Ptiplouf tombe à l'eau

Bonjour,

Ptiplouf décide de partir pour une longue nav avec sa chérie. En fin de nuit, ptifplouf tombe à l'eau, pendant que sa chérie joue les belles au bois dormant dans la cabine.

Heureusement, ptiplouf a son gilet et sa balise ocean signal mob 1 sur lui. Mais, est-ce suffisant ?

Que faut-il à bord pour réveiller sa dulcinée (il ne peut faire de bisous, il est dans l'eau) et la guider vers lui ?

Est-ce qu'une vhf fixe asn pour l'alarme et une vhf portable asn pour se diriger vers le mob suffisent ? Ou faut-il absolument un récepteur récepteur ais + wifi + tablette, soit 600 € de plus, pour retrouver efficacement le mob ?

Bonne fin de we à tous.

L'équipage
13 mai 2018
13 mai 201813 mai 2018
17

Bonsoir,
si Ptiplouf de quart tout seul la nuit dans le cockpit pendant que sa dulcinée ronfle dans sa banette a capelé son harnais et assuré sa longe, il n'y a aucune raison de rompre le sommeil réparateur de sa copine...

7

Ptiplouf a disparu parce que c'était son destin.
Sa chérie qui avait fondé tous ces espoirs dans un Ptiplouf qui, au final, n'est pas foutu de rester à bord se retrouve dans la merde.
Fin de l'histoire.

Ptiplopuf il aurait un cockpit fermé ou un harnais quand il est seul et l'histoire aurait été différente.

Ce crétin, avec un simple harnais aurait laissé sa dulcinée dormir et évité ses larmes.

Coût de la ficelle pour le harnais : 5 € (bien payé...)

13 mai 201813 mai 2018
1

Bon, Nemo, faut quand même compter 40€ pour un harnais sérieux...
Je dois être un peu parano, dans les convoyages seul de nuit, mon bateau ayant une barre franche, je pousse le vice jusqu'à faire passer la longe sous le pilote pour que si des fois on sait jamais le somnanbulisme, on en rigole, mais on est pas à l'abri, j'ai bien été victime de l'Ictus Amnésique au milieu de l'ascension de mon mât, que même mon voisin est venu aider à me descendre et que je ne me rappelle de rien si on ne m'avait pas raconté, bon, mettons, je sors du cockpit pour une raison ou pour une autre, ben le pilote saute, le bateau lofe, vire de bord, prend la cape et me revient dessus sans que je ne me fasse traîner dans l'eau sans pouvoir remonter à bord. En même temps, tu me diras, simplement, tu raccourcis la longe, et tu restes à bord.

0

C'est pour cela que je parle de cockpit fermé :
confortable, pratique, sûr.

Pour moi, maintenant, c'est tente de cockpit fermée, au chaud et plus aucun risque : ma bien aimée roupille tranquille pour pas un rond :mdr:

13 mai 201813 mai 2018
0

Eh ben voilà, de retour de nuit au milieu des rails, après avoir pris trois tours de rouleau, je me suis évanoui dans le cockpit mais, j'étais retenu par la longe du harnais.

C'est du vécu et en plus, je navigue seul.

1

C'est du vécu

on pourrait même dire :"c'est du survécu !"

13 mai 2018
3

ptiplouf met un panneau :
interdit de descendre avant l'arrêt complet du véhicule ,piqué dans un bus et comme ça sa copine ne passera pas par dessus bord non plus .
alain

13 mai 2018
4

Bonjour

Comme dit au dessus il faut s'attacher, mais...
Petite remarque c'est bien de penser à la sécurité la nuit, mais Ptiplouf porte il son gilet AG le jour parce-que un passage par dessus meme de jour sans gilet dans une météo juste avec 0.70 à 1m de houle et peut être une chérie qui par manque d’expérience verra Ptipouf disparaître c'est pas mieux et le risque plus grand car bien plus de nav de jour.

Le Moko

13 mai 201813 mai 2018
2

La seule utilité d'un gilet avec un équipier qui ne sait pas naviguer c'est de prolonger l'agonie.

