mieux payé et avec qq privilège comme les pourboires, apéro hyper sympas, sortie le soir et invitation à bord pendant tes jours de congés hebdomadaires (guide touristique) …

Kenavo et bon vent

Chris

16 fév. 2003
0

A Venat
Salut Venat,
J'ai été sidéré et tres attristé de la méchanceté des réponses à ton premier mail.
La stupidité, la mesquinerie, l'intolérance des Athos,Daniel, Belmin, aster, Smoll du , m'ont rappelé de mauvais souvenirs qui heureusement sont bien loin aujourd'hui (Jacques Brel les appelle "les bouffeurs de rêve").
Ces "gens là" n'ont rien à faire sur un voilier
en partance, malheureusement certain arrive à partir quand même, emmenant avec eux leur médiocrité et polluant les mouillages de leur présence.
Les plus belles choses et les plus belles réalisations au monde commencent toujours par un rêve. Celui que tu as est un des plus beau et des plus noble.
Tes révoltes actuelles prouvent que tu as compris beaucoup de choses et la vie t'as déjà fait connaitre certainement plus d'expérience que certain sur ce forum.
Accroche toi à ton rêve et tu le réaliseras.
Ce même rêve, je l'ai fait aussi , il y a plus de trente ans !! adolescent naif et réveur que j'étais.J'ai maintenant 48 ans , quelle horreur, j'ai pas vu la vie passer,et pourtant elle est passé, comme ...un rêve. Entre mon premier départ à 23 ans et maintenant, plein de navigations passionnantes, d'aventures,de périls !, de découvertes, de sensations extraordinaires, ancrés dans ma mémoire à jamais.
J'ai eu le temps de fonder une famille aussi,qui a partagé ma passion .
J'ai vendu mon bateau ( le 7 ième )il y a 2 ans, je le regrette un peu car la vie à terre nous est difficilement supportable,mais il faut aussi évoluer,... Nous révons du 8ième! toujours plus beau , toujours plus grand..., à d'autres navigations encore plus harmonieuses, parceque je crois que l'homme est ainsi !incorrigible!
Tu vois ,ce rêve dure longtemps, longtemps...
Actuellement je bosse comme un "cheval",pour ce prochain bateau.
Quand je dis "je bosse comme un cheval" je ne me proclame pas COURAGEUX ( comme certain!suivez mon r'gard, j'me comprends!)), mais un " feignant qui se force". Qui aime le travail pour le travail?
Mais travailler dur pour l'accomplissement de son rêve, oui!
Allez, il est tard,encore une chose,passer ton permis hauturier est une tres bonne idée.
Prends bien soin de ton rêve, Venat.
A plus tard dans un mouillage perdu , rouleur,inconfortable, sauvage et dangeureux, là ou il n'y a personne que les coeurs purs.
Ps:j'aime ta façon d'écrire, et je ne sais plus qui disait " l'orthographe est la science des imbéciles"

16 fév. 2003
0

:)
en lisen t mot je sui heureu et je repren espoir car je me ren conte kil exeste encore des personne ki soutienne et encourage se genre de proget tro souven devenu inaceptable ou iréalisable o yeu de baucoups de monde

16 fév. 2003
0

A Antoine et toujours à Venat
Salut Antoine
En espérant que tu ne te sois pas barré de ce forum .....
Quelques conseils encore et toujours, modestes et j'espere non pontifiants.
Le bateau:
Tu dis que ton père construit des bateaux, voila une chance que tout le monde n'a pas.
Ton avenir se trouve certainement dans cette opportunité.Une construction à bouchain en CP epoxy , avec une peau stratifiée extérieure assez épaisse, sur plan d'architecte quand même , me semble une solution sympa, surtout si ton père peut t'aider.
Concernant la taille , 10 mêtres et presque autant en flottaison me semble un minimum, un peu en dessous c'est encore possible mais ça devient vite inconfortable!! J'ai fait ma 1ére traversée de l'Atlantique en 78 sur un voilier en CP marine (non stratifié), de 8, 60m .quelques belles "branlées " mémorables et bien salées, des dizaines d'heures à la barre sans brancher le pilote ( Navik)parce que le bateau était trop volage ,on a le temps de reflechir et on se demande parfois ce que l'on fait là quelques "chaleurs"aussi mais des souvenirs plein la tête et une arrivée en Martinique extraordinaire.

En tout cas ne pars pas sur une poubelle, mais sur un bateau bien construit , bien préparé, simple, costaud,et surtout assez léger dans ces tailles là.

Les p'tits boulots( ou les vrais métiers) pour vivre:
Alors là, aucune contestation possible.!!
En premiere position, le diéseliste, toujours débordé de travail.En emmenant sa caisse à outil, ses clés à douilles, sa clé dynamo, divers types de joints etc, impossible de mourrir de faim et on peut même facilement gagner pas mal d'argent pour la suite du voyage, embauche à terre facile.
Ensuite , viennent, à mon avis, les frigoristes,débordés aussi,dépannages express et sympas sur les bateaux du mouillage, emmener sa bonbonne de gaz, sa pompe à vide, son kit de soudure etc, travail à terre facile dans les boites de clim et froid industriel.
Ensuite, le mécanicien specialiste hors bord, en bon technicien, il est accueilli comme le sauveur, petits boulots sur les bateaux de passage,avec les pécheurs du coin, sympas, embauche facile à terre, toujours prévoir ses outils de travail etc.
Ensuite l'artisan voilier , beaucoup de travail pour lui aussi, toujours du p'tit boulot sympa sur des oiseaux de passage, genre réparation mais aussi confection de tauds, prélards, capotes ( sans faux plis SVP !),prévoir sa machine à bord, jusqu'à l'embauche dans une voilerie souvent probable.
Bon , voila pour ma contribution .
En ce qui concerne le BBPV, c'est un examen assez difficile mais tres formateur, ç'est interessant principalement dans ce sens, coté travail , bof bof mais ça dépanne, je confirme (je suis PPV)l'impression générale de ce forum sur le BPPV.
Je me suis bien dépanné quand même et j'ai quelques souvenirs sympas en convoyage et en Day charter. ( chauffeur de bus 9h/17H , parfois on se marre bien avec les clients).Le long Charter,
c'est un sacerdoce, 24h sur 24 en promiscuité, même sur un grand bateau,avec les clients, l'horreur!

POur ma part , en ce moment je bosse dans la charpente.C'est aéré, on voit la mer de loin, c'est pas mal.

POur finir: Le Jackpot....
Diéséliste confirmé, frigoriste bon amateur et pourquoi pas PPV comme cerise sur le gateau, voila des "armes fatales " pour un voyage sans souci d'argent.

