Quel moyen carto/gps pour l'extérieur

Bonjour,
Je ne sais pas si ce sujet a déjà été abordé, si oui excusez moi de la redondance...
Je me demandais quels moyens vous utilisez pour vérifier votre position quand vous êtes a la barre, une préférence pour un gps en extérieur ? Ou les tablette/téléphone avec puce GPS suffisent en précision ?
Je pense particulièrement aux entrée de port, chenal ou passages étroits où il est sympas de vérifier d'un coup d'oeil sa position et sa route

Actuellement sur notre bateau, le gps est placé a l'intérieur, pratique pour vérifier la position aux mouillage ou quand il pleut, mais pas visible du tout pour un chenalage...

Merci d'avance pour vos retours!

L'équipage
14 sept. 2020
14 sept. 2020
0

soit GPS à l'extérieur, ou sur un bras mobile int.ext
ou carto sur tél/tablette ou les endroits délicats


14 sept. 2020
0

Un petit combiné sondeur/carto (important le sondeur ! Plus que le GPS)
Genre Humminbird antenne intégrée acheté pas cher sur lbc avec carto Navionics.


14 sept. 2020
1

En bateau on pilote d'abord à vue comme en avion en VFR.
(je me suis amusé à faire en bateau un atterrissage style IFR, par nuit noire, avec GPS + Radar + Sondeur dans un coin que je connaissait bien: c'est NETTEMENT plus stressant qu'en IFR avion).
Dans tous les cas les systèmes de navigation doivent être doublés et redondants.
Donc à la barre vous avez le compas de route, fondamental, et vos yeux pour

repérer les balisages et tous les feux et amers. Un Gps de route peut doubler votre compas.
Vous devez avoir à portée une carto papier qui ne tombe jamais en panne ( ou électronique mais fiable)
Vous pouvez rajouter devant vous un GPS cartographique et un sondeur.
Dans tous les cas les délires des pêcheurs pros ou des variations locales récentes d'un coin, ne figurent pas sur les cartes électroniques ou pas !!!


ptitnantais:J'ai du mal exprimer ma pensée, oui le visuel prime et je compte pas naviguer le nez dans l'écran. Le dilemme que je me pose est que pour éviter un point sur la carte papier, qui prend un certain temps, quel système est a privilégié pour vérifier sa position rapidement entre une tablette/téléphone et un GPS traceur ...

J'avoue que mon compas j'en ai une petite confiance par brume ou ce genre de chose, avec un marquage tous les 5° et une courbe de déviation pas encore établie ... Et le coûts des cartes papiers a venir quand on entendra la zone de jeux...·le 14 sept. 15:16


