Quelle géolocalisation à moindre coût ?

J'espère être dans la bonne section (Voile ou Taverne ?)

Je vous expose la situation : Madame ne me suivra pas à bord mais veut se rassurer de savoir où je me trouve en mer.

Lors de ma dernière traversée de la Manche, j’étais sur un bateau avec AIS. Maintenant qu’elle y a goûté…

Que puis je utiliser, à coût réduit ?

A coût réduit exclurait donc l’AIS ? Si je m’éloigne de la côte, je n’aurai plus de réseau téléphone. N’étant pas fan du téléphone portable (je préfère solliciter mon cerveau plutôt que devenir assisté), j’utilise souvent de la seconde main de récup, donc pas de mobile récent. Je dispose donc d’un abonnement ‘light’ avec 100Mo/mois, inutilisés.

J’avais aussi pensé aux localisations GPS pour chiens et chat, mais ils semble que ces dispositifs utilisent une carte SIM, donc le réseau de télécommunication mobile.

Je ne sais pas encore ce qui équipera la table à carte. Peut être une tablette Android avec NAVIONICS BOATING. Pour le moment il est équipé d’un GPS GEONAV 6, semble t il compatible NMEA 0183.

Mais s’il faut que je passe à un mobile moderne, je verrai ça avec le père Noël. A choisir, je préfèrerai autant le faire sur la tablette que sur le téléphone.

Donc, quelles seraient vos idées, vos ‘combines’, pour envoyer une position à moindre coût (oui, je sais, je peux lui envoyer un SMS avec ma position toutes les 10mn ou à bonne distance des côtes, larguer un pigeon a espaces réguliers. Mais ça ne me fait pas envie)

Merci à toutes et tous

Olivier

L'équipage
12 mar. 2020
12 mar. 2020
11

Moi, ce qui ne me fait pas envie c'est d'avoir une madame ou un monsieur qui souhaite savoir ou je suis 24h/24...

12 mar. 2020
1

Je ne vois pas trop en quoi ta compagne sera rassurée par un point sur un écran (à part sur le fait que tu n'es pas dans un bar louche alors que tu prétends être en mer ;-)

Et si tu es tombé à l'eau et que c'est juste ton équipement qui continue à émettre ? Tout va bien ?
Et si ton équipement tombe en rade ? Elle déclenche les secours en te croyant en perdition alors que c'est juste une panne électrique ?

12 mar. 2020
0

Pas faux.

12 mar. 2020
0

Je pense quand même que l’ais est la solution la moins coûteuse et la plus simple,sur le bon coin il y a des vhf pas cher au pire une vhf portable ais c’est pas un achat stupide mais une réel sécurité de quoi rassurer pour faire passer la somme investie

12 mar. 2020
4

VHF portable AIS????? A mon avis tu dois confondre avec autre chose...

12 mar. 2020
0

À mince oui cette exacte Asn oui pas ais j’étais persuadé que ça existait dsl pour la mauvaise info de ma par

12 mar. 2020
1

Il faut faire des concessions pour pratiquer ses loisirs.

Perso, ça ne me dérange absolument pas. Je reste libre d'aller où je veux.

12 mar. 2020
0

Bonjour,
la question c'est d'avoir du réseau GSM ou pas, à minima SMS (ça tombe bien c'est ce qui nécessite le moins de barrettes). Mais même pour une transmanche, ça ne couvre pas.
Avec du réseau 2 solutions sassez simples :
- soit smartphone (même un vieux) avec GPS, une carte SIM, un forfait 2€, et une application de tracking GPS avec SMS
(ce genre là , à creuser famisafe.wondershare.com[...]ps.html )
- soit petite balise de tracking avec GPS (10€), une carte SIM, un forfait 2€
ex : www.ebay.fr[...]5830664
soit ça envoie une position régulièrement à une serveur (mais configuration complexe), soit c'est interrogeable par SMS

sans réseau GSM on passe sur des solutions par satellite, plus cher

Entre les deux, il ya l'émetteur AIS, pour peu que le signal soit capté par satellite ou relayé (cf autres fils sur ce sujet) et suivi sur un site comme marine traffic