En conclusion, Antoine , Venat, c'est vrai ,pas la peine d'économiser pendant quinze ans, trop long et trop risquer de voir le rêve s'étioler.
Mais un peu de patience quand même , pour un bon bateau, une bonne formation pour vous préparer une vie exaltante. Vous êtes encore tres jeunes...
vous avez cette possibilité et c'est une chance.

A + P-Y

17 fév. 2003
0

Partir !
La vie en mer est plus économique que la vie à terre. Il faut un minimum. Louer son appart, diéséliste ou frigoriste, etc.
Un bateau en cétépé est facile à construire (et les panneaux ne sont pas chers, 30€ chez Raboni ou autres Point P!) mais moins solide pour aller au bout du monde.
Il faut choisir sa monture selon son but.
L'acier est spécial et difficile à travailler.
Beaucoup ont essuyé de dures déconvenues ce faisant, car le métal se contracte alors qu'on est convaincu d'avoir tout fait à la perfection!
Il est impératif de suivre une formation régulière à cet effet.
Les lisses jointives (strip planking en araméen classique) sont bcp + solides car collées sur leur tranche. Et c'est plus beau que le ctp, quoique plus long aussi.
La construction tradi, le bordé sur membrures, joue trop et doit être calfatée.

P.S. Je ne crois guère à l'Age d'or qu' évoque Kandji.
Peut-être en Océanie (avec des limites), mais sous nos climats ç'a toujours été la dictature du clan, de la tribu, de la Cité, l'isolement géographique pour la plupart des gens. L'individualisme, le célibat, le temps libre et les vacances me paraissent d'invention récente, sauf pour les classes dominantes.
Raison de plus pour saisir les occasions de s'évader maintenant, comme vous nous y incitez.
Oublions le foutreballe, la drogue du sport, la retraite, les chiens, la loi du plus fort, le corporatisme, le massacre sur le périph', la surimposition de l'artisanat, les insultes, la télé-poubelle, Thalassa qui ne vous montre jamais un voilier sauf sans le faire exprès, et autres!

Pardon , fin de la crise.
Et bravo!

Eric

25 fév. 2003
0

coup de gueule
surtout n'oublie pas de revenir pour te faire soigner gratis dans les hostos français, percevoir le RMI, la CMU, le minimum vieillesse et la retraite que les "cons" qui auront bossés toute leur vie auront largement contribués à te payer
comme (presque) tous les marginaux quand les douleurs de la vieillesse commencent à se faire sentir

25 fév. 2003
0

nost...
à lire l'aigreur de tes propos, on croirait que tu fais partie des .... dont tu parles??? Me trompe je???

28 fév. 2003
0

la vie est une question de priorité........
nost tu a choisi de faire parti des chiens, d'autre on préférés être des loups (c'est plus risqué), tout ton beau travail n'aura servi à rien puisque le minimum vieillesse, la cmu, le rmi, le chomage et même la retraite sont des choses qui appartiennent déjà au passé.....
je comprend ton aigreur (et tes regrets), mais il fallait partir plus tôt, on prépare son projet, on le paufine, on le sécurise, on prévoit ses arrieres,...
et un jour on se rend compte que l'on a vieillit, et que l'on est passé à côté de bien des choses, ce jour là, au lieu de cracher son venin, il vaut beaucoup mieux se remettre en question et pousser les autres à ne pas commettre les même erreurs(ça au moins c'est constructif...)

à antoine, venat, et au autres , à ceux qui rêvent et qui y croient encore, malgré un présent fait de brimades et de dessilusions (et encore vu notre niveau de vie on est pas à plaindre):
trop pris dans mes projets (de bateau) et trop perturbé par le travail, (on court, on court, mais apres quoi?)je me rends compte aujourd'hui de la futilité de tout ce que j'ai fait ces 10 dernieres années finalement, j'ai préparé un bateau qui aurait pu partir dès le jour de son achat, je l'ai rééquipé (modestement:pas de inbord,wc,frigo,radar,dessal.,ou autres..),repeint, changé le jeu de voiles (histoire d'être peinard longtemps),etc........ ça fait pas de mal,mais était-ce necessaire

finalement le monde du travail loin de m'enrichir, m'aura au contraire appauvri, et oui je n'aurai pas vraiment eut le temps de réflèchir, et aurait dépensé une partie de l'argent gagné à des chose pas vraiment utiles mais tellements necessaires...
heureusement pour moi ce cauchemar tire à sa fin (jusqu'à la prochaine fois) le depart est pour cette année, de toute façon comme disais le gars moitessier (grande feignasse de son état) il ne faut pas partir quand on le peut, mais quand il le faut...
petite remarque perso: mieux vaut trainer en route que de tarder à partir...

salut à tous, bon vent, rdv sur l'O

PS:que la flamme qui nous anime perce les tenebres et nous remette pauvre mammifere perdu dans sa propre folie à notre place au sein de notre mère la terre (jah love)

28 fév. 2003
0

vanupié
Tu as entièrement raison. Rien à ajouter si ce n'est que l'on peut encore espérer que tous ces aigris et autres "tout le monde est beau tout le monde est gentil" restent là où ils sont... et ne viennent pas polluer la mer...

28 fév. 2003
0

la pensée unique

Qui pollue qui (et quoi)?

Heureux soient les simples d'esprit !

Amen
(avant qu'un autre la fasse !)

Drôle de mentalité sur ce forum

28 fév. 2003
0

Va pas pieds nus
Oui, Cher antoine, va pas pieds nus comme je l'ai dit plus haut: (JP argonaute).

Faut pas bousiller une vie pour aller sous-vivre ailleurs. J'ai rencontré en Casamance des épaves au bout du rouleau moral incapable de s'offrir un kilo d'orange(s) ou de papaye(s). Et dont les rêves tournaient court. Parce que même en Afrique avec ton bateau de pauvre, tu seras toujours plus riche que la plupart des africains et faudra acheter ta nourriture .
J'en ai 5O d'années cette année,J'en avais 20 hier. Et même tout à l'heure. Des rèves et des projets plein la tête, de quoi remplir 9 vies. Et pourtant yen a qu'une.
Les rêves ne s'usent pas!

En réponse à notre Michel, l'intolérant ayatollah de service, plus prompt à dégainer les insultes que cerains leur pétoire et qui mélange les loups, les mendiants et les agneaux.

