quels amperemetres faut il installer?

Je veux installer deux amperemetres un sortie alternateur et l autre sur le tableau electrique
Quels modeles choisir ? Ceux vendus chez les ship me paraissent peu precis.....
merci de vos conseils

L'équipage
14 sept. 2004
14 sept. 2004
0

Jean Pierre, c'est JP qui fait une farce ?
Non, je plaisante !

AMHA,je ne vois pas trop l'intérêt d'installer un ampèremètre en sortie d'alternateur, vu que c'est plutôt une intensité qu'on cherchera à mesurer par là et que de toutes façons ça crache en fonction de l'état de charge des batteries, ou ça crache plus du tout. Mais il peut y avoir un aspect qui m'échappe.

J'ai un controleur de batteries Thyra que je trouve formidable (comme je l'adore ce truc, si je ne controle pas 15 fois par jour, c'est que je ne suis pas sur le bateau !).

Tu peux controler l'état de charge de tes batteries, controler l'intensité de charge des batteries (ou l'on voit très bien que dès que la batterie moteur est chargée, c'est pas la même musique pour l'alternateur !), savoir combien de temps il te reste à charger, programmer des alarmes de tension (que j'ai mise à 12V, comme ça je suis absolument tranquille, d'ailleurs, cela ne sonne jamais), savoir combien tes appareils électriques consomment, ....

Bref, pour moi, c'est un truc INDISPENSABLE, et j'avoue que je regarde avec un peu de condescendance les voltmètres et ampèremètres à aiguilles sur les autres bateaux !

14 sept. 2004
0

mrettre un amperemetre sur un alternateur est moins interressant qu'un voltmetre
ou un controleur de batterie qui donne une indication + interressante

en +, un amperemetre est un instrument branché en série et un défaut sur l'amperemetre peut couper le circuit de charge et griller l'alternateur, sauf à utiliser un amperemetre shunt

pour le tableau, n'importe quel modèle fait l'affaire, mais là encore, c'est une indication un peu inutile et bien moins pertinente que le voltmetre

il me semble qu'un testeur de batterie avec un switch multiposition donnera l'état dse batteries et l'état de la charge de l'alternateur mieux que des amperemetres,

14 sept. 2004
0

Curieux...
Je suis un peu comme Jean Pierre. Il me semblait plus intéressant de constater ce qui est dépensé à un instant que de vérifier que ma tension est bien au dessus de 12V. Ah si : cela permet de savoir si la batterie est hs ou non.
Ce que je regarde en premier sur l'électricité d'un bateau, c'est la consommation des différents instruments. Savoir que mon circuit fait environ 12 V ne m'aidera pas vraiment à calculer mon autonomie. En plus, se fier au voltmetre pour recharger ses batteries....j'aurai peur de "pousser" les batteries un peu (trop) loin.
Par contre, savoir que mes feux de nuits consomment 2A, mes plafonniers 1A, mon GPS 0.5A, ma VHF 0.5A, mon pilote ... cela va me permettre de savoir quand je dois recharger la batterie. Alors évidemment, un amperemetre sur le circuit de consommation va faire le calcul en "direct" !
C'est vrai qu'un controleur de batteries, c'est pas mal, outre la consommation et certainement le prix ?!
Savoir l'intensité de charge du moteur est plutôt interressant (x heures de charge à tel régime pour recharger complètement la batterie). Par contre, le savoir en permanence....une led est suffisante pour savoir que le moteur charge ! Un amperemetre (costaud si moteur ib) permettra de faire différents relevés au port.

jp, je veux bien que tu m'expliques quelle information pertinente te donne ton voltmètre ( en 5 ans de nav', je n'ai jamais utilisé mon multimètre pour connaître la tension exacte de la batterie : je ne vois pas ce que ca peut m'apporter de + ?)

15 sept. 2004
0

Amperemetre un plus.....
J ai deja un voltmetre multipoint me permettant de verifier l etat des batteries
mais je voudrais voir les conso des appareils en particilier ce fameux pilote et cet ordi portable qui ont l air de consommer ...
Et quand le moteur tourne l alternateur debite combien? J aimerai bien le voir en direct...

15 sept. 2004
0

et pourtant
si ton amperemetre t'indique une conso de 5 a avec une batterie, tu ne sais toujours pas si ta batterie est chargée ou déchargée voire morte

avec un voltmetre, tu connais en permanence l'état de la batterie, la tension monte quand l'alternateur ou le chargeur débitent et elle baisse quand ils ne débitent rien, donc en fait tu sais tout l'important

en effet, les 5 a de conso ne veulent strictement rien dire sinon que tu as dse appareils branchés et la simple vue du switch te donne la meme information

autrement dit qu'est ce qui est le + important pour toi: le montant du chèque que tu es en train de signer ou l'état de ton compte en banque?

chacun fait bien comme il veut mais je préfère la deuxieme solution qui permet de garantir la première

concernant l'autonomie,l'amperemetre ne t'aidera pas mieux car si tu ne sait pas le taux ed remplissage de ta batterie, comment tu fais le calcul?

dit autrement, c'est comme poser la question suivante: j'ai un tuyau qui vide mon réservoir de 5 l/mn, combien de temps faut il pour vider mon reservoir??
si je te dis pas quelle quantité de liquide il y a dans mon réservoir, cimmentpeut tu me répondre?