12 mar. 2020
0

L'AIS est en effet le moins coûteux quand on sort de la zone GSM mais est limité à la portée VHF sauf via satellite mais le coût explose.
Mais je suis d'accord avec pascoq, être suivi toutes les 10 mn me donnerait envie de fuir.
Le pire étant que pour une raison x ou y, le système n'envoie pas de position pendant 2 ou 3 heures et hop, panique à terre, déclanchement des secours etc.. pour une simple panne de l'émetteur.
Quand on part traverser la Manche, un appel avant de partir, un appel en arrivant suffit et en précisant bien qu'on peut mettre 24h de plus que prévu sans mettre en branle tout le monde.

12 mar. 2020
0

Et pour une traversée de la Manche, je fais un petit appel VHF aux CROSS ou MRCC pour les prévenir :Type et nom du bateau, nombre de personnes à bord, ports prévus, ETA, ils seront au courant en cas de problème.

12 mar. 2020
0

+1 Madame a pas le choix de te suivre je te laisse la mission de lui annoncé,😤 je plaisante bonne appétit

12 mar. 2020
0

Salut,

Si tu préfères utiliser ton cerveau sans être assisté, j'imagine que tu n'as pas de gps.

Dans ce cas le mieux me semble être de longer la côte, ce qui présente de multiples avantages :
- Une tangente sur un phare de temps en temps pour la position, mise en cohérence avec des arcs capables, des transports d'amer ainsi que des lignes de sondes dans le brouillard.
- Il est alors aisé d'envoyer la position ainsi obtenue avec un lance pierre à terre, avec le numéro de la personne à joindre.

Blague à part je pense que yannbis a bien résumé, personnellement j'ai constaté des erreurs (ou des rafraîchissements laborieux et longs) au sujet des positions marinetraffic avec l'ais.

Je pencherais pour un petit forfait à quelques euros avec tracking en temps réel (si c'est le but recherché) par exemple partage de position permanente google maps (gratuit), pas besoin de gros smartphone. Valable évidemment dans la zone de réception/émission téléphone - parfois gigantesque parfois très restreinte.

Donc je résumerais mon avis : ais ou satelitte en hauturier, smartphone en côtier.

12 mar. 202012 mar. 2020
0

Bonjour,

Est ce que le Spot GEN3 répond à ton besoin ?

Avantage : messagerie satellite, fonction de suivi, SOS
Inconvénient : Abonnement 12€/mois

www.findmespot.eu[...]dex.php

12 mar. 2020
0

Alors dans l'ordre :

@entre-cotes : Donner la position toutes les 10mn, c'est une boutade. Elle ne travaille pas avec son smartphone vissé dans la main. Elle consultait ma position une ou deux fois par jour.

Mais ceux qui n'aiment pas être 'fliqués' ont donc déjà tous abandonné leur smartphone, PC, cartes bancaire, google et autres enceintes connectées ?

@fcpwns : Pas fan du téléphone, mais j'ai un GPS, c'est dans la description d'ouverture.

@Jjerome78 : Je vais passer voir ça.

Merci aux autres pour s'être penché sur ma question

12 mar. 2020
0

il y a aussi le inReach de Garmin, mais c'est pas donné

12 mar. 2020
12 mar. 2020
0

Globalement, c'est justement ce à quoi sert l'AIS, et ca tombe bien, parce qu'il y a une foule d'outils gratuits qui permettent de faire un suivi assez précis, sans être non plus fliqué à la minute près.

Le problème du suivi, ce n'est pas de recevoir sa position, c'est de la transmettre, donc sans fil.
A l'exception de la bouteille à la mer (Moitessier style), ca nous laisse que le GSM, la VHF, (et l'iridium)

Bref, un SMS, ou ... l'AIS.