Alors conseil d'expérience, dont on sait pourtant bien en chine qu'elle est comme une lampe que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire que le chemin parcouru:
Le monde actuel, enfin le notre, l'occidental, est tellement varié que que l'on peut toujours y trouver quelquechose de passionnant et faire avancer son projet en même temps.
Ceux qui ne trouvent pas leur bonheur dans ce monde ne le trouveront pas sur la mer non plus. De plus nous avons un devoir de participation au monde. D'abord vis à vis de nos enfants, pour dire j'ai contribué j'ai fait de mon mieux pour améliorer, faire avancer, pour donner l'exemple de l'effort et du courage. Ensuite parce que c'est trop facile de dénigrer et maudire en pensant comme d'aurtes qu'on pourra vivre sur le pays ou en profitant des contributions des imbéciles qui travaillent.

Je suis cet imbécile mais qui s'amuse aussi, et qui s'est amusé, et va bientôt s'amuser beaucoup. Mais j'ai trimé dur. Même si d'aprés Michel j'ai pas le droit d'aller en mer.

Sache que devenir un bon Diéseliste, un bon ingénieur, un bon soudeur, un bon frigoriste,un bon toubib, c'est dur. C'est dur et c'est long. Plus tu veux être bon et plus c'est dur, plus tu as de choses à apprendre.
En voyage, tu pourras vivre du travail que te donneront d'autres voileux qui en général n'ont pas volé leur argent. Et même largement contribué à financer le RMI. L'inconscient parle à l'inconscient, si tu méprises ceux qui te font vivre, tu n'iras pas loin. Je pense même que la malchance poursuit en mer, ceux dont l'inconscient ou le conscient n'est pas trés clair. Je n'ai besoin de leur prédire aucun malheur ou leur interdire quoi que se soit. Un jour, on paie.
Rien n'est gratuit, rien n'est donné. Rien n'est facile.
Eh Putain quelle chance!

La plus grande des pollutions est l'intolérance.
Et si d'aucuns sont détrangés par notre présence, qu'ils hissent simplement un drapeau noir, avec une belle tête blanche et une paire d'osselets: on ira se faire voir ailleurs, promis!

Bon courage et bon vent.
Jean-Pierre de l'Argonaute.
Allez faire un petit tour sur notre projet perso.wanadoo.fr[...]dition/

01 mar. 2003
0

Vivre en voyage
Pour Antoine,
Il vaut mieux que tu apprenes un métier " demandé " frigoriste,dieseliste mecano, electricien, que de passer PPV qui ne vaut que ppour la France ton tour du monde sera ainsi construit et tu auras toujours des ressources, je crois que c'est le point A de ton envie et ensuite fais comme tu veux et vas au bout de ton envie.
Mais ne finis pas comme traine-pontons il y en a déjà trop.
Fais ton expérience mais pars avec un bagage tecnique et apprends l'anglais et l'espagnol, mais bien.
Amicalement
JP

02 mar. 2003
0

quelques tuyaux d'un pro du recrutement
j'ai un cabinet de recrutement depuis 30 ans (clients grandes entreprises en France et à l'étranger)...et j'ai 8 ans de voile non=stop à mon actif.Je peux dire ceci:

bien sur il faut trouver du travail en route,si possible en dehors des marinas et ports(c'est mieux payé et on a plus de contacts).Les bateaux coutant cher (sauf si on achete une jonque au vietnam),il faut ganer suffisamment pour manger quand on travaille,quand on navigue ...et quand on cherche du boulot.On aura donc interet à tenir compte du monde tel qu'il est,sans se raconter d'histoires.Entre autres:sauf à travailler toute l'année,il vaut mieux avoir un job bien payé.Donc une belle formation (boulanger,cuisinier,frigoriste,ingénieur informatique,béton automatismes industriels,sage=femme,medecin(attention équivalence)et à parler au moins anglais parfait.Prendre tous contacts avec entreprises avant de partir,avec services recrutement ou services maintenance,prévoir un moyen d'etre joint rapidement (irridium ou pocket=mail)pour absolument réduire ce temps de recherche et etre branché avec des gens sérieux.Le travail dans les milieux PROS du petrole ou de la plongée est un plus.Prévoir des relais à terre.Connaitre les cabinets de recrutement plus ou moins spécialisés dans les expat.
Ce qui change avec les années 68 ...que j'ai vécues sont 2 parametres:il y a plus d'humains et la concurrence est rude sur le marché du travail et en meme temps les barrieres à l'entrée dans TOUS les pays sont en place.
On peut à la rigueur faire le tour des DOM,pas des TOM,avec le RMI en vendant des fleurs, ou on acquiert de vraies compétences,pour faire un VRAI boulot,MIEUX que les autres en étant branché sur les BONS CIRCUITS:anglais impératif,chinois ou malais appréciés.
Il restera à savoir en plus se déplacer d'un job à l'autre parfois au prés sérré ou en période cyclonique.
A signaler que ceux qui pratiquent cela depuis plusieurs dizaines d'années s'orientent de plus en plus vers des formules telles que 6 mois à terre (en travaillant 6 mois sans perdre de temps,cabinets de groupe,travail saisonnier haut de gamme)...parce qu'il y a justement des saisons cycloniques et que les visas sont généralement limités à 6 mois.NB:une belle émission de voyages à la TV france s'appelle:"faut pas réver".Il faut de la force et de l'organisation pour faire passer ses reves dans la realité.Salut les amis;Je peux éventuellement préciser les tuyaux boulot pour ceux "qui en veulent";Nicolas

02 mar. 2003
0

heureux
ceux qui sont d'un pays où on peut feignasser toute sa vie en étant peinard et sans risque en vivant de petits boulot + un peu de rapine

au retour, quand on se esent un peu vieux ou qu'il faut un peu d'hosto
il y a bien la sécu,
le rmi
les allocs
le minimum vieillesse
la cmu
les services sociaux
les logements gratos
etc
etc

profitez en bien car je crois bien qu'un jour y aura plus de sous et plus personne pour payer et alors...... vous verrez bien

et surtout faites de beaux enfants pour continuer l'espèce

02 mar. 2003
0

bof
profitez si vous voulez de la société qui vous nourrit ou si vous avez pas le courage de vivre libre et independants ,mais par contre ne faites pas trop d'enfants s'il vous plait lol ,car l'espèce humaine est l'animal le plus prolifique de la planète ,et surtout le plus destructeur de la nature ,alors quand je vois qu'il reste a peine quelques pandas ,ou quelques ours des pyrennés ,quand des milliards d'humains surpeuplent la terre ,je me dis que bientot la terre mère ne pourras plus supporter autant de bipèdes dessus ,je comprend alors pourquoi beaucoup prefère mettre les voiles sur l'ocean pour avoir plus de place ,c'est une bonne idée ,mais tot ou tard la planète sera trop petite pour un etre aussi envahissant ,
merci de ne pas trop vous reproduire
pensez a tous les etres vivants des generations presentes et futures qui sont vos frères et ont autant droit a une place pour vivre que vous ,
merci pour eux
et soyez differents de la "masse" si vous le pouvez
bonne route ou bon vent a vous

04 mar. 2003
0

Fonce Antoine..........
Salut Antoine,

J’espère que tu liras ce message.

