Propulseur d'étrave...

Mon but n'est pas de debattre sur le fait de savoir si c'est utile ou pas puisque tout est une histoire de gout ;-)

Mais plutot de savoir combien ca coute :-D

Il semblerait que le propulseur seul disons 1 maxpower serie 100 vaut dans les 1500 euros www.max-power.com[...]ec.html

Par contre percer la coque, confectionner 1 tunnel, et installer le propulseur semble une operation complexe qui doit etre faite par 1 pro et doit par consecquent couter fort cher !!!

Avez vous une idee de ce cout ??

Etle modele escamotable, il vaut combien ???

Merci par avance pour ceux qui prendront le temps de me repondre...

Alexis
A+

L'équipage
27 sept. 2004
29 sept. 2004
0

Faut pas avoir honte ;-)
Bon je fais remonter le sujet car ca croule pas sous vos contributions :-D

J'ai du mal a croire que personne ici ne se soit offert cette aide bien pratique pour eviter le stress rencontre au moment de prendre du gasoil dans 1 port exigu en med qu'on ne connait pas ou il y a foule, et ou tu dois faire des ronds en attendant ton tour :-p

Il n'y a pas de honte a se servir d'un GPS a la place du sextant ;-) ben le propulseur est une aide a la navigation en espace restreint qui ne fait pas de vous 1 mauvais marin mais vous permet d'etre plus serein :-) (a condition que le cout soit raisonnable)

Je vais vous mettre un petit gif anime du top des top (si ca marche ) pour vous deculpabiliser :-D

29 sept. 2004
0

ben ca marche pas ...
Bon je reessaye pour le gif anime et je met le lien comme ca si ca marche pas :-D

www.max-power.com[...]vip.gif
A+

29 sept. 2004
0

je connais plus de personnes
qui PENSENT à mettre un propulseur d'ètrave ...
que de ceux qui l'ont mis !

29 sept. 2004
1

tu pars du principe que c'est affaire de gout
et c'est bien vrai

mais tu pars aussi du principe que c'est compliqué et à faire par un pro donc cher et c'est nettement moins vrai

je vois vraiment pas ce que ça a de compliqué d'installer un propulseur d'étrave car ou ça passe pour le pro et ça passe aussi pour le faire soi meme

ou ça passe pas pour toi pour des pb de place le + souvent et ça passera pas mieux pour le pro

mais peut etre que ça fait appel à des technologies arianesques inaccessibles?

en tout cas les pros que j'ai vu en train d'installer un propulseur n'avaient pas vraiment l'air de "sortir de Saint Cyr" ou ils cachaient bien leur jeu

amicalement

29 sept. 2004
0

une petite idée
j'ai vu , il y a fort longtemps, un trimaran a moteur qui se collait le long du quai avec deux petits jets d'eau.

Le but d'un propulseur d'étrave étant de juste donner au bateau une impulsion dans le bon sens;
pourquoi ne pas penser à cette technique surement beaucoup plus simple et moins chere.

quelqu'un a t il une idée sur le sujet?

29 sept. 2004
0

forme de coque
si tu as une coque tres en v c est facile ,si ta coque et tres plate ,la, grosse galére ,a cause bien sur du tunnel ,le plus chiant c est le trou e faire car c est une elispe , il y a bien sur des combines pour ca

29 sept. 2004
0

JP
C'est a gratter cette histoire de jet d'eau!!!
Tu n'aurais pas une idée par hasard en tout cas ca me tente méchament.
Phil songeur :-)

29 sept. 2004
0

Je crois que ....
l'installation revient à 600/800 €. Mais je n'en suis pas sur du tout.
Je crois qu'il faut également une batterie dédiée, et tirer le même circuit électrique que pour le guindeau.

Je pense que le mieux serait de demander un devis à un professionnel, tu auras une idée exacte et précise du coût et de ce qu'il faut installer avec.

Doit quand même y avoir un grand moment d'angoisse quand le gars commence à percer ta coque !!