Accessoirement, le suivi AIS satellitaire à pas cher, c'est POSSIBLE. (ok, c'est chiant, mais c'est possible)
Les opérateurs de satellite permettent de faire des requêtes webservice unitaire, payantes, mais pas chères. Il suffit alors de faire une petite requête toutes les 24h depuis un serveur, et hop, vous récupérez votre position, que vous pouvez ré-afficher sur des sites qui permettent ca.

Le truc, c'est qu'effectivement, l'AIS, ca coûte un certain prix de base (un peu comme un téléphone), mais ca ne sert pas seulement à donner des news à la famille. C'est aussi une aide à la navigation en donnant votre position/cap/vitesse aux navires proches, de calculer les routes de ces mêmes navires proches, de donner votre position à terre (pas seulement à Madame, aussi au CROSS), et de permettre de faciliter considérablement les secours s'il est encore actif.
(en gros, vous tombez à l'eau au milieu de pacifique, ils devraient retrouver très vite le bateau)

12 mar. 2020
1

Si on veut avoir une chance avec le suivi satellitaire AIS, alors il faut un AIS SOTMA avec une bonne antenne. J'ai déjà été vu par satellite Ais avec un émetteur 2 W, mais c'était près de l'équateur.

12 mar. 2020
0

Un AIS sera efficace, mais pas trop loin des côtes, si et seulement il est émetteur.
Donc un simple récepteur pas cher me parait inadapté! :-(

12 mar. 2020
0

Perso, j'envisage, après la mort prochaine de ma PLB, d'investir dans un inreach, qui me permettra de pouvoir prendre un abonnement quand je veux, et d'être suivi par qui je souhaite. L'appareil est à un prix correct je trouve, d'autant qu'il fait aussi gps portable.

12 mar. 2020
0

Je suis allé sur leur site (garmin), j'ai tenu 10s (véridique)
Il y a des limites à prendre les gens pour des cons, surtout dans les 10 premières secondes d'un premier contact.

Sans surprise, les prix sont astronomiques. (par contre, c'est bien si vous voulez être suivi toutes les 5 minutes)

Et c'est le genre de techno qui vont devenir totalement obsoletes si les grappes de satellites de type starlink sont effectivement déployés. (obsolètes, mais néanmoins du genre à bien conserver les prix au même niveau, grace à des utilisateurs bien captifs ... Si vous sentez l'envie de pondre des oeufs, c'est normal)

(oui, je suis remonté, mais utiliser des techniques ordinairement utilisées par des sites underground sur un site commercial, c'est la honte intégrale, pourquoi pas des pubs porno tant qu'ils y sont ?)
(si vous vous demandez à quoi je pense, ils ont un faux timer pour régler les cookies, cela ne vous dira probablement rien, mais cela revient à vous traiter d'abruti dans une langue que vous ne connaissez pas)

12 mar. 202012 mar. 2020
0

Bonjour
Il me semble qu'aucune réponse technique n'est possible si l'auteur ne nous dit pas oú et combien de temps il souhaite être géo-localisé.
Passage du Nord-Ouest, trans-pac, trans-manche ?
Un ais classe B sans écran et sans wifi (l'émetteur-récepteur
mini) est-il hors budget dans le cas trans-manche (ou continent <> Corse)?

