que lire ? [pour apprendre la voile]

quels sont les ouvrages les mieux pour comprendre la théorie et avoir un minimum de vocabulaire??

L'équipage
13 mar. 2013
13 mar. 2013
7

Bonjour,
Déjà, moi je dirai le cours des glénans !!
PM

13 mar. 2013
0

+1
La dernière édition est meilleure que celle de 2005, à mon goût.

13 mar. 2013
3

Un excellent bouquin : ''La Voile pour les nuls'' vraiment bien foutu !

26 juin 2013
1

pas beaucoup aimé, moi...

13 mar. 2013
2

Idem, La voile pour les nuls, bien plus "digeste" que les Glénan quand on ne connait vraiment rien, et les Glénan, bien plus précis. :litjournal: ;-)

13 mar. 2013
3

Les Glénans c'est la punition...

"Guide de la manoeuvre de Tabarly", illustré par Lamazou.
Simple et conçi comme son auteur et de beaux dessin instructifs..

13 mar. 2013
2

pour éviter de tomber dans la religion, éviter tout ce qui est considéré comme quasi biblique :
- les Glénans
- les "grands" navigateurs
- Les récits des "grands" aventuriers qui ont fait les trois caps à l'envers avec du pain rassis, un peu d'eau et du paté Henaff, ...

Bref, pour ne pas se dégoûter, il faut commencer par des ouvrages simples et de bons sens (Voiles pour les Nuls, les livres d'initiation de V&V, ...)

26 juin 2013
1

Pas du tout d'accord. Les Glénans, c'est indigeste, mais tu n'es pas obligé de tout lire d'un coup. Référence absolue, quand même. Si, en plus de la dernière, tu peux te procurer la première édition, c'est le top : elle est plus courte, plus simple, et plus claire. Mais moins complète évidemment.
L'auteur principal ne s'appelait-il pas Philippe Harlé ?

13 mar. 2013
0

c'est quand même un peu luxueux le hénaff je trouve, non?

24 avr. 2016
1

le hénaff est confectionné à pouldreusik et dans cette commune il n'y a pas de cimetière ...
petite anecdote en passant
alain :non: :goodbye:

13 mar. 2013
0

bonjour. pour le vocabulaire tu vas trainer dans les bars dans les ports......................apres quelques soirees bien arrossees tu verras tu apprendras vite .pour l autre vocabulaire il faut lire et regarder les images sylvain albatos 17

13 mar. 2013
0

tu devrais essayer de trouver un gars sympa qui te fasse embarquer avec lui, tu comprendras et apprendras beaucoup plus vite qu'avec des bouquins. Quant aux glénans... :jelaferme:

24 avr. 2016
0

et le bouquin des vrais glands ?????
j'ai bon ...
alain :mdr:

13 mar. 2013
1

internet ,tu trouve tout
youtube ,et tout se que dise les autres sont bon
matelot@17210 a raison on apprend mieux sur le tas

13 mar. 201313 mar. 2013
2

J'ai appris:
Pour la petite voile, en lisant Jean Merrien et en pratiquant avec mon petit dériveur.

Pour la croisière, avec le Cours des Glénans, la 2ème version (1961 il me semble) et en pratiquant, pas à pas en croisière côtière avec l'Edel V.

Tu peux aussi, ce n'est pas une blague, lire un roman pour jeunes de Jean Merrien, "La régate aux mystères"; aventures maritimes d'une bande de jeunes dans le golfe du Morbihan. C'est très pédagogique.

26 juin 2013
0

Tout à fait juste ! Merrien, complètement oublié de nos jours, est un excellent initiateur, lisible, clair et passionné. Il y a des côtés très dépassés, mais le fond est irremplaçable.

13 mar. 201313 mar. 2013
2

à mon humble avis, (j'ai encore à me perfectionner aussi) un "gros bouquin" technique n'est pas indispensable au début (voire peut te dégouter, et il y aura un décalage entre ta lecture et ce que tu devras faire une fois à bord);
Le mieux à mon sens, au moins au début avant d'affiner tes connaissances techniques, est d'en rester à l'essentiel pour ne pas t'encombrer la tete d'un tas de choses et te compliquer, avant de naviguer (pas la peine de savoir de suite exactement comment installer la grand voile dans les rails de bome et mat par exemple)
Donc pour ma part je dirais comme tu le précises dans ta question :

-lire et relire un résumé général du vocabulaire de la voile (ça peut tenir en 2 à 6 pages par exemple) pour s'habituer aux termes marins; (au lieu de dire par exemple : passe moi le cordage à gauche qui sert à border le foc; mieux vaux dire "passe moi l'écoute babord !)

