Prothèse de hanche

Bonjour tout le monde!
Nous envisageons, mon époux et moi, de partir vivre sur un catamaran d'ici juin 2015.
Petit couac de dernière minute, je vais très probablement devoir me faire opérer et porter une prothèse de hanche.
J'aimerai pouvoir lire des témoignages de navigateurs portant ce type de prothèse et à quoi je vais devoir m'attendre.
Merci

L'équipage
11 nov. 2014
11 nov. 2014
0

j'ai eu un cata et mon épouse à subit ce genre d'intervention , les déplacement latéraux du pont sont extrèmement désagréables .
si l'opération est bien réalisée et la réeducation bien suivie
ce qui est le cas ,elle ne s'en souvent même plus
alain

11 nov. 2014
0

Merci pour votre réponse encourageante !!!

11 nov. 2014
0

Merci Gégé d'avoir pris la peine de me répondre, c'est chouette, me voilà un peu rassurée concernant ma future vie de navigatrice à plein temps.
Effectivement, je vais vraiment prendre la peine de discuter avec le chirurgien qui va m'opérer.
La récupération après l'opération dure combien de temps, avant de pouvoir lâcher les béquilles ?

11 nov. 201411 nov. 2014
0

Bonjour,

Les techniques ont bien évolué, j'ai interrogé "mon" chirurgien à ce propos il y a qq semaines pour une intervention qui ne manquera pas d'être nécessaire d'ici ...? Ma préoccupation était de savoir s'il y avait moins de risques de luxation qu'il y a une 20aine d'années, je me vois mal en mer avec ce genre d'incident!!

Grosso modo il y a 3 possibilités d'interventions: par la fesse, le coté, par devant en chirurgie dite mini invasive et c'est cette dernière méthode qui présente le moins d'inconvénient car l'on ne touche pas aux muscles, tendons etc...tout ce qui maintient la rotule et empèche la luxation.

Ma tendre a eu cette opération (par le coté) il y a 5 ans et cela va bien, juste qu'elle n'ose plus courir! Mais c'est plus spychologique qu'autre chose, faudrait que je lui lache un chien féroce aux fesses pour voir!

En résumé, ne pas se précipiter dans n'importe quelle clinique ou hosto et se renseigner sur la technique utilisée et en précisant ces besoins. Il vaut mieux être loin de chez soi mais en de bonnes mains, essayer de voir si possible un professeur dans un grand hopital, même si ce n'est lui qui opérera il mettra le chir qui va bien en fonction de l'intervention envisagée.

Faire une petite recherche sur google sur technique prothèse hanche et vous aurez de la lecture!!
Par ex:
fr.wikipedia.org[...]_hanche

Bon courage!

Gégé

15 nov. 2014
0

NB , en médecine, on ne dit plus " à subi " , on exprime sa satisfaction en disant " a bénéficié " , une autre manière de voir et d' exprimer les choses, comme cela se passe tres souvent, mais l'être humain n'est pas une mécanique, il peut y avoir des ratés ou des complications ...
Les prothèses sont TRES au point.

11 nov. 2014
0

j'ai subi l' opèration des 2 hanches et pas de problèmes dans la vie courante ou en mer ( navigation à Dunkerque pèche promenade )
bon courage

11 nov. 2014
0

Merci, vraiment pour votre témoignage et vos paroles encourageantes.

11 nov. 2014
0

j'ai une prothese depuis 18 mois ( j'ai 51 ans) , operé à Hyères st marguerite DR Dekewer . Du bon boulot , je marche beaucoup depuis ( dont GR20 en Corse !!! ) cet eté . L'important est de rester actif en restant mesuré . Je monte mes chevaux mais pas de galop . Je marche mais ne court pas .Moto par necessité mais pas de ski ......bref je peux me gameler sur ma terrasse un jour de pluie aussi bien ......En tout cas le jour ou la 2eme s'impose , je n'hesiterai pas longtemps

11 nov. 2014
0

Super !!! Étant une personne plutôt du genre bougillon, cheval, marche etc....en vous lisant je me sens réellement moins anxieuse concernant mon futur