29 sept. 2004
0

Le boulot a realiser..
Voila 1 lien:
www.bow-thrusters.com[...]ide.htm

qui montre les 9 etapes en image du boulot a realiser ;-)

Alors je dis pas qu'il faut "sortir de Saint Cyr" :-D :-D mais faut deja toucher sa cannette pour le faire soi meme :-p Et je ne m'en sent malheureusement pas capable :-(

Quant au systeme de propulsion hydraulique, je suis pas sur que cela revienne moins cher (quelqu'un sait peut etre ;-))

je fais partie de ceux qui PENSENT ;-) au propulseur mais c'est vrai qu'il est plus facile de penser avec des chiffres afin de voir si il faut mieux apprendre a s'en passer :-D :-D

A+

29 sept. 2004
-2

Pas essentiel!
Entre autres bateaux, je navigue à bord d'un Sun Legende 41, qui fait quand même ses 12,50m de long.
Avec un peu d'entrainement, on parvient à faire tourner le bateau pratiquement sans sa longueur sur place en utilisant le couple de l'hélice, comme à le rentrer dans un trou de souris.
Je contemple souvent les utilisateurs de propulseur d'étrave qui tentent avec souvent peu de succès de faire de même.
C'est encore un moyen qui permet de ne pas apprendre à manoeuvrer.
Et pour se dégager d'un quai ou d'un ponton, on peut encore faire pivoter le bateau sur sa garde, même si le vent porte à quai.
Je ne vois guère l'utilité de ce fichu propulseur bien agaçant pour les voisins qui prennent tranquillement l'apéritf ou espèrent terminer leur nuit,quand un skipper (?) met une demie heure à tenter un accostage réalisable en une minute quand on sait manoeuvrer!!!

29 sept. 2004
0

et bien oui babou , j'ai une idée
ce qui est facile car ça a existé chez VETUS et c'est vraiment rien à faire

il s'agit d'une moto pompe électrique qui envoie l'eau sous pression par une vanne 3 voies dans 2 passes coques installés de chaque coté du bateau à l'avant

il y a mieux a faire

tu installes une poulie d'entrainement sur ton moteur ce qui est assez facile

ensuite une pompe agricole à fort débit/pression et une vanne 3 voies ou deux electrovannes 12 v et les tuyaux qui vont bien et les deux passe-coques
et le tour est joué car toute la machinerie est dans la cale moteur et il y a simplement deux tuyaux qui ont vers l'avant

quand le système est ou position out, la pompe tourne dans le vide

si tu as une pompe qui te donne 5 kg de pression, et un passe coque de 1,5 pouce de diametre ( un passe coque de WC en fait) tu obtiens une poussée de 56 kg environ ce qui n'est pas rien avec un cout assez faible et + de pb de place ni de poids sur le devant et bien sur sans bruit supplémentaire à celui normal du moteur

en + tu as a bord une pompe très haut débit qui peut aussi servir en cas d'incendie ou de besoin d'assechement avec les 3 vannes qui vont bien

amicalement

07 juil. 2018
0

Tu peux déposer un brevet!
Cordialement.

29 sept. 2004
0

Jet d'eau...
Il y avait un propulseur d'étrave commercialisé par Vetus, constitué d'une pompe et d'électrovannes.

Il était préconisé deux trous de cinquante millimètres de part et d'autre de l'étrave.

Je n'en ai jamais vu d'installé, et n'ai donc aucune idée du rendement...

29 sept. 2004
0

JP
Tu es décidement génial et de plus ca tient la route sur toute la ligne.
Comme je sors Antarès cet hiver je vais sérieusement plancher le problème car quoi qu'en dise l'écumeur cela peut être une formidable aide quand on a un équipier déficient.

29 sept. 2004
0

Surtout si c'est si simple ...
et permet d'avoir en plus une sérieuse pompe d'assechement !

Je vais suivre ça avec beaucoup d'attention et suis très intéressé. Autant installer un propulseur ne me branche pas à cause des complications techniques, de la perte de place et du coût, autant là, c'est simple et ça a une double utilité.

Je vais regarder la poussée d'un propulseur d'étrave pour mon bateau pour voir si on peut dimensionner ça avec la pompe.

Autre idée, est ce que ce type de pompe pourrait aussi servir à alimenter un osmoseur ?

Parcequ'alors là, une pompe, trois utilisations, ça c'est la classe !!!!

29 sept. 2004
0

en fait on ne peux pas alimenter un osmoseur
car les caractéristiques demandées sont très différentes

pour le propulseur il faut un gros débit à pression faible (pour un pompe) ou moyenne et pour un osmoseur, il faut un faible débit à très forte pression

par contre avec une pompe de type karcher, ça doit pouvoir marcher et il existe certains nettoyeurs haute pression à entrainement par moteur essence donc pouvant tout aussi bien etre entrainé par un diesel marin

