Quel reel angle de remonté au vent sur un croiseur en balade

Bonjour
Plus on cap moins on va vite et plus on derive. Et la VMG ne tiens pas compte de la dérive.
Moi qui debute Je me pose la question de l'angle de remonté bord sur bord qu'on peut esperer raisonnablement en croisiere avec un croiseur lambda ( je ne parle pas de bateaux de regate en pilotage grand regatier).
Je lis ici et là "bord carrés" soit des 90° bord sur bord. J'ai essayé au mieux je fais 120° bord sur bord et environ 130° à la trace GPS.
.
Est ce moi novice qui suis , grave dans les choux ? Ou les 45° de cap que l'on lit partout relevent des bistrot de l'America cup à Marseille?
.
Cordialement

L'équipage
05 juin 2014
05 juin 2014
0

130° trace GPS, ce n'est vraiment pas bon.

Moi je fais 90° trace GPS. Et je ne considère pas cela extraordinaire. Mais c'est ce qui donne la meilleure VMG avec mon gréement de cotre.

05 juin 2014
0

je fais 90 à 100° il est vrai que mon bateau est un deriveur integral

05 juin 201405 juin 2014
1

la plupart des bateau de croisiere, en sloop font de 40 a 50 degres du vent reel (80 a 100 bord sur bord). Certains sont meilleur au pres, comme les dufour ou les swan. Ca depend de la forme de la coque, du greement, du courant et aussi du capitaine.
Apres j ai rencontre pas mal de mytho sur lagoon qui m assure faire entre 25 et 35 degre du vent, et sans le moteur s il vous plait !! Pour avoir eu un cata par le passe, je prenais tous les lagoon au pres, et pourtant je faisait guere mieux que 50-55 degre du vent reel.
mon bateau, 40 pied, lavranos, croiseur qui a fait de la regate, bien regle au pres c est 42-45 degres du vent reel (sur la trace, pas l anemometre qui bien souvent est a cote de la plaque)

05 juin 2014
1

Hello , pour ma part , 100 degrés d'un bord à l'autre avec mon challenger scout . :-D

05 juin 201405 juin 2014
0

100° en louvoyant par vent medium (Sunshine). Gagner quelques degrés sur cette valeur demande beaucoup d'effort de réglage...

05 juin 2014
2

Le GPS donne la route sur le fond, il intègre donc la dérive due au vent.

Par ailleurs, la capacité d'un voilier à remonter au près dépend n otamment de l'état des voiles en plus des réglages bien entendu. Il sera difficile d'avoir un bon résultat avec des voiles usées par le temps.

05 juin 2014
0

Salut Papy-jame
Comme on a le même boat (à la différence que le tien est un quillard et le mien un deriveur lesté avec GSE !!).
Comme toi, je fais environ 120° bord sur bord (en vrai entre 110 et 130° en route fond). Mais il reste à comparer les vitesses, donc le VMG ...
Donc je vais pouvoir venir naviguer avec toi dans ton coin sans être trop largué !. J'espère que tu n'es pas dans les choux parce que sinon on est deux ...

Pour les bords carrés, cela signifie ne pas progresser vers la destination, donc 180° bord sur bord (ou par rapport à la route fond précedente) ou 90° entre la route fond et la direction du vent reel.
Par contre, le VMG tiens compte de la dérive puisqu'il est calculé à partir de la projection du vecteur vitesse fond sur la direction de la route désirée.

05 juin 2014
1

salut Lor Eole
Ok les bords carré ce serait donc 90 sur chaque bord. Mais là ce n'est plus du louvoyage.
La VMG prendrais en compte la derive ? C'est donc l'angle GPS sur une distance/temps.
Cher ami on est de tres mauvais voileux dans cas : La polaire du site du Flirt donne VMG à45° à 4,5nds..... "max stable" à 50° à 6,4nds....pire pour moi....65° à 7,4nds . Perso jamais je n'ai atteint une vitesse pareille.
:-( Je suis nul.
.
Cordialement

05 juin 2014
0

Tu me rassure un peu mais....comment faisait il de pareil perf ?
Sacré boulot que de relever sa polaire.
Bon courage :tesur:

05 juin 2014
0

J'ai vu la polaire qui a été généré à partir de mesures de vitesse. Perso, je suis bien en dessous de ces perfs ... J'ai commencé à la rectifier avec mes propres mesures mais comme cela dépend des conditions de mer et de vent il y a beaucoup de points à enregistrer et cela prends du temps ...

