Propulsion electrique

J'aimerais poser sur un Archambault 40 un moteur électrique.
Un contructeur danois ASMO MARINE propose quelques modeles fonctionnant en propulseur ou en alternateur par la rotation de l'hélice quand la nav se fait à la voile.

Quelqu'un a t'il deja équipier son voilier d'un tel systeme ?

merci

arno

L'équipage
13 avr. 2009
13 avr. 2009
0

Sur ce site,
avec les mots clé "propulsion électrique" dans le moteur de recherche... il y a de la lecture ! ;-)

_/)

13 avr. 2009
0

Le gros p^roblème avec la propulsion électrique....
c'est qu'il faut produire de l'électricité!
Donc, à bord, un groupe électrogène qui fonctionne avec du gazole, avec les pertes de rendement inévitables.
Utiliser l'hélice pour faire tourner un alternateur peut sembler séduisant, mais cette résistance d'un alternateur de puissance suffisante freinera sérieusement le bateau et il faudra stocker l'électricité ainsi produite dans des batteries importantes, donc très lourdes, pou une autonomie limitée.

Tout cela me parait être une douce utopie.

Pour les voitures hybrides, on a l'avantage des descentes qui, statistiquement représentent 50% de la distance parcourue. Encore que, semble-t-il, les hybrides existantes ont une réelle autonomie en fonctionnement électriques extrêmement réduit, contrairement à ce qui s'affirme çà et là. L'une d'entre elles, aux yeux fortement bridés, n'est même pas capable de démarrer en propulsion électrique seule.

Mais je ne suis qu'un modeste raisonneur qui fonctionne avec son bon sens...

14 avr. 2009
0

Serge fait du charter depuis plus d'un an avec ue propulsion electrique
www.capsurlesiles.fr[...]-c.html

14 avr. 2009
0

Je viens de jeter un coup d'oeil...
Ce que je comprends (pas de temps aujourd'hui pour approfondir), c'est qu'il fait des sorties à la journée dans le lagon et que le bateau est équipé de 16 (SEIZE) batteries de 70 Ah qui permettent UNE HEURE de route à 5N.

Le bateau a été visiblement conçu pour cet usage... tout de même limité!

Plutôt que de se lancer individuellement pour "valider le procédé", mieux vaut, amha, rester aux techniques existantes et éprouvées en attendant qu'un motoriste nous sortent la solution miracle.

Mais n'oublions surtout pas les principes de base en matière d'énergie : un système ne peut restituer plus d'énergie qu'il n'en reçoit.

14 avr. 2009
0

Je pense souvent à cette solution...
... Pour le moment, hors générateur, je ne vois pas de salut pour un usage équivalent au moteur à mazout.

Mais je vois bien le générateur comme une solution d'attendre que la technologie électrique permette la production et/ou le stockage à des niveaux suffisants et sans impact écologique. A ce moment, là; on vire le groupe et on le remplace par la techno qui ira bien. Bon, c'est du domaine du rêve.

En attendant, l'usage du moteur électrique permet de valider et fiabiliser le propulseur.

Et aussi, un propulseur électrique devrait permettre plus facilement un système de sail-drive directionnel -&gt et les manœuvres de port de devenir faciles ?

A+

17 avr. 2009
0

Puissance disponible au ponton
A part la recharge sous voile ou avec générateur, il reste la bonne vieille prise électrique au port, celle qui saute tout le temps quand on tire trop de jus ... Et justement à ce sujet, quelle est la puissance habituellement "autorisée" sur ces prises de ponton ?

17 avr. 2009
0

Généralement...
entre 5 et 7 ampères! Alors on ne va pas loin, surtout que, en escale, on peut se retrouver loin d'une prise ou bien que toute la borne soit surpeuplée!

On peut effectivement penser utiliser le moteur uniquement pour les manœuvres de port, mais traîner en permanence quelques centaines de kilos de batteries pour manœuvrer quelques dizaines de minute par jour me semble assez peu réaliste.

Et il y a les pannes de vent, très gênantes dans nos mers à courants.

Evidemment, on peut reproduire l'errance du Matam au nord d'Aurigny, en espérant rejoindre Santander...

19 avr. 2009
0

Mince !
Tu te souviens de Jacques Perret ? Du pur bonheur ...

18 avr. 2009
0

tout comme la prius
qui utilisée uniquement en ville viendra à démarer son moteur thermique faute de recharger ses batteries dans les descentes, un bateau à propulsion electrique ne sera valable que pour de longues traversées le temps pour lui de recharger tout ou parti de son parc grace aux hydrogénérateurs. amha pas adapté au cabotage.
d'après les concepteurs du lagoon 420 le systeme n'est pas plus lourd que que 2 moteurs classiques...

18 avr. 2009
0

Le bateau cité
est un vrai flop technologique :

  • Des moteurs électriques refroidis air alors qu'on est sur un bateau : ridicule !

  • Le même bateau à propulsion diesel classique consomme 5 l/h contre 9 l/h avec un seul GE de 17 KVA et deux moteurs électriques à vitesse égale.

  • 900 kg de batteries pour 30 minutes d'autonomie...

  • Ça charge en effet sous voile, mais la ventilation nécessaire au refroidissement de l'usine consomme toute la production !

Curieusement, après la pub tapageuse au lancement, c'est silence radio au sujet de ce "machin" !

_/)

18 avr. 2009
0

La rumeur
bien sûr non-vérifiée dit que les décisions techniques seraient surtout celles des financiers plutôt que celles des techniciens...

Rumeur fondée ou non je n'en sais rien mais je n'en serais pas étonné... expérience oblige dans d'autres domaines ! ;-)

_/)

18 avr. 2009
0

il me semble
que l'erreur du chantier a été d'utiliser des alterno-moteur, très peu efficace en mode recharge, de l'ordre de 10-15% si je ne m'abuse, beaucoup de dépenses pour pas grand chose. Qu'en serait-il si on utilisait de vrais hydrogénérateurs, séparés des moteur? (dans le même temps les hélices moteur seraient en drapeau).

19 avr. 2009
0

malheureusement
je n'ai aucun mal à te croire

18 avr. 2009
0

j'ai rencontré
un bateau suisse alu finition amateur avec plein de panneaux et un (ou deux ?) moteurs électriques.
Il venait de rajouter des panneaux et des batteries supplémentaires et était assez confiant sur le système pour envisager une traversée atlantique.

Mais une chose certaine : il lui avait fallu plus que doubler les recommandations des pros aussi en batteries, en panneaux qu'en puissance moteur ce qui fait que plus de 50% du budget du bateau concernait la propulsion électrique !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (182)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021