La vraie raison, c'est de ne jamais se trouver en situation de pouvoir tomber à l'eau, ce qu'un gilet est incapable de garantir.

Un cockpit fermé, en revanche : oui.

Devoir mourir un jour est la seul certitude qu'on peut avoir lorsqu'on est vivant et autant que ce soit le moins pénible possible.

1

Les autres ne sont jamais venu raconter...

0

Rien, effectivement, tu as raison. :oups:

2

Tu fais absolument ce que tu veux à ton bord.
Laisse les autres en faire autant et, pitié, laisse surtout les autres utiliser leur vie comme ils le souhaitent.

Par avance, merci.

14 mai 2018
0

@ persil,
tu peux donner quelqu'un de ces exemples?

14 mai 201814 mai 2018
0

Je pense qu'il faudrait, peut être, ajuster la lorgnette à la dimension de ce qu'on observe.

Objectivement, l'activité de voile de plaisance est tout sauf une activité dangereuse. Ce qui trouble le point de vue, c'est que, contrairement à toutes les autres activités de la vie, nous sommes informé de l'intégralité de tous les accidents.

Chacun d'entre eux est triste, etc., mais au final, ils sont très rares.

Tu parles de "des tas d'exemples". Tu pourrais donner une idée de la hauteur du "tas"?

1, 5, 10?
Sur 10ans?

Bof.

Profites-en pour m'indiquer comment un être humain normal, quelles que soient ses compétences peut simultanément :
- mettre un terme au mode de cheminement en cours
- effectuer un demi tour
- disposer un nouveau mode de cheminement (démarrer le moteur, affaler, ou pas)

sans quitter des yeux l'H à la M et comment fait-il pour le retrouver?

Ce que j'en dis, c'est qu'il me parait indiscutable qu'un gilet est utile lorsqu'on est à proximité d'une possibilité de rejoindre le bord et qu'on ne sait pas nager : écluse, port etc.

De la même manière, il me semble indiscutable qu'un gilet est utile pour tous lorsqu'on est exposé à un risque significatif de tomber à l'eau (en annexe par exemple) et hors de portée de nage (en gros à plus de 15/20 mètres) d'une possibilité de rejoindre le bord mais à portée directe de moyens de secours.

Dans tous les autres cas, je suis beaucoup plus circonspect.

Je crois que tu vas pouvoir trouver de nombreux cas de sauvetages d'HLM depuis une annexe, un ponton, un quai qui ont été sauvé par un gilet ou qui l'auraient été si ils en avaient porté, je pense que tu auras plus de difficultés à en aligner dans les autres cas...

0

Il ne s'agit donc pas "d'un tas"...

Pourquoi parles-tu de frime? :tesur:

3

C'est vrai que, si les sacs de bouffe étaient allés au fond, ça aurait été une fin tragique :mdr: :langue2:

0

Sur ce type de réflexion chacun apporte sa réponse.

Un autre point de réflexion : tu peux aussi te mettre en position de pouvoir mourir à chaque fois que tu sors en mer et, dans ce cas, pourquoi pas?

La relation avec la mort est une donnée très individuelle et toutes les attitudes existent entre celui qui refuse la simple idée qu'il devra nécessairement mourir un jour et celui qui est impatient de débarrasser le monde de sa présence (ou de se débarrasser de la présence du monde, au choix).

0

tu fais un bruit curieux quand tu réfléchis :tesur:

13 mai 201813 mai 2018
2

"La seule utilité d'un gilet avec un équipier qui ne sait pas naviguer c'est de prolonger l'agonie. "

Il y a quelques années au large de Bonifacio; on entend à la VHF l'appel désespéré d'une mamy, dont le papy était tombé à l'eau, elle ne savait même pas se servir de la VHF : c'est par hasard qu'elle y est parvenue.
Le CROSS fut exemplaire, l'a guidée dans tous les détails pour qu'elle apprenne à répondre, donne sa position (à l'époque pas d'AIS, mais ouf un GPS à bord (que les vieux du moment vouaient aux gémonies en rappelant que eux, z'avaient tout fait sans cet engin moderne donc maudit...),
sous les ordres du CROSS, un navire s'est dérouté, a récupéré le papy, l'a rendu à la mamy..