  • puis lire et relire un mini manuel des principes de base de la manoeuvre d'un voilier (ce qui peut tenir en une brochure ou presque) avec les choses les plus essentielles : les différentes allures, l'effet du plan anti dérive, border, choquer, virer de bord, empanner, l'effet de la barre et gouvernail, abattre et lofer, border à la limite du faseyement aux allures de près etc;

Le reste s'apprend ou peu s'apprendre au fur à mesure et sur le tas, quand la necessité le demande

13 mar. 2013
2

des bon weekend avec un capitaine sympa c est bien plus simple que la lecture

13 mar. 2013
0

je suis d'accord rien ne vaut le direct live avec un capitaine sympa qui aime transmettre son savoir .
cela peut être plus convivial et formateur .

13 mar. 2013
2

A peu près du même avis:
naviguer l' été , et le cours des glénans l' hiver.
Et mettre en pratique l' été suivant, etc...

13 mar. 2013
5

Of course !! mais on ne peut pas tout voir, faire et comprendre pendant qu'on est sur le bateau.

C'est après la sortie que le livre, permet d'assimiler la théorie de telle ou telle manœuvre exécutée sur le moment sans la comprendre.

On peut lire les livres pendant des heures tous les jours, mais pas forcément naviguer tous les jours.

Et encore une fois, on n'arrête jamais d'apprendre....ça fait quelques 50 ans que je fais de la voile, un peu moins pour la croisière, et je continue à apprendre.

13 mar. 2013
0

Il y a aussi la collection de livres par Alain Gréé.

13 mar. 2013
0

Très bons bouquins en effet, je les ai tous, mais déjà pour navigateurs avertis.

13 mar. 2013
3

Je trouve personnellement que la dernière édition des glénan est très bien.
Mais il faut en effet être monté quelques fois sur un bateau pour comprendre ce qu'il disent.
Si on a un tant soit peu de vocabulaire et compris les manoeuvres principales c'est le bouquin parfait (peut importe l'avis que l''on a sur l'association en elle-même !!)
Si l'on commence de zéro "la voile pour les nul" est très bien il parait.
Mais je suis sûre que si tu vie près d'un port tu trouvera toujours des personnes pour t'embarquer quelques après-midi pour apprendre les bases, c'est vraiment plus formateur.
Le livre vient en appuie de ce que tu aura vu, il te permettra de comprendre ce que tu as fait et de fixer tes connaissances
Bon courage :coucou:

13 mar. 2013
0

il faut lire le ciel, les nuages, le vent, les étoiles... :langue2:

13 mar. 2013
0

:jelaferme:

14 mar. 2013
1

"des bon weekend avec un capitaine sympa c est bien plus simple que la lecture"

Pour trouver ce capitaine, encore faudrait'il savoir où il pourrait te trouver . :heu: :tesur:

14 mar. 2013
0

François 1er, l'Argentin !

14 mar. 2013
0

c'est un site de rencontre ? lol

14 mar. 2013
0

J'ai commencé jadis avec la Voile pour les nuls complété par des stages pratiques l'été.
Depuis j'ai découvert pas mal des sites intéressants dont le portail maritime de wikipedia qui est super : fr.wikipedia.org[...]aritime .

Tu as même des cours video sur youtube...

14 mar. 2013
0

merci à tous, ce sera la voile pour les nuls pour commencer et, bien sur, des bières au bar du port et des conseils de potes voileux mais lire.... est un tel bonheur

14 mar. 2013
0

bien bien même très bien la bière ,une pour te couper la soif et une autre tournée pour l l'apprécier :alavotre:

14 mar. 2013
0

Pleines de bon sens marin :

www.hisse-et-oh.com[...]g-cours
;-)

14 mar. 2013
0

Pzut être avant lecture , embarquer avec quequ'un qui te familiarisera un peu avec la voile, ses termes.....puis si tu accroches compl^ter avec genre le guide de manoeuvres de Tabarly si tu envisage un habitable, "la voile pour les nuls" si c'est comme les autres de la série, je pense que cela vaut la peine pour un débutant même au niveau zero
"le cours des Glénans" peut faire un bon livre de chevet par la suite.......

