Que pensez-vous du Lagoon 410

Comme bateau de croisière et lieu de vie de plusieurs années pour un couple retraité qui désire voyager à travers les Antilles et par la suite vers l'Australie puis l'Europe?

Merci

Sylvain

L'équipage
04 fév. 2006
04 fév. 2006
0

rien!
:-D :-D :-D
Alex

04 fév. 2006
0

mouais
faut aimer

04 fév. 2006
0

Mon pauvre Sylvain...
tu vois le niveau ? enfin bref ... désolé, je n'ai aucune connaissance en cata. Bonne chance tout de même

04 fév. 2006
0

Pas de problème Brain Storming
Mais Aroc que veux-tu dire par rien?

Rien, parce que je ne le connais pas
Rien, parce qu'il me laisse indifférent
Rien, parce qu'il s'agit d'un bateau neutre qui n'est ni bon ni mauvais
Rien, parce que les catamarans m'emmerde
Rien, parce qu'il n'y a rien à tirer d'un Lagoon 410
Rien, parce que toutes ces réponses sont bonnes.

Sylvain

04 fév. 2006
0

S2 version proprio : ergonomie parfaite
J adore l amenagement du 410 S2 3 cab avec sa coque proprio, gde salle d eau et douche séparée et sa nacelle tip top.
Amha, parfait pour vivre aux Antilles.

05 fév. 2006
0

pour moi
esthetique discutable, beau volume mais finitions moyennes; les performances sont tres moyennes...tout depend de ce qu'on cherche.

Si les sorties a la voile sont accessoires c'est tres bien, si on ne regarde pas trop les finitions et l'aspect general.
Je serai tres curieux de voir le vieillissement. En particulier au niveau de l'etancheite des fenetres.

05 fév. 2006
0

j'ai testé le lagoon 380
pendant 1 semaine dans les bouches de bonifacio, un peu déçu par les perfs, il faut reconnaitre que ça tient plus du camion, mais à part ça c'est le super confort.
Ya un truc que j'aime pas du tout, mais je crois que c'est une caractéristique des catas, c'est le système de réglage de l'écoute de gv que l'on reprend sur les 2 seuls winches disponibles. Cela oblige une bonne organisation des manoeuvres et limite le temps de réaction en cas de survente.

05 fév. 2006
0

A ben M....... alors, ou est passé mon post ?????
Bon j'avais répondu mais apparement il y a eu un probleme.

Dons je disais que je considerais les Lagoon comme des fifty.
En tant que tel c'est de très bon bateau.

Séb

05 fév. 2006
0

Lagoon 38
Hello Holly...
J'ai un Lagoon 38 depuis maintenant cinq et pour dire qu'avec un assy ou un genak sur bout dehors ce bateau avance vraiment pas mal,cela évidement dépend de la chargge , j'ai fait un paquet de miles avec,de la med aux antille et des antilles aux seychelles par suez , mer rouge et océan indien, la seule chose vraiment à surveiller c'est avant que le temps monte, tu vas aussi vite et tu as un confort max;Plus grans bateau pour un couple plus grans soucis pour rentrer les voiles.
A+

05 fév. 2006
0

perso, je rajouterais quand même
un winch supplémentaire (voir 2)pour laisser les écoutes de génois sur winchs en permanence.
on prend vite goût a ce style de bateau pour les nav au soleil et en famille.
je flippe un peu quand même quand ça souffle, j'ai toujours peur de me retrouver sur le toit!

14 août 2006
0

Ces propos sont rassurants
Merci pour votre information, nous allons prendre livraison de nore 380 le 21 Aout aux Sables et ce commentaire nous confortent dans notre choix car nous sommes préretraités.
Auriez vous une idée du poids embarqué à ne pas dépasser sur cette unité?
Car j'ai peur de le charger un peu trop sur l'arrière avec l'annexe, le moteur HB et le portique des panneaux solaires. Le tout devrait avoisiner 200 KG, qu'en pensez vous. Avez vous rencontré d'autre L 380 sur votre route? Des commentaires?

Trés cordialement Jo et Jacky Bouville

05 fév. 2006
0

j'ai connu le concepteur
des catanas, et à la question : comment se comporte un cata dans le gros temps il m'assurait que dans le trés gros temps il valait mieux être sur un cata ! il prenait pour exemple une certaine course en méditerranée (je ne me rappelle plus lenom), une année une tempête avait envoyé presque tout le monde au tapis 3/4 d'abandons, seuls lui et quelques autres catas avait rejoint Minorque. Sa théorie (eprouvée donc !) repose selon lui sur le principe de la profondeur immergée minimum. Je connais un peu la version moteur Lagoon Power 43, (il est en location voir ), mais pas la version voile. En tout cas je trouve perso que c'est un beau bateau, mais il doit falloir pratiquer la voile depuis longtemps, ce qui n'est pas mon cas. Bon j'espère ne pas avoir ravivé le vieux débat mono-multi.

26 juil. 2006
0

Si,si,et si
Bonjour,
Je préçise:
-si j'avais les roros,
-si je naviguais en permanence aux Antilles, en Polynésie, en Nouvelle Calédonie ou en NZ nord (sans rendez-vous rapprochés),
-si je ne naviguais pas souvent en solitaire,
j'aurais un beau cata.
Mais votre concepteur de Catana a dû se tromper!
C'est en 96 ou 98 que la petite flotte de la Transat des Alizés, partie de St Raphael, malgré un avis de tempête, a été malmenée. (quand on va faire une transat, on va pas se laisser impressionner par une tempéta méditerranéenne!)
Mes souvenirs sont assez fiables et plusieurs bateaux ont dématés et un gros Catana s'est retrouvé sur le toit. Deux ou trois bateaux ont été secourus.
Quelques mois aprés, Catana a fait faire un reportage par Voiles & V. sur la tenue de leur navire par gros temps. (Catana qui était réputé pour être le plus sûr de ces engins, cet évènement faisait désordre...).
En Méd., Par 40 -45 nds, la conclusion des journalistes de V&V fût:
il faut au minimum 2 personnes à la manoeuvre, à certains moments il ne faut pas hésiter à s'aider des moteurs pour bien placer les étraves face à la mer avec un certain angle, et accélérer quand il le faut!
Si on considère qu'un bon bateau doit faire un bon prés, ce que je vois en hiver, dans les canaux antillais, c'est que 90% des catas qui doivent serrer le vent se comportent en fifty, et il n'y a aucun déshonneur à cela.
On ne peut pas tout avoir!
Deux numeros de VV ont été consacrés à cet épisode; il doit être aisé de les retrouver pour corriger éventuellement mes dires.

26 juil. 2006
0

euh
Si je me souviens bien, le skipper avait decide de mettre une ancre flottante par l'etrave. Le bateau avait ete retrouve a l'envers avec l'ancre flottantequi passait sur le dessous de la nacelle retournee.
La premiere lecon retenue est qu'un cata de se type n'est pas prevu pour culer; l'ancre flottante avait maintenu le bateau nez au vent mais n'avait pas empecher la marche arriere. Bien sur les jupes ne sont pas vraiment concues comme des etraves et le drame est malheureusement arrive.

Non les catas marins ne se comportent pas comme des fifties. Des erreurs peuvent engendrer des accidents, la mer et la meteo ne sont pas toujours simples ni faciles et peuvent devenir extremes.
Bien des monos ont eu des problemes tout aussi douloureux, et ce n'est pas pour autant qu'on annonce que les monos doivent naviguer comme des fifties.

05 fév. 2006
0

J'y connais pas grand chose aux catas
J'ai juste eu l'ocasion de voir 2 Lagoon 380 (un ancien modèle avec les hublots zénitaux, et un nouveau modèle avec la grande baie vitrée).

Je ne peux que te donner que quelques impressions.

Qualité de construction: c'est pas du super top, mais ce n'est pas catastrophique non plus. Il peut y avoir quelques défauts à corriger (hublots de coque qui fuient en nav, fermetures de coffre, main courantes ou boiseries un peu légère à certains endroits). Rien de vraiment rédhibitoire, mais des éléments à surveiller en neuf comme en occasion. La structure a l'air de vieillir correctement dans les normes, ni plus ni moins.

Qualité de navigation: pareil, pas une bête de régate, mais des performances honorables selon leurs propriétaires. Résultat de l'éternel compromis entre capacité de charge et performance, il semble bien se situer dans la gamme que l'on recherche en voyage justement. Le genre de bateau sur lequel on peut compter.

Lieu de vie et habitabilité: heu c'est de la provoc Sylvain ? ;-) Bien sur ! C'est déjà top sur un 380 à deux, ça doit être encore plus top sur un 410 ! Quand je vois la salle de douche du 380 (version proprio) Ouaouh ! On se croirait dans les bassins de Versailles !

Bref, on dirait qu'il y a tout ce qu'il faut pour se payer de bonnes tranches de bonheur en grand voyage si c'est ce que l'on recherche.

Juste une impression

:-)

05 fév. 200616 juin 2020
0

Alternative
Il y a quelques temps un client est venu me voir pour un cata de 13m. Il voulait les coques du Catana avec ses dérives sabres et le rouf du Lagoon 410 pour son habitabilité. Au début j’étais un peu réticent pace qu’a mon sens un cata s’est plutôt léger. J’ai finalement fini par lui dessiner un cata sur structure en alu de 13m aménagé très confort mais avec des coques inclinées de 4°. Voici une image vue de face. Il est en cours de réalisation chez Eric55 (Jet Alu) à Bar Le Duc. Donc le Lagoon a servi ici de référence pour une option confort et le Catana pour son comportement et sa vitesse mais le déplacement reste celui du Lagoon.
Je pense que ce bateau sera un bon bateau de croisière familiale avec lequel il ne faudra pas chercher la griserie de a vitesse et les belles accélérations. Son grand avantage par rapports aux productions du marché réside dans son matériau : l’alu.

05 fév. 2006
0

En synthèse
Un bateau de milieu de peloton sans défaut majeur ni grande force mise à part l'habitabilité. Finalement un peu ce que je recherche. Un lieu de vie qui me permet de voir du (des) pays. Mais que penser des petites quilles en place et lieu des dérives. Lorsque la mer se lève risquent t'elles de faire croche-pied ou elle ne sont pas suffisamment longue pour ça. Évidemment, j'envisage plutôt une navigation pépère ; pas de Cap Horn pour moi.

Sylvain

05 fév. 2006
0

Sylvain
1: Le phenomene de croche pied n'a jamais était rééllement prouvé
2: si tu te ballades travers à la vague dans le mauvais temps c'est que tu as pas tout compris au cata (et d'ailleur au bateau en general) ;-)
3: Les ailerons apportent tellement d'avantage en grande croisière que je ne me pose meme pas la question.
4: Si tu penses trouver beaucoup de près lors du programme que tu décris, et bien tu te trompes.

Séb

05 fév. 2006
0

Pour argumenter ce que je dis plus haut
Ci-joint un copier-coller de l'argumentation de chez Brazapi, nous leur pardonnerons les imperfections et les répétitions car leur site est en construction, enfin moi non car après de multiples essai pour rentrer en contact (mail, téléphone, et visu) avec eux et bien mes essais sont restés infructieux.... :-( :-( :-(

Théorie:
L’effectivité d’un système anti-dérive est optimale lorsque la vitesse à laquelle l’eau passe la quille est grande et lorsque les quilles sont plus étroit et plus profonde dans l’eau.Lors de la phase de conception des Brazapi, ou la vitesse présidait à tous nos choix, nous avons opté pour l’utilisation de quilles. En voici les raisons.

Selon la théorie, dans les circonstances égales, les dérives sont recommandées.

Pourtant nous avons opté clairement pour les quilles, notre vision est que la pratique ne correspond pas à la théorie.

L’efficacité d’un système anti-dérive dépend de deux facteurs :

La vitesse de l’écoulement de l’eau sur la quille et la surface et la profondeur de la quille.

En théorie, dans des conditions identiques, les dérives sont plus performantes.

Nous avons pourtant opté pour des quilles dans la mesure ou à notre sens, la pratique est différente de la théorie.

Les capacités de voilier au plus près:
Laisser nous parlez d’abord au sujet des capacités de voile au vent. Lors de la capacité de naviguer au plus près non seulement les quilles (ou dériveurs) jouent un grand rôle. Le façonnement et la prise de vent de la partie au dessus de l’eau jouent aussi un grand rôle. Les fenêtres placées verticalement et les toits drapés (une sorte claque) peuvent être utile, mais pour les qualités de voile d'un navire ils sont néfastes.

Pour analyser la faculté d’un catamaran à naviguer au plus près, les quilles ou dérives jouent un rôle important mais ce n’est pas le seul. La conception de la superstructure (rouf carré avec parties verticales, toit rigide etc.), le fardage en général et la prise au vent qu’il génère ont une influence considérable sur le plan anti-dérive.

Les quilles d'un Brazapi ont été conçues selon un NACA profil, un profil d’aile. Un catamaran avec une quille retirable gagnera 3 à 5 degrés quand on navigue attentive pendant une courte période.

Les quilles du Brazapi ont été conçues selon un profil NACA (profil aile).

Un catamaran à dérives peut gagner au près 3 à 5 degrés à condition de naviguer avec beaucoup d’attention.

Dans la pratique, elle peut rapidement perdre ça :

1) Si l’eau bat l’inférieure de pont (c’est entre autre pour cela que le pont du Brazapi est construit si haut au dessus de l’eau) l’avantage a déjà disparu.

2) La manque de boites à dérives admets la centralisation du poids, et donc admets de faire aller le navire bien de le clapot.

3) Lors d’un vent intense, il peut pousser l’avant du bateau (surtout quand l’étrave sort de l’eau) quelques degrés hors de course.

Dans la pratique cet avantage peut être perdu rapidement.

  • Si l’eau frappe le pont, cet avantage à déjà disparu. Le pont du Brazapi est construit haut sur l’eau.

  • L’absence de puits de dérive permet une meilleure centralisation des poids et donc un bon passage dans le clapot.

  • Dans des conditions de vent soutenu ? ? ? ? ? ? ?

