quarts de nuit

nous serons trois copains. vous voyez comment le decoupage des quarts de nuits ? je crois qu'il existe des tableaux qui permettent des variations mais , bon , je suis "open" à tous, car ce sera big première !

L'équipage
02 fév. 2011
02 fév. 2011
0

jour et nuit
quarts de 3 heures et jamais de manoeuvres seul

02 fév. 2011
0

j'aime bien
les quarts de 3 heures : ça laisse 3/4 h pour s'habiller/déshabiller, casser une petite croûte, prendre connaissance de la nav, et ensuite dodo.
2h c'est trop peu, 4h c'est un peu long.

02 fév. 2011
0

C'est variable
Ca dépend beaucoup du type de nav envisagée, de la météo et, dans une moindre mesure du bateau.
En effet la problématique n’est pas la même pour une traversée de l’Atlantique que pour un tour de la Bretagne.

Maintenant si c’est toi le capitaine, et comme tu as la lourde charge de la sécurité de ton équipage, il est normal que tu dormes beaucoup plus… :tesur:

02 fév. 2011
0

Même
configuration à trois (mais deux compétents seulement) : quarts de 3 heures par temps maniable, et de 2 heures seulement quand ça piaule.
Par contre manoeuvres exécutées en solo en général.

02 fév. 2011
0

Quarts de nuits
Je suis d'accord avec ponton, 3 heures me semble une bonne durée. Pour te donner une idée, nous, à deux on fait des quarts de 9 heures du soir à 9 heures du matin et la journée on s'arrange selon la fatigue de chacun. Ce qui est important, à mon sens, c'est que la tranche 2h/4h du matin soit répartie sur 2 quarts car c'est la période la plus difficile.
Bonne nav !

02 fév. 2011
0

quart ...
3h c'est bien, 4 jouable, mais pour moi le plus pénible a toujours été celui du petit matin, vers 4-6h ...

02 fév. 2011
0

Quarts de 3h
si on est deux ou 3, si on est 4 on peut faire des quarts de 2h seulement. En général on a sa tranche horaire une fois pour toutes sauf si quelqu'un souhaite changer.

02 fév. 2011
0

quarts
de jour comme de nuit, cela permet de se reposer en étant totalement déchargé de la veille pendant 3h et d'être frais et dispo en cas de besoin pour des manoeuvres; les 3h de quart passent d'autant plus vite que l'on ne s'est pas occupé du bateau les 3h précédentes.

02 fév. 2011
0

je préfère 2 heures
3 heures c'est long

03 fév. 2011
0

Ayant l'habitude
de naviguer en solo, les longs quarts ne me dérangent pas, au contraire, je les aime.

Quand je navigue en équipage :

A deux : quart de 6 heures
A trois : quart de 4 heures

Plus : de toute façon quart de 4 heures

C'est surtout une question de goût et d'aptitude, de préparation du bateau... P.e. : quand on fait des quart de 6 heures, cela ne veut pas dire que l'on barre 6 heures! Il y a peut-être un régulateur d'allure ou un pilote! ;-)

03 fév. 2011
0

a trois 2 h
2 h seul c'est bien,c'est pas trop long pour celui qui est de quard et 4 h de dodo pour les autres c'est royal,a deux il faut mieux 3 h.

03 fév. 2011
0

ok
excusez j'ai manqué de précision, il s'agit d'une transat retour, en mai sur 12m acier, et nous serons trois. bien noté vos remarques tres justes. maintenant, les quarts de nuit, vous les preferez toujours les même ou variable (un coup 20/23, puis la fois d'aprés 23/2, etc...

sinon question avitaillement, je pense faire a manger (j'aime cuisiner), mais bon en partant de la republique dominicaine, je ne sais pas trop, je vois bien les sequences de consommation de produits tres frais en début de transat pour aller vers les produits les moins périssables au fur ete a mesure, mais vous vous emmenez quoi et en quelle quantité (en eau 500l, c'est cool ...ou pas cool ?)

03 fév. 2011
0

Régulier
Chez moi, lhoraire des quarts (pas que de nuit, sur l'ensemble des 24 heures) est régulier, toujours les mêmes heures.

Ainsi on acquiert un rythme de vie.

500l : oui c'est cool!

03 fév. 2011
0

quarts réguliers aussi
et sur 24 heures.

