Quelques questions de débutant

Bonjour !
J'ai 25 ans et je suis récemment tombé amoureux du monde de la voile, je me suis inscrit dans le club nautique de ma ville,
Seulement, c'est Paris, et il faut un peut se battre pour trouver une sortie, je viens donc poser quelques questions !

Y'a-t-il un moyen de trouver des gens pour apprendre qui embarqueraient un débutant ? Si oui je peux faire ça ou ?

Aussi dans l'éventualité que je m'achète un bateau, peut on avoir quelque chose de sympa pour moins de 5000 ?
Pas forcément quelque chose ou passer sa vie dedans mais vous voyez !

Sinon si vous avez des recommandations de livre, etc, je suis preneur !

Merci à vous !

L'équipage
19 fév. 2021
19 fév. 2021
3

ON peut très bien trouver un bon bateau pour moins de 5000€, dans les valeurs sûres d'une quarantaine d'années comme l'Ecume de Mer, le Sangria ou similaires. Bateaux compris entre 7,60 et 8m, faciles à manœuvrer et sûrs. Il faut un peu chercher pour trouver un bateau bien équipé (pas nécessairement l'électronique dernier cri, mais c'est l'occasion d'apprendre à s'en passer), voiles et moteur en bon état et surtout bien entretenu. Il y a quantité de plaisanciers qui, comme moi l'an dernier, estiment qu'il est temps de raccrocher le ciré et sont ravis de rencontrer quelque débutant enthousiaste.
Mais ensuite, se pose la question du budget annuel dont le plus gros poste est la place de port.


19 fév. 2021
2

Y'a-t-il un moyen de trouver des gens pour apprendre qui embarqueraient un débutant ? Si oui je peux faire ça ou ? --> Bourse aux equipiers, Vog avec moi etc..

Aussi dans l'éventualité que je m'achète un bateau, peut on avoir quelque chose de sympa pour moins de 5000 ? Pas forcément quelque chose ou passer sa vie dedans mais vous voyez !
Oui beaucoup de possibilités, surtout maintenant. Exemple First 25, Sangria etc....

Sinon si vous avez des recommandations de livre, etc, je suis preneur !
Utiliser la fonction recherche du forum, pleins de réponses sur des ouvrages disponibles (et aussi en occasion).
De plus si l'anglais n'est pas un problème, il y a un choix énorme de littérature maritime anglo.
Il n'y a pas un ou des livres nettement au-dessus de tous les autres, beaucoup de livres sont bons selon les lecteurs, de plus les cahiers techniques et hors-série de Voile et Voiliers sont excellents.
Il y a aussi des bonnes publications gratuites sur le web, exemple :
www.jadevoile.fr[...]e_0.pdf
www.lavoilepourlesnuls.com[...]heorie/
truesailor.com[...]ile.php


satin:Merci beaucoup !·le 19 fév. 21:26
ecumeur:IL ne faut naturellement pas oublier le Cours des Glénans qui est une somme très complète, mais je ne connais pas les dernières éditions.Une bonne approche pratique est un stage de croisière. Après avoir découvert le dériveur qui permet de bien comprendre comment çà marche, j'ai fait deux stages de croisière d'une semaine à la suite l'un de l'autre au départ de Ouistreham, à l'époque (1977) à bord de Dufour 2800. En une semaine et un aller et retour jusqu'à Guernesey (donc y compris raz de Barfleur et raz Blanchard!), nous avions appris les éléments de la navigation côtière, calculs de marée, courants, estime etc... et on était bien dégrossi en fin de stage, d'autant plus que nous n'avions aucun appareil à cette époque. ·le 20 fév. 11:29
19 fév. 2021
0

Merci !
Je suis enthousiaste mais le problème c'est, vivant à Paris, de trouver quelqu'un qui possède un bateau et serait prêt à m'enseigner ! C'est là ou j'ai du mal ! aha

J'ai cru comprendre que le mouillage était moins cher que de le mettre en quai, c'est vrai ?

J'imagine que pour un débutant 8m c'est bien assez, même si j'y reste quelques jours à dormir !

Merci beaucoup pour ces réponses en tout cas !


