Que faire après 40 ans pour changer

Bonjour, je suis dans une position ou je voudrais changer d'emploi et me tourner vers les métiers de la mer, mais voila, a 40 ans sans formation, vers quel métier, vers quel formation me tourner .... Connaissez vous des métiers ou des formations qui débouche sur des métiers qui me permette de travailler proche de la mer ou sur la mer, et ce accessible a une personne de 40 ans ???
Merci de vos conseil
Gerard

L'équipage
12 déc. 2011
12 déc. 2011
0

hi
tu vas voir les affaires maritimes et tu leur demandes
ils te donneront ttes les formations qui existent et te branchent
après c'est toi qui choisit...

12 déc. 2011
0

Embarque toi pour une campagne de pêche sur un chalutier.Pour une campagne sur
Le joseph Roti
La grande hermine
ou sur un chalutier pour 15 jours

12 déc. 2011
0

Bonjour,
Un ami a fait le pas. Il a fait une formation Capitaine 200 (Voile) à Sete. Formation qu'il est en train de valider (contrats divers).
Je ne sais pas si cela nourrira son homme, à terme, mais il a fait le pas et semble en etre heureux.
La formation est assez couteuse. Mieux vaut partir avec un petit matelas, pour payer la formation, et survivre en attendant que l'activité décolle.
A ta disposition si tu veux que je vous mettes en contact.
Amitiés,
Gio

12 déc. 2011
0

bozo bjr peu tu me donner l'adresse de ce centre de formation si tu là car suis intéresser mais je n'ai trouver que en charente maritime merci

12 déc. 2011
0

Bonjour
L'INB (institut nautique de Bretagne) propose un beau panel de formations, à destination de beaucoup de public différents. Je serais très étonné qu'il n'ait pas quelque chose qui te convienne.

12 déc. 2011
0

Bonjour à toi,
Comme le dit bmayer, l'INB à Concarneau propose plusieurs formations. Je devais moi-même en suivre une à partir d'octobre mais je l'ai repoussée d'un an à cause de la naissance de mon fils... il y a aussi la possibilité de faire financer la formation par le conseil regional ou le Pole Emploi, à voir...
J'espère avoir un peu répondu à tes questions.

Pour + d'infos, tu peux cliquer : www.institut-nautique.com[...]/site/

A+,
FC. :pecheur:

12 déc. 2011
0

Salut,
Peut être pourrais-tu nous apporter quelques précisions pour affiner nos réponses? Tu bosses actuellement ou tu est inscrit Pôle Emploi? Tu te projettes pls dans les métiers techniques ou en navigation?
Je sais qu'on n'a pas forcément envie d'étaler sa vie sur la toile, donc, si c'est plus simple, vive le MP!!
A bientôt

0

tout est possible a 40 ans ,j'etais moi meme dans les metiers de la mer et je me suis reconverti dans le batiment car il y avait plus de debouchés ,ce qui est important avant de faire une formation c'est d'etudier si il y a des debouchés derriere ,par exemple capitaine 200,il y en tellement que les ouvertures sont rarissimes ,bon courage !

12 déc. 2011
0

Merci pour c'est première piste ... Je suis dans le transport et ma société prévoit un licenciement massif pour l'année prochaine, je n'est pas franchement envie de continuer dans cette branche qui est concurrencer par l'est, donc je voudrais me reconvertir, mais j'ai 40 ans ... 20 ans de route... J'aimerais trouver une formation dans un domaine qui me fait travailler en mer ou juste a coté, ou il y a encore de débouché, donc pour l'instant pas encore de secteur particulier, d'ou ma question , pour savoir quels sont les métiers possible pour pouvoir m'orienter dans la bonne formation et ou a 40 ans on n'est pas considéré comme trop vieux ..
Gerard

12 déc. 2011
0

y'a pas que le capitaine 200!!!
je n'ai pas exactement les termes exacts, mais d'abord l'important est d'avoir son fasicule, tu l'as avec les diplomes, simple matelot, meccano, etc...
on trouve tout sur internet mais une discussion avec le spécialiste des aff-mar est une bonne chose....
ahhh 40ans.........

12 déc. 2011
0

Si c'est un licenciement éco, tu auras probablement une cellule de reclassement avec des fonds pour aider à ta reconversion. Prends le temps de choisir, et surtout, appuis toi sur tes acquis et ce que tu aimes.
En l’occurrence, vu ton job, tu peux éventuellement t'orienter également vers la mécanique... tous les voiliers ont des moteurs, et ça t'ouvre d'autres pistes possibles...

J'ai un ami qui a changé radicalement de vie, et voulait devenir voilier... il a repris une voilerie et fabrique maintenant des bimini et des tauds :acheval:

Sinon, bien d'accord avec ce qui a été dit plus haut, pour le capitaine 200, pas vraiement de déboucher si tu n'as pas "tes entrées"...

12 déc. 2011
0

Tu veux la vie en mer ?
ou la vie à terre au bord de la mer ?
Tu veux partir longtemps ?
Un peu de temps (comme en route j'imagine)?
Rentrer tous les soirs ?
Yu as 40 ans l'age ou l'on se remet en question, est un mauvais moment à passer ? ou vraiment un besoin profond ?

