Quand les instruments donnent des mesures erronées

Mes instruments Navman ne sont pas vieux : 3-4 ans. Or j’ai cru qu’ils tombaient tous en panne en quelques jours, loch, sondeur, girouette anémomètre, ce qui était plutôt contrariant financièrement.

Ca a commencé par le loch, qui en tapant dans une vague s’est mis à donner zéro. Blocage ? Mais alors pourquoi il ne se débloque pas aux vagues suivantes ? Pour augmenter l’inquiétude, en fait il n’indique pas zéro, mais 0,1 ou 0,2 nœuds. Donc il tourne. Il aurait perdu quelques pales ? Ou le calculateur électronique a rendu l’âme ? De guerre lasse, je descend dans le coffre et décide de lui faire faire un 1/2 tour pour voir. Je constate alors qu’il était remonté sous la pression de la vague. Je ne savais pas qu’il était rétractable. Bon à savoir.

Une autre vague tape durement et c’est au tour du sondeur d’afficher 1 à 2 mètres au lieu de 50. Contrariant, car il m’a déjà fait le coup il y a 2 ans dans les mêmes circonstances sans que j’en découvre la cause. J’imagine alors que de l’eau entre sous pression dans le bloc de plastique, puis sèche l'hiver au sec. Or je n’avais vu aucune fissure. Ou alors, la vague n’a rien à voir, c’est l’électronique qui n’aime vraiment pas ce temps humide qui règne sur la pointe de Bretagne. J’ai l’idée de l’éteindre quelques secondes. Miracle, il remarche, et sans défaillir tous le reste des vacances. Bon à savoir.

Quelques jours plus tard, le temps est orageux, le tonnerre gronde en permanence. Il y a 20 noeuds de vent. Un grain arrive. Je prends 2 ris d’un coup. Le vent monte à 50 nœuds. C’est surréaliste, le calme est étonnant. Mon bateau, avec ses nouveaux réglages du mat, gîte à peine. Je suis très fier de lui. Puis le vent passe à 60 nœuds, toujours dans le même silence suréaliste. Je commence à avoir des doutes sur l’anémomètre. Puis il affiche 100 nœuds. Bon, ça y est, l’anémomètre est mort aussi. Le catalogue AD défile dans ma tête, ça va faire une sacrée note. Quelques minutes après, le grain est passé et l’anémomètre redonne des valeurs normales.

Ca voudrait dire que même en l’absence d’éclairs, il y a du courant qui s’écoule dans le mat.

L'équipage
01 sept. 2009
01 sept. 2009
0

.

à la faveur d'un éclaire je suis monté a 50 knt avec 0 knt de vent entre Groix et lorient cette été et on est passé au dessus d'un trou ou il y avait bien 300 m d'eau au même moment, marche bien le sun odyssé 32i ;)

Par temps orageux ça arrive, souvent au même moment tu entend un petit clac a la VHF.

Mais bon sinon oué les capteur des fois ça déconne :/ le pire c'est le loch qui choppe toute les merdes qui passe c'est pour ça que souvent certain mettent 2 capteurs. ça évite les mauvaises surprise avec certain pilote.

01 sept. 2009
0

pour
le sondeur très peu étonnant dans la mer agitée il n'est pas rare qu'il perde ses bas(andre17)tout simplement parce qu'il y a des bulles d'air. dans une mer agitée il vaut mieux être sur de sa route
pour anémo même symptômes il est dans une zone de calcul qu'il ne sait pas faire sur la doc ilo doit y avoir un chiffre qui correspond à son calcul max (et tu peux en enlever un peu il sont toujours optimistes dans les docs).pour le loch il te reste à le sortir de préférence avec le bouchon haddock sous la main ou une pinoche et de vérifier que la turbine est entière et bien à sa place que l'axe n'est pas tordu. et pour l'ensemble de vérifier les connexions un petit coup de contact ne fera pas de mal

01 sept. 2009
0

Pour le sondeur...
Je pense qu'il doit arriver dans des zones agitées que superposent des veines d'eau qui créent de faux échos, mais ce n'est qu'une supposition personnelle.

J'ai rencontré ce problèmeaux abords de la Hague, mais également à l'entrée du Gouliot à Sercq... et la dernière fois dans le chenal de Ouistreham avec tout à coup 2m d'eau, là où passe le ferry.

Mais cela ne dure que quelques minutes et tout rentre dans l'ordre, éventuellement en éteignant avant de rallumer.

Parfois problèmes également avec le GPS (juste devant la Hague) où, tout à coup, mon modeste Ecume de Mer naviguait à plus de 50N!!!