La Contrie:Mon précédent bateau mesurait moins de 7m, et j'y passais chaque année deux à trois semaines avec mes enfants. Confort spartiate, mais assez d'espace (relativement), suffisamment de rangements, de quoi garder des aliments frais (glacière), de quoi cuisiner (disons plutôt cuire, voire réchauffer, mais on s'en fout), et c'était un petit paradis. A présent dans un 35 pieds, je gagne évidemment en confort et en espace, mais surtout en performance et en capacité à partir plus loin, plus longtemps, par des conditions météo plus "musclées".·le 19 fév. 21:49
19 fév. 2021
2

après 50 ans de bateau, si tu veux bien entendre, j'ai quelques préceptes à te faire passer :

1) pour passer le permis bagnole, à l'auto école, qu'est ce qui te semble le plus facile, prendre en twingo ou en autobus ?
pour le bateau, c'est la meme réponse pour les memes raisons, des histoires de maniabilité, d'inertie et de réactivité.
dans un premier temps, comprendre comment ça marche.
tu apprends à diriger la voiture comme le bateau et ensuite, tu pars à l'aventure dans la circulation et en mer, en navigation.

donc pour apprendre à naviguer, surtout à 25 ans, le top, c'est le dériveur.
dès qu'il y a un plan d'eau, il y a un club de voile
bon, st quentin en yveline, c'est un peu too much mais plus près que la mer, de paris, les plans d'eau ne manquent pas comme le lac du der par exemple.
c'est à coup sur le moyen le moins cher, le plus efficace et le plus rapide pour apprendre à bien naviguer.
passer alors au croiseur est un jeu d'enfant parce que 4 ou 15 metres, ça marche pareil !!!

2) un bateau qui navigue est un bateau entretenu
un bateau qui ne navigue pas s'abime très très vite.
raisonnablement, pour avoir un croiseur, il faut habiter à coté, pour naviguer souvent et l'entretenir très régulièrement.

3) les couts d'entretien sont très élevés, liés à la taille et sans rapport directe avec le prix investi dans l'objet de ses rêves. beaucoup des bateaux petits prix sont des épaves bien plus couteuses à restaurer pour naviguer en sécurité que l investissement dans un bateau sur.

4) le plaisir de naviguer dépend de la réactivité du bateau et plus il est petit, plus il est réactif...
le confort est avant tout une question de taille et le prix des bateaux cube avec la taille car on parle de volume, c'est en trois dimensions.

fais en ce que tu veux et bonnes nav's à venir dans tous les cas....


satin:Merci beaucoup pour ces infos précieuses !·le 19 fév. 22:01
faby9:Si on veut apprendre à conduire une voiture, on ne commence pas par les auto tamponneuses ni les voitures à pédales.Moitessier l'a écrit : une demi journée suffit pour tout comprendre d'un dériveur.Même si les très anciens ont tous commencé par ce qui était très répandu à l'poque, le 420 ou l'optimist, le domaine a évolué depuis 50 ans et on peut fort bien commencer à apprendre la voile sur autre chose plus intéressant à manier, ne serait ce que parce qu'on peut y manger, boire et dormir. ·le 20 fév. 09:50
entre-cotes:J'ai appris à conduire sur un 16 tonnes, passé mon permis sur un 22 tonnes et mis en application dans la foulée pendant 2 ans sur un semi remorque et je suis passé directement ensuite au 38 tonnes convoi exceptionnel.Pas plus compliqué finalement qu'une voiture et qui peut le plus peu le moins ;-)·le 20 fév. 12:00
19 fév. 2021
1

Regardes du côté du CNIF (cercle nautique d'ile de france)... leurs bateaux sont à Cherbourg...


satin:Merci !·le 19 fév. 22:00
20 fév. 2021
1

Tu dois pouvoir trouver des embarquements pour des régates au Havre. 2 heures en train et probablement pas trop dur de se loger une nuit de temps en temps.
Tout ce qu’il te faut c’est investir dans une veste et pantalon de quart corrects (et des bottes).
C’est très formateur et tu te feras des amis donc de nouvelles opportunités d’embarquement.


satin:Super ! Je vais essayer de me renseigner ou je peux trouver ça·le 20 fév. 02:53
Pexcha:Le lien de la bourse des équipiers ne semble pas fonctionner mais le numéro de tel se trouve en bas de page www.lesregates.com[...]uipiers Tu peux peut-être les appeler. ·le 20 fév. 09:09
20 fév. 2021
1

100% d'accord avec le fait qu'apprendre sur des dériveurs et club de voile est LA bonne solution avant de voir plus loin.
Comme signalé, l'entretien d'un bateau à l'eau avec place de port est un budget conséquent.
Il y a des solutions intermédiaires/alternatives.
Un bateau habitable remorquable autour de 6m/7m peut stationner à pas cher au bord de l'eau sur une vieille remorque qui ne servira qu'à le mettre à l'eau/sortir de l'eau sur place et pas de grosse voiture pour tracter sur la route.
Une "copropriété" avec un plaisancier "en fin de carrière" heureux de trouver un jeune équipier pour partager les sorties et le boulot d'entretien.
Le BDA (le Bateau Des Autres) il y a beaucoup d'annonces de demandes d'équipiers
J'ai habité Paris avec bateau en Manche puis en Atlantique = pas évident = coût de transport = difficulté à surveiller/entretenir son bateau = ça serait mieux (un jour si possible) de travailler plus près de la mer.
Bon vent à toi
Cdt
Yves


