quelle est la valeur réelle d'un bateau?

Si on veut connaitre la valeur de son bateau , ou du bateau qu'on veut acheter on peut aller sur ce site

www.bateau.ouest-atlantis.com[...]25.html

Pour un first 25, la valeur varie de 13000 à 15000 euros.
D'ailleurs en lisant la plus part des annonces on trouve un éventail un peu plus large , entre 10 et18 mille euro.
Donc un acheteur qui aurait la même démarche trouverait son bonheur , aurait sans doute l'impression de faire une bonne affaire avec un first 25 à 10000 euros.

Pourtant une annonce est parue hier

www.leboncoin.fr[...]485.htm

5000 euros, on n'est plus sur la même planète. Le vendeur doit être très pressé , doit libérer la place à bref délai , avoir besoin d'argent , le bateau doit être en très mauvais état , le moteur mort, que sais je encore.

Renseignement pris par mel , voici la réponse

bonjour
nous avons un nouveau voilier qui arrivera a quai vers paques
nous cherchons donc à nous séparer rapidement du first25
nous possedons le first depuis 1999 et nous avons decide de le mettre au plus bas de sa cote argus
nous avons navigué cet été sans probleme

cordialement

Ce cas n'est pas isolé depuis quelques mois , en consultant les annonces , où en fouillant un peu on se rend compte que "la valeur des voiliers n'est plus ce qu'elle était" et pas seulement pour les first 25.

On peut voir des étap 22 à vendre à 7000 euros alors que d'autres à 3500 ne trouvent pas preneur, des sangria à 10 000 euro et d'autres en bon état ne partent pas à 5000.
Quelle est donc la valeur d'un étap 22 ou d'un sangria en bon état?

L'équipage
16 jan. 2011
16 jan. 2011
0

13 à 15 000 pour une first 25
ça me parait trop cher, tu as un 30 pour le meme prix, pourquoi se gener ?

17 jan. 2011
0

le marché va plus vite que la base de donnée
mais celle-ci me semble très complète malgré tout,
les valeurs renseignées sont obsolètes,
mais bon,
l'actualité, il faut la suivre online ...

0

ici a st mandrier
j'ai vu un first 25 avec inbord se vendre 5000 euros ,bon courage a ceux qui le vendent 15000 !!

17 jan. 2011
0

Les F25 ne sont pas vendus 15 000
mais à vendre 15 000 NUANCE!! :-D :-D :-D

17 jan. 2011
0

en GB,
ils DONNENT les bateaux en ce moment...

17 jan. 2011
0

ils donnent peut-être les bateaux
mais eux non plus ne donnent pas les places.
Ceci explique peut-être en partie cela ?

17 jan. 2011
0

comment porter un jugement
sur la valeur d'une unité sans en connaitre l'inventaire exact et l'état du moteur , des voiles, couchages etc...
Un bateau en bon état sérieusement entretenu, bien équipé avec des voiles en bon voire très bon état, une survie récente a une valeur bien plus élevée que le même dans un état très moyen.

Il faut comparer ce qui est comparable et ne pas trop consulter ces soi-disant cotes des bateaux qui ne signifient pas grand chose.
Il peut y avoir de gros écarts justifié par rapport à une valeur moyenne "du marché".
Un bateau merdique sera toujours trop cher!!

17 jan. 2011
0

ce 27'
devrait partir a 2500gbp ou 2800gbp. et question tenue de mer ya pas foto...

17 jan. 2011
0

ou celui-ci
pour le prix du 25'... sur qu'a 12500gbp il le laisse partir
cgi.ebay.co.uk[...]4456886

17 jan. 2011
0

le marcher ce casse la gueulle
le pire n est pas arriver ,bientôt le neuf au prix de l ocas ces ce qui ce passe actuellement , combien de bateau dans les chantier sont a vendre et trouve pas preneur et parmi ca en a qu il veule vendre leur épave a prix d or, moi le miens je les acheter une bouché de pain mais avec travaux ces ce que je recherchait d ailleurs car mon bateau va être mis a poils et pas de surprise pour moi et compte entre 1ans 2 ans grand max de travaux dessus apres chacun fait ce qu il veut et voie midi a ca porte mais le choix est dure a faire quand on voie tous ce qui ce pressente . cordialement noël

17 jan. 2011
0

Il y a quelques jours
j'écrivais sur le sujet dans ce fil : www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

17 jan. 2011
0

Valeurs affichée/valeur négociée
Sur ce site, on dispose d'une information intéressante :
www.eurobateaux.com[...]tev.asp
On peut y mesurer la décote moyenne de nos bateaux d'occasion et la décote sur un type de bateau. Attention, quelques bateaux que j'avais repérés et qui se sont vendus avec une faible décote étaient souvent dans un état exceptionnel avec un équipement récent et pléthorique.

Reste une variable essentielle dans le prix d'un bateau d'occasion : la possibilité de bénéficier d'une place au port ou non.

17 jan. 2011
0

marché qui se casse ma figure
à propos le l'Angleterre :
près de chez nous à jersez, c'est le même phénomène.
chez le pro dont je mets le lien, certains prix ont été divisés par deux depuis l'année dernière. je suis moi m^me aller chercher un westerly Konsort bradé à jersey.

regardez par exemple (il y en a pleins d'autres sur le site), ce starligte 30, qui négo et TVA compris ne dépassera pas 10 000 euros.

www.yachtworld.com[...]ail.jsp

17 jan. 2011
0

Pas que le marché qui se casse la gueule
Je viens de passer un coup de fil pour une annonce qui me semblait correcte.
Pas moyen d'avoir la boîte. Un peu de recherches supplémentaires, le chantier est en liquidation judiciaire depuis septembre dernier.

