Quel travail quand on voyage ?

J'aimerais bien avoir vos contributions pour connaitre (par curiosité), les différentes manières d'avoir des revenus durant son voyage en bateau. Eviter qu'une longue croisière soit comme une longue apnée financière, s'arranger pour avoir une activité rémunératrice. Pour que l'on puisse vivre durant son voyage. Ne pas "survivre" de son voyage.

L'équipage
24 déc. 2007
24 déc. 2007
0

Eh oui
C'est souvent la principale raison qui empeche ou a empeche de partir certains d'entre nous dont je suis:-(

24 déc. 2007
0

Elle est trop facile
mais c'est Noel alors pardonne moi a l'avance
"Fait comme lors de ton précédent voyage"
Chante Renaud (Séchand) :-)

24 déc. 2007
0

Quelques idées...
Les "trop" classiques et souvent déraisonnables :
- écrire un livre quand on a pas d'idée.
- faire du charter sur un vieux bateau.
- proposer ses services (mécanique, bricolage) aux artisans locaux qui n'ont, eux-même, pas les moyens de s'offrir le moindre voyage.
- ...

24 déc. 2007
0

Serieusement
tout dépend de ce que tu es capable d'offrir et d'accepter de te faire payer au niveau de vie du pays dans lequel tu stoppe, quels sont tes escales prévues et le niveau de vie de ces pays, rappel dans bien des coins c'est moins de 5 USD par jour.

24 déc. 2007
0

En ballade,

la meilleure des activités, c'est rentier !

Avec un niveau de revenu permettant de profiter des bonnes choses...

Si c'est pour devoir compter chaque cent, en se demandant comment payer moins; et bien que, comme prétendent certains, l'argent ne fait pas le bonheur, j'ai remarqué qu'en avoir un peu rend les choses plus simples...

pfffzzzz

24 déc. 2007
0

Je vois passer
bcp de tour du mondistes. Certains sont rentiers, d'autres rentrent 6 mois par an en métropole pour renflouer les caisses, certains avec un métier comme menuisier qualifié marine ont abandonné l'idée de travailler dans les pays d'Amérique du Sud par exemple vu les très bas niveaux de salaire là-bas et se refont une santé dns les pays à fort niveau de vie.
L'idéal est de partir avec une cagnotte, mais il y a souvent des mauvaises surprises en cours de route, partir en bateau n'est pas comme partir à pied ou en vélo.

RV

24 déc. 2007
0

opticien
j ai bossé plusieurs fois en cours de route en martinique , guyane , tahiti comme opticien mon premier boulot , puis charter avec le voilier ,et de coup de main par ci par la , maintenant je renterais 5 mois/an bossé sur le motor yacht

24 déc. 2007
0

les métiers porteurs dans le monde entier et les grandes cités
la bouffe : boulange, chef, boucher,...
(Pour un francophone, ça peut même être un super plan pour commencer un autre style de vie, car la bouffe à la française jouit encore d'une renommée correcte, fojust mesurer correctement la demande).

medical et paramédical : toubib, dentiste, infirmier, radiologie,...

les métiers "manuels" charpentier, mécano etc... ne fonctionnent que dans les pays occidentaux riches et que si on pratique des prix massacrés. Ce sont eux qui deviennent le plus rapidement les clodos des mers à la moit.

24 déc. 2007
0

et les métiers de bureaux ?
secrétariat, informatique, comptabilité ?

24 déc. 2007
0

dans la veine de Geo
:tesur: vendre sa barque dix de suite a des africains , en retirant vite fait le peut d argent disponible sur place dans ce zoli continent
dire que l on revient le lendemain pour soldé la vente ? :heu:
et profiter de l alisée porteuse d espoir !:alavotre:

:acheval:

24 déc. 2007
0

il peut ossi
braquer une banque non :jelaferme: :acheval:

30 déc. 2007
0

les metiers de bureau
sont tres demandes dans l'outre-mer francais (et puis c'est pas salissant, et c'est climatise)

24 déc. 2007
0

Les règles de base :
- Si l'on veut travailler à son compte, maîtriser un métier suffisamment rare pour ne pas faire concurrence aux métiers locaux.

  • Dans les métiers du nautisme en plaisance, il est facile de se déclarer en "micro-entreprise" pour travailler en toute légalité, mais presque impossible d'obtenir une assurance responsabilité civile.

  • Reste la possibilité de se faire embaucher comme saisonnier par une entreprise locale... mais il faut être "très bon" pour espérer un salaire décent !

  • J'ai vu des jeunes peu qualifiés s'en sortir car imaginatifs et ayant de bonnes facultés d'adaptation.

  • A l'inverse, j'ai vu des gens qualifiés mais trop spécialisés incapables de s'adapter à d'infimes modifications de leurs habitudes !

En conclusion : il faut être vraiment polyvalent, ça aide mais ça demande de l'expérience... durant mon voyage j'ai monté des grues à tour au Maroc, réparé de gros groupes électrogènes aux Canaries, remis en état une usine de parpaings automatisée en Guyane... et même posé des charpentes classiques en bois en Martinique ! Mais là je plaide non-coupable : c'est un copain qui m'avait embauché ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

24 déc. 2007
0

Si tu veux voyagé
tous en travaillant!!!
soit routier :mdr: ils embauchent :heu:
mince je me suis trompé de site :jelaferme:

24 déc. 2007
0

plus sérieusement
si tu es dégourdi de tes dix doigts tu t'en sortira toujours, faut savoir être polivalant dans la vie.

25 déc. 2007
0

Pourquoi ?
Voulez vous donc travailler forcément là où vous êtes, sachant que quand on se balade, on va dans les pays à revenu plus faible ?

Et internet vous en faites quoi ?

Internet, l'or du voyageur en bateau: facturer son activité où le niveau de vie est le plus élevé, vivre là où il est beaucoup moins élevé ...... Quelques mois de travail (ola ! pas trop !), et ce sont pleins de mois de liberté ensuite ...

Et tout ça sans avoir besoin de mettre le pied à terre, et surtout de ne pas être esclave salarié .......