11 nov. 2014
0

Bonsoir,
Opéré en 2007 de la hanche gauche en technique mini invasive, je n'ai plus aucun problème de déplacement à terre, en mer, dans le mat...et un demi tour du monde au compteur dont deux saisons en Patagonie.
La technique utilisée à son importance: le chirurgien qui m'a opèré est un spécialiste de ce type d'intervention.
Plus d'info en mp si souhaite.
Bonne chance

11 nov. 2014
0

Bonsoir et merci !! Domiciliée en Suisse, je vais donc solliciter un chirurgien de ma région. J'ai bien pris note, via les autres témoignages, que la méthode utilisée a une importance primordiale.
Dans tous les cas, je laisserai sur ce forum, la suite de mon aventure de " hanche en mer"

11 nov. 2014
0

Bonjour Navy Boum

Hanche droite à 44 ans je te passe tout les biens fait enfin pour moi (plus de douleur refaire ses lacets se mettre à croupi
ect) pour la navigation c'est top, régate et croisière pendant 4 semaines l'été bref que du bonheur.
Seul restriction le chirurgien ma demander de ne plus faire de ski et patin à glace pour le risque de chute.

Le Moko

11 mar. 2016
0

Bonjour,
avez-vous des conseils sur la technique operatoire et le chirurgien? J ai 46 ans et vais devoir me faire poser PTH gauche. Plus de footing mais j'espère de la petite montagne...Merci d'avance pour votre réponse.
Marthe

11 mar. 2016
0

Hello Marthe,
Ce n est pas vraiment un forum médical ici, mais je peux t assurer en tant que chirurgien orthopédiste et poseur de PTH entres autres, que quelque soit l endroit ou tu habites tu trouveras quelqu un de compétent que se soit en clinique où a l hôpital. Renseigne toi auprès de tes amis, de ton médecin traitant, prends en considération les avis des personnes de ta classe d âge et ayant les mêmes facteurs de risque que toi. Une PTH chez une très vieille dame avec des problèmes cardiaques sous anticoagulant n aura pas les mêmes suites qu une personne de 46 ans en bonne santé. Compte tenu de ton âge et de ton état de sante que je présume bon ainsi que de ton environnement familial et sociale que je présume favorable on pourra peut être même te proposer de t opérer en hospitalisation sur 3 jours voire en ambulatoire.
Si tu veux plus de renseignements lit mon post sur ce même fil du 12 novembre 2014 relatif aux facteurs de risque et aux voies d abord.
Cdt

11 nov. 2014
0

C est un comble, je suis cette semaine en congrès d orthopédie , c est mon job, je branche la tablette pour me détendre et lire les posts sur hisse et ho, parce que des coms et autres symposiums pendant toute une journée ça finit par lasser, et la je tombe sur quoi, la prothèse de hanche.
Mort de rire. Je pensais être à l abri du boulot. Je vais vous laisser à vos discussions et aller boire une bière une ville finalement.
Je vais juste vous dire que la PTH ça marche très très bien.
A plus. :pouce: :-D

11 nov. 2014
0

Oups Ftiti :tesur:, heureux hasard pour moi et paroles encourageantes je lis.
Alors santé et bonne soirée.

11 nov. 2014
0

Bonsoir le Moko, et merci encore. Que des paroles encourageantes et prometteuses.
C'est chouette!!!

11 nov. 2014
0

pour la hanche, je ne sais pas, mais pour le genou, c'est tres concluant

NB c'est la rencontre de "Aliguen" qui m'a décidé.... sa femme en ayant une (de prothèse du genou) cela ne l’empêche ni de faire du velo ni du bateau :bravo:

12 nov. 2014
0

Pavé dans la marre il en faut bien un ,hélas j'en ai deux hors sujet fort heureusement puisqu’il s"agit des lombaires il y a deux ans et cet été d'un genoux Je n'en rajoute pas mais c'est dur a vivre soyez très prudente chère amie ce n'est pas ici qu'il faut chercher des renseignements mais près des pros
C'est bête hein j'ai tout foutu en l'air mais hélas c'est vrai
Allez bon vent
Roland