En tant qu'équipière j'ai subi des quarts limités à la nuit et alternés:
- 22h à 1h puis 4h à 7h la 1° nuit
- 1h à 4h la 2°nuit.
Pendant la journée il fallait guetter le moment où l'équipier avec qui je "partageais" une cabine la libère pour aller me reposer - et comme sur 5 nous n'étions que 2 à faire la cuisine je ne dormais pas beaucoup au total.

J'étais donc plus fatiguée qu'en solo !

03 fév. 2011
0

CUEILLE LE JOUR
comment ça vous n'étiez que 2 a faire le cuisine? et les autres ils mettaient leurs pieds sous la table? J'ose espérer qu'ils épluchaient les légumes et faisaient la vaisselle au moins, si j'ai des équipiers que ne participent pas a la confection des repas je peux devenir très grincheux et aller jusqu'à débarquer ou les débarquer!

03 fév. 2011
0

Autant
de bateaux, autant de façons finalement.
Perso j'aime bien cuisiner et je suis quasi le seul a le faire. Je préfère même cuisiner seul. En mer c'est du simple, je chiade aux escales.
Et je hais la vaisselle donc répartition des tâches qui satisfait tout le monde.
Pour la répartition des quarts itou, ils sont fixes sauf coup de vent et ça nous convient très bien (à 3, 3 quarts de 3 heures et dans la journée siestes au gré de chacun).

03 fév. 2011
0

pas facile de débarquer
entre les Canaries et le Cap Vert ! Les autres faisaient la vaisselle heureusement !

En tant que skipper je demande à mes équipiers s'ils font la cuisine avant de les embarquer,et je partage les corvées aussi bien que les quarts.

03 fév. 2011
0

les quarts fixes
pendant des années j'ai subit les quart tournants
8h 12h 15h 18h 20 h 24h 04n 08h
c'est épuisant
sur de longs trajets je prefere les quarts fixes
generalement je fais jusqu'a 1h du matin en prenant à 19h je me couche vers 16h .et de 1h a 8 h je finis ma nuit
quand on a pris le pli c'est impeccable.
dans la journée un responsable toutes les deux heures mais comme on est reveillés pas de problemes .
alain

03 fév. 2011
0

ou alors, le quart "fatigue"
celui qui est sur le pont veille, quand il a un coup de barre, il appelle un copain, qui fera pareil.

Tu arrives, tout le monde est presque frais car tout le monde a recupéré à son rythme.

03 fév. 2011
0

hum...
je pense qu'il a été prouvé que ce n'est pas un bon plan. Il arrivera un moment où tout le monde aura son coup de barre en même temps et s'endormira sans pouvoir lutter.

05 fév. 2011
0

une autre
bonne façon pour 3 personnes , sur plusieurs jours ;
c'est de 8h du matin jusqu'a 20h des quarts de 3h .
puis de 20h a 8h ( la nuit donc ) des quarts de 2h .

avantage sur plusieurs jours , sans jamais changer le roulement des equipiers , chacun decouvre progressivement le lever et le coucher du soleil ( entre autres ).

car decalage progressif tous les jours .

Maurice.

05 fév. 2011
0

TRansat
Sur la transat on a conservé non montre sur l'heure GMT pour nos quart (pas pour les repas bien sûr). Au final avec le décalage tout le monde a pu profiter des différents moments de la journée.

24 mar. 201224 mar. 2012
0

Comment gérez-vous le changement d'heure dans une transat retour ? Décalage à chaque fuseau ?
Que pensez-vous, à 3 de faire 2h40 chacun et ne pas décaler la montre pour les fuseaux horaires, chaque jour un léger décalage arrive ?

24 mar. 2012
0

a mon avis pour que ça soit un plaisir il faut éviter une erreur toujours faite .

On part content le matin ,on discute ,on fait la nav,la cuisine etc...puis tout à coup ,20h,22h on se reveille :Qui fait le premier quart??? le second etc...

là c'est cuit...tout le monde est fatigué et tout le monde a besoin de dormir

Donc les quarts doivent etre pensé vers 12h ..et on fait la SIESTE à tour de role...ainsi la nuit on est en forme donc c'est pas la corvée et surtout etre en forme ça evite les conneries ,les chutes ,la t^te fonctionne bien etc c'est en 1 mot la SECURITE ..

pour moi le meilleur quart c'est sur le matin ,on se leve il fait nuit et on assiste au levé du soleil: extra...

suivant le nombre d'équipier on fait en generale 2h ça passe vite et on dort 4h ç'est reposant

josé

24 mar. 2012
0

evidement mais tout le monde le sait , dans le cockpit on est attaché IMPERATIVEMENT qu'il fasse beau ou mauvais et les manoeuvres à l'avant interdite seul ,et on secoue le skipper au moindre doute .

josé

24 mar. 2012
0

Mais la nuit…
RV :acheval:

26 mar. 2012
0

Et les équipiers sont solidaires, tous à la même enseigne (de vaisseau) :famille:

24 mar. 2012
0

et si je peux me permettre un petit conseil

le skipper il ne picole pas durant la journée !!! :alavotre:

oui oui!!!!