20 fév. 202120 fév. 2021
-1

L'optimist, c'est par là qu'il fait commencer. Aucune solution alternative.
Quand tu sauras le remettre à l'endroit sans t'être mouillé un seul doigt de pied, alors tu pourras envisager de passer à plus grand : le 420.
3 saisons dessus et tu pourras passer au 470.
Encore 3 saisons, et tu auras accès au 5o5.

Et à 70 balais, tu pourras répéter : "pour apprendre la voile, commencer par le dériveur est LA solution. "

Plus sérieusement... 20% de la population française vit en région parisienne. Ce se rait étonnant qu'on n'y trouve pas quelqu'un qui serait intéressé par le partage de frais, non ?
Des tas de propriétaires n'osent plus sortir seuls sur leur bateau. Je ne crois pas que ce soit la meilleure façon d'apprendre, mais bon, ça reste une occasion de naviguer.


20 fév. 2021
4

Aux bottes et ciré ne pas hésiter d'ajouter: bonnet, paire de gants (chaud et régate) et lunettes de soleil avec son cordon de retenu. ;-)
Avoir froid c'est vraiment un tue-l'amour (de la voile) :-(


SEGALEN:Et ne pas oublier -----La crème solaire ! ·le 21 fév. 09:24
20 fév. 2021
0

Il y a une différence entre promener un bateau et faire de la voile à bon niveau.

L avantage du voilier versus planche à voile, c est que c est un système stable en soit.
Tu peux naviguer comme un pied pendant 20 ans, tu navigues mal sans le savoir, est ce faire de la voile ou se contenter de caravaning sur l eau 1 à 3 semaines par an.
La planche, c est on off, tu sais parfaitement ou tu es dans l eau...

L aréopage parisien qui vient faire sa semaine de loc en baie de giens la semaine du 15 aout est un réel danger pour qui tient à son bateau, il vaut mieux le savoir.


faby9:Faure de la voile, ça ne consiste pas à aller d'un point A vers un point B le plus vite possible...ça, c'est de la régate, pas de la voileFaire de la voile à bon niveau pour moi, c'est réussir à faire en sorte que les invités n'aient qu'une envie : revenir. Ce n'est pas réussir à dégoûter femmes et enfants...Quant aux dangers des Parisiens, bof. Ce n'est certainement pas parce qu'ils posséderaient l'art du réglage du hale bas, ou qu'il auraient appris sur dériveur, qu'ils seront moins des dangers pour les autres .N'est qu'à voir le comportement totalement irresponsables des sur-marins en régate quand ils arrivent à 10 sur la même bouée... euh...c'est quoi le RIPAM ? S'il y a réel danger la semaine de 15 août, c'est parce que n'importe qui peut louer, pas parce qu'on a appris sur Figaro plutôt que sur 420.·le 20 fév. 12:52
Pexcha:“ L aréopage parisien qui vient faire sa semaine de loc en baie de giens la semaine du 15 aout est un réel danger pour qui tient à son bateau, il vaut mieux le savoir.” Je veux pas être méchant mais le péchou qui met le pilote pour rentrer parce que ça lui permet de nettoyer ses filets en temps masqué c’est pas un réel danger ?Les gens trop sûrs d’eux, les gens qui pensent que la mer leur appartient, les gamins du coin en jet ski, etc, etc... le danger n’est pas que parisien :D·le 20 fév. 14:02
20 fév. 2021
0

Merci à tous pour vos réponses,

Après cela ne me gêne absolument pas de prendre les transports et partir en bord de mer pour quelques jours et apprendre avec quelqu'un.

Peut être qu'a terme passer mon permis pourrait être une bonne idée ?


