Quelles pertes de perf sur enrouleur GV. ?

bonjour !
Peut on chiffrer les pertes de performance sur un enrouleur GV par rapport a un GV classique ?
Je m'interroge en vue d'un achat d'un SO 37 avec enrouleur GV
Merci pour vos avis !!

L'équipage
15 oct. 2011
15 oct. 2011
0

D'autant plus importantes que le génois est roulé. Le plus gros problème ce n'est pas la vitesse, mais le cap: le génois enroulé n'a plus de bord d'attaque véritable. Quant au pourcentage, je ne le connais pas, malheureusement. Encvore faudrait-il trouver sur quel paramètre il faut l'évaluer!

15 oct. 2011
0

bonjour, GV c'est pas grand voile ????? il me semble et non génois

Gilles

15 oct. 2011
0

Oupsss... Mea culpa!!!

15 oct. 201115 oct. 2011
0

c'est bien difficile à chiffrer !
ce qui est sûr, c'est déjà une petite perte de superficie de la voile,
a fortiori / à une full batten,
de plus la forme se travaille moins facilement qu'une GV normale

mais quel confort !...
de plus en plus de bateaux en ont, les étrangers en particulier,
alors ???? .......

15 oct. 2011
0

bsr
outre la suppression du creux de la diminution de surface et du poids dans les hauts ,il n'y a que des avantages ,comme la plupart des voiliers que je croise ou rattrappe je n'en vois pas beaucoup qui modifient le creux de leur voile en jouant sur la bordure ,le cintrage du mat ni non plus pour le genoa la position du chariot d'ecoute donc finalement
tout sur enrouleur c'est pas mal avec la capote ,le bimini ,la camera dans le carré pour voir dehors .
c'est les nouveaux plaisanciers ,la regate du week-end avec entrainement le samedi et course le dimanche c'etait pour grand père ...
alain

15 oct. 201115 oct. 2011
0

bonjour, la différence est sensible dans le vent faible car la surface est plus faible et en plus dans la partie haute qui reçoit le vent le plus efficace au près. Dès que le vent est de tel que le premier ris serait à prendre il n'y a pas de différence sensible. Comme indiqué plus haut dans le vent fort c'est la forme du foc qui compte. En croisière l'enrouleur de GV est très confortable et il sert aussi à stocker la voile. Cordialement.

15 oct. 2011
0

J'ai une GV avec enrouleur de bôme "Profurl" et sauf superficie plus faible, je n'ai pas pu comparer les perfs (bato ht avec)... En fait m'en fiche un peu...
Par contre, galère à la manoeuvre, la drisse d'enrouleur est renvoyée au cockpit + 2 réas en tête de mât, ma skipette n'y arrive pas et moi je me fais les épaules sur le winch... Ca m'inquiète ce systéme car ça ne pourra pas durer autant que je vieillirai.
D'autres rencontrent-ils le même problème ?
A+
DD

16 oct. 2011
0

J'ai également un enrouleur de bôme Profurl, au début j'ai eu quelques problèmes pour l'enroulement de la GV mais maintenant que j'ai trouvé la bonne inclinaison de la bôme c'est tres bien; je pense que c'est mieux que l'enrouleur sur le mât (voile lattée)et plus grande facilité de cintrer le mât.

15 oct. 2011
0

Le plus gos PB outre les problemes de poids dans les hauts est: si ca coince ;comment réduire en urgrnce ou birn comment envoyer de la toile, de retours de med en ESPAGNE, c'esy étonnant le nombre de voiliers qui disposent de ce systeme et qui ne sortent pas.
A la recherche d'un voilier qui me convienne, lorsque je voie une gv sur enrouleur, c'est closed.
Voyez déja le pb sur un génois sur enrouleur, bloqué ou autres, vous comprendrez le pb sur gv.Me"rci pour l'étais larguable.La perte de performance est négigeable sauf en régate, le plus important: bien régler ses voiles

16 oct. 2011
0

Merci pour vos avis ! Personnellement, je possède un Attalia avec GV sur enrouleur, elle était deja en place quand j'avais acheté le bateau, je n'ai donc pu comparer avant. Les Attalia font partie de ces bateaux ou la priorité en surface de toile était donné sur le genois
Le mécanisme de m'enrouleur de genois a été rapporté après par l'ancien proprio, donc la surface de la GV est d'autant plus réduite, je ne l'ai jamais coincé, pourtant je peux dire que je sors souvent , chaque semaine
Maitenant , a changer de bateau pour un Sun odyssey 37 , je m'interroge a continuer sur un tel système ou pas coté perf

16 oct. 2011
0

60nora, rien n'empêche de travailler la bordure avec un enrouleur dans le mat, bien au contraire je trouve , il suffit de choquer par petit temps
J'avais songé a mette une hélice Maxprop pour compenser dans le petit temps la perte de vitesse !

16 oct. 2011
0

Bonjour à tous,

L'enrouleur qui coince total est aussi rare que l'ensemble des coulisseaux qui lâchent!
Et l'idée que le système est dangereux est une idée reçue.

Que l'on n'aime pas ce système,je le comprends très bien. Car,en terme de forme de voile, il faut reconnaitre que c'est moins bien qu'une classique.