14 mar. 2013
1

version savante :

les glénans bien entendu
le vent dans les voiles de Chéret
météo et stratégie de Bernot
navigation par gros temps de Coles ....

version passion : la mer est ronde (Deniau)

version pratique :
l'almanach du marin breton ou le guide med suivant ton bassin de navigation
et les pages météo du journal local pour sortir le plus souvent possible !

26 juin 2013
0

Surtout pas navigation par gros temps !!! Ou alors tu te mets à l'alpinisme fissa... pour te trouver le plus loin possible de la mer !

14 mar. 2013
0

Je ne suis pas un fana du cours des Glénans. Concernant les livres de jean Merrien, c’est vrai qu’ils m’ont fait rêver et que j’ai appris avec eux mais ils ont plus de 50 ans et le monde a tellement changé que je ne sais plus s’ils sont encore d’actualité.

Je recommande fortement le « guide pratique de manœuvres » de Tabarly, court, facile à lire toujours pertinent. L’almanach du marin breton ou le bloc marine sont très bien

Pour la théorie « aérodynamique de la voile » de Manfred Curry a, certes, plus de 50 ans lui aussi mais me semble encore une merveille de vulgarisation pour sa simplicité et sa clarté.

Pour la suite l’univers est immense mais les livres de Pierre Gutelle sont biens mais un peu ardus pour commencer.

De toute façon le mieux est de naviguer avec un bon copain.

14 mar. 2013
0

Bien sûr que les livres de Jean Merrien sont de l'histoire ancienne. Mais le vocabulaire de la voile et la théorie n'ont pas changés depuis.
Ils permettent d'apprendre de façon simplifiée et amusante tout au long d'un roman, ce qui est bien plaisant.

Le Cours des Glénans, on aime ou on aime pas, mais ça reste une référence.
C'était paraît-il un sujet de discussions ardues à bord de Gauloise II, lors de la 2ème Whitbread (1977-78)

Avec un copain c'est très bien pour la pratique, mais encore faut-il le trouver. Mais un minimum de connaissance de base ne fera pas de mal non plus. Surtout quand on aime lire...ce qui est le cas.

Quant à "La voile pour les nuls" je ne connais pas et ne peux pas avoir d'avis dessus. Mais c'est certainement très bien si on fait le rapprochement avec les autres bouquins de la même collection.

Au fait, pour naviguer où Lolille ?

14 mar. 2013
0

Heu... concernant Merrien, y a boire et à manger. Si les principes ont peu évolué, la technique et les pratiques ont un peu changé!
Un exemple qui me vient en tête : Avec Merrien, tu pars de la plage à l'aviron pour gréer en mer; idem au retour. Tu dégrées et tu rentres à la rame.
Autre exemple avec les manoeuvres de spi (Appeler à l'époque "voile-ballon"); et inutile évidemment d'apprendre qq choser sur l'assy, le gennak; bon, le code 0 j'en parle pas :-)

Bref, j'ai appris à lire grace à Merrien mais c'est extrêment daté!

14 mar. 2013
4

excusez moi, juste une question un peu bébête; est ce que vous avez appris à conduire une voiture avec un livre? :reflechi:

16 mar. 2013
1

en partie oui
la partie théorique après la pratique c'est autre chose mais la théorie c'est bien aussi

26 juin 2013
0

et le code de la route?certes en photos/questions /problèmes et aussi en bouquin

14 mar. 2013
5

ça fait longtemps, mais il me semble que oui; un truc intitulé "code de la route" où je ne sais quoi...

14 mar. 2013
1

tu as appris à conduire une voiture avec un code la route toi? tu es bien le seul :pouce:

26 juin 2013
1

J'ai pas appris à conduire avec le code de la route, moi.
Mais si j'avais pas connu le code de la route, j'aurais pas pu conduire non plus.
Les suggestions "cours des Glénans l'hiver... pratique l'été... et on recommence" me paraissent parfaitement sensées !