Dans la vie il y a deux sortes de personnes, celles qui rêvent et qui réalisent leurs rêves et, celles qui ont des rêves mais qui restent rêves !
Alors, malheureusement je suis dans la 2ème tranche, j’ai 36 ans marié et une grande fille, et j’avais comme voisin lorsque j’étais gamin, un instituteur qui a fabriqué son bateau pour faire le tour du monde avec sa femme et qui m’a bercé de beaux rêves de voyage entre Brassens et Brel. Eux, ils sont dans la 1ère tranche !
J’ai donc assez jeune, eu ce virus, mais la vie faisant, j’ai toujours trouvé de bonnes excuses, ma femme conformiste ne voulant pas vivre cela, le manque d’argent, mais lorsque tu en as, c’est encore autre chose, etc…. Et un jour, tu te réveilles à 36 ans, pour certains c’est 40, avec un boulot de « merde » un ulcère qui pointe, des prêts, une voiture, etc….Tu as plein de rêves dans ta tête et surtout des remords d’avoir rien faits.
Alors peut-être qu’un jour je partirai…… aujourd’hui mon autre rêve et de donner toutes les chances à ma fille de réaliser ses rêves et elle aussi, elle a le virus (les chiens ne font pas des chats).
Elle a opté pour réaliser ses rêves, d’allié le métier de biologiste marin a ses souhaits de découverte. Je te dis pas son choix elle veut participer à l’étude et à la protection des requins. Peut-être une petite dizaine de personnes vivent de cela. Mais les rêves sont faits pour être réalisés ! de plus, avec un IUT de biologie en poche, si ça ne marche pas, elle pourra toujours faire autre chose.
Pour en revenir à ton choix, même si c’est un coup de tête ou de jeunesse, même si cela doit durer 1 jour, 10 jours, 10 ans ou toute ta vie, surtout fait-le ! Tu ne perdras jamais ton temps, tu ne pourras que progresser.

Le plus dur lorsque tu fais le pré-bilan de ta vie vers 40 ans, c’est les remords ! de n’avoir pas transformé tes rêves en réalités et crois-moi, la vie est courte !

Alors bon vent !

Dominique pas dépressif mais réaliste

04 mar. 2003
0

ya pas d'age pour etre jeune
Hey dominique j'espère que tu lis l'anglais; ALors va faire un tour sur SSCA
ssca.org[...]nks.htm
Cest la page des sites perso sur le forum américain. 9a devrait te remonter. Ya pas d'age pour etre jeune: la plupart des américains, ne sont pas "bushistes", et se lancent aprés leur vie de travail sans complexe, sans remords, sans déprime: là bas ya pas de rmi, d'assurance chomage, d'aide sociale etc. Donc on assure sa vie puis on lance ses gosses dans la bagarre et après on se lance dans la vie de bateau qu'on a révé toute sa vie avec une certitude:
on y arrivera.
TRu as plein de retraites qui se balancent sur les océans passés la soixantaine: avec humour, humilité.

Le bilan on le fait seulement lorsque les autres te clouent le couvercle en sapin sur le nez. Avant, tout est possible dans le respect des autres et du système; parce que ce sytème permet de réaliser ses rèves , sans tricher sans voler. Crois y.

Bon courage.
Et a Antoine, fais pas le con, te balances pas dans la vie sans bananes. Dans la bagarre sans munitions et sur les océans avec des bouts de ficelle. Moitessier c'était une autre époque. Elle n'est plus, c'est come ça.

On Fait rien sans outils. Et tu vas pas faire diéseliste avec tes outils chinois à 20 ff (zut 3 euros) mais avec du bon Facom à 10 euros la clé.

Comme disait mon prof de maths: une âne pas cher c'est rare, tout ce qui est rare est cher, une âne pas cher c'est cher.

Bon courage et bon vent c'est le seul truc gratis, et souvent c'est dans le pif.

05 mar. 2003
0

Jeau-Pierre
Salut Jean-Pierre,

Merci pour l'info.
Suite à tes propos et sans aucune méchanceté de ma part.
J'avais une amie qui il y a 1 an, qui avait comme beaucoup fait des projets pour ses vieux jours.
2 mois seulement ont été nécessaires pour clouer son cercueil, elle a bossé dur pour ses rêves jusqu'à 44 ans, sans pouvoir les réaliser, tu avoueras que cela fait "chier" !
Tu me diras, manque de chance, oui certainement, mais j'ai une autre amie qui a 47 ans et qui se bat depuis 2 ans contre des cancers. Alors elle aussi, elle ne profitera pas de ses vieux jours.
Moralité de l'histoire, nul ne peut présager de sa vie mais se qui est fait et fait.
Je viens aujourd'hui de rencontrer un vendeur de voiture qui a eu une vie époustouflante, après avoir perdu sa femme à l'âge de 34 ans, il a voyagé dans le monde entier. Il a rencontré de gens exceptionnels, a vécu des histoires pas possibles, à fait des boulots tels que chercheur d'or en Guyane, traversé le Canada en totale autarcie, fait du marquage de tortue, il est un des grand spécialiste de la chasse en Afrique (je déteste cela), a un carnet d’adresses pas possible etc....
Son fils de 18 ans a déjà fait 1/2 tour du monde.
Il ne sait pas posé autant de question, certes son malheur la sûrement poussé au "cul", mais il ne regrette pas !
J'ai un autre ami qui lui, vient de démarrer un tour du monde avec un cata de 15m. Il a souhaité assurer son départ en investissant il y a environ 12 ans dans l'immobilier. Aujourd'hui, ses revenus locatifs lui permettent de vivre pour sa passion, c'est son choix. Peut-être est-il passé a côté d'une vie autrement plus exaltante s'il avait choisi de le faire 12 ans plus tôt. Nul le sait.....et heureusement peut-être !
En se qui concerne les retraités américains, je préfère notre système français, même avec ses nombreux défauts. Je suis le premier a encourager l’initiative, la création, mais personne est à l’abri d’une maladie, d’un accident professionnel ou autre, et là, je préfère être une victime française.
Je ne suis pas sûr que les retraités américains qui chantaient hou-pi-la-la…… il y a 2/3ans, lorsque la bourse se portait bien, chantent la même chanson aujourd’hui.

Toute mes excuses pour avoir écarté mes propos de la question initiale.