Il y a tellement de questions à posé sur cette réorientation, que ce qui me fait peur dans ta question, c'est déjà la question.
Alors à mon tour, tu ne connait pas les métiers de la mer ?

Exemple : Devient soudeur et le meilleur soudeur qui soit sur tous les matériaux possible et sur tous les supports possibles , ensuite apprend à plonger et avec tout ça si tu trouves pas de boulot ben c'est qu'on est bien profond dans le crise.
Plate forme pétrolière: quels métiers ?
Construction navale : quels métiers
La pêche : quels métiers, quels embarquements ?
La thalassothérapie: quels métiers ?
Les loisirs nautiques: quels métiers?
La plaisance: quels métiers
Le tourisme balnéaire: quels métiers
La restauration à bord : quels métiers
...........................................................

12 déc. 2011
0

la plaisance ; pas terrible avec la crise et aussi le manque de places dans les ports ,

la peche ; plus assez de poisson sauvage , mais toujours du poisson d'élevage

la royale ; place aux jeunes et restriction à tout va des forces armées

les douanes ; du traffic à stopper plus que jamais mais quid des budgets ?

l'énergie eolienne en mer et aussi hydrolienne ; en plein essor et ce n'est pas fini !

je crois que je choisirais donc le domaine de l'energie si j'étais raisonnable

12 déc. 2011
0

la marchande et le dragage sont chez nous en belgique en tres forte demande de mecaniciens-navires, un peu moins d'officiers-pont,
toutes les formations alternatives sont acceptees pour autant qu'elle menent a une certification stcw, mm de base pour commencer,
nos deux derniers "eleves" ont 34 et 40 ans et commencent leur deuxieme vie ...
notre filliale francaise s'appelle SDI a Lille, le groupe s'appelle Deme ...
mais bon, ce n'est pas de la plaisance,
par contre on a pas mal de conges pour naviguer a la voile ...

12 déc. 2011
0

Pour moi le top serait de bosser sur un bateau, partir longtemps et loin ne m'a jamais déranger, c'est pour cela que j'avais fait routier, non ce n'est pas la crise de la quarantaine , ca fait déjà quelque temps que je compte changer de métier et de m'orienter vers la mer, je pratique la plaisance, mais je sais que même avec le capitaine 200 c'est dur de trouver du travail .... Vu que des licenciement son prévu l'année prochaine je me dis que c'est peut être l'opportunité de changer, je préfère commencer a regarder pour trouver ma nouvelle voie et être prêt au moment voulu.....

12 déc. 2011
0

A 40 piges si on a la santé, tout est possible! Sortir d'un métier devenu alimentaire, et donc quitte à se remettre en question s'offrir enfin le boulot qu'on va aimer.
Ce dont on a le plus besoin c'est d'enthousiasme, le reste suit...

Faire valoir et fructifier ses acquis et y croire n'en déplaise au scepticisme ambiant.

Toutes les spécialités techniques à terre se retrouvent sur l’eau avec la spécificité marine. Ascenseurs, grues, commerce, logistique, pêche, moteurs, loisirs (des autres), chantiers et gardiennage, tout ce qui été proposé un peu plus haut..

Si tu n'es pas seul il est préférable d'être bien accompagné, si tu es sans attache c'est plus cool, ne pas exclure pour élargir l'éventail des possibilités le travail hors métropole (missions océanographiques, Antarctique, Kerguelen) et l'étranger pure (*) éventuellement longue durée et dans ce cas s'arranger pour baragouiner anglais le plus vite possible: solution: immersion! Monter des plateformes en Ecosses, faire marcher des ascenseurs sur un paquebot...

Une fois dans le circuit c'est le bouche à oreille qui suscite les opportunités.

Le milieu maritime formate des individus accoutumés plus qu'ailleurs aux situations "pied du mur" et en général des personnalités affirmées sinon pittoresques (ce qui n'exclu pas le sérieux).

On doit assurer point.

Quelqu'un de proche :heu: s'est mis à la plongée passé 42 piges, a passé le monitorat de plongée et de secourisme en valant 17/20 au capacitaire niveau IV FFESSM (apnées de 4'++ et sondes dans la zone des 40-50m avec une VO2 max tout à fait moyenne)... Il y a des "resorts" sur toutes les mers du globe... Une fois sur place, on peut cumuler les jobs(nos politiques ne s'en privent pas) on oublie bien sûr les 35 heures...

ça serait bien de nous tenir au courant de loin en loin... Et comme on est pas loin de la nouvelle année tous mes voeux, pensées positives et moral d'acier...

(*) Seul frenchie au milieu des "ôtres"

12 déc. 2011
0

Matelot / marin de commerce dans la marine marchande, il y a des débouché ? Faisable encore a 40 ans ?