je maintiens, mais ce n'est qu'un avis que le votmetre ou le controleur (qui est en fait un voltmetre precis dans une gamme pertinente et qui n'set pas + cher qu'un amperemetre) est bien + utile que l'ampéremetre

en outre connaitre l'intensité de charge n'a strictement aucun interet, la loi de charge étant automatique par le régulateur ou le chargeur sans possibilité d'intervention car en effet, si tu trouves que ça charge trop ou pas assez vite, qu'est ce que tu peux faire pour modifier ça::::rien

enfin ,l'état de charge d'une batterie est donné par sa tension et tous les régulateurs régulent en tension, donc avec cette mesure il est impossible de charger trop et si le voltmetre monte un peu trop, on peux voir une panne que l'amperemetre ne verra pas ( par exemple, une panne fréquente est une baisse de tension en sortie de contact due à l'oxydation des connecteurs, qui sous alimentera la borne D+ de l'alternateur en tension, qui ainsi leurré montera en tension débitée et grillera la batterie, ce qui est bien visible au volmetre)

enfin et sans vouloir exagerer, mesurer l'intensité est comme conduire une voiture uniquement au compte tour.....il vaut bien mieux mesurer la vitesse

amicalement

il y a dans tous les catalogue un testeur de batterie energy control à aiguille pour une 50 € qui avec un switch multiposition permet de connaitre en permanence l'état complet du parc batterie avec une bonne précision car gradué en % de capacité

15 sept. 2004
0

re quand tu auras vu la conso du pc et du pilote,
si ça te parait trop, tu jetteras le pc et le pilote par dessus bord, ou tu continueras comme avant?

en + si tu veux voir le débit de l'alternateur en temps réel, installe l'amperemetre dans un endroit confortable avec une bonne bière à proximité car la valeur change tout le temps et dans de très grandes proportions
( en + tu mets une montre a coté , comme ça tu verra en meme temps bouger des aiguilles) :-D

amicalement

15 sept. 2004
0

JP est à raison
cet été j'ai navigué ave mon regard fixé sur l'aiguille de l'ampéremètre qui ne bougait presque jamais "l'angoisse inutile" tout marchait bien,et je n'appréçiais même plus le splendide paysage.

15 sept. 2004
0

si, on connait la quantité du liquide
une batterie de 60 Ah sera déchargé à 50% si on tire 3A pendant 10 heures.

60AH * 50% = 30 = 3A * 10H

15 sept. 2004
0

très juste mais on ne sait pas si elle a bien ses 60
de capacité, donc on ne sait rien

ce raisonnement est juste uniquement si on part du principe que les batteries sont bien chargées à 100% au début du calcul et je trouve que c'est un raisonnement optimiste pour ne pas dire +

mais chacun fera comme il veut, bien sur

amicalement

15 sept. 2004
0

Merci jp

Je m’étais bêtement dis depuis quelque temps sans y réfléchir plus que ça, pourquoi ne pas installer un ampèremètre sur le tableau … ça fait joli, et ça doit sûrement être pratique….

Vous venez de m’en dissuader d’une manière très logique... :-)

Encore un petit boulot inutile d’évité …. Après tout, j’en ai déjà assez comme ça pour le moment. :-(

pfffzzzz

15 sept. 2004
0

Pour compléter JP juste au dessus
En effet on ne sait pas si la batterie a ses 60 AH au départ, ce qui je pense n'est le cas que en hiver, après une charge prolongée au quai. En été, après quelques mouillages et recharge au moteur, sur un parc de batteries qui n'est pas neuf, ce postulat devient complètement aléatoire.

Alors qu'en mesurant l'intensité, on a une bien meilleur idée de l'état de charge, et également de l'état de santé des batteries. En effet, on peut trouver des valeurs de tension des batteries qui correspondent à un état de charge des batteries (ex: 12,7 après charge complète et repos des batteries = batteries en bon état; 12V de tension en condition de décharge = X% de décharge ...) On peut trouver ces valeurs sur le site en cherchant dans les fils "batteries" et on n'a pas besoin de faire de calcul fastidieux.

Donc dans ce cas et si l'on recherche une solution économique (je comprends bien qu'un controleur de batterie puisse sembler cher, quoique je reste persuadé que son investissement se récupère parcequ'il permet de prolonger la durée de vie des batteries), un simple multimètre à 10 € est suffisant ou pour un peu plus cher la solution proposée par JP.

15 sept. 2004
0

Dites...

D’accord, je viens de finir l’apéro…

Mais je ne pense pas avoir picolé autant….

L’intensité… n’a rien à voir avec la tension de la batterie alors... Les volts cé une tension… en principe bien que sur HEO tout soit possible :-d

Vous en êtes à votre quantième vous… de liqueurs

pfffzzzz

15 sept. 200416 juin 2020
0

Sauves-toi vite, Cobra
:-)

15 sept. 200416 juin 2020
0

Chouette,
du clebs flambé sur son lit de cacahuette

pfffzzzz

15 sept. 2004
0

je n'ai pas tout compris
ce que j'ai lu à propos de cet ampèremetre me laisse assez perplexe.
En branchant un ampèremetre bi-directionnel entre la batterie et le "reste du monde" à savoir sortie alternateur vers charges, je devrais tout de même pouvoir constater si la batterie charge , se maintient ou se décharge ?

15 sept. 2004
0

Mouais
comme le dis Freja : on a une idée de l'état de charge. De là à savoir si la batterie est bel et bien chargée ? Avec le voltmètre, c'est tout aussi aléatoire (d'autant qu'avec l'usure du parc de batteries, ce serait plus que de la chance d'avoir une même tension sur deux batteries différentes, même chargées !).

Dis Freja, t'es sur qu'à 12 V t'es au dessus des fameux 50% de décharge admissible ? Parceque sur les fils "batterie" du site, une batterie de 13 V était hs.

Je me souviens du schéma représentant une citerne et un robinet. Ce qui est dans la citerne, c'est l'état du compte en banque, bref, ce que tu peux dépenser...en AH et non en Volts ! Si on achete une batterie de 100AH, c'est bien pour avoir une plus grosse "citerne" ? sinon, on prendrait une petite 40AH !
Pour reprendre la comparaison de jp, qui préfère mesurer la vitesse de sa voiture...si ca ne le dérange pas de ne plus avoir d'essence au bout de 10 km...

