Que vaut un moteur refait ?

un bateau dont j'ai recu l'expertise a ses moteurs refaits (cylindrée, bas moteur, injection). L'expert donne les heures moteurs a partir de ces travaux.

Dans l'hypothese ou tout ce qui est decrit est bien refait, est ce que le moteur repart avec une durée de vie presque identique a un moteur neuf (7000 a 10000 heures environ d'apres ce que j'ai pu lire), ou moins ?

L'équipage
02 fév. 2012
02 fév. 2012
0

Bjr,

Mon Humble avis est que l on ne fais pas du neuf avec du vieux,
Effectivement si la refonte du moteur a été correctement réalisée, le moteur repartira pour quelques années ....

02 fév. 2012
0

Que néni !!! Un moteur refait reste un moteur refait......... à moins de TOUT changer mais alors ça devient un moteur neuf.

Ceci-dit un moteur correctement refait peu durer un paquet de temps, presque autant qu'un neuf. La différence viendra surtout de son entretien. Comme il y a des pièces ou corps du moteur qui n'ont pas été changés, il va y avoir plus de jeu donc usure prononcé donc entretien régulier.

02 fév. 2012
0

refait ou reconditionné? Qu'est ce qui a été refait? Si tout le moteur, haut, bas, a été mis aux cotes réparation 1 et les accessoires changés ou reconditionnés (alternateur, pompes, démarreur etc.) Tu es reparti pour un bon bout de temps jsuq'à la mise aux cotes réparation 2.
C'est comme ça qu'on opère sur les moteurs industriels ou de camions

04 fév. 201204 fév. 2012
0

salut!!!
et c'est comme ça que les chirurgiens devraient faire sur nous...malheureusement...
:tesur:

02 fév. 2012
0

J'imagine qu'il y a moteur refait et moteur refait...

je connais des gens qui refont vraiment des moteurs à neuf (du domaine automobile de collection, donc plus fabriqué) et ça ne se limite pas à changer une pompe, un joint de culasse avec rectification et deux injecteurs...
C'est tellement d'heures de travail, sans parler du cout des pièces que ça n'aurait aucun intérêt si il était possible de remplacer par du neuf.

Je ne pense pas que se sont des "reconstructions" de ce niveau dont il est question dans la majorité des petites annonces de plaisance, ce qui ne veut pas dire qu'un tel moteur disons très rafraichi ne pourra pas faire encore un nombre incroyable d'heures, la majorité des diesels atmosphériques de nos bateaux de plaisance étant assez rustique, simple et du coup relativement increvable.

02 fév. 2012
0

la question est excellente...Combien de fois peut-on lire dans les annonces des moteurs "refaits" qui se bornent à une simple segmentation et un joint de culasse...Le vilebrequin et ses coussinets gardent leur âge et on monte des segments neufs dans des gorges de pistons usées et un alésage souvent ovalisé ou rayé...Bien sûr ça marche, jusqu'au jour où ça casse brutalement par le haut ou le bas..Un moteur bien refait c'est un moteur dont le vilebrequin, la culasse ont été rectifiés ou contrôlés. Trop souvent ce sont des coussinets neufs remontés sur des palliers non rectifiés. Ca marche, mais pour ce qui me concerne, et si je devais acheter un bateau avec un moteur refait je demanderai la facture détaillée avec des pistons neufs coussinets etc...et notamment celle concernant le réalésage et le contôle de la culasse et du vilebrequin et des portées de bielles. Une injection contrôlée. Sans oublier les soupapes ou leur rôdage ! A moins que ce soit un échange standard. Et en faisant l'impasse du démarreur et de l'alternateur, parce que la facture s'alourdit sensiblement. Sinon je pars en courant. Je l'ai fait il ya bien longtemps sur une voiture avec un ami mécanicien, mais dans les règles de l'art, et avec la possibilité de faire le contrôle de la pompe, les injecteurs et les contrôles et rectificqations gratuites. Même si les moteurs marins sont basiques, le prix des pièces doit largement être supérieur à celles des pièces automobiles. Un moteur refait de la sorte ne doit pas être aujourd'hui loin du prix d'un neuf. Et il n'aura pas la vie d'un neuf.