25 déc. 2007
0

Ça, ça parait génial Nicolas !
Peux-tu développer ? :-)

[color=blue]_/)[/color]

25 déc. 2007
0

Depuis où je veux !
J'ai même fait des devis au mouillage à Taormina, entre 2 baignades dans l'eau claire. Entre le wifi gratuit (faut être équipé d'une antenne puissante) et l'accés internet par carte prépayées data (comme en Italie), l'accès internet est de moins en moins un problème.

Ce n'est pas du tout stressant, car nos clients sont très demandeurs de nos prestations, nous arrivons un peu comme des sauveurs (voire pas qu'un peu pour certains clients) et leur permettons de développer leur business de façon très flexible. Nous sommes des ressources nomades et indépendantes, à eux de prendre les commandes, à nous de leur sortir l'étude ..... Ca marche encore plus fort que ce qu'on avait prévu ! Et en plus c'est très amusant !

A 850/1000 €HT par jour de prestation, la caisse de bord se remplit très très vite ........ Et comme en ce moment c'est l'hiver en Mediterranée (même si on continue à prendre le petit dej dans le cockpit comme ce matin où j'avais trop chaud au soleil), on enchaine mission sur mission. Fin janvier, le budget pour 2008 sera plié ! Après, on se contentera de sous traiter et de prendre une marge, on ne va pas recommencer comme avant où on passait notre temps à bosser.

Taper "free lance" ou solo soho" sur google, et choisissez le métier qui vous plait ! Parler plusieurs langues européennes est indispensable, l'idéal étant de pouvoir proposer le "big five" (anglais, allemand, français, italien, espagnol, le néerlandais étant un petit plus)

Vive la technologie moderne, vive l'Europe et vive la mondialisation :-D

25 déc. 2007
0

Vous connaissez

la bourse, si on n'est pas trop gourmant ça permet de vivre...

Cela dit, c'est un boulot astreignant... anxieux, agités, angoissés, craintifs, impatients, inquiets s'abstenir...

De plus, il faut une connexion presque journalière.
J'en connais aussi pas mal qui se sont planté. :alavotre:

pfffzzzz

PS: Joyeux Noel c'est le moment de rever...

25 déc. 2007
0

Il me semble bien
:tesur: qu il y a déja
un Nicolas qui bosse par internet depuis la tunisie ! :heu:

25 déc. 2007
0

ressources nomades
:tesur: facile avec un gazelle comme allié privilégié !! :heu:

que du bonheur pour vous !!:alavotre:

25 déc. 2007
0

avec un peu de chance (et pour faire suite à un autre fil)
ta moitié n'aime pas la voile. Tu la laisses à terre, elle travaille et finance ainsi ton voyage.
Ben quoi? répartition des taches. Ca fait des année qu'elles nous le réclame. :-)

allez Joyeux Noël

STéphane

25 déc. 2007
0

Réaliste
Et si tu sais bien présenter la chose, elle en sera fière :-D

25 déc. 2007
0

Mercenaire,
Bon ok, le bassin d'emploi actuel est pas terrible pour la nav mais faisons confiance à GW pour en trouver de plus sympas à l'avenir...

Sinon les groupes hoteliers français ceinturent le monde, ya surement de bons plans de ce coté.

25 déc. 2007
0

c est vrai
comme le dit Kidd
avec les metiers de bouche du travail tu en as

cuisinier-mieux chef de cuisine-patissier boulanger

un consulting a la journee ou de un mois ou +---refaire ou faire une carte francaise pour un resto qui ne pourra jamais se paye un chef a l annee c est des bon plans
en plus si tu es bon et serieux -pas de blem

exemple--- il y a 25 ans un francais a debarque a captown en afrique du sud -il avait besoin de bosser - il y avait une place de chef patissier a prendre dans un hotel mais il n avait jamais fait de patisserie-le chef francais un ami a moi qui avait besoin d un blanc expat de confiance l a embauche-le noir qui faisait toutes la patisserie lui a montre le travail et en contre parti le francais lui versait un salaire pour cette apprentissage ce qui arrangait bien les fin de mois de ce prof de couleur improvise pour qui le salaire etait de misere du a sa couleur

moralite quand l on veut l on peut

mais maintenant le monde a change -et il faut mieux etre pointu dans sa categorie

quand je suis arrive en russie il y a 9 ans avec un chef 2 macarons michelin il y avait a moscou 8 ou 10 chef francais pas + --avec pas d enorme bagage professionnel
maintenant le recrutement ce fait + au niveau des etoiles michelin

maintenant il y a des chefs russes qui sont capable de faire de la tres bonne cuisine francaise a salaire moins eleve car un expat coute tres cher
donc il faut etre tres pointu ici si tu veux reste
meilleur tu sera -mieux tu trouvera un job
voila bonne fete de fin d annee
martial

25 déc. 2007
0

La bourse ...
... est une bonne solution.
Mais il y a deux manières de pratiquer.
Soit la manière active du day trader qui doit être connecté tout les jours pour suivre et agir en fonction de chaque mouvement de bourse. Il faut une culture boursière importante pour en tirer quelque chose. On peut espérer de bons rendements mais le métier est à haut risque pour les débutants !

Soit la manière pépère, placer sur des fonds commun et suivre de temps en temps. Avec cette méthode il faut pouvoir se passer des revenus de la bourse lorsque les indices sont mauvais et attendre que la bourse remonte pour sortir un peu d'argent. Si on peut se passer de revenu pendant de longues périodes c'est une méthode moins risquée et ne demandant pas de connaissances tres poussées.
Dans tous les cas, il faut disposer d'un capital de départ suffisant.
Revenu mensuel 2000€ = capital de 200 000 à 300 000.
Ouvrir son compte dans un paradis fiscal étant le must pour optimiser le rendement.

Cela dit avec ce capital, les revenus immobilier sont parfois similaires et moins risqués.

25 déc. 2007
0

pour les bateaux en plastique...
réunion Tuperware dans les mouillages forum des Caraïbes + démonstration de maillot de bain mini mini...

Joyeux Noël !!!

a+

Pierr

25 déc. 2007
0

2000 je voulais dire ...
les vapeurs d'alcool de la soirée sont encore là !!!

