Quels coûts de remplacement sur un voilier d'occasion de 12m

Bonjour à tous,
Je vais dans quelques semaines lancer mes recherches pour un voilier de croisière d'occasion. Je vise la tranche des 11-12m.
Je me demande si les chiffres que j'ai en tête sont bons.
Je suis bien conscient qu'il s'agit d'une fourchette et que + ou - 15% me semble raisonnable comme approximation.
-Voiles: GV 3 ris+ génois enrouleur 10k€
-Gréement dormant haubanage+étais + pataras (éventuellement) 5k€
-Moteur 11k€
-Traitement osmose 12k€
-Peinture de coque 12k€
-Gréement courant hors mouillage , je fais le matelotage : ???
Que pensez-vous de mes approximations et pour le dernier poste quel montant vous semble réaliste, il s'agit bien de croisière pas de régate.
Merci par avance de vos avis.

L'équipage
24 sept. 2019
24 sept. 2019
0

bonjour
achete un bateau de -10 ans en super etat et non une epave
tout l'argent depense dans une remise en etat ne sera jamais recupere dans une vente future

24 sept. 2019
0

Dans tous les cas on sous estime toujours la réalité.
Un bateau est une danseuse très astreignante en temps et en argent. Et c'est à fonds perdus.
Vous n'êtes pas obligé d'acheter une poubelle.
Prenez plutôt un bateau avec lequel vous pouvez presque immédiatement faire un TDM si vous en avez envie.
Il y a 20ans j'ai acheté un 11m d'occasion vieux de 10ans et j'utilise toujours les mêmes bases dont voiles et grément.
Le poste unitairement rapidement le plus couteux a été la réfection d'un des moteurs (la moitié du prix d'un neuf).
Comme c'est et un acier le poste peinture est très important avec un resablage au bout de 15ans. Les chaines de mouillage rouillés ont été changées mais on peut aussi les faire regalvaniser. L'électronique a évolué un peu.

24 sept. 2019
0

Le coût de la peinture de coque me semble énorme, celui du moteur un peu faible.

Même avis, sauf si tu es vraiment amoureux d'un modèle précis et rare (c'est mon cas), alors ce n'est pas un bon calcul.

Sauf aussi si tu veux faire beaucoup de travaux toi-même par plaisir et par satisfaction personnelle.

24 sept. 201924 sept. 2019
0

Merci pour ces premiers retours

Oups , je me suis mal exprimé sans doute, je ne cherche pas un voilier où il y a tout ça à faire, heureusement. Mais il peut très bien y avoir sur une occase un ou deux postes de la liste ci-dessus à effectuer.
Je pourrais (financièrement) acheter du neuf ou de l'occasion récente, histoire que le premier proprio ait réglé les problèmes de sortie d'usine.
Le choix du voilier peut se faire aussi sur des critères esthétiques ou sentimentaux. C'est pourquoi je m'intéresse à des occases qui ont entre 10 et 20 ans.
Le souci de la revente , pour moi, n'est pas à prendre en compte.

24 sept. 2019
0

Sans faire dans le luxe, les budgets sont justes mais il faudra gratter un peu pour le tenir.
Pour le moteur, c'est à peu près le prix du moteur nu d'un 40 pieds (yanmar ou Volvo mais il y a moins cher) livré palette avec peu d'accessoires. On devrait être plutôt vers les 15-16 k€ pour un ensemble complètement remplacé par un pro. Si tu enlèves l'ancien toi même en en profitant pour refaire le compartiment moteur, ce sera moins cher.
Traitement osmose : le budget sera serré et dépendra de jusqu'où il faudra aller (retsratification ou non), du temps de séchage à terre, des méthodes envisagées et du niveau de finition final (coque brute ou antifouling appliqué).
Pour le gréement courant, disons que tu devrais avoir 200 m courant à 6 eur du mètre en moyenne + quelques dizaines de mètres de garcettes et autres. Disons au total 1500 EUR. Ne pas oublier que souvent, le pouliage doit être au moins partiellement remplacé et là, ça coûte un bras (surtout avec des "bonnes" poulies).

24 sept. 2019
0

Tu es déjà à 50 k€, sans gréement courant, équipements de sécurité, électricité et électronique.
Auxquels il faut ajouter le prix du bateau.
Pour ce budget tu dois pouvoir trouver un bateau prêt à appareiller.