05 juin 2014
0

Petit rectif pour lor’ eole.
le VMG ne tiens pas compte de la dérive quelle qu’elle soit.
Il est calculé par une centrale de nav, girouette anémo et speedo pour donner le meilleur gain de remontée dans le vent. Elle projette notre vitesse surface sur l’axe du vent réel.
Le VMC lui est calculé avec le gps qui donne la vitesse de progression sur la route qui peut être dans le cas qui nous intéresse l’axe du vent. Elle projette donc cette fois ci la vitesse fond sur un axe défini par un way point

05 juin 2014
0

Salut,
Exact pour VMG et VMC, à vouloir simplifier les réponses j'ai travesti les définitions ... :jelaferme:

D'ailleurs sur ce point il y un très bon article de olivier CHAPUIS dans son blog sur Voiles et Voiliers : olivierchapuis.blogs.voilesetvoiliers.com[...]mg-vmc/

05 juin 2014
0

30° de l'apparent selon l'anémo et en gros 45° du réel dans les faits donc en tenant compte de la dérive, donc 90° d'un bord a l'autre avec mon GS46 qui est un bateau de près. Sur les bateaux de régate j'entends qu'on descend à 28° de l'apparent en gros, mais pas beaucoup mieux. cordialement, Pierre

05 juin 2014
0

Entre 90 et 100 selon la force du vent .mais plutôt 90

05 juin 2014
0

Sur un croiseur sans être au près serré, sans trop giter, je dirais qu'au delà de de 110° à 120° bord sur bord (soit 55° à 60° par rapport au vent réel) ce n'est pas raisonnable et qu'il faut procéder à quelques réglages car on mettra du temps à remonter au vent.
Pour peu qu'il y ait un léger courant contraire, on risque de prendre beaucoup de temps.
Généralement, je suis à 35° du vent apparent ce qui donne sur trace GPS hors courant un peu moins de 90° bord sur bord.
Je plafonne en vitesse à 5 à 6 noeuds au près voire 3 à 4 si clapot/houle et vent. La dérive peut donc être élevée et la route fond suivie catastrophique si de mauvaises conditions sont réunies (courant + vent + clapit/houle).
Au delà de ces considérations, tout dépendra du temps que l'on a ou que l'on se donne pour faire le parcours. Si on a le temps, pourquoi ne pas rester à 60° du vent réel, tirer plusieurs bords et en profiter pour garde une ligne à la traîne !

05 juin 2014
1

Avant de faire les mesures.....quel est l'age de tes voiles ?et donc dans quel état sont elles ?

05 juin 2014
0

Bonjour
Je veux bien que mes voiles soient pourries, probablement d'origine elles ont les bisous delavés en haut, soit 35ans. Je veux bien aussi être un gros mauvais (probable).... Mais en faisant du 110° mon boat n'avance presque plus et de temps à autre mon génois même bordé à toc se devente.
Comment avancer plus pres avec une voile bordé à fond et limite déventé !?? Si il y a limite absence de gonflage de la voile comment reduire encore l'angle ? L'age du genois donc son rendement n' à rien à voir avec le fait d'être deventé. Est ce le point de tire qui est trop débordé ? Idem pour la GV la bome au centre, que son rendement soit pourri ok, mais elle devrait être globalement gonflée et test à 90° c'est pas comme ça. Aurais je avec Lor Eole un pb de compas ?
.
Cordialement

05 juin 2014
0

Pb de compas ? Tu parlais de trace GPS au début ! Avec le temps, les voiles deviennent des sacs avec un creux qui se déplace vers l'arrière et qui empêche de remonter au près.

La force du vent joue. Meilleur cap réel avec 10nds de vent qu'avec 5 ou 20.

