Quelles sont les conditions et les possibilités pour naviguer vent arrière avec un cata

Tout est dans le titre.
En effet j'ai des échos selon qu'il ne faut pas naviguer avec un vent à 180°

Or j'ai déja fait une transat avec un 50 pieds essentielement sous généker 100% arrière. Avais-je pris un risque ? Sachant que lagoon conseil de ne pas dépassr 160°
Merci pour vos expériences et vos conseils

L'équipage
04 déc. 2011
04 déc. 2011
0

J'ai fait une transat il y a quelques années sur un cata de 53 pieds, grand-voile de 110 m2. On évitait au maximum le vent arrière (performances en berne) mais bien entendu il nous fallait bien empanner de temps en temps. C'est là que surgissait le problème, en particulier dès que le vent montait un peu. En effet, bien que l'on gardait l'écoute (donc la chute) bien tendue et qu'on utilisait le chariot pour ramener la bôme, rien ne pouvait empêcher le bas de la GV d'empanner bien avant le haut et la chute de la voile prenait alors une forme de 'S'. Les lattes hautes restaient un moment sur l'amure initiale, se cintraient presque en demi-cercle et cassaient en défonçant leurs goussets. Il nous avait fallu prélever les lattes basses, les couper à la bonne longueur et prendre des ris pour compenser. C'est ainsi qu'on est arrivé à Antigua sous spi, mais au 3ème ris !
Effectivement, il me semble que la bonne plage d'allures d'un cata se trouve entre 110 et 160 degrés du vent.

04 déc. 2011
0

cet nuit , plein vent arriere , 25 nds de vent reel , surf jusqu a 17 nds
je suis souvent plein vent arriere , dans l alizé c est génial , tu perds je pense en vmg , mais quel confort

04 déc. 2011
0

sur un cata, pas de pataras, haubans très en arr, la bôme ne déborde pas très loin,
c'est ça le pb du plein vent arr ??

04 déc. 2011
0

et souvent, le haut de la voile touche les barres de flèche, donc difficile de choquer en grand. Perso, j'évite le plein VA.

RV

04 déc. 2011
0

et bonjour le ragage et l'usure des voiles !

05 déc. 2011
0

Bien lu vos avis

Mais au delà des problèmes et des inconvéniens que vous citez, on m'a aussi indiqué le risque de casser le mat vu les efforts exercés par l'étai et l'absence de patara en particulier avec un généker.

Et donc est-il alors possible d'étre voiles en "papillon ?

05 déc. 2011
0

Ce serait une absurdité. Plein vent AR tu prends le risque d'empanner involontairement tout en avançant à la vitesse d'un mono!

En prenant 150° du vent réel, ou légèrement plus si le vent est fort, tu avance deux fois plus vite et Genois comme GV bien appuyés.

Pour l'empannage, le problème raconté plus haut arrive si on traine lors du passage d'un bord à l'autre. Une fois la GV bordée, il faut envoyer sans s'arrêter au passage vent AR croyant ralentir le passage.
Le passage sur le plein AR doit être rapide de façon à ne pas ralentir le bateau, diminuant d'une part le vent relatif lors de la reprise sur le nouveau bord d'autre part, évitant de se retrouver avec une GV dont certaine lattes sont passées d'un coté et pas les autres comme raconter plus haut!

05 déc. 2011
0

Merci
C'est clair et donc pas de "papillon" ou de voilies en ciseaux sur un cata

05 déc. 2011
0

Bonjour,
j'ai fait une transat avec un cata au vent arrière, mais on a "tiré des bords" à l'envers et, comme le vent était fort, à chaque empannage, on faisait un tour entier et on repartait sous l'autre amure pour éviter la casse des lattes. Ce n'est pas élégant mais efficace. Zéro dégat à l'arrivée.
JP

05 déc. 2011
0

c'est ce qu'on appelait "virement lof pour lof" ... :heu:

07 déc. 2011
0

mes amis rencontrés sur différents catas font du vent arriére

05 déc. 2011
0

a ce jour , sur les 9 000 M depuis le depart de france j ai du faire la moitié plein vent arriere , avoir un bon pilote , les lattes qui touche en haut le hauban j ai mis des tubes inox sur les lattes .il y a 2 nuits , a cabo vela ( venez colombie ) , mer formée , 27 nds réel , creux 2 a 2.50 j etai plein vent arriere

0

salut Pascal
pas trop dur le cabo de la vela ?
je devrais le passer mi février
pour ce qui est du vent arrière, comme tu dis avec un bon pilote et pas trop de mer, c'est confortable,
et c'est encore la moins mauvaise solution je pense lorsque tu te fais surprendre par un grain ou orage tropical

07 déc. 201107 déc. 2011
0

J'évite non pas par risque de casse ou d'usure mais par ce que le VMG est vraiment médiocre alors, impossible d'ouvrir la GV en grand comme sur un mono, le bateau semble "pousser" l'eau, c'est vraiment pas terrible, en lofant de 30/40° tu doubles presque ta vitesse comme précisé plus haut.