20 fév. 2021
0

je te conseillerai plutot de garder les sous et t'offrir quelques heures de cours de voile avec un moniteur diplomé.

faire de la voile, c'est utliser 2 fluides dont un invisible et les combiner au mieux pour aller d'un point A à un point B le plus efficacement possible, en tout cas pour moi.
allez de A à B pour promener un bateau et un équipage, c'est du promène couillon qui est certes respectable mais pas la quintessence d'un sport, un peu comme rouler en voiture et n'utiliser que 3 des 6 vitesses parce qu'après, ça va trop vite !


faby9:Ben tu vois, les "couillons" (puisqu'on en est désormais à donner des mots doux à ceux qui naviguent autrement ! ), pour moi, ce sont ceux qui se retrouvent tous à tourner autour de la même bouée en se bagarrant comme des chiens.C'est aussi, à un degré moindre, ceux qui, lorsqu'ils sont en mer, font tout pour arriver le plus vite possible au port, et ne sont contents que s'ils sont arrivés avant l'autre. Et tous ces gens de dégoûter rapidement femme et enfants...Chacun sa vision... ·le 20 fév. 14:30
faby9:Par ailleurs, j'ai une voiture qui peut rouler à 190 km/h si j'en crois le constructeur, et je prends plaisir à ne rouler que sur les petites nationales limitées à 80km/h. Je suis donc, selon toi, un "couillon" qui apprécie de regarder les paysages traversés, les maisons et églises des villages, les platanes le long de la route. Je mets 2 fois plus de temps que le super voileux qui sait passer la cinquième (et ne sait finalement faire que cela...), mais je ne paie pas l'autoroute et je consomme 2 fois moins d'essence. En conséquence, j'équilibre le budget en m'arrêtant dans la petite auberge au bord de la rivière, où je mange le plat du jour et je passe une excellente nuit. Et on arrive frais comme des gardons !On met ainsi presque 3 jours et 2 nuits pour aller jusqu'en Grèce, quand d'autres ne mettent' qu'une journée, et en sont fiers. ·le 20 fév. 16:15
20 fév. 2021
-1

@ Satin : tout dépend de ton projet.

Pour le permis côtier, tu devras apprendre le code de la mer, et les règles qui régissent l'usage de la VHF.
Pour le hauturier, tu devras apprendre à lire une carte, la confronter au paysage, à tracer ta route et trouver le cap à suivre.

Totalement inutile à ceux qui tournent autour de 3 bouées le plus vite possible.

Passer les permis coûtera de l'argent, oui. Mais te permettra de naviguer et louer un bateau moteur en France, et un voilier à l'étranger. (Et sur les forums, tu n'auras pas peur quand on parle d'un permis voile.)

Dans l'inutile toujours, tu peux t'intéresser au Certificat de radiotéléphoniste.
Et puis il y a plein d'autres choses inutiles, sauf pour les couillons sur les caravanes qui apprécient la vie et le temps qui passe : la météo, le moteur diésel, l'utilisation intelligente de l'électronique, l'électricité, et même le matelotage de fibres modernes...

Toutes choses parfaitement inutiles si ton projet est d'aller le plus vite possible au point A avec retour au port.


Arzak:Faby te donnes des conseils a coté de la plaque.Si tu fais du côtier tu devras bien sûr faire ta navigation en sachant lire et interpréter une carte, savoir prendre des alignements, tout en connaissant toutes les règles, signaux, bouées, VHF et consignes de sécurité !·le 21 fév. 10:57
faby9:Arzak: faut te calmer et apprendre à lire... Je sais pas, moi, éteins l'ordi et va respirer un peu, ça te fera du bien. C'est toi qui es à côté de la plaque, complètement aveuglé par ton aigreur envers moi. Dans la phrase "Pour le permis côtier, tu devras apprendre le code de la mer", quel est le mot que tu ne comprends pas ? Tente la relecture 3 ou 4 fois, et tu verras que je n'ai donné aucun conseil : je décris simplement les connaissances nécessaires pour passer et réussir les PERMIS (attention à ton allergie). Je parle du PERMIS (atchoum!) côtier qui, comme tu l'ignores totalement, ne concerne absolument ni la lecture de la carte ni des alignements., et du PERMIS (atchoum!) hauturier qui concerne la carte et les marées. (S'il y a un mot que tu ne comprends pas, pose la question, je tenterai l'explication plus simple).Bref, comme d'hab, ton intervention est nulle. ·le 21 fév. 12:56
Arzak:Mon pauvre Faby, prends tes pilules et lâches nous un peu.Quel que soit le fil où tu interviens, tu ne cherches que la polémique et agresses tout le monde.Prends tes pilules, va faire une sieste au mouillage loin de toute connection internet et les fils du forums seront plus calmes, merci.·le 21 fév. 13:54
faby9:Lamentable.·le 21 fév. 17:21
ric56:lamentable, c'est un oeufémisme, mais pas pour la même personne qui ne pense qu'a expliquer en sortant le dixssionèrf, je pense savoir lire , écrire et comprendre .·le 21 fév. 17:43
20 fév. 2021
0

Ce qui m'intéresse c'est le voyage, la tranquillité et aller voir des jolis endroits comme l’Écosse, l'Islande... La course c'est pas trop mon truc !