Personne ne détient la vérité, seul Antoine peut faire son choix, mais il ne sera jamais sans conséquence, bonne ou mauvaise.

Amitiés à toi

Dominique.

10 mar. 2003
0

Je vous souhaite des rêves en n'en plus finir...
...et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns.
(un sacré sens de la formule le Jacques Brel!)

Depuis 10 000 ans les rêves font le monde, le nombre de contributions à ce forum en témoigne.

C'est drôle j'ai 23 ans et j'ai déjà peur de devenir aigri à cause de rêves manqués.
Alors je me réalise (je me suis fait un modeste aller retour Bretagne Espagne avec un pote), et je suis à ma place, le plus heureux des hommes.

Et ce n'est qu'un début. Quand je vois tous ceux à qui j'en parle qui crèvent d'envie je ne comprends pas: la vie est faite de choix et puis voila.
Au moins si je me plante j'aurai la consolation d'avoir été acteur, et non pas mouton.

Allez vite tous à l'eau!

PS: Je rassure les grincheux je ne coute rien à la société (je travaille comme un bon mouton)

11 mar. 2003
0

pour Grégoire et les autres
merci
petite phrase pour le bonheur:
ou que tu sois, tu y es....
ce qui veux dire qu' avec de ''simples'' ronds ds l'eau il en a qui seront heureux,et en faisant un voyage a Tahiti il y en a d'autres qui ne seront pas contents car ils ne savent pas etre simplement content!! quoi qu'il fassent et ou qu'il soient.....carpe diem
a+.
patrick

24 avr. 2003
0

antoine,tiens bon!!!!!!!!!!!
salut moi c'est gustavo,dans la vie je fait la meme chose qu'antoine et la vie bat son plein sur mon 8m ,
une chose simple car j'en ai marre de me battre
vive antoine! aux chiotes ses détracteurs!
dans la vie ya les moutons,les bergers et les mutés...
tonio,abientot loin
l'équipage de VAIMITI XI

25 avr. 2003
0

Juste Dominique
Bien vu Dominique,

Hélas ce n'est pas moi qui distribue les billes. Ce que je veux dire aux sans-expérience, c'est qu'on se balance pas en mer avec une poubelle, et qu'un bateau même petit cela coute cher.
Ya que les inconscients et ceux qui naviguent par force 3, qui clament que la mer est un lieu de facilité et de liberté. Ya pas plus contraignant qu'un bateau. Plus gratifiant aussi pour celui qui aime.
Mais celui qui aime, dépense; et si on ne veut pas mégoter sur les bijoux de sa princesse, parce qu'au fond , en mer la sécurité, c'est le matériel et le matériel, c'est ....Et ça permet de pas y aller au fond!

En Bretagne, on commence à avoir des mouillages payants, vous pensez qu'ils vont mettre longtemps à comprendre les autres?
Aux Galap, faut laisser son bateau au mouillage, pas gratis, et prendre le promène-couillons pour visiter les muoillages. Aux Seychelles aussi.
En péninsule Valdes, il est désormais interdit de tourner autour des baleines, sauf avce le promène-couillons, cela va de soit, etc etc etc.
Alors partir de suite pour végéter ailleurs, ou jouer à prendre patiente avec la vie?
Mais la vie elle est intéressante partout. Donc le voyage en bateau c'est comme une cerise: soit! une énorme sur un tout petit gateau.

C'est une chance, un privilège.
Faut pas la gacher. Ou la vivre à la petite semaine. Enfin c'est mon avis que je partage.
mes amitiés aussi Dominique.

Bon vent à toutes et à tous.

perso.wanadoo.fr[...]dex.htm

26 avr. 2003
0

petit bateau qui va loin
Par l'exemple pour Antoine:
Visites:
www.yachtatom.com[...]/

Bon vent
JP

27 avr. 2003
0

Pourquoi partir ?

Si tu n'es pas heureux ici et maintenant, tu ne le seras pas plus demain et ailleurs.

Si tu es riche, on t'accueillera partout en deroulant le tapis rouge, si tu es pauvre quelque soit ta couleur de peau, tu seras traité comme de la m...Ne crois pas que la misere soit moins triste au soleil.

Il y a regulierement des avis de recherche de gens partis sur des poubelles et qu'on ne retrouve jamais. Un bateau ca coute très cher. Le moyen de transport le plus economique pour partir c'est la marche à pieds pas le bateau.

28 avr. 2003
0

tu navigues beaucoup ?
un bateau ca doit flotter , avancer , contenir de la nouriture ;C tout.

27 avr. 2003
0

avis
salut Martin ,
je suis pas un pro de la voile ,
je pense souvent comme Antoine ,parfois ,
pour ce qui est de l'envie de mettre les voiles sur un voilier ,comme une maison flottante ,dont je serais le maitre et où personne ne décide de mon sort a part le vent
et c'est vrai que d'autres fois ,comme en ce moment ,je pense comme toi ,et je me dit qu'un bateau ne donne pas forcement ni le bonheur ,ni la liberté ,qui est avant tout un etat d'esprit interieur ,que la simplicité de vie n'est pas toujours lié a la "possession" d'un bateau ou d'une maison par exemple ,souvent comme on dit "nos possessions nous possèdent" y compris pour un voilier surement
a mon avis ,le cout d'un bateau ,son entretien ,etc ,crée d'autres soucis ,differents de ceux de la terre ,mais n'est pas une garantie de bonheur ,
je ne parle qu'en "penseur de la voile" (c'est moi qui est lancé le sujet "liberté sur terre ou mer ")car j'ai peu d'experience dans ce domaine ,et je n'ai pas acheté de voilier (jusqu'a maintenant)
je pèse souvent le pour et le contre ,mais je pense que c'est les marins qui en ont l'experience qui sont les mieux placés pour juger ,
donc j'ecoute leurs avis ,leurs joies ou leurs "emmerdes" ici comme ailleurs :)
quant a moi ,j'essaye de suivre ma voie ,sur terre ,peut-etre en mer un jour ,qui sait...
si vous avez des avis ou des experiences là dessus ,n'hesitez pas

adream ,le reveur

27 avr. 2003
0

Bon, mais...
Capitanhes,

Vous dites qu'un bateau coûte cher, mais certains prétendent qu'ils vivent plus économiquement à bord que chez eux...
Tous les bateaux sont-ils chers, à 30€ le panneau 4 par 8 pieds chez Batimuche sur le port?
Certains s'éléveront contre un long voyage en CTBX...
Votre point de vue m'intéresse.