Il ne faut pas oublier qu’un catamaran garde ces bénéfices plutôt dans gagner de la vitesse que gagner quelques degrés près.

Beaucoup de skippers advissent de naviguer plus dans une allure ou le vent vient de côté après avoir virer au vent pour prendre de la vitesse, et après avoir pris de la vitesse on peut lofé.

A notre avis, il y a plus à gagner en conservant de la vitesse qu’en gagnant quelques degrés au prés. Beaucoup de skippers conseillent d’abattre un peu après un virement de bord pour prendre de la vitesse et de lofer ensuite.

Un bateau avec des quilles tirées glisse latérale de la haute vague.

Un catamaran dérives levées glisse latéralement à la vague.

Les partisans des quilles rétractables argumentent parfois que dans les circonstances houleuses un navire glissera latéralement d'une vague et qu'un catamaran avec des quilles peut mettre soi-même "un hack"

Les partisans des dérives prétendent que dans une mer très formée le bateau glisse latéralement, dérivent relevées, alors q’un catamaran à quille pourra être retourné.

Cet argument n’a aucun point. (slaat nergens op) Au cours des circonstances semblable, l'eau est très instable jusqu'environ 1,20 à 1,50 mètres de profondeur et chaque catamaran qui se trouve tellement profond dans l'eau glissera au lieu de revirer.

Dans la tempête chaque capitaine de catamaran navigue le plus souvent une allure pour fuir. Un catamaran avec quilles se trouvera plus stable sur son allure.

Cet argument ne tient pas. Dans de telles circonstances, l’eau est très instable jusqu’à environ1,20 à 1,50 mètres de profondeur et tout catamaran dont le tirant d’eau n’excède pas cette profondeur, glissera au lieur de chavirer.

Dans une tempête, dès que cela est possible un catamaran se met en allure de fuite. Le fait de disposer de quilles le rendra plus stable à cette allure.

Autres avantages des quilles.
Les quilles ont tant d'avantages vis-à-vis des dérives rétractables que pour nous le choix était facile. Voici quelques avantages :

Les quilles présentent tant d’avantages par rapport aux dérives que le choix s’imposant à nous était simple. En voici quelques uns:

1) Ils ne prennent pas de place dans l’intérieur du catamaran
2) Pas de risque de rupture
3) exonder sur la plage n’est aucun problème
4) Plus de capacité de charge
5) Plus de protection des safrans et hélices
6) Entretien facile, un souci de moins au cours de la navigation
7) Une meilleure stabilité d’allures
8) Ce n’est pas nécessaire de prendre un dérive en réserve
pendant les longes voyages.
9) Lors d'une collision le risque sur les dommages structurels est
beaucoup moins grand
10) Hydro dynamiquement de haute qualité

1) Pas d’encombrement du fait des puits de dérive
2) Pas de risque de rupture ni de fuites
4) Possibilité de “beacher” sans difficulté
5) Capacité de charge augmentée
6) Protection des safrans et des hélices
7) Meilleure stabilité d’allure
8) Pas de pièce de rechange (en voyage, il est utile d’embarquer
une dérive en réserve)
9) Risque de dommage structurel beaucoup mopins important lors
d’une collision
10) Hydrodynamique de haute qualité

Séb

05 fév. 2006
0

Pour info
Dans le port où je suis, beneteau va venir le mois prochain pour changer les hublots de coque (ouvrants) sur les 4 lagoons (2 380 et 2 410).
Ils fuyaient tous...
Pour la qualité de construction, les 380 (apparemment plus récents) se plaignent de la fragilité du plancher et des boiseries.
Perso, les emménagements du 380 sont pas top ( ils ont voulu faire un petit 410 et c'est raté)et les perfs sont aussi mauvaises que ce qu'on raconte. Par contre le 410 est très plaisant à vivre avec une cuisine en haut qui n'est ni un couloir où on ne peut pas faire de cuisine (catana et consort), ni un camping-gaz+frigo inutilisable pour autre chose que le café (lagoon 380 et autres).
Je ferais aussi très attention aux voiles incidences qu'on arrive à arriser qu'au bout de multiples améliorations et aussi au lazy bagg auto déchirant tous les 100 miles.
Ca ne doit pas être tout bien sur, mais c'est un bateau de série et comme tel, il vo pas grand chose tant que tu ne l'as pas rodé et personnalisé.
A part ça le concept est bon et tu te ballades joyeusement sans tout ranger toutes les 5 minutes à 7 ou 9 noeuds sans forcer. J'ai entendu des témoignages de 50 noeuds portant sans pb (avec les réserves habituelles quant aux témoignages ;-) ). J'ai aussi eu des témoignages de Gulf stream à contre sens à 12 noeuds et la table du carré décolée à reparer (plancher et table) (celui-là sans reserve puisque aussi par le chantier).

Voilà, voili voilo... à mon sens, un très bon bateau (à acheter d'occase de préférence) pour les antilles et ensuite, avec la connaissance du voyage et du bateau, qui permet d'aller un peu partout entre les tropiques (si si l'australie aussi :-) ).

05 fév. 2006
0

Lagoon 410
Je connais beaucoup de Lagoon410 sur les Antilles et malgré de longues saisons de loc ,ils 'en sortent plutot bien apres cinq années... Jamais vu de problemes de plexis sur la casquette mais en effet qq pb avec certains hublots de coque ... pas graves parceque jamais dans l'eau...ou alors..il est trop tard!!!
C marche pas si mal que ça ... surtout avec bout dehors et genaker;
si on fait l'impasse sur l'esthetique ...c 'est un bon compromis; Petit pb sur les anciens les moteurs sont sous les couchettes arrieres... pas tres pratique... tu peux allez sur un site sympa avec de belles photos et leur demander leur avis..www.simonavoyage.free.fr[...]/
Ces Lagoon ne sont ni construits par Lagoon ni par Jeanneau mais par Beneteau...
Dom

Un lagoon 410 de cinq ans en bon etat se trouve en fin de defisc aux Antilles aux environs de 170 000€

05 fév. 2006
0

TVA
oui mais a 8.5% si tu reste immatriculé aux antilles..ce qui ne pose aucun probleme...
Dom

05 fév. 2006
0

TVA
en sus ? si tu comptes le pavillonner européen.

05 fév. 2006
0

Merci Sébastien
Effectivement je n'y connais pas grand chose en catamaran et j'ai certainement encore beaucoup à apprendre sur la voile en général malgré les 35 ans de navigation. Intéressant l'extrait de Brazapi.

Cet été j'essai pour la première fois ce lagoon et si l'expérience est heureuse je l'achète. Entretemps, je lis et je m'informe puisque évidemment il y a beaucoup d'avis partagé. Au fait si vous avez des suggestions de lecture sur les cata, elles sont les bienvenus même si compte surtout sur les trois semaines d'essais pour me mettre à la page.

Dom, je vais aller visiter le site mentionné.

Sylvain

05 fév. 2006
0

Oui
effectivement plutot instructif. Le commentaire vient surement d'Erik Lerouge, Architecte des Brazapi et des Soubise, et c'est surement l'un des architectes qui connait le mieux les catamarans.

Pour les lectures pas grand chose à se mettre sous la dent, et j'éviterai à ta place les magazines que je trouve rarement objectif.

Donc je pense que tu as fait le bon choix en venant sur HEO, mais comme tu le dis les avis sont souvent partagés, donc à toi de faire le tri.

Maintenant au vu du peu que tu nous as décrit, si tes navs se resument aux alizées, que tu es pret à mettre le moteur dès que le vent descent trop ( ou à aider les voiles au près s'il est trop fort), que tu n'attends pas des prefs de reve mais que tu privilégis le confort au mouillage, je pense que tu es dans le bon.

Séb

05 fév. 2006
0

Effectivement Seb,
Tu décris assez bien le genre de navigation que j'envisage pour la majorité du temps. Mais comme dit Adlard Coles "Se préparer au pire mais tenter à tout prix de l'éviter" (traduction libre). C'est toujours ce que j'ai fait sur mes bateaux et c'est ce que je compte faire si effectivement j'y vais avec l'aventure catamaran.

La plupart me dise que si j'en essaie un je ne voudrai plus retourner au monocoque.

Sylvain

05 fév. 2006
0

C'est tout l'interet du cata
Quand le mauvais temps arrive, si tu as eu l'info assez tot, la vitesse du cata te permet en général d'esquiver. C'est ce que nous avons fait en rentrant des Antilles avec Tamata, alors que nos potes prenez 50 nds, nous nous étions avec nos petits 20 nds...
Pour moi cata, cata pour le voyage, mono pour m'éclater entre 3 bouées.
Mais c'est vrai que le cata pour la grande croisière c'est le pied !

Séb

05 fév. 2006
0

Lagoon410
:-)Modeste contribution....Il n y a rien de tel que d essayer...
J avais un "apriori defavorable",et je suis parti avec "switch" (partir-pas-cher), un reproche de manque de plans rangement dans les cabines....et ..........essaye la formule!

07 fév. 2006
0

c koi la formule "switch" ?
vu leurs pubs et leurs bateaux dans les salons, mais je ne vois pas trop ce qu'ils proposent d'original

08 fév. 2006
0

Oui,.....???? J 'y retourne...
J'parie que ma femme voudrais pas!!!! ;-)

07 fév. 2006
0

location à la cabine
tu te la coule douce, si t'es seul on te met une jolie fille pour partager ta cabine et tu "switch" chaque jour avec ton voisin.

08 fév. 200616 juin 2020
0

Excellent le 410, j'ai traversé l'Atlantique avec
Très bon cata, fonctionnel, facile à naviguer et beaucoup de place !

Voir mon site.
Renseignements par e-mail si vous souhaitez.

macjevi.chez.tiscali.fr[...]/

08 fév. 2006
0

Très joli photo
Cela fait rêver.

08 fév. 2006
0

Oups
Au pluriel bien sûr.

Sylvain

25 juil. 2006
0

Skipper chez switch.
Salut, je travaille sur 570, 410, et 380.
Ce sont de bons bateaux globalement performents et sécurs. Je confirme avoir pris 55 nds sur un 410 sous le vent de St.Vincent, avec toute la toile, j'ai bien dis toute la toile. Il y a une technique pour cela, mais c'est quand même mieux quand il n'y a pas de houle.
En utilisation intensive, les bateaux commencent à vieillir au bout de 4 ou 5 ans (fissures ou déchirements au niveau des liaisons coques cockpit par exemple).
Chose incroyable aussi, on voit souvent les 410 marcher aussi bien que les 57 ds certaines conditions.
A+

25 juil. 2006
0

Sûr que c'est le grand confort
J'ai vu un 410 (bien) aménagé d'un couple qui, effectivement, avait décidé de tout larguer pour aller babacooler (hmm, 3 millions la bête non équipée, je parle en francs). Il était nanti d'un groupe électrogène sur cocon absolument silencieux (marque ?) ce qui est, AMHA, préférable, pour un bateau de cette taille, a toutes les misères de panneaux solaires (en plus qu'on ne sait pas ou mettre un portique sur un Lagoon) et d'éoliennes qui produisent péniblement (et chèrement) un mauvais 12 V qu'il faut stocker. Disposer d'un congélateur pour naviguer vraiment loin ne me semble pas complètement idiot. En plus ce 410 était équipé d'un désalinisateur. Manquait que l'air conditionné ;-)

J'aime bien le carré qui permet de surveiller comme sur une passerelle de cargo.

Je ne peux rien dire des performances à la voile car l'unique que j'ai skipper 3 semaines (un 380) n'a pratiquement pas eu de vent.

Toutefois un 410 pour un couple de retraités me semble léger question équipage. C'est le type de rafiot où il vaut mieux être 4 ou 6 pour assurer dans le mauvais temps ou pour envoyer de sveltes éphèbes sauter sur les pontons lors de manoeuvres de port...

25 juil. 2006
0

j'ai 3 lagoon 410
Que je loue aux antilles.
C'est un bateau tres agreable a vivre,(baie vitrée, hublots etc) pas trop mal construit, avec finalement peu de problemes d'entretien (peu ca ne veut pas dire pas...) silencieux au moteur, par contre ses capacités sous voile sont pas terribles. Et comme tous les catas il tape dans la mer hachée, ca tape meme sous la nacelle. les cabines sont sympas. En resumé un bon bateau pour celui qui passe du temps au mouillage et qui veut profiter d'un chouette espace a vivre. la finition n'est pas top mais c'est dans le standard. Mais avec une bonne preparation, un ou deux winch et spinlock en supplement ca le fait. Par contre j'aimerai pas subir un vrai gros coup de vent la dessus.
A+

25 juil. 2006
0

4/6
pour un 410 !!!!!!!!! sur un 50 pieds il faut une colonie de vacance

25 juil. 2006
0

BATEAU DE SOLO
Le 410, est super facile à barrer en solo, et pour les manoeuvres de port, il n'y a rien de plus maniable à ma connaissance.
Le seul problème qui se pose donc est la veille...mais ca, ce n'est pas l'appanage du L410, c'est un problème général.
De plus, en famille, il ne faut pas s'excuser, et prendre des gants, pour passer ds le cockpit ou sur les passavants...

25 juil. 2006
0

Bon
Je pense qu'il faut donner des informations serieuses:

Dire qu'il y a une technique pour naviguer tout dessus par 55 Kts n'est pas serieux et naviguer ainsi est une erreur. Et meme s'il nous est tous arrive de se retrouver tres surtoile lors de certains passages, ce sont des situations de survie et de chance ou d'autres y ont malheureusement perdu beaucoup.

Dire qu'un 410 est performant merite quelques precisions! J'ai meme lu dans "Bateaux " je crois que les plus du 500 etaient les performances!!

Tout est relatif bien sur mais la cela devient tres relatif. Il y a tout cela dans notre region et on peut constater tous les jours pour ceux qui sortent un peu, qu'on est assez loin de ce que ces commentaires laissent croire.

Faites des essais, allez vous frotter aux bateaux qui naviguent autour et tout deviendra plus clair.

