quel enrouleur de grand voile

bonjour
si je veux continuer de faire de la voile il va falloir simplifier les manoeuvres
j envisage de faire monter un enrouleur de grand voile et donc de supprimer la grand voile existante à mon grand regret.
qui a l expérience de cette opération en conservant le mat et quelles sont les marques fiables
merci

L'équipage
14 nov. 2014
14 nov. 2014
0

Bonjour, ça simplifie les manoeuvres, mais pas les em.........

14 nov. 2014
0

bôme a enrouleur....il y en a une à vendre un peu en dessous.
Quand aux emmerdes annoncées, pratiquant depuis 10 ans, je trouve cela idéal pour la croisière côtière.

14 nov. 2014
0

Bonjour,
Et pourquoi pas une GV lattée avec des chariots de lattes à billes, + lazy bag + un winch bien démultiplié, genre Pontos - voire même un winch électrique ?
De mon point de vue, tout sauf l'enrouleur de GV... mais je ne réponds peut-être pas à la question ?

14 nov. 2014
0

j ai déja une grand voile full batten avec chariots à billes harken et c 'est du tres bon matériel ; mais il n empêche il faut aller au pied de mat pour prendre les ris, les ris auto n'ayant pas la faveur de tous.
pour l instant je réfléchis à haute voix....

15 nov. 2014
0

Vous serais surpris de la rapidité avec un enrouleur dans le mat, bien sur avec une voile correcte

14 nov. 2014
0

Les ris auto c'est très bien, probablement plus rapide qu'un système à enrouleur car il y a moins de frottement. J'avais découvert ça en location, le ris pris en 20 secondes tout au cockpit, que du bonheur.

Bon, j'ai une bôme à enrouleur, très bien aussi. On peut prendre des demi-ris...

Le passage à l'enroulement te coûtera beaucoup plus cher que les ris auto.

14 nov. 2014
0

Oui c'est vrai ça, un winch électrique des chariots à billes et prise de ris automatique (renvois au piano) ça fait pas le même effet qu'un enrouleur mais sans les inconvénients?
Peut être pas moins cher (quoi que pas besoin de changer de voile dans ce cas) , mais plus efficace ?

Pour le lazybag je crois bien que epsilon en est deja équipé.

14 nov. 2014
0

enrouleur de bôme sans pb gv lattée et depuis 15 ans sans pb

14 nov. 2014
0

si le tube du mat est bon, rajouter l'enrouleur.

sinon, prendre un nouveau mat avec un enrouleur interne.

14 nov. 2014
0

Que d'a priori sur les enrouleurs, le mien 23 ans de bon et loyaux service, aucun regret. Un certain temps d'adaptation pour les manoeuvres, surtout des voiles neuves. Le point le plus critique, quand la voile est très déformée, pour la sortir elle bourre donc pas cool, mais au grand jamais elle ne merde pour la rentrer. La mienne à merdé vraiment au bout de 15 ans, remplacé par une voile retaillée et ce fut pire. Maintenant j'ai une voile neuve que du bonheur.
je vous laisse avec ce vaste sujet donc beaucoup de personne critique sans en avoir eu une. André

14 nov. 2014
0

Je ne critique pas la fiabilité du système, ni la facilité qu'il procure, mais il y a quand même des faits qui, moi, me feraient rejeter cette solution: elle génère une élévation du centre de gravité (poids dans les hauts), elle est chère, elle implique une nette diminution de la surface de la GV et un moindre contrôle de sa forme - pour autant qu'elle en ait une, puisque les GV a enrouleur que j'ai pu voir étaient vraiment très plates. Je ne dis pas que cette solution ne donne pas satisfaction à certains, je dis par contre que le passage d'une GV lattée sur chariot Harken a une GV sur enrouleur va se ressentir au niveau des performances et de l'agrément a la barre...
Si encore c'était la seule solution... Mais il existe, selon moi, des alternatives plus satisfaisantes (plus performantes, moins chères, aussi faciles).
Quel est le pb avec les ris automatiques ? ( ça, je n'ai pas essayé non plus, mais je serais volontiers tenté...)

15 nov. 2014
0

Bonjour, tout est histoire de compromis. Même si les perfs sont moins bonne que certain système , sur la moyenne, en fonction du bateau, de la mer, des propres performances de sont bateau à l'arrivé dans la chasse entre bateaux, suivant le temps les manoeuvres c'est Kif KIf, bien sur je ne parle pas des bateau pour la régate. Les poids dans les haut tout dépend aussi de la raideur au prés de sont bateau , le mien n'est pas gîtard c'est sur, il accepte de tout porter par vent soutenu alors que d'autre ont tout intérêt à réduire , tant de paramètres que le débat si il y a est stérile, mais de là à critiquer sans avoir comparé il y a un océan. André

14 nov. 2014
0

j'avais une bôme Profurl MK 2 sur mon NQN ,héritée de l'ancien propriétaire , pas satisfait ,a l'usage l'utilisation est délicate ,souvent des blocages a la réduction , être impérativement très prêt du vent, bôme et système très lourd dans les hauts ( 80kg pour l'ensemble ) beaucoup de frottements ,pas de réglage possible de la voile , elle a une coupe spécifique concave , en plus un prix prohibitif , si c'était la panacée sa se saurait ... donc rien de mieux qu'une GV lattée sur roulement et prise de ris au cockpit ...........
(semi auto pour moi )

15 nov. 2014
1

il faut un gréement raide et un mât droit pour avoir un enrouleur dans le mât,
alors si gréement fractionné, bdf poussantes et cintre du mât, faut oublier ...