Quant à l'intensité de charge du moteur, c'est plus qu'interressant de savoir qu'avec un alternateur qui débite 40Ah, en 1/2h je vais pouvoir récupérer ce que j'ai perdu avec mon feu de route de 25W allumé pendant 10h.

jp, pour répondre à ton autre question, si la conso de mon pilote, du portable, du frigo, ... est trop élevée, soit je fais tourner le moteur plus souvent, soit je décide de ne plus utiliser l'un ou l'autre.
Quant à la valeur lue sur un amperemetre placé entre le moteur et la batterie, je ne vois pas pourquoi elle varierait ? Ah si : si on s'amuse en permanence à modifer le régime du moteur...

C'est curieux : je me sens un peu de la vieille école à faire encore mon bilan électrique plutot que d'attendre que l'aiguille passe dans le rouge. C'est sans doute parceque le CRR est encore frais...

dans l'attente de vos commentaires ! Bon vent

15 sept. 2004
0

Faire son bilan ...
Je ne trouve pas que ce soit particulièrement vieille école !

Quelques réponses et une conclusion:

Sur de chez sur que ma (enfin, mes) batterie n'est pas morte à 12v. Le seuil critique à ne pas dépassé est de 11,5 v. A cette valeur, ta batterie a déjà pris une grosse claque. Je suis prêt à parier un Wally tout neuf là dessus ! En sortie de charge après un temps de repos (sans conso), une batterie neuve est à 12,7/12,8.

Charge en 1/2 suite à conso de ton feu: c'est un postulat très relatif. En effet, si ton alternateur charge à la fois ta batterie moteur et ta (tes) batteries de service, si tu as un controleur de batteries, tu t'apercois vite qu'il faudra beaucoup plus 1/2H pour récupérer la totalité des A que tu as consommé. La raison de ceci est largement expliqué dans tous les fils alternateurs, y compris pourquoi c'est ça qui flingue les batteries.

Le débit de l'alternateur est constant: il ne servira à rien de faire varier le régime du moteur (sauf qu'en dessous de 1000 t/mn, cela ne charge plus) Je charge à 1100 t/mn, et cela ne bouge pas si j'augmente le régime.

Ma conclusion, c'est que quand tu as ce controleur, tu ne te poses plus toutes ces questions et tu vois tout ce qui se passe en direct (donc tu comprends plus vite): tu appuies sur une touche et tu sais instantanément:
- à quel stade de la charge tu es
- combien il te reste
- combien consomme chaque appareil
- si tu es tranquille avec tes batteries pour la saison ou pour les saisons suivantes
- tu es sur de ne jamais flinguer tes batteries, car tu ne te situe plus dans le calcul théorique, mais dans la mesure vraie
- même si tu es distraits, tu as les alarmes
- le tout sans aucun calcul, en appuyant sur une seule touche

Promis juré, je n'ai aucun intêret économique avec les fabricants !

Un controleur comme ça vaut 400 € environ. C'est sur, sur un petit bateau sans beaucoup d'installation électrique, il sera moins intéressant, et je pense que dans ce cas un multimètre est largement suffisant. Mais un parc de batterie de 400 A (fréquent à partir de 12 m), avec des batteries de bonne qualité, vaut entre 1000 et 1500 €. Une bonne décharge profonde par inadvertance, et tu regrettes de ne pas avoir investit 400 € de plus ...

15 sept. 2004
0

amperemetre
j'en ai monté un en sortie de panneau solaire ; c'est trés pratique et permet de régler au mieux le-dit panneau

15 sept. 2004
0

on demande un avis
et je donne un avis et chacun fait bien ec qu'il veut avec et si tu veux un amperemetre, il faut le mettre

mais il en demeure pas moins que tu peux bien avoir une décharge de 5 a avec une batterie chargée à 100 % et la meme décharge avec une batterie à 30 % et ton amperemetre te diras rien la dessus

ensuite, le courant débité par un alternateur dépend assez peu, sur un bateau, du régime mais beaucoup + de la charge de la batterie et des consos ( voir le mot floating)

avec le tableau de charge batterie en fonction de la tension, je vois pas bien pourquoi ce serait aléatoire et avec un switch multiple on aura bien la valeur de chaque batterie et qu'est ce que vient faire là dedans lme fait que 2 batteries soient différentes? mystère...

en plus, je ne préfere pas mesurer la vitesse de ma voiture plutot que la quantité d'essence du réservoir, mais je préfere utiliser le compteur de vitesse pour mesurer la vitesse plutot que le compte tour

mais pour tout vous dire, mes bateaux sont super bien équipés et j'ai aucun pb d'électricité, alors vous faites bien comme vous voulez....

bye

pour ceux qui ne le savent pas, l'état de charge de la batterie, donc sa capacité utilisable en fonction de sontype est directement liée à sa tension qui comme chacun le sait bien se mesure avec un voltmetre et non un amperemetre

pour ceux qui croient qu'un alternateur de 40 A va donner 40 A pendant 30 mn pour récupérer une lampe de 25 w pendant 10 h, je ne peux malheureusement rien faire pour eux, car aucun alternateur ne donne sa pleine puissance pendant ce temps étant donné que quand la tension batterie va augmenter, ce qui se fait dès le début, le débit en A de l'alternateur va diminuer, sauf à avoir un régulateur en mode UI au lieu du mode classique WU

la conso du pilote, du portable et du frigo ainsi que toutes les conso est une constante qui ne dépend pas ed l'état de la batterie

par exemple, le pilote consome 5 A normalement. quand tu verras 5 A sur l'amperemetre, qu'est ce que tu fais? tu coupes ou tu attends de voir 10 A ce qui peux demander une éternité, le pilote se contentant toujours de 5 A parce que la question qui se pose : c'est quoi pour toi une conso trop élevée?

avec ce système, ta batterie sera à 0 que l'amperemetre te diras toujours 5 A et tu ne seras pas bien avancé

vraiment pas terrible....