Maintenant par fainéantise (ou pour ralentir le bateau) ça m'est arrivé, même de mettre les voiles en ciseaux (ce dont j'ai horreur, même sur un mono), mon double palans de GV aide bien alors pour éviter les empannages intempestifs, mes barres de flèches droites ne touchent pas ma voile.

07 déc. 2011
0

sur tropicat si au vent arriere je suis a 6 nds , je serais a 8/9 a largue , pas le double , mais dans l alizé le mer est bien formé , le vent arriere et le bonheur absolu coté confort . le passage venez colombie , au largue je n aurai pas été du tout confort vu la mer hyper formé courte et dans plusieurs sens en V/E bien plus agréable malgré de fort surf ( le plus 17.7 nds gps )

07 déc. 201107 déc. 2011
0

Oui, double j'ai peut-être un peu exagéré, disons 1,5x plus vite (4kts -> 6kts), ce qui est déjà énorme, encore que sous spi, faudrait que je fasse des essais tiens...
Question confort, bah vive le cata quoi, une fois qu'on y a gouté.

07 déc. 2011
0

ah oui coté confort c est le top ,un des seul soucis est le cout , port ,carénage etc .... le reste que du bon .
a quand un big moluva ??
je rencontre pas mal de navigateurs ( sur mono ) sur le voyage en cours qui voudraient un cata

07 déc. 2011
0

Projet big moluva un peu mis de côté, navigant plus ou moins 30j par an, je me demande (pas en fait) si ça vaut vraiment le coup de rogner sur d'autres loisirs (voyage etc) avec un bateau plus grand, qui coutera nécessairement plus cher.
Bon puis je reconnais qu'on l'aime beaucoup notre petit Moluva.

Ca se fera surement un jour si mes navigations évoluent.

07 déc. 2011
0

la vie coute pas trop cher , le bateau beaucoup plus , je suis limite , mais la en colombie j ai diminué considérablement les dépenses par rapport aux antilles , aprés les san blas et panama ( aie le prix du canal )

07 déc. 2011
0

De vie on en a qu'une il faut en profiter tant qu'on peut... :oups: :oups:
Le cata en famille c'est Génial!
l'essayer c'est l'adopter que ce soit pour faire des ronds dans l'eau le weekend, partir 3 semaines, ou en sabbatiques...
le mono ben je continues d'en faire: mais uniquement entre trois bouées... :-p
Tropicat en plein Ar comment ouvres tu la GV?? ça rague pas trop sur les B de F ? :reflechi:
ma GV n'a que 2500 nautiques mais est déjà un peu marquée à cet endroit...

07 déc. 2011
0

Et un spi symétrique,amarré sur les pointes, sans GV , sans tangon, plein VA ,cela donne qch de bon ??

Merci , bons vents aux navigateurs. Sur le notic,dehors: pluie , vent , froidure... et morosité dans les allèes !

07 déc. 2011
0

Je l'ai fait souvent quand j'avais la flemme de maneuvrer. C'est très confortable, peut être moins rapide qu'en tirant des bords. Ca dépend de ce que l'on cherche. Le problème c'est de l'abattre si le vent monte : on peut plus le deventer sous la GV. Avec une chaussette ca doit être jouable.
J'avoue pour avoir eu des spis asym que pour un cata, je préfère le spi symétrique sans tangon avec 2 bras et 2 écoutes.

07 déc. 2011
0

bonjour, sur mon edelcat26 je n'utilise mon spi symetrique que de cette façon ( amuré sur les pointes directement ) en gardant la grand voile un peu bordee mais en restant à +- 10° du plein VA en choquant à fond la bastaque sous le vent
Y

07 déc. 2011
0

Coté confort, je trouve qu'un bateau bien appuyé à 150° du vent arrière, les deux voiles portant bien est bien plus confortable qu'un bateau mou à 170° avec le génois régulièrement déventé par la GV.

Le plein vent arrière permet au cata de naviguer à la vitesse d'un mono, comme le chiffre donné plus haut le montre.

Personnellement, je ne sais pas ne pas faire avancer un bateau au mieux, cela fait parti de mon plaisir, sans me prendre la tête pour autant.

07 déc. 2011
0

Sur que plein Ar le foc ne sert à rien si on garde la GV.il est completement déventé.
par contre avec bcp d'air ( au delà de 30nds ) garder uniquement le foc sans la GV reste quand même confortable.
en tt cas bcp plus qu'en mono ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (66)

mars 2021