24 sept. 2019
1

tu es dans les prix, si travail fait par un pro...

La remarque au dessus de dire qu'en achetant un bateau de - de 10 ans permet d'être tranquille est débile.
-soit c'est neuf et on est tranquille pour quelques années, soit on achete une occasion et l'on sait que l'on va payer des frais de maintenance plus ou moins élevée

Le cout de détention d'un bateau est composé de 2 choses:
-Les frais de maintenance / rénovation / refit
-La décote.

Quand l'un augmente, l'autre baisse. généralement, les frais d'entretien progressent moins vite que la décote. C'est pour cela que le budget sera toujours légèrement inférieur avec un vieux bateau

A l’extrême, un vieux bateau bien refité a ue décote négative, sans toutefois compenser le prix des travaux.

A savoir:
-Un jeu de voile est déformé en 5 ans, et HS en 10 (si on navigue plus de 200NM/an, et surtout avec des voiles chantiers bas de gamme!)
-Un gréement courant, au bout de 10 ans, idem il est HS, voir avant si l'on est un peu exigeant
-Un moteur de 10 ans aura eu au moins 2 révisions majeures. Il sera grand temps de faire le joint de sail drive, ou le presse etoupe sur une ligne d'arbre
-le gréement dormant sur un bateau récent de grande série sera aussi plus près de la fin que du début car dimensionné au plus juste!
-L'osmose... regarder les safrans de bateau de moins de 10 ans... 5% au moins ont des bulles d'osmose...
-L'électronique de 10 ans on en parle???

Bref, tout cela pour dire qu'il ne faut pas dire n'importe quoi.
Un vieux bateau a comme seul inconvénient d'être moins fonctionnel au port ou au mouillage et souvent moins volumineux. Car dans 95% des cas il sera mieux construit ( gamme équivalente) et moins chere une fois que l'on considère l'achat, la maintenance et la revente, sur une période de disons 15 ans. C'est sur que faire un refit et revendre 2 ans après n'a pas de sens... mais acheter cher un bateau de 10 ans, refaire ce que je vient d'énoncer car il faudra le refaire, et revendre ensuite sera couteux... plus que d'acheter un canot de 20 ans...

Après mon conseil sera d'acheter le bateau qui fait envie, en fonction de ce que l'on recherche: un bateau pour naviguer tout temps, un bateau pour des régates, un bateau comme résidence secondaire, un faire valoir sociale... il n'y a rien de mal, tant que c'est fait en connaissance de cause et que l'on ne se ment pas à soi même.

24 sept. 2019
2

pour cedris 1983
tes propos mesures a mon egard me touchent beaucoup
pour le reste j'en ai autant a dire sur la teneur de ton post,malhereusement les bonnes manieres et la courtoisie deviennent rare

24 sept. 2019
0

Bonsoir les chiffres sont dans une bonne fourchette: je restaure un 12m .....ensuite tout ce que tu peux faire toi même c’est de l’argent de moins .
Attention néanmoins j’ai restauré deux 8m quand on passe a 12 m avec du boulot et bien heu ... c’est bien plus grand : faut beaucoup plus de temps et d’énergie et surtout des plages de temps a la suite pour réfléchir et avancer ! la mise en route est plus longue ...les moteurs sont plus lourds, les coques plus grandes, les câblages plus complexes, les erreurs de commande plus chères etc etc ....???? mais bon faut ce qu’il faut si le bateau te plait !

24 sept. 2019
0

Bonjour,
Je suis en cours de refit d'un bateau de 12 m et j'ai en effet des coûts comparables sur le gréement, les voiles et le moteur. Il manque dans votre budget les batteries, l'électronique, le mouillage et le matériel de sécurité qui peuvent représenter un budget en fonction de ce qu'i faut faire. Bien cordialement, JY

24 sept. 2019
0

Pourquoi imaginer le pire ?
J'ai acheté l'an dernier un 13 m de 40 ans, pas de bien grosses dépenses à faire.
Un moteur extraordinaire (le 4236)
Des voiles n'ayant jamais servi made in Brittany 450 g pour TDM en 10 ans.
Traitement préventif osmose de l'été dernier.
Un sondeur et une VHF qui marchent (le reste ne sert à rien)
Bref, achat de nouvelles aussieres, d'une ancre Rocna, réfection des lattes de cockpit...environ 1300 € en 9 mois...