voir du coté des sav matériel travaux publics et location de matériel

pour ma part j'ai un resrvoir d'eau de 1200 l donc j'ai pas vraiment calculé ça

amicalement

29 sept. 2004
0

re bien sur si tu as les moyens
d'acheter quelques vannes et 4 passe-coques supplémentaires, tu peux aussi mettre un passe coque au milieu et un sur l'arrière de chaque coté et alors tu peux aller dans tous les sens et en travers pour une prise de poste à quai ou un débordement

c'est pas + compliqué à faire et le matos de base est pas vraiment onéreux

amicalement

29 sept. 2004
0

désolé je commence à chauffer et je dis une connerie
si tu en as un avant et un arrière, le central est parfaitement inutile

amicalement

29 sept. 2004
0

Oui, effectivement
fabriquer un osmoseur avec une pompe de karcher marche très bien .... j'ai un copain qui l'a fait et son osmoseur marche très bien.

Mais

gros inconvénient, ces pompes marchent au 220v, il faut donc un groupe à bord ! Hors de question pour moi (tros gros, trop lourd, trop cher)

Sinon, j'aurais déjà un osmoseur à bord, pour mon copain cela lui est revenu à moins de 1000 € pour un 60L/H !

Faut que je potasse les pompes agricoles. Je me souviens en Ouganda d'avoir bricolé une pompe à sucre de canne qui avait un débit d'enfer, mais pas de pression. On avait beaucoup diminuer le diamètre de la tuyauterie, et cela avait considérablement augmenté la pression. C'était pour alimenter .... un osmoseur justement ! Mais de laboratoire :-D

29 sept. 2004
0

Bravo JP
je dois dire que la, j'suis bluffe.

Je n'y aurais jamais pense

rearque avec mes 2 helices au maitre bau, j'e n'ai jamais envisage de mettre un propulseur

rd

29 sept. 2004
0

Super l'dée du jet, mais..
Ne pourrait-on faire encore plus simple?
2 passe-coques de gros diametres reliés directement à une pompe électrique à fort débit située à proximité immédiate, et un interrupteur 3 positions (droite-arrêt-gauche) au tableau de bord?
La pompe pouvant tourner dans un sens ou dans l'autre.
C'est débile mon idée?

29 sept. 200416 juin 2020
0

oui, oui: ca s'appelle un propulseur d'étrave
:-)

29 sept. 2004
0

Ok, j'ai rien dit
:-(
Bon, mais ce serait quand même moins cher qu'un vrai, non?

29 sept. 2004
0

freja i y a sur les chantiers des karcher entrainés par des moteurs essence
dans ce cas la pompe HP n'est pas intégrée dans un moteur électrique et il est bien possible d'atteler cette pompe qui doit pouvoir se trouver en SAV au diesel de propulsion du bateau

dans ce cas , dès que tu navigues au moteur, tu charges tes batteries et tu fais de l'eau

amicalement

29 sept. 2004
0

et meme si tu es un peu bricoleur,
tu mets une poulie en bout d'abre du moteur électrique (à la place du ventilateur de refroidissement)et tu as une pompe hp entrainée par une courroie sur le diesel pour quelques dizaines d'€ et qui marchera aussi bien qu'une autre

amicalement

29 sept. 2004
0

Un petit détail
à ne pas négliger : comme le rappelle JP, dans le cas d'un propulseur, on n'a pas besoin de pression, mais de débit.

Dans le cas de tuyaux traversant la longueur du bateau, il faut penser à la perte de charge, qui est loin d'être négligeable.

Comme il s'agit d'un effet de réaction, que le jet soit sous l'eau ou au dessus, le résultat est le même...

Donc, avant de faire une installation fixe, il serait peut-être intéressant de faire un montage volant avec des flexibles, pour vérifier si le système est viable...

29 sept. 2004
0

Calculs ...
Bien entendu l'idée de JP est bonne ... mais je pense que le calcul n'est pas exact ... la pression dont il parle en sortie des passe coque est obtenue s'ils sont bouchés :-) S'ils sont ouverts la pression est nulle au niveau de la sortie ! (on est en hydrostatique à un poil près).

Donc ce qui compte c'est la quantité de mouvement (ou l'energie) de l'eau qui sort, c'est à dire sa vitesse d'éjection multiplié multiplié par sa masse volumique. La pression importe peu, et n'intervient que parce-qu'elle conditionne de diamètre du passe coque afin d'obtenir le 1/2 mV² voulu.

J'ose pas donner le résultat de peur de m'être gourré, mais les 1000 watts des propulseurs en équivalent débit fois vitesse, ça fait un débit d'eau .... Heuuuuu ... salement élevé :-(

Donc pour trimbaler ça dans des tuyaux de diamètre raisonnable sur des longueurs importantes , ça va faire des pressions très grandes, et plein de problèmes technologiques.