Enfin, pour ce qui est des 55 et 57, si leurs performances au portant sont bonnes les choses sont bien moins reluisantes au pres. On a cela aussi dans notre coin. L'avantage est qu'au moins ceux la sont beaux.

26 juil. 2006
0

Et bien il y en a qui ont mangé du lion !!!!
Mais je vais dans ton sens.

1 j'aimerai connaitre cette fameuse technique.
2 Si l'on parle de performance d'habitabilité je dis oui, si c'est en vitesse, la il y a surement beaucoup mieux, sans aller chercher dans les extremes !!!

Séb

26 juil. 2006
0

Après essai
J'ai lancé ce fil en février dernier lorsque j'ai décidé d'essayer un catamaran pour, peut être, changer mon Sun Odyssey 40 pour ce genre de bateau. Je sollicitait l'avis de personne plus expérimenté que moi sur ce genre de bateau. Merci pour toutes les informations et les avis.

Et bien ça y est. L'essai a été complété voici 2 semaines. En effet, nous avons, pendant 3 semaines, pu essayer le lagoon 410 sous le merveilleux ciel des Antilles. Petite navigation facile entre la Martinique et les Tobagos. Pas de cyclone comme l'année passée du beau temps et pas de vent extrème. Maximum en navigation de 25 noeuds dans les rafales.

Je dois avouer que la puissance du catamaran m'a surpris. Notre vitesse maximum fut de 13,4 noeuds par un vent pas si fort mais au grand largue (pas si rapide probablement pour les habitués mais nettement supérieur à ce que j'aurais atteint en monocoque dans les mêmes conditions). Pour les allures portantes, excepté le vent directement de l'arrière c'est fantastique. Rapide et confortable. Au vent de travers, je pense que c'est l'allure de prédilection pour ce genre de bateau. Au près bon plein ça passe toujours.

Maintenant quelle surprise au près serré. Je n'étais plus sur un bateau mais plutôt à chevaucher un cheval de rodéo. Quelle violence! Beaucoup mais BEAUCOUP moins confortable qu'un monocoque. Pourtant les vagues n'étaient que d'un maximum de 2,5 mètres donc rien du tout. On m'a expliqué par la suite qu'il était préférable avec ce genre de bateau de moins serré le vent et que de toute façon l'arrivé se ferait plus rapidement et avec plus de confort.

Une question demeure, comment le bateau se comportera t'il par gros temps. J'imagine que la connaissance et la pratique permettront de découvrir les stratégies à adopter. Après 3 semaines seulement, évidemment je ne suis qu'un novice mais je suis malgré tout surpris par Jeff 55 noeuds avec toute la toile cela doit faire une pression énorme sur le bateau et sur les bras de liaison. Jeff quelle est la technique pour être si toilé et ne pas endommager le bateau? Autre question pour toi Jeff, les fissures mentionnés sont-elles majeures ou peuvent-t'elles être réparées?

En ce qui concerne le commentaire de Captain Hook, personnellement cela ne m'inquiète pas. Le critère de mes choix de bateau est d'être capable de les manoeuvrer seul en solitaire (J'aime bien naviguer en solitaire). Les manoeuvres les plus difficiles sont à la marina. Toutefois, avec ses deux moteurs cela facilite de beaucoup la manoeuvre. Presque retraités cela veut dire que je suis de l'ancienne école ou nous devions arrivé uniquement à la voile au quai, même en solitaire. Il faut dire qu'évidemment à l'heure actuelle compte tenu de l'étroitesse et de l'encombrement des marinas cela s'avèrera impossible. La conduite d'un bateau, à mon sens, est une question d'anticipation et c'est encore plus vrai en solitaire. La connaissance de la façon dont réagit le bateau permet d'avoir une bonne anticipation. En mer, la grandeur n'est plus un problème même en solitaire, surtout lorsque tout est ramené au cockpit et avec un pilote.

Pour et contre par rapport au catamaran malgré tout j'ai décidé de faire le saut et je me retrouve fier propriétaire d'un lagoon 2005. À moi maintenant d'apprendre et être le moins incompétent possible.

Sylvain

26 juil. 2006
0

4/6
pour un 410 !!!!!!!! sur un 50 pieds faut une colonie de vacance

26 juil. 2006
0

reponse
La technique.
D'abord, pas trop de mer, ensuite, de l'eau à courrir sous le vent.

Dés que ca commence à monter au dessus de 28 ou 30 nds, tu abbat de plus en plus pour casser un peu le vent apparent (il est généralement déjà trop tard pour arriser ou enrouler en solo) effectivement, le pilote est déjà ds le sac et tu ne peux plus être qu'a la barre.

Si ca continue de monter, tu te met à 5° du vent arrière, et ta marge est faible.

Dernière phase, ca pousse tellement, que ta GV se plie sur le hauban sous le vent; (attention a ne pas poser la bome sur le hauban)

Situation : t'as une GV qui ressemble à un "chevron", dont la pointe serait dirigée vers l'arrière du bateau, et ca déverse des deux cotés. Le foc lui, balotte gentiement et est complètement déventé par 55 nds. Tu pourrais l'enrouler à la main à ce moment là si tu avais un équipier.
Quand tu as atteins cette configuration, tu reste pile poil vent arrière, car tu ne peux plus empanner, et c'est là ou tu auras le plus de marge.
Un dernier truc, à ce moment là tu est à 14nds au speedo et 50nds à l'anémo (fais ton calcul), dehors, c'est style soirée mousse.

A+

26 juil. 2006
0

13 nds ?
Chez qui tu l'a loué ton 410, parceque 13 nds avec des rafales à 25 nds, il cartonne grave !
Ton speedo, je crois qu'il était un peu optimiste. Ou t'avais oublié les 2X27 cv, je sais on les oublie svt, ils sont silencieux.

Non, je blague !

18 juil. 2007
0

reste un peu digne
Moi aussi je suis skipper et aussi chez switch de plus je me nomme egalement Jeff mais je ne me comporte pas comme toi qui fais ce genre de reflection sur un forum et prend les autre pour des merde ce n'est pas digne d'un professionel et voudrai que cela se sache soit au moi honnete en indiquant ton nom

le mien est contenu dans mon mail

26 juil. 2006
0

Bon
Pour ce qui est des manoeuvres, il n'y a aucun probleme a les faire en solitaire, et meme sur le 55! Bien sur il faut anticiper un peu plus a cause du poids et du fardage, mais pour un habitue, rien de nouveau.

Pour les 55 Kts, je pense qu'il n'est pas raisonable de parler de technique! Naviguer tout dessus avec de tels vents est une erreur, et meme s'il nous est tous arrive d'etre surtoile meme beaucoup trop parfois, il s'agit quand meme presque toujours d'un manque de jugement et d'observation du lieu de navigation et des phenomenes locaux.
Et dans ces cas la, c'est de la survie et de la chance.

Les Lagoon comme tous ces bateaux aux coques tres larges epousent toutes les vagues et c'est ce qui explique, leur reel inconfort au pres pour lequel ils sont plus que moyens d'ailleurs( et ce jusqu'au 57). Seuls les catas aux coques longues et fines gardent un passage a la mer doux meme au pres, ou leurs performances sont tres honorables.

Mais bien sur ce gain en confort a la mer et en performance, ce fait au detriment du confort au port car le volume interieur est bien inferieur et la capacite de charge egalement; celle ci est d'ailleurs beaucoup plus critique sur ce type de cata.

Cela n'est que mon humble avis bien sur :-)

26 juil. 2006
0

réponse
C'est tjs facile de dire que les autres font des erreurs, mais quand tu rentres avec un bateau en bon état, que tu es passé devant et que les passagers te fellicitent, je vois pas trop ou est l'erreur.
Si tu savais de ce que tu parles, tu saurrais aussi que c'est tout à fait possible (55nds), que je ne suis pas le seul, et que c'est au prix d'une technique affinée. Je ne conseillerais pas à un amateur ce genre de plaisanterie.
De plus , si tu ne t'es jamais fait prendre ds des circonstances limites, c'est que ton experience à les siennes. Je suis plus de 200 jours/ans sur l'eau avec 250 milles/semaine en solo, cela depuis qques années, alors tu vois, les conditions spéciales et non prévues, ben c'est courant.

27 juil. 2006
0

reponse
Pour ce qui est du respect au materiel, je te répondrais que je pense que le materiel est fait pour être utilisé au maximum de ces possibilité, et que ds une structure qui n'a pour objectif que le commerce, il serait bien domage de ne pas le faire marcher justement.
Secondo, je ne travaille pas de la même manière avec un propriétaire.
Tercio, ca ne regarde que moi, et je suis bien content de ne pas vous embarquer car des tocards j'en trimbale suffisament.

Ensuite, moi je vous livre une experience, je sais de quoi je parle, c'est du vécu et plusieur fois par an, oui. Vous, mis à part les forums, vous faites quoi ? La patogeoire de la piscine municipale ?
Vous parlez de ce que vous ne connaissez pas (mes détracteurs), si vous réflechissez un peu, la configuration que j'ai expliquée, ne fait pas souffrir le bateau outre meusure, mais il faut un peu d'experience pour le comprendre.
Garde ton 410 avec toute la toile dehors par 24 ou 25 plus les raffales en te demandant quand tu vas réduire, (au prés ds une mer formée) et tu le malmène bcp plus.
Si vous voulez, on peu encore en parler , mais on échange les rôles, je vous pose des questions sur le 410 et son comportement à la mer, on va voir si vous savez de quoi vous parlez.

27 juil. 2006
0

vitesse critique
Tu connais la vitesse critique ?

Alors pour toi, un bateau qui ne souffre pas par 55nds c'est un bateau qui fait du 55nds ?

Là les gars, je crois qu'il va falloir revenir à l'école...ou alors contempler les 410 scotché sur un cat way, en aout avec le marais barométrique, la structure ne souffrira pas.

La souffrance d'un bateau, elle est relative, mais empiriquement, lorsqu'on utilise les bateaux, professionnellement, et qques-fois comme je l'ai expliqué, si au bout de 5 ou 6 ans le bateau tourne encore et qui plus est se vend en fin de défisc, c'est qu'il a été utilisé intelligement. C'est pas compliqué.

27 juil. 2006
0

la suite
L'ensemble du bateau, même toute la toile dehors n'encaisse que peu de force, c'est justement là que cette technique est interessante. J'ai essayé de l'expliquer, mais c'est en navigation qu'on peut mieux le comprendre.
Il faut comprendre que la GV se positionne de telle manière qu'elle n'est plus trés portante, elle forme une sorte de V , et le foc, derrière est complètement déventé.
C'est bien parcequ'on arrive à cette configuration qu'on peut évidemment porter l'ensemble de la toile. Sans cela, tout serait bel et bien arraché.

C'est pas la première semaine de nav qu'on arrive à faire cela, et on ne le fait qu'en pleine connaissance de cause.
La première fois qu'on m'a parlé de ca, je dois avouer que j'étais perplexe. Il faut dire qu'on ne me l'avait pas expliqué en détail, car c'est le genre de trucs que les skippers gardent pour eux...ou presque...mais avec les années et l'experience, on s'habitue au bateaux, on "vie" beaucoup plus materiel, on le désacralise et on arrive à faire des choses que l'on fuyait au maximum en début de carrière.

27 juil. 2006
0

Mes excuses
Désolé, c'est pas trés sympa.

27 juil. 2006
0

Ben oui, Jeff
Mon petit bonhomme, vous avez tout faux.
Vous naviguez sur catamaran (c'est nul), qui plus est des Lagoon (des veaux) et vous osez dire qu'on peut naviguer avec ces briques dans des conditions que nous qualifierons de "musclées".
Bon, je suis d'accord, vous êtes un peu sanguin dans vos réactions mais vous auriez dû parcourir les forums pour vous aperçevoir que les fans de catamarans ne sont pas légon ici.
Je profite donc de l'oocasion pour vous demandez si, a votre avis, les catamarans typés confort peuvent envisager sereinement des programmes plus éprouvants que ceux des sociétés de location car j'envisage de partir faire un "presque" tour du monde jusqu'en Nouvelle Zélande et ma femme est tout sauf interessée par le cata de mes rêves (Outremer 55' light) a qui elle préfère par exemple un Nautitech 47.
J'ai pour ma part peur que le poids de ce type de catamaran (11300 kg contre 7500 pour l'Outremer) finisse par poser des problèmes de vieillissement structurel.
Alors ?

27 juil. 2006
0

Cher Tamata
Mon problème est le suivant : l'Outremer 55' light et le Nautitech 47 coûtent environ la même chose (trop d'ailleurs).
Le Nautitech possède un espace à vivre incomparablement supérieur à celui de l'Outremer ce qui lui vaut :
. Un poids nettement supérieur (50% de plus)
. De moins bonnes qualités marines
Ce que je crains, c'est que ces deux facteurs ne m'obligent dans certaines conditions de devoir tirer sur la machine ce qui à la longue pourrait poser des problèmes de sécurité.
De plus, plus lourd donc plus gros moteurs donc plus de consommation donc plus de poids donc plus de moteur et je ne voudrai pas que mon voyage finisse par être du moteur entre deux pontons à mazout.
Là, je vends mon steack (le 55' light) et ma femme me réponds que nous serons 6 (dont 4 enfants) et que la majeure partie du temps sera consacrée aux mouillages.
Je sais que les Outremer sont solides, je n'ai pas contre aucune info sur la longévité des Nautitech en utilisation autre que le charter.
Je vais donc essayer un Nautitech 47 l'été prochain en espérant secrètement que ce ne sera pas top (je sais je suis fourbe).

27 juil. 2006
0

Pour Jeff
Je ne parlerais pas de "gros" cata, car a chaque fois que j'en ai loué il y avait une météo raisonable,

par contre avec mon tri (Pulsar26) j'ai testé des sorties bien ventés (jusqu'à force 9) et apres avoir essayé de naviguer le maximum possible avec tout dessous par désir de vitesse, je me suis apercu apres quelques années qu'en réduisant (surtout la GV au portant) la vitesse moyenne est identique, seule les pointes de vitesse sont (legerement) plus faible et on sent bien que le bateau laboure moins et fatique moins.

Apres quelques erreurs de "jeunesse" il ne me viendrait plus jamais a l'idée de surtoiler un multicoque au portant.
Au près c'est un peu moins vrai, il faut garder de la toile pour passer la mer.
Cela peut paraitre paradoxale, mais je navigue souvent moins toilé au portant qu'au près.

voili voila ma modeste contribution

27 juil. 2006
0

pour les novices
Clarivoile, je suis désolé, mais t'es vraiment une bille, "depuis des decenies aves les monos", c'est impossible à faire...tu ne sais même pas ce que c'est qu'une vitesse critique, tu me fais vraiment penser à ces fils à papa boutonneux qui apprennent la voile ds les livres.
T'as aucune experience et on t'a détecté de suite, alors arrete de répetter ce que tu lis ds tes livres de phisique .

Pour infos, le cata c'est nul, ....oue...moi je gagne juste ma vie avec, 900euros/semaine..je préfère comme vous tous le mono (ds l'absolu), en revanche, je ne vois pas ce qu'il y a d'antinomique à prendre de la piaule avec ?

27 juil. 2006
0

attention jeff
le rhum ca monte a la tete

27 juil. 2006
0

Aller sur l'eau
Ma methode mon grand,et elle est éprouvée, c'est d'aller sur l'eau au maximum. Puisque tu dis connaitre bcp de choses et être au niveau (celui des professionnels) , si tu veux bien, je vais te poser qques questions sur la marche et les réglages d'un 410, puisqu'il sagit de ce bateau ici .
Je t'avertis, mon garçon, les réponses ne sont pas ds les bouquains. Toi qui ne jure que par l'intelligence, il sagira là de connaissances, matière première de celle-ci.

Tu pourras, en public montrer qui tu es (un gars qui connait vachement bien la voile), et moi je m'inclinerai, avec mes 12 transats, mes 7ans aux antilles, mes 5ans aux glénans, mon A3C2, mon BE,mon ppv, mon pcm, mon cpt.200...

Alors, on est parti pour le bingo ?

27 juil. 2006
0

Euh
t'as pas l'impression de gaver tous le monde avec tes moi je, moi je....

Les bon ils font autre chose que du charter ;-)

Allé c'était ma derniere intervention avec toi, bonne nav, Séb

27 juil. 2006
0

Domann pardon
Kri tir

26 juil. 2006
0

"un bateau en bon état"
Pour combien de temps, avec de tels traitements ? ;-)

Personnellement, j'aurais tendance à respecter le matériel qui ne m'appartient pas...

_/)

26 juil. 2006
0

C'est par parce qu'on navigue beaucoup qu'on ne fait plus d'erreur
Je suis d'accord avec Tamata 50nds avec tout dessus, il y a eu manque d'anticipation. Une fois ca peu arrivé, mais tu dis que grace à ton exprérience tu maitrises la chose, c'est que cela t'arrives souvent ...
Si tu es skipper, je ne naviguerai pas sur ton bateau.
Si tu es convoyeur, je te confirais pas mon bateau.
La structure n'est pas faites pour cela.

Même les pros en course n'ont quasiement plus rien dessus avec autant de vent. Peut être Ellen mac Arthur, Francis Joyon, Peyron ... ne naviguent pas assez en multi ou ont un trop petit niveau technique, mais je pense que tu devrais essayer la course en solo...

27 juil. 2006
0

Et
sur quelle info te bases tu pour dire que le bateau ne souffre pas? Car si avec 55 Kts de vent avec tout dessus tu ne fais que 14 Kts, il faut comprendre que cette puisance non utilisee va quelque part...Et ce quelque part c'est la structure du bateau (assez molle chez Lagoon!) et le greement.
Enfin parle d'un bateau performant quand il fait 14 Kts avec tout dessus par 55 Kts de vent me laisse perplexe! :-)

27 juil. 2006
0

Vitesse critique
Pas besoin de 55kts de vent pour un vitesse de 14kts, mais ce n'est surement pas comparable car mon cata ne fait que 8 mètres.

J'ai, j'en suis sure moins de milles que toi à mon actif est aussi une bien plus petite expérience des bateaux. Mais jusqu'à présent tous les catas que j'ai essayé, et dés que j'ai parlé avec d'autres personnes qui font du cata (dont des convoyeurs de multicoques) tous disent la même chose :
un cata dés que c'est surtoilé ca pousse de l'eau ca n'accélére plus et ca devient dangeureux, il faut réduire avant...

J'en parlé aussi avec un Figariste qui me dit qu'il porte tout dessus (spi compris) avec plus de 35nds, pour lui pas de problème pour ce bateau il plane (le loch juste devant la quille ne touche plus l'eau à partir de 15-17nds). En cata, il réduit avant que cela soit trop compliqué.

27 juil. 2006
0

On peut parler technique...
""je suis bien content de ne pas vous embarquer car des tocards j'en trimbale suffisament. ""

... mais rester poli !

_/)

27 juil. 2006
0

bon
Pour remettre les choses en place, il faut que tu arretes de prendre les gens pour des incapables sans experience, et penser que toi seul sais.

Figure toi que "ta technique" n'a rien de nouveau, et est utilisee depuis des decennies sur des monos comme sur des catas.

Lorsque tu arrives a la vitesse max d'un bateau qui dans le cas d'un 410 semble donc etre de 14 Kts, mettre plus de moteur, en rajoutant de la toile ou dans le cas decrit plus de vent n'appporte rien si ce n'est de la fatigue sur le materiel. Et pour information, cette force augmente avec le carre de la vitesse du vent!!!Ce n'est pas rien.

Enfin, avec un peu de bouteille, on apprend l'humilite, et on ne s'abrite plus derriere des titres ou des nombres. Savoir se remettre en question est toujours salvateur.

Il y a un proverbe qui dit: "un Bon marin est un Vieux marin" :-)

27 juil. 2006
0

Bonjour Jerome
Les deux sont des bons bateaux, je ne connais pas le 47 mais le 470 était bon.
Ces deux modeles ne sont pas comparable aux Lagoon.

Ma preference irait à l'outremer simplement pour la longueur de coque, car ça permet de naviguer facilement, rapidement et avec un bon confort(rapport L/l de coque plus favorable ). Tout en gardant une habitabilité interessante ainsi que la terrasse...

Mais dans cette taille là c'est plus facile de faire un bon et jolie bateau ;-)

Séb

27 juil. 2006
0

Et
bien tu risques d'etre ennuyer car si le 47 est comme le 470 c'est un bateau plutot evolutif et solide ( peut etre plus que l'outremer coté solidité )...

Et si effectivement vous êtes 6 à bord, c'est peut etre le Nautitech le mieux.

Seul la casquette et les barres déportées me posent probleme sinon pas grand chose à dire, il faudra prevoir un gennak car indispensable avec ce plan de voilure mais tu devrais te faire plaisir à la barre et madame sera contante à l'interieur.

Séb

27 juil. 2006
0

Bon
Jeff,

Nous n'avons rien contre toi mais ce serai gentil d'arreter de nous dire que nous sommes des nuls boutonneux qui ne comprenons rien et ne connaissons rien.

Avant de dire ça ce serai pas mal que tu consultes les fils au sujet des cata sur HEO et que tu t'interesses à ceux qui interviennent...

Maintenant chacun navigue comme il veut, et apparemment comme beaucoup de personne ici je ne monterai pas sur ton boat.

Et si tu gagnes 900 Euros par semaine et bien tant mieux pour toi mais personnellement je m'en fout un peu et à ma connaissance ça n'a jamais rendu les gens intelligents d'avoir de l'argent !!!!!!!!

A moins que là aussi tu ai une methode ???

Séb

27 juil. 2006
0

Encore une chose mon petit...
Lorsque je parles de mon salaire, ce n'est pas pour le faire briller, (si tu fais le rapport horaire c'est plutôt sous payé) c'est juste pour donner une justification à mes navigations sur CATAS.
Un dernier truc encore pour les fans du mono: Sur cata, en charter (donc pour un pro, eh oui)avec des gens qui ne sont pas forcément des afficionnados de la voile (cela peu se concevoir, c'est bien que la croisière se soit démocratisée), et bien on est bcp plus tranquile, les gens sont bcp plus autonomes, et ca c'est un vrai plus pour le skipper.

27 juil. 2006
0

Un peu de respect pour les vieux, Séb :
Avec un tel CV, ce gars là a au moins 82 balais ! :mdr:

_/)

07 août 2006
0

900 roros ?
avec les pourboires?

allez , direct hors sujet celle là, mais c'était trop tentant :-)

27 juil. 2006
0

Nautitech
Ce 47 est un tres bon bateau a mon sens et n'a rien a voir avec des Lagoons. Ces coques fines lui donnent un bon passage a la mer, de bonnes performances meme par petit temps ou comme le disait Seb il merite un peu plus de voile sur l'avant ou son auto vireur est un peu juste.

Il est agreable a barrer meme si la position des barres ne facilite pas les choses car la vue sur le plan d'eau est limitee. Ce probleme est bien sur plus genant dans les manoeuvres de mouillage ou de port, les entrees dans les petits coins encombres de boues et autres cordages.

Personnellement je n'aime pas trop cette casquette pourtant j'en conviens bien pratique pour la pluie et le soleil, et je regrette que le cockpit soit prive d'une vue serieuse sur l'avant ce qui rendrait la veille plus confortable.

Enfin la nacelle n'est pas trop haute au dessus de l'eau.

J'aime vraiment bien la disposition des amenagements, en particulier la cuisine et la table a carte.

Un bon choix je trouve ou le compromis est tre valable a mon sens.

Bon, je prefere sans hesitation l'outremer mais il faut reconnaitre que les amenagements sont un peu etriques en comparaison.

27 juil. 2006
0

Nautitech 47 toujours
oui a GV a une surface de 83,6 m² et le génois 32 m², donc un eu faible du coté de l'avant.

Pour la nacelle c'est pas tellement la hauteur mais plutôt le fait qu'elle va très en arrière, mais bon le resultat est le même, ça risque de taper...

Séb

28 juil. 2006
0

non les gars
C'est quoi ton forum, déjà t'a rien compris, parceque je donnais une technique, c'est tout. Je ne navigue pas tout dessus en permanence, de plus je ne travaille plus que sur 57 à l'heure actuelle, et là, les petits gars, à 38 nds il faut rapidement réduire...sinon. C'était juste pour contribuer car au départ, il y en avait qui se posait des question, ben voilà la réponse c'est tout.
Ah oui, je voulais vous dire que j'ai 37 ballais, et ca fait 30 ans de voile, le PPV et compagnie, c'est quand-même pas polytechnique.

Je vois qu'on entend plus clarivoile, il préfère répondre avec ces bouquins sur les genoux, je comprends il y a un temps pour tout.
Vous savez, Marin, ca rend bourru, les clients en permanence, ca aide pas à aller vers les autres, et puis j'en vois tellement, des charlots qui ont un BATEAU ou qui CONNAISSENT la voile...Sur le terrain, faut voir ce que ca donne ! T'es éclaté de rire.
Ne me dites pas que c'est comme ca que chez switch , car j'ai travaillé pour star voyage, corail, bleu caraibe, VPM, Bambou, sunsail star dust....

Ensuite j'ai jamais dit que j'était un super bon, je dis juste que je suis un pro, c'est pas pareil, Oue, les 410, je connais...même par coeur.

27 juil. 2006
0

Le nautitech peut etre un plus pour la croisière
Je préfére l'outremer, mais un ami skipper (et convoyeur de multicoque) qui préfére aussi les catas rapides m'a confié qu'il ne critiquerai plus aucun Nautitech pour avoir essuyé en mer un ouragan (Je crois qu'il n'avait pas toute la toile à ce moment mais il ne travaillait pas pour Switch :-( :-( :-()
Pour lui ces bateaux sont sures. Ensuite avec 4 enfants à bords peut être que je choisierai le confort à la vitesse.

Pour jeff :
Ton expérience MOI JE NAVIGUE TOUT DESSUS, MOI JE NAVIGUE 200JOURS/AN, MOI JE, MOI JE à priori n'interressse personne, tu n'as pas compris l'esprit de ce forum. Soit plus zen, et apporte nous ton expérience qui est sruement interressante mais pas cette facon.

28 juil. 2006
0

mais
C'est vrai qu'il est plus plaisant a barrer que son apparance ne le laisse penser

28 juil. 2006
0

Essai du Lagoon 410
Merci Jeff pour l'info. On m'a également parlé de l'importance accrue d'abattre sur un catamaran lorsque l'on est surtoilé. Il faut avoir des stratégies en arrière de la cravate pour pouvoir faire face à l'imprévu. Quant même, j'espère être capable de réduire à temps.

Par ailleurs, en ce qui concerne les 13 noeuds, il faut ici que je sois honnête, ce fut pendant un court instant et probablement en surfant un peu. Malgré tout je sais très bien que compte tenu de l'état de la mer, jamais je n'aurais atteint cette vitesse avec mon monocoque qui est à peu près de la même longueur.

En ce qui concerne les 14 noeuds maximum. Je me suis laissé dire par un (même 2) skipper qu'il avait atteint 20 noeuds avec un 410. Est-ce qu'ils déliraient?

Sylvain

28 juil. 2006
0

20 nds..........
20 nds, je n'ai jamais vu, et je ne vois pas tellement comment c'est possible avec ce genre de bateau,Ils sont quand même un peu lourds, et il faudrait de sacrées conditions...
Tu as compris que je répondais à un cas extrême et que ce n'était absolument pas une recommendation.

Pour les amateurs de physique, le coef qui est communément admis pour ces bateaux ds la formule de la vitesse critique est: 4. On tombe à 14 nds.
Le 2,5 est plutot pour un mono rapport 1/3 env.

Dis-moi, Sylvain, tes records de vitesse sur cette croisière, tu les a faits ou ? (C'est ma zone de navigation)et ds quel sens, descente, remontée ? à quelle allure.

28 juil. 2006
0

Vitesse
Salut Jeff,

Je trouvais cela également un peu trop rapide en effet, mais comme mon expérience est relativement mince en ce qui concerne les catamarans, j'assume (jusqu'à un certain point) que ce qu'on me dit est vrai.

Je me dirigeais vers Tobagos Cays à partir de la Martinique. Je ne me souviens plus exactement ou j'étais (je devrais consulter mon livre de bord, mais comme je suis à Haiti pour affaire en ce moment je ne pourrais vérifier que dans quelques jours) Je pense que j'étais entre Ste Lucie et St Vincent. Juste au nord de l'île. Sinon je devais être entre St-Vincent et Béquia.

Sylvain

28 juil. 2006
0

vitesse
Ah oui,

Vent de travers

28 juil. 2006
0

Merci à tous
Merci pour ses renseignements et surtout ces avis car je manque totalement d'expérience sur Nautitech. J'ai déja navigué sur Outremer (45' et 55' standard) et c'est vrai que ce sont de vrais avions (j'exagère, je sais) avec des volumes intérieurs minimums.
Je suis conscient que le Nautitech serait un choix beaucoup plus judicieux pour mon programme mais je ne peux m'empêcher de penser qu'un catamaran léger et rapide est forcément plus sûr. Je n'ai pas envie non plus de faire du moteur tout le temps.
La route est encore longue mais en tout cas j'en sais maintenant un peu plus.

29 juil. 2006
0

410 par gros temps
L'année passée (fin janvier 2006), je me dirigeais avec mon Sun Odyssey 40 vers le nord à partir de la Martinique direction la Dominique. Il y avait 5 mètres de vagues (les plus hautes). Alors que nous étions fort confortable sur ce monocoque, nous avons aperçu un catamaran, nous étions déjà engagé dans le canal alors que lui y arrivait, il a semblé avoir de la difficulté et après seulement quelques minutes, il a décidé de rebroussé chemin.

Question

Puisque les vagues étaient de travers, un peu sur l'avant Est-ce si inconfortable sur un catamaran à ce genre de vague qu'il faille rebrousser chemin. Puisque mon essai de 3 semaines n'a pas fait en sorte que j'ai plus de 2,5 mètres comment ce comporte ce genre de bateau avec davantage de vague.

Le titre "par gros temps" ne décrit pas cette situation puisque le vent était stable en direction et en force. Cela suscite tout de même des questions par gros temps!

Sylvain

29 juil. 2006
0

pas de demi tour
Sylvain, je ne veux pas te chagrinner encore une fois, mais 5 mètres de creux, c'est trés étonnant, car j'étais en mer le mois de Janvier 2006 ds les environs (mes enrôlements vérifiés), et je n'ai vraiment pas eu se genre de condition, je pense que le crossag et la station météo de bellefontaine pourraient le certifier aussi.

Aprés, tu sais sur l'eau, on ne sait jamais ce qui peut se passer sur un autre bateau. Quelques-fois, tu te dis, vraiment celui-là il navigue mal ....et puis tu apprends plus tard que des conditions particulières sur son bord ont fait que...
Quelques-fois, tu as déchiré ta GV , tu as donc tes 3 ris par 20Nds, et tu te dis que le gars qui te croise, il doit se poser des questions...

Ceci dit, un cata de 12 m, devra être au minimum bon plein pour passer du 5 mètres aux Antilles (parceque petite longueur d'onde), et avec ca, il aura un bel angle mort.
Vu l'orientation de ce canal, (dominique) même avec une composante de vent assez nord pour la saison, ca devrait le faire.

Il n'y à aucunes raison (ds l'absolut) pour faire demi tour.

29 juil. 2006
0

largement
possible , sur une remonté bequia martinique l horreur entre bequia et st vincent , l horreur absolu entre st vincent et st lucie et super sympa entre st lucie et martique donc d un canal a l autre ca change , mais ca un grand professionnel comme jeff le sait

30 juil. 2006
0

on
t en veux pas d etre pretentieux , la jeunesse peut etre ,ou le peut d experience ? mais arrete de dire que tu sais reste humble ou tu vas te planter , car si tu fais reelement du bateau dans cette zome tout le monde sait que le nord de st vincent est tres dur sur plusieurs milles

30 juil. 2006
0

Mr Rolle,
Allez, laissez tomber. Vous voyez bien que c'est un pro! Si c'est le même en voiture, mieux vaut pas le croiser!
On ne lui arrive pas à la cheville. Brisons là!

29 juil. 2006
0

5 métres...
Bonjour, Je confirme que vers la mi-janvier, il y a eu une période très agitée dans les canaux avec des annonces de la NOAA de creux de 15 pieds environ. Il m'en souvient pour avoir attendu que ça se calme (je n'avais pas de rendez-vous à courir). Ce qui fait que 5 m au début du canal de la Dominique ne me paraîssent pas exagérés!

30 juil. 2006
0

c'est ca les gars...
C'est ca les gars, c'est ce que je dis aussi aux clients, ca leur fait plein d'histoire à raconter chez eux et sur le net !

Au fait Rolle, t'as une idée du temps qu'il faut à la voile et au prés /bp pour faire : canal de Bequia à canal de Ste Lucia ?...Env. 15 heures, et en 15 heures, alors là oui, les choses elles peuvent changer.

Un autre truc les petits copains, 5 mètres de moyenne ( car comme vous le savez tous, conventionnellement lorsqu'on dit 5 mètres, c'est une moyenne de hauteur qui existe entre les creux et les crêtes sur une demi journée) ca se saurait ! On en parlerait ds les chaumières ici. Pour rencontrer 5 m même ponctuellement, il faudrait qu'il y ai un sacré temps sur la zone entière...et on s'en souviendrait aussi!
Le dernier coup de vent qui pourrait s'apparenter a ca, c'est quand il y a eu Emilie, mais c'était en aout 2005 si mes souvenirs sont exacts et j'étais encore en mer les amis , mais cette fois à Carriacou que tout le monde connait trés bien ici, vous savez, la deuxième mangrove !

Allez les gars, trop de branlette intélectuelle, ca rend gaga, allez un peu sur l'eau, ca vous dégourdira !

30 juil. 2006
0

et
que celui de la martinique aussi , car l azilé de N/E rend les pointes nord des iles difficile , le relief et les fonds qui remonte , 5 m heuresement pas souvent , ca arrive et ca diminue en quittant l ile , mais ca peut etre tres difficile de faire les canaux par alizé soutenue

30 juil. 2006
0

la voiture ?
Non mon petit gars, en voiture t'as moins de chances de me croiser.
Je reparts bientôt, ce qui ne me laissera pas le loisir de vous répondre tous les jours.

Aller les rempants, à bientôt !

30 juil. 2006
0

5 mètres de vagues (les plus HAUTES)
Jeff, t es pas clean pour les 5m, relis la phrase.
Precise pour ceux qui naviguent pas ici qu on passe de 25N à 55N en 60sec sous grain, et la nuit, sans radar, ça arrive.
Ta tech, je l ai pratiqué, meme sous SPI (explosé, ouf). C est de la Survie. Mais ça peut servir. L alternative à ce risque est d etre sous toilé trop souvent (event. + moteur avant les canaux).
Oui, les entrées et sorties des canaux sont mechantes. Et faire demi tour est un signe d intelligence. Cela dit, il y a une question d habitude aux cata, pour sylvain. J avoue que je prefere passer les 5m en HobbyCat qu en L410, mais c est uniquement une question d HABITUDE. Rassures-toi c pas un maldives et je n ai pas connaissance d un L410 crashé ... ce qui n est pas le cas de beaucoup d autres. Donc Zen.

Et pour ceux qui se croient les + forts, allez voir le site de l ami Norbert. Lui, il en A :
jacno.com[...]dex.htm

30 juil. 2006
0

5 mètres
Je confirme ce que j'ai dit, les vagues les plus hautes étaient de 5 mètres. Les autres varient entre 3 et 4 mètres. Je vais ressortir mon livre de bord pour donner la date exacte. Il est possible de vérifier avec les archives du crossag, ils en ont d'ailleurs fait l'annonce sur la VHF et eux-mêmes ont indiqué les 5 mètres.

Je n'ai pas voulu abaisser qui que ce soit (désolé si cela a paru le cas; pourtant en relisant mon texte je n'en ai pas l'impression). Je sais bien que pour avoir une opinion juste sur ce qui se passe sur un bateau, il faut y être.

Ma question ne visait qu'à savoir si sous cette allure et avec la direction des vagues, cela pose un problème particulier pour un catamaran alors qu'en mono nous étions fort confortable.

Sylvain

30 juil. 2006
0

5 m
de tout facon au plus pres du vent possible en fonction du boat , c est la galere en momo ca tape et ca mouille dur , en cata ca mouille et mouvement tres sec , inquietant si peu abitué , de plus aux antilles quant il ya des vagues fortes , fort courant dans les canaux alors on pointe au max pour pas trop deriver et ca tape ca mouille et on pense au mouillage abrité avec un ti punch merité

31 juil. 2006
0

cata quoi ???
moi qui croyais que les catas étaient marrants.... facile je sais , désolé je n'ai pas résisté...

je vais peut être m'attirer les foudres de certains et d'autre mais c'est comme ça je ne peux pas m'empècher de la ramener quand je srois que je peux relever qqes dérive (tiens elle est drole celle là aussi) dans les fils où on y parle technique de voile ou autre
voilà j'ai 41 ans comme ça c'est fait...

mais il faut ne pas oublier qu'un objet conçus par un bureau d'étude est là pour répondre à un cahier des charges, élémentaire me direz vous ? hé bien c'est qu'on est d'accord
alors un navire de PLAISANCE est dimensionné pour la PLAISANCE, et doit répondre à ça catégorie de conception A B C D mais je n'apprend rien à personne/
alors le bateau doit être capable de résister aux conditions rensontrable , mais comme on dit PLAISANCE ça doit être de manière exeptionnelle sinon l'échantillonnnage des matériaux seraient ....
et comme un bateau de PLAISANCE navigue qqe semaine par an, ou qqes mois pour les plus heureux et que le charter (passagers qui découvrent la mer ou veulent prendre du bon temps au soleil) essaye de garder un confort à son équipage, le bateau à une marge par rapport aux éléments à endurer.
autrment dit il n'est pas conçus pour naviguer en permanence à ses limites. car un jour ça fini par pas passer.
si ce n'est pas la structure qui souffre parcequ'on fuit le vent en abbatant au vent en choquant les voiles ( GV en V et foc déventé) c'est les voiles qui trinquent.

pour la théroie reprochée à certain fasse à l"'expérience" d'autre, je crois que les livres aujourd'hui ne sont que le reflet à une époque de l'expérience et aujourd'hui des bureaux d'étude et des test de contrinte et les loies de la phisyque et de la résistance des matériaux s'applique même si on veut l'ignorer.
beaucoup serait surpris des forces en jeux sur les haubans encor plus sur l'épontille créer par les voiles sur le mat.
je crois que pour un monocoque de 10 mètres c'est de l'ordre de 7 tonnes sur l'épontilles en cas de survente qui commence à coucher ou auloffé ke mono....
voir la rotule de titane de 30 cm de diamètre qui c'est fendu sur le mat d'un multi de courses ( le défaut dans la boule est semble t il à l'origine de tout ça, mais ça n'enlève rien à ses dimension issue du calcul et des bouquins....)
alors qu'en un bureau d'étude conçois un bateau de courses PROFESSIONNEL qui doit être à la limite en permanence dans toutes les conditions de mer, et que ces bateaux cassent, l'étude est endore souvent en dessous de la vérité sur les forces en jeu dans certaine circonstance même si il est vrai que la construction d'une formule 1 des mer cherche à etre le plus leger il n'est pas de leur interet que sa casse

alors je crois qu'un peut de modestie dans les limites des bateaux de PLAISANCE s'impose surtout quand les fabricant reconnaissent que les bateaux restent le plus souvent au quai ou navigue par beau temps et que rarement ils affrontent du gros temps (surpérieur à 10 kmh pour moi ;-) )et donc conçus en concéquences....

mauintenant demandez à léquipage du cata qui s'est retourné de nuit dans la méditerrannée, ce n'étaient pas des manchots comme moi et pourtant...

voilà, restont humble en tout et surtout utilisons les choses pour ce qu'elles sont faites et ne croyons pas qu'elles sont faites pour ce qu'on en faisons, ça finit tôt ou tard mal

après il y a la notion de viellissement unbateau prévu pour 30 ans ou plus, va avoir son "capital vieillesse" cosommé en utilisation intensive et le tocard ou la bille qui achètera le bateau en disant que 5 ans il n'y a rien a faire et que les haubans , les cadènes et tout et tout ça peut tenir encore longtemps (et me conseillera de changer le grément de ma barcasse de 30 ans )risquera un dématage ou une rupture quelconque et peut être sa vie.
comme il n'y connait pas forcément grand chose , c'est presque criminel....
bon de toute façon je peux pas m'acheter un cata de 40 pied même de 5 ans
parcontre certains devraient moins travailler , ils osnt fatigués et ne sont pas trop poli et ça c'est pas bien ma dit ma maman,
bon vent

01 août 2006
0

C'est ca
T'as raison sur quelques points...par exemple le travail.
Aprés, je connais bien ces considérations, oui, celles qui partent du principe qu'un bato ne sort que qques jours/an, et qu'il est fait pour ca.

Et bien moi, je trouve que c'est ca qui est criminel. C'est une belle arnaque que ces bureaux d'étude nous pauffinent là. Puisqu'on y est avec les bureaux d'étude, ils me font bien marrer ces bozzos (c'est pas impolis ca) avec leur logiciels. Ca se veux super intello, et ds le fond, tout est basé sur de l'empirisme, le même empirisme qu'on utilise lorsqu'on est ammené à employer des techniques de gros temps.

Donc qui c'est ces mecs là ? Ben des gars qui récoltent de la donnée, et qui la modellise. Tu parles d'un truc !

Autre chose, les gentils équipiers qui font de la plaisance et qui veulent être confortables, ils froncent svt les sourcils quand ils sont devant la dure réalité de leurs vacences et qu'ils se rendent compte qu'ils ont choisi une activité ds un milieu austile !
On est plus ds ton bureau d'études mon copain !

Pour ce qui est de tes 30 ans de vie d'un cata, qu'est ce que tu en sais, on à pas le recul. Si tes calculs sont aussi bon que ta compréhenssion de la technique que j'ai expliquée, je suis on ne peut plus réservé sur leur durée de vie.

Et oui, les voiles, elles souffrent (ca souffre tjs une voile dés qu'elle est envoyée), mais au dela de ca, la configuration ou j'espere vous ne vous trouverez jamais (parceque je crains vraiment le pire), et bien, il n'y a presque plus de portance !
Je vois bien que vous avez vraiment du mal à l'imaginer. Et oui, c'est sur l'eau que ca se passe, pas devant un PC.

On avait la fracture sociale, la fracture numérique, et maintenant, on a la fracture burlesque du pseudo intello confiné !

Cordialement.

01 août 2006
0

Très intéressant, mais :
- Un bureau d'étude et un chantier sont ensembles parfaitement capables de fabriquer un bateau incassable, j'en suis certain… mais à quel prix ?

  • Cela donne une première question, le "pro" qui exploite un bateau réputé fragile sachant en tant que "pro" qu'il l'est, est-il moins criminel que le bureau d'étude et le chantier ?

  • Et ledit "pro" est-t-il prêt à mettre le prix dans un bateau capable de promener ses clients en toute sécurité par tous les temps ?

  • Ma position de pro non pas de la navigation mais du nautisme me permet d'en douter !

  • Et cela me permet de faire la différence entre un bateau entretenu ou pas, et bien traité ou non, que ce soit par des plaisanciers amateurs, ou par des "pros"… Je passe en effet du temps devant mon ordi, mais bien plus dans les cales.

  • Dans le cas des "pros", il y en a qui rendent des bateaux nickels au bout des cinq ans de defisc, et d'autres qui réussissent à transformer leur embarcation en quasi épave délaminée en moitié moins de temps ! Ceci dans les mêmes périodes d'exploitation sur les mêmes parcours... étrange, non ?

_/)

01 août 2006
0

ok
tu as su bien résumer ma pensé, je ne sais jamais dire les choses de façon si courte ;-) peut être que j'ai trop de temps libre en ce moment,

01 août 2006
0

ha jeff
bravo et merci d'être resté poli, :bravo:
en ce qui concerne la non portance d'une voile totalement choquée je vous propose un petit test simple à faire et qui ne sort pas d'un bureau d'étude.
vous vous faîtes conduire en voiture à 40 KM/h et vous ouvrez la vitre et prennez votre mouchoir en le tenan des deux mains à deux pointes.
et je crois que vous imaginez déjà ce que représente non plus de la portance mais maintenant de la trainée et vous comprendrez que votre voile continuera à vous emmenez dare dare car la trainée croit au carré de la vitesse.
ça c'était pour les voiles fasseyant
concernant leur usure d'accord qu'elle s'usent dès qu'on s'en sert (même qu'en on sert pas mais bon...) et bien regardez un drapeau qui ne porte jamais mais qui traine dans le vent en fasseyant et il est prévu pour ça, au bout d'un moment il est pas beau au bout, tou éffiloché !!! non ??
alors pourquoi une voile s'usent plus vite dans ces conditions que normalement parceque le fassayement provoque des claquements caractéristiques démontrant une compression et décompression de l'extrimité de la voile de façon s'y rapide quelle déclenche un son comparable au bang supersonic, hé oui tout le monde peut faire un bang supersonic avec une voile qui fassaye ou un coup de fouet qui claque

mais c'est conditions sont malgré tout exeptionnel même pour vous, vous les rencontrez plus que d'autres par ce que vous êtes plus souvent sur l'eau que nous.
moi non plus je ne souhaite pas me retrouver dans ces conditions un jours je ne sais pas comment ça se passera, mais attention à une technique que certains pourrait prendre pour argent contant et se croire des pleutre parcequ'il reste au port ou y rentre parcequ'ils ne le sentent ...

pour la construction vous semblez d'accord avec moi pour reconnaitre que les bateaux sont conçus pour la PLAISANCE mais c'est aussi un constat, il n'y a qu'a voir l'état de beaucoup de bateau si peut entretenu qu'il ne voient jamais le proprio ou alors ne prennent pas souvent la mer mais c'est une réalité économique et beaucoup en vivent, vous aussi

alors aujourd'hui les prévisions météo sont souvent surestimée par principe de sécurité, car ils en ont mare d'allez chercher des gars qui se prennent pour des caphorniers avec des gros bateaux (ou moins gros, l'un n'empèchant pas l'autre) qu'ils n'arrivent déjà pas à manoeuvrer au port...
anecdotes un 40 pied l'année dernière en été à appeler le cross car il a vue à un virement de bord un petit bateau avec les voiles un peu en vrac et peu manoeuvrant, il a dit n'avoir vu personne à bord et être assez près pour le dire mais trop loin pour intervenir (un demi mile) et ne pas refaire une manoeuvre aprceque il y a de la mer et du vent , alors un hélico de la marine nationnale (qui devait faire une évacuation sanitaire de belle iles vers le continent)la snsm et je ne sait plus quoi se sont déplacé pour constater que les deux gars étaient en avaries de gouvernaile et essayeaient de rentrer tant bien que mal, le 40 pieds (y avait du monde dessus) aurait refait une manoeuvre pour savoir ce qui se passait, il aurait prévenu le cross pareil mais en dsant le prblème et on déplaçait pas tout le bazar, la snsm et une remorque règlait le problème.
alors moral le gars à du raconter au soir au chaud qu'il était un grand marin et fait sa BA de la journée,
médiocre non ??? alors voilà pourquoi les prévisions sont surfaite, les bateaux pas dimensionné pour les 40é ou 50é 200 jours par an.

et puis ne jetez pas les livres et les théories au feu et ne vociférer pas contre ceux qui connaissent un peu le comment du pourquoi même si il ne savent pas forcément l'appliquer (qouique) et les bureaux d'études existe et font des merveilles , non ??? A380, ariane, ou même la bagnole de tous les jours ou il est plus sur de faire les calculs avant et de vérifier par le crash test plustot que de casser des dizaine de bagnole ou d'avion, d'ailleur en aviation il en casse un pour vérifier et valider le calcul...

pour la bavigation devant le PC, je crois que vous y êtes aussi, donc la remarque n'est pas forcément approprié, c'est comme les gars qui ne veulent pas entendre parler de la dernière technologie en radar, gps, pilote et que sais je encore mais qu'ils ont internet avec l'adsl et l'ppareil photo num ou le scanner ....

je crois qu'on est assez d'accord mais les propos sont plus mesurés pour certain et ne vociférer pas comme ça vous ne savez jamais à qui vous parler réellement....

bon vent et pensez à prendre un peu de repos et de recul.... de toute façon la vie est un truc qui fini mal ;-)

02 août 2006
0

mes petits amis
OK, mais t'as tjs pas compris que ds la fameuse configuration, il y a un peu de portance, mais minime, et que la GV n'a pas le loisir de faseiller. Le foc, lui, faseille comme avec 3nds de vent app.(c'est ce qu'il y a effectivement derrière la GV en V).
Les bureaux d'étude, ont leur utilité certes, mais on leur demande juste de donner des données constructeur et c'est tout.
Chez, lagoon, j'ai essayé d'avoir les tenssions pour réglage des haubans, ils étaient incapables de les donner (pour 57), et finalement ils les ont sorti de leur chapeau au bout de plus d'un an. Etonnant non ?
Ce n'est qu'un exemple, mais il y en a d'autres, donc pour bcp de pros, ils ne sont plus crédibles.

Pour mon autre interlocuteur qui passe son temps ds les cales, je connais bien les individus de son espèce, aigris, jaloux...tu vas me dire, réparrer les batos derrière les autres (ceux qui s'en servent)c'est pas trés glorieux, et ca rend pas aimable. On comprend tous !
Le materiel, c'est pas un être humain, ca peut être fait pour donner tout ce que ca a ds le ventre, les skipper, c'est fait pour naviguer, les réparateurs en tous genres, c'est fait pour faire tourner les machines. Stop.
Chaqun son job mon gars. Moi, quand je ne pourrais plus éprouver au max les batos, je changerai d'emploi, mon plaisir à moi, c'est de tirer sur le matos, et si je casse, c'est tjs ds les règles de l'art, c'est qu'il y avait une fragilité une paille, ou une usure trop prononcée!
Seulement pour gérer la navigation comme ca, il faut savoir ce qu'on fait.
bye

02 août 2006
0

dans le temps
un marin jugé vite un bateau par un coup d oeil de l ensemble , maintenant il leur faut demander a l usine la tension des haubans pour partir faire une petite viré dans les caraibes

02 août 2006
0

Tour du Monde en 410
Pendant notre périple aux Antilles nous avons sympathisé avec l'équipage d'Alizé, un Lagoon 410 qui fait le tour du monde. Après transat et 2 ans aux Caraïbes, ils sont aujourd'hui en Polynésie. Ils étaient globalement satisfaits de leur bateau. Seul un problème d'embase les faisait un peu grogner contre Lagoon. Voici l'adresse email de leur site : www.objectif-iles.com[...]/

Hervé
www.histoiresdepartir.com[...]/

02 août 2006
0

Encore à terre...
Pour les tensions de haubans, devinez à quoi ca sert!

Pour le vieux marin qui voit tout d'un coup d'oeuil. Jusqu'a 42, peut être 46 pieds, on a l'habitude de "tester" le hauban manuellement, et on sent bien le truc...de plus , à la mer on vérifie et on confirme les réglages (bien que sur cata il faille se méfier). En revanche sur un 57 pieds, ce n'est plus à échelle humaine, kinestésiquement, tu n'aurra rien. A la mer, le mât est trop long pour donner les indications habituelles claires.
Tu ne peux le faire serrieusement qu'au tensio.

A+

Le Marin regorge de bons skippers, fais un tour au Mango Bay, prends quelqun de dîplomé, et tu aurras une certaine sécurité.
Perso, j'ai trop de travail, et je préfère bosser pour les grosses structures.

02 août 2006
0

On ne doit pas avoir le même
sens des valeurs : si un proprio me confiait un outil, en l'occurrence un bateau, ma première préoccupation serait d'en prendre soin comme si c'était le mien.

A l'époque où j'étais employé j'avais des véhicules de service et j'en ai toujours pris soin plus que de ma voiture perso !

C'est peut-être juste une question d'éducation… et/ou d'honnêteté.

La majorité des skippers pro que je connais fonctionnent sur ce principe, et curieusement ceux-là n'ont pas besoin de changer d'entreprise aussi souvent...

_/)

02 août 2006
0

tu cherche à savoir....
Tu aimerais bien savoir à qui tu as affaire, mais tu vas avoir du mal, car tu imagine bien qu'avec un discour comme le mien, un pseudo reste un pseudo, et une compagnie supposée pour laquelle on travaille, c'est pareil !

Saches mon grand, que justement, ca fait bien longtemps que je travaille pour la même compagnie... et que je n'ai aucun soucis avec elle. Même mieux vois-tu !
Essaie de rester à ta place et n'envoie pas trop de messages perso, tu vois, c'est de ca que je parle lorsque je dis "aigreur". Les petites mains, vous avez bien votre utilité...si si, mais chaqun son domaine.
ciao

03 août 2006
0

le cours du change
Ben, d'après ce que j'ai vu sur certains bateaux sur lesquels j'ai embarqué, un certain nombre de chefs de bord donnaient aussi le change sans trop de difficultés ... aux autres équipiers, sauf ceux qui naviguent en solitaire , bien entendu, mais dans ce cas personne n'est là pour vérifier ;-)

03 août 2006
0

c est
quoi naviguer dans la cour des grands ??

02 août 2006
0

tension?
Jeff , et a quoi t'on servi ces tensions de haubans?

Dom

02 août 2006
0

Réparer des bateaux
ne rend sûrement pas aigri ni jaloux ! :mdr: bien au contraire...

Certains skippers sont tellement incompétents en simple technique qu'ils sont incapables de sortir de la baie sans la maintenance assurée par les techniciens !

Mieux que ça : plus le skipper est mauvais, plus on a de boulot, plus on gagne de l'argent et plus on est heureux !

C'est uniquement lorsque le skipper se fait virer car il coûte trop cher à son patron qu'on est malheureux : on a forcément moins de boulot, surtout s'il est remplacé par un skipper qui ne casse rien... :tesur:

_/)

02 août 2006
0

Jeff,
ça fait un moment que je cherche un skipper de qualité dans ton coin. Pourrais-tu me donner tes coordonnées ? Merci d'avance.

02 août 2006
0

Ben tant qu'on y est
Hérvé, ton Nautitech 395, t'en penses quoi ?

Séb

02 août 2006
0

pour tilikum
On dirait que tu parles d'un animal ou d'un être humain mon gars "mal traité", redescends de ton carenage...Tu vois bien, ca fait marcher le buiseness les gens qui tire un peu sur le matos. Tu voudrais quoi ? Que ce soit tout le bassin tortue qui s'en mette plein les poches ?

02 août 2006
0

j ai
oublié lors du convoyage france martinique de prendre au tensio l haubanage du 65 pieds , juste fait a l experience , bon promis je ferais plus l erreur !!!

02 août 2006
0

Donner le change....
Aussi, donner le change à une boite ou à un technico quelquonque, c'est pas difficile, surtout quand tu connais ton métier. En revanche, sur l'eau on est seul juge, seul manoeuvrier, seul chef de bord...et là mon gars on se régale, pour ce qui est du sens des valeurs, effectivement le modernisme est passé par là. Mais qui sait, peux-être pourras-tu un jour, jouer ds la cour des grand ?

03 août 2006
0

JEFF...
je ne te demandais pas a quoi les tensions de greement servaient, mais a quoi elles t'avaient servi....as tu le tensiometre adequat pour regler les tensions de ton 57 ?
Dom

03 août 2006
0

Tu sais pas?
Ben tu sauras quand tu seras grand!
Moi ça fait longtemps que je joue dans la cour des glands!
:mdr:

03 août 2006
0

a la lecture du fil
je ne peux qu'être affligé du ton et de la teneur des propos tenus par ledit Jeff, skipper professionnel.
si certaines choses changent avec le temps, les valeurs qui font un vrai marin elles restent les mêmes : tolérance, humilité, modestie, respect des autres et du matériel.
toutes choses dont il semble bien être dépouvu, tant ce qui transpire dans ses textes n'est qu'arrogance, mépris, et aussi incompétence.
voila un monsieur qui se vante de casser du matériel dans les règles de l'art. J'en ai déjà entendu, mais celle-là jamais.
si j'étais son patron voila bien un skipper à qui je ne confierais pas un bateau (pitié pour le matériel) et si j'étais son client je débarquerais à la première escale (bonjour l'ambiance à bord avec un tel ego sur-dimensionné)
un tel élément ne fait pas honneur à la profession. Heureusement que la majorité n'est pas de cet acabit!

03 août 2006
0

A la première escale ?
Non mon grand, je pense plutôt que ca serait ds le canal que tu débarquerais. Je te vois bien avec une bouée fer à cheval autour du cou. Tu ne serais pas le premier à aller pleurer pour te faire remboursser ta croisière.

Cordialement.

03 août 2006
0

Je vais finir par croire...
...qu'il y a un syndrome HEO...

03 août 2006
0

JEFF
STP répétes aprés moi ce mot nouveau....
.........CLIENT........
Bon je sais c'est dur au début, mais tu le notes sur un bout de papier et le soir tu t'entraines tu verras un grand garçon comme toi tu vas y arriver.....
Allez courage!
:mdr:

03 août 2006
0

oui Lorenzo
c'est le syndrome du Dazybao ;-)

03 août 2006
0

ben moi j'aime bien Jeff!
en tout cas, il est plus vivable que Brainstorming...on se console comme on peut...:mdr:

03 août 2006
0

ben moi j'aime bien Jeff!
en tout cas, il est plus vivable que Brainstorming...on se console comme on peut...:mdr:

03 août 2006
0

Que du bien... j'en pense du Nautitech 395
Réponse à Sébastien qui me demandait ce que je pense du Nautitech 395

Lorsque nous avons pris l'option d'acheter ce bateau, nous n'en menions pas large. Il sortait de 5 ans de loc dans les Caraïbes et Nautitech avait la réputation de faire des catamarans de série très orientés location. De plus, même si nos 12 mois de navigation étaient un programme tranquille dans les Caraïbes, nous partions avec 3 jeunes enfants.

Finalement, je ne pense que du bien ce bateau ! Nous nous sommes beaucoup attachés à notre TomNeal sans doute parce que nous nous y sommes toujours sentis en sécurité. Voilà pour le point de vue affectif. Plus objectivement, le Nautitech 395 est un catamaran simple et rustique comparé aux Lagoon et autres catamarans de ce type mais il est confortable. Bien sûr, il a des défauts. Quelques exemples : niveau de finition médiocres (à l'origine les batteries sont dans un placard de coursives !), les moteurs et jupes arrières sont difficilement accessibles, les réservoirs d'eau ont une sale tendance à fuir… Les amateurs de vitesse diront aussi qu'il est sous-toilé, mais j'ai souvent été content d'être sous-toilé lorsque sous un grain, le vent passait de 15 à 30 nœuds. Dans tous les cas, son caractère simple et rustique en fait un bateau sûr et marin, c'est le plus important lorsque l'on part vivre sur un bateau avec sa famille. Tout ça n'est bien sûr que mon humble avis. Ce bateau a été le 1er catamaran habitable sur lequel j'ai navigué, je suis loin d'avoir l'expertise de Monseigneur Jeff (très certainement skipper chez SWITCH / PARTIRPASCHER.COM ;-) )

Au sujet de la nouvelle génération Nautitech, j'ai dernièrement discuté avec Bruno Voisard (le patron de Nautitech) qui m'a expliqué qu'il travaillait de plus en plus pour répondre à une demande de catamarans de grand voyage. Il faudra voir si les réalisations sont à la hauteur du discours, mais dans tous les cas, si nous avons la chance de repartir, tout l'équipage serait assez enclin d'opter pour un Nautitech 40 ou mieux (au delà de la question du budget) sur un Nautitech 44.

Bon vent à tous.

Hervé

03 août 2006
0

Merci Hervé pour
la réponse.

Séb

04 août 2006
0

jeff
toujours pas de reponse sur la tensio d un 57 , somme impatient sur heo

04 août 200616 juin 2020
0

Chouette alors!!!!!!
Depuis des mois je suis en difficulté avec mon Clipper 523 (Océanis) pour de sordides histoires de régléges gréement, ni le concessionnaire, ni la maison mére ne trouve de solution.....peut on entrer en contact pour qu'enfin un bon réglage soit fait a mon bateau???
A bientot.
jélatétequirentrepludanlebonet@traiklass.fr

04 août 2006
0

Donc...
en conclusion tu navigues maintenant avec un greement reglé au tensiometre par le greeur du coin avec les données constructeur... et quelle est la tension appliquée ?
Dom

10 août 2006
0

Heho...
JEFF si tu peux me trouver le renseignement ça m'interesse.
Merci
Dom

19 août 2009
0

demande contact
salut jeff
es tu le jeff de pornichet

03 août 2006
0

client
CLI-ENT ; CLI-ENT ; CLI-ENT.....

J'ai du mal s'temps-ci.

04 août 2006
0

OK...
J'avais envoyé un post, mais il y a eu un twist.

Je résume:

Lorsque switch a reçu les 57 il plus de deux ans, ils ont été convoyés par voie maritime au départ de Bordeaux.
Arrivés en Martinique, ils avaient travaillé un peu. Normal.
Donc, on partait avec des boats dont le gréement été complètement "sous ridés", qui faisaient du pomping à la mer, et quand tu voyais le hauban sous le vent avec 20nds, ca te faisait froid ds le dos. Total, tu angoissais toute la croisière, et tu gardais ton ris bien cravaté, en disant au clients que le mât été surdimentionné...bla bla...

Le problème qui se posait :

Le professionnel du coin (parlons-en), ne voulait pas prendre le risque de régler la tension sans les données constructeur. Lui, possède bien évidemment le tensio adéquat.

Sur ce, l'équipe technique, c'était ralliée à cette décision du pro, et ne voulait pas investiguer.

Donc les skippers dont ce n'est pas vraiment le boulot, t'imagine ! C'est vrai, que si tu rentres la fleur au fusil en disant : j'ai réglé le gréement....c'est pile ou face ! Si jamais ca avait dématé plus tard, alors là oui, tu aurrais eu de sacrés ennuis.

Voilà, il y a eu une periode ou on a navigué sur des boats mal réglés et il a fallut un bon moment pour que Lagoon soit capable de communiquer les données. Pourquoi ? Ils se renvoyaient la balle en interne....
A+

04 août 2006
0

l'info
J'ai pas l'info, mais maintenant, c'est facile à avoir. En tant que skipper, l'avantage de travailler pour une grosse structure, c'est qu'en techno, tu fais le strict minimum (qui est indispensable et que l'on fait volontier)puisque le boat rentre quasiment toutes les semaines. Les équipes techniques font le boulot un peu spécialisé, en revanche, tu peux les assister et poser toutes les questions que tu veux.
Le beurre et l'argent du beurre, reste plus que la crêmière, mais ca c'est pas toutes les semaines.

J'irrais à la recherche de l'info s'tu veux.
A+

05 août 2006
0

plus d'info
Bonjour à tous, que du bonheur de vous lire pas seulement sur ce sujet, j'apprend bien des choses et vous me faîte découvrir des points de vue nouveaux, mais pour certaines choses je partage l'avis de PPV. Mais pourquoi n'ai je pas connu ce site avant! Enfin là n'est pas le sujet. ;-)
Moi aussi ma moitié préfère le Nautitech 47 et nous sommes en désaccord, :-(il est beau, confortable, habitable, il sent bon le sable chaud, mais plus lourd, plus bas sur l'eau… Moi je rêve d'un outremer 55 standard ou Catana 472 mais hors budget et après Nautitech 47 :-pje disais donc outremer 55 standard moins confortable, moins habitable, pas moins beau mais plus léger, plus rapide, a dérives, plus mieux quoi. Alors pour les chanceux qui ont essayés ces deux types de catamarans, je suis avide impressions, avis de toute sorte sans relancer la polémique "monocatatri"
Si vous me cherchez je suis déjà parti
:-D
respectueusement :-)

05 août 2006
0

Outremer 55 standard
J'ai navigué sur le 55' standard. Ca démarre au moindre souffle de vent, c'est tout simplement une machine à bouffer des milles. C'est très différent d'un Catana et seul le mythe Catana fait encore croire à ceux qui n'ont pas essayé les deux marques que les Outremer ne sont pas plus (mais alors franchement plus) rapides.
Par contre il y a nettement moins de place que dans le Nautitech qui fait pourtant 8' de moins.
Le plus flagrant je trouve est la difficulté de circulation dans les coques (des boulevards dans le Nautitech) et la quasi absence de rangements.

Pour maximum deux adultes et deux enfants, c'est l'Outremer, après, le Nautitech semble plus indiqué.

05 août 2006
0

lire
l'article "reveillon aux iles vierges" en bibli HEO, avec un nautitech 475 de loc

05 août 2006
0

Nous vivons sur notre cata depuis décembre 2003
Bonjour à tous et un petit coucou à Tilikum, nous nous sommes rencontrés à la marina du Marin en 2004.
Propriétaire d'un Vénézia 42,(j'ai 57 ans) je voudrais juste faire part d'une expérience de 11000 MN vécue en 18 mois de navigation seul avec mon épouse. D'abord, vivre sur un cata c'est magique et facile à faire marcher seul, car ma femme ne fait aucune manoeuvre. La première règle que j'appliquais, lors de notre convoyage entre Saint-Martin, les Açores et Cadix, c'est de naviguer avec un ris en permanence et de toujours anticiper si le ciel devenait incertain. Nous avons eu 2 fortes dépressions dont la plus sévère entre les Açores et Cadix, 3 jours avec 43 nds bien établis. 3 ris,chariot débordé à fond, bon plein et travaillant avec le génois pour garder une vitesse raisonnable vue le passage des cargos sortant de Gibraltar. (D'ailleurs je travaille toujours plus avec le génois que la GV). Jamais nous nous sommes sentis en danger, et le bateau ne souffrant pas trop, sauf les coups de butoirs violents de l'eau sous la plateforme.(On s'est retrouvé avec un calmar dans le cockpit!) Nous sommes depuis 2005 en Méditerranée, et nous continuons à naviguer de la même manière, cool.
Donc naviguer et vivre sur un cata c'est super, un peu physique (envoyer la GV) mais c'est tout!
D'ici 1 an ou 2 j'envisage un winch électrique!

Bonne nav à tous.

05 août 2006
0

Dominique,
pourquoi ne pas revoir la position du guindeau pour envoyer la GV avec ?

Séb

05 août 2006
0

Avec une poulie ouvrante
ça marcherai pas ?

06 août 2006
0

Winch électrique
Pour info les derniers de la série sont équipés avec un winch électrique c'est dire.
Tout dépend de votre budget et du progamme mais vous pouvez regarder du côté des concéssionnaires, ils les bradent en ce moment!

05 août 2006
0

tamata
Merci pour l'idée, c'est une bonne idée mais c'est pas possible. Le guindeau est dans un coffre situé juste à l'avant du pont rigide trop loin du mât, et la sortie de drisse est à droite 2m au dessus de la bôme.

05 août 2006
0

tu
peux mettre aussi sur le rouf un cabestan electrique , ok faut tenir la drisse mais ca vaut 800 euros , sinon un winch electrique c est le top

05 août 2006
0

Nous avons longtemps hésité!
Nous avons failli acheter un 410 S2 puis nous avons appris que Lagoon abandonnait la construction de ce bon cata.
Nous nous sommes retournés sur le 380 S2 qui a à peu prés le même volume de coque mais est de 70 cm plus court. Un connaisseur en la matière D.V (il se reconnaitra)nous avait conseillé de prendre le 380 car facile à mener et à entretenir. Pour ce qui est du camion nous ne dirons pas le contraire, on va se trainer mais avec un génaker et par la suite un spi on gagnera 2 ou 3 noeuds au mieux.
Bref pas de regret pour 2 jeunes retraités qui veulent se lancer avec un physique quand même plus comme il y a 10 ans.
Pour terminer sur le 410 il doit y avoir de bonnes occasions récentes. Les versions propriétaires sont plus rares alors patiente un peu et tu le trouvras mais compte 270 000 E mini pour un S2 proprio .

08 août 2006
0

clagoon 410 s2
Navigant chaque année sur monocoque (l'an passé oceanis 331) je souhaite partir 2 semaines début septembre en laggon 410.

Cela sera ma première expérience sur cata.

Est-il vrai que ce cata est très facile à piloter ?
Les manoeuvres au port sont elles aisées ?

08 août 2006
0

Première expérience
Salut Pierronaval,

Au mois de juin dernier j'ai navigué pour la première fois sur un catamaran (Lagoon 410). Je te confirme qu'en mer il n'y a pas de difficulté particulière à la manoeuvre. En fait, je dirais même que compte tenu de la largeur et qu'il ne gite pas c'est plutôt facile.

En ce qui concerne les manoeuvres au port, la largeur est plutôt un problème auxquel il faut s'habituer. Au début je fonctionnais comme en monocoque. Par la suite je me suis aperçu que les gens plus expérimentés avaient tendance à arriver à un quai parallèle par l'arrière et qu'en plus ils bloquaient à barre à roue au centre et ne fonctionnaient qu'avec les deux moteurs.

Conclusion : Ne t'en fais pas, il faut s'adapter mais je n'ai pas trouvé cela plus difficile.