24 sept. 2019
0

Bonjour Paracetamol.

-Voiles: GV 3 ris+ génois enrouleur 10k€
-Gréement dormant haubanage+étais + pataras (éventuellement) 5k€
-Moteur 11k€
-Traitement osmose 12k€
-Peinture de coque 12k€
-Gréement courant hors mouillage , je fais le matelotage : ???

Mes voiles qui ont 7 ans sont en très bon état parce que toujours "préservées" (rincées, rangées, révisées si besoin...)
Le gréement dormant est d'origine et tient très bien.
Le moteur a 5000 heures, tourne comme une horloge car toujours bien entretenu et jamais "poussé" au delà du raisonnable
Pas d'osmose
Pas besoin de peinture
Le gréement courant est changé à la demande (quand il est usé)

Et mon bateau est à vendre pour le montant de tes réparations envisagées, il n'est pas tout à fait à 11 m mais presque.

Mais si tu tiens vraiment à changer le gréement dormant (bateau de 20 ans), on peut en parler...

24 sept. 2019
0

Je te trouve cher sur le budget dormant+courant. J'ai fait refaire le dormant et courant complet, étai, pataras 8mm, galhauban 7mm, inter et bas étai 6mm (mat +13m) avec réalisation de cardans sur étai et pataras, tous ridoirs changés, cadènes, feux mouillage led, antenne vhf, hune+projecteur led (3000€ dont transport), drisses 10mm 35m env. spy+génois+gv, balancines 8mm 25 mm tangon+bôme en Cousin (270€).

24 sept. 2019
0

Un mat de 13m c’est pas pour un bateau de 11 à 12m...
un mat de 14m50 a 15m50 c’est 25% de plus que ce que tu indiques... car les diamètres ne seront pas les meme.
Ensuite, une drisse en dyneema c’est 7euros le m en 10mm en profitant de promo... et on est pas sûr du hyper haut de gamme.
De l’ecoute en 12 c’est 4euros le m
100m de drisse: 700euros
40m d’ecoutes: 160euros
Si tu ajoutes bosses d’enrouleur, halebas, balancine, drisse de solent/trinquette/foc etc on arrive à 1000euros sans forcer

24 sept. 2019
0

Merci à tous de vos contributions, je vois que poste par poste je ne suis pas si loin que ça.
Par contre c'est vrai qu'il y a des items que je n'avais pas mis et qui peuvent chiffrer, je pense entre autre à l'électricité et à la sécurité.
Il me reste maintenant à me faire une liste de contrôle pour les visites, mais là je pense que je ne devrais pas avoir trop de mal à trouver des "modèles" que je synthétiserai à ma sauce.

25 sept. 2019
0

Merci à tous ceux qui on participer.

Celà peut aider paracetamol mais je pense aussi plus globalement tous ceux qui on un projet d'achat à avoir des bugets en tête

Pour info et compléter à combien estimeriez vous le budget si l'on fait tout sois même

25 sept. 2019
1

Le travail fait soi même ne coute rien si on est rentier ou retraité, car le temps c'est aussi de l'argent (encore en activité, quand on ne travaille pas on ne gagne rien), si on est très proche du bateau ou si on vit dessus. Dans tous les cas il faudra acheter les fournitures à leur prix ou d'occase en sillonnant le pays. Et il faut aussi avoir des compétences.

25 sept. 2019
0

Bon, c'est bien beau tout ça, mais il faut que tu nous expliques le choix de ton pseudo...parce que moi ça me donne mal à la tête

25 sept. 2019
2

J'ai fait un refit total d'un 11m30 il y a 5 ans et les prix que tu indiques sont cohérents avec mon expérience.
Sur le plan financier ce n'est pas absurde. Si on paye une coque dont la stucture est parfaitement saine pour 20K. Que l'on fait un refit total pour 60K, on a un bateau comme neuf pour 80k soit la moitié du prix d'un neuf. Il sera moins logeable au port mais probablement plus confortable en mer.
Simplement il faut être certain de ne pas avoir à le revendre dans les dix ans.

