Quel est il?

Bonjour à tous,
quelqu'un connait il? qui peut me renseigner sur ce bateau?
Constructeur? Type? etc... toutes info serat la bien venues...

Merci !!

L'équipage
29 sept. 2003
30 sept. 2003
0
  • le canot mystère-

C'est un canot' du nord (bordé à clin, c'est sûr...) faut voir ça vers Belgique, Allemangne, Hollande, etc....

En plus arriére canoë... c'est encore plus sûr!

07 oct. 200316 juin 2020
0

Quel est-il?
Il s'agit d'un modèle de canot très répandu comme canot de sauvetage de cargos et autres bateaux de commerce. Ils étaient équipés de caissons en tôle galvanisée sous les passavants. Si je ne me trompe, il devait même y en avoir sur les premiers bacs de l'île de Ré (en ce cas,je dois avoir quelques photos dans le fond de mes archives.)
Comme ils étaient "bradés " "à la casse" lors de la mise à la ferraille des bateaux désarmés, ou lors du changement des canots pour des radeaux pneumatiques, beaucoup ont été achetés à bon compte par des Anglais qui les ont transformés en "Yachts" étant supposé que des canots de sauvetage tenaient mieux la mer que des bateaux plus "ordinaires" (maintenant, comme les aménagements faits sur ces canots remontent le centre de gravité, tout dépends du sérieux de l'étude préalable à la transformation.)

07 oct. 2003
0

Canot
Il y a une quinzaine d'année, j'ai eu la même coque à couple à Marseille.
A son bord, un américain (en solo) qui venait des US, avait fait le tour de la Médit. et s'apprétait à repartir par les Alizés.

Petite précision : le bateau n'était ponté que sur son tier avant (juste la place pour 1 couchette) et était gréé avec une voile carrée, la même que sur les Drakkars dans "Astérix et les normands", à bandes rouges et blanches, du rustique...

Il y avait encore les caissons en tôle sous les bancs, ce qui donnait à l'engin une autonomie moteur considérable.

Pour dire aussi qu'il y en a qui ne se prennent pas la tête pour partir naviguer...

07 oct. 2003
0
  • canot, chaloupe ou baleiniére...? -

Je vais pas mettre en doute les connaissances de Wind' qui laissent les, Ô combien modestes, miennes loin dans la poussière, mais ce barlu ressemble trés à une baleiniére (pointue des deux bouts, clins... tsétéra).
Ceci dit, c'est formidable tout ce qu'on apprend sur Hisse et Ho...
Té! j'en profite pour lancer un appel: si quelqu'un posséde la tome 1 du manuel de préparation au brevet de capitaine au long-cours édition 1867 (je donnerai l'auteur dans un prochain message) je suis preneur (ou copie) j'ai le tome 2... passionnant!

07 oct. 200316 juin 2020
0

Baleinière
Bon, j'admets que j'ai été un peu approximatif.
Un canot a , en principe le cul coupé
Une baleinière est pointue aux deux bouts.
Mais la baleinière d'origine, était, comme son nom l'indique, un engin de chasse qui devait tenir la mer, marcher vite à la rame pour la poursuite, et tant qu'à faire à la voile: ça aide en certaines circonstances; et plus vite encore quand il était remorqué à grande erre par l'animal harponné.
Les qualités marines et la vitesse de ce type de bateau, aux lignes fines dérivées des barques Viking avec une sérieuse évolution vers plus d'étroitesse de la coque (pour le rangement sur le pont des baleiniers) impliquant de repenser le dessin de la carène pour assurer la stabilité de l'embarcation, l'ont fait adopter pour la pêche littorale, les petites embarcations de courrier ou de service entre navires au mouillage et terre (par exemple pour les franchissement de barres) et
par les marines militaires et marchande pour le même usage.
Les gens du Sud-Ouest qui ont fait leur service militaire dans la Marine ont un souvenir impérissable des baleinières du CFM d'Hourtin.
Aux Etats-unis, il se construit quantité de baleinières de plaisance de différentes tailles, lisses ou à clins, appréciées par leur beauté et leurs qualités marines. Récemment une femme a navigué 5.000 milles (vrai, il n'y a pas d'erreur de 0) sur une baleinière non pontée de 6m équipée de 2 dérives latérales et 2 mâts tournants sans haubans à réduction de voilure par enroulement autour du mât; affrontant jusqu'à force 7 - avec quelque appréhension toutefois.(il ne faut pas nécéssairement un grand bateau pour aller loin: il est indispensable qu'il y ait un marin. Grand ou petit, ce n'est pas le bateau qui fait le travail; et on ne parle que de ceux qui arrivent, rarement des autres).
J'éprouve un peu de réticence en qualifiant de "baleinière" les embarcations de sauvetage à clins qui ne sont pas faites pour les performances, mais pour maintenir en vie le plus grand nombre possible de passagers jusqu'à leur recueil ou leur débarquement en lieu sûr.