12 déc. 2011
0

bonsoir

je suis chef mécano 3000kw et bientôt j'espère 8000kw, je peux te dire que matelot au commerce tu peux oublier à moins d'avoir un gros piston et encore.
ce qui est recherché actuellement ce sont des mécanos commerce comme pêche.
il y a les écoles marine marchande et les aff mar qui pourraient te donner exactement le chemin à suivre.

bon courage
jean-yves

12 déc. 2011
0

je confirme, il te faut des qualifications, les matelots sont filipins ou russes ou chinois, et bien moins cher que toi (nous) ...

12 déc. 2011
0

Bonjour,
Les métiers de la mer c'est fini pas de bouché, depuis 1965, les armateurs Français vendent leurs bateaux, les pêcheurs désarment les bateaux, certains n'arrivent même plus a les amortir, les ports réduisent l'activité portuaire, la construction navale est au pire, quant un chantier Français lance un bateau les coréens en lancent 10, la France n'a plus de marine, ni même le savoir faire pour certains types de bateaux, même dans le paquebot de croisière la France qui excellait est dépassé par d'autres pays.

j'en sais quelques choses j'ai du me reconvertir après 10 ans de marine de commerce sous pavillon Français, les métiers de la mer sont des métiers pénibles, usants, mal payés.
Faut être Philippins pour accepter les salaires proposés, ce sont d'excellents marins, compétents, courageux.

La mer est belle et attirante qu'à partir de la berge quant il faut travailler dessus c'est autre paire de manches ce qui n'empêche pas de l'aimer.

Alors si tu peux faire autre chose fait le ... surtout si tu as femme et enfants.
Cordialement.

12 déc. 2011
0

dans la plaisance , tu as de forte chance , je dirais 95 % que tu soit pas déclaré ou déclaré dans qq paradis fiscaux ou juste une assurance en cas d accident , rien pour le chomage . des centaines de jeunes diplomés avec des 200 qui te bouffe le marché prêt a bosser a petit prix .je connais un peu ce milieu de skipper , le faisant depuis plus de 20 ans .plus pers veut te déclarer a l enim , on te déclare comme chauffeur ou technitien au smic pour payer le moins possible de charge , d ailleur les bateaux sont sous pavillons étrangers bien peinard en france sans aucune taxe ,c est comme ça qu il reste riche a ce foutre de notre gueulle

12 déc. 2011
0

Ceci n'engage que moi, et n'étant pas au départ du milieu de la plaisance, il me semble risqué de s'engager, surtout à un certain âge, dans un milieu assez spécialisé, comme les métiers de la mer, d'autant plus avec la crise actuelle et l'incertitude de l'avenir; Cela dit, une option qui me semble interessante, comme dit par un ou autre deux intervenants, est de chercher à se former dans un métier qui peut s'exercer dans différents domaines, à la fois lié au milieu des bateaux, et aussi plus généraliste; Dans ce cas, il y a toujours moyens de rebondir, vers la mer ou vers la terre, si on ne peut plus l'exercer dans un milieu, ou qu'il ne nous convient plus; Exemples : voilier-sellier (vu que la sellerie n'est pas que nautique, mais peut s'etendre à la sellerie generale), peintre (nautique et/ou batiment), soudure, menuiserie, ébénisterie, travail du bois, idem general ou nautique, et surement d'autres

12 déc. 2011
0

si tu étais routier, spécialise-toi dans le transport de bateau ...

13 déc. 2011
0

Bj

construction navale = negatif ne paie pas et pratiquement plus de chantiers en France
et a l'etranger il y a beaucoup de russes et roumains qui travaillent pour pas cher
il faut deja etre du metier

Les metiers embarques demandent un CIN mini
le mal de mer est une condition sine qua none que peu de gens prennent en compte avant

la plaisance qui n'est pas mirobolante
les metiers para-maritime

pour vous qui aimez bouger
patron 200 ne vous apportera rien car il y a deux portes a passer
cin et promesse d'embarquement reelle et non bidon

Une formation de soudeurs en vue des plate formes off shore est a oublier car des indonesiens et autres sont ici a pas cher.

un truc qui est tres demandeur est le diplome DP (dynamic position)
c.a.d. habilitation a utiliser des systemes permettant a des navires de rester a la meme place sans utiliser l'ancre mais j'ai perdu le fil de cela
mais le mieux est CIN et DP de niveau basique

renseignez-vous

Amicalement

Regisson

13 déc. 2011
0

bonjour

meme les officiers DP , il commence a en avoir un paquet sur le marché, étant donné que les centres de formations ont plus que doublés sur le monde.

jean-yves

13 déc. 2011
0

Perso je pense qu'il est possible de changer de vie quand on le veut. Dans le nautisme/plaisance c'est clairement en tant que technicien qu'il y a le plus de boulot.
Parler un minimuum l'anglais c'est utile.
Et je confirme que l'institut de nautique de bretagne, c'est tres interessant (j'y ai passe 2 ans). ILs ont des formations continues (remunerees), c'est a dire pour les adultes professionels cherchant a changer de metier.
Tu pourrais monter ton projet pour la rentree 2012
Bonne suite

13 déc. 2011
0

Merci de tout vos tuyaux, donc faut pas j’espère embarquer pour travailler, dommage, je vais continuer de chercher une formation pour me reconvertir

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (52)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021