@faby9


faby9:Alors bienvenue chez les "couillons" qui se promènent ! Si je pouvais faire le tour du monde, ce serait en 5 ans, pas en 80 jours. Chacun son truc, et je n'éprouve aucun mépris pour l'autre (sauf quand on me donne du "couillon"....)Apprendre à reconnaitre un point d'atterrage, à reconnaitre la bonne anse pour un mouillage sauvage, à gérer l'équipage, sa sécurité, l'emmener à bon port en pleine sécurité et qu'il y prenne plaisir, apprendre à gérer l'eau et les vivres, etc. : tout cela c'est vraiment la navigation. Cela ne t'empêche pas de t'amuser parfois. Le réglage de la voile qui te fera gagner un demi noeud mais rendra malade tout le monde sauf toi, tu le laisses aux sur-marins... :)Cela dit, si tu as l'occasion d'embarquer pour une régate, n'hésite pas. Tu y apprendras quelques trucs intéressants, même si pas vraiment essentiels. Un croiseur et un coursier, ce ne sont pas les mêmes voiliers. ·le 20 fév. 16:49
20 fév. 2021
1

Promène couillon, c est le terme employé par tout skipper pour désigner les bateaux à touriste.
Tout plaisancier sait celà

Par extension, Qd on se promène, on fait des ronds ds l eau et du promène couillon, J en fais aussi.

Aucun.mepris la dedans, arrêtez la parano

Bref, j en voie tellement sur l eau qui ne mérite pas leur bateau, pour les defoncer ds des manoeuvres toutes simples, faire chier un mouillage entier pendant des heures à monter descendre l ancre ou naviguer à l arrache que j ai peine pour leurs bateaux

Enfin, J ai toujours choisi ma femme en fonction du bateau et pas l inverse....;-)
C est une provocation, pas du machisme !!!


faby9:"Promène couillon, c est le terme employé par tout skipper pour désigner les bateaux à touriste.Tout plaisancier sait celà"oui. C'est surtout le mépris de bon aloi que tout couillon manifeste envers l'autre qui n'est pas comme lui. La bonne manière selon le même couillon consiste à ne jamais répondre au salut de la main, si par malheur l'autre est différent. On peut ne pas respecter ces coutumes de très mauvais aloi : c'est une question de respect, ou d'éducation. Selon que.Pour le reste... faut voir les spécialistes du réglage manoeuvrer et gueuler quand ils sont tous autour de la bouée pour avoir une idée de leur aptitude à prendre un mouillage ou manoeuvrer... et je doute très fort que ce soit sur un 420 que l'on apprenne à mouiller correctement ou manoeuvrer dans un port...·le 20 fév. 17:39
lune2miel:Oui pour les batailles à la bouée en regate, pour le reste en aucun cas !·le 21 fév. 09:23
21 fév. 2021
0

Convenons alors que je suis le seul couillon à faire du promène couillon si ça peut t apaiser !

Qd tu as fait du 420 et que tu te retrouves en panne de gaz oil, tu sais rentrer le bateau dans le port à la voile sans déranger la snsm....

Qd tu regates en 420, tu portes la même voilure, qu il y ait 5 ou 30 knts. Tu as appris qu une voile, ça se regle plutot que rentrer au port d urgence

Qd tu as commencé par le deriveur, tu as la vision globale du système bateau, les forces qui s exercent, l incidence et les inter actions de tout sur tout, tu anticipes bien plus vite parce que tu as appris sur un support plus léger ou tout va plus vite et la sanction est immédiate.
Pour la sécurité de chacun, c est incomparable !

Je navigue avec de bons equipiers en regate qui ne feraient pas 5 minutes sans dessaler ds 20 knts en laser parce que tout s enchaîne trop vite pour qu ils agissent avant d être dans l eau.


mocitoo:oui, nous avons tous compris que tu avais la plus grosse... :)·le 21 fév. 09:47
lune2miel:Visiblement, je perds mon temps, je sors...·le 21 fév. 09:53
faby9:Oui, c'est lui qui a la plus grosse, et les couillons c'est tous les autres. ·le 21 fév. 10:20
21 fév. 2021
0

Bonjour,
Effectivement le mieux est de commencer à apprendre la voile en dériveur, c'est là que l'on sent le mieux les réactions du bateau, le réglage des voiles, les mouvements de la barre.
Il faut essayer dans un club et il en existe proches de Paris qui apprennent aux débutants les bases.
Tu peu me contacter en MP je fais parti d'un club dans le 94 dans le quel nous avons des parisiens, des pratiquant du 92 du 91 et nous pourrons en discuter.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (162)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021