18 jan. 2011
0

Pays
Entre Belgique, Pays-Bas, France Atlantique, France Med, GB, y a-t-il une différence significative du prix des occases ?

Difficile à dire car difficile de trouver des bateaux absolument identiques dans chacun des pays...

A première vue, je dirais un peu mois chers en France Med (à cause du prix des places ?), mais je peux me tromper.

Qu'en pensez-vous ?

18 jan. 2011
0

Pays que tu n'as pas mentionné, l'Espagne
Les annonces que j'y ai vues m'ont paru nettement plus chères qu'en France.
J'ai eu l'impression aussi qu'au pays basque (français) les annonces étaient plus chères qu'en Bretagne, et les bateaux plus gros. Il faut dire aussi que la possibilité de transmission de place gonfle les prix, naturellement ; et que je pense que vu la configuration de la côte, il y a moins de Mousquetaire que de 40 pieds dans le coin.

0

oui pircarre
c'est dans le var et les alpes maritimes que les bateaux sont les moins chers et c'est la aussi qu'il y a le plus de demandes de places de port !

18 jan. 2011
0

je trouve ta démonstation parfaite
Pour bien vendre il faut arriver à persuader au moins un acheteur que ton bateau est exceptionnel, qu'il ne peut pas trouver d'équivalent, que ce soit à cause de son type , de son état , etc
A partir de la si le gars ou sa belle rêve que ce bateau est à lui ou à elle . Il va grimper à l'arbre pour atteindre le prix que tu demandes ou pas loin .

A l'inverse pour bien acheter , il faut se donner le choix entre trois ou quatre, être capable de prendre l'un quelconque de ces trois ou quatre en fonction du meilleur rapport qualité prix et de faire comprendre aux différents vendeurs que tu es vraiment acheteur de l'un de ces trois ou quatre bateaux, que tu es dans la disposition d'esprit d'acheter le meilleur rapport qualité prix . Le gagnant sera celui qui se rapprochera le plus de ton prix, il considérera les autres comme des loosers.

Maintenant négocier à la baisse un bateau dont tu as dit au vendeur c'est le votre que je veux parce qu'il correspond le mieux à mes besoin et par ailleurs , j'ai les moyens , je suis comme tes amis , je ne sais pas faire. Même quand la conjoncture est comme actuellement favorable aux acheteurs

18 jan. 2011
0

J'ai essayé
une recherche sur yachtworld, tous pays et avec des critères d'âge et de taille précis...

Le moins cher est à ....St-Trop. :mdr:

18 jan. 2011
0

rappel d'une règle simple
un bien n'a que la valeur pour laquelle un acheteur (ou les acheteurs) est prêt à débourser pour en faire l'acquisition.
Récemment des amis avaient repéré un bateau qu'ils voulaient vraiment acheter. Après expertise, ils ont voulu négocier à la baisse. Réponse : non pas question, c'est LE PRIX.
Résultat : ils viennent d'en faire l'acquisition au prix du vendeur.
CQFD.

18 jan. 2011
0

la valeur d'un bateau
est basée sur :
- sa côte d'occasion marque/modèle/millésime mais aussi :
- entretien : voiles neuves ou pas, remomtorisation, gelcoat et fortune(s) de mer, gréement évidemment,
- équipements : annexe, portique, pilote, VHF,...
-les travaux à prévoir.

Chaque unité est différente et le prix peut varier énormément selon qu'elle sert de grenier ou qu'elle est restaurée et prête pour le grand voyage.

Il faut donc visiter, et visiter et revisiter encore des bateaux qui correspondent à son projet pour avoir une bonne approche de ce qui pourrait valoir le coup. Ensuite, soit on s'y connait, soit on fait appel à un expert car le diable est souvent sous les parquets, sous la flottaison et dans les endroits peu accessibles.

0

et la gourmandise du vendeur ?
qui croit qu'il possede le phenix ?

18 jan. 2011
0

je prefere
avoir un vieux joujou en monolithique que des récent en sandwich pourrie d osmose car va enlever l humidité dans une mousse mission impossible .

19 jan. 2011
0

je le ces tres bien philippe
mais un mono est plus facile a traiter que les sandwichs ,moins de risque d avoir une récidive.

19 jan. 2011
0

n importe quoi
alors la bravo .
Le polyester n'est pas étanche, c'est le gelcoat qui fait office de barrière.. ou l'époxy.
des connerie j en entend mais la !!!!!!! vient avec moi au chantier et tu verra ce qu il en est et je pense que tu changera d avis de suite .
pour une mousse gorgé d eau ou humidité allé a lorient sur le terre plein en a 1 qui est bouffé comme ca , le proprio est en procès avec le chantier

19 jan. 2011
0

et bien mon pauvre jp
vous êtes les premier a vous plaindre d osmose. alors dire que le gel coat fait barrière est entièrement faut, oui le polyester est poreux y a que l epoxy qui fait une vrai barrière, maintenant soyer réaliste un peu et trouve moi un bateau en sandwich qui a été traiter et qui ne récidive pas !!!!!!!!! je serait curieux de le voir avec mon testeur .