12 mar. 202012 mar. 2020
0

L'émetteur AIS le moins cher que je connais est le KS-200A d'Onwa. Validé par l'ANFR.
Coût : 286 $.
Ajouter à cela les frais de port : 67 $ => 59.68 €
et la TVA à l'arrivée en France : 286 $ => 254 € x 0.2 = 50.8 €
et la procédure de dédouanement faite par DHL :15 €

coût total : 254 + 59.68 + 50.8 + 15 = 379,50 €

www.ebay.com[...]9009651

...et il faudra ajouter une antenne VHF.
Mais quand tu traverseras la Manche, tu verras les "gros" dans le rail sur OpenCPN ! :-)

12 mar. 2020
0

@yantho : Pour le programme principal, à moins de 60N d'un abri. Ne sachant pas ce qu'il faut, je ne me suis pas encore fixé de budget particulier. Un ais classe B sans écran et sans wifi (l'émetteur-récepteur mini) semblerait donc un bon point de départ. Comment s'appelle ce truc ? C'est ça que l'on appelle un transpondeur ? Si c'est bien ça, un transpondeur d'occase m'irait bien alors.

Donc, si je rassemble les infos (pour une utilisation à moins de 60N d’un abri) :

Si je suis sous couverture du réseau mobile, le smartphone suffit ? Avec une connexion 4G et Internet activé je suppose ?

Au dela, en route vers le pays où les gens roulent du mauvais côté par exemple, c’est AIS ?

Il semble que les VHF ne soient pas toutes ‘émetteur’ AIS ?

Que vaut il mieux alors ? Une VHF avec émetteur AIS ou un transpondeur ? (c’est son nom ?)

Faut-il remplacer l’antenne VHF ? Il faut une antenne VHF/AIS ? Ou toutes les antennes VHF sont compatibles AIS ?

Pas d’abonnement pour un MMSI ? (c’est bien le code d’identification pour le fonctionnement de l’AIS)

Pour une localisation sattelite, c’est donc lié à un abonnement ? Selon les liens parcourus de 12€, 40€, etc.

Pardonnez ma méconnaissance de l’électronique ‘moderne’.
Je ne suis pas inculte ni réfractaire. J’ai besoin de rattraper le retard pour cette partie.

12 mar. 202012 mar. 2020
0

Olivier29
si ton programme est de naviguer aux environs immédiats des côtes Européennes
il te faut un émetteur-récepteur AIS classe B 2 Watts (couramment appelé, à tord "transpondeur")
un parmi beaucoup d'autres
www.discount-marine.com[...]lasse-b
c'est le modèle minimum (Classe B 2 Watts sans écran sans wifi).
tu n'as aucun besoin de smartphone à bord (sauf si tu téléphones en plus !)

Tu sembles mélanger les différentes notions:
1- tu as besoin d'émettre ta position vers l'extérieur pour que ta moitié (et le monde maritime autour de toi pour des raisons de sécurité anti-collision) la connaisse, tu n'as aucun besoin de téléphone cellulaire.
2- Elle a besoin d'accéder à un site internet qui retransmette sur internet par adsl, câble, réseau cellulaire, tam-tam etc... Elle n'a aucun besoin de dispositif maritime.
exemple
www.marinetraffic.com[...]/zoom:8

-tu as donc besoin à bord d'un émetteur-récepteur qui émet automatiquement (en bande VHF) toutes les x secondes (ne rentrons pas dans les détails) ta position vers "partout".
-un ensemble de stations (à terre) reçoit et réémet vers un service qui se charge de mettre sur internet ces données, ne rentrons pas dans le détail pour le moment.
-elle à seulement besoin d'accéder au site internet de ce service.

12 mar. 2020
0

Plein de questions !
Un ais classe B sans écran et sans wifi (l'émetteur-récepteur mini) semblerait donc un bon point de départ. Comment s'appelle ce truc ? C'est ça que l'on appelle un transpondeur ?
-> oui. (mais AIS de classe B, c'est plus propre)

Si je suis sous couverture du réseau mobile, le smartphone suffit ? Avec une connexion 4G et Internet activé je suppose ?
-> pour un SMS, mais besoin d'internet activé. Pour envoyer un email (ou mettre à jour un site web) par contre, si.