Mais je vis sur mon bateau depuis 5 ans. Je fais quand même pas mal de milles. j'enroule et je déroule des centaines de fois, je prends mes ris en 20 secondes, sans bouger du cockpit.
Et je n'ai JAMAIS coincé le système et JAMAIS rencontré un navigateur s'étant mis en danger à cause de ce système.

Parfois, un mauvais pli se présente. Et bien on renroule et on déroule.

Alors, à chaque fois que je lis : " jamais, c'est dangereux si ça bloque!" Je réagis.

-Avoir du diesel à bord, c'est dangereux, ça peut exploser !
-Avoir du gaz à bord, c'est dangereux, ça peut exploser !
-Faire du bateau c'est dangereux, ça peut couler!

Au fait, allez en pied de mat prendre un ris par mer formée, c'est dangereux aussi! Avec une GV à enrouleur, on reste dans son cockpit.

Bien sur, il faut entretenir le machin et,notamment, s'assurer que les bouts d'enroulage déroulage ne vont pas te péter la gueule. Et ne pas enrouler " à la sauvage".
Si vous utilisez bien ce système, il vous comblera.

Refuser un beau bateau parce qu'il est équipé d'une "dangereuse" GV à enrouleur est, pour moi,très exagéré.

Thierry,sur Troll

16 oct. 2011
0

Gv sur enrouleur et lattes.
depuis que j'ai installé un Gv sur enrouleur dans le mat, équipée de lattes verticales, j'ai constaté une nette amélioration des performances sous voiles. meilleure vitesse, mais aussi meilleur cap.
la surface est plus importante, avec un lèger rond de chute, mais la forme est aussi plus aile que sac comme auparavant. on peut facilement régler le creux.
le risque de coinçage me semble nul, et la aussi amélioré par rapport à ma Gv sans lattes d'avant.

16 oct. 2011
0

Salut pourrais tu me donner un ordre de budget pour ta GV car il va bien falloir un jour que je la change,la mienne et les lattes verticales me tentent énormément! ?

Merci par avance.

20 oct. 2011
0

Autant je suis d'accord avec toi pour une GV sur enrouleur simple mais pour le coup, je me méfierais des lattes verticales. Pas assez ou trop de hale-bas, de balancine et cela doit coincer, non?

16 oct. 201116 oct. 2011
0

Oui, j'ai fait la même chose et le constat est le même.

D'après le voilier qui l'a fabriquée, la nouvelle GV fait 24m2 versus 21m2 pour l'ancienne - soit une augmentation de 14 %. Ce n'est pas rien. La forme est presque celle d'une GV classique, sauf que les lattes sont verticales.

Aussi, la nouvelle voile est en Hydranet. On dirait presque une voile de régate. Elle garde sa forme même par vent fort. J'ai le sentiment d'avoir gagné 5%-10% en vitesse et 5° de cap.

Pour le budget, €2'250 en Hydranet. Le devis était d'environs €500 de moins en Dacron. Sans les lattes verticales c'est difficile à comparer, car la surface est moindre et le travail est moindre.

16 oct. 2011
0

Peu cher, non. C'est claire.

J'ai travaillé avec un voilier du coin. Ils sont venus sur place prendre les mesures, démonter l'ancienne voile et remonter la nouvelle dans l'enrouleur. Le tout compris dans le prix.

Pour info, la veille voile sortait de la ralingue en bas vers la bôme et le tissu était vraiment fatigué. La voile s'était bloquée dans le mât car elle ne s'enroulait pas correctement. Il était difficile de la sortir ou de la rentrer complètement. Je devais faire remplacer le ralingue ou changer de voile. C'était la voile d'origine et elle avait 10 ans, donc le choix était facile.

16 oct. 2011
0

Super!:pouce:

Merci ! ;-)

Euh...c'est pô donné! :reflechi:

16 oct. 201116 juin 2020
0

Merci BigLady pour ton MP...
Nous ne sommes certainement pas les seuls à être équipés d'un enrouleur de ce type, et ton aventure qui comfirme bien qu'il est toujours possible d'affaler (si enrouleur de bôme) peut en intéresser plus d'un...
Par contre ton dispositif de réas étanches m'intéresse bcp... As-tu des photos ?
En photo ce double renvoi en tête de mât qui semble poser problème à mes "ficelles"...
A+ DD

16 oct. 2011
0

Il est difficile de quantifier la perte de performance quand on agit sur un seul élément constitutif du bateau.
Le gain ou la perte de performance, sur un voilier, c’est une affaire de gagne petit.

Idéalement, si on veut privilégier les performances, un voilier devrait être le plus léger possible, le centre de gravité être le plus bas possible, les poids le plus possible centrés, la carène la plus lisse possible, le gréement le plus aérodynamique possible, la forme des voiles optimum et leur résistance à la déformation la meilleur possible, etc,etc.
Sur un bateau de course on s’approche plus ou moins de cet idéal.

Sur un bateau de croisière, ou la notion de confort a une certaine importance, on est bien obligé de s’écarter de l’idéal çi-dessus.

Mais il est certain que le cumul d’équipements plus ou moins néfastes à la performance peut nuire non seulement à celle-ci, mais à l’extrême, également au confort par une altération du comportement d’un voilier.
Exemple : sur un petit voilier, tu mets un enrouleur de génois, un enrouleur de gv, un radar dans le mât, 50 m de chaîne à l’étrave, des passes-coques bien proéminant, un anti-fouling appliqué par un chimpanzé,tu embarque ta belle-mère, tes petits cousins, ton chien, ta progéniture, et là tu pourras chiffrer la perte de performance, tu pourras peut-être même constater une diminution du confort.