25 déc. 2007
0

moi , je pense plutot
:tesur: a un rapport de 600 700 euros !:scie:

25 déc. 2007
0

L'immobilier,

c'est 4 à 5% sur base annuelle, avec l'avantage que les biens prennent de la valeur

Malgré tout, il faut connaître les bons plans ( et ça a un coup) pour éviter les problèmes locatifs...

pfffzzzz

27 déc. 2007
0

Panama
Je faisait référence au rapport en bourse ou au rapport immobilier effectivement.
J'ai l'expérience au Panama.
Rapport d'une location d'appartement 8 à 11% selon le type d'appart et surtout son prix d'achat (Il y a de tout)
Je fait à peut pret la meme chose en bourse sur de longues périodes.
Panama est defiscalisé et l'immobilier est actuellement galopant.

25 déc. 2007
0

kouros ..
j'aimerais bien qut tu me dises quel bien immobilier rapporte 200 euros net par mois avec un investissement de 200 à 300 000 euros . si tu connais des plans secrets ça m'interesse j'achète tout de suite. . un bordel en espagne peut etre ? :-p

25 déc. 2007
0

un plan
de travail quand tu navigue !! mais faut pas avoir peur d'en chier un peu c'est de bosser pour la comex qui a des chantiers un peu partout ds le monde !! si tu sais plonger , souder , ou simplement travailler sur des barges pour derouler du cables sous marins ( telecomunication etc ...) tu trouve des missions de 2 a 4 mois tres bien payées!! mais faut pas avoir peur du boulot !! moi j'ai fait quelques mission au large de l'afrique et je gagnais a l'epoque du genre 25000frs par semaine ! bon c'est un peu du non stop mais avec ca tu remet ta caisse de voyage bien rempli ! en plus tu depense rien car ta pas trop de temps et surtout pas d'endroit ! moi ca m'as plus comme experience ! il y a beaucoup de mec qui navigue et beaucoup de plongeurs pro ! l'ambiance est assez marrante !!

25 déc. 2007
0

Agent Secret
Journaliste, Ecrivain, Trader ... tu peux cumuler

26 déc. 2007
0

Voyager toute l'année
au file de l'eau ne pas avoir à se soucier des lendemains, être au soleil sens rien foutre quel pied penser uniquement à sa gueule sens se posé de questions, pourquoi je m'en poserais un petit gas est rémunéré pour gérer mon pognon.
Ah la bourse quel pied, rien à foutre des personnes qui perderont leurs boulot du à une délocalisation, c'est vrai ils avaient cas faire comme moi, et oui cetains pense comme ça, la seul chose qui me console la dedans c'est lorsque j'apprend qu'une personne qui boursicotait vient de perdre sont employe du à une délocalisation et que sont entreprise était cotée en bourse :bravo: c'est ce qui s'appelle se tirer une balle dans le pied. :pouce:

Je pense qu'il est beaucoup plus honorable de voyager et de profité des escales pour remplire la caisse de bord en faisant des petits boulots, plustôt que de vivre sur le dos des autres ;-)

26 déc. 2007
0

Chacun vit toujours un peu
sur le dos des autres : j'ai des clients qui en effet semblent vivre de leurs rentes ou de leurs activités en bourse, ce qui ne me dérange absolument pas, bien au contraire !

Plus ils gagnent d'argent, plus ils peuvent en dépenser, et j'en profite sans me poser de questions ! :-)

Et grâce à eux, je peux dépenser à mon tour pour des trucs pas forcément indispensables, ce qui fait gagner de l'argent au suivant...

Pourvu que ça dure ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

26 déc. 2007
0

Faut pas être naïf !
Et justement, je suis réputé être assez c*n pour faire la différence entre les gens que je considère comme étant "normaux" et ceux, dont certaines entreprises locales pour lesquelles je refuse de travailler !

Ceci juste parce que que je considère que ce ne sont pas des gens honnêtes...

C'est d'ailleurs bien dommage pour moi : je ne deviendrait jamais riche !

Pour l'anecdote, voici ce que j'ai dit un jour à un de mes patrons qui me les gonflait : [i]Monsieur, j'ai ceci en commun avec ces Dames de la rue de St Denis : je ne travaille que pour le fric ![/i]... mais comme elles je choisis... ;-)

[color=blue]_/)[/color]

26 déc. 2007
0

Si vous avez l'occasion......................
.........essayez de voir (revoir) cet excelent film; "Le sucre" de 1978 de Jacques Rouffio, ancien maintenant mais encore excelent et méme si c'est sur le marché a terme et peut étre caricatural c'est une bonne initiation a la bourse......un poil moins simple que ce qu'on lit ici....mais bon....
:heu:

26 déc. 2007
0

vivre sur ses rentes
si elles ne sont pas boursières c'est pas pareille,
je vois que tu réagis en bon commerçant qui pense que l'argent n'a pas d'odeur.
Pour ma part je n'ai jamais eu le sentiment de vivre sur le dos des autres mais d'échanger un travail contre un salaire ce qui n'est pas la même chose qu'un gas qui vit de la spéculation.

;-)

26 déc. 2007
0

qu'entend tu par
gens normaux? avec deux bras et deux jambes! j'en croise tous les jours dans la rue des comme ça, et à première vu ils ont l'aire bien polis et bien gentils et je paris même qu'ils vont le Dimanche matin à la messe, tous ceci ne les empèchent pas d'avoir leur petit portefeuille en bourse, mais evidement ils donnent pour le denier du culte.
Tu parle des dames qui font le plus vieux métier du monde en te comparent à elle, mais en même temps tu dis que tu deviendra jamais riche, j'avais toujours entendu dire que se métier rapportait beaucoup d'argent aux personnes qui l'exercait si elles n'étaient pas maquées, j'avais cru comprendre que tu étais indépendent, je vois que je me suis trompé,ou alors tu sais mal te vendre.
Bon allez j'arrète. ;-)

26 déc. 2007
0

OK avec Tili ...
Quand un speculateur immobilier critique un speculateur mobilier (trader), c de la pure hypocrisie.