outremer:Dans la brume c'est Radar d'abord (+AIS) (+ sondeur près des côtes) et GPS mais cela ne dispense pas de tenir correctement un cap, inférieur à 5° , à 1° ou 2° près, par mer plate, ce que permet un bon compas de route, qui ne tombe pas en panne. Le papier n'est pas une fantaisie. Garder une carto minimum pour reporter un point n'est pas inutile, comme remplir correctement le livre de bord. Au milieu du néant tout peut arriver (et un coup de foudre ou une pirouette à 360° anéantissent toute l'électronique). Quelle que soit vos choix finaux il faut IMPERATIVEMENT pouvoir recouper les données de sa navigation fournies par plusieurs sources. (en avion le GPS n'est qu'une aide de plus pour naviguer avec les autres moyens radioélectriques (VOR etc..) et eux encore obligatoires dont les cartes papier à jour pour l'aviation générale).·le 14 sept. 22:11
Now:C'est quand même incroyable que le gars demande un renseignement pour un GPS/Carto pour mettre à la barre et il se prend une leçon comme quoi il lui faut un radar et des cartes papier ! Il n'a jamais dis qu'il voulais son GPS pour n'avoir que ça à bord, il veux juste savoir ce qu'il peux mettre dehors à la barre et ni une carte papier ni un radar ne sont pertinent pour mettre à la barre ... On peux bien sur profiter d'une question pour élargir un peu, mais bon sous cette forme, c'est pas très constructif·le 14 sept. 22:19
ptitnantais:Je suis loin de vouloir m'équiper de radar niveau budget... d'autres priorités avant Le soucis de la carte papier est quand même un budget élevés... A 30€ la carte shom ça monte vite. Il faudra en plus faire une courbe de déviation pour mon compas de route, une pour le compas de relèvement, une pour le compas du pilote auto... L'envie d'avoir une solution de point rapide a l'extérieur (tablette/gps) permet d'être plus souple et rester dehors faire un lien carte électronique/réalité rapidement pour donc ajuster la route Il faut une solution de backup je suis d'accord. En marine marchande on se passe de carte papier avec d'énormes backup, et le confort est total ·le 14 sept. 22:27
yantho:D'autant plus, si j'ai bien suivi, qu'il est off marmar et doit savoir de quoi il parle..!·le 14 sept. 22:29
outremer:Le gars a parlé de brume quelques lignes plus haut. Dans tous les cas on navigue très peu à la barre, puisqu'on passe dès qu'on le peut sur PA ou régulateur. Perso bien qu'ayant toute la navigation disponible en électronique, je continue toujours, à la barre, à suivre au besoin la carto papier et pas une tablette pour recouper ave le balisage.·le 14 sept. 22:32
yannbis:pour compléter ce hors sujet de ma petite expérience. Je trouve cette opposition carte papier électronique assez stérile. J'ai fait un A/R de 4 mois Bretagne/Scandinavie sans aucune carte papier, avec une quadruple redondance électronique (qui ne m'a pas été utile). Au final mon outil principal a été le smartphone dehors. Ah si, j'avais un livre de bord papier ! et bien évidemment je recalais le GPS par rapport au paysage. Une carte papier n'apporte ni plus ni moins d'infos qu'une carte élec (et réciproquement). le GPS apporte une position avec son incertitude associée, comme le compas ou le sextant.·le 14 sept. 23:14
ptitnantais:Bien-sûr, loin de moi l'idée de comparer les moyens de positionnement. Chacune des méthodes a ses avantages/inconvénients a prendre en compte. Mais merci pour vos retours en tout cas!·le 15 sept. 09:18
Arzak:@yannbis; de mon coté, avec 2 gps à bord, je n'ai quasiment utilisé que les cartes papier cette année... Comme l'année dernière... Plus lisibles, sans reflets et on peut se "projeter" plus loin...·le 15 sept. 13:11
outremer:@ptitnantais: A propos des compas magnétiques: il y a un peu de confusion sur le sujet : on a vivement intérêt (et c'est obligatoire en aviation d'autant qu'on doit recaler le gyrocompas et qu'on navigue en références magnétiques, le GPS n'étant qu'une aide ) d'avoir un compas de route correctement compensé avec une courbe de régulation fiable, car ce compas reste la référence fondamentale en navigation. Le compas de relèvement n'est pas compensé et pout le fluxgate du PA, qui fait son étalonnage à la prise en main, au pire on peut très bien l'utiliser complètement en valeur relative !!!. Tout le monde souhaite le confort mais la navigation DOIT être tenue correctement à l'aide d'instruments sur lesquels on doit pouvoir vraiment compter. Pour l'avoir vécu en avion je peux vous certifier que la perte d'un repère essentiel de cet ordre vous met rapidement dans une situation très critique, et c'est le travail de votre cerveau qui vous sauve par son esprit critique en finissant par éliminer toutes les incohérences et en revenant aux fondamentaux du positionnement. Méfier vous toujours des mirages de la facilité apparente. ·le 15 sept. 14:58
ptitnantais:Je ne connais rien a l'aviation. apparemment je dois me justifier de ma démarche, Je ne compte pas me dispenser des informations de mon compas de route, de relèvement ou de mon PA, Vous avez raison de dire qu'il faut avoir plusieurs solutions pour ne pas être dans la panade. Cependant, si Murphy n'est pas dans le coin, quand je veux juste vérifier ma position a la barre je veux une solution simple. Une tablette ou un gps me paraît très adapté. Évidemment il faut veiller que son erreur ne soit pas énorme. Corroborer avec les amers, ou faire des comparatif régulier point optique/gps et autres... Mais en situation où on a besoin rapidement d'un point. Il est plus simple et efficace de regarder le gps que de faire un point, avec déviation, déclinaison, puis refaire le cheminement retour pour établir de route fond un cape compas a suivre... ·le 15 sept. 17:42
yannbis:@Arzak, effetivement, c'est pour moi l'un des gros écart entre carto élec et papier : l'horizon est plus caste sur la carte papier. Quand je peux j'ai une carte elec et une carte papier grande échelle de la zone, c'est ce qui est de plus "confortable" je trouve. Bien que les bons outils de carte elec permettent maintenant d'avoir 2 niveaux de zoom en parallèle, mais les écrans "grand aigle " ne sont pas encore adaptés à nos bateaux (enfin pas au mien! ;-)·le 15 sept. 18:25
outremer:@ptitnantais: Pourquoi diable voulez vous vous justifier ????. Hisse et Oh est un forum de navigation , pas un Tribunal. (La navigation est un système de pensée universel qui dépasse les moyens techniques du moment et naviguer en avion ou bateau c'est strictement la même chose sur l'essentiel). Dans une navigation suivie on ne peut pas être complètement perdu. C'est curieusement la chose la plus difficile à faire admettre à un nouveau navigateur, et à être obligé de rappeler parfois à un plus vieux y compris à soi même, tant le cerveau est capable de proposer des erreurs grossières d'analyse. L'important est toujours de valider une position tout en continuant sa route. Le GPS permet de confirmer et s'il vous recale vraiment beaucoup c'est que votre estime et suivi de route étaient mauvais. En 10ans d'hauturier et de rase cailloux je n'ai jamais fait les calculs imposés pour les examens. Le pif maitrisé marche très bien. (note: actuellement en France la déclinaison est de 1° max donc sans intérêt) et le DI permet même d'être relaxe avec les marées. Une grande carte à l'énorme avantage de décider quasi visuellement de bords que l'on va suivre. (sur ce sujet précis la microtablette me laisse perplexe) Naviguez, naviguez, naviguez . ET TOUT LE MONDE FAIT DES ERREURS PARFOIS MONSTRUEUSES. Tout le monde utilise le GPS + traceur . Le gros problème potentiel est que cela devient très rapidement le seul moyen exclusif de navigation (cf accident lamentable d'un bateau de la Volvo race s'échouant sur le seul ilôt connu sur sa route).·le 15 sept. 21:16
14 sept. 2020
0