Les points à vérifier pour le cap :
- tension de la drisse de génois (à la limite d'avoir des plis le long du guindan, sauf très petit temps)
- tension du pataras (l'étai doit être vertical)
- écoute bordée jusqu'à ce que l'envergure du génois soit presque à plat
- position du charriot (trop pris : sac qui referme, pas assez : perte de puissance dans les hauts)

Si malgré tout ca, le creux de ton génois reste reculé au-dela de sa moitié, pour moi, pb.

je trouve ce bouquin plutôt bien fait :

Bien naviguer et mieux connaître son voilier
Par Gilles Barbanson,Jean Besson.

Il est sur Google.

Bonnes navs.

05 juin 2014
-1

Merci beaucoup pour ces conseils
cordialement

06 juin 2014
1

He ptiplouf dis moi quelle forme il peut avoir ton génois avec un étai vertical?
Elle doit être carrée ou rectangulaire et comment tu le fixes en haut du mat?
Y a une erreur quelque part.
:alavotre: :pouce:

05 juin 2014
1

la forme d'une voile est très importante
un sac avec le creux sur l'arrière te fait giter mais pas avancer .
le creux doit être près du guindant pour la gv comme pour le génois
c'est pour ça qu'on ajoute une bande de rattrapage de creux .
une carène moderne doit remonter a 45° du vent apparent minimum par mer convenable et tout dessus , après au dessus de force 4 un solent est le bienvenu si on veut faire du cap sans trop giter ni se vautrer avec un triangle avant trop haut .
sur le mien c'est 40° avec une voile en DVX carbone sans problème par mer convenable ce qui sur le fond me fait du 90° d'un bord sur l'autre dixit le traceur ...
alain

05 juin 2014
3

Avec des voiles Yanmar bien réglées, je fais 0°... :mdr: :mdr:

Sinon, 90° bord à bord avec une mer belle et 10-15 nds de vent, qui peut devenir 100°-110° s'il y a beaucoup de clapot désordonné.

05 juin 2014
2

selon l'etat de la mer et la force du vent:
petit temps mer plate: 100
temps medium pas de mer: 85-90
temps medium de la mer: 100-110
vent fort pas de mer: 90-100
vent fort de la mer: 110-120
.
mais c'est pas trop ca l'important , c'est plus le VMG qui est important sur le parcours

05 juin 2014
0

J'ai fais mes tests à 3 à 6 nds mer plate.
Cordialement

05 juin 2014
4

"Je lis ici et là "bord carrés" soit des 90° bord sur bord"
amha, bord carré, c'est 180 ° d'un bord sur l'autre !

05 juin 2014
0

Si je traduis bien , "Bord carré" c'est donc du travers ou du largue. Je pensais que c'etait 45 sur chaque bord.
Cordialement

06 juin 2014
-1

Mais non. Avec ton idée de "bords carrés", tu n'avancerais jamais d'un millimètre par rapport à ta destination en tentant de remonter au près serré.

Bord carré = 90°

06 juin 2014
1

Je confirme que, en Bretagne, quand on disait d'un bateau qu'il tire des bords carrés, ce n'était pas flatteur. Cela signifiait qu'il ne remontait pas au vent et donc 180° d'un bord sur l'autre.
D'autres régions ont peut-être d'autres acceptions de cette locution.

06 juin 2014
0

Exact et au large de Groix, des dizaines de thonier tiraient des bords carrés pour ne pas reculer en attendant la renverse

06 juin 201406 juin 2014
0

180° c'est un bord plat, pas un bord carré...
Je répondais plus haut à iff ! Pourquoi ma réponse n'est pas au bon endroit ?

05 juin 2014
1

On peut espérer, avec les anciens voiliers à quille longue (coque en forme), faire du 35-40° par rapport au vent réel...
Mais c'est un peu particulier comme bateau.

07 juin 2014
0

exacte, avec mon plan sergent a quille longue, je remonte a 40° sans problème et pourtant j'ai une grand voile pas jeune...LECELTE

05 juin 201416 juin 2020
2

-nous avons un espace 1000 -DL, des voiles fabriquees en -Tunisie il y a 8 ans qui ont 50 000 miles environ et en croisiere notre pres bord sur bord est entre 90 et 100°. -vous pouvez le verifier sur la trace que je joins ici.
-Je dois preciser qu'il faut tres peu d'inattention pour perdre 5° voire 10° et sans doute plus. -Le pres est aussi une histoire d'attention et de reglage.