FREJA connait bien l'électricité et il a donné des valeurs d'exemple qui doivent etre rectifiées pour chaque type de batterie

15 sept. 2004
0

Mais ces controleurs de batteries........
Sont certainement intelligents mais il faut certainement un appareil par batterie si tu as 3 batteries ....3 Controleurs....et peut etre si les batteries ne sont pas neuves comment programmer les appareils entre les AH theoriques et les AH reels apres quelques annees?
N est il pas plus simple d avoir un voltmetre numerique et un amperemetre pour evaluer les consommations et la charge de l alternateur?
Amicalement

15 sept. 2004
0

Merci JP ...
mais j'ai eu un (non, en fait deux, faut pas filer à Cesar ce qui appartient à Robert !)sacré bon prof !

Par contre pour les valeurs, fallait pas le dire, j'aurais p'tet gagné un Wally !

Je conseille à nouveau à tous ceux qui veulent creuser ce domaine la lecture de tous les fils et articles concernant les alternateurs et les batteries sur le site, c'est vraiment une mine d'or au point de vue information

Pour Cobra, c'est vrai que je mélange encore tension et intensité, mais bon, tu m'avais compris, saleté de reptile, pfffruuut :-p

15 sept. 2004
0

Jean Pierre,
Non, non, il suffit d'un seul controleur pour l'ensemble de ton parc de batterie (de service, la batterie moteur on s'en fout un peu vu toute la charge qu'elle prend dans le nez !)

Jean Pierre, tu mets le doigts sur un des grands intéret du controleur: tu as une VRAI valeur. Même si l'on peut critiquer le Thyra à ce sujet car il donne un coef en % pour annoncer l'état de tes batteries, il connait la tension et le volume qu'il y a dans les batteries. Il peut donc toujours en déduire l'état des batteries.

Ceci suppose par contre, et je comprends bien ta question, que le parc des batteries de service ne soit considéré que comme une seule batterie. Ce qui ne pose aucune problème puisque de toute façon, tes batteries de service doivent être toutes identiques et rigoureusement du même age. Si ce n'est pas le cas, le controleur est moins intéressant c'est sur, mais comme tes batteries vont claquer très vite, tu te retrouves dans le cas évoqué plus haut du moment de l'achat des batteries

Avoir un voltmètre numérique et un ampéremètre n'est pas plus simple (montage plus compliqué, valeurs beaucoup moins précises, obligation de calculer et interpreter les valeurs), c'est simplement moins cher (encore que le voltmètre numérique, ça doit pas être donné). Mais cela ne te donnera qu'une maigre information car non interfacée, et c'est donc finalement encore trop cher.

Donc nous savons tous que quand nous achetons une marchandise, c'est le service qu'elle doit rendre que nous achetons, pas son prix. Là, c'est pareil. C'est peut être moins cher, mais finalement quand on voit l'information qu'on récolte, c'est encore trop cher.

Reprenons l'exemple des voitures. Disons que le voltmètre, c'est le compteur vitesse. Le compte tour, c'est l'ampèremètre. Bah le Thyra, c'est l'ordinateur de bord, qui, à partir des mesures du compteur et du compte tour, te donne un tas d'informations supplémentaires (quelle est ta conso moyenne, combien de km tu vas encore pouvoir faire en roulant à ce rythme, ....)Arriverais tu à calculer ta conso instantanée et ta conso moyenne en fonction de ton régime juste avec compteur et compte tour ?

On pourrait prendre aussi la différence entre une centrale de nav seule et une centrale interfacée à un ordi avec un soft qui calcule les vmg.

Bien amicalement à tous

15 sept. 2004
0

effectivement
D'ou l'interet du systeme de freja qui est beaucoup plus qu'un voltmetre. (cout relatif)

Je ne conteste pas l'utilisation d'un voltmètre : c'est le seul "instrument" qui pourra te dire que ta batterie a une tension faible (mais c'est pas lui qui t'affichera non plus qu'elle est à 30 %)...mais à mon avis, y'a moyen de s'en rendre compte autrement !!! (le pilote va se mettre en stby tout seul, par exemple.)

Pour le courant débité par l'alternateur, c'est là que je voit l'intérêt d'un ampèremetre : ca permet de suivre la charge de la batterie et même de savoir (lorsque l'intensité devient très faible) que la batterie est chargée, non ?

STP, jp, puisque toi tu le sais, peux tu m'expliquer en quoi une tension mesurée avec un voltmètre va m'indiquer l'état de charge d'une batterie et/ou sa capacité utilisable ???

pour ceux qui ne croient justement pas qu'un alternateur va délivrer une tension/intensité constante tout au long de la charge, comment sais tu que ta batterie est bien chargée ? (je refuse la réponse suivante : j'arrête le moteur, j'attend un peu, comme le fut du canon, et je vérifie la tension au tableau, si besoin, je remet en route le moteur ;-).

je ne vois pas ce que tu veux dire avec la conso du pilote. Par contre, pour la conso "trop élevée", amha, c'est celle qui m'empêchera de partir plusieurs jours au mouillage sans faire fuir mes voisins avec un groupe électrogène.
Et ca, ca se calcule vite en fonction des navs' de nuit, de la conso de l'élecnav, et des possibilité de recharge (manoeuvres journalières au moteur, panneau solaire, ...). Si l'équilibre/autonomie n'est pas atteint, pour moi, la conso est trop élevée et dans ces conditions je tranche : pas de pilote ou autre, ... mais c'est un style de navigation...

Allez, j'vais faire mon vieux loup de mer : en faisant mes calculs ainsi, je ne me suis jamais retrouvé au dépourvu. D'un autre côté, je n'ai peut être pas les mêmes préoccupations que certains : moins j'entends le moteur, mieux je me porte.

15 sept. 2004
0

Cédric,
sans vouloir me substituer à JP (mais je le connais, vous allez commercer à l'énerver !)