14 mar. 2013
0

Pour expliquer certaines choses à ma femme, alors débutante, j'avais acheté le DVD de Volis et Voiliers sur l'initiation à la croisière.

C'est assez basique mais pas mal expliqué.

24 avr. 2016
0

avant de connaitre la mienne j'avais mes idées ,maintenant j'ai les siennes ...
le matin du comeldi en cachets et le soir du comelpense 2 goutes dans un verre d'eau ,
la voile c'est pareil ,on a ses idées avant de commencer et finalement il faut tout apprendre ,avec une jolie monitrice c'est plus sympa qu'avec un gros barbu
à inverser suivant le sexe de l'élève
alain

14 mar. 2013
0

tu ne pouvais pas lui expliquer toi même? :heu:

15 mar. 2013
0

C'est que mon adorable moitié me trouve beaucoup de qualités :coucou: :mdr: :cheri: :famille: ... mais pas celle de pédagogue.

14 mar. 2013
5

quand j'ai eu mon coup de foudre pour la voile, j'ai fait du cours du Glénans mon livre de chevet, qui m'a passionné de bout en bout.

Des manoeuvres de base à la météo en passant par la notion de paysages marins, j'ingurgitais tout avidemment. Et quand on aime, ça rentre vite !

Après la théorie, il ne reste plus qu'à mettre en pratique.. :-)

16 mar. 2013
0

Bien d'accord avec toi "C'est Emma".

La question de départ n'est pas comment apprendre la voile, mais quels livres lire, pour comprendre la théorie.

Ainsi que je l'ai dit plus haut "Le Cours des Glénans" est un très bon ouvrage, que j'ai lu et relu souvent le soir à la maison. J'en ai d'ailleurs toujours un exemplaire à bord.

Mais ce n'est pas le seul. Il y a aussi les ouvrage de Jean-Michel Barrault, de Tabarly, de Gliksmann et Malinowski etc, que j'ai.
Je ne connais en revanche "La voile pour les nuls"

Et Lolille n'a toujours pas dit où il voulait naviguer.

24 avr. 2016
0

j'ai me bine la conclusion venant d'une skipette
alain :cheri:

16 mar. 201316 mar. 2013
0

Itou pour le guide des Glénans ! Ayant eu la chance d'y faire un stage de fin de saison, on s'est retrouvés à 5 élèves sur la base d'ou des liens forts aussi avec les "monos". Depuis le guide et un mail de temps en temps en cas de doute .Ce guide n'est pas un simple "code de la route" même si bien sûr il ne remplacera pas l'expérience il aide à théoriser la complexité de faire avancer un bateau avec la seule aide du vent. Et j'aime bien comprendre pourquoi avant de passer à la pratique. Tout devient plus simple.
De plus il t'implique par rapport à un milieu étranger. De plus je viens de replonger dans le code de la route via mon fils et ça ne fait pas de mal, même à,voire surtout à, 52 piges.

16 mar. 2013
0

Bonjour,

les glénans : il y a tout ce que l'on doit savoir en un seul bouquin, et on y revient quand on sait déjà tout...

Il y a plus vulgarisé, mais on en vient vite à bout, et plus technique, mais plus spécialisé : à réserver pour plus tard.

Je pense que pratique (initiation) avec quelqu'un ou stage avant bouquin est préférable : à ce stade, quoi qu'on lise, c'est du chinois. Ensuite, continuation de la formation (stage ou copain) avec le livre : là, on comprend ce qu'on lit, il n'y a plus qu'à appliquer ou poser la bonne question au formateur.

17 mar. 201317 mar. 2013
4

J'ai eu plein de stagiaires , la tête rempli du cour des GLENAN, ils récitaient le "guide"!!! mais ne savaient rien faire, écouter et surtout observer, pire il polluaient les autres stagiaires en faisant le prof, sans ancun sens pratique.
Bref naviguer sur n'importe quel engin et écouter, observer.
"Science sans conscience n'est que sécheresse de l'âme"
Après le complément dans les livre.