Bonjour. UN PC avec la bonne cartographie placé sur une petite tablette bien en vue du barreur et même en connaissant bien les lieux, entrée en pleine mouise rien qu'en regardant et suivant une vieille trace.


Rigil:Un PC ? Trop compliqué, fragile et enregivore ,passe en veille quand on ne veut pas, plante parfois, aime pas l'eau du cockpit et SURTOUT : ne fais pas sondeur ! C'est déjà compliqué à terre, surtout pas de pc a bord !·le 14 sept. 18:29
ronchon:Pas d'accord encore faut il qu'il soit bien placé et que le bateau ne soit pas un "paquebot", la capote, ce n'est pas fait pour rien et même si on doit fermer partiellement le capot, le pc reste toujours visible , il est bien évident qu'il ne faut pas dépasser 12 pouces comme taille et c'est suffisant , au delà, c'est trop grand et énergivore.·le 14 sept. 18:50
Now:Un PC dehors n'est pas adapté même sous la capote.·le 14 sept. 18:52
Arzak:Laisser tourner un ordinateur juste pour une cartographie... Bof bof. C'est un ordinateur étanche ? ;-) Je pense qu'un traceur étanche est plus adéquat et prévu pour.·le 15 sept. 13:13
14 sept. 2020
0

Passer sur le tout tablette! Une très bonne sera à moins de 200 euros (samsung)....
Consomme (presque) rien sur une prise recharge usb 12 volts...
Pour moi sur une rotule a la table a carte: visi super même de jour et pas de pb étanchéité !
Ais..carto..GPS....c'est déjà super!
De plus si entrée de port acrobatique de nuit avec mauvaise visi....une pochette étanche souple et vous pouvez barrer et discuter avec équipage de la trajectoire sur vos genoux ou suspendue dans cockpit !
Toutes les 2 ans il faudra en racheter une car impossible à upgrader si on veut nouvelles applis (si)...donc ma vieille tablette Lenovo (impettable) je l'ai disposé avec flexible à côté de ma couchette et je l'allume de temps en temps pendant mon quart au lit pour vérifier route et cargo et si équipage suit bien les consignes et surtout que tout se passe bien!
Et si casse....et bien moins cher que Pc! De plus discuter nav avec son voisin de port et bien plus productif en amenant sa tablette ason bord!
Philou


14 sept. 2020
2

Bonjour,

Les deux solutions les plus courantes pour avoir la carto à la barre sont :

1/ Un traceur.

Il y a 1000 possibilités de modèles/taille d'écran/prix/ carto/ avec ou sans sondeur/ etc, etc donc voir selon ton budget les catalogues.