" ...mais c'est pas lui qui t'affichera non plus qu'elle est à 30 %)...mais à mon avis, y'a moyen de s'en rendre compte autrement !!! (le pilote va se mettre en stby tout seul, par exemple.)"

si le pilote se met en stbye, tu peux appeler le fournisseur de batteries
Oui, tu peux t'en rendre compte autrement. Il existe une table qui te donne le % de charge de ta batterie, en fonction de sa tension et de sa nature. On la trouve dans le forum et je l'ai déjà dit plus haut.

"... pour ceux qui ne croient justement pas qu'un alternateur va délivrer une tension/intensité constante tout au long de la charge, comment sais tu que ta batterie est bien chargée ? "

Personne n'a jamais dit ça, il a été dit que le regime moteur ne fait pas varier la tension délivrée par l'alternateur. Tu touches à un autre problème où entrent en jeu le régulateur de l'alternateur et de la façon d'installer les batteries. Idem, on trouve toutes les infos dans le forum.

"... STP, jp, puisque toi tu le sais, peux tu m'expliquer en quoi une tension mesurée avec un voltmètre va m'indiquer l'état de charge d'une batterie et/ou sa capacité utilisable ??? "

cf pour la 3ème fois la réponse sur la tension de la batterie et sa correspondance en % de décharge selon la nature de la batterie

Cédric, tu poses toujours la même question en la formulant autrement !!!

Enfin, on a tous un point commun sur ce site: amoureux de la voile, le moteur nous gonfle au plus haut point !

Seule change la dimension de l'installation électrique de chaque bateau, et là on touche à d'autres débats sur lesquels je ne souhaite surtout pas m'engager, le débat étant dans ce cas plus philosophique que technique

15 sept. 200416 juin 2020
0

Compris, compris... cé pas sur ça

Donc en résumé, on ouvre le robinet, et y coule des A/h….pasque cé une intensité

Dans la boite, ça devient des Ampères…pasque cé la capacité qu’elle a à s’empiffrer la vorace

et si elle à la peau du ventre bien tendue (merci petit jésus) on mesures sa tension en volt …

Et ce que tu en ressort cé de nouveau des A/h

Comment un pauvre reptile pourrait-il s’y retrouver

Attention, n’importe quel toubib de dira qu’une tension trop haute ou trop basse cé pas bon…
Moi ça va je l’ai pris tout à l’heure 7/12

Je sens que je vais revendre mon optimist et m’offrir une nouvelle baignoire

pfffzzzz

15 sept. 2004
0

mon pote FREJA a bien dit tout comme il faut
et mon taux de sucre commence effectivement à monter... mais j'aimerai bien savoir à quoi peut servir un amperemetre pour calculer un bilan électrique journalier!!!!!!!!

un crayon et du papier ou une calculette et les fiches techniques des appareils me semblent + performant pour ce faire et comme tout a été dit sur ce fil, je laisse flotter un peu

amicalement

15 sept. 2004
0

Que ouah ?
"Il existe une table qui te donne le % de charge de ta batterie, en fonction de sa tension et de sa nature. On la trouve dans le forum"

Alors ca, ca me trou le ... qu'une table tienne compte d'autant de paramètres : tension, nature, (et l'état de la batterie ?)... allez, je cherche. Attention, jp & Freja, si je ne trouve pas, je reviens !!!

jp, comme, par moments, il peut s'agir de ma sécurité, je suis un peu comme St Thomas ! Et puis, il m'est arrivé d'aider des amis qui n'avaient aucune fiche technique sur leur frigo ou autre (heureux les acheteurs de bateaux d'occasion avec toutes les fiches techniques du matériel embarqué).

15 sept. 2004
0

Hummm,
Les Wally, j'les préfère en 75 pieds, je trouve les 100 pieds un peu m'as tu vu.

T'as de la chance :-D

Mais avec salon de pont quand même, faut pas dec .. :-D :-D

15 sept. 2004
0

heu
j't'ai toujours pas soutenu qu'à 12 V ta batterie était morte !!! Alors pour ton Wally ... :-p
tiens, c'est un des avantages de ce voilier : on a d'autres préoccupations ( oui : c'est le staff qui change lesssss batteriesssss !)

16 sept. 2004
0

keikiwai, mon ami, tu le fais expres ou tu es naturellement comme ça?
je répete , mais pour la dernière fois:

chaque batterie est construite suivant une certaine technologie

chaque technologie impose une courbe de charge en fonction de la tension et vicé versa

ce qui veut dire que pour toute batterie, si tu connais son % de charge, tu connais automatiquement sa tension et vice versa

par facilité, on mesure donc la tension pour connaitre le % de charge de la batterie et c'est un voltmetre et non un amperemetre qui nous permet de le faire et c'est aussi ce que fait le régulateur ( qui compare la tension de la batterie avec la tension nominale de pleine charge) pour débiter juste le courant necessaire et arreter quand la batterie est chargée (ce qui me permet de dire qu'il vaut mieux utiliser un voltmetre qu'un amperemetre car on utilise alors la meme techno que le régulateur)

concernant les fiches techniques ,il suffit d'un peu d'intelligence

par exemple: j'ai un pilote autohelm 6000 et j'ai pas la fiche technique il me suffit de regarder dans n'importe quel catalogue, ou d'aller sur le site autohelm ou de demander à un voisin de ponton pour avoir le renseignement ou meme tester avec le metrix qui doit équiper tout bateau et qui sert aussi d'amperementre dans ce cas sachant qu'une fois que tu as la valeur en 2 secondes, il est inutile de t'asseoir devant pour faire la mesure en continu)

autre exemple, pour une ampoule qui n'a pas de fiche technique, il suffit de regarder sur le culot

ça a l'air très compliqué comme ça, mais beaucoup d'entre nous y arrivent sans pb

fin

16 sept. 2004
0

jp, ...
je commence à lire les fils sur les batteries et je constate souvent que tu interpretes un peu facilement les écrits des autres ...
Histoire de prouver qu'ils en connaissent moins que toi ?