Au dela, en route vers le pays où les gens roulent du mauvais côté par exemple, c’est AIS ?
-> les mêmes technologies (smartphone et ais) fonctionnent toutes deux des 2 cotés de la manche. Le coût est généralement le même (sauf opérateur foireux)

Il semble que les VHF ne soient pas toutes ‘émetteur’ AIS ?
-> non, c'était même assez rare il n'y a pas longtemps.
-> à noter que beaucoup de VHF sont par contre ASN : un autre moyen d'envoyer des messages (avec position GPS), mais essentiellement à des fins de sécurité... En pratique, ca marche, mais ce n'est pas super utilisé.

Que vaut il mieux alors ? Une VHF avec émetteur AIS ou un transpondeur ? (c’est son nom ?)
-> C'est pareil, l'un est concentré en un seul appareil (donc moins d'appareils), mais avec le risque qu'une panne nécessite le remplacement complet.
-> A choisir, aujourd'hui, je partirais sur une VHF avec AIS intégré.

Faut-il remplacer l’antenne VHF ? Il faut une antenne VHF/AIS ? Ou toutes les antennes VHF sont compatibles AIS ?
-> Oui, antenne VHF et AIS sont compatibles. En pratique, on peut utiliser une antenne spécifique, mais cela ne change pas grand chose.

Pas d’abonnement pour un MMSI ? (c’est bien le code d’identification pour le fonctionnement de l’AIS)
-> pas d'abonnement payant, mais il faut demander une licence .. Licence de toute manière obligatoire pour la VHF, il faut juste la mettre à jour (gratuit)

Pour une localisation sattelite, c’est donc lié à un abonnement ? Selon les liens parcourus de 12€, 40€, etc.
-> un outil de communication satellite est généralement cher à l'achat + à l'usage. Après, il y a des abonnements, ou des payements à l'unités (ultra chers) généralement pré-payés.
(ca nous ramène à l'époque ou les téléphones portables était une véritable arnaque jusqu'à ce que Free viennent leur foutre de grand coups de pieds)
-> à noter que la réception par satellite des signaux AIS ne nécessite pas d'abonnement pour l'émetteur, mais seulement pour celui qui veut recevoir les messages. En pratique, ca coûte même assez peu cher pour recevoir la position satellite de la totalité des signaux AIS : hisse-et-oh pourrait s'en payer un, si ce n'était pas très probablement considéré comme une mauvaise utilisation de cet accès.
J'espère bien que les CROSS y ont accès, et qu'un simple appel au cross (pour raison légitime et sérieuse) suffise pour s'assurer de la position AIS d'un bateau.
Après, comme signalé ci-dessous, les petits émetteurs AIS sont rarement captés par les satellites.

12 mar. 2020
0

@BlackNav : Merci pour le modèle. Je vais aller voir.

Sinon dans le même ordre de prix, j'ai vu le AMEC CAMINO-108. Je n'ai pas encore comparé techniquement, mais ne serait il pas plus 'pratique', en cas de retour sous garantie, de prendre son matériel en France ?

12 mar. 2020
0

Merci yantho, ça commence à s'éclaircir un peu sur le choix des options à creuser.

12 mar. 202012 mar. 2020
0

Pour compléter (Edit:Peuwi ma écrit en même temps que moi, donc ça doublonne..):
la question AIS ou pas AIS n'est pas liée à +/- 60milles (il faut distinguer le besoin et le légal-zone semi-hauturiere)
un Tracker GPS par SMS (sans accés internet) convient à portée d'un réseau GSM (même faible). La distance à la cote est.... variable. Max de l'ordre de la dizaine de MN, pas 60

Quant à l'AIS le récepteur et/ou transpondeur peut être ou non lié à la VHF, c'est le même système, dans une boite différente.
Soit AIS dans la VHF, et partage l'antenne VHF
Soit AIS séparé en boitier, il faut alors soit une seconde antenne (bien placé si on veut de la portée), soit un "splitter" d'antenne vers le boitier AIS et la VHF

12 mar. 2020
0

Avec l'AIS tu es dépendant de la couverture Marine Traffic, dans un contexte d'utilisation pour rassurer les proches.
Une balise SPOT ne serait-elle pas mieux adaptée ?
150 €

12 mar. 2020
0

@yantho : peut être incompréhension, mais je n'ai pas évoque le fait que mme ait un matériel spécifique marine. Elle connait déjà Marinetraffic. Ma question était d'émettre ma position pour être consultable à terre.