02 fév. 2012
0

Le moteur sera peut être bon mais l'inverseur reste d'origine, et ce n'est pas un accessoire négligeable.

02 fév. 2012
0

dans le cas d'un moteur bien refait, comme décris plus haut il faut plutot aller voir ou essayer d'estimer la durée de vie des périphériques qui risquent de poser problemes avant l'usure mécanique du bloc, voir donc l'échappement, l'alternateur, démarreur et inverseur qui sont des pièces d'usures assez onéreuses, certaines ont d'ailleurs du etre controlées en meme temps que le moteur.

02 fév. 2012
0

Comme dit plus haut, le bloc moteur fait à peine la moitié de l'ensemble moteur. et j'en parle d'expérience. toute la périphérie, et qui coute un oeil, fait la moitié du prix:
démarreur, alternateur, échangeur, durites, échappement, etc..., tout doit être neuf, sinon un moteur dit refait n'est qu'une douce illusion.

Un bon échange standard, voire un moteur neuf, sont la solution la plus économique, et sans emmer... permanents.

RV

02 fév. 201202 fév. 2012
0

Bonjour,

Expérience qui vaut ce qu'elle vaut :

YS8 de 1978 sans plus aucune compression refait très sérieusement(d'après épluchage du devis de détail d'un ami mécanicien)en 1999 (10000 F à l'époque)ce qui a permis de le maintenir en vie (et en forme, il faut bien l'avouer) jusqu'en 2009 - où là, coquin de sort, il s'est complètement bloqué - soit 10 ans, 1500 h de prolongement.

Donc, à priori (et je le pré-sentais), et surtout si j'avais eu l'argent, j'aurai qd même mieux fait de le changer à l'époque (mais c'était qd même 3 fois + cher pour un Yanmar 14CV neuf).

Par contre les accessoires : alternateur, démarreur, etc,.. n'avaient pas été changés et ne m'ont pas causé de problème

Bonne soirée,
Manu

02 fév. 2012
0

"Par contre les accessoires : alternateur, démarreur, etc,.. n'avaient pas été changés et ne m'ont pas causé de problème..."

tu peux toujours les revendre ! :heu:

03 fév. 2012
0

bonsoir,

ce qui fait 152€/an
ce qui est correct

Jean

02 fév. 201202 fév. 2012
0

Je me souviens qu'à l'époque où j'avais les mains dans le cambouis on faisait la distinction entre le "coup de fouet" et la "réfaction".
Ce qui est généralement pratiqué est le "coup de fouet" c'est à dire le remplacement et / ou la rectification de certaines pièces, le minimum étant :
- remplacement des chemises ou réalésage des cylindres selon le type du moteur.
- pistons et segments neufs (à la cote réparation si réalésage).
- remplacement des coussinets de bielle et des paliers de vilebrequin après rectification si nécessaire. À ce propos, on ne remonte jamais des coussinets qui ont été démontés, l'expérience prouve qu'ils peuvent lâcher au bout de quelques heures (même en prenant soin de les remettre strictement à la même place).
- remplacement des sièges, guides et joints de soupapes, remplacement des soupapes si besoin, rodage.
- rectification de la culasse si besoin (à peu près systématique sur un diésel).
- remplacement de la distribution, chaîne ou courroie.
- remplacement de la pompe à huile.
Bien sur, tout le reste, pompe à eau, durites etc est vérifié et remplacé éventuellement.
Comme vous voyez, cette opération minimum n'a rien d'une simple re-segmentation et est assez onéreuse. Mais c'est quand même une opération fiable et très rentable si l'environnement du moteur est sain (bateau et accessoires).
L'autre option est la réfaction totale, où toutes les pièces en mouvement sont changées ou rectifiées, pour aboutir au moteur dit "standard". Cela revenait à peu près à quatre fois plus cher que le "coup de fouet", et il faut garder à l'esprit que, pas plus que dans le coup de fouet, les organes périphériques ne sont remplacés.
Je pense que l'option "coup de fouet" est très suffisante pour assurer de longues années de bons et loyaux services à votre moteur.