L Ethique n est pas une question de metier, mais de personne. Et dans tous les metiers, on peut trouver du mal, mais aussi du bien.

Enfin, les delocalisations n ont rien à voir avec la bourse, mais avec le dvlp des moyens de transports et avec les bas salaires (100$ par mois en BRIC).

Bref, l anonyme Blaise manque de connaissance et son jugement est donc totalement erroné.

Tili, il bosse et en plus, il tri, et ça c est de l Ethique.

26 déc. 2007
0

Bien que pas concerné je vais répondre
Normalement quand tu investis en bourse donc dans une entreprise, c'est pour lui fournir de l'argent et donc lui permettre de se développer donc creer du travail donc des emplois. Tu le fais pour diverses raisons mais principalement parce que tu crois en son potentiel. Alors effectivement apres avoir prêté de l'argent tu en attends une rémuneration : dividende, plus value (lors d'une revente)...

Ensuite effectivement il y a une dérive du système ou pour faire monter une action on va essayer de diminuer certains coût (pour en accroitre les bénéfices) et par exemple délocaliser. Le systeme boursier a aussi grandement favoriser le cotés négatif à travers les ventes à découvert (tu vends des titres qui n'existent pas en espérant les racheter moins chers).

Sinon je ne vois pas trop la différence que tu fais entre l'investissemnt boursier et l'investissment immobilier. Dans les 2 cas tu travailles tu economises et tu places.

STéphane

26 déc. 2007
0

quand tu vends un titre
ton prix plait ou pas, la personne achete ou pas.

0

sauf
si le bien que tu loues tu l'a construit a la sueur de ton front !

26 déc. 2007
0

la bourse
a sa part de risque beaucoup de petits epargnants ont perdu beaucoup avec la bourse ,mais suis d accord avec toi , la bourse a haut niveau c est souvent scandaleux , mais si l action monte l entreprise monte et embauche

26 déc. 2007
0

drole
c'est drole vous parlez tous de speculation mais pas de boulot ???? vs etes tous manchot ou bien

0

ok rolle
d'accord avec toi a cent pour cent !

26 déc. 2007
0

Tu sais serge,

Que l'action monte ou descende n'est pas un problème, il y a toujours moyen de faire des bénéfices... ;-)
Parfois aussi on rate son coup... Là y faut assumer. :alavotre:

pfffzzzz

26 déc. 2007
0

sauf que
l'immobilier lorsque tu le vend ou tu le loue, tu n'oblige personne, ton offre plaie ou ne plaie pas dans se cas libre à la personne intéressée d'accepter ou de refuser ;-)

26 déc. 2007
0

pareil pour tout
quand t'es artisan, on offre plait ou pas personne ne t'oblige à le faire bosser

quand t'es salarié personne n'oblige le patron à t'embaucher,

je ne vois pas de différences, qu'en t'es salarié tu ne te pose pas la question de savoir si tu en fais pour ce que tu es payé, et si un patron à coté te propose mieux, tu iras te vendre sans autre forme de procès

chacun à notre niveau sommes dans l'économie de marché, c'est se donner bonne conscience que de penser que sois même on n'en fait pas parti,

celui qui loue un appart 10 fois ce que peux se payer un mec qui bosse avec son savoir pour un salaire moyen voir mini, n'est pas meilleur ni plus mauvais que le boursicoteur amha,

26 déc. 2007
0

oui sauf
que la bourse ne s'arrète pas à la simple vente de titres!

26 déc. 2007
0

dans mes voyages
les plus peinard malgre des fois des soucis est la location immobiliere , j ai pris cette option

26 déc. 2007
0

Travailler...

en ballade???? ça va pas... :-(
Si vous n'êtes pas capable de commanditer vos choix de vie, restez chez vous...

Quel que soit le domaine, vous remarquerez que ceux qui en connaissent le moins en parlent le plus... :-)
Cela relevé, je n'ai jamais aperçu que quelqu'un refusait, ou même s'interrogeait (sauf l'État pour sa petite... contribution) sur la provenance de l'argent dépoché...

Pour ma part, j'estime que chacun est libre de ses choix, se faire plumer, ou non...

Le seul critère que perso je m'impose, rester dans la légalité en toutes choses ce qui entre parenthèses, me semble être une chose relativement oubliée (par incapacité, fainéantise, ou radinerie je vous laisse choisir) par bon nombre de navigateurs...
Voir les fils sur la radio, la cartographie, la sécurité, etc... ;-)

pfffzzzz

Pour la délocalisation je suis de votre avis cela devrait être mieux réglementé !
Voir interdit dans certains domaines :alavotre: ( heo les paranos de tous poils... réveillez-vous ! :mdr: )

26 déc. 2007
0

question d age
de 20 a 45 ans j aurais put deplacer une montagne a la petite cuillere , aujourd hui a 50 balais , si je trouve un bon plan pour prendre des sous ( en legalité ) je fais et je glande apres

26 déc. 2007
0

non , pour que
:tesur: l action monte , on débauche , pour que les gros puissent prendre leur marge et pour flatter les actionnaires par des dividendes ! :-(

26 déc. 2007
0

Vi , mais là
:tesur: je parle d expérience du groupe qui m emploi : qui vat de l égypte a ma banlieue lyonnaise! :oups:
qui pour faire un coup , a décidé de ce débarasser , en vendant des sociétés, méme acheté depuis peut , pour faire monter l action
mais les grands groupes du BTP , non pas suivit !pour le montant de la transaction
pas grave
:reflechi: à la place ils ont vendus,dans un autre secteur d activité en angleterre ! :lavache:

l opération a très bien marché : +6 points en 2 jours !

26 déc. 2007
0

vivre sur le dos des autres !!
"Je pense qu'il est beaucoup plus honorable de voyager et de profité des escales pour remplire la caisse de bord en faisant des petits boulots, plustôt que de vivre sur le dos des autres"

parce que tu crois que lorsque tu vas faire un petit boulot dans un pays en voie de développement tu fais quoi ?
==&gt tu piques le boulot d'un local !!! alors avant de faire la morale aux autres il vaut mieux réfléchir à deux fois à ce que l'on dit !!

