Quel avenir pour l'Iridium ?

La société Starlink de Elon Musk, promet des abonnements "Internet haut débit" par une constellation de satellites en orbite basse (plus de 4000 satellites).

Les caractéristiques de l'offre sont les suivantes :
- Couverture complète sur tout le globe.
- Temps de latence : 35 ms.
- Débit : 1 Gbit par seconde
- prix : 750$ par an.

Si l'offre de M. Musk ne s'inscrivait pas dans le domaine de la science fiction, l'histoire de la navigation maritime connaîtrait une rupture technologique nette.

L'équipage
23 août 2018
23 août 2018
0

Ca fait des années qu'on en parle , c'est pour quand?

23 août 2018
0

Pour 2024 ou 2025

23 août 2018
0

SpaceX heavy peut mettre 50 mini-satellites en orbite en une seule fois

24 août 2018
0

Oui absolument, l’avantage de spaceX, c’est les fusées réutilisables.

23 août 2018
0

4000satellites d'ici 2025 ? :reflechi:
Même tirés par grappes, il va falloir tirer tous les 2 jours ! :jelaferme:

24 août 201824 août 2018
0

ça fait tout de même 80 tirs, non ?
(Et pour l'instant il y a eu juste le tir inaugural )

05 sept. 2020
0

Remarque amusante... ils en sont à plus de 600 et nous sommes en 2020...

23 août 2018
0

ça me parait plausible, c'est une évolution logique, après l'iridium il y aura plus performant.

24 août 2018
1

Il annonce beaucoup celui la toute les semaines une nouvelle annonce spectaculaire. attendons de voir

24 août 2018
1

2025 annoncé ça nous fait du 2030 réel , m...de je vais devoir changer mon iridium encore une fois ...

05 sept. 201805 sept. 2018
0

Iridium est désormais intégré au SMDSM, en plus d'Inmarsat, pour la sécurité maritime. Le nouveau réseau Iridium NEXT, opérationnel d'ici la fin 2018, apportera des services à haut-débit dès 2019. De plus les satellites embarquent des émetteurs-récepteurs ADSB (l'équivalent AIS pour l'aviation) qui permettront à terme de sécuriser le trafic aérien mondial. Les annonces d'Elon Musk sont principalement à destination des actionnaires pour financer son projet. Nul doute qu'il y parviendra, mais pas dans les délais annoncés. N'oublions pas que SpaceX dépend économiquement de l'aide publique US, et, en grande partie, des commandes de lancement contractées par... Iridium Corp.

05 sept. 2018
2

En attendant ils ont réussi en quelques années et avec des moyens mesurés a réussir ce que Ariane, Nasa etc .. ne savent toujours pas faire.

Fusée réutilisable, posée sur la barge.
C'est quand même assez incroyable.
Ca donne beaucoup de crédit à leur capacités techniques.

05 sept. 2018
0

"SpaceX dépend économiquement de l'aide publique US" ???
Tu peux préciser...
(je m'étonne parce que je suis restée à l'époque où les US reprochaient aux entreprises aérospatiales européennes de ne pas être des concurrents loyaux parce que largement subventionnés par les états). Je croyais que les entreprises US étaient sous un régime libéral pur et dur.
:reflechi:

05 sept. 2018
1

Les entreprises du secteur vivent pour une bonne part avec les commandes du Pentagone. Ce ne sont pas des subventions mais ça y ressemble.

05 sept. 2018
0

A propos du réseau NEXT, quid de la compatibilité des terminaux actuels (GO! spécifiquement) ?

06 sept. 2018
0

Merci beaucoup. Çà renforce l'incohérence du marché de l'occasion des Go! : plus de 700€ pour du matériel d'occasion hors garantie (elle n'est que d'un an) quand on le trouve neuf à 825€ sur Amazon :/

Je vais donc passer mon tour en attendant la sortie de la nouvelle génération...

05 sept. 2018
0

En aérospatial il me semble que la fiabilité est la clé du succès , même si Elon Musk a beaucoup d’idees et qu’il les concrétise , y a encore loin de l’exploitation . Google est aussi sur un projet de couverture de l’espace avec des ballons satellite pour couvrir la terre de wifi , plus besoin d’iridium .....

05 sept. 2018
1

toute la question est le delai d'installation du réseau

06 sept. 2018
1

Il faudrait déjà que Elon Musk arrive à faire dégager des bénéfices à Tesla...

06 sept. 2018
2

Amazon a mis 20 ans a faire du bénéfice...
Tesla y arrivera...

05 sept. 2020
0

Ah biyje crois que c’est maintenant le cas

06 sept. 2018
0

Exact, la rentabilité de Tesla conditionne les autres projets dans le pipeline...
C’est sûr que Tesla a ouvert la voie, cependant Audi et Mercedes ont déjà copié les mêmes concepts avec une puissance industrielle beaucoup plus importante et des dates de livraisons acceptables (fin 2018 pour Audi e-tron et courant 2019 pour Mercedes EQC).
Conclusion : rien n’est sûr.
Exemple : Yahoo a ouvert la voie et Google a gagné le gros lot.

