Qelle serait l'epaisseur ideale d'une quille de 2M50 de long sur 0M75 de haut

en respectant un profil naca pour avoir une finesse et une portance ideale sans consideration de lest ,merçi d'avance de vos conseils :-)

L'équipage
05 mai 2015
05 mai 2015
0

Bonjour Pierre, je ne sais pas quelle est la réponse technique à ta question , mais il est notoire que le F 27.7, qui dépasse 2 m de tirant d'eau, pour une faible largeur de quille , décroche facilement à faible vitesse , et il faut le laisser abattre pour retrouver vitesse et portance.....mais les profils Naca , quels qu'ils soient , ne naviguent pas toujours aux angles d'incidence , pour lesquels ils ont été choisis......c'est bien compliqué tout ça , en tout cas , beaucoup plus plus théorique ,qu'il n'y paraît.......cordialement.

05 mai 2015
0

Bonsoir, petite lecture sur le site de Finot
www.finot.com[...]est.htm
www.finot.com[...]ex.html

05 mai 201505 mai 2015
0

2.5m de long, ça va faire un profil très épais, la surface frontale entre aussi en jeux. Les profils utilisés par le groupe Finot, c'est pour des quilles étroites et profondes.

05 mai 2015
0

@ nautline, Ben non, un profil est caractérisé par son N° et à la fin c'est le % d'épaisseur. Un profil à 12% sera plus épais plus la quille sera longue mais sera toujours à 12%. Ce qui compte c'est la portance du profil et en règle générale plus le bateau sera rapide plus le profil pourra être fin en % pour une même portance. Après c'est le boulot de l'architecte et des logiciels de calcul voir des tests en basin de carène ou logiciels de simulation.

05 mai 2015
0

Oui seulement en théorie, mais avec la limite de la traînée, un voilier à quille longue n'a pas une quille d'un mètre de large. Plus la quille est longue, plus le % d'épaisseur doit diminuer, aussi évidemment en fonction du volume de fonte/plomb voulu.

05 mai 2015
0

Y a pas de réponse profil possible.

Un profil suppose un écoulement plan (2D), donc une aile d'allongement infini.

La, avec 2m50 de corde et 75 cm d'envergure, l'eau qui va passer SOUS la quille n'est pas négligeable. Donc toutes les histoires d'écoulement plan sont pas bon. Il faut analyser l'écoulement en 3D.

0

et si on mets une plaque d'extremité?

06 mai 201506 mai 2015
0

Pratiquement tous les profils symétriques ont le même coefficient de portance Cl = 0.1. Et donc la même trainée induite.
Le choix du profil ne joue donc que sur l'angle de décrochage, et la trainée à incidence 0.

Pour la portance générée, elle ne dépend pratiquement que du tirant d'eau. (et de l'angle d'incidence bien sur). Augmenter la surface pour un TE donné , donc par augmentation de la corde n'est pas fort utile car l'augmentation de la corde diminue le coefficient de portance effectif (prise en compte de réduction de l'allongement de la quille. Le coeff de portance d'un profil est toujours donné pour une aile d'allongement infini).

08 mai 2015
0

Yapuka lire un bouquin de mécanique des fluides pour savoir qui a vrai, qui a faux...

06 mai 2015
0

NON C EST FAUX ce que tu dis
totalement faux
il vaut mieux rien dire que dire des betises !!!
HEUREUSEMENT LA TRAINEE INDUITE N EST PAS EQUIVALENTE ENTRE TOUT LES PROFIL
car pourquoi il y aurait des profils different
pourquoi on utilise du plonb si on pouvait faire un profil plus epais avec de la fonte !!!!

05 mai 2015
0

Quille à ailettes comme sur le Sailart 24 permet de réduire d'une manière importante le tirant d'eau sans trop augmenter le lest www.minicroiseur.fr[...]-24.htm
Idem pour l'ancien Sun Way 21 de chez Jeanneau bateau.ouest-atlantis.com[...]21.html

06 mai 2015
0

Chaque profil possède ses propres coordonnées , il y en a de toutes sortes et une planche de bois ou une tôle ondulee peuvent être considerees comme des profils mais évidemment peu efficaces. Certains sont conçus pour des vitesses lentes, subsoniques ou super soniques. Les plus connus sont les NACA mais ils en existent bien d autres, Eppler, goettingen,hirtz....ils peuvent asymétriques ou symétriques.
Le bateau devant marcher aussi bien sur bâbord que tribord amure, il nous faut une quille a profil symétrique.
NACA 64012, profil symétrique, 12 pour 12% d épaisseur relative à la corde.
Sur une quille de 2.5m tu auras donc 30 cm d épaisseur.