24 mar. 201216 juin 2020
0

Sur ma transat je changeais l'heure en suivant grosso modo les fuseaux horaires à 2 ou 3 jours près suivant l'humeur et la météo. Sur le retour on change aussi de latitude donc les heures de jour s'allongent et ça donne de la marge. Le changement d'heure était fait vers 9h du matin pour ne pas modifier les quarts de nuit. Chacun prenait son quart normalement. Le rythme des quarts était pratiquement toujours le même sauf gros temps.

24 mar. 2012
0

Le matin à 9h, celui de quart faisait son quart + 1h de quart en rab c'est ça ?

24 mar. 2012
0

A cette heure-là en général j'étais seul debout, parfois on était deux, l'heure en plus ou en moins s'absorbait sans problème. Les "quarts" en tant que tels n'étaient réglés de façon rigoureuse que la nuit, le reste de la journée on fait ce qu'on veut pourvu qu'il y en ait au moins un en veille.

24 mar. 2012
0

Lu sur une publication ; je n'ai plus le nom de l'auteur mais je lui rends hommage pour ses idées sur la question :


Les quarts, c'est comme la cuisine, à chacun sa recette. Nous donnons dans le simple à comprendre et à exécuter. Je papote un peu avant les équipiers pour connaître leurs habitudes : "tu es du soir ou du matin ?" et en fonction, je distribue les heures de quart. Pour un équipage de 3 personnes cela donne habituellement ceci :
· dîner et vaisselle commune avant 20H00
· QUART 1 : EQUIPIER 1 : 20H00 à 00H00 : c'est le plus cool, le plus naturel, donc on lui rajoute une heure. Les équipiers 2 et 3 lui tiennent un peu compagnie en début de soirée
· QUART 2 : EQUIPIER 2 : 00H00 à 03H00 : je le prends souvent pour moi. C’est en principe le plus dur (au début seulement)
· QUART 3 : EQUIPIER 3 : 03H00 à 06H00 : celui du lever du soleil. Il a assez bien de succès
· QUART 4 : EQUIPIER 1 : 06H00 à 08H00: il a dormi profondément 6 heures et refait une petite séance
· QUART 5 : EQUIPIER 2 : 08H00 >> réveil de l'EQUIPIER 3 : c'est re-moi qui débute la journée
Nous ne changeons absolument pas les quarts, car après la troisième nuit, notre corps s'est bien habitué à ces sommeils particuliers et on ne ressent que peu de fatigue durant son quart.

A quatre c'est plus relax. A deux, ma femme fait un quart jusqu'à minuit puis je reste le plus longtemps possible, ensuite elle me relaye pour 2 heures. On dort beaucoup durant la journée.

A 3 et plus, on ne fait pas de quarts de journée sauf grosse fatigue ou mauvais temps, mais chacun vérifie avant de quitter le pont qu'un autre reste au dehors et le prévient qu'il est seul sur le pont. Si les équipiers ne se connaissent pas bien, il est préférable de partir sur une base de quarts établis pour les 24 heures, cela évite les discussions.
Le petit déjeuner est pris individuellement à la carte. Les repas et vaisselles de midi et du soir sont communs.

Pour la nuit nous préparons un thermos d'eau chaude, des biscuits, un gros spot et des jumelles. La capote est tirée. Les instruments sont éclairés, les feux sont allumés et le radar fonctionne sur l'échelle de 6 ou 8 milles avec une zone d'alarme de 3 milles autour de nous. Si le temps est mauvais, interdiction de quitter le cockpit protégé et capelage du harnais et du gilet. L'équipier de quart note toutes les heures, la position, le cap sur le fond, la vitesse sur le fond et la distance au Waypoint.
S'il faut réduire la toile ou dévier de sa route pour éviter un autre navire, on me réveille.