2/ une tablette avec le support qui va bien.

La, c'est moins cher, mais le soucis est la visibilité en plein soleil qui n'est pas top, voir nulle selon la tablette. A moins de prendre une tablette conçue pour le bateau, comme la SailProof qui à été présentée ici par son concepteur.

sailproof.shop[...]durcie/

www.hisse-et-oh.com[...]aisance

www.bateaux.com[...]a-voile


14 sept. 202014 sept. 2020
0

Pour ma part je navigue avec une tablette étanche et lisible dehors.

Quant à la précision du GPS, je n'ai jamais constaté qu'elle n'était ni meilleure ni moins bonne avec un appareil qu'un autre, vu que dehors on est toujours bien dégagé.
La précision constatée avec des cartes satellites et sur des cartesmarines de zones fiables est de quelques mètres, ce qui n'exclut bien sur pas de se recaler dans le paysage.
Voir exemple sur ce fil www.hisse-et-oh.com[...]deplace

Donc précision très largement suffisante pour des passages étroits ou des cailloux.

En revanche, pour du pilotage précis, il faut avoir un backup, car bien sur ça tombe toujours en panne quand il ne faut pas. Un simple smartphone avec navionics suffit très bien (j'ai fait 3 mois de nav avec seulement ça dehors dans les champ de cailloux de suède)

Enfin, question cout/ergonomie/fonctionnalités possibles, ça n'a rien à voir avec un "traceur" hors de prix qui fait plein de trucs inutiles et coute très cher. Il est peut être un peu plus durci mais sera obsolète aussi vite qu'un tablette, alors...
Ne pas oublier l'alimentation électrique, à prévoir car un écran allumé consomme beaucoup!


ptitnantais:Merci pour ces informations ! Je voulais justement savoir niveau précision des tablette! C'est vrai que leur avantage est d'être autonome! ·le 14 sept. 19:22
yannbis:Le niveau de précision pourra varier un peu selon la puce GPS (ou plutot GNSS), mais ça reste a qq mètres. Autonome..oui jusqu'à une certaine limite. ma tablette ne tient pas la journée allumée, après il faut jongler écran éteint, bien régler les applications gourmandes, couper l'inutile, mode avion etc ...·le 14 sept. 19:45
Now:Pour une tablette à la barre, ça me parait très utile, voir indispensable, d'avoir une prise 12v ou USB à proximité pour brancher la tablette. Sinon, la batterie déchargée, ça arrive normalement quand tu est au milieux des cailloux si Murphy est en forme ce jour la...·le 14 sept. 19:57
yannbis:exactement ;-)·le 14 sept. 20:12
ptitnantais:Oui bien-sûr, la limite de tout objet sur batterie :) mais je pensais pas les tablettes assez précises, et je suppose qu'il n'y a pas besoin de réseaux 4G ou téléphonique pour avoir une position ?·le 14 sept. 21:20
yannbis:c'est très précis, pas de souci là dessus! le réseau 3G/4G permet simplement de capter le GPS plus vite au 1er démarrage, qq secondes au lieu de qq minutes, ensuite ça ne change rien.·le 14 sept. 21:52
14 sept. 2020
0

Bonjour,
J'utilise un GPS carto sur bras repliable Ext/Int et un sondeur (dont la sonde est collé à l'intérieur, pas de perçage) visible de l'extérieur mais qui est positionné à l'intérieur.
petiteplaisance.blog4ever.com[...]/
Yann


ptitnantais:Superbe montage! Mais sur mon voilier j'ai juste après la descente cabine a gauche et WC a droite, ça ferait loin pour un bras je pense...·le 14 sept. 19:20
14 sept. 202014 sept. 2020
0

Une tablette android avec sailgrib dans un coque étanche suspendue par 2 élastiques au capot de la descente. Elle est alimentée en continu en USB via une prise qui se trouve sur le coté de la console d'instruments. Elle manque de luminosité quand la capote est rabattue.

