PROPULSION HYDRAULIQUE - QUELQU'UN CONNAIT?

Dans ce monde de consommation, on va au plus simple et donc au plus cher! Les moteurs de voiliers de grand voyage, c'est forcément du thermique. Pourtant l'hydraulique est possible et offre l'avantage de pouvoir coupler le propulseur, le guindeau, la direction, les enrouleurs, autant d'appareils gourmands lorsqu'ils sont électriques. Y-a-t-il parmi vous un "géotrouve tout" qui a mis au point une propulsion hydraulique et qui pourrait nous faire part de son expérience en la matière? Merci d'avance

L'équipage
09 déc. 2011
09 déc. 2011
0

il faut un moteur thermique pour faire fonctionner une pompe hydraulique.donc le mettre en marche a chaque manœuvre. le remplacer par un moteur électrique est impensable sur un bateau.en plus si ton moteur ou ta pompe hydraulique tombe en panne tu es comme un con avec un tas de matosse hydraulique inopérant.quand a faire passer tout un tas de de durites dans les fonds de coque pas si pratique et je te laisse imaginer le résultat en cas de fuite.le moteur thermique avec ligne d'arbre ou embase est donc bien plus simple et bien plus économique que de tout passer en hydraulique. sinon pour pas cher et simple il reste les rames.

09 déc. 2011
0

Un copain à moi a un one-toner des années 70 équipé d'une transmission hydraulique sur un Volvo MDII, cela permet de mettre le moteur au centre du bateau. Je ne sais pas quel en est le rendement, mais ça fonctionne depuis 35 ans sans autre problème que ceux de ce moteur.

09 déc. 2011
0

J'ai eu dans les années 80 un Etac 43 avec un volvo couplé à une pompe hydraulique.
Pas de problèmes particuliers, juste une perte de puissance de l'ordre de 20%, par contre, énorme avantage pour le positionnement du moteur qui peut être mis n'importe ou sans avoir besoin d'aligner l'arbre.
Effectivement idéal pour placer le moteur au centre du bateau.
Avec cette pompe il aurait été possible d'alimenter un guindeau, mais je ne me suis jamais penché sur le problème.
Cordialement

09 déc. 2011
0

j'ai connu un bateau équipé comme celui qu'indique matelot 19001, finalement, après quelques années et beaucoup de déboires il a tout changé pour revenir à un classique arbre en ligne. Il était sans cesse emmerdé ça ne marchait pas bien et il était toujours chez le mécano qui depuis doit rouler en Rolls je pense.
je ne sais pas ce qui ne marchait pas bien, je crois me souvenir que le rendement était déplorable et que ça chauffait, mais c'était peut-être un mauvais montage ! Son bateau était un Fasnet 30 et quelques (je crois !)
E>n théorie c'étéit parfait mais...

09 déc. 2011
0

Je crois que ce n'est qu'une question d'argent :

viewer.zmags.com[...]47f01e6

09 déc. 201109 déc. 2011
0

Bonjour,

La transmission hydraulique est présente sur certains bateaux de location en Fluvial. En dehors des avantages cités plus haut, le prix est assez élevé, le rendement moindre. Il y a des propulseurs amovibles (Schotel)sur des barges. Je préfère de beaucoup la ligne d'arbre classique qui est d'ailleurs toujours utilisée pour la majorité des constructeurs.

09 déc. 2011
0

pas très intéressant pour un bateau de plaisance,
plus adapté pour les pros avec des fortes puissances (pertes) et plusieurs propulseurs, treuils, bras, etc ... sur la même pompe.

serait peut-être déjà plus valable sur un cata que monocoque ??

09 déc. 2011
0

La transmission hydraulique permet des realisations formidables dans de nombreux domaines. En navigation elle est très utilisée sur les bateaux de servitude.
Pour avoir, en fluvial, utiliser les deux modes de propulsion on ne peut que malheureusement constater la nette baisse de rendement avec l'hydraulique.
Toute complication a un cout, à l'achat, à l'utilisation, à l'entretien.

09 déc. 201116 juin 2020
0

D'autres infos ici : (c'est vieux, mais ça peut servir)

www.hisse-et-oh.com[...]aulique

Voir du côté de chez Vetus et ZF-Hurth

09 déc. 2011
0

ben oui ! la transmission électrique est aussi pratique mais avec un bien meilleur rendement. Je ne parle pas du prix évidemment.

09 déc. 2011
0

j'ai une expérience un peu ancienne mais sans problème, sur un catfisher 28 convoyé de Marseille à alexandrie en 19XX (censuré).

pas bête sur un cata avec un moteur dans la nacelle facile à entretenir, c'était un om 636 mercedes, et ça propulsait le bateau à 8 noeuds.

seul défaut , c'est le centre de gravité mais vu que ce cata très haut sur l'eau avait déjà une timonerie ...

09 déc. 2011
0

en 1986 , nous avons équpié deux catamarans prévus pour faire du charter au maldives des dexu propulseurs hydauliques , avec un moteur wolswagen dans la poutre arriere refroidit par air avec une pompe electrique pour refroidir l'echappement ,sur ce moteur d'un coté il y avait la pompe et de l'autre une genératrice 220v 4 poles ,le moteur etait calé sur 1500t/mn (plus on monte en tours et plus on perd de puissance)
il y avait un bache pour recuper l'huile et un accumulateur hydrolique .
au cokpit deux manettes pour regler le debit et le sens des moteurs situés sous les couchettes arriere avec des arbres montés sur tubes etambot etanches à bazin d'huile .
materiel principalement italien .
le peux que j'en sais mes utilisateurs etaient satisfaits nous n'avons pas eu de procés
alain

09 déc. 2011
0

J'ai monté des trans hydro sur des tracteurs agricoles et machines à vendanger, ça marche très bien avec un rendement très correct sous condition:
pompe hydro à débit variable pouvant inverser le flux
moteur hydro lent
grande quantité d'huile et bache+ refroidissement adhoc
moteur diésel toujours au couple maxi, pour la vitesse on joue sur le débit de la pompe
et surtout matériel de grande qualité, surtout pas construit par des "spécialistes auto-proclamés"!

