Quelles commandes ramener au cockpit ?

Bonjour,

Mon bateau (un first 24), est équippé de 2 bloqueurs triples : 1 à tribord avec un winch, 1 à babord sans winch. Voici les commandes que j'envisage de ramener au cockpit :
A tribord :
- drisse de grand-voile
- drisse de génois
- hale-bas de bôme

A babord :
- drisse de spi
- balancine de tangon de spi
- drisse permettant d'étarquer la bordure de grand-voile

Est-ce que ça vous parait cohérent ?
Et entre le hale-bas de bôme et la drisse de bordure de GV, lequel a le plus besoin du winch ? Car je peux les changer de côté.

Merci,
Patrick

L'équipage
06 mai 2012
06 mai 2012
0

Je mettrait la bordure sur le winch.

06 mai 2012
0

Bonjour , pour moi , First 265, 2 bloqueurs doubles de chaque coté, et deux winchs....
à tribord , drisse GV.
bosse de ris 1
cuningham , qui fait aussi bosse de ris pour le point d'amure Deuxième drisse de spi ou génois..

A bâbord , Drisse de génois
Drisse de spi
Bordure GV.
Bosse de ris 2.

Le hale-bas de bome est accessible depuis la descente , la poulie coinceuse se trouve coté bôme .

Le hale_haut de tangon est sur un coinceur annexe , à coté des bloqueurs tribord. il ne supporte que le poids du tangon .

le hale-bas de tangon est dédoublé , un brin de chaque coté du roof , pour pouvoir régler des deux bords , sans aller sous le vent quand c'est limite....

les bosses de ris à l'arrière sont très pratiques.

Toutes les combinaisons sont défendables , et défendent surtout de la façon de naviguer de chacun.......Bon vent.

06 mai 2012
0

bonjour,

prévoir surtout des bailles à bouts', pour éviter de patauger dans des spaghettis à chaque sortie.

06 mai 2012
0

Bloqueur et winch pour le réglage de bordure de gv, OK, ça permet les réglages fins.
Par contre, pour le hb de bôme, tu peux avantageusement gréer un palan en cascade et te contenter de deux taquets coinceurs (un de chaque bord) .
De la même manière deux taquets coinceurs devraient être suffisants pour le hb de tangon, s’il est correctement démultiplié.
Mais dans ce domaine, tu risque d'avoir autant d'avis que d'intervenants.

1

salutatous

"drisse de bordure de GV" = bosse d'empointure; c'est plus correct

si tu fais du solo, ramène tout dans le cockpit ... si possible; si le génois est sur enrouleur, pas la peine de ramener sa drisse

après, tout est une question de place, de plan de pont, etc etc ...

cordialités maritimes
larent le hareng

12 mai 2012
0

Bonjour,

l'empointure désigne l'angle supérieur d'une voile carrée. Il serait plus exact de parler de point d'écoute ( c'est une tolérance en ce qui concerne la grand-voile ) ou mieux de point d'envergure ( point de fixation sur une vergue, en l'occurrence la bôme )

Aurose

13 mai 2012
0

Cher professeur,

je n'étais pas à mon domicile, et donc loin de ma source de documentation: Le dictionnaire de marine Paasch.

L'empointure désigne bien les coins supérieurs d'une voile carrée.

Le raban d'empointure , désigne le quarantenier dont on se sert pour fixer à la vergue un des points supérieurs d'une voile carrée.

Le raban d'empointure de ris désigne le quarantenier servant à fixer à la vergue la patte de ris d'une voile dans laquelle on prend un ris.

Dans le cas présent, on doit pouvoir extrapoler et désigner ce cordage : " Bosse d'empointure de ris "

13 mai 2012
0

Point d'écoute pour l'extrémité de la voile mais le cordage qui sert à étarquer la bordure c'est bien la bosse d'empointure.

06 mai 201206 mai 2012
0

Bonjour à tous, Lorsque la drisse de GV est ramenée au cockpit, la prise de ris devient moins "aisée". En effet, lorsqu'on largue l'ecoute de GV pour passer l'anneau du ris dans le croc du vit de mulet, il faut se déplacer au pied de mat, hors la drisse est au cockpit..... à moins de mettre en place des ris automatiques. Moi-meme j'ai installé la drisse de GV au cockpit et je reconnais que cela ne facilite pas les manoeuvres.