06 sept. 2018
3

Comment dans les pays francophones peut-on baptiser une voiture e-tron :reflechi: ?
:blabla:

07 sept. 2018
0

Honda avait bien sorti la MR2... (à lire à haute voix pour comprendre)

C'est sûr que Armagnac, Muscadet, Cognac, Romanée, Beaujolais ça fait bien mieux dans le paysage francophone :-p

09 sept. 2018
0

Oups, mea culpa !
Il existe d'autres exemples comme Koleos en Grec, mais Mitsubishi a bien pris soin de renommer le Pajero en Montero pour le marché espagnol...

Pour en revenir au sujet... personnellement l'iridium m'irait (techniquement) très bien si il était drastiquement moins cher ! Mais est-il cher par manque de concurrence ou bien est-ce intrinsèque à sa technologie ?

09 sept. 2018
1

D'où l'utilité d'un réseau haut débit avec une couverture globale et qui ne s'adresse pas uniquement aux marins.

07 sept. 2018
0

MR2 = TOYOTA !

09 sept. 2018
0

Je pense à une combinaison de faible distribution, et donc un montant d'amortissement des coûts de développement élevé par appareil, ainsi que de position quasi monopole sur le marché couplé à un goût prononcé pour les bénéfices (là encore les faibles volumes n'aident pas la concurrence à se lancer).
En tous cas, le résultat est là, on paie un bête routeur plus de 100 fois le prix de ce que çà pourrait coûter (pour comparaison, voir le prix d'un routeur wifi depuis de nombreuses années)

06 sept. 2018
06 sept. 2018
0

Et le futur ordinateur pommé en France s'appellera le Mac-Tron.

05 sept. 2020
0

Bonjour
Nouvelles récentes de Starlink

www.developpez.com[...]00-Mb-s

05 sept. 2020
4

Une constellation de satellites pour pouvoir accéder aux jeux video, quel progrès!

05 sept. 2020
0

top pour le grand voyage .... Irridim go bientot au placard

05 sept. 2020
1

Je pense qu'il faudra attendre encore quelques temps afin que ce soit utilisable en pleine mer. Pour l'instant les antennes s'orientent certes toutes seules, mais je ne pense pas qu'elles soient prévues pour une utilisation en mouvement.

05 sept. 2020
1

Un stabilisateur gyroscopique peut résoudre les problèmes liés à l’orientation de la parabole, mais il existe un autre problème :
- Dans un premier temps, le maillage des satellites va être faible (1440 satellites) et ils vont distribuer la bande passante à partir de relais terrestres proches.
- La liaison entre les satellites par faisceaux lasers a été testée récemment, ceci permettra d’étendre la couverture aux zones qui ne disposent pas d’un relai terrestre.
- offrir une couverture océanique va surcharger le réseau d’une part et va réduire les performances puisque le signal doit passer par une longue série de satellites pour atteindre le relai terrestre...

Je pense que la fonction sera offerte, mais dans une seconde étape.
C’est normal qu’ils viseront dans un premier temps les zones terrestres isolées ce qui constitue la plus grande partie de leur marché.

05 sept. 2020
0

Le problème ne vient pas seulement de l'orientation, mais aussi du mouvement. Tant que cela ne sera pas utilisable avec une antenne omnidirectionnelle, ça ne sera pas pleinement exploitable en mouvement.

05 sept. 2020
0

Les systèmes de type « Tracvision » arrivent à assurer une réception de bonne qualité des chaînes TV par satellite même par mer formée.

05 sept. 2020
8

Perso j'ai arrêté d'acheter des Tesla depuis que je sais que ce mégalomane veut envoyer dans le ciel plus de satellites que d'étoiles visibles, qui pour le coup seront invisibles.
Je sais bien que les jeux vidéos sont plus importants que la recherche astronomique et les songes d'une nuit d'été, mais tout de même ...

06 sept. 2020
0

Et sans de constellations visibles, plus d'astrologie!

06 sept. 2020
0

@Papy-Zoom : sans voir les constellations je peux te prédire que tu vas t'étouffer en gardant ton masque pour échanger sur HéO, hi hi hi

c'est provoc ton avatar !

06 sept. 202006 sept. 2020
5

d'autant plus que caisse qu'on va foutre d'une connexion internet en mer ?
c'est bien un sujet de geek terrien ça ou de première traversée pour se rassurer ! passez longtemps en mer et vous verrez que lorsque vous aurez à gérer le bateau et l'équipage vous ne passerez pas votre temps sur facebook, à téléphoner à la famille ou sur whatsapp, cette histoire d'internet sur le bateau en pleine mer c'est un petit confort hyper couteux et compliqué pour très peu d'utilisation, perso j'ai été un des premiers à m'équiper d'un iridium, ça m'a couté une blinde, je l'ai gardé deux ans dans un équipet, chaque fois que je m'en servai ça me prenait plus la tête qu'autre chose, je l'ai revendu, et je continue toujours à faire des traversées ... pour recevoir la méteo et la sécurité il y a plein d'autres procédés plus simples et moins impactant pour la planète, des dizaines de milliers de satellites, putaingue de fada d'Elon Musk, on va vivre un mauvais film de SF!

donc pour répondre à la question du fil : l'avenir de l'iridium, perso je m'en tape grave, si vous en avez un revendez le avant qu'il ne soit obsolète, si vous voulez plus de moyens de communication, à terre c'est peut-être bien, en mer ça ne sert pas à grand chose pour la majorité des navigateurs à voile.

et en ce moment ce serait vraiment apaisant pour la santé mentale de la population d'avoir beaucoup moins de moyens de communication !