15 nov. 2014
0

bien vue bil

15 nov. 2014
0

J'ai eu tous les systèmes .prise de ris rapide,bôme profurl et là enrouleur de mat .je dirais tout dépend du programme avec la bôme à enrouleur tu peux avoir une voile lattée mais ça te demande une précision au niveau des réglages .... L'enrouleur de mât si tu n'es pas regardant à la performance , l'âge venant pour naviguer seul c'est top .

15 nov. 2014
0

Bonsoir,
descriptif de mon choix ( n 'engageant que moi ) pour minimiser les efforts à déployer et les couts inhérents aux transformations radicales :
Gv membrane avec chariots "batcar" à étagement étudiés pour que les plis arrivent correctement dans le bag.( çà c 'est pas encore parfait pour le moment )
Lazy-Bag en filet de filière pour visualiser le bon empilement de la voile lors des "arisages"et eviter les contraintes de cisaillements possibles .( nécessite donc ensuite un taud de GV)
Manivelle de winch électrique sur 12v batterie avec accès aux 6 winches.
Bosses d 'amure des ris 2 et 3 revenant au piano.( ris 1 en pied de mat, mais 1 bout de plus et un taquet de plus sont envisageables tout autant )
Nonobstant je prends et rends autant de ris qu 'il faut depuis le cockpit sans effort particulier, et quelque soit l 'amure de nav, portant inclus.
Cela nécessite quelques taquets supplémentaires.
Bien que cela ne soit pas une réponse directe à la question, c 'est peut être une solution de moyen terme..
bien cordialement.

15 nov. 2014
0

merci à tous
je me demande si finalement je ne vais pas plutot me tourner vers une bôme à ris automatiques avec un winch electrique
l hiver porte conseil

15 nov. 2014
0

J'ai eu l'occasion de voir plusieurs fois des bateaux : HR 48 (3 fois) et Bavaria 44, avec voile coincée dans le mât lors d'enroulement : c'est très rockn'roll à remettre en état.
Obligation de monter dans le mât et sur le Bavaria il a fallut plus d'une heure pour remise en ordre.
Imagine un tel emmerde au large par forte brise! :oups: :non:

16 nov. 2014
0

bjr,
deux cas concrets :
un 51 pieds neuf enrouleur dans le mat ,la drisse de gv larguée par erreur par le nouveau propriétaire ,la voile coincée dans le mat ,tentative de la sortir au winch ..
bilan dépose du mat ,découpe de la voile pour la sortir par morceaux .
HR42 enrouleur selden gv coincée à moitié roulée par rupture de la drisse au milieu de l'altlantique .
bilan arrivé aux antilles sous voiles d'avant reussi à l'attraper avec le bout de drisse restant, l'étarquer de nouveau et la dérouler .
sur d'autre voiliers avec différents systèmes ,ça fonctionne ,mais je n'ai vu plutôt des inconvéniants que des avantages par rapport à une gv même classique avec lazzy jacks avec ou sans easy bag
des ris auto bien conçus c'est encore un plus surtout avec chariots à billes .

16 nov. 2014
1

des incidents qui n'arrivent pas avec une bôme enrouleur ou il est toujours possible d'affaler dans le pire des cas on aura que les même ennuis qu'un montage classic

16 nov. 2014
0

Bonjour à tous,
J'utilise un enrouleur de GV dans le mât et il est impératif d'être très soigneux et méticuleux pour enrouler :
- Enrouler sur l'amure où la voile appuie sur l'enrouleur et pas sur la lèvre du mât : moins de frottement.
- Toujours avoir la chute un peu tendue. En fin d'enroulement, quand le point d'écoute est à moins de 1 m du mât reprendre régulièrement un peu de balancine sinon la bordure est trop lâche. D'où un des intérêts du hale bas rigide que je n'ai pas encore installé mais il y sera pour la saison 2015.
- Une voile pas trop défoncée par les ans et les coups de vent, elle doit être plate. Je viens de faire refaire la mienne en Dimension-Polyant HTP+ et c'est un vrai bonheur !
- Un mât bien rectiligne. Le gars qui m'a fait les voiles vient tirer des bords pour fignoler le réglage à quai.
Une fois que vous respectez scrupuleusement ces préalables tout fonctionne à merveille.
- Inconvénient majeur : on ne peut pas enlever la GV hors saison sinon le tube d'enroulement cogne dans le mât au moindre mouvement du bateau. Solution : monter dans le mât pour poser des ferlettes qui tiendront le tube plaqué contre la lèvre. Une ferlette au mètre, ça m'en fait une douzaine à mettre !
En ce qui concerne les performances c'est vrai qu'une GV sur enrouleur est une tôle et c'est pour cette raison qu'il faut de la puissance à l'avant. En ce qui me concerne j'ai un GSE de 50 m², une trinquette de 18 m², les deux voiles en triradial tissus Dimension-Polyant DCX, pour une GV de 31 m². J'ai enfin réussi à équilibrer le bateau et à faire du près.
Et comme je suis toujours seul aux manœuvres, la GV sur enrouleur est un plus avec l'age du capitaine qui monte ... Les seules choses "rock'n roll" qui me restent sont : tangonner le génois et le ris sur la trinquette. Ça me rappelle mes jeunes années.
Un vrai bateau gérontologique !
Bon vent à tous.
Bernard.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (87)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021