Sans le gilet, y'aurait eu une agonie, courte, certes, mais bien réelle.

14 mai 201814 mai 2018
2

et qui te dit que madame Ptiplouf ne sait pas naviguer?
Parce qu'elle est équipière?

14 mai 201814 mai 2018
0

Bonjour

Nemo, Cela je sais et c'est pas le sens de ma remarque
Mais il suffit d'observer les bateaux pour voir que nous sommes très loin
de tous cela.
Je maintien que le mini du mini c'est de porter son gilet mais bon je connais le débat :-) :-)

Le Moko

14 mai 2018
0

Chacun fait ce qu'il veut, en effet.

Mais de là à laisser affirmer qu'un gilet est inutile si l'équipier ne sait pas naviguer, il y a une marge énorme. C'est faux : des tas d'exemples le démontrent.
Les ressources de chacun en cas de crise ne sont pas prévisibles, autant les pseudos confirmés que les néophytes....

14 mai 201814 mai 2018
0

j'en ai cité 1, que j'ai suivi à la VHF. Cela suffit.

et comme contrairement à certains ici, je ne prétends pas tout connaitre sur tout, je suppose qu'il y en a des tas d'autres que je ne connais pas.

maintenant, je vous laisse la frime....

14 mai 2018
0

A ce sujet, une histoire qui nous fait bien marrer aujourdhui, mais qui aurait pu tourner au drame...
on part avec un pote dans son bateau, on s'ancre dans une baie avec pas mal de fond, un couple de ses amis nous rejoint là avec leur bateau.
Comme le bateau du pote a un cockpit énauhrme, le couple viennent nous rejoindre pour le déjeuner et embarquent dans leur annexe, ça bougeait un peu, ils conservent leur gilet.

Arrivé à proximité du bateau, on était sur la plateforme de bain, l'épouse de son ami se redresse à moitié dans l'annexe et nous tend deux sacs avec de la nourriture et des bouteilles, l'annexe bouge sur une vague, s'écarte un peu, et la nana pique la tête la première, entre l'annexe et le bateau, avec les sacs enroulés sur chaque poignet...!
A ce moment, deuxième vague, et l'annexe lui revient dessus...!
heureusement, heureusement, même pour ce petit trajet de bateau à bateau, ils avaient mis leurs gilets ... et l'air de rien, le temps de sauter à la flotte, de pousser l'annexe, et de lui oter les sacs des bras, elle avait déjà bu une belle tasse....autrement, les sacs enroulés autour des poignets, sans gilet, je pense qu'elle aurait coulé à pic, et va savoir comment ça se serait terminé...

14 mai 2018
0

Oui j’espère bien :-D :-D
Je ne comprend pas ton propos
Mais nous sommes bien d'accord chacun fait comme il le veut.
Mais juste encore quelques points de réflexion
Ok celui qui reste au fond du lac il a fait le choix...et celui qui reste à bord?...
Accessoirement pour la famille peut être pas corps..... pas forcement simple
sans parler des démarches administrative (voir enquête) de plus tu es considérer pour un certains temps disparue et pas mort.

Le Moko

14 mai 2018
0

ahahahah

Le Moko

14 mai 2018
0

Impossible je sais pas réfléchir :-D :-D

13 mai 201813 mai 2018
0

si j'ai bien compris, tu as une balise mob AIS mais pas de récepteur AIS ?

pas très efficace ! la portée de la balise est faible et elle peut me semble-t-il déclancher l'alarme mob d'où son intérêt

la balise seule ne sert pas à grand chose si il n'y a pas un bateau tout prés avec un récepteur AIS

la vhf ASN n'est pas forcément AIS

14 mai 2018
0

Bonjour Hubert,

C'est très exactement l'info qui me manque et que je n'arrive pas à trouver. Est-ce que l'AIS seul déclenche des alarmes ou est-ce uniquement un système de positionnement qui doit être couplé à des dispositifs d'alerte ?