0

il y a des pros
incompetent !tres souvent aussi ! ;-)

0

oui souvent
c'est bon de lire et de se documenter ,en general les mousses airex a cellules fermées absorbent tres peux d'eau ,c'est le balsa qui devient spongieux en vieillissant et dans une moindre mesure la mousse de polyurethanne qui servait avant pour les ponts (dufour)et maintenant pour l'insub (reprise d'eau de 10 pour cent !

18 jan. 2011
0

Pas mal de bateaux mal entretenus
Bj,

Bcq de bateaux sont en mauvais état, j 'avais visité un bateau avec les vaigrages qui pendaient avec des fils electriques volent.
Pas vraiment bcq d'argent pour arranger mais pourquoi le propriétaire n'avait pas fait le minimun, de la main d'oeuvre et un peu d'argent.
Maintenant, arrêter de croire que les vieux bateaux sont bcq mieux etc..... et lorsque je vois des bateaux de 30 ans dans leurs jus et dont les propriétaires mettent une valeur affective.

Ils garderont encore longtemps leurs précieux joujou.

a+

Joël

18 jan. 2011
0

précisément
sur des etap ancien est ce que la mousse servant à insubmersibiliser le bateau reste sèche après 30 ans , ou est ce qu'elle devient humide , favorisant l'osmose?

18 jan. 2011
0

N'imagine surtout pas que ton EdM...
ne risque pas l'osmose!
Cela n'a rien à voir avec le fait qu'il soit ancien et "en monolithique".
Tous les bateaux de cet âge y ont droit.
En ce qui me concerne, le mien, de 1976 a du être traité lorsque je l'ai acheté en 96.
Un de mes amis possède le même modèle de la même année qu'il a du faire traiter quelques années auparavant.
Il existe très peu de coques en sandwich qui n'est pas plus pourri d'osmose que le reste!

19 jan. 2011
0

Il y a moins d'humidité
dans les sandwichs sur mousse à cellules fermées que dans de vieux monolithiques au gelcoat poreux ou mal en point. Le polyester n'est pas étanche, c'est le gelcoat qui fait office de barrière.. ou l'époxy.

Il existe cependant de vieux sandwichs à coeur de Balsa (pont des Amel par exemple) qui souffrent d'imprégnation. Le Balsa devient noir et le pont est mou.

19 jan. 2011
0

le fait d'être un pro
n'autorise pas à venir insulter les membres du forum et à parler mal à quelqu'un qui exprime une idée, il faut se croire bien supérieur aux autres pour parler ainsi

si on faisait le compte des "conneries" dites , la balance ne pencherait pas du coté que tu imagines

dire que le polyester n'est pas étanche est une réalité
dire que le gel coat est étanche, c'est relatif mais pas faux et dire que l'époxy est étanche est aussi une réalité

rien en me choque dans ce qu'a dit l'Ami Piep

et c'est pas parce qu'un bateau pourri à Lorient qu'il faut en faire une généralité

19 jan. 2011
0

seul mon banquier et mon percepteur
peuvent juger de ma pauvreté financière et mes ex professeurs de fac de ma pauvreté intellectuelle

j'ai pas dit que le gel coat faisait une barrière étanche, mais qu'il est relativement étanche, ce qui est une réalité (quand je lave mon pont à grande eau, ça ne passe pas à travers)

en outre je ne vois pas quand je me suis plaint d'osmose (??????)

je me plains le + souvent des pros qui ne jouent pas le jeu normal du forum avec pour seul argument" je suis pro, donc j'ai forcément raison", mais j'apprécie beaucoup ceux qui se comportent bien et cherchent à aider plutôt que dénigrer et je les remercie à cette occasion, ils se reconnaîtront

le problème n'est pas ce qui est dit( la parole est libre), mais la manière qui n'est pas convenable

19 jan. 2011
0

Tu pourrais te renseigner avant d'agresser
Je n'ai pas pour habitude de balancer n'importe quoi sur le forum. Dans toute littérature ou étude sur les polyesters utilisés dans l'industrie nautique, française ou anglo-saxonne, on parle de la barrière gelcoat. Lorsqu'elle est attaquée par un séjour prolongé dans l'eau de mer, l'osmose crée des bulles de tension, sauf sous un gelcoat devenu poreux. A lire pour commencer : www.4-oceans.com[...]ier.asp

Que des chantiers utilisent n'importe quelle mousse pour faire du sandwich, cela peut exister mais les chantiers sérieux utilisent de la mousse à cellules fermées. cf sicomin.com[...]32.aspx

L'inverse remettrait en doute tout les navires réputés insubmersibles par réserve de flottabilité. Il est vrai qu'à la longue certaines mousses réagissent également à l'eau de mer mais il faut des années d'imprégnation et de mauvais traitements.
Voili voilou

18 jan. 2011
0

pas loin
d'être donné :
www.leboncoin.fr[...]881.htm
pour répondre à la question du post:"Quelle est donc la valeur d'un étap 22 ou d'un sangria en bon état? "

18 jan. 2011
0

pas cher ...
mais il vaut mieux s"en débarasser à ce prix que payer 100 eur/mois de parking ou de port

des affaires à faire.....

19 jan. 2011
0

Mon premier bateau
Bj,

Mon premier bateau était un Kelt 6.2m que j'avais acheté avec un copain, nous avions hésité avec un Sangria et mon ami trouvait qu'il était trop grand.
27 ans plus tard, il est difficile à vendre parce que trop petit, comme quoi les temps changent!!!
a+
joël

19 jan. 2011
0

plus cher que y a 10 ans
bonjour

je suis très surpris, on parle partout de crise de l'occasion et baisse des prix.
or, les prix demandés (certs, pas le prix final de vente), est bien souvent + cher que le meme bateau il y a 10 ans !!!!!