Tout est donc une question de dosage entre les performances, le confort et la facilité d’utilisation.

A toi de voir.

16 oct. 2011
0

Wilfrid,J'ignorais qu'il existait des GV sur enrouleur avec des lattes verticales, c'est sur cela change la donne pour mon pb !! Je vais le renseigner a Vegavoile au Grau du Roi

Pas de belle mère a bord , c'est deja ça, elle reste a terre ! :)

16 oct. 201116 juin 2020
0

voiles en cubenfiber féalisées par clipper voiles sur dartag
alain

16 oct. 2011
0

Belles voiles :pouce:

16 oct. 2011
0

jolie coupe,
sûrement pour quelques années !..... :bravo:

16 oct. 2011
0

Que du bonheur!
Quand j'ai acheté mo BV30, même reflexion.
Voileux pur, je me disais "mais qu'est ce que c'est que ce bingz".
Et ben en fait, ultra pratique, voile sortie rentrée en 1 minute, prise de ris en 20 secondes. En méditerranée, le bonheur; T'es au moteur, un petit souffle: tu déroules...pour 1/4 d'heure et là, plus de vent, tu renroules etc...bilan, sur une journée tu peux rentrer et sortir 10 fois la toile.
Un grain, en 10 minutes tu passes de force 0 à 6 voire plus, pouf!tu roules le pépin depuis ton cockptit..
Blocage? franchement je vois pas. Le système est protégé dans le mat (et la voile aussi d'ailleurs) et semble beaucoup plus fiable qu'un enrouleur de génois qui déjà se bloque pas souvent (plus rigide, pas aux embruns, crémaillère métallique et non tambour..)
Niveau perf évidemment, ça vaut pas une voile de régate à corne dans le petit temps mais dès force 2-3 pour moi c'est quasi pareil et au delà de 4 tu as exactement la bonne toile..

18 oct. 2011
0

Faut pas rever
Ce n'est que du bla bla depuis le début de ce fil.
Une GV sur enrouleur c'est de la M..!!!
C'est petit et ça ne vaut rien sauf quant il vente à décorner les boeufs.
Cest indiscutablement trés pratique, mais il ne faut pas y voir d'autre avantage.
C'est comme les hérétiques qui achetent des voiles plus petites que ce qui est prévu par le voilier.
Et TOC un pavé dans la mare
Amicalement
JP

18 oct. 2011
0

môôssieur loup72 détient la science infuse ....
et a déctété unilatéralement que c'était de la m...

désolé, camarade, mais ce n'est pas l'avis de tout le monde ici,

ce système a des avantages, quelques défauts aussi,
après, chacun fait fait fait ce qui lui plait plait plait ...

:goodbye:

18 oct. 2011
0

Bonjour,

Coté performences, la GV sur enrouleur n'est pas du tout comparable à une GV classique et à fortiori dans la brise, ces voiles sont faite en grammage fin et au prés dans la brise, elle se creusent et n'ont plus de rendement si ce n'est de faire giter le bateau.
Une GV classique est creuse dans les bas et s'applatie dans les hauts, dons au fur et à mesure que l'on l'arise, elle s'applatie et est donc en adéquation avec le temps du moment
Les possibilités de réglage sont aussi plus nombreuses sur une GV classique et prendre un ris n'est rien de bien compliqué (avec un lazy bag) juste à aller au pied de mat pour crocheter l'oeillet.
C'est quand même bien agréable de naviguer avec un bateau bien réglé et qui remonte bien, d'autant plus qu'en méditerannée le Mistral se lève brutalement et on l'a toujours dans le pif pour rentrer au port

Le problème est le même avec les GSE, d'ou l'interet d'avoir un faux étai et une trinquette, par contre l'interet du GSE n'est à mon avis pas comparable au niveau pratique et sécurité

18 oct. 201118 oct. 2011
0

Mon cher petit loup (de mer)

Allez c'est reparti !

Gna gna gna c'est d'la merde, etc.....

Dans la vie, dans la voile, partout, tout est affaire de compromis.

Une GV à enrouleur, ce n'est pas aussi bien qu'une GV lattée pour faire du près le plus vite et le plus serré possible. C'est incontestable.

Dans tous les autres cas, ou presque, elle a beaucoup d'avantages et peu d'inconvénient.

certes, si tu navigues devant ton port, obsédé par le fait de semer le bateau derrière toi et de rattraper celui qui est devant toi, alors que tu fais du prés serré, ok. Achète ue GV lattée en milar si tu en as les moyens, (oui parce que le dacron, pour faire un VRAI prés, c'est d'la merde, y'a même pas à en débattre! :-D)

Mais, si tu voyages, que ton objectif, c'est d'aller quelque part, sans tirer comme un malade sur ton matériel parce que tu as envie qu'il dure, que tu ne souhaites pas forcément te balader sur ton pont pour prendre tes ris, une GV à enrouleur est une bonne solution.

J'avoue être souvent gavé, de plus en plus en plus gavé, en fait, par les intégristes de tout poils, dans tous les domaines, la voiles y compris.

Personne ici ne prétend qu'une GV à enrouleur c'est mieux qu'une GV classique, ok? C'est mieux sur certains points, moins bien sur d'autres. je ne vois pas où est le problème.