Ah oui, pour les fiches techniques, un peu d'intelligence suffit ... Mais comment peux tu te permettre d'écrire un truc pareil ?
Si toi, tu as eu la chance d'acheter x bateaux (oui, oui, t'inquiètes pas, j'ai admiré ton monstrueux CV...) toujours équipé avec du matériel récent, mais c'est tant mieux pour toi ! Peux tu imaginer que certains bateaux soient équipés avec du matériel ancien ?
Enfin, tu laisses quand même une porte à un multimètre( ...oui, Metrix si tu veux) et ca me rassures : je vois qu'on procède de la même manière.
Une reflexion qui n'engage que toi : inutile de s'asseoir devant pour faire la mesure en continu. Si tu as eu une telle idée c'est que tu le fais avec tes voltmètre ? non...

Amicalement et surtout bon vent

18 sept. 2004
0

Kekiwai....
je ne comprends pas bien ta reflexion... sans vouloir défendre JP qui n'a pas besoin de cela...

En ce qui me concerne, la plupart de mes connaissances proviennent pour une petite part de mon expérience personnelle, et pour une (très) grosse part des écrits des autres, étalés sur plusieurs générations...

Exemple : lorsque je me suis présenté très fier devant mon patron avec mon diplôme de fin d'apprentissage au bout de quatre ans de boulot, le patron a souri et m'a dit : "c'est bien fils, tu vas pouvoir commencer à apprendre le métier !"

A méditer...

:-)

17 sept. 2004
0

PB electriques ,electroniques

Consultez le site de VOILELEC c'est gratuit et surtout la personne écris en connaissance de cause !

Bon montage.

17 sept. 2004
0

pffff ...
Quel capharnaüm :-)

Je propose à ceux qui veulent de lire un bon livre sur la question. Le plus classique et pas cher est le Hors-Série de Loisirs Nautiques sur l'électricité à bord.

Malheureusement il n'existe aucun moyen de savoir ce qui reste dans la batterie avec une très grande précision. On peut juste dire que

  1. le compteur d'ampère-heure (Thira ou autre marque, il y en a des dizaines à partir de 250 euros) est encore le moins imprécis ou le moins mauvais des instruments .

  2. En second lieu la tension à vide de la batterie au repos. Mais seulement si on connait aussi sa température. Car cette tension à vide varie de 20 mV par °C, ce qui fait que si la température n'est pas égale à 20°, il faut avoir les tables de correction qui ne sont pas négligeables pour un écart de 10°C par exemple.

  3. un ampèremètre pour "voir" ce qui entre et sort est une commodité de sécurité (que j'ai) car elle permet instantannément de vérifier qu'il n'y a pas un truc allumé par erreur (genre feux de route le jour, lampe dans une cabine fermée, etc ...). C'est aussi un excellent antidépresseur quand l'alternateur ou le groupe ou le panneau solaire est en marche pour recharger :-)

Robert.

18 sept. 2004
0

le compteur ,il n'y a que ça de vrai
mon cas personnel : j'ai un parc batteries de servitudes de315ah et une batteire de démarrage de 85ah. je ne me préoccupe pas d'état de charge de la batterie de démarrage, elle est peu solicitée.
par contre pour le parc de servitude j'ai installé un compteur d'ampére qui me donne trois renseignements .
1- le nombre d'ampéres consommé
2- l'état instantané de charge / décharge
3- la tension du parc

j'explique :
en 1- lorsque mes batteries sont chargées à bloc le compteur est à zero. si je consomme 5ah au bout d'une heure il indiquera -5 , si en même temps que je consomme 5ah je charge de 2ah , au bout d'une heure il indiquera -3. ce qui fait qu'au bout d'une nuit de nav je saurai par ex. qu'il me manque 25ah dans mes batteries.

en 2- avec les mêmes chiffres que ci dessus quand je consomme 5ah le compteur indique 5ah et si je charge de 2ah en même temps il va deduire ces 2ah. c'est une lecture instantanée
avantage du systéme : je connais en permanance l'état de charge de mes batteries et à quel moment j'ai besoin d'ajouter un moyen de charge complémentaire. je peux modifier l'orientation de mon panneau solaire puisque je sais immédiatement le résultat.
je sais aussi exactement ce que consomme chaque appareil du bord en le connectant individuellement et en débranchant tous les moyens de charge.
ça me donne par exemple : l'utilisation du pilote une nuit entiére consommera moins que mon feu de tête de mat !
alain

18 sept. 2004
0

ça dérive ...
oui papybatô, non c'est pas le sujet qui dérive, c'est le compteur d'Ah :-)

C'est pour ça que je disais que c'est le moins mauvais des instruments. En réalité, le "poids" réel de chaque ampère consommé ou chargé dépend d'un tas de paramètres assez compliqués qui nécessiteraient de longs développements (les principaux sont Peukerts, température, rendement selon l'état de remplissage) .

Il en résulte qu'un comteur d'Ah dérive progressivement et lorsqu' un Ah a été consommé et rechargé une demi douzaine de fois le résultat est tout faux.

La seule solution est qu'il faut le plus souvent possible recharger la batterie à fond par un moyen adhock (ce qui n'est pas évident), et remettre le compteur à zéro pour "effacer" cette dérive progressive du compteur.

Donc , le compteur OUI, c'est génial, mais d'une précision très limitée :-(

18 sept. 2004
0

entre 1,5 et 3 %
C'est effectivement la dérive que je constate, et elle me semble principalement liée à la température.

Ce qui peut être démoralisant quand on a pas vu ce phénomène: on essaye de recharger autant que quand il faisait 20 ° dans le bateau alors que maintenant il en fait 40, mais bon sang pourquoi ça prend tant de temps pour me recharger les 7 derniers ampères ... !?

18 sept. 2004
0

Température ?
Pas principalement, fréja ...