03 fév. 2012
0

Bonsoir, J'ai fait refaire le Mercedes 0M636 42 HP il y a quelques années en première côte réparation, changé l'inverseur par un neuf, damper, nouvelle pompe eau de mer, pompe à eau, joints échangeur, échappemement, révision par un spécialiste pompe injection, démarreur, alternateur 12V et 24V, etc... Cela fait 1700 heures et depuis pas un problème.
Le coût total est loin de celui d'un moteur neuf : 1/3 du prix mais tous les périphériques et le remontage moteur ont été faits par moi-même. (1re côte réparation en Normandie, périphériques chez Lancing Marine (UK).
Kenavo

03 fév. 2012
0

Et comme le OM636 est déjà un moulin increvable à la base, ça me semble un investissement intéressant dans ton cas. Neuf ou Refait ? Je pense que tout dépend du type de moteur et de la qualité des périphériques. On peut pas généraliser !

03 fév. 2012
0

Ce que vaut l'entreprise qui l'a refait!
Pour des problèmes d'assurance ( fortune de mer) et de vétusté du précédent moteur, le moteur de mon voilier a été changé pour un moteur refait Volvo MD 2030B juste avant que j'achète le bateau. L'inverseur et les durites étaient neuves. Le moteur a maintenant 1850 heures et hormis le problème récurrent du collecteur d'échappement avec rehausse ( qui a été changé cette année) : pas de problème particulier.
L'entreprise de La Rochelle qui a refait ce moteur est, paraît-il, connue pour son sérieux dans ce genre de remise à neuf.

04 fév. 2012
0

Bonjour doud01 et bonjour à tous,
Il n'y a pas de cotes pour les moteurs anciens reconditionnés. En cas de vente du voilier, l'expert lui donnera une valeur d'usage très en-dessous du coût de sa remise en état. Pire, le chantier qui refait le moteur, doit conseiller suivant l'importance du coût des travaux de le remplacer par un moteur neuf ou si le client persiste à vouloir le faire remettre en état, le chantier à tout intérêt à lui faire signer une décharge.
Par ailleurs, Il devra aussi l'informer, si ce dernier persiste dans son choix, sur :
- les nouvelles normes anti-pollution que les anciens moteurs sont incapables de respecter
- la sur-consommation de carburant
- l'absence de cotations reconnues par la profession pour les moteurs âgés de plus de 15 à 20 ans
- la difficulté de trouver des pièces détachées
Cordialement

04 fév. 2012
0

remplacer un ancien moteur n'existant plus demande souvent aussi un nouveau batti un nouveau carlinguage ,revoir echappement, longueur d'arbre,sortie d'echappement(si pas du meme cotè)etc tout cela est aussi à considerer dans le choix entre faire refaire et mettre du neuf

04 fév. 2012
0

Je pense que faire refaire un moteur est une bonne opération à la condition de s'adresser à un bon mécano et de ne pas lésiner sur les pièces à changer ou les rectifications à faire.
En 2003 j'ai fait refaire le moteur, md7b, de mon ancien bateau: rectif culasse, soupapes+guides, pistons, segments, paliers bielles et bloc...Coût 40% d'un moteur neuf.
Aujourd'hui le bateau est Ceylan, il a fait de la route et le moteur est toujours vaillant.
Cela vallait la peine de le faire refaire.
Voili voilou.

04 fév. 2012
0

Mon cata d'occas m'a été vendu avec le moteur volvo md2 babord un peu vétuste et le tribord refait 30 heures... A ce jour, le babord est une horloge, le tribord a dû être débarqué et refait car j'ai serré une bielle aux essais, alors tout est une question d'honnéteté...
cdt

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (74)

un éléphant ça trombe

mars 2021