En prenant les prix indicatifs des hors série V&V (Marché de l'occasion, 2003 et Voiliers 10-12m, 2006), un Feeling 10.90 de 1989 se vendait en 2003 55'000 euros en moyenne. Il est pas rare de voire des annonces à 65'000 euros aujourd'hui en 2011 :-(
Meme en changeant le moteur...

PS: grosse arnaque ces comparatifs de V&V. Au moins, ils pourraient indiquer que le magazine date de 2003

19 jan. 2011
0

arrêtez de rêver
quand on a pour un même modèle des prix qui vont du simple au double :

un Trident en bon état, correctement équipé, voiles neuves etc comme le mien, si j'en ai un jour 10.000€ je serai content...Dans le même temps, je vois dans les annonces des Trident-poubelles autour des 20.000€...alors qu'il existe sur le marché des sunlight 31 à 27.000€ et des Feeling 326 à 29.000€...cherchez l'erreur.
Le fou qui annonce à 20.000 ne vendra jamais : soit il ignore la réalité du marché (l'offre et la demande, un tout nouveau concept économique, vous connaissez?), soit il a de grosses dettes à rembourser et espère secrètement qu'un fou malade va lui acheter son canote sans réfléchir une seule seconde aux alternatives possibles.

19 jan. 2011
0

je vais être
hors sujet, mais j'avais le même avis que toi et on était plusieurs, pas sur un bateau mais une maison , et un matin le pigeon s'est levé.
Le vendeur entêté et pas pressé s'est bien moqué de nous.
Ce jour là j'ai appris quelque chose.
Tous les matins les pigeons se lèvent, si tu veux les plumés il faut être levé avant eux.... ;-)

19 jan. 2011
0

mon cas
Bonjour,
je vous raconte mon cas qui pourra vous éclairer.
Ca fait 4 ans , oui vous lisez bien 4 ans, que j'essaie de vendre mon bateau et de ce fait je me pose beaucoup de questions.
Donc il y a environ 4 ans, mon bateau était dans les 20 000/22 000 euro vu du marché de l'époque.
une seule proposition à 17000 et une comparaison de mon bateau (Sail 902,moteur fixe , traité anti osmose....) à un autre plus petit (écume de mer, moteur HB pas de traitement),assez surpris j'ai refusé net,sans discuter (là j'ai fait mauvais de chez mauvais) 4 ans plus tard, le marché s'est cassé la gueule, j'ai baissé le prix progressivement pour le proposer actuellement à 15000E.
Beaucoup de visites, bon commentaires, mais aucune proposition de prix.
Que faut-il en déduire, je ne peux même pas négocier.
D'autre Sail 902 sont sur le marché, les prix de 10000 à 22000 , mais celà dépend de l'équipement, et ils ne partent pas!!! alors? il n'y a pas de logique pour moi, donc quoi faire?
bonne journée.
Cdt

19 jan. 2011
0

Mauvais argument...
JC écrit " il y a environ 4 ans, mon bateau était dans les 20 000/22 000 euro vu du marché de l'époque."

Si ton Sail (8.50 m) ne s'est pas vendu il y a 4 ans, c'est parce que la valeur affective que tu lui accordais était excessive. 20 à 22 000 n'était pas la valeur du marché en 2007 mais plutôt 13 à 16 000 €. Grosse différence.

Les First 30 se négociaient autour de 16/17 000 et malgré ses qualités, un Sail ne vaut pas un First 30.

19 jan. 2011
0

sail 902 à 12 500 €
vendu lui a priori

www.annoncesbateau.com[...]68.html

;-)

19 jan. 2011
0

10 000 euros pour un bon voilier de 9 m !
Je connais le Starlight de Jersey dont parle Guillemot précédemment. Il est proposé par un broker autour de 10000 euros (commission incluse!). Il a toujours été parfaitement entretenu et son aspect extérieur est toujours excellent.

Il a des performances et un comportement proche de celui du First 30. J'aimais moins ses aménagements intérieurs mais le cockpit était excellent pour manoeuvrer.

www.yachtworld.com[...]ail.jsp

19 jan. 2011
0

VOILIERS OCCAS
Je consulte les ptt annonces depuis 30 ans,si l'on regarde les prix des années 80 90pour les moins de 8m ,on constate une forte baisse des prix,en moyenne.
UN sangria s'affichait entre 60 OOO ET 85000 F
Un first 25 90000 0 12000
Tonic 23 12000
Kelt 707 60000
FIRST 18 30000 0 45000
EN 2011 UN
SANGRIA 3000 7000 e
FIRST 25 6000 12000
Tonic 23 9000 13000
KELT 707 5000 7000
FIRST 18 3000 4500

Les ptt annonces ont disparu des revues nautiques,les voileux ont vieillis,les places plus rares,dur dur dur
Arnaud

19 jan. 2011
0

avec place
même avec place au port ça ne part pas, autres critères alors!!!!
je pense que la clientelle a changée, beaucoup de coque rapides, de moins en moins de voileux de taille moyenne...