Le pire c'est le coeff de Peukerts: un ampère-heure consommé à fort débit pèse beaucoup plus lourd qu'un ampère-heure à faible débit, et inversement pour la charge. Et ce foutu coeff de Peukerts est éminament variable selon le modèle de batterie, ce qui fait qu'on ne le connait jamais (en usage grand public). Et comme on charge vite de préférence, on est dans les mauvaises conditions.

Le second parmis les pires c'est le rendement de charge qui décroit au fur et à mesure de la charge: quand l'accu est moitié vide, 1 Ah rentré dedans est 1 Ah stocké, alors que quand elle est à 90-95% de charge, 1 Ah rentré est peut-être 0.75 Ah stocké ... beurk. Et ça n'a rien à voir avec la régulation de charge. Donc dans ces compteurs d'Ah on met un coeff de rendement moyen de 90% qui n'est évidemment jamais correct.

Enfin, tout ceci est "invisible" pour l'usager. Qui croit que tout est super-nickel ... ce qui est vrai s'il charge régulièrement à bloc et remet à zéro le compteur.

Mais s'il passe 3 semaines au mouillage avec des batteries se balladant entre 50% et 80% de leur charge grâce aux panneaux, éolienne, en se fiant au compteur d'Ah sana jamais de remise à zéro, la déconvenue peut être rude, car la dérive peut-être considérable. En effet, en 20 jours il aura consommé peut-être 7 à 10 fois la capacité totale des batteries sans jamais que le calculateur n'ait un point de repère pour se recaler.

C'est un peut comme une nav au large à l'estime (sans GPS ni sextan) sur une grande distance en additionnant les vecteurs vitesse loch + cap compas: à la longue la somme des petites imprécisins additionnées peut faire une addition salée :-)

A ce moment là, un indicateur pour savoir de combien cela a dérivé reste le volmètre numérique, batterie au repos depuis 1 ou 2 heures, avec la correction de température et le densimètre pour peser l'électrolyte.

18 sept. 2004
0

Robert tu m'a fait peur......
pour une fois que je sujet restait sérieux.....
en fait tu m'apprends qq chose que je ne savais pas et que je vais appliquer.
mais de toute façon si ce n'est pas précis et fiable à 100%, les indications apportées sont quant même précieuses et permettent de "suivre" l'état de charge des batteries et surtout de vérifier si un moyen de charge, charge réellement (avec une réserve tout de même, si ça régule la vision est faussée )
Alain

18 sept. 2004
0

Antidépresseur :-)
Ceci dit , le compteur d'Ah est un instrument déprimant, surtout quand on constate quelle quantité de courant une batterie délivre sans trop baisser en tension (comparé à ce qui est écrit sur la doc de la batterie) , on reste dépité :-(

Si on a les "vraies" caractéristiques et courbes de décharge des batteries (très difficiles à obtenir) on est moins dépité, et on voit la différence entre une caratéristique "effet d'annonce, brochure grand public" et la réalité technique.

18 sept. 2004
0

robert tu vas nous mettre le bourdon.....
je sais que tu es incallable sur le sujet, j'ai d'ailleurs déja eu à faire à toi pour qq conseils sur le choix de batteries par exemple, que je n'ai d'ailleurs pas encore changé (peut être la faute de tes bons conseils sur l'utilisation) mais en tant que "petit navigateur peu compétent en la matiére " je ne me pose pas trop de questions sur ce qui se passe derriere mon compteurd'ah.....je me contente de lire ce qu'il veut bien me dire et d'agir en conséquence.....c'est peut être pas le top mais je m'en contente.j'essaie aussi de me pas trop "tirer sur les batteries"
il me semble que je ne m'en sort pas trop mal :-D

18 sept. 2004
0

Que pensez-vous d'une jauge electronique?

il me semble d'une jauge électronique indiquant le pourcentage de charge de chaque batterie soit bien utile ?
josé

18 sept. 2004
0

Kekiwai....

je ne comprends pas bien ta reflexion... sans vouloir défendre JP qui n'a pas besoin de cela...

En ce qui me concerne, la plupart de mes connaissances proviennent pour une petite part de mon expérience personnelle, et pour une (très) grosse part des écrits des autres, étalés sur plusieurs générations...

Exemple : lorsque je me suis présenté très fier devant mon patron avec mon diplôme de fin d'apprentissage au bout de quatre ans de boulot, le patron a souri et m'a dit : "c'est bien fils, tu vas pouvoir commencer à apprendre le métier !"

A méditer...

19 sept. 200416 juin 2020
0

Exemple
de tableau de contrôle, celui de mon boat... :-)

19 sept. 2004
0

ça va être ...
difficile de faire un tableau avec encore plus d'instruments de mesure :-D

Pour une fois que le cordonnier n'est pas le plus mal chaussé ;-)

19 sept. 200416 juin 2020
0

Ensuite,
j'ai ajouté l'appareil qui analyse les deux batteries servitude...

19 sept. 2004
0

Ya juste
pour le 230 volts quai ou GE, le voltmètre, l'ampèremètre, le fréquencemètre.

Un voltmètre pour chacune des deux batteries servitude (24 volts 350 Ah)

Un voltmètre pour la batterie GE, un autre pour le convertisseur 24/12 volts.

Un ampèremètre pour le chargeur, un pour le solaire, et un qui était pour l'éolienne que j'ai virée et qui indique la charge de l'alternateur de ligne d'arbre.

Au centre, l'ampèremètre numérique pour la servitude...

Dessous, les commandes et témoins du GE... :-)

J'aime bien savoir ce qu'il se passe dans mes circuits...
:-D

19 sept. 2004
0

P.S.
les instruments du moteur et du GE sont ailleurs... :-D

20 sept. 2004
0

copier /coller
Voici un copier/ coller d'une contribution sur le site VOILELEC d'un proprietaire de bavaria 37 sur son controle du parc de batteries .
Bonne Lecture !
Ampère-heures mètre pour la gestion des batteries
Ah ! La gestion des batteries !!! La question est de savoir combien de temps il faut faire tourner le moteur pour recharger les batteries ? La réponse, sans Ah mètre, est : Trop longtemps. Et oui, en se filant au volt mètre classique, on ne sait rien voir tant que le moteur tourne puisque c’est la valeur de charge qui est indiquée. Une fois le moteur coupé, il faut encore attendre une heure avant que la tension se stabilise. Alors on a une idée : chargée ou encore charger ??? Pas facile. En général, on laisse tourner et on croit que s’est chargé sans plus.