09 déc. 2011
0

intéressant ce fil, il semblerait aux dires de tous, que le rendement est bon à tres basse vitesse du moteur et déplorable à haute vitesse, j'avais entendu dire que le rendement était de 50%,
quelqu'un aurait il des précisions ou une courbe du rendement en fonction de la vitesse du moteur?

09 déc. 201109 déc. 2011
0

L'hydraulique c'est comme tout .
.
.
.
.
.
.
Faut mettre le prix .

Entre une pompe à engrenage basique et une pompe à piston à débit variable genre volvo, l'écart de prix est de un à dix voire plus .

Une installation rudimentaire avec un rendement de l'ordre de 50% et utilisant des composants pas spécialement prévus pour une utilisation marine peut coûter moins de 1000 € dans les petites puissances (<10kw) .

Il ne faut pas en espérer une fiabilité extraordinaire .

Une installation correcte et fiable (5 à 10000 heures) est difficilement envisageable sur un bateau de plaisance de taille moyenne : coût, poids, encombrement .

Pour la propulsion, le rendement sera toujours médiocre . Le seul intérêt c'est le reste : treuils de toutes natures, moteurs et vérins .

Indispensable pour la pêche professionnelle ou sur un ferry !

Mais avec un peu de savoir faire et d'imagination, on peut tout imaginer :

[url]www.hynedi.com[...]yer.asp

09 déc. 2011
0

j'ai parlé récemment avec un proprio de catfisher 28. le bateau a été remotorisé avec 2 moteurs, mais on parle d'un bateau de 40 ans

10 déc. 2011
0

Les propulseurs hydrauliques ont pourtant de bien meilleurs rendements que les "tout électriques"...

www.max-power.com[...]yd.html

10 déc. 2011
0

La place prise par un engin pareil est énorme en position replié...

Sur le chantier de Leucate il y a un énorme voilier de 18 mettre de long et 6 de large.

Les deux enrouleur avant, le pataras, le propulseur d'étrave, les winch, l'enrouleur de GV sont tous alimenté par un système hydraulique sur volvo de 100ch. Il y a deux autre volvo pour la propulsion et pour le groupe.

Disons qu'il faut avoir une certaine "vision" de la plaisance pour avoir un tel équipement.

10 déc. 2011
0

Thomas,sur le bateau en question c'est un moteur volvo de 28cv qui est dédié au groupe hydraulique , ce qui est déjà pas mal.

11 fév. 2012
0

bonjour a tous
je me bats pour trouver une solution a mon problème de motorisation de mon parca 22 pouces vendu avec un RC30D à inverseur hydrlaulique borg Wharner as 370 c ratio 2.10/1.
curieusement ce moteur ne monte pas du tout dans son logement central de cocpit [il est plus large de 5cm je me suis fait avoir par le vendeur c'est claire]
il me faut environ 25cv pour ce bateau et j'envisage de l'equiper d'un diesel automobile avec pompe et moteur hydraulique.
auriez vous des infos sur les puissances et materiels compatibles neuf ou occasion ou sur engins agricoles ou TP ?
ou même un site avec mode de calcul de tout ceci?
??

11 fév. 201211 fév. 2012
0

Bonjour
J'ai un ami, qui a un gros vécu dans le machinisme agricole et qui a
instalé un diesel de mini-voiture sur son Challenger Horizon, avec
transmission hidraulique ce qui permet de remonter hélice et moteur
hidraulique quand il est à la voile.
Comme il est dans une place ou il doit remonter la dérive, il a ajouté
un moteur hidro pour la remonter.
Ce qui est agréable, c'est qu'on peut faire avant-arrière sans autre
forme de procès !
C'est irréalisable pour Mr tout-le-monde.

Pour le moteur central et la transmission hidro c'était le cas sur
un one-tonner Corum.

Alain:-/

J'ai un problème avec la fenêtre du message...

11 fév. 2012
0

Dans les petites puissances, c'est assez simple et pas trop cher en transmission directe à condition de se contenter d'un rendement médiocre (de l'ordre de 50%)

Pour avoir 30cv à l'hélice, il faudra un moteur de 50-60cv !
Là ça se complique et devient cher :
- pompe et moteur à pistons
- circuit d'huile plus compliqué avec filtre, radiateur, ... .

Voir par exemple :

www.hynedi.com[...]/

PS : sur le TK BREMEN, ils n'ont eu aucune difficulté à sortir le moteur !

11 fév. 201216 juin 2020
0

dans une vie antérieure j'ai monté beaucoup de transmissions hydrostatiques sur des machines agricoles et chariots élévateurs et élévateurs. Le principe pompe à cylindrée variable reliée à un ou des moteurs à cylindrée constante. Pas de lézard ça fonctionnait très bien, mais on transmet plus un couple qu'une puissance, il faut donc mettre le moteur au régime de couple maxi puis jouer sur le débit (la cylindrée) de la pompe pour faire varier le régime du moteur, dans ces conditions le rendement est tout à fait acceptable. La cylindrée de la pompe étant "reversible" elle fait donc aussi "inverseur"
sur la photo c'est un T40 mécanique l'hydrostat avait la meme gueule et l'hydraulique était dans le carter de bv:pouce: :reflechi: :pouce:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (185)

Le beau temps !

mars 2021