12 nov. 2014
0

Bonjour Roland !! Pas de soucis, vous n'avez rien foutu en l'air ! Consciente je le suis et le reste...Chaque cas est unique .
Cependant, il est toujours intéressant de pouvoir échanger nos expériences diverses.
Merci pour votre réponse et bises aux alizées de votre coin.
Véronique

12 nov. 2014
0

C'est pas et ne sera jamais du 100%. Un ami a attendu le dernier moment, voire meme apres. Il marchait comme un bidibule, son docteur lui ayant preconise d'attendre le plus possible. Mon ami a 46 ans. Je l'ai emmene en croisiere, et il ne pouvait plus rien faire, au point de me dire : je ne reviendrai plus jamais sur ton bateau. Je lui ai trouve un specialiste de pose de prothese, qui ne fait que ca. Premiere visite, et premiere phrase: Monsieur , qu'attendez vous?
Resultat : Premiere prothese, 3 jours a l'hosto, chirugie micro intrusive, petite cicatrice, retour a la maison 4 jours plus tard. 45 jours apres, rebelote, de l'autre cote.

Reeducation, et maintenant, il revient faire du bateau avec plaisir. Il a commence a revoler en parapente....

Ca peut aussi bien se passer, mais prendre un chirurgien qui connait bien.

Bon courage.

A+

12 nov. 2014
0

Bonjour Hobi

Visiblement même style que le tien
Mon médecin et le spécialiste avaient la même vision

pourquoi attendre après vous allez user le reste aussi.
Il regarde la radio et me dis RDV dans 3 semaines
et moi pas dans 5 ans je vois encore sa tête :lavache: :lavache: :lavache:

Le Moko

12 nov. 2014
0

Désormais il n'y a plus guère de chirurgien généraliste Ils sont tellement spécialisés qu'ils en oublient presque leurs années d'études générales Il n'est pas facile de dénicher les meilleurs

12 nov. 2014
0

perso 2 genoux (65 ans) je m'étais adressé au chirurgien de l'équipe de France de ski. Il a été de bon conseil

12 nov. 2014
1

bonjour, en tant que kiné, je vous confirme que pour ce qui concerne les prothèses de hanche, le taux de satisfaction est très élevé.
Pour compléter la réponse de Moby, quant aux risques de luxation, ils sont quasi-inexistants avec les prothèses modulables qui se font depuis une quinzaine d'années, elles sont beaucoup plus emboitées que les anciens modèles.
Quand les axes sont très bons (quelques degrés de rotation quand on enfonce la prothèse peuvent se voir) et que le patient n'a pas trop attendu (moins de fonte musculaire et d'enraidissement articulaire), une fois sur deux il n'y a même pas besoin de rééducation, notamment avec les techniques mini-invasives.
Ceci dit, 45 jours entre les deux... c'est faisable mais pas sans risque, on conseille dans les cas "urgents" d'attendre 3 mois entre les deux, afin d'avoir le temps minimum nécessaire de consolidation osseuse et de réappropriation musculaire.
Et pour la voile, il n'y a pas de souci!

12 nov. 201412 nov. 2014
6

Hello,
Bon, la Guiness d hier soir était sympa, je me remets au boulot et j ai pense à vous.
Donc tout à l'heure j ai assisté au symposium de la SFHG ( société française de la hanche et du genou) dans le cadre du congrès de la SoFCOT ( c est notre grand messe annuelle en chir ortho)

Le sujet était les facteurs de risques reconnus de luxation de PTH.
.

C est une étude qui a porte sur plusieurs centaines de dossiers colliges dans plusieurs centres publics ou prives sur le territoire national, qui on été épluchés par des chirurgiens dont la plupart participent à l enseignement des générations plus jeunes, enseignement dont tout chirurgien orthopédiste qui fait du membre inférieur a bénéficié au cours de longues années d apprentissage et dont certains après avoir reçu cet enseignement le transmettent aux plus jeunes soit sous forme de participation active à des études exposées en congrès soit sous forme de compagnonnage auprès des internes, soit les deux.
.
Le taux de luxation global est de 2%, les récidives sont de 45%, et la plupart surviennent dans les 3 premiers mois post opératoires.
.

