Quel bateau choisir pour un tour du monde!!!

Bonjour à tous,
Nous souhaitons partir à 4 sur un monocoque de 37-40 pieds pour un tour du monde par le cap horn.
Je sais qu'il n'existe pas de bateau parfait, mais je souhaite connaître les constructeur plus apte à faire des bateaux pour ce genre de projet. Et donc aussi ceux qui sont moins appréciés pour cela.
Si vous avez aussi des avis ou des recommandations sur un tel projet, n'hésitez

Merci beaucoup

Adrien m

L'équipage
02 juin 2008
02 juin 2008
0

salut adrien m,
le cap horn à la voile..rien que ça...
mais il me semble que les questions que tu pose sous-entendent que tu as une faible connaissance des voiliers....me trompe-je?
le plus important est d'être en harmonie avec son bateau.
certains préfèrent les quillards, d'autres les dériveurs. certains préfèrent les arrières norvégiens d'autres des arrieres à tableau incliné ou droit...étrave droite ou non...
c'est juste question de préférences.
mon avis perso, pour les hautes latitudes l'acier me semble être le plus sûr(les icebergs!). quillard avec un bon tirant d'eau et des mâts courts. le plus important restant la qualité du skipper et la ténacité de l'équipage.

02 juin 2008
0

la pluspart
des bateaux métalliques sont capables d'encaisser ce genre de parcours car conçus pour les coups durs, les voiliers de série eux sont le plus souvent sous-échantillonnés et nécessiteront une adaptation en particulier niveau gréément et voilure...
A éviter dans ces coins là: les multicoques ...

03 juin 2008
0

bonjour Adrien,
Sans hésitation, l'acier ou le strongal (Aluminium au chantier Méta.)
Le cap horn, c'est juste un passage ou une volonté de trainer dans les hautes latitudes?
Je commence actuellement un dériveur Chatam extrême 40 et avons l'intention d'aller entre autre dans les canaux de Patagonie, bien que nous passerons le plus clair de notre temps sous les tropiques;
Tu dois définir avec précision ton programme. Je crois, moi que les dériveurs modernes sont très marins, bien plus que bien des monocoques.Ne pas oublier non plus que le bateau est important, mais que la façon dont tu l'équipe est capital. et pour ça il faut un certaine expérience, ou l'acquérir. Mieux vaut un bateau modeste très bien équipé qu'un plus grand sous équipé à cause du budget.
bon vent pour ton projet!

03 juin 2008
0

quant
tu navigueras , tu veras pleins de voiliers differents, de formes et de materiaux , pas que de l acier

03 juin 2008
0

j ai un copain
qui est resté 2 ans en patagonie sur un half tonner de 8 m en bois moulé sans moteur , il a croisé un solitaire sur un arpege
je suis pas allé par la bas mais sous les tropiques avec des bateaux differents , un cp , un acier et deux composites , l acier certainement solide mais plus jamais , la rouille est ton quotidien

03 juin 2008
0

oui mais "tropicat"
quand tu iras dans ces coins là, tu verras qu'il n'y a pas beaucoup de composites ou bois qui s'y balladent (les gens qui y vont sont rarement des inconscients et ont mis toutes les chances de leur côté...), la météo est très brutale (williwaw,visibilité soudainement nulle,etc...) dans les canaux et la cartographie par endroits approximative:ça arrive qu'on tape des cailloux ou autre chose,donc vaut mieux prévoir solide et capable d'encaisser des coups...et pour ça y a pas mieux que l'acier...si t'as les moyens tu peux faire encore mieux en titane... :-D

04 juin 2008
0

Pas d'ac Tropicat
Nous avons aussi bourlingué longtemps sous les tropiques et sur un sloop en acier de 12 mètres. La différence, c'est peut être qu'aillant construit mon bateau, nous avions soigné le traitement. Aucun problème de rouille!Si c'est bien fait au départ, c'est nickel!!

03 juin 2008
0

comme un 8000
c'est un peu l'Himalaya de la voile… donc ça se prépare bien longtemps à l'avance… soigneusement… et en mettant en effet toutes les chances de son côté… surtout si dans les 4 on a 2 enfants ! c'est une vraie aventure !!! même en 2008… un rêve secret de presque chaque personne qui se plaît sur un bateau… lié à tant de lectures…
Mais quand on y est… c'est du concret ! et ce n'est pas toujours romantique… donc du solide… pratique… un coffre fort marin, avec de quoi survivre !
bon voyage ! :-)

03 juin 2008
0

Même si Slocum ou d'autres
ont fait tout autre chose et s'en sont sorti ! mais avec quelle chance et/ou quelle expérience ! ;-)

05 juin 2008
0

nul ne saurait égaler les plus grands
car ils n'avaient pas de gps, pas d'instructions nautiques, des cartes approximatives, et un confort tout relatif...
aucune comparaison possible avec les moyens actuels.
pourtant, électronique ou pas :respect à tous les caphorniers.

03 juin 2008
0

Lessiveuse
Il n'y a pas loin à aller pour se faire secouer
comme dans une lessiveuse. C'est une bonne expérience qui permet de se faire une idée vécue
de ce qu'est le bateau qui peut convenir.

04 juin 2008
0

Un guide
Bonjour,

Un guide qui peut aider à y voir plus clair sur la nav autour de la pointe sud des amériques:
www.capehorn-pilot.com[...]nch.htm
Leur bateau n'est pas en tôle, comme quoi tout est possible:
www.capehorn-pilot.com[...]ome.htm

Jean Philippe

06 juin 2008
0

ca reste...
un AMEL quand même ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (24)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021