02 sept. 2009
0

bonsoir,
à ecumeur qui connaît le coin,
systématiquement, dans la petite rade, le sondeur devient muet à 2 endroits toujours les mêmes et au large, refuse d'aller au-delà des 35m sauf 2 fois en 3 ans ou j'ai eu la joie de le voir afficher 45 et 60m.
le speedo est toujours resté pessimiste en affichant 2 noeuds de moins(corrections faites des courants + corrections manuel en main)on s'y fait.
le type: navman...si j'avais des sous, direct poubelle!. j'aime bien voir les fonds en permanence de zéro à 120m. par ici, ce n'est pas la méditerrannée.

02 sept. 2009
0

alors,
pourquoi le sondeur à éclats de mon ancien bateau marchait il sans faillir et en permanence!?.

02 sept. 2009
0

ça dépend . . .
j'avais installé en neuf loch sondeur et répétiteur Navman, jamais eu de souci

apparemment, tous les sondeurs peuvent décrocher dans un fort courant ou une eau très aérée

02 sept. 2009
0

Parcequ'il était écatant !
On arrete pas le progres :-)

02 sept. 2009
0

Les miens fonctionnent bien
A part les petites anomalies, mon loch speedo est en place depuis 1996, soit 13 ans et le sondeur doit avoir environ 5 ans.
Je trouve finalement très bon le rapport qualité prix.

03 sept. 2009
0

Sondeur même chose
Il perds en effet parfois ses informations par mer agitée ce qui ne m'a jamais vraiment inquiété. Le capteur est un Airmar tridata sortant directement ses informations en NMEA 0183.
Tout rentre en général dans l'ordre après quelques rafraichissements des données sans avoir à mettre hors tension, ça peut prendre au maximum une minute.
Par contre il est important d'avoir un capteur rétractable pour pouvoir vérifier et nettoyer éventuellement les pales de la roue à aube qui peuvent être bloquées par une algue.
Pour le sortir c'est un coup à prendre, avec le bouchon prêt et de l'entrainement, on arrive à le faire en ne faisant rentrer que quelques litres d'eau.
Je l'ai fait à plusieurs reprises en route, quelque soit le temps sans problèmes particuliers.

02 sept. 2009
0

Pb anémo Navman 3150s
Bonjour,
Je n'ai pas d'explication pour tes pb mais juste un témoignage.

J'ai un anémo 3150s le modèle à aiguille depuis 2 ans.
Il a bien marché 10 mois.
Parfois l'aiguille est fofolle et fait des écarts de plus de 100° alors que le vent ne change pas de secteur. et ça revient (parfois) tout seul après quelques minutes ou heures ou jamais.
Le reinit ou recalibrage ne fait rien ou parfois ça tient quelques heures, mais c'est aléatoire.
Retour de l'appareil chez Plastimo: Rien trouvé.

Depuis 1 mois, l'appareil enregistre des vents de 100 à 180 kts pendant une fraction de seconde mais visible à l'afficheur et on retrouve la valeur en Vmax.

Et là depuis 3 semaines la vitesse en vent apparent est bonne, mais la vitesse en vent réel ne s'affiche plus. On, a "---" sur l'afficheur.
Ce qui signifirait que l'appareil n'a pas l'info de la vitesse du speedo.
Bien sûr les appareils speedo-anémo-repéteur... sont interconnectés et j'ai tout vérifié.

Je crois que la prochaine fois je prendrai du Raymarine. Tant pis pour le prix.

J'ai tout démonté, recablé, vérifié A propos du speedo rétractable. C'est curieux que tu ne t'en sois pas aperçu. Comment fais tu quand tu grute ton bateau ? Chez nous le grutier surveille que le loch est bien rentré avant de passer les sangles, sinon adieu le capteur !

Amicalement.

04 sept. 200916 juin 2020
0

Loch ?
Je garde le mien : certes pas interfacable avec un PC, mais jamais en panne ! :-)

(encore que... comme il y a un aimant et un ILS qui fait fonctionner un cadran qui indique la vitesse instantanée, il doit y avoir moyen d'exploiter le signal... ?) :reflechi:

Mon sondeur à éclats Seafarer fonctionne encore... :tesur:

Et je n'ai jamais eu d'anémomètre ! (ce qui m'a probablement évité quelque fois d'avoir peur...) :heu:

_/)

04 sept. 2009
0

j'ai eu un jour
une panne totale de l'électronique; ouvert la console pour vérifier les connections, tout était OK,mais des affichages incohérents. il y avait un bon 8, entre Groenland et Labrador; tout est redevenu normal au bout d'une d'une heure, et cela ne s'est jamais reproduit!
Phénomène du à une aurore boréale?

04 sept. 2009
0

Pas chez nous,
Oui Triheol, ce devait être surement une aurore boréale.:-)
Ca risque pas d'arriver chez nous ça, entre l'Estaque et le Frioul, et pourtant on a aussi des appareils électroniques qui déconnent !

Amicalement.

04 sept. 2009
0

on en apprend des choses sur H&O!
;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (79)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021