Facteurs dépendants du patient reconnus favorables à la luxation.
.

ASA ( score sur l état de santé du patient, plus on est malade, plus le risque de luxation est élevé)
Sédentarite
Addictions ( alcoolisme)
Homme avec Âge > 75 ans.
Arthrose lombaire qui entraîne des modifications d orientation du bassin.
Insuffisance musculaire et ou neurologique.
Infection type osteoarthrite dans les antécédents.
Osteonecrose,Polyarthrite rhumatoïde, fracture du col du fémur
Hypermobilite : Somme de flexion et adduction et rotation interne > 115 degres, pondérée avec mobilité du rachis
.
Facteurs techniques reconnus favorisant la luxation
.
Cupule du cotyle ( c est la partie prothétique côté bassin) posée trop verticalement.
Absence de suture de la capsule articulaire ( on remarquera que quelque soit la voie d abord, un moment ou un autre il faut l ouvrir cette capsule, et donc il est de bon ton ( et j aime bien l ordre) de la fermer une fois la prothèse posée)
Usure, (c est une évidence, et la on n y peut rien.)

.

Facteurs au contraire favorisant la stabilité, lies au matériel
.
Diamètre de la tête prothétique de 36 mm
Col de la tige fin, (afin d éviter des contacts prématurés entre le col et la cupule entraînant un effet came.)
Offset respecte,( en gros c est le respect des bras de leviers anatomiques, c est la qu intervient la planimétrie pour respecter le centre de rotation de la hanche, les longueurs et orientations du col de la tige fémorale, positionnement de la cupule et de la tête pour faire coïncider les centres de rotations).
Insert au moins hémisphérique ( c est la partie côté bassin qui vient s articuler avec la tête fémorale prothétique), solidarisé à la cupule par cône morse ou enclequitage. Des versions cimentées existent.

Inclinaison de la cupule de 35 a 55 degrés.
Ante version de la cupule de 15 a 30 degrés( il faut savoir que le plan du cotyle est orienté vers le bas et regarde vers l avant quand on est en position debout, qui est la position de référence anatomique)
Version combine de la cupule 40 a 60 degrés.

Cupule double mobilite mais il existe des restrictions liées à l âge.
.
Facteurs sans influence sur la stabilité.
.
BMI, body mass index ( poids en kg/taille en m2)
Type et taille voie d abord non significatif ( dans cette série statistique, il y avait des voies d abord chirurgicales postérieures, antérieures, classiques et dites mini invasives dans les deux cas), une tendance favorable semble pouvoir se dégager en faveur des MIS ( mini invasif surgery), mais le seuil statistique reste supérieur à 5%, donc non significatif ( ça veut dire que l on considère la part liée au hasard non négligeable dans ce résultat).

.
Les données sont celles du symposium, entre parenthèse j ai mis des commentaires pour facilité la compréhension. Je ne vous incite ni à vous faire opérer ni à ne pas vous faire opérer. C est un élément d information et il aurait été dommage de ne pas vous en faire profiter alors que c était un des grands thèmes de notre congrès cette année, alors que vous vous posiez la question hier soir.
.
Pour plus de détails et d explications, pondérées par l expérience de votre chirurgien, le mieux c est de s adresser à lui.
Il y en a sans doute un qui a les compétences requises pas loin de chez vous, compte tenu de la qualité de l enseignement.
Cordialement.