19 jan. 2011
0

preneur de tous conseils
Bonjour à tous, vu le nombre de Sail 902 , si mon annonce n'est pas terrible , je suis preneur de tous vos conseils.
Les photos sont récentes sauf celle qui est sous voile.
j'ai comme l'impression, par exemple pour le traitement anti-osmose, que c'est un argument pour baisser le prix quand celui-ci n'a pas été fait, mais côté vendeur l'argument n'apporte pas un plus.
Vous avez sans doute raison si les photos ne sont pas attraillantes il va falloir revoir ma copie, seulement le reste tient la route, mais ça ce n'est que le vendeur qui le sait, dans mon cas c'est une première main

19 jan. 2011
0

je n'avais jamais entendu parler de ce bateau pourtant
je m'intéresser à tous les 30 pieds de l'époque !

et la signature ça compte aussi, Mauric bien sur, mais aussi Ron holland ou berret (pour ceux qui aiment la muscu à la barre, allez un peu de provoc

:acheval: :acheval: :acheval:

19 jan. 2011
0

oui Guy Saillard est surement tres bien mais il est moins connu
que André MAURIC (First) et Ron Holland (Rush)

c'est cela que je voulais dire

19 jan. 2011
0

Sail 902, Annonce = 1ere impression
Ce bateau n'est pas des plus connus, ceux qui arriveront jusqu'à cette annonce sont soit des connaisseurs, soit arrivés là par hasard.

Lorsque je regarde ton annonce JC22 (c'est bien celui de Perros?), désolé mais ca ne me donne pas trop envie d'aller plus loin (je pense à l'intérieur qui donne, comme ca, l'impression d'être très sombre et très rétro).
Les photos sous voile et au port semble dater aussi.

Ca n'enlève rien, à priori, à ses qualités mais ca peut empêcher l'acheteur de passer à l'étape suivante, l'envie de le voir.

Une annonce comme celle-ci donne plus envie:
www.leboncoin.fr[...]294.htm (d'ailleurs le vendeur ne respecte pas trop les autres en mettant plusieurs annonces...)

19 jan. 2011
0

GS
Architecte Guy Saillard

19 jan. 2011
0

pas de PB
pas de bp dans mon pots, c'est uniquement préciser qui est l'architecte du SAil 902.
Cdt

19 jan. 2011
0

jean a toujours raison!
Mon père a un un First 32s5 signé Berret, et on a fini la première saison avec des bras de catcheur argentin! :-)

19 jan. 2011
0

Les braves gens n'aiment pas que...
Entre le Starlight de Jersey à 10000 € et un Sail 902 en Bretagne Nord ou à La Rochelle, 2 fois plus cher, il n'y a pas photo.

Les "gens" n'aiment pas ce qu'ils ne connaissent pas. Les voiliers de 30 ans en font partie.

La publicité, le marketing ont effectué leur travail de sape. C'est la loi du marché.

19 jan. 2011
0

pas si sûr
je crois bien que le courtier par l'intermédiaire duquel j'ai acheté mon bateau en décembre en a vendu au moins trois, probablement un peu plus, entre mi-août et mi-décembre 2010.
Je crois aussi qu'il y avait pour tous sauf un la possibilité de garder la place au port.

19 jan. 2011
0

Dans tous vos calculs "avant" et "maintenant"
n'oubliez quand même pas la diminution de la valeur de l'argent (l'inflation)

Le plus simple est de dire : il y a 20 ans, un tel bateau me coûtait X mois de salaire. actuellement, il coûterait Y mois de salaire à mon collègue de boulot qui a 20 ans de moins que moi.

Il y a non pas 20, mais 35 ans, un Arpège neuf valait l'équivalent de 20.000 €. aujourd'hui, un Arpège de 35 ans (certes dans un état impeccable), vaut... 20.000 €.

Et un bateau neuf de 9 m : 80.000 €

19 jan. 2011
0

En 1973...
Il y a 38 ans, en 1973, un Poker (Jeanneau de 8 m) valait 70 000 F (sans compter l'électronique 25 000 F) soit environ 11000 €. Et je crois me souvenir qu'un Sangria valait 55/60 000 F.

19 jan. 2011
0

très juste !
rénover ou moderniser une vieille coque coute un tel prix que c'est probablement ce qui va obliger le marché à éliminer les économiquement irréparables ...
acheter vieux et pas cher, c'est bien, mais soit c'est déjà rénové (mais qui a rénové et comment ?), soit on achète sain !
c'est comme toutes les occases,
pas simple, et il faut un peu de chances,
(bcp plus qu'un click sur yachtworld)
car des surprises et des vices cachés, il y en a toujours,
mais bon, je préfère vachement ma vieille coque dans son jus pas chère et des projets (d'amélioration) que ... pas de bateau ...

19 jan. 2011
0

le prix du "retapage"
sur un bateau, je ne sais pas ; mais sur un meuble, un tableau ou une maison, je connais !
J'aime mille fois mieux acheter quelque chose qui n'a pas été retapé : la situation est claire dès le début ; alors qu'on ne peut jamais savoir comment un "retapage" a été fait, ni sa fiabilité, à court ou à long terme. Et si c'est à refaire, on ne repart pas de zéro. Dans le meilleur des cas, il faut défaire, c'est long ; et dans le pire, on défait, et on se trouve devant un bateau qui a été affaibli par des interventions intempestives. Triple travail.
Pour moi, un bateau restauré subit une moins-value ; un bateau entretenu mais non modifié bénéficie d'une grosse plus-value.