J'ai essayé plusieurs supports à ventouse ou aimantés, mais au final ce qui marche le mieux, c'est les élastiques.


ptitnantais:Ah oui intéressant comme montage! Simple efficace c'est top·le 14 sept. 21:21
Rigil:C'est quoi sailgrib ? Un truc pour rentrer dans les ports ,?·le 14 sept. 21:50
Rigil:C'est un sondeur ?·le 14 sept. 21:51
ptiplouf:sailgrib : www.sailgrib.com[...]/ . Le tout pour 50 € + éventuellement le prix d'un abonnement navionics si tu veux des cartes à jour sans te prendre la tête. Si tu as un wifi NMEA sur le bateau, la tablette fait aussi répétiteur. Donc, pas sondeur, mais répétiteur de sondeur et alarme de sondeur éventuel. ·le 14 sept. 22:19
ptitnantais:Non pas encore de wifi nmea, un projet mais pour un avenir plus lointain, ça a l'aire très pratique de diffuser en wifi·le 14 sept. 22:29
14 sept. 2020
1

J'ai un vieux PC dans mon cata, à la TAC, ça me suffit largement. Mais un petit cata n'est pas un mono, je n'ai pas besoin de descendre à la cave pour voir la TAC, il me suffit de me pencher un peu à l'entrée pour voir mon écran (13 '), ça me prend 10 secondes pour lâcher la barre, voir ou je suis et retourner à la barre. J'avais acheté, pour assurer la redondance et l'utiliser à la barre un GPS chinois sous Windows à 60 € avec écran de 7' très lisible sur lequel j'ai installé OzyExplorer. Ça fonctionne très bien, le GPS est plus rapide que mon MLR, la carto très fluide, etc… MAIS ce n'est pas très lisible dehors, c'est le problème de toutes les tablettes et smartphones, il faudrait faire un habitacle qui protège du soleil (et de la pluie, j'ai de gros doutes sur l'étanchéité !). Donc, à mon avis, pas de solution bon marché, il faut passer par les lecteurs de carte de marques connues, fiables, lisibles, et… très chers !


yannbis:non ce n'est pas le problème de toutes les tablettes. il existe des tablettes tout à fait lisibles en plein soleil (mais pas en premier prix), la mienne est étanche, lisible au soleil, pour moins de 300€. Et la tablette sailproof est à 600 je crois, ça fait plus et mieux qu'un traceur.·le 14 sept. 23:08
ptiplouf:@yannbis : C'est quoi ta tablette stp ? ·le 15 sept. 08:43
yannbis:c'est une huawei waterplay, mais elle a déjà 3 ans. voir ici : hisse-et-oh.com/sailing/tablette-android-ou-ecran-multi-fonction hisse-et-oh.com/sailing/tablette-gps-navigation·le 15 sept. 08:56
yannbis:il ya pas mal d'autres références sur ces fils. Notamment la Sailproof qui me semble très bien avec un peu de budget·le 15 sept. 08:57
ptitnantais:Merci pour les références, et le fil! C'est pratique d'avoir des retour d'expérience pour acheter ce genre de chose, histoire de ne pas être déçu de la lisibilité par exemple·le 15 sept. 09:14
ptiplouf:Merci·le 15 sept. 09:32
14 sept. 2020
0

Cockpit protégé, tablette à 70€, élastiques.


14 sept. 202014 sept. 2020
1

Pour ma part c'est iPad. avec en backup mon iPhone, celui de ma femme et son iPad. L'iPad n'est le plus souvent pas branché sur source d'énergie, car il n'est pas allumé en permanence. Il est allumé quand c'est utile. Si c'est utile pendant longtemps, je peux éventuellement le brancher, mais je peux aussi passer sur un appareil de backup.

Pour la précision, à chaque fois que j'ai été en position de le vérifier, j'avais une position meilleure que disons 3m. Mais je n'ai pas fait de test explicite de précision.

J'ai encore des cartes papier, mais je m'en sers finalement de moins en moins.


15 sept. 2020
0

Perso j'utilise un Humminbird 7" acheté 350€ sur LBC, c'est très fiable, en plus de la carto cela me permet de garder un oeil sur la tension de mon parc, j'ai un autre combiné plus petit et plus vieux dans le carré et enfin ma VHF AIS qui me donne également ma position, l'avantage de ce type de combiné est que cela reste visible meme par beau temps, il faut juste tirer une ligne 12V jusqu'au cockpit mais c'est pas sorcier ... j'ai également raccorder une sonde TA pour le fond qui est redondante avec la sonde traversante du raymarine ( au cas ou ), et en plus je vois les bancs de maquereaux :-)


Rigil:Pas mieux, au moins, c'est du matos fait pour...·le 15 sept. 14:28
15 sept. 2020
0

Bonjour
Pour moi c’est IPad en coque étanche sous le bimini accroché à l’arceau de barre et branchement possible sur prise intégrée à la colonne


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer