quel vent enregistré au glénan le dim 4 septembre

est ce que quelqu'un peu me dire quel force de vent a été mesuré dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 septembre (le week end dernier) à partir de 5h30 du matin jusqu'a 7h00.
notre anémo est cassé, et j'ai besoin de cette info pour changer mon mouillage.
merci d'avance.

L'équipage
10 sept. 2011
10 sept. 2011
0

Sur les Glénan, je ne peux pas te donner de précisions. Mais tu trouveras sur ce lien que le vent est monté à 40.7 kn à 5:00 heure locale, dimanche 04/09, avec des rafales à 59 kn vers 08:00.
Et vers 20:00, le vent est remonté à 44 kn avec rafales à 63 kn...! Pas mal !

www.infoclimat.fr[...]04.html

10 sept. 2011
0

Attention le vent est donné en KM/H et non en Kn :coucou:

10 sept. 2011
0

bravo, ca change tout entre rafales a 60kn et 60 kms...
donc les rafales a 35 noeuds, ca commence a tendre (le mouillage et le skipper), mais pas la meme chose que d affronter F8

bien vu

11 sept. 2011
0

Oh! Bien vu Hakuna ! Et désolé pour ma bévue !
Effectivement, cela n'a plus rien à voir, tout au moins sur Groix.

10 sept. 201110 sept. 2011
0

merci pour le site que je ne connaissais pas.
ben dis donc , je comprends pourquoi le mouillage a chassé et qu'on a traversé de la pie jusqu'a penfret. Heureusement qu'on assurait une veille et qu'on regardais dehors tout les 1/4 d'heure.
on a pas senti l'ancre ripper. et on a apperçu les rochers de la tourelle a 10m de l'arrière du bateau. le temps de démarrer le moteur et la quille a tapée un peu quand j'embrayais en marche avant. on s'est dégagé dans la foulée et on a trouvé de l'eau libre tout de suite.
avec notre nouveau bateau, on a pas réellement senti la force du vent sauf quand le mat se mettait a vibrer et faisait vibrer l'épontille.
Le confort a tendance a endormir les sens... c'est pas très bon, ça !

14 sept. 2011
0

alarme gps et alarmes haute et basse du sondeur, je suis souvent en solo et je dors moins mal quand ça souffle !

10 sept. 2011
0

Il y a qd même presque 1M1/2 de la Pie jusqu'à Penfret...et il n'y a pas de "tourelle" à Penfret...c'est donc sans doute celle de Bananec qui est plus proche!

11 sept. 2011
0

c'est plus du dérapage, c'est de la navigation à l'ancre ! mdr!
l'essentiel c'est qu il n'y ai pas eu de bobos

11 sept. 2011
0

dimanche a 6h00 il y a eu des rafales à 93.6 km/h d'enregistrées.

et c'est sur l'ile de guéotec qu'on a tapé. c'est vrais que ça fait une belle nave sous ancre seule.

11 sept. 2011
0

Bon, ça ne fait plus que 1M4,mais avec une veille chaque 15mn, personne ne s'en est aperçu!Tu avais mouillé combien en longueur? De quoi est constitué ton mouillage?

12 sept. 2011
0

une fob 12kg et 40m de chaine de 10mm qui étaient à l'eau.

12 sept. 2011
0

Bizarre, j'étais mouillé au vent de Penfret cette nuit là. Il y a eu un peu de vent dans la nuit mais rien de très fort. J'ai quitté ce mouillage vers 7h du matin. Je suis parti dans la pétole. J'étais mouillé sur une spade et 25m de chaîne.

12 sept. 2011
0

et ton nouveau bateau, c'est quoi?

12 sept. 2011
0

Je me suis trompé. J'y étais dans la nuit de vendredi à samedi. J'ai toujours mon bateau.

13 sept. 2011
0

le nouveau bateau c'est un symphonie. Les amis avec qui on était on glissés un peu aussi avec un moody 33 et le même type de mouillage. mais ils n'ont bougés que de quelque mètres.

14 sept. 2011
0

C'est ss doute que tu étais mal mouillé...Quant à faire autant de distance en traînant 40m de chaîne sans que personne ne s'en aperçoive tout en veillant chaque 1/4 d'heure, je reste sceptique...!