19 jan. 2011
0

Pas tous bradés !
Je viens de faire un choix qui ressemble un peu à celui d’Hélène, un bateau ancien avec un peu de travail à faire dessus : voilier de 1976, examiné avec l’aide d’un ami professionnel de la tête du mât au tréfonds des entrailles, parfaitement sain et prêt pour de petites navigations, mais avec pas mal de choses défraîchies à revoir habituelles sur un voilier de cet âge, certaines cosmétiques, d’autres à reprendre à terme pour des raisons de sécurité et pour l’adapter au programme, quelques points négatifs qui m’indiffèrent mais à peser en cas de revente. Coque saine, moteur quasi-neuf, équipement électronique courant correct ++ (GPS traceur, radar, 2 pilotes...), électricité à mettre à jour, pas mal de petites choses intéressantes ici et là. Il y avait le choix avec des bateaux parfaitement restaurés, voire presque complètement remis à neuf : j’ai préféré en toute connaissance de cause un bateau avec une quantité raisonnable de travail afin de ne pas m’y perdre, ce qui me permettra de faire tranquillement bien connaissance avec lui et d’avoir un bateau fait à ma main, sans surcharge ou trucs imposés.

Concernant le prix, je suis le modèle depuis un moment, je me retrouve au-dessus de la moyenne, sensiblement équivalent au prix de départ avant discussion proposé pour la plupart des bateaux de ce modèle, ce qui me semble justifié par le moteur. Il est en même temps passé une occasion à priori intéressante très très en-dessous de cette moyenne, qui aurait pu justifier un transport par la route Méd-Atlantique. Il en est d’autres bien au-dessus de la moyenne, prix qu’on peut justifier par l’état et la restauration. Au final, le coût de revient sera sensiblement identique à des bateaux en très bel état, certainement un peu plus cher, mais il faudra rajouter à ceux-là quelques options existant déjà sur le mien. Dans l’ensemble, je trouve que ce bateau d’une petite quarantaine d’années n’est pas donné comme on le lit partout à propos de la cote actuelle. Le problème de la place de port plutôt bien adapté à mes conditions actuelles a été pesé et réglé quasi-immédiatement avec un peu de recherche.

Tout ça pour dire que tous les bateaux ne sont pas bradés !

Jimmy

PS : la lecture silencieuse mais assidue de Jean et de quelques autres a bien failli me faire craquer pour un First 30 ;-)

19 jan. 2011
0

Tout à fait bien...
... et pas cher du tout. Je les ai regardés partout où je passais, j'ai épluché le site de ton asso, jusqu'au jour où j'ai commencé à m'intéresser au modèle choisi, qui me coûte tout de même le double ! Mais c'est passé pas loin !

C'est tout de même comme donner du caviar à un cochon, mais la queue du cochon frétille !

Jimmy

19 jan. 2011
0

si je peux me permettre
j'ai mis un peu d'argent dans mon Trident, et comme je ne suis pas un imbécile, je sais que je l'ai fait pour mon plaisir et ma sécurité, et que je n'en tirerai rien de plus sur le plan financier...

19 jan. 2011
0

comparons ce qui est comparable, svp ...!
Bonjour,
Seuls me comprendront ceux qui ont, un fois dans leur vie, "retapé" une unité quelque peu fatiguée ...
Ils savent le nombre d'heures de boulot, de recherche, les euros dépensés pour remplacer, améliorer, fiabiliser, refaire propre ....
Alors, comparer juste des prix et des annonces, cela me paraît peu édifiant !
Des vaigrages à refaire, une sellerie usée, un peu de mécanique, une batterie et des cosses neuves, un peu de matériel de sécu manquant, des manoeuvres usées ... c'est quel pourcentage sur une occas à 12000,€ ? et je ne parle même pas de frais "lourds" du type moteur IB à bout de souffle ou rabotage du gelcoat/ osmose ...
Alors je trouve normal que des bateaux ayant peu navigué, bien entretenus et très équipés, soient 50% plus chers que leurs petits copains sur lesquels il faudra bosser et investir un max!
Dans les vieilles maisons, c'est pareil, les acheteurs pensent qu'ils vont rénover 100m² pour "trois francs six sous" ...
Bonne journée
Breizhou

19 jan. 2011
0

ok mais tu as acheté à 8000 € un bateau avec pas mal de choses à faire
mais qui au moins peut naviguer, à 10 11 ou 12 000 tu aurais surement pu en trouver un en meilleur état

AU final ça sera plus cher de retaper mais c'est juste ça permet d'apprendre des trucs sur son bateau

;-)

19 jan. 2011
0

Ah Jimmy tu aurais pu avoir celui la !!!
13 000 prix de départ et qui avait l'air tout à fait bien !!

19 jan. 2011
0

Pircarre, tu dis qu'un Arpège vaut 20.000 euros ?
J'en ai fait une bonne affaire !!! (11000, plus la place).
Sérieusement, j'avais regardé les offres pendant plusieurs mois. Des Arpège, ça allait de 8000 à 27000 euros. Le plus cher avait pont en teck, micro-ondes et compagnie, il étincelait. Le moins cher... sais pas.
Je crois que pour un Arpège il est raisonnable de prendre aussi sain que possible (ou que visible...), et au grand maximum 14000 euros !!! Sauf à avoir voiles neuves et moteur idem.

20 jan. 2011
0

Le mien,
Je l'ai acheté 13.500 il y a 4 ans. Pont et roof un peu délaminés mais je n'y ai pas touché et je ne m'en porte pas plus mal. Pas un poil d'osmose.