Robert.

29 sept. 2004
0

HB ?
et pourquoi pas le HB de l'annexe monter sur une delphiniere avec une platine et un bout pour controler la rotation depuis le cockpit.
pour le neutre il suffit de le mettre en marche avant.
Ou un HB electrique monter dans un puits au dessus du tunnel :D

tuco en plein delire

29 sept. 2004
0

Ce n'est pas l'équipier...
qui fait la manoeuvre, mais le barreur.
Tout cela me semble bien compliqué et en plus, le tunnel transversal ne doit pas améliorer les performances sous voiles.
Dans mon secteur de navigation (la Manche essentiellement), on se trouve confronté au courant de flot ou de jusant dans une rivière, avec des pannes perpendiculaires au courant (ex. Tréguier), à des courants tournants variables à l'ouverture de la porte (St Vaast la Hougue, Port Guillaume...).
En observant attentivement les divers paramètres et en préparant bien sa manoeuvre, on s'en sort très bien sans cet accessoire, qui pourrait s'avérer utile dans des cas extrêmes.
Il est quand même plus satisfaisant pour le skipper de réussir une manoeuvre un peu délicate bien menée. Les connaisseurs apprécient!

29 sept. 2004
0

Robert je pense bien aussi que tu as raison mais pas completement
car ce produit a existé pendant plusieur années au catalogue vetus et a été abandonné , mais pas parce que ça ne fonctionnait pas mais parce que les chantiers préféraient le système traditionnel avec helice en tunnel
l'helice en tunnel brasse de l'eau et la pompe n'est en fait qu'une hélice déportée

ensuite il en me parait pas forcément utile d'avoir 1000 w délivrés pour suffire à cette fonction

amicalement

pour info, il y a quelques années, le bateau pompe de port saint louis "Louis Collet" avançait à 8 noeuds avec juste ses deux canons à eau pointés sur l'eau par l'arrière et il fait 1400 t en lège et n'importe quel pompier sait bien qu'une lance à incendie, ça pousse fort

;-) ;-)

29 sept. 2004
0

erre
Pareil pour le plaisir de prendre un mouillage sans moteur , d'accoster au petit matin sur le quai invité avec juste un bout de foc de l'erre et un peu d'air :)

29 sept. 2004
0

De mémoire
il me semble que le propulseur Vetus était donné pour 5 KW, avec des tuyauteries inférieure à un mètre de long...

Pourquoi un produit disparait du marché ? soit il est trop cher, soit il ne donne pas satisfaction... :-)

30 sept. 2004
0

j'en ai eu un
J'ai eu un de ces propulseures Vetus sur un meltem (16mètres et 16 tonnes).
Je me suis empressé de le déposer.
La pompe pesait environ 150 kilos. Les canalisations étaient en fonte,les vannes corrodées (galvanique). L'ensemble pourtant monté par un chantier cinq ans plus tôt.
de plus çà ne marche pas un poil de vent suffit.
depuis j'ai installé un propulseur tunnel de volvo qui me donne entière satisfaction.

30 sept. 2004
0

peut etre une fausse bonne idée
et certainement dans les conditions de WILOU

mais il y a encore certains navigateurs qui ont des bateaux de moins de 16 m

les tuyaux plastiques, ça existe aussi

les vannes qui equipent nos WC ne se corrodent pas + que ça et en absence de moteur électrique, quid du couple galvanique?

les pompes de moins de 150 kg existent aussi, surtout si elle n'ont pas de moteur électrique

enfin, en tout cas pour moi, la pose par un pro n'est jamais une garantie

amicalement

ps j'ai essayé avec une pompe japy sur une peniche de 300 t : résultat c'est nul ;-)

30 sept. 2004
0

J'en ai peur ;-)
Deja que les calculs de Robert laissaient penser a croire :-D que l'idee de JP, bien que logique en theorie n'etait pas si simple a realiser, voila que Wilou en remet une couche et que le reve s'effondre ;-)

Cela dit si Wilou pouvait nous dire a combien lui ai revenu son propulseur tunnel de volvo et si ses performances voilistiques :-p se sont degradees, cela serait hyper sympa :-)

Car pour l'instant on sait toujours pas pour le COUT...

Pour ma part j'ai demande 1 devis a REYA(distributeur max-power en france) mais c'est pas des fleches pour me l'envoyer...