25 avr. 2016
0

d'accord aussi avec ric56

25 avr. 2016
0

Bien répondu Ric56.
"Étudier sans réfléchir est vain, mais réfléchir sans apprendre est périlleux"
Confucius connaissait bien le piège de ceux qui n'apprennent que par cœur sans réfléchir et ceux qui veulent apprendre sans étudier...
Pour la voile le piège serait aussi de n'apprendre que par cœur sans pratiquer, expérimenter et tester.. voire de vouloir se positionner en donneur de leçon.. Mais là c'est plus une question de nature humaine et du manque de sagesse et d'humilité.

17 mar. 2013
0

entièrement d'accord avec ric56, on apprend bien mieux et plus vite "sur le tas"

17 mar. 2013
0

Même s'il vaut mieux tas que jamais

26 juin 201326 juin 2013
0

Bonjour,
le livre des glénans est effectivement une référence. Je le conseille plutôt à des personnes ayant déjà été initiés à la voile, connaissant à minima les termes et le fonctionnement d'un voilier. La voile pour les nuls est également un bon bouquin. Rien ne remplace la pratique, le voilier est une activité que l'on doit vivre. Cependant, il existe de nombreuses ressources sur internet qui ont l'avantage d'être gratuites telles que blog-voile.fr[...] qui en quelques pages vous donneront un bon aperçu des choses à connaitre pour tirer vos premiers bords :)
A bientôt!

26 juin 2013
0

il faut connaitre ce cours de nav des glenans , c'est eux qui n'ont apris la base, mais ne sortir sa science qu'a condition d'avoir experimenté soi meme tous les cas de figure

26 juin 2013
0

Le cours des Glénans est assez indigeste , au départ ( même s'il peu etre considéré comme indispensable a bord ) ....un livre peu cité, très explicite, très complet et bien fait "le manuel pratique de la voile" chez hachette de Steve Sleight, et le DVD de Voile et voilier " la croisière habitable"....il y a plein de petits ouvrages thématique chez voiles et voiliers, pas cher et très bien fait, idéal quand on débute (en plus leur service VPC est très sympa et très compétent; du coup je suis une cliente assez régulière et j'ai plaisir a parler de mon expérience positive avec leurs services....ceci est pour la théorie, après naviguer le plus souvent possible, la voile ne s'apprends pas vraiment dans les livres

26 juin 2013
0

Les premières éditions du Cours de Glénans sont très bien (1972,1982, 1990...), mais la dernière (édition 7) ne me plaît pas du tout.
Le GPS apparaît dans l'édition 1995 (que je n'ai pas, donc pas d'avis).

Chacun ses goûts !

26 juin 2013
0

J'ai connu quelqu'un... qui faisait de la moto dans le Sahara.
Retour en France ; la moto, c'est moins bien en France que dans le Sahara.
Que faire ?
Tiens, pourquoi pas du bateau ?
Et zou. Il achète un bateau. Un p'tit tour autour de Bréhat... un autre vers Tréguier... Et c'est parti. Avec sa femme, et le cours des Glénans, ils se sont fait le Golfe.
Force 5... 6... 7... (après, j'ai pas suivi, peut-être qu'eux non plus)... qu'est-ce qu'on fait ?
"Ils disent quoi dans le bouquin ?"
"Je sais pas... attends... ah, tiens... la fuite ! On fait comme ça"
Il règle... c'était encore bien pire.
"Y'a rien d'autre ?"
"Oh la la... attends... je tourne la page... ah, si, la cape, tiens, on fait comme ça !"
Et là, c'était effectivement bien mieux.
A l'arrivée à La Corogne, ils étaient fatigués, mais vivants. Le temps de se remettre, et lui, et elle, et le cours des Glénans, sont partis droit sur les Antilles !

C'est pour dire : quand on te dit que c'est la référence, c'est que c'est la référence !

26 juin 2013
0

ont peu aussi prendre des cours sur

26 juin 2013
0

J'ai un avis assez mix sur le cours des Glénans... La partie de loin la plus utile est le sommaire puisqu'il donne une liste assez exhaustive des sujets à étudier.

  • Pour la conduite et manoeuvre

Bien naviguer, mieux connaitre son voilier de Barbanson et Besson. Ludique et clair!

Ainsi que Naviguer en solitaire ou en équipage réduit des mêmes auteurs.

  • Réglage des voiles:

Sail & Rig Tuning de Ivar Dedekam. Absolument génial, il me semble qu'il existe en Francais.