26 déc. 2007
0

Piquer le boulot d'un local...
Ce n'est certes pas une bonne idée et cela peut parfois mal se terminer... c'est pourquoi partout où je suis passé, j'ai fait ma petite étude de marché : "qui ne fait pas quoi"... et j'ai suffisament de cordes à mon arc pour avoir toujours pu m'adapter ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

26 déc. 2007
0

je n'ai pas besoin de m'interroger pour trouver absolument scandaleuse
l'idée que des gens issus de pays riches aillent piquer le peu de travail qu'il y a dans des pays pauvres au lieu de laisser les populations locales en vivre péniblement le plus souvent

car bien sur ce genre de "travailleur" ne va jamais aux Bahamas, à Hawai ou à Monaco, mais toujours dans des endroits beaucoup plus pauvres pour voler plus pauvre encore

je ne suis pas bon en apnée, donc je plonge jamais, mais je vais pas pomper l'air des autres pour autant

amicalement coudegueulistescandalisé

26 déc. 2007
0

pas sur
puisque les entreprises dans les pays riche partent dans les pays pauvre pour enbaucher "local" , beaucoup de constructions nautique partent en tunisie , ukraine pologne et font bosser les gens du cru

26 déc. 2007
0

Je ne suis pas sûr de comprendre
ce que tu veux dire, mais personnellement j'ai travaillé dans pas mal de pays en "voie de développement" en tant qu'employé de grosses entreprises françaises de travaux public, et j'y ai gagné pas mal d'argent !

Mais je n'ai pas l'impression d'avoir "profité" de la pauvreté des gens que nous avons employé, ils gagnaient bien mieux le vie que chez les employeurs locaux !

Sans compter la formation dont ils ont profité : je reçois encore vingt ans après des messages d'Africains, d'Indiens, de Pakistanais et de Philippins pour la nouvelle année, on se demande bien pourquoi ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

26 déc. 2007
0

Bien sûr JP,
et je pense l'avoir expliqué plus haut dans le post "Piquer le boulot d'un local..." ;-)

Mais il est vrai que j'ai de plus en plus l'impression d'être un dinosaure ! :tesur:

[color=blue]_/)[/color]

26 déc. 2007
0

Merci
Merci pour vos contributions à ma question de départ.
En synthèse, pour vivre durant son voyage, il faut :
- avoir investi avant de partir ou durant son voyage (immobilier ou bourse) bref faire travailler ses économies (encore faut-il en avoir).
- faire des petits boulots aux escales : pas vraiment facile, surtout si on va dans des pays faibles économiquement.
- avoir une spécialité demandée dans beaucoup de pays : infirmier, cuisinier...

Personnellement, je ne cherche pas à gagner 1000 euros par jour. Je cherche plutôt à gagner 1000 euros par mois ou moins. Je veux juste voyager et ne pas que l'argent soit la cause d'un retour prématuré.

Renaud

26 déc. 2007
0

Fred, je suis sur que tu comprends bien la différence entre
celui qui va bosser pour une boite en mission dans ces pays et celui qui traine la grolle dans un port en cherchant le petit boulot des locaux

amicalementr

26 déc. 2007
0

Faudrait quand même être très très c...
Pour aller bosser dans un pays où les salaires sont bas pour renflouer la caisse de bord !

Un exemple: j'ai fait changer ici en Tunisie l'année dernière 2 soupapes du moteur (heu, bon, sur une connerie sur laquelle je ne m'étendrais pas .....), avec du coup controle et refection du haut moteur. Ca m'a couté une misère et c'était du super boulot, fait à une rapidité pas possible et avec un gars qui restait jusqu'à 10H le soir pour finir le boulot.

Quel serait l'abruti d'occidental qui proposerait de faire le mécano ici ? Tout ça pour gagner 50 € par jour ? Ici, le mécano tunisien est sur d'avoir du boulot et de ne pas se le faire piquer (sauf par un autre tunisien).

Sinon, on peut proposer dans la gamme des boulot en voyage: ouvrier dans les mines au Bresil, coupeur de canne à sucre au Venezuela, boy boat dans les Antilles, etc, etc ...... Avec 1$ par jour, c'est sur que la caisse de bord elle va vite être radieuse ......

Donc JP, ton indignation part peut être d'un bon sentiment à la base et dans une vision purement théorique, mais est totalement injustifiée (et hors sujet) car dans la vie de tous les jours des gens qui se baladent, cela ne se produit pas pour les raisons précédement exposées. Pas intéressant car ca ne gagne pas un kopek ! C'était bien expliqué pourtant au dessus qu'un menuisier par exemple avait peu de chance de faire son beurre .........

Dans les boulots de voyage, seuls travaillent des gens qui peuvent proposer des compétences qui localement n'existent pas. Au passage, ça devient de plus en plus rare, autant le savoir ....

Mais ce sujet part totalement en vrille, entre philosophicoboursorama et délires de boulots piqués aux locaux, alors qu'à la base, la question posée était de savoir comment gagner sa vie en balade.

Ce serait donc pas mal que ceux qui ont une expérience vécue de la question au travers de leur propre expérience ou de celle de gens rencontrés, la présente, les autres considérations ayant certainement beaucoup plus de valeur sur des forums politicophilosophicodéliristiques ....

Déçu de voir comment ça tourne, mais pas vraiment surpris, en fait ....... :-(

0

tu es bien severe avec les autres nicolas
tu crois que ce que tu fais est superieur aux autres(en termes moraux bien sur!)