05 juin 2014
1

bjr,

si vos instruments le permettent, un petit truc dont j'abuse pour optimiser/contrôler la route du bateau à très court terme.

  • vous activez un WP pas trop loin sur votre route. et vous faites varier l'angle (ou la consigne du pilote) jusqu'à trouver la meilleure ETA ou meilleure CMG du moment.

ces calculs sont basés sur la route fond et tiennent compte du courant et de la dérive .

n'importe quel GPS capable d'indiquer une heure estimée d'arrivée (ETA) permet de le faire avec +/- de précision.

pour le reste, il n'est pas inutile de faire quelques bords avec un bateau semblable pour comparer ce que l'on arrive à faire .

05 juin 2014
0

je cite :

"
... probablement d'origine elles ont les bisous delavés en haut, soit 35 ans ...
"
et
"
... mon génois même bordé à toc ...
"

Cherche pas, voiles de 35 ans et trop bordées... je pense que ça peu expliquer un mauvais cap.

As tu essayé de choquer (un peu) tes voiles (dans le petit temps)?

Mais bon, 35 ans, si elles ont servis régulièrement, elles sont au bout du bout AMHA.

Les spécialistes en dirons plus mais ...

05 juin 2014
0

Ayant eu trois dériveurs successifs, puis un brave biquille anglais, 100 degrés réels d'un bord sur l'autre est une valeur qui me fait rêver (atteinte parfois sur mer belle, c'est tout) !

C'est plus souvent 110.

05 juin 2014
0

Mais son bateau est un quillard et il fait 130° bord sur bord si j'ai bien compris...

06 juin 2014
0

Il y a peut être une différence entre ce que fait ton bateau et ce qu'il pourrait faire.

Faire du près est un art.

Profiter de chaque risée pour gratter quelques mètres au vent.

Savoir sacrifier un peu de vitesse pour gagner plusieurs degrés en cap.

05 juin 2014
1

Avec de nouvelles voiles, papy James passera facile de 130° à 100° ou moins.

05 juin 2014
0

Avant d'acheter du neuf j'apprends déjà à faire du reglage et des manoeuvres correctes avec du vieux. Les 2 dechirures de ma vielle voile de 35 ans, et bien c'est moi qui les ai faites....( oublie d'enlever garcettes de ris, et croc se ris accoché dans la voile au demontage de la bordure.
Maintenant les garcettes c'est terminé, c'est bordure libre dans lazybagg sous ris.
Bref j'apprends les anneries et les reglages avant d'investir du neuf.
Cordialement
;-)

06 juin 2014
-1

Avec une grand-voile en bordure libre il est préférable de passer les garcettes entre la bôme et la voile plutôt qu'autour de la bôme. Dans ce cas il n'y a pas de danger de déchirer la voile.

Par ailleurs, on peut supprimer les garcettes en installant un "Jacques paresseux".

06 juin 2014
0

J'ai mis un lazy bagg c'est impec, je vais virer ces garcettes : Ca ne m'arrivera plus jamais ! Promis juré .
Mais quel energumen a inventé les garcettes ?!! Ha oui un marchant de voilies.

05 juin 2014
3

si on remplace les garcettes de ris par des sandows ça n'arrive pas
alain

05 juin 201416 juin 2020
0

Bonjour,
j'ai déjà fait mieux: 40° bord sur bord. Risée Yanmar, bien sûr. Blague à part, avec mon dériveur, temps médium, bien réglé, c'est environ 100°. Si le vent ou la mer monte, c'est plus 110° ou 120° sous gênois roulé, mais cela revient vers les 100 dès que j'envoie la trinquette.
Ceci dit, le Flirt est quand même un petit bateau, très sensible aux réglages et à l'assiette. Bien sûr qu'avec des voiles en état, ça va bien améliorer les choses, mais la position et la longueur des rails d'écoute ne va pas permettre d'en tirer le maximum. Il faudra gréer des barbers si tu veux bien contrôler la forme de ton gênois. Et aussi centrer les poids, essayer de naviguer le plus à plat possible. En même temps, en croisière, perdre quelques degrés de cap, ce n'est pas dramatique, il vaut mieux privilégier le confort.

05 juin 2014
0

Bonjour hoolof. Tes valeurs me rassurent un peu. J'ai fais mes tests vent 3 à 6 nds . Si je te traduis bien il serait interessant de recentrer le point de tire du genois ?
cordialement

05 juin 201405 juin 2014
1

En gros, c'est cela, trouver le bon emplacement du point de tire pour l'allure concernée. Ce que je voulais dire, c'est que même avec de bonnes voiles, si tu veux que ton bateau marche bien, il faudra peaufiner les réglages et l'équilibrage.
Tu parles de vents de trois à six noeuds, déjà, il faut que les guindants soient juste étarqués à la limite des plis, et repris progressivement si le vent monte. Point de tire de gênois en avant pour éviter le faseyement du haut de la voile, chariot de grand voile renvoyé au vent et écoute choquée ce qu'il faut pour que tes pennons soient alignés. le B.A BA, quoi...

06 juin 2014
0

Si tu fais le calcul. Sur ta photo, tu es à >70° du vent réel :heu:

06 juin 2014
0

si si...

06 juin 2014
0

Petite astuce : Pour pouvoir ajouter un fichier lorsqu'on veut répondre à un message, il suffit d'envoyer le message puis de le modifier.

06 juin 2014
06 juin 2014
0

C'est con ce truc. Tu ne peux pas mettre de fichier dans les réponses ? le fichier est en bas du fil...

06 juin 2014
1

Vent apparent à 20° et 7,6 kts pour une vitesse de 6,23 kts, je suis impressionné (ou il y a un sacré courant contraire sous la coque)

06 juin 2014
-1

il l'a dit c'est la risée yanmar :mdr: moi aussi je le fais celle la

05 juin 2014
0

bonjour à tous, pour Papy_jame et Lor'éole , je peux vous rassurer sur vos capacités, le Flirt est meilleur sur des allures portantes qu'au près. Je fais avec le mien du 100° de bord sur bord mais la GV n'est plus d'origine qui était devenue vraiment trop creuse et que j'avais déjà fait recoudre 2 fois.

Par ailleurs, je connais Navdenuit qui s'était amusé à calculer les polaires de vitesse du site de David Elissalde pour son flirt. Et j'avoue que son bateau était sérieusement optimisé (partant à plus de 12 noeuds dans des surfs). Il navigue aujourd'hui sur 25.7 mais garde une certaine nostalgie de son Flirt.
Si vous le souhaitez, surtout si Lor'éole vient dans notre coin morbihannais, n'hésitez pas à me contacter. Une sortie à plusieurs flirts est toujours sympa, on s'est bien amusé avec Delmat l'an dernier.

05 juin 2014
0

Bonjour thyjlut,
Coïncidence, fin juillet si j'ai assez de temps, j’envisageai d'aller faire un tour du coté de Houat et golfe du Morbihan ... Je note pour le contact ...

100° bord sur bord en trace GPS, c'est plutôt bien. .. Je crois que je vais venir prendre un cours et peut-être envisager de changer de GV !!

05 juin 2014
0

je crois que c'est toi qui va m'en apprendre!!! Je n'ai pas fait 50h de nav' d'affilée en haute mer sur mon flirt, j'avais vu tes vidéos sur yout. sympa la virée!

05 juin 2014
0

Sympa l'invitation mais tu as raison ça va me faire loin , soit contourner l'Espagne ou prendre les canaux...Mais promis si je passe dans le coin je te contacte au moins pour le verre de l'amitié.

.
Nav de nuit 12 nds avec un Flirt !!!!!??? Tu es sur ? C'etait en descendant le courant du raz blanchard au portant par fort coef ?? Ou en surf sur le Tsunami à Kho pipi ?
Perso ma vitesse max c'est 5,9nds et là au double je ne comprends pas que ce soit possible....A moins que cette quille tres mal shapée ai été completement reprise.
Cordialement
;-)

05 juin 201416 juin 2020
1

Avec ou sans courant, avec le courant contre ou dans le bon sens ... Pas tout à fait le même angle :

:lavache:

05 juin 2014
2

Papy Jame écrit: "...Bref j'apprends les anneries et les reglages avant d'investir du neuf..."