06 mai 2012
0

Je plussoie pour inverser hale-bas de bôme et bordure, tu auras plus besoin d'un réglage fin de la bordure que du hâle-bas.

06 mai 2012
0

le halebas est déjà un palan, tu arriveras à la main
bordure en simple ne sera pas facile à étarquer ..

06 mai 201206 mai 2012
0

Merci pour tous vos avis.
J'ai effectivement inversé le hale-bas et la bosse d'empointure (merci larent le hareng), c'était plus logique.
Le but est effectivement de pouvoir naviguer seul de la manière la plus pratique.

Par contre, pour ce qui est de ne pas mettre au cockpit la drisse de génois, je ne suis pas d'accord : car même si le génois est sur enrouleur, sa drisse doit toujours être étarquée après que l'étai ne soit mis en tension par le pataras.

Bonne soirée,
Patrick

07 mai 2012
0

Salut
Pour la drisse de génois, je pense qu'elle est mieux au mât.
Parce que quand on manoeuvre seul et qu'il faut l'affaler pour le retirer ou le changer (notamment dans l'urgence...), à ce moment là on est à l'avant. Et si la drisse est au mât, c'est mieux !!!!!!
Pour la GV par contre, je la préfère au cockpit. Encore une fois, quand on est seul pour la hisser, c'est confort... Pour prendre un ris, il faut faire des repères visuels au coinceur, pour qu'elle ne descende pas plus qu'au ris choisi. Après, c'est bien de pouvoir, du cockpit, étarquer la bordure, la drisse, régler l'écoute et le hale-bas... tout en barrant...
Mais bon... chacun sa vie...

07 mai 2012
0

Concernant la drisse de génois, le bateau est-il équipé d'un enrouleur? Si non jouer sur la tension dans la drisse de génois permet de régler la voile donc plutôt drisse renvoyée sur le cockpit. Si enrouleur elle est aussi bien au pied de mât...

AMHA

07 mai 2012
0

Chacun voit midi à sa porte :heu:

L'essentiel est d'avoir les commandes de manoeuvres à sa main.

07 mai 2012
0

Depuis le début, il manque deux infos essentielles :

  • nav solo ou pas solo
  • enrouleur ou pas

D'autre part on n'a pas encore parlé de la balancine de GV qu'il me semblerait aussi utile d'avoir au cockpit, dès lors qu'on a le hale-bas de bome.

07 mai 2012
0

Moi je lâche ma drisse de génois dès que je rentre au port ou que je jette l'ancre le soir.
Je l'étarque dès que je le déroule.
Alors je suis pour la drisse de génois au cockpit ...

07 mai 2012
0

Quelques compléments d'info :
- le génois est sur enrouleur
- je veux pouvoir naviguer en solo

La balancine de GV est actuellement sur un taquet au pied du mât. Je voulais au départ la ramener au cockpit, mais "quelqu'un" m'a dit que ça ne servait à rien, puisqu'elle est choquée dès que la GV est établie...

0

pour la balancine de GV en effet c'est interessant de l'avoir au cockpit mais pas besoin d'un gros bloqueur un clam cleat suffit largement et si tu ne l'as pas au cockpit tu sera bon pour aller la choquer au pied de mat a chaque fois que tu devras border plat

07 mai 2012
0

NON, il faut un taquet fort, pour qu'il puisse bloquer la balancine avec un équipier affalé sur la bome entrain de prendre les ris dans la piaule. UN TAQUET UN VRAI TAQUET.

07 mai 2012
0

C'est ce que je disais plus haut

Chacun voit midi à sa porte :mdr:

07 mai 2012
0

Non cela n'a rien a voir. La balancine sert surtout a tenir la bome lors de la prise de ris. Une bome qui se relache alors qu'un équipier est affalé dessus, la chute par dessus bord est presque assurée. Alors ce n'est pas chacun voit midi à sa porte, c'est tout simplement un problème de sécurité élémentaire.