Mais qu'est ce que tu peux bien avoir à gagner dans le fait de venir sur un fil pour dire " Votre débat est pourri! C'est d'la merde (et, sous entendu, il n'y même pas à en débattre)"!
j'avoue que ça m'échappe.
Alors, 'il te plait, laisse nous naviguer avec nos torchons. Il est possible qu'ils nous emmènent plus loin que tu n'iras jamais.

Au pire, tu arriveras avant nous, mais, ça n'a pas d'importance.
Thierry, sur Troll

18 oct. 2011
0

Comparaison n'est pas raison mais...
Alors que je venais de recevoir mon Hanse 355, j'ai tiré des bords en eaux plates avec un Bavaria 36 tout neuf par F 3. Les bateaux sont un peu comparable en taille (le Bav' fait 50 cm de plus), en poids et sont tous les deux neufs et propres.
J'ai une GV Full Batten et un autovireur (voiles standard en Dacron, coupe horizontale), le Bav avait un GV enrouleur et un génois 105 %.
En vitesse pure, il n'y avait pas assez de vent pour que mon autovireur travaille à plein rendement mais d'un autre côté le Bav avait une GV plus petite.
Résultat, en vitesse pure, je lui prenais entre un et trois dizièmes de noeuds. En cap, je faisais 3 à 5 ° de mieux.

Résultat après une heure et une quinzaine de virements, j'avais 1/3 de mile d'avance. J'étais devant, certes, mais l'avance n'est pas significative en croisière.
Il est cependant clair qu'avec la même voile d'avant que lui (105% au lieu de 95%), je l'aurai probablement + distancé mais comme j'étais seul à manoeuvrer, je préférai l'autovireur.

18 oct. 2011
0

Mon objectif n'est pas de faire de la régate, sauf celle annuelle de mon port pour le plaisir bien sur, et taquiner mes voisins de pontons quand chacun sort avec son propre bateau. Il y a bien sur dans l'idée de gagner un peu en vitesse et en cap, la possibilité de gagner peut être quelques heures sur de longues traversées, mais j'en suis quand même à me demander si le confort d'un enrouleur ne vaut pas le sacrifice d'un cap et d'une vitesse moindre.

Bon maintenant, je suppose qu'avec une full batten dans lazy bag, et des prises de ris automatique, je vais retrouver le même confort qu'un enrouleur non ?

18 oct. 201118 oct. 2011
0

pour caricaturer, je dirais que la GV sur enrouleur est l'équivalent d'une transmition automatique et GV la classique serait une transmition manuelle !!!
Ne pas taper !

18 oct. 2011
0

En formule 1 les boites automatiques sont interdites car trop performantes.
Désolé gars !

18 oct. 2011
0

Oui,
Le confort d'un enrouleur est pour moi comparable à celui d'une GV Full Batten avec prises de ris 100 % auto, le tout équipé de coulisseaux à roulement et d'une GV qui rentre bien dans ses plis.
Je ne vais jamais au mat que pour frapper et enlever la drisse (parfois pour aider un peu à l'affalage si cette manoeuvre n'est pas réalisée parfaitement bout au vent.).
Le rendement d'une telle GV, plus grande, est quand même bien meilleur qu'un GV enrouleur.
Je crois aussi que tu gagnes en confort car le profil étant mieux controlé dans la brise, le bateau gîte moins (et fait un meilleur cap).
Donc, pour moi, compte tenu du coût, du poids et du fardage d'un GV enrouleur, je préfère une GV full batten classique.
Maintenant, quand j'aurai 20 ans de plus, je changerai peut être d'avis; ne fusse que pour ne plus devoir hisser.

18 oct. 2011
0

8000 milles au compteur en 4 ans avec gv enrouleur, que du bonheur ! comme dit plus haut confort, rapidité d'exécution, sécurité maxi.
Côté perf, je passe régulièrement devant des bateaux similaires avec gv traditionnelles...
Contrairement aux idées reçues cela permet de faire des réglages "fins" et surtout d'avoir exactement la surface de voile nécessaire par rapport à la force vent. Quand certains sont obligés de prendre 2 ris par exemple et bien avec l'enrouleur tu peux prendre l'équivalent d'un et demi...
Bref vraiment bien. Pour info les bateaux neufs sont maintenant à la vente avec enrouleur gv voiles performances (voir bavaria).
Et pourtant mon dieu je ne voulais pas en entendre parler "avant"...! Comme quoi il faut savoir tourner la page et surtout parler de ce que l'on connait (loup72) mdr.

19 oct. 2011
0

Mais mon MARGOUYA je connais, j'ai déja testé en location, alors quant on ne connais pas on se tait.
Cependant, je suis heureux de mon pavé dans la mare, car les canards ont bien réagi.
Aucun ne parlait de la surface de voile avant mon intervention et personne ne parlait des full batten, des ris automatiques et des lazy bags.
Je suis certain que l'auteur de ce fil a eu une réponse bien plus objective.
Et maintenant,vous allez voir d'autres opinions, c'est pour cela que sur un forum il faut un peu secouer le cocotier pour faire tomber les idées, les bonnes et les mauvaises.
Et chacun se fait son jugement.
En toute amitié.
JP

19 oct. 2011
0

Inutile de secouer le cocotier d'une façon agressive pour alimenter un débat, tu sais.

