Protection anticorrosion durable acier

La quille de mon Bepox est composée un d'un voile en acier mécano soudé, noyé dans un carénage profilé en époxy moussant avec une stratification externe.
L'acier affleurant en partie supérieure a rouillé avec une rouille type millefeuille, gonflant beaucoup, mais après mise à nu les dommages sont plus spectaculaires que profonds.
Quels traitements mécaniques et chimiques me conseillez-vous avant de la noyer à nouveau dans l'époxy moussant ?

L'équipage
24 avr. 2021
24 avr. 2021
0

Décaper à la meuleuse pour arriver à l'acier nu sans aucune trace de l'ancienne rouille.
Et dans la même journée (avant que l'humidité ambiante ne s'invite), envoyer une première couche de primaire anti-rouille bi-composant à l'epoxy.

Le mieux étant de questionner directement le fournisseur pour savoir exactement quel produit utiliser, qui soit compatible avec ce que tu veux rajouter par-dessus. Mais globalement les primaires expoxy sont recouvrables par à peu près tout.

J'ai beaucoup utilisé les produits Hempel (qui ont entre autre décroché le contrat avec la marine nationale à Brest), mais j'imagine qu'International est très bien aussi, ou d'autres.


24 avr. 2021
0

c'est interdit mais on en trouve dans le commerce chez les pro: le minium de plomb ,


SailCamille:Si tu as une adresse je suis preneur !On n'en trouve plus beaucoup en France... Ceux qui avaient du stock l'écoulent petit à petit...Il me semble qu'on peut encore en trouver à l'étranger ? Portugal ?·le 25 avr. 11:03
Calypso2:sur la toile "minimum de plomb" tu trouve tout de suite ·le 25 avr. 12:19
24 avr. 2021
0

Holà
Ferose...
C'est beton après et on surcouche avec n'importe quels produits bi composants,epoxy ou polyuréthane...


24 avr. 2021
-1

Ferose ! et surtout ne pas grater comme un malade, enlever ce qui part avec la main le principe du ferose c'est justement de garder la matière, ça a la densité de l'eau donc ça vas de partout...


25 avr. 2021
0

La Ferose oui, mais seulement sur une rouille superficielle, pas quand ça a commencé à se décoller en mille-feuilles.
Par contre oui ça peut être un bon produit à utiliser comme sous-couche avant même le primaire epoxy, pour assurer le coup.

Pour revenir sur mon intervention précédente, je conseillais de décaper à la meuleuse, mais un sablage fera tout aussi bien et sûrement plus rapidement.


25 avr. 2021
0

Bonjour Frédéric , un des intervenants de H&H a refait la protection antico de sa quille de Dehler 41 , composée de la même façon sans mousse epoxy .
1/ Il a décapé , métal a nu puis parfaitement sécher le voile de quille en acier .
2/ Traitement Ferose de l'acier
3 / stratification avec alternance de mat et roving de la coque au bulbe inclus , pas de mousse car elle a pour effet d'absorber l'eau de mer et de la conserver , ce qui alimente la corrosion . Dans ton cas , je suppose que cette mousse , sert à shaper le profil , donc il faudra trouver autre chose pour shaper , mais dans la masse ..... La stratification a été faite avec une résine vynylester qui possède des radicaux epoxy qui renforcent la résistance à l'hydrolyse .
L'objet de la stratification est d'isoler du contact avec l'eau de mer qui fait fonctionner la pile corrosive , en la supprimant ou la réduisant à la portion congrue , la corrosion sera + ou - stoppée .
4/ Finition au VC Tar et antifouling .
Point clés , descendre la stratification jusque sur le bulbe ( minimum la moitié ) pour bien étanchéifier et isoler le voile de quille .
Le résultat est vraiment pas mal et devrait durer au minimum 5 années , voire plus .


25 avr. 2021
0

Si toute ta pièce est démontée, j'enverrai ça à une boîte de galvanisation + peinture bi industrielle ( j'ai une réf de produit qui marche bien , si ça t'intéresse)


25 avr. 202125 avr. 2021
0

Merci pour vos réponses. Quelques éléments complémentaires :
- c'est une quille relevable sabre, il n'y a pas de problème de semelle ou de liaison avec la coque
- la quille coulisse dans le puits. Sur la partie supérieure du voile, il y a 3 goujons en inox de 12 mm qui servent à fixer une plaque de butée qui empêche la quille de descendre. Le voile travaille essentiellement en flexion et les efforts sont repris par des varangues à l'extérieur du puits qui vont jusqu'au haut du voile.
- la quille est déposée du bateau mais le voile n'est pas démonté ni démontable : le bulbe en plomb a été coulé autour du bas de la pièce, ainsi que le carénage du voile (époxy moussant). Cela exclut la possibilité de galvaniser, sinon ça aurait été mon premier choix.
- Il n'y a de la rouille que sur la partie supérieure du voile, 5 à 6 cm sous le haut du voile on retrouve la tôle noire.
- C'est plus de la rouille que le la corrosion, la plaque supérieure du voile affleurait, l'acier a été exposé et c'était à peu près au niveau de la flottaison.
- La rouille feuilletée est très spectaculaire mais finalement la perte de matière est très limitée. Elle s'enlève bien en piquant.
- Le meulage ne va pas être possible compte tenu de la géométrie (éléments en creux, cordons de soudure, goujons sur la plaque supérieure). Je vais explorer la possibilité de sabler, si le chantier où est le bateau est équipé.

Je retiens Ferose pour neutraliser la rouille, et primaire époxy pour acier. Après restauration et protection je reconstituerai le carénage en verre époxy. Les seuls éléments métalliques qui dépasseront seront les 3 goujons en inox.


25 avr. 202125 avr. 2021
0

Peut être le meilleur outil pour ton cas serait celui-la :
m.youtube.com[...]/watch


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (198)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021