13 nov. 2014
0

Merci :pouce:

13 nov. 2014
0

Les prothèses de hanches sont posées depuis très longtemps (vers 1950) et les totales depuis plus de 30ans.
On a donc des statistiques énormes avec des taux de satisfaction impressionnants. Il n'empèche qu'il faut rester lucide. Cela est fait pour permettre à des gens de retrouver une vie normale et pas pour délirer à fond la caisse.
(Certains chirurgiens ont hélàs tendance à faire un peu croire au Père Noèl à des gens qui ont envie d'entendre ce discours, ). Il faut savoir aussi qu'on ne peut pas garantir qu'il n'y aura jamais de problèmes (statistiquement très faible) mème si l'intervention et la prothèse on été parfaites
(et par définition une intervention chirurgicale est toujours réussie) car la nature biologique de notre corps ne fait que tolérer ce qui reste un corps étranger. Et le corps évolue et l'os est une structure vivante qui se remodèle lentement et le vieillissement ne fait pas aller dans le bon sens. Tout cela explique les nécessités peu prévisibles, en dehors des rares complications précoces, de parfois réintervenir longtemps après à la demande du patient qui ne tolère plus.

15 nov. 2014
0

1) mon épouse , prothèse de hanche pour arthrose (rhumatisme ) évolutive, ski trois mois apres, accord du chir, elle est sportive donc musclée.
2 ) expérience de suivi radio de patients , immense proportion de satisfaction, avec toujours quelques échecs ,subjectifs ou objectifs, faudrait voir.
3) sur cata , elle se déplace encore plus normalement qu'ailleurs !
NB Est ce cela l'argument pour acheter un cata ?
Belles nav , quand c'est fait , on l'oublie , c'est un bon signe.

15 nov. 2014
0

"quand c'est fait , on l'oublie"
Je ne suis pas d'accord. Sans que cela soit obsessionnel j' y pense.
"Penser à l' accident c'est l' éviter"

15 nov. 2014
0

Une prothèse est très solide (les ruptures des matériaux sont assez rares et souvent partielles). Les problèmes liés à une pose médiocre sont peut fréquents. La structure la moins solide est plutôt l'os porteur qui va hélas un peu s'affaiblir et se remodeler avec le temps. Les problèmes éventuels à long termes sont liés parfois à la desadaptation os remodelé-prothèse mais surtout à la zône biologique de séparation os-prothèse devenue sensible qui peut engendrer des douleurs que le patient n'arrive plus assez rarement à tolérer, les deux cas conduisant à la pose d'une nouvelle prothèse. Perso avec une prothèse de hanche j'hésiterais à faire du parachutisme (mais dans un saut réussi on touche en douceur!!!)

16 nov. 2014
0

s'assurer que la prothèse est bien en 316L le reste ne vaut rien ça rouille en mer

JF

11 mar. 2016
0

bjr,
une ptit qwestion ?
es-ce qu'on peut mettre un graisseur comme sur les presse étoupe en cas de grippage ou de couinement à l'usage ???
alain :doc:

11 mar. 2016
0

oui tu peux injecter du cartilage .....

11 mar. 2016
0

Ma femme a était opéré il y a 3 ans d une prothése de hanche , elle vie normalement , traverse les oceans , et on batifolle comme avant :cheri:

11 mar. 2016
2

Salut,
La seule précaution mais elle est énorme est d'éviter absolument toute infection (coupure, plaie corallienne, tessons de bouteille etc) partout et plus particulièrement au pied opéré: précautions +++, désinfecter si blessure, voir avec le médecin avant de partir pour avoir un traitement à prendre si blessure car si l'infection se colle dans la zone autour de la prothèse c'est très embêtant! Bonne nav.

11 mar. 2016
0

Je plussoie +++

11 mar. 2016
0

Bonjour, je suis porteur d'une prothèse totale de cheville...aucun pb sur le bateau. Si l'intervention et la rééduc se sont bien déroulées...no soucis.

11 mar. 2016
0

la gauche, 12 ans sans soucis, parfois ça couine, mais le bruit ne gêne pas les mouettes. Opéré à Monaco, j'étais debout le lendemain matin. :pouce:

11 mar. 2016
0

Bonjoir,
La droite en 2000 ras
La gauche en 2012 sans soucis
Navigue, courre sur les cailloux apres les huitres ,les moules,exagere parfois et ai droit a un rappel a l'ordre le soir;mais quel confort apres les souffrances
P S. ai ete dans opere un hopital public local les deux fois par le mene chirurgien, vive la proximite

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (94)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021