Très difficile même pour un pro de bien régler un genois étiré et rendu creux par le temps.

05 juin 2014
3

Tres difficile aussi de bien equiper un vieux boat quand le porte monnaie trop étiré est rendu creux par le temps.
;-)

05 juin 201405 juin 2014
0

Je m'interroge à la lecture de ce fil.
- Comment peut-on comparer et déterminer, d'un bateau à l'autre, un angle de remontée au vent en mode bord sur bord et avé le courant ??? Cela dépends tellement de la condition à l'instant présent que ce n'est pas comparable.
Essayez de prendre vos valeurs, en bord à bord réel, dans le raz de Sein à contre courant et en VE, avec le plein d'avitaillement mis sur le même coté que l'ancre, la vache à eau ou que le matériel de plongée bouteille et vous risquez d'avoir des surprises.

  • Pour le réglage du génois et notamment du guindant, pour remonter au vent c'est tension "maxi" et pataras repris. Il faut un bord d’attaque fin et que la voile soit stable, que la voile soit la plus plate possible pour éviter les turbulences (évidemment à modérer selon le vent existant).

Si comme cela a été cité plus haut "à la limite d'avoir des plis le long du guindant", cela favorise le creux de la voile et donc la puissance. C'est une technique pour aller plus vite dans le petit temps mais dans ce cas la vitesse est privilégiée sur le cap.

Enfin bon, c'est ma façon à moi de voir les choses :jelaferme:

05 juin 2014
0

C'est ben vrai, ça. Chaque bateau a son comportement propre et les conditions de temps et de mer auront une énorme influence sur les résultats. Il m'est arrivé en baie d'Aigues Mortes par vent et houle d'Est de relever 17° de dérive au près, même que j'ai cru un moment que mon GPS me faisait le coup du bug de l'an 2000 à retardement. Ben non, le Rhône, tout simplement.
Quant au réglage des voiles, c'était bien mon propos, dans le petit temps, et généralement en croisière, il vaut mieux favoriser la vitesse plutôt que le cap, question de confort. Mais bien entendu, chacun voit midi à sa porte...

05 juin 2014
1

Tu m'as mal compris.

Si tu étarques fort la drisse, des plis apparaissent aussi le long du guindant. Ce ne sont pas les mêmes plis que quand la drisse est molle. Ce sont des plis verticaux qui apparaissent parce que le tissu est tendu le long du guindant. Si le vent n'efface pas les plis lorsque la voile est pleine --> trop étarqué, sinon OK ou à reprendre. Idem pour la GV. C'est le moyen que j'utilise pour savoir si j'ai étarqué correctement ou pas.

Bonnes nav.

05 juin 2014
0

A la question " Quel reel angle de remonté au vent sur un croiseur en balade " j'aurais tendance à répondre " pas plus 10/12° de gite " je sais c'est idiot comme réponse mais en ballade c'est le confort qui prime .
Mais suite à cette question je me suis penché sur mes traces récupérées via le GPS et ces traces me donnent des angles de 90° à 130° d'un bord sur l'autre .
Donc je dirais que lorsque je musarde ou que j'ai du monde à bord qui commence à se crisper dès que le bateau gite , je dois remonter au vent avec 110° à 120° d'un bord sur l'autre , je précise que je n'ai pas un quillard mais un DI .

05 juin 2014
0

Petite nav cet après midi dans l'estuaire de la Loire. Vent 8 à 12 noeuds et 100° bord sur bord. Voilier de 6 m 0,95 de tirand d'eau et voiles toutes neuves.
Jacques

05 juin 2014
0

Je note que j'ai de la marge de progression. :-p

06 juin 2014
0

@hoolof

06 juin 2014
0

Je ne suis plus chez moi, et l'antiquité sur laquelle je tape ne veut pas ouvrir le fichier. Je verrai mardi...
@+

06 juin 2014
0

Sur un Via 42, DI, dans le lagon de mayotte, 15 kn de vent, mer plate, GV et Génois déroulé, environ 110 degrés. Dans la Mer Rouge, 25 kn de vent réél, mer très courte, GV à 2 ris et solent à 1 ris, 150 degrés. Dérive considérable.