06 sept. 2020
2

je trouve sympa d avoir un tel sat , méteo , rassurer ceux qui vous suivent et son a terre et en cas de naufrage ça aide ... maintenant tout a un cout ...

06 sept. 2020
2

C'est obligatoire au Spitzberg, très utile au Groenland (kayak) et en montagne.

06 sept. 202006 sept. 2020
0

Heureusement j'ai eu la chance de pouvoir y aller avant de telles obligations, (à l'époque je ne savais même pas que ça existait....)

06 sept. 202006 sept. 2020
0

Zut, Encore d'accord avec quizas😉

07 sept. 2020
4

En réponse à la question suivante " qu'est ce qu'on va foutre d'une connexion internet en mer ?"
Je pense que cette connexion est utile dans plusieurs cas :

1- A moyen terme, on pourra remplacer le VHF, l'AIS et le récepteur NAVTEX par une simple connexion internet permanente ayant un débit acceptable (entre 1 et 10 Mbits/s)

2- Avec la démocratisation du télétravail, une partie non négligeable des navigateurs peuvent se permettre d'aller un peu plus loin sans être obligé de faire une année sabbatique ou d'attendre la retraite.

3- Etre connecté en permanence avec ses proches peut s’avérer très utile surtout en cas d'un soucis de santé

06 sept. 2020
1

@quizas, +1

06 sept. 2020
0

Quizas + 1 itou. MM

06 sept. 2020
4

amusant le - 1 sur mon intervention , mais bien content d avoir le tel sat a mon naufrage en pleine mer entre l Australie et l Indonésie

06 sept. 2020
0

oui tikipat c'est un plus de confort et un peu un luxe mais si tu as déjà une balise ou un inreach et une petite BLU ce n'est pas vraiment indispensable (quand tu voyages à l'année ça coûte une blinde ce truc pour s'en servir que quelques minutes par mois !)
en fait ça ne correspond pas au standard du pékin moyen en bateau de voyage et ça ne va pas lui manquer.

06 sept. 2020
0

La basile c est aussi par sat. , oui c est un luxe le tel sat. beaucoup de gens qui voyagent ont ça a bord

06 sept. 2020
2

Je lis ce fil, et je suis interpelé par la réflexion de Quizas, car je trouve qu'avec l'Irridium Go, la connexion satellitaire se démocratise. Les prix ne sont plus astronomiques (c'est le cas de le dire :-)) pour avoir une connexion internet au large. A moins d'être un loup solitaire, c'est quand même sympa de pouvoir donner de ses nouvelles, et avoir des cartes météo facilement.

07 sept. 2020
0

@Evoe: ben c'est un point de vue de la démocratisation que j'apprécierai si elle me tenait moins à distance ! l'abonnement c'est quand même dans les 2000€ annuel + l'appareil et pour l'internet débit vraiment faible on ne va pas surfer sur le web,

perso ça ne me manque pas, c'est ce qu'on dit quand on ne peut pas s'offrir ce qu'a le voisin hi hi hi

mais je ne critique pas (trop) ceux qui l'utilisent, je ne suis pas envieux!

à titre indicatif pour ceux qui recherchent une solution alternative complète couverture monde mais moins couteuse un Inreach + un petit poste BLU c'est un budget moindre qu'un Iridium Go et l'abonnement inreach c'est 20€/mois, météo BLU et inreach : messages textes bidirectionnels + suivi auto waypoints + SOS + évent. méteo par position, mais pas d'échanges vocaux.

07 sept. 2020
0

Irridum go , c est par mois pour data illimité et 150 mm phonie = 130 €

07 sept. 2020
0

Personnellement, je suis très intéressé... C'est même une condition essentielle de mon projet global.

Par contre, il n'est absolument pas question de l'utiliser en mer (sauf petole de plusieurs jours en pleine mer) mais bien de l'utiliser dans des mouillages perdus au bout du monde ou je pourrais rester des semaines.

Ce serait alors un élément de confort, voir même une source de revenus, permettant de rester très longtemps dans les endroits les plus reculés, sans que ca ne soit un ermitage

07 sept. 2020
0

et puis internet avec les satellites a un enorme avantage ;fini les milliers d'antenne à terre

et autre interet on pourrait au milieu de l'ocean allé sur H&O

a coup sûr c'est l'avenir j'y souscris

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer