Que pensez-vous de l'accastillage dit " textile " ?

Bonjour. Ces derniers temps sur d'autres forums, je vois fréquemment des bateaux accastillés avec du textile dynema . Apparemment efficace. Qui peut m'en dire plus à ce sujet ? Est-ce vraiment rentable ? Longévité, entretien ? Limites d'utilisation ? Merci .

L'équipage
27 avr. 2019
27 avr. 201927 avr. 2019
0

Bonjour
Tous les bateaux ´modernes’ ne sont plus équipés que de textile. 60 pieds, figaros (je viens de voir ceux actuellement aux Sables), mini 6.50 etc
L’avantage est le gain de poids, et en moindre mesure la solidité.
Pour un bateau ´caravane´, cela n’a pas d’interet.
On peut critiquer la longévité, certes, mais au moins on voit l’usure. Des manilles par exemple risquent de casser sans prévenir.
Un avantage aussi : c’est beau !

27 avr. 2019
0

Gagner quelques centaines de grammes voir quelques kilo dans les hauts ne peut qu'être bénéfique au comportement du bateau.
Pour l'usure, si c'est bien utilisé, c'est très gérable. Par exemple, il vaut mieux éviter de mettre une manille dyneema sur une pièce métallique dont les arrêtes sont vives. Mais entre deux éléments "arrondis" c'est parfait
Autre avantage : ça "blesse" moins l'endroit où c'est implanté quand ça bouge

27 avr. 201916 juin 2020
0

Installé comme sur la photo, ça a l'air d'être du costaud en tous cas . Sur un " petit 9 m " ça doit le faire ce type d'installation quand même ? Je ne parle pas de faire de la régate bien sûr .

27 avr. 201927 avr. 2019
0

Les nouveaux textiles très performants ont permis de redonner toute la pertinence au gréement courant/dormant textile sans les défauts de ceux utilisés à l'époque de la marine à voile.
Personnellement, la question du poids est totalement secondaire, ce qui m'importe c'est de pouvoir réaliser facilement, moi même, des manilles textiles pour lequel le raguage est beaucoup diminué. Vous pouvez à tout moment improviser une manille textile pour un usage précis plus ou moins occasionnel.
Quelle souplesse d'utilisation.
Pour ce qui est de la rupture sans préavis, il me semble que les manilles inox n'en sont pas tout à fait épargnées elle aussi.

27 avr. 2019
1

En gréement dormant donc tendu en permanence, pas de pb
En gréement courant, il faut prévoir plus long que nécessaire, voire beaucoup plus, car à force de manœuvres, les fibres s’effilochent, sont moins serrées donc l'ensemble se raccourcit de plus en plus.

27 avr. 2019
2

Bonjour,
Et au point de vue "assurances", il faut le remplacer tous les dix ans aussi?

27 avr. 2019
0

je voulais faire un greement textile , mais on me déconseil pour la grand croisière , le fluage est important

27 avr. 2019
0

@yoan , ça reviendrai cher

15 mai 2020
0

Fluage quasi nul avec le dyneema DM20.
Pour mon voilier de 9.60 et 3T, je viens de me fournir en différents diamètres de DM20 de chez Marlow, le M-Rig Max. Le gréement total pour un mat de 13.5m: 430€, dont les cosses, plus les gaines thermo-rétractables 120€. Le boulot est fait maison.
Attention, ce n'est pas un conseil, il s'agit de mon expérience.

15 mai 2020
0

Salut meretvent
De quel diamètre est ton gréement?
Pour les gaines thermo-rétractables tu les mets sur quel longueur? Est ce juste pour éviter la détente de ton épissure?
Merci de ta réponse.

15 mai 2020
0

Bonsoir Tupperware, voici
gréement fractionné: D1: 6mm, V1 8mm, D2 5mm, V2D3 6mm et guignol 5mm. Les diamètres sont supérieurs à ce qui est nécessaires en matière de résistance, pour des raisons de l'allongement du Dyneema sous tension. J'ai aussi sélectionné le M-Rig Max (plus cher), car sa résistance par rapport aux autres marques est supérieures. En main, la tresse est d'une raideur surprenante! Elle m'inspire confiance.
C'est peut-être aussi le cas des autres marques, je ne peux le dire.
Les gaines thermo 4/1, avec colle intérieure: sur V1 et D1, environs 1M à l'extrémité inférieure (épissure), 50cm à l'extrémité supérieure, et 80cm au niveau de la bôme.
Les autres haubans: 40cm aux extrémités .
Les gaines sont en maintien des épissures à la fabrication (avec d'abord une petite ligature lâche), puis servent de protection. En ce qui concerne la surgaine, j'hésite encore... Si j'en pose, ce sera su V1 et D1 uniquement. J'avais un gréement en PBO avant, et je n'ai pas constaté de ragage sur les gaines. Mais bon...
Voilà.

16 mai 2020
0

Merci!

27 avr. 2019
0

Même en doublant ou en triplant ?

27 avr. 2019
0

Bonsoir
Même pour sk99 et autres préétirés à chaud?

28 avr. 2019
0

Merci pour les étoiles, mais ça ne répond pas à la question que je posais, ça semble souligner un intérêt pour migrer vers ce matériau presque sans reproche.
Alors, faut-il le remplacer? Quelle échéance ?
Je constate que les Outremer et d'autres catamarans - pas forcément dits "de sport" - sont intégralement en textile (sauf peut-être l'étai).
Pour des catamarans dits "de voyage", il faut que ce soit solide et que ça ne flue pas trop pour ne pas fatiguer la structure...
Alors docteur, un spécialiste ès gréement passe par ici?

28 avr. 201928 avr. 2019
1

Le DM20 n'a quasi pas de fluage.
Juste un exemple
www.mc18.fr[...]extile/
Ou encore
www.colligomarine.com[...]igo-dux

28 avr. 201916 juin 2020
0

Les deux sont avec un allongement inférieur à 1% les deux sont en Dyneema
Le DM20 est la suite du SK78

Seule tresse en fibre Dyneema DM 20 qui n’accuse aucun fluage (pas d’allongement sous forte charge constante). Convient parfaitement pour des pataras, bastaques et haubans pour la voile légère ou pour remplacer du câble aux endroits qui nécessitent une parfaite stabilité dimensionnelle.
Dyneema DM 20 tressage 12 fuseaux imprégné, traitement Liros-Heat-Stretch-System
Allongement inférieur à 1%

Source : LIROS

Graphique ici:
www.dsm.com[...]M20.pdf

28 avr. 2019
0

Au départ, mes questions se limitaient au grément courant, mais pourquoi pas parler du dormant tant quand y est . Le fil auquel tu nous renvoie est très intéressant , et m'encourage plutôt à faire un mixte textile / inox entre grément courant et dormant , plutôt qu'un tout textile qui fait un peu peur apparemment . Faute de retours d'expériences sans doute .

28 avr. 2019
0

D'accord. Merci pour le lien que j'avais en bookmark, je profitais de ce fil très intéressant pour poser ma question personnelle.
Pour clore ce HS, j'avais demandé à Outremer des infos concernant le gréement dormant, aucune réponse.

28 avr. 2019
1

Il n’y a pas beaucoup de bateaux de croisière muni d’un gréement dormant en textile. Hors PBO, ce n’est pas encore conseillé, à cause du fluage. Pour l’expérience que j’en ai, le textile se détériore quand même plus vite que l’inox. Pour du dormant en inox, je trouve que 10 ans est plutôt un minimum, quoiqu’en dise les assurances. Pour un gréement dormant textile, je pense que 10 ans serait un grand maximum.

28 avr. 2019
1

Le DM20 a un fluage supérieur au SK78 extrem-stretch.

Source : FSE Robline

28 avr. 2019
0

Si vous voulez discuter gréement dormant textile, mieux vaut poursuivre sur cet excellent fil:
www.hisse-et-oh.com[...]dyneema

27 avr. 2019
2

il y a plusieurs type de "textile" , spectra ou dyneema sk77,SK79,SK99,DM20, etc
tous n'ont pas les mêmes propriétés de fluage et de longevité ...

27 avr. 201927 avr. 2019
1

Un truc qui a beaucoup boosté l’utilisation du dyneema, c’est l’anneau à friction. La combinaison de ces deux éléments permet de remplacer pas mal de pontets, rails et poulies, qui coûtent chers, sont lourds, et requièrent plus d'entretien.

27 avr. 2019
1

Anecdote : J'avais changé le plan de pont pour le passage d'écoute de mon Code 0 (47m2). Tête en l'air, je n'avais pas pris attention à deux choses :
1) une poulie était un peu limite
2) la poulie en question avait un angle de passage d'écoute de 120° environ avant modification, et 45° environ après modification.

Un jour où ça sollicitait pas mal, sous Code 0, la poulie a fait un bruit étrange ... puis un bruit étrange .. puis un bruit étrange .. puis BIM ! ça a cassé.
Et ça a cassé où ? .... au niveau de la manille inox (600Kg si ma mémoire est bonne)

Il n'y a pas eu de conséquences fâcheuses dans l'immédiat, mais il m'a fallut remplacer la dite manille inox.

Evidemment, dans la "boite à manilles" du bord j'en avais plein ... sauf la bonne.

Si j'avais eu une poulie à transfiler (avec une manille textile plutôt qu'une manille inox) le problème aurait été bien plus facilement réglé.

=> Faire de belle manilles textiles aux mouillages ou à quai (en patientant du passage d'un gros vent) : c'est facile
=> Faire une manille textile d'urgence en mer (en situation où il faut vite trouver à remplacer) : c'est facile

C'est facile, ça prend peu de place, ça prend peu de poids, c'est ludique/amusant à faire soi-même, ça occupe.

=> Remplacer une manille inox, ça peut parfois être chiant.

Voilà ma réflexion concernant l'accastillage.

En ce qui concerne le gréement dormant (ce qui n'était pas la question initiale mais qui a été abordé au fil des commentaires), je pensais que je pourrais avoir le même raisonnement (me débrouiller par moi-même en cas de pépin) : raté.
Les meilleurs dyneema du moment (y compris les SK99 extrem-stretch ou les SK78 extreme stretch) ont du fluage. Pour diminuer ce fluage il faut à la fois avoir un bien plus gros diamètre et également avoir recours à des techniques spéciales.
Exemple : il m'était passé par la tête de remplacer mon étai inox 6mm dyform par du textile. J'ai demandé à un professionnel compétent du sujet, et il m'a proposé d'utiliser du dyneema SK78 XTM 3mm et de le passer plusieurs fois l'un dans l'autre (technique spéciale qui me dépasse) jusqu'à avoir un diamètre total de 12mm au final.
Là le constat pour moi a été simple : Si je pars en croisière avec ça et que mon étai casse, je ne saurai pas le réparer moi-même.

Conclusion : pour mon programme et mon voilier, textile pour l'accastillage OUI, textile pour le gréement dormant NON.

27 avr. 2019
0

Et où peut-on trouver des exemples de ces montages textiles pour poulies et autres anneaux de friction ?

28 avr. 2019
0

Je trouve aussi ludique de réaliser soi-même ses manilles, élingues, loups, transfilages. J’ai remplacé des bloqueurs spinlock par des constrictors, ça fonctionne mieux dans mon cas. La possibilité de commande à distance est un atout.
Pour le gréement je n’ai qu’une bastaque volante en textile, mais ce n’est pas du dyneema. Ça lui ressemble mais c’est plus « sale » à manipuler. Au début j’avais les mains noires. Depuis j’ai rallongé par du dyneema dans la zone de manœuvre avec des anneaux friction pour le palan.
J’ai toujours à bord un rouleau de dyneema de 3mm et les aiguilles creuses. Je trouve le matelotage des tresses creuses beaucoup plus simple qu’avec un cordage toronné. Et surtout plus rapide à réaliser. Juste un problème à prendre en considération : le dyneema est glissant, donc presque pas de noeud possible.

28 avr. 2019
0

un autre vieux fil, sur les manilles textiles ou "erses à bouton", avec des liens et des photos
www.hisse-et-oh.com[...]-bouton

28 avr. 2019
0

Moi, je n'y vois que des avantages.

28 avr. 2019
0

Pour l'accastillage, difficile de dire si ça vieilli mieux que l'inox : il y a tellement de paramètres...

Il y a ceux qui mettent une fois par an du "passivant inox" sur tous les inox de leur voilier .... et ceux qui n'en mettent pas une seule fois en 20 ans.

Et, concernant les manilles textiles sur les poulies, selon si c'est fixé sur quelque chose de lisse et arrondi ... ou sur quelque chose de métallique avec un angle vif ... la manille textile ne vas pas du tout s'user de la même manière.

Enfin, on peut faire des manilles textiles en dyneema pur (que l'âme, pas de gaine), ou avec une gaine afin de protéger le dyneema. Cette gaine peut être en différente matière. Bref l'usure va être différente.

Tellement de paramètres qu'il ne m'est pas possible de dire si ça vieilli moins vite ou plus vite que l'accastillage inox.

Par contre c'est bien plus facile de REGARDER si ça nécessite d'être changé ou non. Ca c'est un point important.

Pour ma part, si j'avais opté pour la solution "manille textile que j'achète tout prêt", je serai resté aux accastillage inox. Mais c'est tellement ludique et simple (et gratifiant ;-) ) de faire ses propres manilles textiles : je préfère cette solution-la.

