Pseudo-barber et solent

Bonjour,

Je suis toujours dans ma réflexion d'un solide solent (ou foc) sur enrouleur à la place de mon génois à 130%, c'est à dire d'utiliser une voile à 98/100% avec fort grammage, capable d'étaler de 15 à 25 knts, voire plus en l'enroulant un peu.

Mon souci réside dans le point de tire de cette voile.

Sur le croquis joint, en rouge le génois et son écoute et en vert le solent et son écoute, en noir épais le rail d'écoute du gégène.

Selon moi (mais je peux me tromper), le rail d'écoute sera suffisant pour le solent entièrement déroulé. Le point de titre se situera au premire quart du rail.

Par contre, ce qui est certain, c'est qu'en enroulant le solent de 2-3 tours se posera le problème de la chute et de la bordure.

Je risque fort d'avoir une bordure hyper-tendue et une chute molle et faseyante, ce qui ne me semble pas indiqué à ce régime de vent (30 knts et +). En plus, la voile ne durera pas.

Comme dessiné sur le croquis, je m'interroge sur la possibilité de poser une poulie sur l'écoute du solent avec un bout passant par une autre poulie [i][b]fixée à +/- 50 cm devant le rail et dans sa continuité[/b][/i] et revenant au cockpit (trait bleu).

Avec ce système, je peux enrouler le solent de quelques tours et je tire ensuite sur ce bout et de fait, je raidis l'écoute et je tends la bordure, plus ou moins, comme je le souhaite.

Bonne idée ou usine à bouts peu pratique ???

P.S. je parle de pseudo barber car il n'est pas tant question d'ouvrir cette voile que de raidir l'écoute.

L'équipage
03 oct. 2010
03 oct. 2010
0

ça me semble
compliqué, pourquoi ne pas grééer l'écoute additionnelle sur le point d'écoute, ça ne fera plus qu'une poulie, point fragile du montage, au lieu de 2.
je pense que la poulie devrait rester en AR du point d'écoute pour ne pas subir la tension de l'écoute principale et augmenter les efforts de manoeuvre
sinon, ajouter un rail devant l'autre...
JL.C

03 oct. 2010
0

j'aime assez bien l'idée
je ne trouve pas cela trop compliqué tu passes par des bouts de petits diametres sur des taquets a machoires simples, on trouve ca sur les figaros et autres bateaux de courses, et ca marche tres bien et assez sympa.
L'autre solutuin est d'ajouter un rail voir 2 poulies sur le pont si tu es sur de la position.
Si je peux me permettre je ferais un solent plat pont dans le meseure du possible avec l'enrouleur , pour gagner un peu de surface

LM

03 oct. 2010
0

solent plat pont...
Le solent plat pont, j'y ai pensé, mais se posera le problème du point de tire avant que le solent ne soit enroulé.

De plus, et cela devra être validé par le voilier, perdre 30% sur la voile d'avant nécessite peut-être de remonter le point d'écoute (ce qui m'arrangerait, pour sa postion par rapport au rail existant)

03 oct. 201016 juin 2020
0

Ma voile d'avant
est un foc auto-vireur dont l'écoute est reprise sur un chariot d'écoute avec poulie en avant du mât. Le point de tire est donc nettement en avant de mon rail de génois.
Ta solution pourrait être de passer l'écoute de foc dans une poulie sur le rail de fargue, à peu près à hauteur du mât pour équilibrer les tractions sur la chute et sur la bordure. Pour la situer, tu traces une droite du milieu de l'étai au point d'écoute, et tu prolonges jusqu'au rail de fargue. Ta poulie devrait être là. A condition que ça n'écarte pas trop le point de tire à l'extérieur pour border au près.
Ce n'est qu'une suggestion qui dépend beaucoup de la configuration du bateau.

03 oct. 2010
0

Rail de fargue
Il me semble (je n'ai pas mesuré) que de poser la poulie sur le rail d'écoute ouvrira trop la voile.
Mon idée serait de positionner cette poulie dans la continuité (+ 50cm) du rail d'écoute,

0

il me semble
que la bonne solution serait deux rails d'écoute, non seulement en avant des actuels, mais probablement aussi plus à l'intérieur.

Il faudrait vérifier sur ton plan de pont, mais si tes rails d'écoute actuels sont près du livet, tu ne pourras pas border le solent efficacement au près (à l'intérieur des haubans).

05 oct. 2010
0

et puis reste un probleme

lorsque tu reduit c'est qu'il fait mauvais donc moins on fait l'accrobate devant mieux c'est .

la solution d'un deuxieme rail d'écoute ou d'avancer celui existant me parait pas mal

05 oct. 2010
0

Pour Calypso,
Pourquoi aller faire le singe à l'avant quand il fait mauvais ?

Une fois le solent déroulé, il est toujours possible d'aller [b]de suite[/b] frapper une poulie ouvrante sur chaque écoute, sur le principe décrit dans le croquis.
Tant que le solent n'est pas enroulé, cette poulie reste hors tension et elle ne servira que lors de l'enroulement, sans devoir aller à l'avant..

Avancer le rail de génois n'est pas possible du fait des haubans, reste la possibilité de rajouter deux rails supplémentaires, "mébon..." comme déjà écrit.

05 oct. 2010
0

Pas près du livet
J'avais évoqué le rail de fargue car c'est bien souvent à cet endroit que l'on frappe la poulie pour un barber.

Mais le rail d'écoute est très proche du roof.
J'ai pensé à deux rails supplémentaires, mébon...

05 oct. 2010
0

grain de sel
je suis desolé mais le recouvrement au lp sur le croquis fait que cette voile n'est pas un vraiment un solent mais une trinquette !
le solent est une voile destiné surtout à faire du près avec un range compris entre 18 et 25 noeud réel (max selon l'unité). c'est une voile avec une bordure ras de pont et un lp beaucoup plus bas pour un recouvrement de 95% environ ,et très etroite en tete! cette voile est souvent lattée de ce fait et adaptée pour regater (peu de rendement au portant!)
vu que sur un sun odyssey (dessin!) equipé d'un lazy bag la croisière soit dominante il vaut mieux faire une trinquette arrisable avec un lp assez haut pour pouvoir utiliser les rails existant .
sinon il faudra rajouter des petits rails supplémentaires avec le prix et le boulot que cela entraine !
et surtout pourquoi vouloir enrouler une voile qui est normalement utiliser sur étais larguable ? surtout si celle ci possède un ris ?

05 oct. 2010
0

Bien résumé
Bin voilà, le sujet est assez bien résumé et le problème posé.

Le pourquoi du comment, sans entrer dans de longues explications est qu'il me semble préférable d'aller à l'avant par petit temps (donc un code 0 sur emmagasineur) et de rester à l'abri quand ça bouge.

Donc une voile ([i]foc ou solent, cela dépend effectivement de la hauteur du point de tire[/i]) bien taillée et à recouvrement plus faible que le génois à 130%, me permettra d'étaler le mauvais temps sans enrouler dans un 1er temps, puis en enroulant dans un 2ème.

Franchement, j'aimerai bien savoir combien sont ceux qui ont déjà arrisé une trinquette dans la brafougne.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (30)

Nos belles soirées !

novembre 2021