A deux et en haute mer, on se permet pendant le quart de roupiller 15 minutes assis dans le cockpit, minuterie en main, avant de faire DEUX tours d'horizon complets et de regarder le radar.

Petit détail nutritionnel qui a son importance: Eviter les barres sucrées pendant les quarts. En effet l'augmentation du taux de sucre circulant dans le sang va faciliter la sécrétion cérébrale de sérotonine, neuromédiateur du sommeil. Un bon sandwich jambon-beurre bien français est riche en protéïnes qui vont, au contraire, stimuler la sécrétion d'adrénaline active dans le maintien de l'éveil. Pour un meilleur équilibre énergétique, il est préférable de manger en fin de quart plutôt qu'au début. En effet, la disgestion exige des calories qui vont être soustraites aux calories nécessaires pour agir sur le pont (surtout si les conditions sont dures), d'où le risque de "coups de pompe". De plus les calories ingérées ne seront disponibles qu'à la fin du quart, au moment d'aller se coucher. En mangeant avant d'aller dormir, la digestion se fera tranquillement pendant le sommeil avec tout le potentiel énergétique disponible pour le quart suivant. Il est utile également de garder la caféïne pour les moments difficiles car son effet à tendance à s'épuiser dans le temps avec un usage permanent.


merci à l'auteur inconnu

24 mar. 2012
0

Pour se tenir éveillé autant être deux, parfois il faut barrer, c'est pas pareil si les quarts sont sous pilote ou régul. Bref il y a une alternative sympa, des quarts de 3h mais qui se chevauchent ce qui veut dire que sur ses trois heures de quart on est qu'une heure tout seul puis on a 3h de repos. ça permet de refaire le monde, de ne pas trop risquer l'endormissement involontaire, d'avoir le droit à un café tout chaud et en tout cas de ne pas trouver le temps trop long ...

Équipier A : 20-23 02-05
Équipier B : 22-01 04-07
Équipier C : 00-03 06-09

Evidemment si on est plus à bord, on recouvre complètement pour ne plus être seul. un des avantage étant de pouvoir décider d'avoir toujours quelqu'un sur le pont, meilleure sécu, plus de changement de quart entre un mec dans le brouillard qui sort de sa bannette et un qui rêve de rentrer dans le carré et d'abandonner l'autre pour 3h difficiles.

24 mar. 2012
0

Tu as déjà testé ? Pendant la journée comment faisiez vous pour pouvoir dormir sur un temps plus long que 3h

24 mar. 2012
0

Oui déjà essayé, sur une nav de 3 nuits, cela permet à chacun de dormir 6h par nuit en deux fois et la journée quart plus libre permettant à chacun de se faire une sieste ou deux. A voir si on peut tenir 15 jour 3 semaines pour une transat. je suppose que oui, c'est un rythme à prendre et bien plus sympa pour les quarts de nuit.

24 mar. 201224 mar. 2012
0

étant souvent en solo, je passe mes nuits avec du 20/30mns de sommeil et 5/10mns de veille suivant mon état (voire suivant l'endroit et la destination, je peux ne quasiment pas dormir ou rallonger un peu le temps de sommeil (le mer-veille aussi)) et, quand je suis avec madame ou un seul équipier, on se fait des 4 heures.
en général, je me tape celui d'après le repas donc de 22H à 2h et ensuite celui de 6H (oui, je me prend les meilleurs quarts :-D ).
si on est 3, on se fait des quarts de 3 heures, et la journée....sieste à volonté pour tout le monde tant qu'il en reste un d'éveillé.

24 mar. 2012
0

Et comment pratiquez-vous : l'équipier de quart va réveiller le suivant ou ce dernier se réveille seul ?
RV

24 mar. 201225 mar. 2012
0

les deux mon capitaine !
on met toujours un réveil en cabine qui est sensé sonner un peu après la relève.
de ce fait, on ne l'entends quasi jamais sonner car l'équipier mer réveille toujours le cabine avant, mais sonne si le mer s'est endormi (ça arrive) et permet donc d'assurer un tour de veille régulier.
le mer se met aussi une minuterie qu'il désactive avant qu'elle ne sonne et la remet pour un temps qui lui convient (mais assez court) et ainsi de suite.

et celui à cause de qui le réveil cabine sonne se voit attribué d'un gage comme par exemple de se taper la vaisselle ou un autre truc du genre pendant toute la journée qui suit.