06 juin 201416 juin 2020
0

Cela dépend beaucoup du vent:
Par force 3 sans trop de mer, gse + GV en grand, 5-6 knts, c'est 90° sur le fond.
Par force 6, avec la mer qui va avec, sous trinquette seule, 6knts sans trop giter, c'est un peu plus...
Ci joint la trace gps devant sicié

Le bateau est un sancerre, DL de 11m avec une carène plutôt orientée voyage que régate. Les voile sont d'origine (35 ans) sauf le genois qui a 20 ans mais en bon état. La GV est très usée et sera changée sous peu

06 juin 2014
0

Sur l'océanis 423 TE 2,1 m à partir de 20 ND de vent je met la trinquette qui fait 28 m2 qui est taillée très plate , je remonte à 35° du vent apparent. Nettement mieux en allant aussi vite que le génois, mais en remontant mieux

06 juin 201406 juin 2014
1

Je viens d'examiner un certains nombre de boats de gabaris proche du miens :
Sur le first210 le rail de genois est à environ 60cm de l'axe du boat.
Sur mon Flirt c'est tout à l'exterieur à plus d'1m. Le differentiel d'angle de la voile au vent est enorme
Hoolof à bien raison le point de tire du foc en lateral doit influencer fortement l'angle de remonté à vitesse. raisonnable. je vais faire des tests au plus tôt.
.
Ca explique aussi pourquoi le Flirt est bon au travers.

Merci Hoolof !!!!
:coucou:

07 juin 2014
0

Voilà pourquoi en installant un barber sur le flirt je gagne un bon 5° (donc 10° bord sur bord);
Pour gagner 5° sur l'angle de la voile, il faut gagner env 30 cm par rapport à l'axe; Attention, il faut modifier les réglages de GV car l'écoulement sur l'extrados est modifié .....
Pour moi, le pb c'est que le génois entièrement déroulé vient buter sur les barres de flèches avec le barber (pas de beaucoup mais cà frotte dans les hauts !!). Donc pour l'instant j'ai laissé tomber la solution que de toute façon j'avais installé en provisoire...
Il faudrait que je refasse des essais, notamment génois un peu enroulé ...; Mais ce que je vais gagner avec le barber, je risque de le perdre en turbulence sur l'enrouleur ....

Je vais finir par réinstaller l'étai classique !

07 juin 2014
0

Ha ça c'est interessant. Je n'ai pas d'entrouleur, peut être avec le foc , meme si c'est moins puissant je n'aurais pas le pb des barres de fleches.
Je vais faire des tests des que possible. 5° de gain sur un bord de pres pour une vitesse similaire c'est dejà enorme.
Cordialement

07 juin 2014
0

2500 tours, 6 nds, route directe !!! et zou

21 sept. 2022
0

Bonjour,
voici le mieux que jai pu faire aujourd'hui. les autres n'étaient pas meilleurs. Jai un First 210. Cordialement. François

21 sept. 2022
0

Ton bord vers Belle île semble defavorable.

Avais tu un courant face au bord vers Quiberon?

21 sept. 2022
0

Sur mon cata belize 43,
Je fais 52/53 degré du vent réel , avec 17kts de vent réel a cette allure je me déplace à 7.50/8kts gps ou sog et ma vmg autour de 4 kts..
Pas de dérive mes des quillons..
J’arrive souvent à tenir voir faire mieux des monos de mêmes tailles.

0

Bonjour,
Quelle valeur donne l'anemomètre dabns ce cas ?

0

a la louche 21/22 kts..mais bon tu t’en doutais:
16/17 kts de vent a 52 degres du vent et une vitesse de deplacement de 7,50kts..c fait un vent apparent aux alentiur de 23 kts 😉

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (163)

Les enfants de la mer

novembre 2021