0

je choisirai plutot un 63006 ce qui frerait 15cm d'epaisseur? je trouve que c'est encore bcp je tablait sur 10ou12 d'epaisseur ,en tout cas merçi de votre aide qui m'eclaircit bien car je suis tres novice en math :-)

06 mai 2015
1

plus le profil est fin et plus il est amener a decrocher au pres
mais moins il genere de trainee
donc c est un compromis a faire
a contrario un profil epai ne decrocherat beaucoup moins mais genererat beaucoup de trainnee
apres c est un savant dosage qui ne peut se faire qu avec de l experience
et biensur la resistance des materiaux intervient
car il faut que la matiere resiste au solicitations du bateau
en l occurence que la quille ne se casse pas
et aussi qu elle ne se mettent pas a vibrer ou a se deformer ce qui limiterait les perfo du bateau
c est un compromis qui prend tout ca en compte
amuse toi bien !!

06 mai 2015
0

tout est dit ...il n'y a pas de reponse toute faite , les parametres sont nombreux et multiples , par exemple il faut bien echouer le bateau sur sa quille ...

donc là nous sommes comme toujours dans le compromis ...

Mais ce qui est formidable c'est que l'on ne saura jamais si le choix retenu est judicieux ou non sauf si la quille casse

et le Naca ne devient que tres secondaire surtout pour un voilier ou sa vitesse varie constamment car un profil Naca n'est performant pour une vitesse donnée on l'oublie souvent

06 mai 2015
0

Tu n'as pas dit que quel type de bateau cette quille allait aller. Attention car il y a sans doute le lest à mettre dedans et plus elle sera fine moins elle aura la capacité à l'accueillir.

06 mai 2015
0

pourquoi parler de profils naca? c'est pour un bi-quille? une histoire de foils?

c'est obscur comme question... j'ai surement raté un épisode...

06 mai 2015
0

Oui... si on sait pas ni le type, ni la taille du bateau...
Mais, perso, je ferais plutôt l'inverse :
Longueur de 0,75 m et hauteur de 2,50 m !
:mdr:

07 mai 201507 mai 2015
1

Salut
Bon : Regardez les quilles sur les aires de carenage :
Les Biloups : ha ha ha le profil naca c'est une plaque de tole.
Les Surprises : Disons 6% ? bord d'attaque 5mm presque pointu.
Les Oceanis : Je dirais moins de 5% pour le voile et un beau saumon
Les safrans des firsts 30 environ à 12%/.
Generalement Les bords de fuite sont souvent baclées un desastre, les bords d'attaque entre 1/3 à 1/10eme du maitre bau.
.
Mon safran ( Flirt 6m) pourri, je l'ai refais à 6% pas assez rigide, mais en portance c'est impec !
Ma quille large d'environ 1m est environ à 12%
Tous les bords de fuite affutés(modif an dernier ) de même que le bord d'attaque se referme rapidement en pointe (modif recente ).
Ca gaze !!
.
Pour moi : Le standard correct sans saumon , serait entre 6 et 12% , le maitre bau naturellement au 1/3 avant. Evidemment aucune partie plate, le bord de fuite affuté , et le bord d'attaque se refermant en pointe ou avec un arrondi de 1cm de diametre.
Voir le profil des ailerons de planche grand taille : c'est l'exemple à suivre : entre 8 et 12%
Sachant que les % appliqués sont là pour permetre d'obtenir : De la rigidité, ou de la masse :
En consequence 6% m'apparait suffisant pour la portance. Soit 15cm pour ta corde de 2,5m

07 mai 2015
1

2 u 3 precisions a rajouter
le bord de fuite ne doit pas etre afute mais a angle vif avec une partie arriere a 3 ou 4 mm d eppaisseur c est parfait !!
apres pour l avant du profil avec une partie arrondie de 1 ou 2 cm de diametre c est bien aussi !!!
mais en aucune maniere nonplus afute en pointe
il suffit de regarder une aile d avion a l avant et a l arriere
et c est sur qu un profil de 9 a 10 % c est a mon avis la bonne epaisseur pour faire avec quasiement tout les parametres sauf sur certaine extreme ou ca ne conviendrat pas

07 mai 201516 juin 2020
0

Euh... les rafales ont les bords d'attaque des ailes... euh... un peu bricolés...

08 mai 2015
0

Il y a des becs... C'est pas un bricolage.
En revanche on voit encore souvent des bords de fuite réglables sur les quilles, ce qu'on appelle des trimmers, des grands voiliers de compétition.
Le réglage est très délicat et doit être fait en continu avec la vitesse du bateau, du coup ce type d'équipement ne s'est jamais démocratisé...

08 mai 2015
0

Ca a surtout été assassiné par les règles de jauge (IOR).