Un des canards.

18 oct. 2011
0

J'ai essayé de manipuler des voiles sur enrouleur de bateaux d'occasio, Bavaria et Bénéteau. Chaque fois c'était la galère tellement c'était dur à dérouler et enrouler. Est-ce une fatalité ou bien ces bateaux avaient des enrouleurs fatigués ?

18 oct. 201118 oct. 2011
0

Effectivement parfois certains enrouleurs sont dur dur "desnoyer". En fait le réglage étarquage gv avec la drisse est très important et parfois assez fin à réaliser. Trop tendu cela force et trop détendu ça force aussi avec la voile. Ensuite il faut savoir de quelle génération étaient les enrouleurs. Les tout premiers étaient pas toujours super et demandaient pas mal d'effort. On parle d'enrouleur dans le mat bien sûr. Enrouleur sur bôme c'est complètement différent, comme dit plus haut ça force pas mal. Il faut que la bôme soit bien réglée et par vent fort ne pas hésiter à bien choquer. Ceci s'explique simplement par le frottement de la voile qui est dans une rallingue le long du mat. C'est pour limiter ce frottement que les coulisseaux sont apparus. Malheureusement pas de coulisseaux avec bôme à enrouleur (à ma connaissance).

18 oct. 2011
0

Aucun soucis pour enrouler sur mon Attalia, je l'utilise meme pas la manivelle ! Deux tours au winch , et hop ça rentre tout seul sans forcer...j'ai essayé par contre l'enrouleur du SO37 a quai , impossible d'enrouler et dérouler sans la manivelle !! Grrrr....
La full batten avec coulisseaux a roulement le semblerait top, mais le SO37 que je lorgnais m'est passé sous le nez a Marseille !!

18 oct. 2011
0

Sur un 12m il semblerait selon vous que la manipulation d'un enrouleur de GV dans le mat ne soit pas trop physique. Tant mieux.

20 oct. 2011
0

Je confirme.

18 oct. 2011
0

je confirme un truc dit plus haut,
il faut une juste tension de drisse pour enrouler facilement ...
la mienne c'était sur un First 285, pas de pb, le bonheur de l'Amirauté ... :cheri:

19 oct. 2011
0

Au printemps 2011, j'ai fait faire aussi une GV à coupe horizontale sur enrouleur sur mon bateau (voyage 12,50)chez Clipper voiles à Frontignan... Il m'a proposé de compenser la perte de surface par un latage vertical qui permet d'augmenter la surface de 10 à 15% et surtout permet un meilleur rendement car elle assure un meilleur maintien.
Le gain de puissance a été spectaculaire entre l'ancienne GV (à enrouleur mais datant de l'origine du bateau, 1989) et la nouvelle...
J'avais choisi ce système au départ pour simplifier et sécuriser les manoeuvres en équipage réduit (souvent à deux)... à l'expérience, on en est très satisfait...
Seul bémol, je trouve l'enroulage difficile voire très difficile (tout au winch et encore en forcant...), l'idée que je retiens est de vérifier la tension sur la drisse, peut-être trop étarquée...
Cordialement

19 oct. 2011
0

Je n’irais pas jusqu’à dire, comme plus haut, que les gv sur enrouleur c’est de la m…e, car après tout chacun fait comme il veut.
Mais quand même sur un petit bateau, pourquoi s’emmerder avec ce truc, parce même si on n’est pas un acharné du pouillème de nœud et du demi-degré de cap, il est quand même agréable d’avoir un bateau en pleine possession de ses moyens, avec un minimum de poids dans les hauts, et une forme et surface de voile optimum.
Déjà que nos bateaux sont affublés d’enrouleur de génois dont on connaît le médiocre rendement partiellement enroulés, sans parler du poids, on en rajoute une couche avec les enrouleurs de gv.
Et tout ça pour quoi ? Au nom de ce sacro saint CONFORT.
Rendez-vous compte, sortir du cockpit pour aller prendre un ris et risquer de se faire mouiller, mon dieu, quelle horreur !
D’autant qu’une prise de ris classique est loin d’être la manœuvre la plus difficile sur un bateau, contrairement à un changement de voile d’avant, ou là, on peut admettre l’utilité de l’enrouleur.
Désolé d’être un peu caustique, mais bon c’est mon avis et je le partage.

19 oct. 201119 oct. 2011
0

Exboat pour le GSE c'est pas une histoire de confort c'est une histoire de budget d'abord!!!!

Comment veux tu pouvoir acheter la garde robe totale?
Autour de ton GSE, devant tu peux pour les extrémes petits temps jouer du GENK, ASSY, SY, Genois hyper lége et derriere sur ton étai largable jouer du solent arrisable et TMT, mais en plus il te faut 3 voiles a l'avant pour assurer entre 5 et 25nds !!!!!!
Si t'es sur des tissus exotique en triradial!!!!!
:non:
En plus faut pouvoir stocker tout ça aprés!!!!!
Non le GSE c'est pas une histoire de confort si tu cherche la perfo t'es obligé d'y venir (c'est paradoxal mais c'est la réalité).............
:-p

19 oct. 2011
0

ça cela me fait plaisir.
c'est exactement ce que je pense.