25 sept. 2019
0

Exactement.

attention à choisir un bateau qui le mérite.
Il y a plus d’intérêt a investir 60 000 dans un wauquiez que dans un jeanneau de la même époque
Idem, il vaut mieux investir 60 000 dans un bateau qui convient parfaitement à son programme, quand dans un bateau que l'on a sur les bras mais qui n'est aps 100% en phase avec le programme
enfin, si le bateau a une valeur sentimentale, ex. bateau qui a une histoire familiale, ou un passé particulier, dans ce cas la passion peut l'emporter et c'est normal. Exemple typique de Pen Duick! Pour la première restauration, mais également pour la dernière!!!

Un dernier truc, un bateau neuf décote, beaucoup. ce qui coûte le plus cher n'est pas forcement de refiter un bateau
exemple: bateau pourri de 11m à 20k€, genre moteur HS et gréement rincé, pas de voile... + 60 de travaux. le bateau après 5 ans vaudra 50k€ environ si le travail est bien fait. Perte de 30k€

Pour le même bateau, il faut compter avec une bonne négo 150k€ pour avoir le pack electronique et 2/3 bricoles pour naviguer.
En 5 ans le bateau va perdre environ 50k€ et se revendra 130...

Bref, la démonstration peut etre faite sur 10 ans et elle est encore plus criante.

Reste que la majorité des plaisanciers utilisent leur bateau quelques semaines par an, et avec cet usage, il ne vont pas investir des milliers d'euros. On arrive donc a un marché de l'occasion pleine d'épave... "mon moteur avec 5000h il est comme neuf", " pack Electronique complet acheté 15000€ ... il y a 20 ans" , "sur un bateau ya toujours un truc qui marche pas, c'est normal c'est ça la plaisance" , " bah une voile au bout de 10 ans elle est comme neuve, regardez ya pas de trou hein!" , "le greement tant qu'il tient debout il est bon!!! l'inox d'aujourd'hui c'est de la me*de"
Bref, on entend de tout et surtout n'importe quoi pour se faire refourguer un brole... et puis j'ai vraiement l'impression que certains se rassurent comme cela.
Quand je fais des travaux sur mon bateau, je regarde pas la valeur du bateau. sinon, on achète jamais un jeu de voile neuve sur un vieux bateau car cela coûte 1/4 sinon 1/3 du prix du canot...
J'achète un jeu de voile car j'ai besoin d'une garde robe performante pour prendre du plaisir avec mon bateau, un sac de 10 ans ne m'en procurant pas suffisamment à mon gout!

J'ai entamé une recherche il y a bientôt 1 an pour un 11/12m avec une carène classique et des critères stricts. J'ai un budget de 100k€ refit + équipement compris, croyez le ou non, je ne trouve pas mon bonheur! Après il est certain que je ne partirait pas sur un bateau avec un pont délaminé, une base saine est un prérequis indispensable. idem, un début d'osmose peut être acceptable, mais pas des bulles qui font 8cm de diamètre et probablement 1 de profondeur
Par chance mon copro qui doit récupérer le bateau (rachat de mes part au coût de revient) décale son TDA puis TDM de 1 an, j'ai donc encore 1 an pour trouver.

25 sept. 2019
1

Je viens d'acheter et de ramener d'angleterre un bateau de cette taille (11.7m exactement). Même observation que ce qui a été écrit ci-dessus concernant l'âge du bateau, si le bateau a été bien construit au départ et les éléments clefs remplacés à temps (moteur/voiles/gréement dormant/traitement anti osmose) l'âge n'a, me semble t-il, pas tellement d'importance à part des éléments de design qu'on aime ou qu'on aime pas. Par contre on a des bonnes surprises et des mauvaises. Dans mon cas la bonne surprise est les voiles d'avant en meilleur état que leur âge laissait espérer, par contre à l'usage les vieux winch non self tailing sont pénibles et devront être remplacés, aussi les batteries sont cuites. Pour l'électronique, tout fonctionne mais franchement je trouve que l'utilité à part un bon sondeur est discutable et tombe un peu sous le champ du gadget (je cherche encore ce qu'une tablette sous android avec navionics a de moins que les systèmes cher qui bloque la vue du barreur dans une grande boite en plastique moche, je l'ai et pense la démonter).
En ce qui concerne le gréement courant, les pluies étant depuis quelques dizaines d'années la soupe grise que l'on connait les drisses etc des bateaux d'occasion sont vite imprésentables, mais sales et usées sont deux choses différentes.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (147)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021