21 sept. 2011
0

Mal mouillé, il y a des chances, pour moi l'ancre ne devait pas avoir une accroche correcte.
par contre pour info, trainer de la chaine dans le sable ça ne se sent pas à bord et on a pas identifié les rares vibrations dans la chaine quand on est passé sur des cailloux. je te rappele qu'on avait presque 100km/h de vent dans les dents et que c'était notre deuxième sortie avec ce bateau qu'on venais d'acheter. Alors passer de 7m et 1.4 tonnes à presque 10m et presque 5 tonnes, on ne s'est pas encore habitué à ce bateau.

Qui plus est, la visi proche était merdique alors qu'on voyais très bien le continent. C'est la deuxième fois que je vois ça au glénan. On ne voyait pas les autres bateaux sur les bouées, sauf ceux qui avaient quelque chose d'allumé à bord.

Avec du recul, le seul truc qui aurait pu mettre la puce à l'oreille plus tôt, c'est effectivement certaines légères vibrations dans la chaine. c'est je pense quand on passait par dessus des cailloux. Mais il nous manquait un projecteur pour prendre des repères proches et voir la chasse de l'ancre dès le départ.

21 sept. 2011
0

2 autres moyens en dehors d'une veille permanente
SONDEUR : alarme haute et alarme basse
GPS : alarme de mouillage

21 sept. 2011
0

le GPS 72 donc portable dispose d'une alarme de mouillage très efficace et qui réveille, même pas besoin des batteries. je le mets systématiquement

sinon le sondeur consomme peu le cas échéant mais c'est slt si ça craint un peu que je le mets en route

21 sept. 2011
0

Il peut nous arriver à tous de déraper au mouillage, même avec un excellent mouillage, et en effet une alarme est quasi indispensable la nuit. Un gps ou un sondeur en mode alarme ne consomment vraiment pas grand chose pour la sécurité qu'ils amènent.
Une veille visuelle est vraiment fastidieuse et atteint vite ses limites la nuit, et puis personne n'est à l'abri d'un endormissement passager aussi lourd que bref dont on ne se rend absolument pas compte (même phénomène en voiture), surtout ceux qui s'en croient à l'abri. Ceux qui ne comptent que sur leur inconscient pour se réveiller sont des inconscients, ou des chanceux, ou alors ils ne passent pas beaucoup de nuits au mouillage par temps agité.

21 sept. 201121 sept. 2011
0

FOB de 12kg, en version alu ou fonte ? 12kg en fonte pour un bateau de 5 tonnes, c'est un peu petit.

40m de chaine, mais dans quel profondeur et quel type de fond ? 40m dans 4m d'eau sur du bon sable, c'est beaucoup, mais dans 10m ce n'est pas assez si ça risque de souffler.

Perso, quand je mouille je tire toujours dessus un max en marche arrière pour faire crocher l'ancre et pour tester la prise (sauf dans de la posidonie.)
:litjournal:

21 sept. 2011
0

12kg acier galva, et mouillé dans 1.50m d'eau à marée basse. Par contre je vais éplucher le fonctionnement du traceur dès que je retourne à bord car j'en ai monté un qu'on m'a offert mais je sais pas comment ça fonctionne...j'en suis encore aux cartes papier (et j'aime ça) mais, faut vivre avec son temps... (et l'idée de payer 71 mensualités d'une épave coulée me motive a évoluer... lol !!! )
d'ailleur, j'ai fait le point au mouillage pour expliquer au matelot (3 amers) et la vérif au traceur nous a positionné pile au milieu de banannec. comme quoi, ce jours là fallais vraiment qu'on taquine les cailloux. :-(

22 sept. 2011
0

Tu as oublié de vérifier si ton ancre avait croché, comme le dit Zail, surtout à cet endroit.Et au fait, tu n'avais pas oublié aussi de prendre la météo?

22 sept. 2011
0

Le premier signal d'un mouillage qui décroche dans le gros vent, c'est généralement qu'il se met en travers du vent.

Normallement aussi, dès que tu sors du mouillage abrité, le clapot se fait sentir.

A part ça, dans des conditions pareilles, perso, il est clair que je ne dors pas et que je reste en veille dehors. La seule bonne solution, hors GPS, pour vérifier que tu ne dérapes pas, c'est de prendre un alignement (aligner un truc le plus proche possible avec un autre le plus loin possible). S'il fait nuit noire, alors il faut éclairer au projo un repère proche.

Le sondeur n'est pas forcément infaillible, puisque tu peux dériver en restant sur la même ligne de sonde.

Plus d'un mille de dérive ? Avec une veille tous les 1/4 d'heures ? alors soit le veilleur n'a rien regardé (il veillait quoi, dans la nuit noire que tu décris ?), soit la dérive était supérieure à 5 nd, et dans ce cas il est incompréhensible que le bateau ne se soit pas mis en travers du vent.

Jacques

22 sept. 201122 sept. 2011
0

salutatous

faire la pie/gueotec en dérapant ... tu as eu de la chance de ne pas t'échouer, sur la baleine, sur la tête de mort, sur vieux glénan, et c'est même pas en ligne droite ou alors, tu n'étais pas côté de la pie mais entre bananec et fort cigogne ?

cordialités maritimes
larent le hareng

22 sept. 2011
0

pour Onitsha: la météo prévue pas winguru cette nuit là était de 17 nd avec rafales a 24 nds secteur ouest/nord/ouest a 6h00 du matin. ça a tapé a 50nd.

pour erendil: pas de visi proche, pas de projecteur a bord et un bateau qui traine un mouillage restera face au vent et ne se mettra pas en travers.
la dérive a due être très rapide car a 5h30 j'avais le feux rouge de l'éolienne devant et le phare des moutons sur tribord a 6h00 aussi. par contre aucun profil de cailloux visible vers l'ouest et le sud. juste les cailloux au nord du mouillage étaient a peine distinct avec les lumières de la cote.

et pour laurent: effectivement, il y a un facteur chance assez important pour ne pas s'échouer sur tout les cailloux du coin. Mais c'était bien a la pie que nous étions et non a l'entrée de la chambre.

bon, maintenant, je crois que on peux juste faire le constat sur la distance, mais comprendre comment le bateau a fait une route est/nord/est pour sortir du mouillage et ensuite sud/est pour aller a guéotec, ça restera pour moi un mystère. et surtout a quelle vitesse il a dérapé.

22 sept. 2011
0

Non, pas de mystère! Ton bateau est sorti de la Pie avec de l'WSW, s'est arrèté à la bascule, et straight on sur Guéotec avec le NW de 50nds.Tu as fait 1,4nd de vitesse en trainant 40m de chaine sur des fonds de 3 4 m en évitant les roches de la Pie,puis celles de la tourelle, tu as frôlé Vieux Glénan... puisqu à 6 heures, tu n'as rien vu.Je vais regarder les hauteurs d'eau sur ta trajectoire...www.infoclimat.fr[...]04.html pas de rafale à 50 à cette heure là,c'est pas très loin pourtant...

23 sept. 2011
0

Mais comment il a pu faire tout ça en 1/4 d'heure ? Ou comment Olivier ne l'a pas vu lors de ses sorties de veille tous les 1/4 d'heures ?

Jacques

23 sept. 2011
0

c'est le lien que cite "breizhou" plus haut qui m'a donné 93.4 km/h de vent a ce moment là à la pointe de penmarch. pour moi, ce relevé est une meilleure référence que le vent a groix.
mais bon, l'anémo du bateau est HS et tout ce que je peux dire , c'est que vraiment, c'était très fort. Et que c'est une expérience pas marrante du tout, mais qu'il faut gérer sans panique. et là Mme et le matelot m'on impressionnés. Ils ont tout exécutés sans discuter avec rapidité chacun de mes ordres. Le résultat est que le bateau n'a qu'une petite rayure sur la quille et c'est le principal.

et ça rallonge la liste des travaux a faire cet hivers

.spade 25 kg
.soc de charrue 12 kg pour affourcher
.lest de 10kg pour plomber le haut de chaine (et faire ammortisseur)
.nouvel anémo
.apprendre a se servir du traceur qui pour l'instant de sert qu'a la déco

...et plein d'autres choses

23 sept. 2011
0

Et tu leur a donné quoi comme ordres? Parce que d'après ce que tu dis, qd tu as talonné sur Guéotec,il y avait 40m de chaine dehors et du vent! :tesur:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (155)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021