Sur les photos: celle du haut est une "Marine Nationale" restaurée; celle du bas une "micro-baleinière" de plaisance.

07 oct. 2003
0

Baleinières.
Celle du haut me fait penser au Trescadec basé à Kérity.
Quelqu'un connaît-il le Trescadec ? Est-il une baleinière ?

07 oct. 200316 juin 2020
0

canots, chaloupes et baleinières
le Trescadec est une chaloupe: différence essentielle entre l'un et l'autre, c'est que la baleinière est pointue aux deux bouts, et surtout a des lignes très caractéristiques. Car la chaloupe (l' A.B.C. de la matine à voiles , de chez Arthaud, le livre qu'il faut emporter dans l'île déserte pour savoir si la voile qu'on voit apparaître à l'horizon cap sur l'île est celle d'un "scaffie", d'un "Baltic trader", d'un "côtre des glénan" ou d'un "fünfmasttoppsegelschoner" (je l'aime bien celui-là, bien que la probabilité d'en rencontrer soit des plus hypothétiques); donc l'A.B.C., pour simplifier les choses, fait remarquer qu'il y a des chaloupes à l'arrière rond ou pointu, mais qu'avec deux voiles au tiers on peut sans se tromper parler d'une chaloupe, même si l'on a à faire à un gros canot (qui pour porter son nom, ne doit avoir qu'un gréement au tiers!)

Enfin, ce qui compte, c'est que le Trescadec est une très belle chaloupe , comme on peut voir sur la photo

07 oct. 200316 juin 2020
0

Un détail:
les mensurations de la belle:

Longueur 7,70 m Type Chaloupe voile-aviron

Tirant d'eau 1,10 m Creux 0,80 m

Largeur 2,31 m Moteur YANMAR 3 GM 27 CV Diesel

avec un moteur!
HORREUR !
il n'y a pas de rameurs sur cette galère?
les traditions se perdent, mon bon monsieur !

la photo est celle d'une baleinière de chasse (àla baleine) du SEIZIEME SIECLE, récemment retrouvée au Canada où elle avait pu être préservée sous l'eau et la vase après un naufrage ( à quelque chose malheur est bon!). Elle a été restaurée et mise en état de conservation; Ce qui m'a surpris, c'est de voir que ses lignes de carènes sont intermédiaires entre celles de la pinasse d'Arcachon (dérivée aussi des barques Viking, mais avec une adaptation spécifique aux eaux abritées et peu profondes du fond du bassin et des étiers). Il faut dire que les baleiniers de cette époque étaient des Basques, dont les barques ...on revient toujours à ces "maudits Normands! Le nom exact d'époque de l'embarcation était "chalupa" (du Basque, bien sûr)

08 oct. 2003
0
  • Ah... Hourtin... -

Les baleiniére d'Hourtin... le second-maître la jugulaire de la casquette bien coincée sous le menton (qu'il voulait volontaire!), les ti'marins en vareuses grises, le cul sur le banc de nage, leurs tit' mains pas calleuses pour deux ronds, pas sûres du tout sur le "bout de bois"... et les avirons qu'il fallait tirer en cadence (crévindju'!!), "à mâter les avirons"... clop, crac, plof... tu parles d'un festival!

Ces officiers mariniers avaient un sens de la pédagogie à peu prés aussi fin que celui des "sackos" ou des matons...de la Porte Castigneau.

15 mois sur le porte-avions Arromanches : 4 mois d'affilé de consignes à bord, 25 inscriptions sur la "peau de bouc" (le fameux cahiers de punitions), trois semaines de prison maritime (celle où ça rigole pas... en principe!) alors que "libérable", pour une malheureuse (et marrante) "insolence envers un supérieur..."... et le Pacha qui te demande, avant le départ à la quille, si tu veux pas rempiler!!! je lui ai dit: "Ouais, p't'être chez les matons...". Les rations gluantes, des tonnes de cafards qui chiaient sur les "blancs" que tu pouvais plus mettre à l'été... La bêtise crasse du "bidel", la suffisance insupportable des quartiers-maître CS... les "escapes" en Espagne par la tape-d'échappée de la buanderie... avec un autre loustic!!