0

mais pourquoi diable vous affaler vous sur votre bome pour prendre un ris?
l'oeillet on est calé appuyer contre le mat et la bosse on est ou au pied du mat ou dans le cockpit et comme les voiles actuelles n'on plus de garcette de ris je vois pas trop ou vous voulez en venir a moins d'avoir encore les dites garcettes

07 mai 2012
0

Bonjour Carrick : Plus de garcettes ?
Comment tient la partie basse de la voile ?

07 mai 2012
0

Nous, on passe une garcette sur l’œil dans lequel passe la bosse.
la partie avant reste libre.
pas de lazybag ni meme de lazyjack.
;-)

07 mai 201216 juin 2020
0

2 exemples sans garcettes

Mais ce n'était pas la question :tesur:

07 mai 2012
0

je suis "préposé" à la prise de ris sur notre bon vieux F29 en régate, et je ne suis jamais "affalé" sur la bôme !! le winch qui sert aux ris est sous la bome sur le profil Ar du mat.
la balancine c'est moi qui la gère du pied de mat, sur un simple taquet et je la reprend légèrement tendue à la main avant que la drisse de GV soit choquée bien sur, la bome est tjrs un peu faseyante pendant la manœuvre... donc je ne me mets surtout pas à coté d'elle !

patrick tu as un winch sur le mat pour étarquer les ris ??

07 mai 2012
0

Monsieur,je navigue à l'ancienne, un croc sur le vit de mulet ( point d'amure), une bosse de ris au point d'écoute passeé en double, les garcettes ne sont là que pour la décoration.

Et vous, comment faites vous ?

07 mai 2012
0

Chronologie d'une prise de ris :
Je choque un peu d'écoute.
j'étarque la balancine.
J'étarque l'écoute, la bome se trouve bloquée.

Je choque la drisse pour crocher l'anneau de la GV au croc du vit
de mulet.
Je souque la drisse de GV.
Je souque la bosse de ris, et c'est là que je m'appuis sur la bome
pour passer la bosse au taquet fixé sur la bome.
Je choque la balancine.
Je choque l'écoute de GV.
Je vérifie l'ensemble de la GV.
Je remet en route.

Voilà un ris rondement mené.

07 mai 2012
0

Mais il se peut que je ne fasse pas les choses comme il le faut. Je n'ai jamais pu prendre un ris avec une bome qui part dans tous les sens. C'est trop dangereux.
Mon bateau etait équipe de cleam à sa mise à l'eau, au deuxième ris la balancine est sortie de ce taquet. Première chose que j'ai fait en arrivant au port, j'ai changé tous ces taquets par des coinceurs à cames.

07 mai 2012
0

Pour ma part, je préfère garder au pied du mat toutes les manoeuvres de GV (drisse, bosses de ris, etc.), mais c'est une question de gout.

Par contre, je trouve que le renvoi de la drisse de foc au cockpit est une solution très polyvalente, quand on n'a pas d'enrouleur :
on peut hisser soit du cockpit, soit du pied du mat (avec un petit coinceur sur le mat sous la sortie de drisse)
on peut affaler soit du cockpit (quitte à loffer vent debout), soit depuis l'avant en emmenant avec soi l'extrémité de la drisse.

07 mai 2012
0

J'ai pas de balancine sur mon bateau et ça m'a jamais manqué, mais un hale-bas rigide qui empèche la bôme de descendre trop bas et le tour est joué... Si j'en avais une, je la mettrai probablement au même endroit que la drisse de GV, soit tout au mat, soit tout au cockpit, c'est ce qui me semblerait le plus logique !

07 mai 2012
0

Vous vous compliquez bien la vie pour prendre un ris!
Je fais tout depuis le cockpit:
1- Je loffe, pour diminuer le pression du vent sur la voile et éviter qu'elle ne soit trop appuyée contre les haubans
2- Je choque la drisse jusqu'au repère (pas de pb de balancine avec le hale-bas rigide)
3- Je reprends la bosse de point d'amure.
4- Je reprends la bosse de point d'écoute.
5- Je reprends la drisse sur le winch
Le tout ne prend pas plus de 2 minutes, en solitaire, en toute sécurité, pour une GV de 28m2
Seul inconvénient: 8 bloqueurs au piano pour la seule GV (2 par ris, + drisse et réglage de la bordure (10 si on compte le cunningham, et le hale-bas).

08 mai 2012
0

@ vital. Ben moi, mon canote n'est pas assez large pour mettre tout ça. :heu: :mdr:

08 mai 2012
0

Passionante cette discussion ! Je ne regrette pas de l'avoir démarrée, j'apprends plein de choses !

J'ai un problème pour ramener la balancine au cockpit, car je n'ai que 3 réas de renvoi sur le pont, et pas possible de rajouter une poulie... ou alors il faudrait que je trouve le moyen de mettre un deuxième étage de réas, je ne sais pas si c'est possible :heu:

Le prochain point auquel je vais m'attaquer est la prise de ris. Ce n'était pas ma première priorité, car navigant sur un lac, on s'en sert peu.
Première étape, repasser 2 nouvelles bosses de ris dans la bôme : le gros malin qui avait le bateau avant moi a fait passer de force des bouts de 10, alors que la bôme est prévue pour 8mm maxi... Résultat, ça coince
Ensuite, je dois voir quoi faire des 2 bosses de ris une fois qu'elles ressortent côté mât : je ne vais pas les ramener au cockpit, est-ce qu'un coinceur fixé sur le mât suffit ? Est-il intéressant de prévoir un winch pour les étarquer ?

Merci,
Patrick

08 mai 2012
0

Salut
Entièrement d'accord avec Ptthéas2.
Il n'y a pas que pour prendre un ris que l'on s'affale sur la bôme.
Tous ceux qui on mis (ou retiré) un taud de bôme quand ça roule l'ont compris...
Quand on ferle solidement la GV, donc que ça souffle pour de bon, tout pareil...
Personnellement, sur l'arrière de la bôme j'ai un bout permanent qui sert à immobiliser la bôme pendant ce genre de manoeuvre. Ce bout frappé à tribord, et le chariot d'écoute GV à bâbord forment un angle qui permet une tenue solide, évitant tout mouvement.

Balancine au cockpit, bien sûr...

08 mai 2012
0

Merci Baboujoli, me sentais un peu seul. sniff

08 mai 2012
0

"Baboujoli" a bien raison, la drisse de génois au cockpit ne sert à rien du tout. Pour ma part, je navigue en solitaire comme "vital", j'ai 2 fois quatre bloqueurs avec chacun 1 winch, les 2 premiers ris sont automatiques, le tout pour une très bonne sécurité. :pouce:

08 mai 2012
0

Je pense que la drisse de GV au cockpit est tres interessante que si le bateau est équipé de ris auto. Toutes les manoeuvres se retouvent au piano. Dans mon cas je n'ai pas de ris auto, il faut que je me deplace au mat, donc je ne vois pas l'interet de la drisse et de la balancine au cockpit. J'ai helas ces deux manoeuvres au cockpit mais cela me gene dans la prise de ris et peut etre dans l'affalage de la GV.

09 mai 2012
0

Oui bon, chacun ses habitudes...
Pour la GV au cockpit, il y a des moments où c'est quand même bien.
- Quand je sors du port, (donc à chaque fois) j'envoie le génois et la GV du cockpit sans quitter la barre.
- Quand on est deux pour manoeuvrer (ris ou affalage), c'est celui qui est à la barre qui largue la drisse après s'être placé bien bout au vent...
- Quand on est seul pour prendre un ris (sans ris automatique), on largue la drisse du cockpit, puis on court au mât juste pour crocheter le point d'amure, et tout de suite, on revient au cockpit (donc à la barre...) pour étarquer tout le reste, tout en gérant le cap ! Il faudra de toute façon achever de bien régler l'étarquage de drisse, sans devoir cette fois encore retourner au mât...

09 mai 2012
0

Oui, j'ai oublié une petite astuce pour crocheter le point d'amure d'un ris :
Je fixe au mât un tendeur court à 30 cm au dessus du point d'amure GV.
Ainsi de chaque côté de la bôme, on a le crochet d'un tendeur qui pend.
Dès que j'ai placé un oeilliet de ris au crochet de point d'amure, je place un crochet de tendeur sur le crochet d'amure.
Cela pour éviter que l'oiellet de ris ne retombe avant que j'étarque la bordure... du cockpit...
:pouce:

09 mai 2012
0

Bien vu BabouJoli, si vous le permettez je vais utiliser votre astuce, car c'est mon problème, meme en courant vite :acheval:

13 mai 2012
0

Pytheas !!! :non: :non: on court pas sur un canote!!

12 mai 2012
0

Pour avoir le temps de revenir au cockpit après avoir placé l'oeuillet de ris à son crochet et éviter que ceci se défasse, j'ai en permanence au bout des crochets un caoutchouc de protection des chaises pied inox du diamètre approprié. L'oeuillet de ris ne peut s'échapper du crochet et tu as tout le temps pour étarquer. Caoutchouc à changer tout les 2 ou 3 ans.

13 mai 201216 juin 2020
0

L'ARME ABSOLUE pour la prise de ris en pied de mât.

Couper le croc d'origine, souder 2 mousquetons de même diamètre et voilà, plus de problème surtout avec les oreilles de chien faciles à mettre et faciles à se sauver

09 mai 2012
0

Content que ça te serve !
(on peut se tutoyer maintenant)
:alavotre:

09 mai 2012
0

Nous pouvons nous tutoyer, pas de pb.

09 mai 2012
0

Salut,
quelqu'un peut-il m'expliquer le principe du ris automatique, merci

11 mai 2012
0

merci Picarre
Sur mon FC8 j'ai pas de balancine, du coup la prise de ris est assez galère. Je cherche donc des astucs pour faciliter le truc.

11 mai 2012
0

Bonjour,
Pour faciliter la prise de ris, j'ai choisi d'installer sur un bateau d'une taille comparable, un hale bas rigide constitué de deux joncs de fibre de verre. C'est léger, simple à installer et ça rend bien service... Du coup, pas besoin de balancine et la bôme ne tombe plus lorsque l'on choque la drisse de GV. C'est le système qui équipe les Figaro 2.

11 mai 2012
0

Je me suis posé la même question l'an dernier pour mon Kelt 850.

Mes objectifs:
1) Faciliter les manoeuvres en solitaire
2) Ne pas trop encombrer le cockpit inutilement de spaghetti
3) Garder les choses simples

La drisse de genois sur enrouleur était ramenée au cockpit, je l'ai ramenée au pied de mât.

La balancine était au mât et je l'ai ramenée au cockpit

La drisse de grand-voile était au cockpit et je l'ai gardée là.

J'ai hésité à ramner les bosses de ris mais pour garder les choses simple je les ai conservée au mât.

Au début je voulais avoir tout ce qu'il faut pour prendre mes ris au même endroit (drisse, bosses, balancine). Cependant, je n'aime pas le système de ris "automatique". Par contre, la drisse de grand-voile et la balancine sont utilisées à chaque sortie, c'est plus pratique de les avoir au cpkpit. J'ai simplement mis une marque sur la drisse pour chacun des ris, je choque jusqu'à la marque puis je vais au mât pour m'occuper des bosses et je reviens au cokpit pour compléter la manoeuvre. C'est un compromis mais ça fonctionne assez bien.

12 mai 2012
0

J'ai toujours trouvé illogique d'avoir la drisse de GV au cockpit et les bosses de ris au pied du mat : si on veut prendre un ris selon les règles de l'art, il faut faire un premier saut au mat pour crocher le point d'amure, revenir au cockpit pour étarquer la drisse, et faire un 2e saut au mat pour s'occuper de la bosse de ris.

Le système de prise de ris du cockpit avec bosse de point d'amure et point d'écoute est certainement très pratique (et plus efficace qu'un systme automatique à une seule bosse continue), mais cela fait beaucoup de bouts dans le cockpit ; c'est pour cela que je préfère garder toutes les manoeuvres de GV au pied du mat (comme sur les First 28, 29, 30, etc.).

12 mai 2012
0

le coup du hale-bas rigide me brancherait bien, quitte à le fabriquer moi-même. Si vous avez des bons plans pour en acheter (pas trop cher) ou fabriquer un (ou une description) chuis preneur, merci.

12 mai 2012
0

Oui, le coup d'un hâle-bas rigide pas trop cher, je veux bien une combine moi aussi !

Sinon, moi je ramène TOUT au cockpit ... Moins je me déplace sur mon petit bateau de 8m, mieux je me porte...
Surtout que j'ai un rouf haut. Ça me fait gagner plein de place à l'intérieur. Pour monter dessus ça va, mais pour redescendre, c'est moins marrant ...
Bon je dis ça, mais je suis en pleine installation de mes prises de ris semi-automatiques. Donc du coup je me pose la question :
À la place de bloqueurs genre "les beaux et chers Spinlock", que pensez-vous de bloquer les bosses de ris par des taquets d'écoute (en sifflet) à 10€ pièces ?
Pour les points d'amure, c'est facile à reprendre le mou, et pour les points d'écoute, ils seraient placés derrière le winch...

Vous en pensez quoi ? Qui a ce système ?

Florent

12 mai 2012
0

Si tu utilises des taquets sifflet, tu ne peux pas étarquer avec le winch, bloquer, puis libérer le winch pour un autre usage. Soit tu étarques à la main (effectivement possible avec la bosse de point d'amure, mais plus difficile avec la bosse de point d'écoute), soit tu étarques au winch, mais, si ton taquet est derrière, tu ne peux plus libérer le winch.

12 mai 2012
0

Comme par habitude, toutes les manœuvres se font en solo, et que tant le chef que moi avons horreur des chiades inutiles, tout ce qui est réglage de la GV (écoute, Cunningham, hale bas et frein de bôme, réglage du chariot d'écoute, etc.) revient au cockpit.

Par contre, pour la rapidité et la limitation des frictions donc des efforts superfétatoires, envois et prises de ris se font en pied de mât, bien calés dans les balcons (de mât...)

Les voiles d'avant étant toutes les deux sur enrouleur, envois et enroulement sont bien sûr exécutés du cockpit. :alavotre:

pfffzzzz

12 mai 201216 juin 2020
0

Sur le mien Gibsea 80 tout au cockpit. Winch bâbord drisses Génois et spi; winch tribord GV, hb de bôme et bordure démultipliée sur taquet coinceurs, balancine hb tangon et bosses de ris direct sur taquets coinceurs.Pas de balancine.
J'ai essayé de faire simple.

13 mai 2012
0

Chipolata, les bosses de ris sans winch, ça le fait facilement ?
C'est de prises de ris automatiques ou semi-automatiques ?
Tu navigues où ? Sur l'océan ou sur la mer ?

Je demande tout ça parce que j'ai la même taille de cannot, et je vais m'installer les prises de ris au cockpit ...

Merci d'avance.

Florent

13 mai 2012
0

Ce sont des prises de ris classiques, je prends les derniers cm au winch pour finir de les étarquer.
Toutes les manoeuvres peuvent être ramenés sur les winchs via des renvois " maison"
je navigue en Méditerranée à port Leucate

13 mai 2012
0

Ah oui voilà ! Les prises de ris finissent quand même par être étarquées par un winch ... Il me semblait bien aussi qu'à la main ...
Merci pour ces éclaircissement !

13 mai 201213 mai 2012
0

pour ceux qui pratiquent la croisière, je leur conseille plutôt de garder leur balancine!!....le jour ou leur drisse de GV cassera ils seront bien contents de la trouver s'ils sont un peu loin des côtes et du ship! :)

12 nov. 2014
0

Bonjour.
Désolé de déterrer ce sujet, mais comme je veux également ramener mes bosses de ris au cockpit, j'aurais une petite question.

J'ai 2 bosses de ris, qui passent à l'extérieur de la bôme (une de chaque côté, avec 2 taquets classiques)
Pour ramener au cockpit, il faudra donc que je mette 2 poulie sur le dessous de la bôme, au niveau du vit de mulet.
Je me dis cependant que si j'ai pris un ris, et je change d'allure ou d'amure, la tension sur la bosse de ris étarquée ne va pas rester identique, n'est-ce pas?
Comment y remédier?
Merci

12 nov. 2014
0

Tu as raison, mais c'est très marginal voire insensible comme différence (du moins si ce n'est pas installé en dépit du bon sens)
Sachant qu'en plus la plupart des bosses de ris sur les bateaux de croisière sont faites en polyester avec approx 5 - 6 % d'allongement à la charge de travail...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (118)

Inishmore island

mars 2021