26 déc. 2007
0

Nicolas, il me semble pourtant
avoir clairement répondu à la question ici : www.hisse-et-oh.com[...]dex.php Tout le monde n'est pas doué pour le boulot sur la toile en maîtrisant six langues... ;-)

[color=blue]_/)[/color]

0

deja
quand on sait tout reparer sur son bateau ,on gagne beaucoup d'argent!c'est pour ca que j'ai pas d'electronnique:je sais pas la reparer ;-)

26 déc. 2007
0

T es con parfois cobra
:tesur: mais bon , comme tu le fais exprés , on t en veux pas :mdr:

:acheval:

26 déc. 2007
0

il y aurait des vrais thons?
:tesur: j y crois pas !:lavache:

bon , je met pas une ligne appaté à l eau !:heu:
:pecheur:

0

bon !
je vais travailler la maitrise des chiffres ;-)

26 déc. 2007
0

5 ou 7 cartes?
:tesur: le poker :heu:

27 déc. 2007
0

Bon, ben désolé...
je dois arriver aux limites de mon neurone corrodé par le sel et le whisky... :tesur:

Donc : ne pas tenir compte de mes remarques... Et bonne année, bon vent et tout et tout ! ;-)

[color=blue]_/)[/color]

0

excuse moi
grand maitre

26 déc. 2007
0

perso,
je préfère la maitrise des chiffres que des lettres... :alavotre:

pfffzzzz

PS: notez que malgré mon ignorance des choses de la vie, je n'aurais pas besoin d'aller chercher un inconnu pour réparer quoique ce soit à bord... ;-)

26 déc. 2007
0

Pas possible...

T'as déjà vu de l'électronique tomber en panne toi ?

Tu exiges une garantie de 3 ans, comme après cette période, le matos est obsolète, (et que tu as choisi la maîtrise des chiffres) tu le remplaces par du neuf et tu revends l'ancien à un travailleur immigré...

Bénef sur tous les tableaux ;-)

pfffzzzz

26 déc. 2007
0

tu
crois ???

Moi je suis sur qu'y en a qui m'en veulent... :mdr: :mdr: :mdr:

26 déc. 2007
0

Si tu veux des appas,
suffit de demander... j'ai surement quelque chose pour les faire sortir...

Cela dit, j'ai quant même un brol de chez victron (pas indispensable) qui m'a flanché deux fois de suite...

Remballé sous garantie, mais y me gonfle, car on leur demande le schéma et bernique... Y doivent avoir peur que je me lance dans une production parallèle !

En plus, ce ne sont pas des lièvres, le démarrage semble être difficile

Pour revenir au sujet, je trouve que travailler est incompatible avec une bonne gestion du voyage :alavotre:

pfffzzzz

26 déc. 2007
0

T'as bien raison,
ça pourra aussi te servir dans deux jobs dont personne n'a encore parlé, et qui peuvent être intéressants lors d'un trip !

mahjong & poker...

pfffzzzz

26 déc. 2007
0

ouvert,

c'est plus amusant... ;-)

pfffzzzz

27 déc. 2007
0

P2, Fred,
Vous donnez l'exemple le plus fidèle de la question que je me pose, à savoir si cela sert vraiment de communiquer, tant je me demande si vous avez réellement lu ce que j'avais écris .....

Fred, c'est du dialogue de sourd, j'ai répondu exactement avec la même idée que toi, et tu me renvoies une opposition !

27 déc. 2007
0

je pense surtout que la vraie question posée est
"comment faire quelque chose quand on a pas les moyens de le faire?"

et la réponse échappe totalement au rationnel et à l'analyse, donc au conseil extérieur

amicalement

27 déc. 2007
0

pour etre encore plus clair,
si on répond directement, çà colle pas pour certains

si on fait des circonvolutions oratoires pour faire passer le message sans choquer, çà ne va pas non plus pour d'autres

ma réponse directe est la suivante

"si t'as pas les moyens de partir, reste où tu es"

c'est mieux comme ça?

a+

0

ben moi
j'ai jamais eu l'intention de travailler en voyage,je prefere economiser avant et vivre simplement pour mieux me meler a la population locale ;-)

26 déc. 2007
0

Il reste une solution ultime !
Travailler ses annuités, et toucher sa retraite.

:acheval:

27 déc. 2007
0

si tu connais
bien le milieu ou que tu as un bon CV mecanique hydraulicien, electro en PLC ou instrumentiste tu peux faire des missions en spot sur des plates forme de forage ou de production pétroliere , ça paie pas mal ( 800 a 1000 $/j )il y a énormément de demande , il y a des sites de recrutements spécialisés dans se domaine sur le net .

27 déc. 2007
0

du concrêt en marche!!!!!
on devrait partir en 2010.
pas fortuné,pas quadrilingue,pas boursicotteur,pas........bref!.on a pris l'option du boulot, facile!, on a pas le choix.
On a acheté un tabac,presse en 2003(a l'agonie),je retape une maison pour louer. la revente du tabac,couvrira l'achat du bateau, le reste +les 2 locations(notre maison),pour la caisse de bord.Si j'ai le temps et le courage, je refait une 3ème maison.Mais comme citer sur le fil,on a plus 20ans(50),et c'est un peu plus dur le matin euh!!! le dos.... evidemment.
voila modestement le projet financier.
bien sur je n'exclue aucune opportunitée en cours de route, mais j'en ai un peu marre de bosser!!!!.
bonne fête à tous.

27 déc. 2007
0

A voir les réponses proposées,
on devine la moyenne d'âge.

Partir à 20 ans, ce n'est évidemment pas la même approche que partir à 5O ans. Et je ne parle pas des retraités.

Et partir, c'est aussi décider de partir à l'aventure.

Un mot de plus en plus déplacé.

27 déc. 2007
0

L'aventure
L'aventure c'est une aventure humaine, découverte des autres etc ..
si c'est une aventure financière ça s'appelle une galère !!!

27 déc. 2007
0

Ami Atlante, je te trouve
un peu brutal, mais il y a un fond de vérité dans ce que tu dis.
Je pense qu'on peut partir faire un tour du monde sac au dos et que la vie au quotidien fait qu'on peut assez facilement se débrouiller pour pas cher.

En bateau, ce n'est pas la même chose. Il y a souvent des pépins et des frais non prévus en cours de route. Je ne citerais que les pbs de pilote, de moteur, de gréement, de voiles, etc.. qui, à chaque fois, représentent des budgets non prévus et parfois conséquents.
Sans compter les vols de papiers, d'argent ou d'annexe et les pbs éventuels de santé.
Je recommanderais d'avoir une maman comme tu le dis, ou au moins un plan B pour se sortir de ce sac d'embrouilles.
Au minimum, un peu d'argent de côté pour se payer un vol d'avion retour.