12 mar. 202012 mar. 2020
0

apparemment tu as besoin d'un émetteur-récepteur classe B 2W mini (si tu restes aux environs immédiats des côtes européennes).

12 mar. 2020
0

Merci Peuwi et yannbis pour toutes ces précieuses réponses.

J'y vois beaucoup plus clair au fil des réponses.

12 mar. 2020
0

La balise spot fonctionne parfaitement dans nos régions et on peut émettre son signal à la demande ou en automatique au choix. Mais attention, l'abonnement est annuel, ça fini par faire cher.

12 mar. 2020
0

@BlackNav : Le spot, oui, mais 150€ (c'est le prix de vente je suppose) + 12€/mois (je suppose qu'on ne peut pas s'abonner que pour une partie de l'année), on arrive à près de 300€ la première année. Dès la seconde année, un 'émetteur-récepteur AIS classe B 2W' (vulgairement nommé 'transpondeur', j'ai bon ?) sera donc plus économique ?

12 mar. 2020
0

@Estran : Je suis tout à fait d'accord avec toi. Elle voit la progression quand tout fonctionne. Elle ne s'est peut être jamais posé la question de la panne.

Elle ne cherche pas non plus à savoir si je suis au bistro ou 'en nav'. Ca c'est de la confiance. S'il ne faut qu'un appareil pour la rassurer, je m'équipe.

Et, sans aucune misogynie, il y a bien longtemps que j'ai arrêté d'essayer de comprendre la logique d'autres personnes (hommes ou femmes). Chacun à sa propre logique et son propre fonctionnement. Aussi bizarre qu'il puisse paraitre aux autres.

Le 'MBTI' aide un peu à cette compréhension.

Mais je peux vous laisser communiquer toutes les deux, si tu veux lui expliquer toi même ;-)

12 mar. 2020
0

Bien volontiers, mais je pense que c'est d'abord à toi d'essayer de lui expliquer que la solution qui semble si séduisante peut être empoisonnée, car les pannes, ça n'est pas si rare ;-)

12 mar. 2020
0

Tu dois te douter que j'ai essayé de l'en dissuader. Je n'ai pas non plus catégoriquement refusé. Elle est ouverte aux compromis.

Mais elle peut comprendre qu'il arrive des panne. Et le propre d'une panne c'est d'arriver par surprise.

Au pire moment, lorsque personne ne s'y attend...

C'est sournois une panne !!!

12 mar. 2020
0

Dans ce cas, je jette l'éponge... comme tu dis, "chacun sa logique" ;-)

12 mar. 2020
0

Étant dans une problématique similaire (ma femme reste à terre pendant mes traversées), j'ai renoncé à la coûteuse balise et j'ai recours à 2 systèmes complémentaires :
- l'AIS pour les parcours côtiers ou semi-hauturiers, qui de toutes façons est en marche donc sans aucun surcoût additionnel. J'ai mis sur mon blog les fenêtres Vesselfinder et Marinetraffic avec l'API de suivi spécifique de mon bateau, donc aucune recherche à faire : il suffit d'ouvrir la page du blog.
- l'Iridium Go pour les traversées hauturières, en paramétrant une émission de position 2 fois par jour (on peut aller jusqu'à toutes les heures) ; la position s'affiche sur une interface de géolocalisation, dans mon cas Konectis d'Advanced Tracking, avec là aussi une fenêtre API sur mon blog. Pas non plus de surcoût, l'Iridium étant de toutes façons en fonction pour la météo.
Ma femme connaît les aléas de l'électronique et ne va pas sonner l'alerte à la moindre panne. Elle sait ce qui serait anormal : le bateau ne bouge plus ou suit une route erratique au milieu de l'océan, ou il y a arrêt d'émissions plus de 2 à 3 jours de suite.