Y parait que dans la marine y'a des têtes dures!

La Marine ça a bien des aspects différents!

Ouais, mais c'est pas tout... tu sais Windja' que dans le temps les définitions les noms de batos n'étaient pas aussi ric et rac que ce que tu le laisses entendre... selon les régions ça différait, et souvent de pas mal de façons... c'est surtout la richesse des trouvailles, qui est passionnante.

Adios,

08 oct. 200316 juin 2020
0

du canot
conclusion: on a toujours été mieux à Maubuisson qu'à Hourtin.

Les noms de bateaux, c'est pour se repérer un peu, parmi une quantité de types différents -souvenir d'avoir promené une copine, à l'aviron, sur une "filadière" de la Gironde ( ce que cela peut être lourd! ), et puis, on peut s'en amuser
(penser qu'aux Sables d'Olonne, il y avait des "Gazelles").
J'ai trouvé un jour par hasard la réimpression du très beau "Littoral de la France" de Valentine Vattier d'Ambroyse ( Editions Champion-Slatkine Paris 1887 ), où l'on voit les côtes grouiller de vie. Plus récemment, La Rochelle avait un tel déficit de marins, après 1918 (18.000 "inscrits Maritimes", contre à peu près 350 aujourd'hui), qu'il avait fallu importer des Bretons, venus en famille et avec leurs curés fonder l'actuel "quartier Saint Nicolas" entre la gare et la ville, pendant que l'armement Delmas-Vieljeux passait un accord avec les habitants d' Arzon en Morbihan, payant les études de jeunes sortis du certificat d'études jusqu'au brevet de capitaine au long cours et de mécaniciens qu'ils employaient ensuite.Chaque port avait au moins un petit chantier naval et quantité d'industries annexes.

A propos de noms, je me suis longtemps demandé d'où venait le nom de "Houari". Rien à voir avec l'Arabie Heureuse: les Houries c'est autre chose, pas mal non plus.
C'est une déformation normande de "Wherry" - une sorte de péniche à voiles anglaise: la première mention que je connaisse provient du
"Traité pratique du Gréement des vaisseaux et autres batiments de mer: ouvrage publié par ordre du ROI, pour l'instruction des Elèves de la Marine ... par D. Lescallier ... Paris, 1791"
où elle concerne un petit bâtiment à deux mâts, avec des voiles intermédiaires entre les voiles latines et les voiles à corne (gravure n°1); le parler normand permet de comprendre la transformation du nom : "337 Houari, n. m. : selon le PL : " (angl. werry), mar. Gréement longitudinal de petit voilier, constitué d'une voile triangulaire fixée à sa partie haute à une vergue presque verticale hissable le long du mât ". La graphie " wary " se rencontre aussi (Musée des Terre-Neuvas de Fécamp, Yvart 1974, etc.). :(yport.web.free.fr[...]ro.php: le parler d'Yport)
En somme, le gréement Houari serait né à peu près dans le même temps, peut-être même avant le gréement "aurique".

D'un point de vue pratique, j'ai essayé de faire tenir sur l'image quelques schémas: 2/:un "gunter" anglais des plus efficaces; tout simplement le gréement de "Pen-Duick III" de 1967
, à ceci près que ce dernier était gréé en goëlette (lequel a copié l'autre?) ce genre de voilure donne une puissance énorme à la grand-voile;la réduction de voilure se fait en prenant des ris, on peut aussi réduire en remplaçant la grand-voile par une voile d'étai triangulaire, ou par rien du tout. En 3, voile à corne à bordure libre: sa grande efficacité dépend du genre de bateau, s'il est large c'est mieux,de plus elle limite le risque de se faire assommer par la bôme en cas d'"empannage chinois"; en 4, hissage de la corne avec une seule drisse , je ne suis pas pour, sinon sur un tout petit bateau: je préfère bénéficier d'une drisse de secours, au cas où; en 5, gréement d'une voile de flèche manoeuvrable à partir du pont: ne concerne pas le type de gréement n°2.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (10)

mars 2021