Maintenant, c'est également une question d'âge. On fait à 20 ans ce qu'on ne ferait plus à la maturité..

RV

27 déc. 2007
0

pas la peine
de partir a l autre bout du monde pour se faire voler agresser etc ... en france on est pas mal la dessus . c est sur il y aura tj des exemples de voyage raté galere etc ...mais en guyane antilles francaise tahiti etc... beaucoup de voyageurs refont la caisse du bord . la vie est pleine d injustice coté fric beauté santé etc .. faut juste slalomer honnetement dans le merdier de l existance

27 déc. 2007
0

exemple de boulot trouvé en cours de voyage
Tahiti, papeete : responsable du developpement commercial de l'aéroport ....

Mieux payé que cireur de chaussures au Brésil ...

27 déc. 2007
0

et des aventuriers dans ce genre
j'en ai connu et aidé (meme financièrement) quelques uns qui se retrouvent à l'autre bout du monde sans argent ni papier et qui appellent leur maman pour qu'on les rapatrie en france après s'etre fait tout voler... alors les petits aventuriers baba cool qui comptent sur les autres pour financer leurs délires restez donc dans les jupes de maman ça vous évitera quelques grave désillusions sur la nature humaine !!!

27 déc. 2007
0

je ne fais de généralités
mais j'ai croisé quelques exemples frappants : un voyage en voiture en Afrique à plusieurs. l'un d'entre nous, pas un sou en poche décide de ne pas revenir, de rester en cote d'Ivoire meme après que nous ayons essayé de l'en dissuader. Il était tombé amoureux d'une locale. Après avoir habiter avec elle quelques semaines il se fait jeter après s'etre fait tout voler et avoir choper le palud. Nous lui avons payé son billet de retour ...
Au Brésil je suis contacté par un français qui était arrivé avec un visa de touriste persuadé qu'il était très facile de rester travailler et que sous prétexte qu'il était européen tout allait lui tomber dans les bras et qu'il était attendu comme un messie. résultat :appel à l'aide après avoir laissé passer la date de retour : se retrouve en illégalité et demande de l'argent pour revenir en france.
Au Brésil encore croisé un couple de français sans un sou dans un bateau complètement pourri persuadés qu'ils allaient pouvoir rester travailler sans visa. avec cet espèce d'angélisme qui raconte que sous prétexte que les populations sont pauvres elles sont gentilles, accueillantes et que l'amour du genre humain va résoudre tous les pbs ....

par contre j'ai aussi rencontré un petit gars de 22 ans qui voyagaeait depuis deux ans en vélo depuis la France jusqu'en Inde. en Inde il se fait arnaquer et voler. mais il se prend en main et réussi à rejoindre l'Afrique ou il descend jusqu'en afrique du sud. Là, il se fait tabasser, pisser dessus et laissé quasiment pour mort par deux blancs qui lui reprochainet d'avoir aider une mère black à traverser une rue. Il s'est rendu au port ou il a proposé d'embarquer contre tous les travaux domestiques et de manoeuvre. il a trouvé un bateau et est arrivé au brésil. meme s'il a fallu lui donner quelques sous il s'en ai sorti tout seul ...

je veux juste dire que pour beaucoup de jeunes européens innocents, les pays du tiers monde (ou émergents) représentent faussement un paradis adns lesquels la vie est facile, les gens sont gentils ( parce que pauvres et soit-disants non pervertis par notre société de consommation!!) alors que c'est le contraire :
Dans ces pays, c'est la loi du plus fort, la loi de celui qui mangera du pain sur celui de son voisin et que le respect de la personne humaine est quasiment inconnu. Alors un petit jeune innocent qui arrive est immédiatement vu comme une proie à plumer. Je veux juste dire ça.

27 déc. 2007
0

a qui le dis tu! rolle
ma femme vient de se faire braquer au magazin,+agression avec pistolet,et attacher le temps de piquer les cartons de cigarettes!!!.
On est dans un petit village de 2000 habitant tranquille, calme et voila, 2 connards de font bouillir de rage. Comme quoi !!!!!

27 déc. 2007
0

ça m'étonne un peu
que personne n'ai parlé des charters.
quelques uns en vivent , non ?
ou alors c'est une galère administrative et on en revient aux histoires de pavillons..?

de pouvoir mettre son bateau à profit quand on voyage me semble être la meilleure solution...utopie ?

27 déc. 2007
0

normal
le client du charter paie cher

donc il en veut pour son argent

et il est rare que celui qui veut vivre de petits boulots par ci par là, soit en mesure d'en donner pour son argent au client du charter

en fait, le charter, c'est une vraie activité professionnelle avec tout ce que ça comporte comme organisation et investissement préalable

amicalement

27 déc. 2007
0

pas forcément,
charter pas forcément pour millionnaires mais abordable pour avoir plus de clientèle.

27 déc. 2007
0

pas vraiment
sauf à attendre le client au bord du quai et tu peux attendre très longtemps, un voyage charter passe généralement par des agences de voyage qui fonctionnent comme si tu était un hôtel, avec des standards de qualité et de service habituels à la profession

donc penser faire du charter avec un sangria et grillades et WC sur la plage, dorme dans un duvet dans le cockpit, c'est pas vraiment fait pour marcher sauf à rester extrèmement marginal, donc peu rentable

amicalement

28 déc. 2007
0

le charter
engendre beaucoup de contraintes financiaires et de sécurité ! assurance etc ...et de plus c'est vrai qu'il faut du service !!! mais avec un petit bateau tu peux faire des sorties a la journée pour faire connaitre les sensations de la voile !!!

29 déc. 2007
0

Il y a quelques cas
de navigateurs qui pour "mettre du beurre dans les épinards" (et non pas pour en vivre) font des sorties à la journée pour pas cher. Ils trouvent occasionnellement des clients par le bouche à oreille, n'en font pas un business et n'en deviennent pas riches . Ils peuvent emmener un couple comme on emmenerait des amis...