19 oct. 2011
0

On peut en effet utiliser un GSE en tout ou rien, et dans ce cas on peut effectivement jouer avec un gennak ou autres voiles d’avant « exotique », et pour la brise un solent sur un étai larguable.
Mais dans la pratique, la plupart des gens se contente du génois à tout faire qu’on enroule dans la brise, ce qui se révèle catastrophique en terme de rendement, au moins au près.
Cela dit, et comme je l’ai déjà dit plus haut le GSE à tout faire peut quand même se justifier pour des raisons de confort, de facilité d’utilisation, devrais-je dire, parce qu’il est vrai que les changements de voiles d’avant sont quelquefois sportif et plus qu’humide. IL est vrai aussi que pendant les périodes de vent instables, ça peut apporter un plus.
Mais pour la GV sur enrouleur, je persiste à penser qu’il s’agit là d’une complication inutile (avec de surcroit un alourdissement des hauts), quand on sait la facilité d’une prise de ris.
Bon, maintenant, à chacun sa vérité.

20 oct. 2011
0

Exboat, un enrouleur avec une bonne voile permet (sans trop dégrader les perfs) d'utiliser la voile sur une plage de valeur de vent, il n'est donc pas question d'en faire un emagasineur.
Je parlais (pour le bout dehors et étai largable) de la capacité d'adapter ses voiles en amont et en aval de cette plage.
Reste les problémes pour la plage de vent concerné si t'as pas d'enrouleur;
=> de financer 3 voiles environ en supplément.
=> de stocker a bord les m3 de bache.
Le premier prb est pas celui de tout le monde, le deuxiéme oui et il est insoluble!
:non:

19 oct. 2011
0

ah ça c'est bien vrai le plus emm....ant sans GSE c'est le vent variable

19 oct. 2011
0

bsr
les gv sur enrouleur dans le mat sont forcement plates car on ne peut pas mettre de bande de rattrapage de creux ,on peut les vriller en jouant sur le hale bas ,avec les enrouleurs dans le mat on peut mettre des grammages consequents par contre avec les enrouleurs rapportés on ne peut pas mettre du tissus epais on n'a pas la place pour l'enrouler comme le grammage est trop faible la voile se déforme et s'enroule mal .
effectivement l'etarquage de la drisse est important ,la hauteur de la bome aussi un hale bas rigide bien réglé facilite la manoeuvre avec des reperes sur la balancine on y arrive aussi evidement c'est plus facile face au vent ,avec un gv full batten avec esay bag et lazzy jacks équipée de chariots a rouleaux on peut affaler ou prendre des ris jusqu'au largue sans efforts et le rendement est meilleur bien que certains voiliers sur ce genre de voile ne mettent pas de creux ce qui les pénalise
alain

20 oct. 2011
0

Bonjour,

Je ne vais pas entrer dans le débat pour ou contre la GV sur enrouleur je crois que les arguments ont été donnés (même si pour certain je trouve sur un ton un peu "agressif" ou dictat des idées...).

Je veux simplement ajouter un point qui peu faciliter l'enroulemnt : l'état du bout de manoeuvre.
Mon enrouleur fonctionnait trés bien puis depuis quelques temps était de plus en plus dur, pour finir je devais utiliser winch et manivelle quelque soit la position de la bome et l'etarquage de drisse. J'ai demonté la voile pour m'appercevoir que même sans voile j'avais le pb ???
En regardant le bout de manouvre de plus prés j'ai remarqué qu'il était parfaitement adapté à la gorge d'enroulement mais qu'il était usé en surface et que donc le frottement était important. Ne pouvant le remplacer sur le moment je l'ai tartiné de graisse au teflon (merci à Eric pour l'idée) et là miracle j'ai retrouvé la facilité d'utilisation (enroulement et deroulement à la main sans effort).

Voilà je voulais simplement faire état de ce qui m'est arrivé et espérant que cela solutionnera peut être le pb de quelqu'un.

Stan

20 oct. 201120 oct. 2011
0

Merci pour cette astuce ! ;-)

"La GVE au prés", "Oui mais dans le près serré", " d'accord, mais pour le cap au près serré", "oui mais le poids dans les hauts pour le prés serré", etc....

OKAYYYYYYYYYYYYYYYY ! OUAIS , D'ACCORD ! LA GVE POUR LE PRE SERRE C'EST PAAAAAAAAAAAAS BIEN ! OUAIS, VOUS AVEZ RAISOOOOOOOOON !

Mais,

Savez vous que, quand on voyage, on préfère largement passer douze heures en mer au travers, ou au largue, allures pour lesquelles nos enrouleurs ne présentent guère d'inconvénients, plutôt que d'en passer douze, à se faire tremper la proue à 30° de l'horizontale?

Le près, j'ai adoré ça, je ne faisais que ça, quand je faisais des ronds dans l'eau! j'étais aussi un obsédé du cap et du bon compromis vitesse/cap, à,l'afût de la moindre risée...
Désormais,ça m'amuse un moment, mais quand je peux éviter de me faire branler (enfin d'une façon platonique), j'évite!
Et quand je ne peux pas faire autrement, et bien, j'arrive après vous...

....et je m'en fous!

Mais, sans doute, je ne suis pas un vrai marin!
Sans aucun doute même. Je ne suis qu'un piètre voil'yageur, coupable d'aimer le CONFORT !
Du reste, je me demande pourquoi je vis sur un bateau, moi!
C'est trop con, parce que, en dehors de mes z'odieux z'enrouleurs, y'a pas tant le confort que ça à bord par rapport au palace de 90m2 que j'habitais avant! Où sont mes fauteuils anglais et mon Alfa-Roméo? Ou est mon lit "king size" et ma table de salle à manger?
Non de Dieu! Vous avez raison ! Je vais vendre tout ça, puisque le fait d'avoir des enrouleurs PROUVE qu'en fait, je ne suis pas fait pour le milieu marin... le CONFORT ! Petit à petit, ce terme se teinte obscénité...
Susurre-le ensemble, avec la voix rauque de la pipe du matin : CON-FORT !
Arrrrgh! raaah lovely!
J'ai péché et J'ai honte, je suis un immonde salopard vicieux ! j'aime ma GVE, j'aime le confort (crotte, j'ai joui!) qu'elle me procure!
Je regrette, pardon, pardon, pardon ! Je sais ! Fouettez moi!J'aima ma GVE ! Je suis une insulte vivante aux dieux de la navigation ! Méa culpa, méa culpa, méa maxima culpa!
Oui, mon père,je l'avoue, je le confesse, j'ai pris du plaisir ! j'enroulais, je déroulais, j'enroulais, je déroulais...et mon échine brulait!
Rien qu'en l'écrivant maintenant, j'ai des pensées salaces....GVE, (non, pas VGE ! VGE me refroidirait plutôt ( pas le chien!)
Mais enfin,putain, Thierry! SECOUE TOI ! Tu VIS sur un BATEAU et tu te CONTENTES des enrouleurs??? Honte à toi ! Si tu étais un pur, tu aurais des aussières en chanvre, des mats en bois, pas de winch et pas de moteur! Là, sur, tu serais un "pur", un vrai de vrai".
Allez, sois courageur, Thierry! reviens aux fondamentaux! Déchire ces horribles torchons, reviens dans le droit chemin, celui du combat d'égal à égal avec la mer! Renie tes diaboliques mécanismes. Renie-les là, MAINTENANT, la main sur la bible...des Glénans!
Et, les mains nues, offre ta poitrine à Eole....

Bon, je vous laisse, j'ai des voiles à dérouler!

Thierry,sur Troll.

20 oct. 2011
0

« Savez vous que, quand on voyage, on préfère largement passer douze heures en mer au travers, ou au largue, allures pour lesquelles nos enrouleurs ne présentent guère d'inconvénients, plutôt que d'en passer douze, à se faire tremper la proue à 30° de l'horizontale » écrit-tu.

Ben oui, mais :
Savez-vous que quand on voyage (ce que j’ai eu la chance de faire pendant un certain temps), on peut préférer le faire avec un voilier vivant, réactif, et éprouver un vrai plaisir à le régler, le sentir réagir à tes sollicitations, en bref aimer la voile. On peut préféré le faire avec un voilier simple, sans que le confort soit une obsession. :-p

Quand au près , effectivement la plupart d’entre nous préfèrent les allures portantes (d’ailleurs comme disait Daniel Bombigher « les gens bien élevés ne font pas de près »), mais quand on est obligé d’en faire, c’est bien d’avoir un canote en pleine forme. Et puis d’ailleurs, le voyage, ce n’est pas que les traversées, c’est aussi une fois arrivé à destination, des navs côtières, ou on est amené à faire du près.

Quand au confort, tu t’es confessé, mon fils en avouant l’aimer au delà de toute mesure. Soit pardonné, moi-même je ne dors pas sur une planche à clous…une planche toute simple me suffit… :tesur:

Bon, ce débat qu’on pourrait croire stérile, dans lequel je me suis jeté avec délectation, aura au moins permis aux hésitants et/ou au néophytes de connaître les avantages et les inconvénients de la GV sur enrouleur, et même de lire quelques conneries, telles que celles écrites par grietyk et moi-même. :acheval:

20 oct. 201120 oct. 2011
0

Hi, hi,hi! :pouce:

il reste à prouver que, au près serré, ma bassine, équipée d'une GVE, ne soit, ni réactive, ni efficace, et que je prenne aucun plaisir à le régler!

Cercle vicieux:

Oui, bon, MOINS BIEN QU'AVEC UNE FULL BATTEN !
Mais je vous JURE qu'on peut AUSSI faire du près avec une GVE!

Oui, bon, certes, MOINS BIEN QU'AVEC UNE FULL BATTEN !
mais je vous jure....

:-D

PS, à destination des Héossiens lecteur de notre "petit monde"! tout ceci m'aura tellement amusé, que je suis en train de développer un peu mes conneries pour en faire une nouvelle "cacasserie" ! Bonne nav' à vous tous ! (Oui, bon, MOINS BIEN QU'AVEC UNE FULL BATTEN !)

20 oct. 201120 oct. 2011
0

la question de depart est "avantages et inconveniants d'une GV sur enrouleur" en gros en lisant entre les lignes (de péche)par doit'on fustiger ceux qui en ont ou les admirer ??????

alain

20 oct. 201120 oct. 2011
0

Bonne question.
tu ouvres un nouveau topic avec ? :-D

PS: Dans le précédent PS de mon précédent message,merci de remplacer "cacasserie", par "cocasserie"?
ce qui change tout! :heu:

20 oct. 2011
0

c'est mieux que tra-casserie :jelaferme:

20 oct. 2011
0

Ou jacasserie? :alavotre: (c'est l'heure!)