D’après ce que je sais, essayer de charger ses batteries au-dessus des 80 % de charge demande beaucoup de temps et coûte beaucoup d’énergie au moteur. L’alternateur ne débite plus que quelques Ampères. Ce n'est pas vraiment utile de gaspiller tant de fuel pour rien.

D’autre part, il n’est pas recommandé de descendre en dessous des 50 % de charge des batteries vis a vis de leur longévité. Comment savoir si on est en dessous avec un volt mètre ? C’est souvent bien trop tard quand on le voit.

Conclusion, il reste 30% de la capacité de la batterie qui sont réellement utiles pour d’une part ne pas attaquer la durée de vie des batteries, et d’autre part ne pas gaspiller son fuel pour charger jusque 100%.

Résultat, seul un Ah mètre peut réellement vous indique, comme une jauge pour les réservoirs d’eau ou de fuel, combien vous avez réellement consommé et rechargé et où vous en êtes.

Mais pas n’importe quel Ah mètre non plus, il en faut un qui tienne compte du « Peukert Exponent » Oops, c’est quoi encore ! C’est en quelque sorte le facteur de perte d’une batterie en fonction de l’ampèrage utilisé lorsqu’on la décharge ou charge.

Un exemple : un gros consommateur de 100 A durant 1 h ne va engendrer un déficit de 100 Ah mais plutôt 110 Ah. Par contre, un petit consommateur de 1 A durant 100 heures va engendrer un déficit de par exemple 103 Ah (pas 100 Ah non plus).

Le résultat est qu’il va déjà falloir recharger bien plus d’Ah que réellement consommés.

De plus, au-delà des 80% de charge, le rendement de charge diminue fortement.

La solution : le Ah mètre de chez Mastervolt mais cher. Moi, j’ai acheté le E-metre aux EU, et comme par hasard, c’est le même que celui de Mastervolt mais avec un autre look.

Le E-metre affiche la tension en Volt, Les Ampères en charge ou décharge, les Ampères Heures utilisés et durant la décharge le temps estimé avant d’atteindre le seuil de décharge préprogrammé. Il peut aussi indiquer le nombre de cycles de charge et décharge, la décharge maximale connue par les batteries, le coefficient de rendement des batteries et encore quelques petits trucs…

Après le nombre d’années, je suis parfaitement satisfait. Je sais toujours parfaitement ou j’en suis concernant l’état de mes batteries.

Petite remarque : Le E-metre possède un petit disjoncteur programmable en fonction de l’état de charge de la batterie. Ainsi on peut le programmer à démarrer tout seul un générateur lorsque le seul des 50 % de décharge est atteint et l’éteindre lorsque celui des 80 % est ré atteint. Ou encore y brancher un buzzer comme alarme, etc… a vous de voir…

20 sept. 2004
0

Celui de la photo
est le même pour deux batteries, du même fabricant, qui a d'ailleurs changé de nom pour cause de rachat... aujourd'hui Xantrex...

21 sept. 2004
0

montage pour bidouilleur
à cette adresse vous avez un petit montage qui vous fait votre surveillance pour allez 30€ si vous n'avez pas de récup à faire.
www.elektor.presse.fr[...]2fr.pdf
Testé cet été ça marche!!!!

21 sept. 2004
0

Pour Robert, Tension et température
Merci Robert pour ton message du 18, très instructif, je ne l'avais pas vu, je ne l'ai vu qu'aujourd'hui.

Je reprends le fil a la suite, car j'ai peur d'une certaine confusion avec l'incrustation de réponse.

Pour revenir à la tension et la température.

J'avais observé ce phénomène, mais je l'attribuais plus à la température qu'au gars Peukerts. Logique dans mon raisonnement puisque l'été nous passons notre temps au mouillage alors que l'hiver, on file au port. J'l'avais pourtant pas invité à bord, ce Mr Peukerts. Bon enfin bref.

Sais tu s'il existe une table de correction pour tenir compte de la température par rapport à son pourcentage de capacité ?

21 sept. 2004
0

Température ...
j'ai déjà vu ici et là des courbes de capacité restituée par les batteries en fonction de la température, mais je n'en ai pas en stock ... d'autant plus que comme tout le reste ça doit varier pas mal avec la technologie de la batterie.

La raison est facile à comprendre: les réaction chimiques (qui produisent le courant) sont ralenties à basse température. En fouillant le net ...

Je crois qu'il faut simplement être réaliste: ce qui est important pour la vie de la (grosse) batterie, c'est d'avoir une correction automatique de charge tenant compte de la température grâce à une sonde (entre l'été et l'hiver, ça fera jusqu'à 100 mV d'écart ce qui est grand par rapport à ce qui est acceptable par la batterie), de ne pas descendre en dessous des 50% de vidange, et de ne jamais la laisser pour plusieurs semaines autrement que bien pleine de liquide et d'électricité.

Le reste fait parti des incertitudes incompressibles, à moins de tomber dans de la technologie hors de prix, style propulsion de sous-marins :-D

21 sept. 2004
0

Ne pas oublier
le juge de paix :

Le densimètre (pèse-acide)qui permet de savoir si tout va bien.

Malgré mes instruments, chaque mois avant de rétablir les niveaux, je vérifie chaque élément au densimètre.

Dans le cas d'un parc constitué de plusieurs batteries en parallèle, c'est une précaution élémentaire, car aucun instrument (à ma connaissance) n'est capable de diagnostiquer un élémént qui s'envoie en l'air... et qui mettra la pagaille dans tout le parc !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (12)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021