28 déc. 2007
0

Depuis un ou deux ans
une loi existe au niveau réglementation française et peut-être international, qui oblige toutes personnes voulant effecter du charter à faire un stage en hospital d'une durée 3 mois (bloc opératoire).

28 déc. 2007
0

Pas du tout, Blaise
La seule obligation est de suivre le stage Médical 2 d'une semaine.

RV

28 déc. 2007
0

excuse mais
j'avais lu ça à l'époque dans la presse.

29 déc. 2007
0

J'ai suivi toutes les saisons
d'urgence. Ca compte ou pas?

STéphane

29 déc. 2007
0

regarde sur le fil
du gilet obligatoire le 1 janvier , captain hervé , explique qu une annexe c est retourné , bilan 2 morts le skipper a ete condané car ils n avaient pas de gilet sur eux ...

29 déc. 2007
0

ou
laisser leurs nanas a d'autres et t'occuper du mec !! :mdr:

ben quoi ont est pas racistes hein :mdr:

30 déc. 2007
0

J'ai vu des photos
ainsi faites, absolument magnifiques, du vrai boulot de pro ! :-)

J'en ai même vu une chez un client qui avait demandé au photographe d'enlever sa maîtresse qu'on voyait sur le pont ! :mdr:

[color=blue]_/)[/color]

29 déc. 2007
0

pour en avoir fait
pas mal avec mes differents boats , aux antilles , course transat avec equipiers payants , en med et meme descente de la soane et rhone .... jusqu au jour ou une cliente c est fait agressé a st lucie , on lui a eclaté la tete a coup de pierre ..... rapatriment sanitaire dans la nuit a FDF , heureusement bien finit pour elle , mais la j ai pris vraiment peur , pas vraiment assuré pour le charter , le cpl ont ete cool rien reglamé mais ils auraient pu me faire des soucis . aujourd hui il faut les diplomes , boats adapté , assurance special etc ... mais si tu t en fout de tout ça , du boulot au black pour faire balader des gens , no souci , tu trouves assez facilement

29 déc. 2007
0

çi t'est grand beau et fort,
tu peut toujour etre etalon pour nanas de riches touristes :mdr:

ben quoi !!!! :mdr:

30 déc. 2007
0

En Martinique,
...ou plutôt dans les iles aux alentours, un gars vivant sur son bateau venait au devant des bateaux sous voiles avec son annexe et les photographiait.
Il tirait ensuite sur une imprimante du bord un/des clichés au choix à la demande.
Ca marchait plutôt pas mal son truc, c'est toujours agréable d'avoir des photos de son bateau au large sous voiles.
A 20/30 euros le cliché, ça peut vite remplir une partie de la caisse de bord.
F.

30 déc. 2007
0

conclusion personelle
il est+ simple et + rentable de travailler d'abord, et partir ensuite, avec des sous, quitte a faire des breaks sabattiques de temps en temps.
... mais chacun doit faire sa propre chanson

02 jan. 2008
0

net and co
De mon côté je recherche actuellement le moyen de travailler par le net.
Le travail à la maison tend à se développer ... après ta maison ne doit pas nécessairement être à 10 km de la société ... avec le net 10 km ou 3000 km ne fait pas de différence.

Le problème reste à trouver les entreprises qui te paient à la tâche et de développer un environnement de confiance.

Je dois dire que je suis de formation informatique avec 12 d'expériences, c'est pourquoi je recherche dans cette direction.

Si j'arrive à mettre sur pied ce projet je vous le ferai partager.

bonnes nav
D.

02 jan. 2008
0

moi je prépare.....
mon départ comme ça...j'ai une petite boite dans le batiment, qui bosse pas mal je suis actionnaire majo, j'ai un appart que je loue et une baraque sympa que je vais louer uniquement l'été et a la semaine le tout encadré par une agence spécialisé pour éviter les emm...je gagne moins....mais pas de soucis ça rentre cash tous mes bien immos sont sous crédit et avec un prix marcher de location actuel , aprés étude il m'en reste encore un peu, actuellement je continu a épargner les dividendes de fin d'année pour l'achat du bateau ( c'est pour bientôt!!) j'ai déja des acheteurs pour une partie de mes actions
ce qui va me faire un pécule que je vais placer en banque peu pas vous expliquer tout pas banquier!! , fond garanti et rapport annuel 6 a 7%
(BNP PARIBAS)si besoin je vous file les coordonnées de la nana qui gére ça a Paris, je garde une partie des action pour revenu annuel,je bosse par internet pour ma boite 1 fois par semaine(gestion) avec un petit salaire en cumulant tout cela représente un revenu mensuel suffisant pour voyager toute l'année et si besoin est...ben je ferais quelque sorties a la journée en essayant de faire participer les locaux ...
donc pour moi il vaut mieux bien préparer avant sont départ pour limiter les soucis financier en cours de voyage vu les imprévus qu'il y a voila un petit plan simple en toute simplicité.
amicalement. Mav

03 jan. 2008
0

banque
salut mav,

J'espère que tu as bien bouclé ton affaire avec les banques car je suis toujours sceptique quand un conseiller (VRP la plupart du temps de nos jours) te vend un portefeuille qui raporte 6-7 % (qui me semble être un bon rapport) avec capital garantie ...

Dans mes diverses expériences le capital n'était garanti qu'en partie (malgré ce que pouvait dire le conseiller).

je ne remet pas en cause ce que tu veux faire, juste de te dire de bien éplucher ce qu'ils te vendent ... car les banques sont bien des vendeurs et tendent à abuser les gens (je généralise bien sur hein ... certains font encore leur travail correctement) ...

En tout cas, tu semble vraiment bien avoir réfléchis ton départ ... félicitation et profite bien :-)))

A bientôt ici ou ailleur
D.

03 jan. 2008
0

merci.....
oui bien sur je vais bien controler tout ces propositions , j'ai déja dans le passé fait une petite affaire comme celle là a un niveau bien moindre mais qui a fonctionnée correctement je vais essayer de refaire de meme.... et oui rdv ici ou ailleurs...

amitiés

Mav

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (192)

mars 2021