Rico

28 avr. 2003
0

une couche de philo...
Hello

On a rien sans rien. Et meme les rêves qui ne sortiront jamais du cortex ils y sont rentrés lorsqu'ils ont eu l'occase. Et rêver de voyage ca arrive surtout dans le crane de nous autres occidentaux mais enfin...

Il y a des rêves aussi qui ne sont pas fait pour sortir de la caboche. ( P.ex je rêve de me faire J.Lo mais ca n'arrivera pas, je vivrai sans et je vivrai heureux). Puis il y a des rêves qu'on peut tout faire pour tenter de réaliser p. ex. partir en bato pour un long voyage. Et sa réalisation ne va pas sans sacrifices. Confort, femme, enfant (peut-etre) stabilité. Le tout est de savoir quelle valeur on accorde a ces données la. Et il y a des sacrifices que l'on est heureux de faire (habiter un studio minable pour economiser) pour realiser son projet.

Et voila le tout est d'etre heureux non seulement lorsqu'on realise son projet mais aussi lorsqu'on le prépare. Choper du pognon pour avoir un projet viable a moyen terme, aller bosser pour ca, ca fait aussi partie des sacrifices a faire avant de partir mais sa n'avilit pas, ca peut te rendre heureux car tu sais pourquoi tu le fais, et si le cancer t'emporte, tu auras quand même vécu heureux le peux de ta vie que tu aura vécu.

C'est la base de l'épicurisme: profite de maintenant. Meme si ton reve n'est pas realisé, meme si tu bosse dur pour y parvenir, tu es heureux car tu sais pourquoi tu bosses. Tu sais qu'avec ton salaire, tu vas te payer le winch qui rendra ton bateau manoeuvrant, le bout en reserve qui te servira quant ta drisse de GV aura rendu l'ame au milieu de l'atlantique.

Bref on peut-etre heureux meme en bossant metro boulot dodo, tant qu'on a des reves, et memes des reves qu'on ne va pas realiser. Et ca n'empeche pas de tout faire pour en realiser qlqes uns.

voili voila

28 avr. 2003
0

une couche de philo...
Hello

On a rien sans rien. Et meme les rêves qui ne sortiront jamais du cortex ils y sont rentrés lorsqu'ils ont eu l'occase. Et rêver de voyage ca arrive surtout dans le crane de nous autres occidentaux mais enfin...

Il y a des rêves aussi qui ne sont pas fait pour sortir de la caboche. ( P.ex je rêve de me faire J.Lo mais ca n'arrivera pas, je vivrai sans et je vivrai heureux). Puis il y a des rêves qu'on peut tout faire pour tenter de réaliser p. ex. partir en bato pour un long voyage. Et sa réalisation ne va pas sans sacrifices. Confort, femme, enfant (peut-etre) stabilité. Le tout est de savoir quelle valeur on accorde a ces données la. Et il y a des sacrifices que l'on est heureux de faire (habiter un studio minable pour economiser) pour realiser son projet.

Et voila le tout est d'etre heureux non seulement lorsqu'on realise son projet mais aussi lorsqu'on le prépare. Choper du pognon pour avoir un projet viable a moyen terme, aller bosser pour ca, ca fait aussi partie des sacrifices a faire avant de partir mais sa n'avilit pas, ca peut te rendre heureux car tu sais pourquoi tu le fais, et si le cancer t'emporte, tu auras quand même vécu heureux le peux de ta vie que tu aura vécu.

C'est la base de l'épicurisme: profite de maintenant. Meme si ton reve n'est pas realisé, meme si tu bosse dur pour y parvenir, tu es heureux car tu sais pourquoi tu bosses. Tu sais qu'avec ton salaire, tu vas te payer le winch qui rendra ton bateau manoeuvrant, le bout en reserve qui te servira quant ta drisse de GV aura rendu l'ame au milieu de l'atlantique.

Bref on peut-etre heureux meme en bossant metro boulot dodo, tant qu'on a des reves, et memes des reves qu'on ne va pas realiser. Et ca n'empeche pas de tout faire pour en realiser qlqes uns.

voili voila

28 avr. 2003
0

ça fait du bien!
Je viens de lire les diférents échanges... J'en ai mal aux yeux...et au coeur un peu.
Je te conseille de lire l'alchimiste de paolo cohelo. Ce n'est pas un livre traitant de navigation mais de rêve.
Je comprend ton rêve. Mais un rêve est un rêve que lorsqu'on ne le réalise pas!
Une fois réalisé, l'homme a besoin d'autres rêves pour avancer. quels seront ils après?
Je ne dis pas cela pour te décourager...pas du tout! mais pour t'encourager.
J'étais comme toi à ton âge, puis, j'ai rencontré une femme puis la vie a décidé autrement de mon sort. n'en deplaise à tous les détracturs en herbe de ce forum, je ne suis pas du tout aigri car jje profite de la vie comme elle vient. avec ce qu'elle m'offre (femme et enfants). beaucoup de vacances...(pour faire des ronds dans l'eau) qui me satisfont.
La vie n'est qu'une succession de choix et ces choix, c'est toi qui les fait. Ne les regrette jamais! c'est ce qui rend aigri.
Fonce donc dans ton projet sans faire attention aux autres, c'est TON projet et TA vie.
A+
Christophe

05 mai 2003
0

pourquoi critiqué
chaque personne est differente chaque personne a ces reve et ces ambitionsla plus part de monde assures leurs assurances. les voyage sont de beau projetqui valent la peine d etre realiser cé pas la question de ne pas etre heureux ici et que labas ca serait mieux.voir le monde d autre gens que sa petite ville.moi mes plus beau souvenir sont en voyage.decouvrir des nouveaux endroit voir comment ils vivent j ai pas besoin de beaucoup d argent.moi aussi j aimerais partir en bateau je travaillent et jeconomise pour acheter un bateau mais je me fis plus a ceux qu ils l ont fait pas ceux qui croit que c est impossible et qu il faut etre millionnaire pour etre heureux chu aller tres loin avec mon vieux bazou et ma tente que d autre sont pas aller avec leur voiture neuve.chu heureux chez moi mais j aime les voyageur leur soif de decouvrir souvent je vais camper pas tres loin de chez moi juste pour rencontrer des voyageur je lis beaucoup sur les trips en voilier je vien de finir la vl`imeuse 1 et2 tres bon livre et il n etait pas riche. le monde est materialiste et se jalouse entre eux pourquoi pas besoin d une télé 52 pouces pour etre heureux