Bonnes navs.

0

il te faut un récepteur AIS, ensuite il faut voir selon les modèles quels sont ceux qui seront compatibles avec ta balise perso pour déclencher une alarme.

14 mai 2018
2

Ce qu'il faut faire sur Heo:

.

14 mai 201814 mai 2018
0

Si madame Ptiplouf maîtrise la manœuvre de l'HLM, ça pourrait quand même être intéressant de la réveiller rapidement ne croyez vous pas?

1

Tout à fait.
Dans ce cas, c'est simple : une ficelle entre un pouce de pied de Monsieur et un pouce de pied de Madame et dès que Monsieur tombe à l'eau, Madame sera informée. :langue2:

14 mai 201814 mai 2018
1

Bah moi, quand je navigue seul la nuit ou quand ma skipette dors et que je suis de quart, je n'ai ni gilet ni harnais ( sauf quand ça bastone vraiment )

Donc si il m'arrive la même mésaventure que dans le rêve à ptitplouf, vous ne le saurez pas, je pourrais pas venir le raconter ici donc ça fera une polémique de moins sur H&O...

De toutes façons ma skipette m'a interdit de tomber à l'eau et j'obei toujours à ma skipette donc...

Bonnes navs à ptitplouf et à tous.

14 mai 2018
0

Bonjour

a balise seule ne sert pas à grand chose si il n'y a pas un bateau tout prés?

donc ce genre de balise ne sert à rien ????

14 mai 2018
0

bjr
un grand navigateur (je vous laisse deviner lequel) avait dit je crois:
un type qui tombe a l'eau n'a pas sa place sur un bateau !

moi je change ''n'a pas '' par ''n'a plu ''

cdlt

14 mai 2018
0

Ca me rappelle l'histoire de Barbie:
que se passe t'il si Barbie pousse Ken à l'eau ?
ben . . .il lui reste le bateau de Ken
l'appart de Ken
le 4X4 de Ken
le mobil home de Ken
:cheri:

14 mai 2018
0

Bonjour à tous,

Je me rends compte que j'aurai du tourné mon message dans un sens plus "technique". On va essayer de rattraper le coup... Ne m'en veuillez pas de préférer être un crétin qui flotte plutôt qu'un con qui coule.

L'histoire serait exactement la même avec moi qui roupille et ma chérie qui barre, à la nuance près qu'étant plus sérieuse que moi, elle s'attache davantage. Il y a aussi qu'elle utilise les toilettes alors que je préfère déballer popol au grand air. Voila, vous savez tout !

Pour l'instant je n'ai aucun équipement, si ce n'est des gilets et des harnais. La vhf fixe du bord est un ancien modèle sans ASN. Je vais la changer avec l'été. J'ai aussi une vhf portable HX870E.

Je regarde de très prêt les balises MOB individuelles pour cet été. J'ai repéré 3 types de balise :
- les PLB
- les AIS
- les AIS + DSC

j'ai écarté les PLB car les informations sont uniquement transmises par satellite. Avec ces balises, sauf erreur, on n'a aucune alerte à bord, ni aucune idée de la position du MOB depuis le bateau. Ces balises m'ont l'air d'être le meilleur choix pour les navigateurs solos uniquement.

Reste les balises AIS et les balises AIS + DCS. Les balises AIS seul sont un peu moins chères. On trouve la simy my-AIS à 199 €. Mais comment déclencher une alarme à bord ? Faut-il acheter un boitier additionnel d'alarme collision + MOB en plus de l'AIS ? Est ce qu'on peut programmer une VHF AIS (GX2000 ou GX2200) pour qu'elle donne l'alerte en cas de MOB ?

Et ensuite, comment se diriger vers le MOB uniquement avec l'AIS. Pour avoir l'info dans le cockpit, il faut soit :
- un afficheur graphique B&G, Raymarine ou autre (hors budget)
- une tablette (implique d'installer un ais wifi)

Avec un balise AIS + DSC :
- l'alerte est donnée par la vhf ASN du bord
- depuis la vhf portable ASN, de ce que j'ai compris de la notice, je peux définir l'origine de l'appel de détresse comme nouveau waypoint et ainsi me diriger vers le mob.