26 mar. 2012
0

Pour ma part, transat retour, trois copains, on ne s'est pas cassé le derrière. premier quart au coucher su soleil pendant trois heures, puis il va reveiller le collégue qui prend la releve trois heures, puis le troisème qui finit trois heures. comme ce sont des quarts de NUIT, on s'est basé sur le coucher du soleil sans avoir les chronos ou fuseaux horaires en tête. c'est cool. dans l'AM, generalement au café, on s'est determiné qui commencait et qui finissait. on a tous changé pour voir comment c'était, de plus, en fonction de la météo, le plus expérimenté prenait le quart le plus plus technique. les regles que nous avons toujours respecté SANS aucune derogation: attaché en permanence (on s'y fait très bien, pratique pour les pipis) et aucune manoeuvre extérieure SANS reveiller le collégue ou les deux, selon. cela a été big foot,

26 mar. 2012
0

Quel réveil?

ou + exactement, quelle minuterie (qui résiste à l'humidité) utilisez vous?
:langue2:

26 mar. 2012
0

A quelle fréquence changiez vous l'odre des quarts ?

26 mar. 2012
0

Bonjour
lors de ma transat est - ouest, à 3 nous avons fait des quarts de 3h basés sur l'heure TU, soit des cycles de 9h et donc un décalage journalier.
ça c'est la théorie qui a très bien fonctionné de Dakar à Santiago (cap vert) fait en quelques 60h (3nuits et 2 jours) puis 36 heures d'escale.
Entre Santiago et Brava, une nuit à la barre (problème de régulateur) des quarts de 2 heures, suivi d'une escale de 12h.
De Brava à la Martinique (14.5 jours) des quarts de 3h comme au départ, mais le régulateur nous lâche un peu avant la mi-parcours... nous passons à des quarts d'une heure et demi (et 3 heures de "repos") - pendant 5 jours - une partie des heures de repos ayant été utilisé pour confectionner et poser un renfort sur le régulateur qui reprendra du service la nuit (avec des quarts de 3 heures) et nous le relaierons le jour(pour ménager la réparation autant que pour le plaisir de la glisse dans les alizés) avec des quarts d'une heure et demi.
L'heure de référence du bord a toujours été l'heure TU, bien que le décalage horaire (environ 10 min par jour) s'accumule.
Pour la cuisine, la vaisselle et autres corvées ménagères tout le monde s'y colle (mais les copains, bons cuisiniers, ne lâchent pas facilement la place à la cambuse...)

Très bon souvenirs...
Guillaume

26 mar. 2012
0

Qu'avait votre régulateur d'allure ? Quel modèle ?

Merci

26 mar. 2012
0

Le décalage journalier de 3h n'était pas trop fatiguant ?

26 mar. 2012
0

Non, enfin pas pour moi, je pense que c'est mieux que de faire toujours la même période dans la nuit surtout pour celui qui ferait systématiquement le milieu ou la fin.

26 mar. 2012
0

Modèle artisanal, bien conçu, mais 1 une drosse qui casse et 2 soudures qui lâchent et demandent à être renforcées avant de casser complètement.

26 mar. 201216 juin 2020
0

[quote]Quel réveil?

ou + exactement, quelle minuterie (qui résiste à l'humidité) utilisez vous?[/quote]

celui là.
et il va fêter ses 4 ans l'été prochain !

26 mar. 2012
0

exact !
2 minuteries de cuisine (1 de rechange) avec velcro collé dessous au sika, ça fait pas bien cher dans l'inventaire d'un bateau !

27 mar. 2012
0

une idée de quart , qui peut être intéressante mais qui ne peut s'adapter en toutes circonstances, en plus pour la durée d'une transat ??????, je cite quand même :

il faut une prévision tres stricte , celle de daniellouis est parfaite (si tout le monde en convient avec bonheur) , jusque là ça va,

puis celui qui est de quart peut rallonger à souhait son temps de quart, c'est lui qui décide selon son état , puis il réveille le suivant avec une entente de délai de réveil, le suivant peut diminuer son temps ou l'augmenter, mais si diminution de son quart doit aller jusqu'à son heure prévu.. c'est un laps de temps offert ou "pris" , cela peut être comptabilisé mais non sujet à discussion, c'est un don qui devrait être redonné.....mais sans obligation.

il est possible de diminuer le temps "obligatoire" de quart

si pb, retour à la prévision.

prévoir un chevauchement de quart , noir sur blanc ?????????

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (91)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021