  • Moteur, manoeuvre port et Mouillage

Illustrated seamanship de Ivar Dedekam. Trés bon.

  • Météo

Je suis encore à la recherche d'une référence pratique sur le sujet. J'insiste sur l'aspect pratique, pour la théorie Wikipedia.

  • Océanographie

Je vais dire que le Glénans couvre bien le sujet.

  • Navigation:

Livre d'exercices permis Hauturier Vagnon. Trés bien pour la théorie et le travail sur carte, mais le pilotage ne s'apprend pas dans les livres...

  • Vie à bord

Chacun est libre de vivre comme il veut et pour certains un livre de politesse

  • Maintenance

Multiples visites chez son shiphandler préféré et HéO bien entendu.

  • Sécurité

Stage!!!

26 juin 2013
2

Ceux qui choisissent de lire "la Bible" pour apprendre la voile pourront sauter le chapitre sur le cas Noé

27 juin 201327 juin 2013
0

J'ai débuté a la voile, il n'y a pas si longtemps que cela....depuis je navigue assez souvent, le plus souvent avec justement l'école des Glénans, mais pas que....

Alors forcément, j'ai acheté la "bible", pour me dire "ben ouf, tout cela a savoir"......cela m'a juste donner envie de le ranger, comme toute bible, sur le coin d'une étagère. La bible est justement bien plus utile lorsque l'on maitrise déjà, que l'on possède son propre voilier, comment recoudre une voile par exemple nous fut très utile.

La notion de plaisir, lorsque l'on débute est très importante et pas assez mise en valeur dans le cadre des apprentissages. Cet ouvrage, même s'il est fondamental fait un peu penser au Lagarde et Michard de la littérature.....il y avait tout dedans, certes, mais est ce que cela transmettait l'envie de lire ? pas si sur.....

Lorsque l'on débute, ce qui semble être le cas de Lollile , on n'a justement pas besoin de "tout savoir".....ce que l'on recherche avant tout est la simplicité, la compréhension, la vulgarisation, se faire plaisir et.....réver.

Dans plaisance, il y a plaisir, il est très important de ne pas l'oublier....

27 juin 2013
0

Bonjour, j'ai le bouquin des Glénans édition 70.... j'ai pas mal bouquiné , j'ai appris la voile dans la Royale dans les mêmes années... et repris le bateau dans les années 90 après des stages de "remise à niveau"... J'ai demandé à mon formateur "tres bon" Ce qu'il fallait que je fasse ou lise pour progresser encore..... il m'a répondu: navigues le plus possible, apprends ton bateau .....RIEN NE VAUT LA PRATIQUE.....Salut LECELTE

27 juin 2013
0

Pour quelques centimes chez un bouquiniste (pour musarder en dehors de la "Bible" des Glénans) :

  • L'école de la voile - Initiation et régate de Alan Brown - Editions Marabout 1968, il y a des exercices

  • Jean-Pierre et la navigation de Pierre Béarn - Union Générale d'Editions Collection VOICI 1964, se lit comme un roman pour la jeunesse en hauturier dans les années 30.

  • Pratique de la Voile de Yves-Louis Pinaud, Editions Arthaud 1960 ré-édité pendant plusieurs décennies

Il est vrai qu'il n'y a pas d'électronique et autres fioritures, mais la mer et le vent ont-ils vraiment changé depuis quelques millions d'années ?

On peut aussi trouver au rayon livres d'un Emmaüs, pour moins de 20 €uros, la collection complète "NAUTICUS", encyclopédie en 15 volumes, très accessible, et souvent drôle, pour les longues soirées d'hiver au coin du feu, collectif sous la direction d'Alain Rondeau et de Gérard Borg - Editions Maritimes et d'Outre Mer et Robert Laffont 1976/1979 (recommandé par le Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance en 1976).

27 juin 201327 juin 2013
1

A bord ou sur la table de nuit,

UN SEUL LIVRE :

"GUIDE PRATIQUE DE MANOEUVRE"

par Eric Tabarly

Illustrations Antoine Lamazou

Tout y est (ou presque) pour pouvoir déplacer un voilier d'un point A à un point B sans trop de difficultés.

Disponible en occasion ou ré édition.