Les balises ocean signal mob 1 sont à 240 € sur internet.

Pour l'instant, je m'oriente vers l'achat d'une vhf GX2200E + 2 balises ocean signal mob 1. Et je compléterai par un multiplexeur wifi l'an prochain. Qu'en pensez-vous ?

Bonne journée à tous.

0

Ben...toujours pareil : une grosse ficelle pour s'attacher dans le cockpit et, puisque tu as apporté cette précision de premier ordre, soit pisser dans le cockpit et rincer à la douchette, soit utiliser les cagoinces. :mdr:

1

En gros : préférer l'intelligence au muscle... :pouce: :bravo:

14 mai 2018
0

en parlant de ça, c'est une légende urbaine qu'une grande partie des noyés retrouvés en mer ont la braguette ouverte, ou il ya du vrai?

14 mai 2018
0

La même sur mon fier bâtiment ;)

14 mai 2018
0

Bonsoir. L'écope, je l'ai adoptée depuis bien longtemps. Aller faire le zouave dans les filières et c'est un coup de pied au cul pour celui qui agit de la sorte. Vive l'écope.

14 mai 2018
0

Bonsoir. L'écope, je l'ai adoptée depuis bien longtemps. Aller faire le zouave dans les filières et c'est un coup de pied au cul pour celui qui agit de la sorte. Vive l'écope.

15 mai 2018
0

Pas grave vu que je navigue seul, peut être mon double transparent :-D

14 mai 2018
0

Bonjour,

il y a une trentaine d' années, un copain débutant était venu faire le tour de l' Irlande avec moi sur mon Loisir 7.30. Et comme il avait facilement 20 piges de plus que moi et qu' il n' était pas amariné, il n' arrivait pas à pisser par dessus bord en mer et utilisait l' écope.

Dans un premier temps, je me suis bêtement un peu moqué, "un marin çà pisse par dessus bord", avant de me rendre compte que "sa" technique était confortable, lui permettait de se soulager assis dans le cockpit à la gite, ou debout, ou à l' intérieur.

C' est 100% sécurité, et depuis ce temps, j' ai adopté la technique de mon copain Gilbert, malheureusement plus de ce monde (emporté par un crabe, pas par la mer) et à bord, je n' ai plus une écope mais une pissotière.

Gorlann

15 mai 2018
0

@ nossi, doucement le coup de pied au cul, il pourrait passer à l'eau :heu: :oups:

14 mai 2018
1

tu peux garder tes vieilles habitudes, si tu es attaché.
Tu passes la longe en double pour la raccourcir de moitié, ainsi tu peux "opérer" tranquillement.
Si tu tombes ce ne sera que de 50 cm, sur la jupe ou contre le tableau du bateau et son échelle.

14 mai 2018
1

Si ptiplouf faisait un grandplouf, peut être que sa compagne entendrait...

14 mai 2018
0

J'y travaille... Je conserve précieusement quelques bonnes boites dans la cambuse, à dégainer en cas d'alerte brocoli vapeur persistante.

14 mai 201814 mai 2018
0

Perso, je nage beaucoup mieux sans gilet qu'avec...le gilet peut m'empêcher de regagner le bateau, ou la cote, si je le porte...(ok, tout dépend aussi de la vitesse du bateau; la cote, quant à elle, ne bougeant généralement que lentement au gré du changement climatique)

Pour le quart de nuit, je privilégie une petite veste en néoprène 2mm dont j'ai coupé les manches à hauteur du coude. ça s'enfile vite pour prendre le quart, tu flottes mieux qu'avec un gilet, tu nages plus vite , et tes chances de survivre à l'hypothermie sont multipliées par deux. + une petite banane avec vhf portable, sifflet, lampe à éclat.