12 mar. 2020
0

Merci Powhatan, ça me rassure de ne pas être le seul dans ce cas.

12 mar. 2020
0

Rassure toi Olivier29 tu n'es pas seul !!!

+1

;=)

12 mar. 2020
0

un AIS émetteur-récepteur comme ça tout le monde peut te suivre même au milieu de l'atlantique sans rien dépenser hormis l'achat de l'ais

12 mar. 2020
0

Au milieu de l'Atlantique ? C'est encore très aléatoire.

12 mar. 2020
0

L'AIS fonctionne avec la VHF, donc ne fonctionne qu'à proximité des côtes.
Ca ne peux pas fonctionner au milieu de l'atlantique sans un relais satellitaire.

Me corriger si je me gourje.

12 mar. 2020
0

c'est une façon de parler en disant au milieu de l'atlantique j'aurai pu dire aussi au milieu de la manche,pour ceux qui comprennent de travers je reformule avec un point gps comme sur marine traffic

12 mar. 202012 mar. 2020
0

Bonjour a tous ;perso vieux navigateur solo, et fils commandant marmar :on peut comprendre que la famille apprécie de savoir ou vous etes! donc résumé=en plaisance nav cotiere, le portable est suffisant :nav semi hauturiere =ais emetteur et suivi depuis le domicile avec marine traffic(a partir cap finistere plus de reception on récupère a partir santa maria aux acores puis de noveau plus rien jusqu au environ du gof du Mexique (Antilles )donc si vous voulez communiquer hors zones couvertes par ais emetteur =tel satellite ;l emission ais est parfois imprevisible!bien sure c est meilleur sur un cargo mais quand mon fils a passé finistere sur un porte containers il disparait aussi de marine traffic jusqu' au acores donc coms avec le tel sat

12 mar. 2020
0

il y a à peine un mois j'ai suivi deux bateaux amis,un qui traversait l'atlantique et un autre son retour des marquises en direction de panama.je n'avais qu'un ou deux point par 24 heures mais cela me suffisais,avec marine traffic il faut un abonnement qui est cher

12 mar. 2020
0

@a_guy : On est au moins trois alors sur le forum...

Et comme comme dit captainwat2 : "La famille aime bien savoir où vous êtes"

Une ou deux positions par jour est bien suffisant.

Dans un premier temps, je vais donc activer la connexion Internet sur mon smartphone :-(

Ensuite, avant la prochaine transmanche, je m'équiperai d'un émetteur/récepteur AIS 2W avec splitter pour conserver ma vieille VHF. Je ne suis pas fan des appareils multi (frigo/congel, lave-linge séchant, etc.), car quand l'un est défectueux, tout part à la poubelle si ce n'est pas réparable.

12 mar. 202012 mar. 2020
0

Bonjour,
pas besoin de S-AIS (AIS par satellites) pour suivre une traversée de la manche. Il manquera peut être quelques points au milieu. Si tu peux prends plutôt un transpondeur Classe B+ qui a une puissance de 5W, tu auras une meilleure émission.
Le Havre-COWES c'est 100 Milles en gros . Si les stations côtières peuvent te suivre entre à 25 milles de chaque côté, il te manquera 50 milles au milieu avec un. 2W. Avec 5 W on peut te voir à 35 milles en bonnes conditions normales, avec une antenne terrestre à 40m

Pour vérifier regarde de temps en temps les statistiques de portée de la station 386 de la Héve, par exemple

www.marinetraffic.com[...]ons/386

Les points verts se sont des classe A, les rouges les B

13 mar. 2020
0

Avec un AIS 5W, entre Sicile et Sardaigne, j'étais vu à 60nm, d'un coté comme de l'autre, alors que l'antenne était très mal placée.
Entre Corse et continent, je n'ai pas eu de coupure du tout, malgré une distance de 60nm des côtes au milieu.