20 oct. 2011
0

Un avis de + . Pas de ça chez moi, j'ai essayé de tirer des bords sous GV enrouleur seule c'est à dire sans génois, pour tester avec le même modèle de bateau que le miens j'ai eu la réponse. Très proche de zéro. Que ça ne vous empêche pas d'en installer ça fera progresser le schmilblic. Perso j'attendrai les progrès de la science. Ne venez pas me dire que vous ne tirer pas de bords de près ou que vous remontez au vent en faisant du bon plein sur les 2 bords. Léo

20 oct. 2011
0

la plupart d'entre nous présents sur ce site faisons de la plaisance; dans plaisance nous avons plaisir et aisance, c'est bien ce qui est recherché avec une une GV à enrouleur, donc Jean Luc pour l'achat de ton SO 37, pas de soucis il te faut une GV sur enrouleur.

20 oct. 2011
0

Digression : de toute façon la plupart des voiliers naviguent au moteur, donc ça ne change pas grand chose. Et même quand on n'aime pas ça il y a toujours un bon prétexte pour démarrer le bourrin.
Je viens juste de terminer un convoyage de Sète à St-Malo, et j'ai calculé que j'avais fait environ 50% au moteur. Mais le reste du temps j'ai fait surtout du près, donc j'étais bien content d'avoir de bonnes voiles neuves en triradial, avec une coupe impeccable.
Fin de la digression

20 oct. 201120 oct. 2011
0

Oui, j'avoue aussi qu'il est plus facile sur mon Attalia de dérouler ma GVE d'une main tout en tenant ma canette de bière de l'autre (bien que je préfère le rhum...)
Oui, je reconnais que moi aussi tous les we, je fais des ronds dans l'eau, à repérer d'autres bateaux pour me mettre dans leur sillage et m'appliquer à les rattraper.

Il n'y a pas si longtemps, preuve que ma GVE n'était pas si mauvaise, j'ai doublé sans peine un sun odyssey 34.2 . J'avoue avoir avoir fait refaire mon génois en juillet avec une magnifique coupe triradial (décision prise après mettre fait distancé par mon voisin sur un dufour 31...)

Je penche pour poursuivre sur un enrouleur, mais j'aimerais tellement essayer une fullbatten avec lazybag et prise de ris auto !

20 oct. 201116 juin 2020
0

bjr,
attendez que j'ai mon nouveau mange roros ,la polemique:vaut'il mieux n'avoir qu'une voile ou plusieures avec des fils de fer autour ou sans ..
alain

20 oct. 2011
0

Joli bateau!

20 oct. 2011
0

marrant, une planche à voile avec une quille ... :heu:

20 oct. 2011
0

Plus c'est simple, mieux ca marche. J'ai déjà assez d'ennuis avec mon enrouleur de Genois pour ne pas en rajouter d'autres.

21 oct. 2011
0

Le problème n'est pas tant la seule GVE.
La plupart de ceux qui choisisse la GVE, le font parce que, soit ils ne sentent pas (ou plus) avoir l'agilité et la force physique pour mener leur croiseur avec une GV ordinaire (surtout en équipage réduit), soit, le plus souvent, pour une idée du confort que le système est censé apporter.

Or, c'est là que bas comme à blesser. L'idée de facilité t de confort implique souvent d'autre choix qui vont s'ajouter les uns aux autres.
La GVE implique souvent une surface de GV réduite, donc on perd en puissance.
Ensuite et assez logiquement, la plupart prenne le moteur "au-dessus" en option avec une grosse hélice fixe la plupart du temps (donc poids et trainée à la hausse).
Comme on reste dans le domaine de la croisière confortable et relativement pépère, ils sélectionnent le tirant d'eau court, donc plus lourd et moins raide à la toile.
En général, les réglages du gréement sont à l'avenant et on se retrouve avec un système peu réglable en navigation et juste réglé de manière "moyenne". Les drisses sont souvent en polyester "braid on braid" très élastique qui font que les guindants se détendent rendant les voiles (d'avant surtout) moins efficaces. La coupe, la qualité et l'attention portée aux voiles sont souvent aussi un peu "secondaire".
Dans la même philosophie, ces bateaux sont souvent exempt de grandes voiles d'avant (au mieux un assymétrique bien creux mais rien d'autre).
Toujours dans le même registre, comme on se dit que ce sont des croiseurs aucune attention n'est vraiment portée aux poids (avitaillement, centaines de litres d'eau et de fuel, équipement personnel, dizaine de mètres de chaine de 10 alors que cette manière d'apréhender la plaisance fait qu'on ne mouille que rarement par mauvais temps et par plus de 10 m de fond...) et à leur répartition.
Et finalement, la propreté des carènes tout au long de la saison n'est pas toujours la priorité de ceux qui font de la croisière pépère (choix que je respecte et que je partage au moins partiellement)

Bref, c'est surtout une question d'accumulation de petits compromis qui font qu'un bateau devient de moins en moins performant plutôt qu'un seul système comme une GVE.

Le raisonnement inverse peut parfaitement être tenu pour avoir un bateau rapide. Ce n'est pas en changeant uniquement de système de GV que le bateau va devenir une fusée. Il faudra travailler sur l'ensemble des éléments et sur bien d'autres...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (48)

novembre 2021