Le seul avantage du gilet, c'est quand tu prends un coup de bome qui t'envoie à l'eau inconscient. (risque que ça arrive..?)

ce que j'aimerais trouver, en revanche, c'est un petit boitier étanche de commande à distance du pilote auto qui permette de bloquer/débloquer la barre, car ça doit être plus facile de se placer sur la route d'un bateau qui tourne en rond (ou stoppé), plutôt que de tenter de rattraper un bateau qui file tout droit en mode pilote auto....

15 mai 2018
1

les coups de bôme sont fréquents !
Mais il y a aussi le palan de GV suivant où est placé le rail de GV...

14 mai 2018
0

J’ai eu ce boitier fourni par NKE. Son seul inconvénient est son prix. D’une part, tu peux piloter le bateau quand tu es en maneuvre solo en pied de mât, d’autre part, ça met le bateau face au vent dès que la balise s’éloigne d’une vingtaine de mètres du récepteur.
Remarquable.

CaptainRV

14 mai 2018
0

effectivement...j'ai plus qu'à attendre que Garmin sorte un truc similaire... :mdr: (ils ont une télécommande pour autopilote mais limité à 13m de portée, et pas automatique...faut réagir vite...)

14 mai 2018
0

Sachant que :
- je nage comme une pierre
- je navigue dans des eaux plutot fraiches
- que mon équipage habituel ne sait presque pas manoeuvrer
Je sais que mes chances de survie sont à peu près nulles en cas de chute à l'eau.
Donc, on s'attache dès qu'on est en mer et on essaie d'éviter de sortir du cockpit quand ça bouge un peu trop (les ris auto aident évidemment).

0

Tu connais Florence Arthaud, Ptitplouf ?
Allo ?

14 mai 2018
0

La situation supposée ne doit pas être.
Tombé à l'eau et bateau toujours en route les chances de retrouver le MOB sont quasi nulles (récente démo dramatique en course). une tête devient rapidement minuscule et invisible même par mer belle. Une petite chance serait apportée par la possibilité d'arrêter immédiatement le bateau à moins de 200m du MOB, bateau rejoint à la nage par le mob conscient et bon nageur, et à condition que l'accès en soit facile sans s'épuiser ou se blesser gravement, et avant d'être réfrigéré définitivement (10mn sans protection en eau froide).
L'électronique peut tomber en panne quand on en a besoin.
Il faut savoir ne pas compter sur elle.
Donc la solution la plus rationnelle est d'être ficelé assez court,
(noyade suspendue par dessus bord connue) et en cas de manoeuvre obligée sur l'avant de réveiller l'équipière sur qui on doit pouvoir compter en toutes circonstances et réciproquement.

14 mai 2018
1

Pour répondre à la question initiale et reformulée, personnellement, j'ai choisi la balise PLB.
Donc, quand je suis de quart seul de nuit, je suis attaché avec le gilet, avec un cyalume et la balise PLB dans les poches.

C'est tout petit, ça prend pas de place. La balise est enregistrée au nom de mon bateau, qui est équipé d'un émetteur AIS donc rapidement repérable.

Dans ton scenario ptiplouf, pour réveiller ta dulcinée, tu peux avoir sur toi une VHF flotante, et tu l'appelles à la VHF et tu peux même la guidé...
Si tu tombes à l'eau inconscient.... ben tant pis. :oups: comme moi avec la PLB qui n'a pas de déclenchement automatique...

14 mai 2018
0

Pour s'en tenir à la question initiale (...!), oui et ça semble évident, il faut sur le bateau un matériel adapté à la réception du signal émis par la balise.
Pour la balise AIS un récepteur AIS, que ce soit une VHF AIS ou un AIS autonome ou sur un réseau. L'affichage varie selon ce matériel, un traceur n'est donc pas indispensable mais offre bien sûr beaucoup plus de facilité de repérage. La balise émet un signal AIS spécifique de l'HLM visible à l'écran comme un wp sur tout bateau dans un rayon de 5 M (selon l'état de la mer...).
Une balise AIS-ASN (DSC signifie ASN et réciproquement !) envoie, outre un signal AIS, la position par message numérique comme un appel de détresse. Problème : cette fonction est actuellement désactivée sur les matériels vendus en France pour des problèmes d'homologation de fréquences. Avantage quand ce sera un jour autorisé : la sonnerie de la VHF en cas d'appel ASN est capable de réveiller tout l'équipage, même les dormeurs les plus profonds, alors que l'alarme AIS des traceurs est souvent bien faiblarde et donc potentiellement inopérante. Pendant un quart, le temps que le suivant se réveille, les 5 M peuvent être parcourus depuis longtemps et l'HLM est hors de portée.
J'ai une balise AIS que chaque homme de quart se passe, ainsi qu'une lampe flash individuelle. Pas d'expérience à l'usage...