Sylvain

08 août 2006
0

lagoon 410
Merci bcp pour ta réponse Sylvain,

Ainsi en jouant sur les moteurs et en laissant la barre au centre il est plus facile de maneouvrer au port.

Je profite de ton expérience pour te poser d'autres questions :

1/ Etant donné que la surface exposée au vent est plus important qu'un monocoque, le lagoon 410 dérive-t-il plus ? ( l'an passé un vent important avait rendu mes manoeuvres au port de hyères assez difficiles)

2/Quelle vitesse de croisière peut on espérer sans vent (uniquement es moteurs)?

3/ Quelles conseils ou remarques aurais tu à me donner ?

Merci

08 août 2006
0

Conseils
Salut Pierronaval,

Écoute je n'ai pas de conseil vraiment à donner. Mon expérience se limite à un petit trois semaines de navigation dans les Antilles. Il y a des gens sur hisse et ho qui sont beaucoup plus expérimenté que moi.

Malgré tout, je dirais que puisque le fardage est plus important et que la surface mouillé est moindre, j'aurais tendance à croire qu'il dérive davantage (à prendre sur toute réserve). Je crois que la vitesse au moteur ne doit pas être loin de la vitesse de coque.

Salut

Sylvain

08 août 2006
0

Nautitech 47 versus Outremer 50/55
La conception differente de ces deux catas laisse a penser que leur mode d'emploi diffère. L'outremer parait,non est "sportif" et hyperdynamique . N47 semble plus raisonnable et "facile" dans son usage . Pour un "retraité" meme physiquement entretenu ,seul ou en couple,l'Outremer ne me semble pas prudent. Non ?
Par ailleurs pourquoi y a t'il autant d'OUtremer 50/55 ou 45 récents à vendre en seconde main et pas un Nautitech 47 ???
Merci de vos avis
Bruno.

08 août 2006
0

Et bien surement par ce que
Outremer bateau de proprio et bateau moins recent

Nautitech 47 bateau de location et trop recent pour etre en vente ( defisc oblige )

Les deux sont en mon sens gerable en couple seulement il y en a un plus " spartiate " que l'autre

Séb

09 août 2006
0

Le Nautitech 47
en conformation proprietaire n'a donc pas la côte auprès des propriétaires ...Le chantier a semble t'il l'intention d'être plus séduisant vis à vis de cette clientèle. Attendons les salons !

14 août 2006
0

Outremer/Nautitech/Lagoon
Bruno
Il est clair qu'un Outremer ne se met pas dans les mains de n'importe qui dans des conditions rudes. C'est un cata vif, rapide qui demande de l'expérience en cata et un minimum de condition physique.
Si j'avais eu la possibilité de prendre une année sabatique étant plus jeune l'Outremer 38/40 aurait été mon choix. Il suffit de se mettre face aux coques d'un Outremer et d'un lagoon et vous comprendrez trés vite...
Aujourd'hui c'est un Lagoon 380 S2 pour les raisons évoquées dans mon "compte".
Il y a plétor de choix en cata hauturier à ce jour, mais il reste à mes yeux 2 catégories:
Facile/confortable/lent/camion et vif/rapide/physique/sparciate encore que avec le 42, bref il faut essayer, vivre à bord quelques jours en famille ou avec des amis et le choix en découlera. Je dois convenir que les Nautitech se situent entre ces 2 catégories avec des nuances tels que 2 postes de barre, bimini rigide et ligne de mouillage sur Bd mais il est loin d'avoir les peformances d'un Outremer ou d'un plan Lerouge (Freydis). Daniel Vigne chez Nautitech vous en parlera plus savamment que moi et en toute objectivité, je vous l'assure.
Vous remarquerez que vous trouverez beaucoup de grands Outremers sur le marché de l'occasion mais peu de 38, 40 ou 43.
Ensuite pour ce qui est des manoeuvres au port, oui attention au vent de travers avec le fardage d'un lagoon par exemple mieux vaut prévenir que guérir en mettant des défenses en nombre, en jouant avec les manettes de gaz et en utilisant le vent parfois il vous aidera . Si vous êtes seul à bord ou avec un seul équipier n'hésitez pas à demander de l'aide à la Capitainerie en général cela se passe toujours bien à condition de les avertir par VHF un peu avant votre arrivée, mais n'attendez pas d'être à couple de votre voisin pour lui demander de l'aide!
Bon vent à tous

10 août 2006
0

toutefois,
il y a, me semble t'il, une quantité d'offres comparables à celle des Outremer concernant les Nautitech 475 qui sont plus anciens que le modèle 47.
Jérôme pensez vous vraiment que Catana file sur l'erre acquise par un passé plus glorieux?
La manœuvrabilité de l'Outremer 55Sd ou devrais-je dire son caractère sportif, ne peut il pas être dompté par un couple en navigant quelle peu sous toilé et pas tout dehors par force "15"?
respectueusement.

14 août 2006
0

Lagoon 420 électrique
Oui il a été mis à l'eau début Aout. Nous avons longtemps hésité et comme les tarifs Lagoon ont tendance à suivre ceux du pétrole nous avons revu notre facture à la baisse (380S2). Ceci étant dit il est urgent d'attendre que les premiers 420 aient faits leurs preuves sous les tropiques.
Il est clair que ce cata est magnifique et à un volume de coque fénoménal! Mais quid de la connectique électrique dans 5 ans? Si vous avez un pépin de générateurs quid de la manoeuvrabilité au port?
C'est trés certainement l'avenir mais il faut attendre un peu. Je vous rappelle que la propulsion électrique est utilisé sur la plupart des navires à positionnement dynamique offshore et cela depuis plus de 20 ans.
Patience nous y venons mais attention à la note, à ce jour c'est 350 KE HT équipé TDM, et il prend en moyenne 2 x 3.5% par an.

Bon Vent J&J

10 août 2006
0

lagoon 420
le lagoon 420 est sorti !!!

sur le papier il est terrible. L'avenir est il vraiment au tout electrique ?

10 août 2006
0

D'accord
pour l'analyse de Gébé en ce qui concerne le comparatif entre le Nautitech et l'outremer en ce qui concerne la navigation.

Pour l'éléctrique c'est surement un systeme qui a de l'avenir, mais pour l'instant je ne m'y risquerai pas car tous les mois il y a des évolutions. Donc attendons que le truc soit normalisé.

Séb

10 août 2006
0

Précisions
Je n'ai jamais ne serai ce que sous entendu que les Catana seraient de "mauvais" catamarans.
J'ai seulement voulu dire que leurs qualités de vitesse (qui d'alleurs décroissent régulièrement avec la prise de poids qui caractérise les dernières générations) sont AMHA sans commune mesure avec celles des Outremer.
Les Catana sont connus pour être (et surtout avoir été) des bateaux forts rapides ce que je ne nie pas du tout.
Il n'empêche qu'ils sont loin d'atteindre les moyennes des Outremer correspondants.

En ce qui concerne le fait de soitir tout dehors ou pas, il ne faut pas penser que le vitesse d'un Outremer ne s'exprime qu'avec un vent de 45 noeuds et des surfs à plus de 20 noeuds (testé sur un 45').
Le côté bluffant d'un Outremer, c'est que quelques soient les conditions de vent, il ira presque toujours plus vite que les autres.

J'ai un ami qui vient d'acheter un 55' standart. Il avait avant cela un Farr 40' et un Sun Fast 52'.
Quand il a essayé l'Outremer, il a fait la gueule (ça remonte pas au vent .....), puis il a commencé à réfléchir et il s'est aperçu que les 20° qu'il perdait face au Farr, il les compensait par le surcroit de vitesse.

Enfin bon, moi ce que j'en dis ....

10 août 2006
0

oui mais!
Je partage votre avis toutefois la comparaison faite avec une voiture de sport me semble convenir que partiellement car avec une voiture de sport on ne peut pas aller a fond tout le temps, certaines routes ou conditions ne s'y prêtent pas et si il y a trop de vent, une mauvaise visibilité ou autre on peut toujours s'arrêter, mais lorsque la nécessité s'en fait sentir et que les conditions sont favorable on accélère. En un mot ma vitesse est adaptée aux conditions de circulation. Pour rapporter ça au bateau, lorsque je navigue en solo ou en couple dans des conditions incertaines et des rivages inconnus, j'adopte la même règle adapter ma vitesse aux conditions de navigation et le maître mot est prudence, prudence et prudence encore. De plus à mes yeux, un bateau rapide est un élément de sécurité. Point de peur , uniquement de la prudence.
Je rajouterai que je ne trouve pas les Outremer spécialement spartiates et sont probablement moins contraignant que beaucoup d'autre au niveau de l'entretien.

10 août 2006
0

ok
merci pour ces precisions. :-)

10 août 2006
0

Si on compare
les bateaux rapides et les voitures rapides :
-On peut,en general,les faire avancer doucement si on veut...
-On peut supposer que mené(e)s "tranquillement" ils (elles) vont mieux resister aux outrages du temps, aux incompétences du chauffeur,aux irregularités du terrain , aux incertitudes des modes et aux variations de l'argus...
-On peut penser ce sont les mêmes "cibles" qui les achètent or ce sont plutot les "vieux" (j'en suis)qui les montent .
Donc je reste orienté Outremer

10 août 2006
0

je n'ai pas osé
faire intervenir nos compagnes dans cette évaluation "technique"...

11 août 2006
0

Ferrari ou Rolls ?
Cruel dilemme que celui qui s'offre aux plus fournis d'entre nous.
Je prendrai la Ferrari car elle est utilisable au quotidien au prix de quelques sacrifices (dos malmené, pas de coffre, petit habitacle ....) mais elle permet en contrepartie :
. de prendre beaucoup de plaisir à son volant
. d'avoir une sécurité maximale à des vitesses normales (freinage, tenue de route, accélération) et surtout bien supérieure à celle de la Rolls (lourde, haute, longue).
Il en va de même pour le catamaran.
Après, rentrent en compte des paramètres strictement personnels qui font pencher la balance vers l'un ou vers l'autre.
Je ne pense cependant pas que ce soit une question de rapport qualité prix (une limousine ne donne pas plus de prestations qu'un GT) et penser en euros par kilo de catamaran est une erreur grave (sinon les maxi trimarans de course seraient des enclumes en plomb).

10 août 2006
0

pareil si on compare
avec les filles :lavache::mdr::jelaferme:

10 août 2006
0

Oui
mais pourquoi acheter une ferrari si l'on conduit comme si l'on avait une deux chevaux ?

La frime ?

Je suis un peu comme Gébé, mais à tarif égal je prefère acheter une limousine ( pas la vache ;-)) qu'un voiture de sport.

J'aime quand meme en avoir pour mon argent...

Séb

11 août 2006
0

les bons mots
Jérome tout à fait vrai, des enclume de plom! :-p
voila qui remonte le moral ;-)

11 août 2006
0

fautes encore
enfin je voulais dire "des enclumeS de plomB", l'émotion, l'orthographe... :-(

13 août 2006
0

5 mètres
Salut Jeff,

Voilà, enfin de retour de voyage, je viens de vérifier mon livre de bord. Tu peux vérifier avec crossag le 11 janvier 2006, les vagues les plus hautes entre la Martinique et la Dominique étaient de 5 mètres.

Bonne navigation.

Sylvain

14 août 2006
0

Salut jeff
Dis moi j'ai encore une question technique pour toi.

Moi aussi j'ai un serieux problème de chevilles et je cherche des chaussures capables de les contenir, ou te fournis tu? :-)

Oups, désolé

11 fév. 2018
0

Les Lagoon sont à la base de très bon bateaux mais fabriqués en grandes séries le chantier utilisé pas mal de main d œuvre intérimaire qui fait que beaucoup de défauts très surprenants apparaissent
Il faut un à deux ans pour épurer tous ces petits problèmes et jusque là c est à peu près normal
Le problème se corse pour le SAV
Nous avons des spécialistes de renvoi de la balle au chantier de bordeaux
On renvoie vers les garanties fournisseurs et en fin de course rien n arrive
Dans mon exemple j ai un lagoon 52 acheté en Juillet 2017
Après une traversée d atlantique
3 wc en panne
Plus d évacuations de douches
Une clim en panne
Plus grave le mât détérioré par un chariot défectueux
Le plancher du carré se décolle

Arrêt à la Martinique un mois complet
Si vous êtes pas au ponton personne vient vous voir donc faut payer la marina . L agent local très sympa pour vendre des bateaux vous fais bien comprendre qu il va rien gagner avec vous et vous attendez des chronopost qui n arrivent pas
Vous apprenez au bout de 3 semaines qu ils ne sont pas partis et on vous renvoie sur un autre agent qui a de grandes difficultés à communiquer avec le fabriquant de la pièce concerné car il n’y a plus de rapport de force.

Finalités au bout d un mois nous repartons

Un démâtage à payer 3500 euros
Un mât abimé non pris en garantie
Pour info le défaut de chariot avait été signalé par l agent Lagoon témoin de l incident et qui le confirme bien mais le chantier ne retrouve pas l écrit
En fait le chantier reconnaît que ses agents ne sont pas sérieux et refusent au si les garanties
3 wc en panne
Une Clim non réparée
Un plancher de carré qui se décolle
Un relevage de dinguy cassé non réparé
Une chambre qui ne s éclaire plus ( problème de wifi )

Un mois de port à payer 1500 euros auquel on Va rajouter les frais location de voiture et tout le reste

Et si vous ajoutez les frais d avocat et le tracas et bien votre tour du monde il a pris un coup au moral et ne vous a pas déconnecté de la réalité

C est vraiment triste de voir ca quand on achète un bateau d un million d euros

Alors monsieur si vous achetez un bateau à 300 000 euros , je pense qu ils ne se rappellerons plus de vous une fois que votre bateau aura passé Port Médoc

Je ne suis pas incognito

Je m appelle François Cros

Mon numéro est le+33685829366

Ou mail francois@cros.fr

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

quand le goéland a pied**  il parait qu'il est temps de rentrer...

Après la pluie...

  • 4.5 (30)

quand le goéland a pied** il parait qu'il est temps de rentrer...

mars 2021