14 mai 2020
0

Bonjour à tous,
J'espère être sur le bon fil qui pourra répondre à mon questionnement du moment.
Voilà, je souhaite remplacer les bastaques sur mon Ovni 43 et remplacer les lourdes poulies des palans de tension par des palans montés avec des anneaux à friction.
Pour remplacer le monotoron de 6 je pensais à du dyneema en 8 avec terminaison anneau Antal ou autre de diamètre 12 et faire deux violons avec deux anneaux à friction de même diamètre et matelotés entre eux avec une erse à bouton à une extrémité.Alors si j'ai trouvé comment épisser un anneau sur dyneema avec brumel spice, je sèche pour épisser deux anneaux et finir avec une erse à bouton. Si l'un d'entre vous peut m'indiquer un tuto, cela me dépannera et comme dit Steph c'est quand même très gratifiant de réussir à être autonome en matelotage.
Bonnes navs à tous

0

Bonjour,
L’accastillage en Dynemaa présente pour moi plusieurs avantages:
-le matériel travaille toujours dans son angle optimal
-le ragage n’existe plus
-c’est beau
-accessoirement du poids en moins
-la satisfaction de l’avoir fait moi-même
Bonne journée,
Patrice

15 mai 2020
0

Il y a pas mal de tutos visibles en ligne concernant le dyneema. Il faudrait voir du côté des mateloteurs qui travaillent pour le monde de la course à la voile. Certains fabricants de cordages en font aussi.
Inorope
Liros, Cousin,...
Sous « épissure dyneema » sur YouTube il y a tout ou presque.😉

15 mai 2020
0

Un autre inconvénient du dyneema pour le gréement dormant (pataras ou bastaques) c'est la vibration avec le vent.
J'ai mon pataras depuis 3 ans comme ça et quand le vent monte la vibration va crescendo, à l’extérieur passe encore le bruit du vent dans les oreilles couvre la résonance, mais a l’intérieur on a l'impression d’être dans le Gaffophone (pour ceux qui connaissent Gaston Lagaffe) ...
Et je n'ai pas trouver le moyen de "casser" la résonance autrement q'en mettant la main sur le pataras .

15 mai 2020
0

J'ai constaté la même chose avec mon pataras en dyneema, c'était insupportable.
Avec mes pataras actuels en enroulement filamentaire (mix vectran-dyneema) cela ne se produit pas, la fréquence de résonnance est infra-audio.

15 mai 2020
0

Bonjour, j'ai connu le même phénomène avec mon pataras en Dyneema Dynalight dia 5, depuis que je suis passé en all Black dia 6 il ne vibre plus.

15 mai 2020
0

@Fvb, mettre un sandow ?

15 mai 2020
0

Ah oui, à tester.
j' avais essayé avec une simple garcette mais il fallait la déplacer à chaque variation de vent et réglage du patatras ...
En navigation passe encore, mais la nuit au mouillage, la brise de terre se lève et tu as l'impression d'avoir une assemblée de bonzes tibétains au bout de ta couchette : ohmmmmmmmmmmmmmmmm !

15 mai 2020
0

Boule quies, mais pas sur le pataras. Attention quand même à la lévitation et de ne pas quitter le bord dans la nuit.

15 mai 2020
0

La résonance arrive aussi via les drisses, par vent fort, quand on a pris des ris ou installer un foc de brise.

15 mai 2020
0

Bonjour
J ai également des problèmes de bruit issu de la vibration de mes bastaques, je règle le problème
en prenant le bout du mou de la bastaque et je fais un cabestan autour de la partie en traction, le vibration est amortie , plus de bruit

16 mai 2020
0

Il y a beaucoup d’analogies entre un bateau et des instruments de musique. Une corde qui vibre, une caisse de résonance, mais le résultat ressemble En effet plus au Balafon de Gaston qu’à l’archet de Menuhin.
Je n’ai pas encore passé mon pataras en Dyneema (mais j’y pense) mais j’ai toujours eu les vibrations. Chez moi elles viennent de la balancine. Avec un Sandow entre elle et le pataras on peut dormir sans boule Quies.

16 mai 2020
2

J’entre moi aussi en raisonnance à chaque fois que je touche du dyneema. Il me fait vibrer. Il me met en tension... 😉😃😃😃😃
Ma bastaque en est ravie, pas de stress avec la tresse!
Excellent bon premier week-end à tous dehors sans ce papier de m....!

16 mai 202016 juin 2020
0

Un des problemes quand on ne veut plus de cable inox , c'est la tension.
Comment regler le greement ?
Meme les minis ont conserve les ridoirs. Pas tous.
Le systeme colligo est plutot reserve aux multis avec mat carbone plus rigide.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

D'un hiver à l'autre

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (38)

D'un hiver à l'autre

février 2020