14 mai 2018
0

Très bon système décrit par Dagget qui a posté en même temps que moi, la VHF ASN, mais elle n'était pas citée par l'auteur du post. Cependant, quid de la portée d'une VHF portable au ras de la mer ? Probablement la même qu'une balise AIS.

14 mai 2018
0

Merci Dagget et Shrubb.

Pendant un moment, j'ai cru avoir atterri sur un forum de magiciens. Les mecs décident que le problème ne doit jamais survenir, et abracadabra, le problème ne souvient jamais ! Comme si se prémunir d'un danger rendait son occurrence plus probable. Je vous garantis que je ne roule pas plus vite avec la ceinture de sécurité attachée.

Pour revenir à nos balises. Quelqu'un sait-il si la fonction DSC est activée sur les balises vendues en angleterre, en belgique ou en Hollande ?

Bonne journée à tous.

14 mai 2018
0

Une solution pas chère pourrait être un « bouton homme mort » a ré enclencher tout les x temps lorsque en quart. Typiquement le genre de truc qu’on coupe un jour ou qu’on oublie d’enclencher.

Tout les mecs qui s’attachent valserons à l’eau le jour où ils auront oublié de le faire, applicable à tout les moyens évoqués ci dessus malheureusement... j’ajoute qu’au moins attaché, la compagne aura plus facile pour tout ce qui est succession... faut juste ramener le cadavre pendu au franc bord. Essayez de remonter à bord pour rire un de ces jours au mouillage... déjà remonter un hlm pépère au port c’est pas facile alors dans le stress, remonter son mec de 90kg + équipement + x kg de flotte avec... faut une femme qui s’entretien...et entraînée. Les mecs pareils

Qui a un palan hlm à bord ??

Charles

14 mai 201816 juin 2020
0

Remonter à bord une personne, ça c'est encore une autre question....
Sur le balcon arrière j'ai un rescue sling, dont le cordage flottant peut-être passé au winch pour ramener la personne épuisée. Comme la jupe est équipée d'une échelle ça aide pour la remontée...
Mais si la personnes est inconsciente, c'est une autre histoire... J'ai déjà fait le test avec une voile d'avant fixée sur le rail de fargue, ou à bras le corps sur la jupe, c'est quasi impossible....

Pour ceux qui n'ont pas de jupe mais un tableau arrière... bon courage !!
:reflechi:

14 mai 2018
1

Dans l'accident en course récent cité, pendant seulement quelques secondes l'équipier hyperqualifié, super équipé, s'est détaché pour faciliter son déplacement et à cet instant précis le barreur hyperqualifié s'est fait surprendre et le malheureux a été instantanément éjecté. Malgré toutes mesures immédiatement prises, l'équipage déjà très entrainé par l'éjection d'un autre équipier peu de temps avant, mais heureusement récupéré, cet autre équipier n'a pas été retrouvé malgré la balise qu'il portait, le retour sur zône et de très longuesvrecherches. S'il était encore vivant comme il portait une combi étanche il a eu largement le temps de philosopher sur sa mort inéluctable.
Autrefois en Med par beau temps tout l'équipage du bateau est mort faute de pouvoir remonter à bord, ayant oublié de mettre une échelle avant d'aller se baigner.
On peut hisser quelqu'un à bord en se servant de la bôme comme mât de charge, procédure utilisée en plongée professionnelle.
Une échelle pliante sur la jupe arrière facilite aussi beaucoup la remonté d'un Mob conscient (testé lors de la récupération d'un quidam qui aurait dû éviter un bain forcé).
A noter que lors d'un stress une forte décharge d'Adrénaline vous donne 10mn max de surpuissance musculaire, pouvant vous faire faire des choses parfaitement incroyables (nombreux exemples).