05 mai 2003
0

pourquoi critiqué
chaque personne est differente chaque personne a ces reve et ces ambitionsla plus part de monde assures leurs assurances. les voyage sont de beau projetqui valent la peine d etre realiser cé pas la question de ne pas etre heureux ici et que labas ca serait mieux.voir le monde d autre gens que sa petite ville.moi mes plus beau souvenir sont en voyage.decouvrir des nouveaux endroit voir comment ils vivent j ai pas besoin de beaucoup d argent.moi aussi j aimerais partir en bateau je travaillent et jeconomise pour acheter un bateau mais je me fis plus a ceux qu ils l ont fait pas ceux qui croit que c est impossible et qu il faut etre millionnaire pour etre heureux chu aller tres loin avec mon vieux bazou et ma tente que d autre sont pas aller avec leur voiture neuve.chu heureux chez moi mais j aime les voyageur leur soif de decouvrir souvent je vais camper pas tres loin de chez moi juste pour rencontrer des voyageur je lis beaucoup sur les trips en voilier je vien de finir la vl`imeuse 1 et2 tres bon livre et il n etait pas riche. le monde est materialiste et se jalouse entre eux pourquoi pas besoin d une télé 52 pouces pour etre heureux

05 mai 2003
0

pourquoi décourager un reveur
vous etes qui pour juger un jeune plein de reve et de beau projet moi jai 28 ans et j aime la vie
il y a plein de jeune sans proget qui font rien de leur vie.le temps passe vite tout le monde est d accord il faud en profiter le plus possible et realiser ses reves une fois son trip fait il va se trouver un autre reve pis un autre pis un autres ya quoi de mal la dedans .moi j ai des projet semblable pis je veux pas les realiser a 65ans et je travaille pour les realisers pis ya plein de monde qui me die que je suis fou pis chacun sa vie chu pas materialiste cé tu si mal que ca? les bateau il en a de tout les prix et de toute les grosseur cé comme les voitures une civic va aussi loin qu une cadilac

23 mai 2003
0

Ca chauffe
Bonjour,
Je viens de lire avec interet l'ensemble des reactions et conseils sur le sujet initial (ca a pas mal derape en route, mais bon, ca permet a tout le monde de s'exprimer!)
Ce que je voudrais dire, c'est que l'essentiel est d'aimer ce que l'on fait, et peut importe ou et comment on le fait. La mer a toujours fait rever car elle donne un sentiment de liberte, nous fait retrouver des valeurs de base, et nous fait surtout nous retrouver face a nous meme.
La societe actuelle est dure, et personne ne vous fera de cadeaux.
Pour repondre a ceux qui souhaitent qu'un francais de retour de 10 ou 30 ans de pelerinage sur son voilier reste a crever devant un hopital parce qu'il n'aura pas cotise, ou qu'il ne doive pas profiter du RMI, je pense que vous devez etre sacrement aigri.
Je reste admiratif devant tous ceux qui ont choisi une vie differente (pas de metro/boulot/dodo), et je suis ravi de cotiser pour qu'ils puissent toucher le RMI ou se faire soigner gratuitement en France, car ils vont pouvoir nous faire rever a leur tour. (Et ils se seront egalement tapes de sacres galeres, ils ont le droit de souffler).
Je pense qu'on doit s'efforcer d'etre heureux dans ce que l'on fait. Si ton boulot ne te plait pas, changes en, et si tu ne peux pas en changer, demande toi ce qui t'interesse vraiment, ce qui t'attire, ou tu veux etre a 30/40/50/60 ans et agis au mieux. Au moins tu auras essaye.
Sur ce. j'espere que Francois est parti car le sujet est ouvert depuis quelques annees. Desole, pas d'adresses E mail car pas d'ordinateur a la maison, et pas envie d'interception de mails par le patronat!
Je continue a vous lire, et attends les reponses (ca va certainement depoter, mais bon, au moins on aura passe un bon moment)
Bon vent a tous

23 mai 2003
0

Suppression : ya qu'a commencer a la SNCF
La contribution ici présente n'avait, de toute évidence, pas sa place sur le forum d'hisse-et-oh.

Vous trouverez, je pense, d'autres forums bien plus adaptés à ce genre de débat.

L'équipage de Hisse-et-oh a donc supprimé cette contribution.

Cordialement,

Vincent

27 mai 2003
0

PRACTICAL SAILOR
Budget Bateau..

Voici extrait de la revue Practical Sailor le montant des dépenses d’un couple ayant pratiqué un tour du monde sur un bateau de 12 mètres :

Entretien du moteur, réparations et gas oil 3 750
Frais de Marinas 3 500
Frais de port, visas, transit et canaux 500
Maintenance (Travel lift, voiles, gréement et divers) 6 000
Assurances 3.200
Boissons 1 200
Nourriture 4 200
Cartes marines (50% du coût) 500
Communications (Courrier, E.mail, téléphone..) 1 200
Voyages et tourisme terrestre 1 000
Vêtements, médical, frais personnels 1 000

Total Euros 26 050
Moyenne mensuelle : Euros 2 170

Bien sur ces chiffres sont toujours discutables.. Il s’agissait ici d’un bateau neuf et parfaitement équipé.. Les réparations peuvent être plus élevées sur un bateau ancien..
On peu également diminuer des frais comme les sorties et le tourisme terrestre.. mais à quoi ça sert alors de voyager ??

28 mai 2003
0

Hilas surement une erreur !!!!
Alain
le tour du monde a duré sûrement plus d'un an et tu divises le budget par 12 mois ???? je pense qu'il y a une erreur
2170 e ou 14239 ff par mois me parraissent excessif ! Non ????
C'est vrai que tout est relatif mais tout de même

17 sept. 2003
0

Dieseliste ou Informaticien
Je pense que c est les 2 metiers qui presentent le plus d avantages dans notre choix de vie.
N oublions pas que les diplomes aident beaucoup.
Comme je suis plus intello que mano, j ai pris le 2eme choix et m en sors pas trop mal:
www.gotoyacht.com[...]