07 mai 2015
0

J'ai affuté mon bord de fuite l'an passé : Le gain fut énorme.
.
Le bord de fuite d'un aileron de planche ne fait pas 4mm d'epais...serait plutot coupant.
Le bord d'attaque en pointe ne pose pas de probleme, si si oui si l'angle se referme vite. La perte de cap est insignifiante contrairement à ce qu'on peut s'attendre. La portance finalement on s'en fout, c'est de l'antiderive que l'on cherche et est donnée avant tout par la vitesse.
Enfin c'est mon avis construit sur les modifs que j'ai testé.
.
Un Surprise n'a pas un bord d'attaque de 1cm ou 2. et pourtant ça cape.
Une planche ça cape et ça avance vite : bord de fuite affuté , bord d'attaque en pointe.
Un avion : Ca a besoin d'etre porté , l'angle d'incidence varie fortement, et le bord d'attaque arrondi permet l'augmentation de la face superiueur avec l'augmentation de l'incidence : plus de portance

0

merçi pour tout vos conseils ,je donnerai donc une epaisseur entre 12 CM et 15cm a ma quille :-)

08 mai 2015
0

Mais, tu construit une quille ??? Quel matériau ?
Et le poids... il est aussi déterminé par l'épaisseur...

08 mai 201508 mai 2015
0

Bonjour,

Ne pas oublier que les dimensions de la quille sont aussi due au volume nécessaire pour atteindre le poids nécessaire ...
Il y as une énorme différence entre une quille en plomb, en fonte ou en tôle recevant des lingots de plombs...
Mon bateau de 8.35m (en acier) as une quille de 2.50m sur environ 0.70m et une épaisseur d'environ 30cm dans laquelle les lingots de plombs ont été mis.
Le calcul forme, dimensions et poids est très complexe car il tiens compte de la forme du bateau, de son gréement et de son poids (entre autres).
Ne pas tenir compte du lest comme tu le dis Pierre2 est une grosse erreur ou alors c'est que le lest est dans la coque et la quille s’appelle Dérive...

serge

08 mai 201508 mai 2015
0

Oui, et là, on constate que les "dérives" des dériveurs sont vraiment pas épaisses...
Idem pour les bateaux de course, type "Vendée Globe"...
Alors ?

0

justement mon bateau c est un deriveur avec une derive lourde de 600kg je vais faire l experience de la changer pour une quille pte de 750 k avec 500 kg de plomb place bien en bas de la quille j ai deja 1850 kg de lest dans les fonds ne me dites pas qu il ne faut jamais modifier un bateau car moi c est mon plaisir et je me fout de la revente :-)

08 mai 2015
0

ne pas oublier que ta quille va avoir un volume (à la louche ) de 300l donc pour avoir la m^me ligne de flottaison il faut que tu rajoute 300kg moins le poids de la quille par elle-meme .

et il faut que le centre de derive ne change pas sinon il va y avoir un probleme avec le centre velique

08 mai 201508 mai 2015
0

justement je voudrais un peu reculer la quille car mon bateau est intenable au portant des qu il y a du vent :-)merci pour le coup des 300l je n y avais pas pense

08 mai 2015
0

de rien , c'est le metier mdr :mdr:

08 mai 201508 mai 2015
0

peut être que tu garde trop de GV au portant, ou que tu reduit trop devant... peut être qu'une ou 2 dérive arrière aurait équilibré l'ensemble... peut être qu'un petit bout dehors ou avancer le mat pour déplacer le centre de poussé vélique... un plus grand safran, peut être que tu remonte pas assez ta quille au portant ?

tu n'as pas peur de te retrouver avec un couple de redressement diminué?

peut être qu'archi naval c'est un métier :D

0

peut etre jackteur!!!!!

10 mai 201516 juin 2020
0

Babou à raison les derives de deriveurs ne sont pas bien epaisses.
6% serait à mon sens bien suffisant.
.
Sur la photo on voit les champs de pression sur un standard bateau 63012 : On voit tres nettement les hauts champs de pression sur le bord d'attaque qui s'opposent à l'avancement .
Il y a donc à cet endroit un gisement de gain à exploiter.
Cordialement

0

6 pour cent c est ce que j ai choisi la derive fait 6cm d epaisseur pour une longueur de 2m elle n a quasiment pas de portance

11 mai 2015
0

Heu......Là 6cm sur 2m cela fait .......3% Non !?

11 mai 2015
0

la vraiment il faut arrete de jouer a l apprenti sorcier
en effet sur les deriveurs ca peut etre de 6 %
par contre les dimentions sont beaucoup plus pettite
mais c est en fonction du materiaux employe et dans votre cas je ne vois pas avec des materiaux simple comment vous pouvez faire quelque chose de correcte avec 3 % et que ca ne casse pas
ca se saurait autrement et en plus ca vat decrocher tres rapidement comme une simple tole !!

28 mai 2015
0

J'imaginait qu'au portant tu remonterais la dérive !?

Si tu l'alourdis de 300kg, soit tu jette pardessus bord moteur, carburant, eau, bouffe, ricard, vin et passagers etc pour alléger, soit ton voilier feras le sous-marin
:lavache:
...Et augmentation de la surface mouillée au détriment de la vitesse donc effort sur la barre à cause du déséquilibre etc...

Il y aurait plutôt un problème d'équilibre sous voile ou de sur-toilage, non ?

0

je ne rajoutes pas 300kg mais 150 kg pour un poids de 7 tonnes c est peanut la surface de ma nouvelle quille fera exactement la meme surface que ma derive lourde grace au plomb j aurais exactement le meme centre de gravite du lest :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (4)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021