12 mar. 2020
0

@Papy-Zoom : Les bonnes vieilles méthodes sont toujours d'actualité alors ;-)

13 mar. 2020
0

Faisons simple, économique et écologique: change de femme.

13 mar. 2020
3

Pas sûr que ce soit la solution la plus économique...

13 mar. 2020
1

Pas faux, réflexion faite !

13 mar. 2020
0

Je suis un peu étonné des conseils donnés dans ce fil. A moins de se limiter à la traversée de la Manche et d'accepter de ne pas être vu au milieu. Ce qui franchement n'est pas du tracking très performant.

Smartphone et internet veut dire réseau, veut dire être près des côtes.

AIS non satellitaire, veut dire être à portée VHF d'une station terrestre. Et c'est loin aujourd'hui de tout couvrir. Si entre la France et l'Angleterre c'est correct, en Ecosse par exemple on ne va pas pouvoir te suivre très souvent! Perso je suis une flotte de pêcheurs au quotidien pour connaître leur retour au port et organiser le ramassage. Je peux te dire qu'autour des îles ou devant des falaises, ce n'est pas évident du tout. C'est pour ainsi dire non utilisable aujourd'hui.

A mon avis, la seule et unique solution pour avoir un suivi partout de qualité est celle passant par les satellites. Donc matos compatible (AIS satellite, Garmin InReach, balise Spot, Irridium...) et abonnement.

13 mar. 202013 mar. 2020
0

Bonjour @Micmarin, certaines fllottesde pêches (Islandaises) ont un bateau Amiral toujours connectéecté à internet par satellites et sert alors de stations pour envoyer les trames AIS de ses copains vers les serveurs de MarineTraffic entre autres, mais aussi celles d'autres navires.
Chaque fois qu'on trouve fin bateau avec l'AIS sur Marine Traffic, regardez en bas àç droite il y a le numéro de station, vérifiez qui vous capte.

Cela s'appelle du Roaming.

Exemple la station Hakon - Roaming station} - Station #1729
www.marinetraffic.com[...]ns/1729

Peut être peux tu équiper ton plus gros bateau de pêche avec le matériel pour être une station en roaming?

13 mar. 2020
0

Oui, merci Courtox56. Ce système n'est pas pour moi. Les bateaux qui pêchent pour moi sont de petits bateaux côtiers éparpillés tout autour de l'archipel pour relever leurs casiers. En fait cela marche bien avec un SMS. Ils m'en envoient un en rentrant au port.

Mais parfois cela m'arrange de le savoir à l'avance et leur AIS parfois m'aide, mais pas souvent! Il faut dire qu'autour des Shetland les stations terrestres de relai sont rares.

Quand je dis que je suis une flotte de pêche ce n'est pas vrai, je suis une vingtaine de bateaux tous indépendants les uns des autres.

13 mar. 2020
0

C'est fort possible, mais la demande initiale était de visualiser la position une ou deux fois par jour et pas en temps réel non plus. S'il y a une zone de non transmission entre la France et GB, ce n'était pas non plus un problème.

En résumé, je ne demandais pas pour une localisation instantanée. Sinon, le matériel me reviendrait plus cher que le bateau. Et pour un usage plaisance d'un 'non retraité'

13 mar. 202013 mar. 2020
0

Pas de soucis, je répondais à Micmarin

Pour toi Olivier29, un AIS de classe B en 5watts serait le mieux. Tu as l'achat groupé en cours de matériel AIS. Une réduction sensible est à la clef

www.hisse-et-oh.com[...]eur-ais

Il faut juste devenir membre

13 mar. 2020
0

OK Oliver29. Je n'avais pas compris que c'était uniquement pour naviguer entre France et Angleterre.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (196)

Encore la pluie...

mars 2021