quel près avec un Kirk ?

j'ai un kirk depuis décembre 2020.
je ne l'ai pas bien en main encore, mais j'ai du mal à faire un bon près.
je fais des bords à 120 degrés.
est ce que vous faites mieux, est ce que je règle mal mes voiles ?

pour réduire quand le vent forcit,
est ce que vous réduisez en même temps génois et gv, ou d'abord gv ou d'abord génois ?

sur mon précédent bateau, un gibsea444 je faisais au près des bords à 90 degrés (un GTE) et je réduisais :
1/ à partir de 12 noeuds réel, génois 55 m2 rentré remplacé par solent 35 m2
2/ ensuite GV rentrée progressivement jusqu'à solent seul, plus de gv

merci de partager votre expérience Kirk

L'équipage
14 nov. 2021
14 nov. 2021
0

Hello
Je ne connais pas le Kirk mais 120°...
Tu dois pouvoir faire mieux!
Il y a quoi comme voile à l'avant?


14 nov. 2021
0

j'ai deux génois sur 2 enrouleurs,
un léger de petit temps jusqu'à 10 knt
un lourd pour au dela de 10 knt

je sais pertinament que 120 degres n'est pas terrible,

ce qui m'intéresse c'est l'avis d'un possesseur de kirk


Eric78:Ok ok 🍄 c'était pour avoir des détails... ·le 14 nov. 20:01
14 nov. 2021
0

Désolé, je n'ai pas de Kirk.
Donc juste une remarque tirée d'un essai d'une revue nautique.
Je cite: 'Au près le cap est correct et la coque ne semble pas freinée par le petit clapot"
Compte tenu de la prudence des rédacteurs on pourrait en déduire que ce que tu observes est logique, surtout avec un tirant d'eau de 1m68.
Mais par ailleurs le Kirk est un excellent bateau, très confortable.


14 nov. 2021
1

avant tout quel est l'état des voiles ?
si ce sont des sacs l'écoulement laminaire est mauvais ,ça se voit avec les penons cousus dessus .
s'il a deux enrouleurs à l'avant une capote et un bimini ,un portique et des panneaux
ça n'a rien d'étonnant ...
ce serait même plutôt bien .
alain


15 nov. 202115 nov. 2021
0

Je ne peux pas te dire quel angle on faisait parce que çà fait pas mal de temps mais on s'est fait 2 semaines de près en Kirk pour aller d'Abidjan à Ste Hélène, et je n'ai pas souvenir de galère particulière. Ca remontait normalement, je dirais.
Le Kirk est assez étroit, alors ça aide (avec des voiles bien taillées).


15 nov. 2021
0

Dans de bonnes conditions, 12-13nds de vent, mer belle:
1/ on considère que moins de 90° SOG d'un bord à l'autre est très performant, les bateaux de régate les plus affutés sont à 80°.
2/ Les océanis, et autre bassine à poignées que l'on trouve dans nos ports, avec des voiles dacron de base, même en GTE, font rarement mieux que 100°
3/ Les dériveurs et autres fifty anglais sont à 110° et plus, encore que certains s'en sortent très bien, et font moins de 100°

pour le kirk il faut regarder les voiles ... si c'est vieux et déformé, il n'y a pas de miracle... mais normalement il devrait pouvoir faire entre 100 et 110° sans difficultés.

Il faut voir que la différence entre un bateau qui fait 90° et 120° en terme de VMG est énorme! celui qui marche à 90° va 1.4 fois plus vite que celui qui fait 120° d'un bord sur l'autre.

pour une vitesse de 5nds:
120°= VMG 2.5nds
110°= VMG 2,9nds
100°= VMG 3,2nds
90° = VMG 3,5nds
80° = VMG 3,8nds

avec 35 nds de vent et des creux de 2,5m il est certain que ce que je viens de dire ne s'applique plus!


Pierre3:Oui je suis assez d'accord. En pratique ça donne souvent 110 degrés bord sur bord car mer clapoteuse, voiles à mi-vie. Se méfier des forums pour ce qui est des performances des bateaux ou appliquer systématiquement un coef. Correcteur d'enthusiasme des proprios.·le 15 nov. 16:50
Cédric 1983:non non, il suffit de regarder des traces AIS ;-)·le 15 nov. 17:29
15 nov. 2021
0

merci, c'est intéressant

je vais essayer de faire mieux, mais pourtant mes voiles me paraissent bonnes, coupe tiradiale avec un tissu mieux que du dacron

j'ai deux enrouleurs à l'avant,
un avec génois léger jusqu'à 10 knt réel
l'autre avec génois lourd

c'est sur que le génois lourd enroulé ne sera jamais aussi performant qu'une voile plus petite,
je vais réfléchir à une voile type solent, sans recouvrement


Cédric 1983:il y a deux chose à regarder:1/ ton bateau doit pouvoir effectuer un cap à 32° du vent apparent sans trop de difficultés et garder de la vitesse tout en ayant des voiles qui ne déventent pas. regarder le bord d'attaque du génois.2/ selon la qualité de ta carène tu vas être à une certaine vitesse, et donc avoir une dérive plus ou moins importante, également influencé par la qualité des voiles, coupe etc.·le 15 nov. 16:33
15 nov. 2021
1

bjr
D'abord sachez que des bateaux tres affutés avec des voile parfaites (triradiale endraillées )comme par exemple l'Aphrodite 101 entre autre, remonte a 70 ° 75° d'un bord sur l'autre .

le kirk est un excellent bateau de pres
et je le connais bien , j'ai eu le N° 88 de 1973 avec lequel j'ai traversé l'atlantique plusieurs fois
pour le pres (transats retour) j'avais (entre autre) un genois triradial a bande de ris sur étai larguable qui me permettait de remonter bien mieux que vos 120° d'un bord a l'autre , je ne sais pas vraiment de combien car je n'ai jamais eu de girouette mais 90° d'un bord sur l'autre je pense
bref vous l'aurez compris , pas de pres valable avec des enrouleurs , virez votre deuxieme enrouleur mettez un etai larguable et faite tailler une belle voile a bandes de ris

profitez en pour changer la bome pour une plus longue et faire tailler une belle GV

et vous n'allez pas reconnaitre votre kirk

cdlt


Cédric 1983:non le cap bord sur bord en incluant la dérive n'est pas de 70°au mieux c'est 27° du vent apparent, soit 35/38 du vent réel .. et il faut ajouter de la dérive donc on arrive bien à 80°·le 15 nov. 17:31
15 nov. 2021
0

question CV, j'ai un mat à enrouleur

j'ai eu un mat à enrouleur sur mon précédent bateau gibsea444 et j'avais fait faire une GV à lattes verticales (donc enroulable) et ça avait effectivement transformé le bateau

le budget s'alourdit avec solent + gv lattes verticales,

il parait que quand on aime on ne compte pas !

merci beaucoup pour le retour d'expérience, du vécu, c'est ce que je souhaitait.


15 nov. 202115 nov. 2021
1

Peut-être voir aussi la barre. Sur ce genre de bateau, j'ai un alpa 950 long, étroit et étroit, lourd (demi quille longue).

Je pense qu'il faut bien lui laisser prendre sa vitesse au bon plein, accepter de le faire giter et ensuite le laisser monter dans le vent gentiment, trouver l’équilibre et là on sent une sorte d'aspiration et on fait un super près . Et si ça mollit, abattre de nouveau, reprendre de la speed et le laisser à nouveau remonter, etc


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (73)

novembre 2021