0

ma femme est tombée du catway dans un port aux Féroé
je l'ai remontée directement à la force des bras et bien qu'elle ne fasse qu'un petit 50 kg, c'est très dur !
et en plus elle rigolait tellement qu'elle ne s'aidait pas !!!

bon s'il avait fallu il y avait l'échelle à la poupe mais je n'y ais même pas pensé !

15 mai 2018
1

Comment font tous les monos qui remontent leur annexe sir le pont avant ?

Avec une drisse.

CaptainRV

15 mai 2018
1

@pacha;

Tu réfléchis avant d'attacher ta ceinture en prenant le volant ?
non, c'est une habitude.

Faisant régulièrement la sécu sur un lac, (et devant donc donner l'exemple) j'enfile systématiquement le gilet avant de monter dans le zodiac, c'est une habitude.

Lorsque tu as l'habitude d'attacher ta longe, cela devient rapidement une habitude.

"ramener le cadavre pendu au franc bord"
Ce serait le résultat d'un cumul d'erreurs, des lignes de vies à l'extérieur des passavants ET une longe trop longue.

Pour sortir quelqu'un de l'eau, il y a la solution de la drisse, du palan de GV accrochée en bout de bôme, utilisation des winchs...
Et entrainement à la sécurité.

De plus une échelle est légalement obligatoire !

Et celles "souples" sont difficilement praticable si on est fatigué et alourdi par les vêtements mouillés, une échelle pliante à demeure sur le tableau arrière est indispensable !

14 mai 2018
0

Pour faire du cata de plage en manche (avec une combi neopréne 5/3 c-a-d chaude) je ne pense pas que dans une eau raisonnablement froide avec juste un équipement de croisière on puisse survivre bien longtemps.

Bref à moins d'être sur que l'équipage pourra vous récupérer dans un temps acceptable au regard de la température de l'eau, il ne faut pas tomber.

J'ajoute que la meilleure des solutions c'est de s'attacher, comme en voiture en fait (on a eu droit aux mêmes discours sur la liberté...)

Après chacun fait comme il veut et mesure les risques qu'il est près à prendre, préférer ne pas s'attacher est aussi respectable, mais je pense qu'il est illusoire de vouloir compenser avec des balises qui ne vous tiendrons guerre chaud dans une eau à 8/10 degrés.

14 mai 2018
0

thalasa avec Éric Tabarly sur la trois pas vue bcp de harnais !

14 mai 2018
3

même sur la fin...
Bon je :acheval: :acheval: :acheval:

15 mai 2018
0

il y a aussi la théorie du "moins on est expérimenté plus on est équipé ... et plus on est équipé moins on fait attention"

cette théorie était peut-être mis en pratique au temps de Tabarly et de ses équipiers ???

15 mai 2018
0

Perso, comme je navigue plutôt en solo, j'ai une balise PLB toujours fixée à mon harnais. Si j'étais dans to cas, je pense que je la combinerais avec une solution type bracelet SEATAG qui permet d'alerter immédiatement la personne restée dans le bateau (alarme sur le smartphone dès que la connexion bluetooth se coupe, soit à une dizaine de mètres du récepteur). Et si on est vraiment radin, on se contente d'un tracker bluetooth acheté $1.42 sur Aliexpress...
www.aliexpress.com[...]49.html

JM

15 mai 2018
0

Merci buenaOnda.

J'avais repéré ses systèmes pour smartphone. Les fils qui en traite sur heo ne sont pas très positifs. Pas mal de fausses alertes à déplorer apparemment. Et le système n'aide pas à retrouver le mob.

Bonne journée

15 mai 2018
0

Et la portée du bluetooth limite l'usage à des voiliers de taille moyenne.
Sur un 20 m, il risque d'y avoir des pertes de signal fréquentes.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (123)

Bol d'Or 2016

mars 2021