17 sept. 2003
0

...et frigoriste!
...voilà une spécialité qui assure du boulot sans problème entre 40° sud et nord.Idem pour infirmier,kiné,toubib.Prof de yoga je sais pas,mais Yogaman pourrait nous dire ça?;o)

17 sept. 2003
0

Reponse à Kanji
Putain,Kanji...Merde ,j'ai dit putain! excusez moi les gars...Kanji je t'aime!!ou plutôt j'aime ce que tu écris. Tu as raison petit, un peuple qui est capable de laisser mourir quinze mille vieux devrait se cacher sous la terre. Lorsque tu penses que ce sont ceux là qui viennent conseiller les autres peuples.... Le propos je crois n'est pas là. Vas y Antoine, rêve. Mais comme te l'ont conseillé d'autres mouettes, il te faudra rêver un bon moment, le temps d'avoir quelques cordes à ton arc. J'ai eu le même rêve que toi à seize ans, j'ai mis mon bateau à l'eau en 81 à 42 ans. Entre temps j'avais fait des ronds en méditerranée. J'ai trimballé mon épouse et mes deux enfants pendant six ans autour du monde.Sauf l'électronique, et la soudure où je ne suis pas trés fort, je peux tout faire avec ma tête et mes mains.Je suis Français de naissance et je n'ai jamais craché dans la soupe mais je reconnais que je n'ai plus grand chose de commun avec eux. 62 ans et toujours les pieds sur le pont...Rien n'est facile et il n'y a pas de recette miracle. Là ou un réussit les autres se plantent.Le feeling avec les gens, un sourire une plaisanterie et parfois c'est gagné. N'abandonne pas, les choses difficilement acquisent sont les plus savoureuses. Soit multi- cartes. Beaucoup de ces beaux messieurs, avec leur top modèle de chez jeanneau ne sont même pas capables pour la pluspart de déboucher leur "chiotte" Haut les coeurs et merde puissance 13.

28 oct. 2003
0

Tout est possible
Aprés 10 ans de loisirs à construire mon voilier, j'ai passé 2 ans de bonheur en Méditerrannée; pas d'exploit mais de la nav comme je voulais, quand je voulais, à mon rythme. C'est la réalisation de mes projets d'ado. Aujourd'hui j'ai repris mon boulot pour permettre à mon grand ado de fils de préparer ses rêves et pour refaire la caisse de bord. Nous vivions bien avec 600euros mensuels(valeur 1999-2001) ce qui nous permettait d'être à l'abri du besoin tant nous que le bateau, de s'offrir des extras mais ce qui n'était pas assez pour vivre comme des "américains". Cela nous obligeait à vivres comme les locaux et donc à sortir des coins hyper-touristiques, mais nous a permis de faire des tas de rencontres que bien d'autres navigateurs plus argentés ne faisaient pas.
Pour ce qui est de bosser: gagnaient de l'argent les bricoleurs (le top étant les diéselistes et les frigoristes) mais aussi les activités artistiques (peintures ou bijoux). Je me souviens d'une famille de trois enfants qui vivaient trés bien sur un grand ketch en faisant lui des aquarelles et elle des bijoux.
Voilà ce que je peux te dire de mon expérience.
A bientôt dans un mouillage: "Oraibi" est un 10m en CP coque jaune.

29 oct. 2003
0

Oraibi
Ah M'sieur vous avez dû vous faire de bien beaux souvenirs comme ça!

J'envisage de me former comme frigoriste pour un projet semblable.
Ceux que vous avez vus travaillaient-ils dans les limites de la CEE?
J'imagine qu'ils devaient rester des mois dans un même port pour se faire une clientèle suffisante?

Désolé de vous embêter avec toutes mes questions, M'sieur, si vous ne pouvez pas répondre c'est pas grave, c'est juste pour mon enquête...
Ah j'aurais encore une petite question: réparaient-ils seulement le fridge du bord au noir ou s'attaquaient-ils à des chambres froides à terre?

Lt Columbo

17 nov. 2003
0

cois a la réalité de tes rêves et alors tu pourras prendre tes rêves pour la réalité!

vieux slogan de mai 68

04 jan. 200616 juin 2020
0

petit baroudeur
Salut Antoine,
Voila que je me perds sur le net comme d habitude mais contrairement aux autres fois j ai pris le temps de lire et en plus de repondre ! Alors Antoine, passione et amoureux de la vie, hein? Ben j ai qu un truc a te dire VAS-Y ,fonce. J ai moi meme toujours eu envie de voyager,visiter la planete et rencontrer d autres gens, et autres cultures.Alors je suis partie a 17 ans en sac a dos etc, maintenant 38 ans 3 enfants et seule, eh ben je continue ,en voilier et en avion . Les enfants ont pris le rythme et moi je ne peux rester que moi meme ! pour ce qui est de l argent , crois moi c est un truc terrien ca, y en a partout , donc du travail aussi. pas de probleme , suis ton intuition , vie ta vie pleinement ,il n ya que ca de vrai ! allez ptit frere , amuse toi et bonne chance. isabelle
va sur google et tape isabelle rewinsky/rewinski je crois qu il y a un article et qq peintures .(je peins aussi) .on est plus en finlande mais en nouvelle-zelande maintenant. grosse bise

05 jan. 2006
0

petit baroudeur
bonjour Isabelle,

J'espère simplement que depuis juillet 2001 Antoine a pu réaliser ses rêves.

;-) ;-) ;-)

05 jan. 2006
0

petit baroudeur
bonjour Isabelle,

J'espère simplement que depuis juillet 2001 Antoine a pu réaliser ses rêves.

;-) ;-) ;-)

05 jan. 2006
0

Une perle
Bonheur d'H&O de pouvoir lire un tel message au détour d'un vieux file.
Messieurs chapeau bas!
Cette dame en a!
Du voyage, du grand large, de la liberté!
Isabelle ton parcours est magnifique, il mérite mieux que ce petit témoignage: vas tu écrire une bio?
Tom B

05 jan. 2006
0

mais oui!
vous savez bien, c'est Antoine, qui écrit des livres, des dvd et fait de la pub!

la prochaine fois que ce fil remonte, il sera a la retraite, Antoine..le premier, pas l'autre
(:&gt)

05 jan. 2006
0

isabelle rewinsky
madame, bravo, bravo, bravo, j'espère que vs reviendrez voir ce fil et ce que certains matelots ont éprouvés aprés votre intervention
la chance que vous avez est votre talent d'artiste peintre, je suis amoureux de vs :-) :-) :-) :-)
malheureusement on est si loin

05 jan. 2006
0

Google c'est pas terrible
Essaye Altavista
là j'ai trouvé
Cette fille est formidable

05 jan. 2006
0

pas trouvé
sur google ??

18 oct. 2008
0

attention
salut
je me présente je suis max Lacroix je te demanderai de me joindre au +vite j'ai vu que tu étais en contact avec Michel Sauzet fais attention très attention je peu pas te donner de détail mais stp ne lui parle pas de moi et évite le le +possible c'est de ta sécurité dont il est questoin et ne prend surtout pa sa pour une blague j'ai 21ans j'sui jeune com toi je fais pa sa pour rien je te donne mon numero en esperen avoir vite de tes nouvel
0689448770....ne lui di rien de moi sauf si tu as un problème avec tu lui di mon nom et que je vais le trouvé merci et désolé de te mellé a tous sa j'ai vu ke sa a pas été tjrs facile pour toi mais pour moi non + et a cause de ce MEC en grande partie

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (148)

Litiri

novembre 2021