:litjournal:

27 juin 201327 juin 2013
0

le guide pratique de la manoeuvre de tabarly est pas mal mais ne couvre pas tout le sujet..
Sinon au detracteurs de la bible je tiens tout de meme a dire qu'elle est irreprochable ( mais je n'ai consulté d'edition posterieur a 90, d'aileur je ne vois pas quoi y rajouter).

Si la bible est indigeste c'est qu'elle et complete.
.
en dernier recours je trouve que les recits de certains sont tres formateurs pour le grand large et le gros temps: tabarly, moitessier, kersauson, slocum, vito dumas..etc...c'est la que j'ai vraiment appris la mer en toutes conditions, car tous les autres manuels sont finalement remplacables par l'experience

27 juin 2013
2

A vrai dire tout est bon à lire, pour une approche théorique du sujet.

On évitera toutefois de commencer par le Hors Série de V&V n°23 (août 2002) :

"Fortunes de Mer - 50 récits vécus"
:scie:

Si cette première lecture tombait entre les mains d'un sponsor potentiel :famille: il y a peu de chance que le projet aboutisse et :goodbye: le rêve des espaces de liberté.

23 avr. 2016
0

Bonjour
Plutôt que créer un nouveau fil je relance celui là pour une 2ème partie :

Quels livres pour approfondir sa compréhension de la théorie de la voile ?

En fait je découvre par hasard et tardivement le bouquin de Glyksman
www.amazon.fr[...]=sr_1_1
et je constate que c'est le meilleur exposé que j'ai lu (même si le livre n'est plus récent)

Est-ce que cela vaudrait le coup de créer un Héo club ou on lancerai des fils d'échanges sur les grands (et petits) livres de théorie, technique et technologie ?

23 avr. 2016
0

J'ai lu le cours des Glénans mais il y a aussi plusieurs bouquins qui permettent de débuter facilement vendus par la boutique livres de Voiles et Voiliers

23 avr. 201623 avr. 2016
0

Oui ok, mais je relance pas uniquement pour ceux qui veulent débuter mais aussi pour ceux qui veulent maîtriser et approfondir la partie théorique..

Le cours des Glénans est-il si bon que cela pour parler de l'angle d'incidence d'une voile avec le vent apparent au largue, ben est-ce que l'explication de la dernière édition (rouge) pages 346 est suffisamment claire ? Perso je préfère celle de Glyksman et c'est de cela que je proposais de débattre avec ceux qui s'y intéressent..

24 avr. 2016
1

Bonjour, un petit livre , tres ludique et simple, gilles barbanson, edition amphora, bien naviguer mieux connaitre son voilier,
Une journee en mer et le soir une page du livre qui se rapporte a un theme et en une cinquantaine de sortie deja le plus gros est fait.
On va pas se trimballer le Vagnon le la voile dans la poche,
Par contre au coin du feu le Vagnon, il est top, il est gros , agreable a lire , et avec plein de dessin,
C est un beau cadeau

24 avr. 2016
0

Tiens ok , merci dany, il faudra que je le regarde celui-là..
Bon, j'en remet une couche, est-ce qu'il y a des héossiens qui sont intéressés pour bien comprendre le mécanisme théorique de la marche des voiliers ? Si oui est-ce que vous vous référez à des lectures et lesquelles ?
Si je pose comme une liste de départ, on y met :
- le cours des GL
- le Vagnon de la voile (M.Oliver)
- Les voiles, comprendre, regler, optimiser (B.Cheret)
Mais quand on creuse, on constate que certaines explications sont meilleures dans d'autres publications..
Lesquelles ont générées chez vous le déclic de compréhension ?

En fait je comprend que tout le monde ne soit pas "passionné" de théorie de mécanique des fluides , mais j'ai quand même été très surpris et déçu de la méconnaissance de certains instructeurs de voiles pourtant dans une structure supposée être une référence.

24 avr. 2016
2

Apprendre la voile ?
D’abord, si tu n'as pas ça dans les tripes, laisse tomber.....
Il faut le sentir avec tout ces sens. La voile, c'est le retour à l'état sauvage. La voile, quand tu navigue seul sur ton bateau dans la pétole ou le baston, c'est la liberté à l'état pur. et tu es le roi du monde. Ça ne s'apprend pas la voile...... c’est une manière de vivre.....presque une philosophie.
Après, de retour au port, un verre à la main tu échangera avec les autres...... c'est là que tu vas apprendre.