J'y ai rajouté un frigo, amélioré l'électricité, mis un GPS traceur et fait une grosse révision moteur.

Comme j'ai envie de changer de bateau pour un peu plus de confort, je pense le revendre à 16.000 comme prix de départ à négocier.

Avec tout ce que tu as raconté comme "petits" travaux (non indispensables mais que tu aimerais faire), je pense que ton prix était bon.

Le principal est que tu l'aimes. Pour toi il vaudra beaucoup plus dans quelques mois.

19 jan. 2011
0

je dirais mm plus
prix de vente du Romanée en 73-81,
230.000 FF, soit environ 30.000e
valeur de vente actuelle, environ 30.000e,
Valeur d'un 33 pieds en alu actuellement ... ?? cher !

19 jan. 2011
0

En gros,
il ressort de tout celà que la valeur du bateau est directement proportionnelle à l'envie de le posséder. Cette envie peut être attisée par quelques artifices cosmétiques, le fait d'avoir ( ou pas ) une place de port, et quelques autres paramètres objectifs ou subjectifs.
J'ai l'exemple sur le ponton d'un Gib Sea 32 de 25 ans en état à peine moyen qui s'est vendu 42 000.00 € au printemps dernier et dont l'acheteur commence maintenant à comprendre qu'il a surtout acheté du travail et de la dépense.
Par contre, un copain n'arrive pas à vendre son Sun Light 30 en parfait état et scrupuleusement entretenu à 35 000.00 €.
Où est la logique ?
J'ai moi même pris la décision de rénover mon bateau actuel plutôt que de le vendre pour en acheter un autre, même si je suis conscient que je ne rentrerai jamais dans mon investissement, mais j'aime bien ce bateau qui me convient parfaitement, et je ne suis pas sûr de trouver l'équivalent en plus récent. Et au moins, je sais ce qui est fait et comment c'est fait.
Maintenant, dans mes calculs pour convaincre mon épouse du bien fondé de mon raisonnement, le facteur sentimental a peut-être joué un rôle prépondérant, de même qu'il pourra aussi fausser l'évaluation du prix de vente si je me décidais à m'en séparer.

19 jan. 2011
1

Prix d'origine/prix actuel d'un GF
J'ai fait quelques calculs concernant le Gin-Fizz:
Il était vendu en 1977 environ 360000 F soit 55 K€ environ en euros de 1977, (je suis un heureux propriétaire de cette belle unité).

1- Cette somme de 1977 convertie en euros et réactualisée de l'inflation correspond à 192223€ en 2011 (séries des Indices de prix à la consommation INSEE), d'occasion un GF vaut actuellement dans le meilleur des cas bien entretenu environ 40000€ (valeur de certaines transactions en 2010) soit: 20% de sa valeur actualisée en 2011 : cela correspond finalement à la valeur vénale des équipements régulièrement remis à neuf dont le moteur, la coque étant comptabilisée pour la moitié de cette valeur au plus.

2 - Pour acheter un GF en 1977 compte tenu du taux horaire du SMIC (1.53€) il fallait 20 années de salaire à ce tarif pour l'acheter, en 2011 le taux horaire est de 9€ il faut donc plus que 12 ans pour l'acheter (ou pour acheter un bateau d'une valeur de 192 000 € ce qui correspond plutôt bien à un 38 pieds de qualité bien équipé).

Il faudrait intégrer aussi le facteur progrès technique et la durabilité ou l'espérance de vie des bateaux construits maintenant et ceux de cette époque. Difficile et subjectif.

En tout état de cause, une étude récente montre que le volume des ventes de bateaux d'occasion reste constant sur les dernières années. La baisse des prix de l'occasion semble par contre importante -30% en deux ans ?

19 jan. 2011
0

une chose est sure
si tout le marché de l'occase se casse la gueule de 20%, admettons, la perte sera plus petite sur le petit que sur le gros, et c'est bibi qui fera une affaire quand il perdra 2000€ en vendant son vieux 8m pour un magnifique Bavaria à barre à roue en ronce de plastique (véritable), valeur 100.000€ à 20.000€ en dessous de sa côte :-)

20 jan. 2011
0

Pas tout à fait
Le calcul à partir du SMIC horaire donnerait 14.5 ans aujourd'hui (passage aux 35 h soit moins de 1 500 h par an contre 1750 avant....).
En tous cas, 192 000 Euros est nettement plus cher qu'un équivalent actuel : Sun Odyssey 36i = 108 000 Euros, First 36.7 102 000 Euros (au hasard).

20 jan. 2011
0

35 heures
Ce que tu soulignes est vrai, mais depuis plus d'un siècle la durée du travail tend à diminuer soit petit à petit soit par à coup généralisation de la 5ème semaine de CP, 35 heures.
En ce qui concerne les 35 heures elles ont donné lieu à des compensations en particulier une plus grande flexibilité des horaires de travail sur l'année. L'entreprise ayant essayé de récupérer par des avantages adjacents cette obligation.

D'accord avec toi pour dire qu'avec 192000€ c'est + cher qu'un équivalent actuel. C'est l' amélioration du pouvoir d'achat (en tout cas du SMIC) et le progrès technologique dans la fabrication industrielle qui permettent ces gains.
On peut faire la même analyse sur les voitures mais c'est plus difficile car les progrès technologiques intégrés sont très importants : une Twingo freine mieux qu'une Porsche des années 70/80 indépendamment de l'ABS qui n'existait pas etc..

Ceci étant j'ai un doute sur la durée de vie des bateaux actuels enfin la taille du GF 11m60 est plutôt à comparer avec un SO/First 38 pour avoir des valeur de déplacement comparable.

20 jan. 2011
0

la blague du jour....
www.leboncoin.fr[...]527.htm :-).......sun fizz à 70 000 euros

20 jan. 2011
0

ooooo que c'est joli
ces petits fils qui pendent au plafond !!!
Qu'est-ce que ça peut bien être ? Puisque l'électricité, il dit, a été entièrement refaite ?

20 jan. 2011
0

je viens d'avoir
un coup de fil du propriétaire du sangria à Vendre à la Rochelle pour 3500e, il vient de le vendre ce matin à huit heures.
Je suis content pour lui.

20 jan. 2011
0

ca marche
pour les bateaux de marques connues.
C'est plus difficile de faire une estimation sur un bateau importé d'un autre pays.
Évidement il sera moins cher que les autres du même age et de la même taille parce qu'il n'est pas connu, et que les gens n'achète pas "l'inconnu", il faut donc un prix attractif.
Pour connaitre le prix de mon bateau, je regarde les petites annonces, et les prix varient pas mal, c'est dur de faire une moyenne.
J'aimerai bien une base de donnée avec les cotes/

20 jan. 2011
0

L'Argus du bateau
en kiosque, ou:
www.eurobateaux.com[...]tev.asp

RV

20 jan. 2011
0

De 170000 (voir L.N. mai 2007) à 100000 euros en 2011
En vente depuis 4 ans ce bateau ne trouve pas preneur
www.barbachante.com[...]tentiel acheteur d'un canot de voyage, je suis forcément enclin à recenser les inconvénients d'un bateau plutôt que ses qualités (...dans l'idée d'en faire baisser le prix) mais dans ce cas, la baisse m'intrigue.On ne peut en tout cas pas imputer pareille baisse au fait que le propriétaire soit dans l'urgence de vendre.Alors ouate?

20 jan. 2011
0

Je pense
que peu de gens (pour ne pas dire personne) ne connaît ce chantier (sauf peut-être à connaître LN par coeur), et que quelqu'un qui dispose de 100 à 150 K Euros ira vers une unité connue... (qui sera revendable le cas échéant).
A lire le descriptif, ce voilier SEMBLE une excellente affaire!!!
Triste, mais Dura lex, sed lex...
je ne sais pas ce que je ferais si j'étais dans cette situation...
Je leur souhaite bonne chance...

20 jan. 2011
20 jan. 2011
0

oui c'est ça
(LNM 43)

20 jan. 2011
0

Si ça fait quatre ans qu'il
cherche à vendre , ça peut devenir urgent précisément .

25 fév. 2015
1

Bjr,

J'ai visité ce bateau en Mars 2011 et je suis reparti avec en 48 heures. Ce que je peux dire c'est que pour acheter ce type de bateau, il faut apprécier le gars qu'il l'a construit, rencontrer l'architecte et connaitre l'engagement qu'il avait dans la construction et puis déjà avoir goutté aux joies de la nav au planning avec des surfs a 18 nœuds.

j'ai bien sur fait moi même des travaux dessus depuis du domaine de l'entretient des 10 ans, mais le bateau est très sein et je pars faire un grosse virée en juillet 2015 que j’espère aussi sympa que les surfs déjà engrangés depuis notre rencontre.

bien a vous.

vidéo de gilbraltar aprés l'achat.

Vidéo devant roscof après un coup de propre hivernal.

26 fév. 2015
0

Le prix de l'occasion baisse aussi parceque le prix des emplacements dans les ports n'arrete pas de monter. Une fois que l'on a acheté on est pris en otage, en moyenne avec une augmentation de l'ordre de 3 % par an (7% cette année et 3 % l'année prochaine), alors que l'on est en déflation et que les salaires et les retraites sont figées. Je crois que tous cela influe sur le prix de l'occasion, la demande se réduit de plus en plus, le temps pour vendre est de plus en plus long, et si l'on veut vendre il faut baisser le prix. Après faut voir l'etat, car remettre en état coûte cher.

26 fév. 2015
0

Miam lnm 43 ! En v'là une vidéo qui fait réver !
Pour revenir au thème, combien t'as cou^^uté ce joli bateau ???

19 sept. 2017
0

Bonjour,

SEQUOIA est de nouveau en vente, nous avons bouffé du mille dans tous les sens en europe, puis apres un gros check-up entre mai et aout 2015, route vers l'ouest, nous sommes au tonga, SEQUOIA est toujours nickel et vient juste de se vêtir d'un nouvelle garde robe, direction la NZ ou la NC, en tout cas je lui cherche un acheteur passionné.

Un voilier unique, maxi rentabilité en terme de ratio NM:plaisir associant le confort d'un bateau de voyage, l'insubmersibilité d'un bateau conçu pour le tour du monde par le grand sud et la performance d'un voilier inspiré par l'expérience de la classe 40.

Voilier en CP epoxy intérieure et extérieure, dimension de coque 13.804.122.8m ou 1.5m avec quille a bulbe de 1.9t relevable verticalement par palan, bi-safran et 2 barres franches.

bateau dessiné en 2000 mis à l'eau en 2003, refité en 2015 complètement, il est en parfaite état et les photos et la liste des équipements le montre.

sequoia-lnm43-fastcruising.jimdo.com[...]french/

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (170)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021