24 avr. 2016
2

L'avantage du cours des Glénans, c'est que les méthodes qu'on te donne sont bonnes, mais... Elles sont parfois (souvent) actualisées, et donc optimisées.
Prenons l'exemple le plus trivial, celui de l'HLM :
Avant : un équipier fait coucou au gazier pour lui dire qu'il le voit est il essaie de pas le perdre de vue
- on lofe un peu pour montrer que le skipper est conscient de l'affaire, c'est dire comme il est intelligent
- on abat progressivement, pour rien casser, jusqu'à l'empannage.
- on revient sur le gazier, au bon plein, puisque c'est la seule allure qui permet de stopper parfaitement le bateau. Evidemment, on arrive à son vent, ce qui permet de s'en rapprocher, alors que sous son vent, on ne peut que s'éloigner. Evidemment toujours, à son vent, si on se loupe un petit peu, dans le meilleur des cas on lui fracasse le crâne, dans le pire, on le coupe en deux et la messe est dite. Si vous n'y croyez pas, essayez le truc à la tombée de la nuit par 35 kts établis et 3m de creux...

Ces braves gens se sont donc gratté la tête, y'avait plus assez de volontaires pour se foutre à l'eau, et ont inventé le quick stop, dont je vous fais grâce, c'est tout dans le livre.

J'ai intégré et essayé les 2 méthodes.
La meilleure pour moi reste de mettre le moteur dès l'annonce du MOB, et foncer autant que faire se peut.

Pour ce qui est de descendre dans le carré pour bien mettre le point MOB sur le GPS... Dans les conditions précédemment énoncées, si tu fais ça, le mec est déjà potentiellement à 300 mètres derrière et les poissons commencent à dresser le couvert pour les grands jours.

Donc, les cours oui, toujours, Glénans ou pas, mais à associer à l'expérience qu l'on acquiert progressivement, ce qui nous permet de tempérer.

Ce qui sauvera le bateau et les gens, c'est le sens marin. Et celui-ci ne s'acquiert pas du jour au lendemain, surtout pas seulement dans les livres...

25 avr. 2016
0

Jean-Michel, tu as parfaitement raison pour ce qui touche au bon sens pratique, c'est clair que ce n'est pas la biblio qui va te donner toute la vérité et l'expérience nécessaire.
Par contre la biblio est bien utile pour l'aspect compréhension théorique. Et là je pense que dans la littérature, il y a des excellents supports, exemple l’équilibre des forces sur un voilier est traité de façon magistrale par Glyksman .
Bien sur ce n'est pas une condition nécessaire pour naviguer, c'est simplement un plaisir de comprendre et de partager quand on aime les sciences et la technique..

PS(1) C'est même navrant que les moniteurs sont parfois bien "à la ramasse" sur des aspect théorique fondamentaux , mais cela est un autre débat..
PS(2) Par contre les skippers de courses m'ont parus très pointus dans les connaissances physiques de la marche d'un voilier et sur tout le reste ce qui fait un scope de compétence énorme... Mais ce n'est plus les mêmes profils de personnes ...

03 mai 2016
0

Bonjour, suite au conseil d'un héossien j'ai acheté le livre "Guide de la manœuvre" d'Eric Tabarly , et bien il est pas mal du tout pour un bouquin à l'ancienne !!
Il y a des explications simples et pertinentes, j'ai enfin compris comment et simplement régler ce foutu chariot d’écoute de génois, sans utiliser les penons.
J'ai découvert avec surprise qu'une hélice à une force résultante latérale à cause de la différence de pression manométrique entre l'hélice verticale en haut et en bas, et c'est logiquement plus marqué avec les bi-pâles .. Cela m'étonne car on parle de 20-30 cm de hauteur donc 20-30 mbar de variation , ben visiblement cela suffit pour donner un couple de pivotement au bateau..
Bref pas mal de choses, dans toutes ces ouvrages, mais ce qui est amusant c'est de les comparer sur un sujet précis.. Et finalement telle ou telle bible , n'est pas aussi bien écrite qu'on pourrait le penser ..

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (26)

Piégeage des gouttes

mars 2021