Quant a Ecumeur qui navique dans la Manche que je connais bien puisque j'y ai eu 1 dragon (quillard 9 Metres bois de regate sans moteur) qu'il fallait rentrer uniquement a la voile a sa place de port apres avoir franchi le chenal en tirant des bords ainsi que l'ecluse du port pour arriver enfin a sa place, je lui rappelle tres amicalement que le sujet est de savoir combien ca coute et non de dire que untel est une fiotte car il a pas envie de stresser inutilement :-D Surtout en med quand t'es pas le seul 40 pieds a faire des ronds dans 1 port exigu pour prendre du gasoil par exemple :-(

Merci a chacun pour votre aide car ca avance ce fil :-p

A+

30 sept. 2004
1

Vache à lait m'attribue des jugements que je n'ai jamais portés...
En Manche aussi, les ports peuvent être encombrés et en plus, nous rencontrons les difficultés que j'évoquais. A propos de ponton à fuel, le ponton de St Peter à Guernesey n'est pas mal, avec n bateau qui attendent, le vent, ceux qui essaient de resquiller (de préférence les motoristes français!) et on s'en sort très bien sans propulseur.
Je dis simplement que le propulseur ne me parait pas absolument nécessaire et qu'il me parait plus important de maîtriser la manoeuvre sur place au moteur.
A la voile comme au moteur, j'estime qu'il faut apprendre et encore apprendre plutôt que recourir à ce genre d'accessoire pour escamoter la difficulté avec plus ou moins de réussite (souvent moins que plus selon ce que je vois couramment).
La manoeuvre réussie peut être aussi une prise de ponton sous voiles qu'il faut savoir faire, même si ce n'est pas de pratique courante car on peut arriver au port avec une hélice engagée par un cordage quelconque.
Il est triste de voir certains skippers accoster à grands coups de propulseur là où ils disposent de une fois et demi la longueur de leur bateau.
Peut être aussi un certain exhibitionnisme...

06 fév. 2017
0

Rentre dans une marina avec un 15 mètres à la voile et sans propulseur

30 sept. 2004
0

Ahhh ... la vache :-)
Peut-être devrais-tu formuler la question sous la forme: je suis dans telle région, ou dans tel port, qui connait un artisan compétent pour monter un propulseur ...

Car je doute que le montage sera fait par le fabriquant du propulseur (Reya) ce qui explique leur lenteur, car il faudra qu'ils sous-traitent à un local !

Autant aller chez le local tout de suite ...

30 sept. 2004
0

Autant pour moi ;-)
Ecumeur ne voit aucunne attaque de ma part, je voulais juste recentrer le debat et eviter de partir sur les gouts et les couleurs ;-) Et ce que tu disais n'est pas denue de sens meme si cela se discute mais ailleurs :-D :-D

Robert si quelqu'un dit moi je l'ai fait en tunisie, pour tant d'argent et c'est VACHEMENT :-D bien fait, peut etre que cela vaut une balade ;-)

Donc ma question est bien qui l'a fait, combien ca lui a coute, marque et modele du propulseur, duree d'immobilisation, et OU... Pour savoir si ca vaut la peine de se poser la question :-D

Je viens d'avoir 1 devis de REYA pour 1 oceanis 430:
1)le propulseur + tunnel + cable + commande + batterie, etc... =&gt 3141 euros HT

2) la pose du tunnel 1500 euros HT et la MO pour installer le tout 1300 euros HT

bref 6000 HT le tout... Qui dit mieux :-D

A+

30 sept. 2004
0

propulseur d'étrave

C'est excellent pour les ships , pour les chantiers , pour les réparateurs mais pour nos petits boat de 10 à 12 m maxi la plupart du temps , c'est du gadget .
Franchement en s'entraînent un peu , en maîtrisant l’effet du pas de l’hélice en marche avant et arrière.
On arrive à caser son boat dans sa propre longueur ;
Pour les départs à quai , un gros pare-bat sphérique sur le côté de l’étrave une garde en pointe avant mais tournée un peu sur l’arrière, détacher toutes les autres un coup de marche avant et sous l’effet du pas d’hélice le boat s’écarte par l’arrière pivote jusqu'à 90° du quai ; On arrête tout, coup de marche arrière an pensant à détacher la garde avant et c’est parti. Bien sur ces méthodes obligent à réflechir et il faut prévoir le sens d’accostage pour anticiper sur le départ du lendemain , à observer le vent, l’environnement, l’angle des mouillages, répéter les manœuvres dans des conditions paisibles puis après on augmente un peu les difficultés. Evidement il y à les cas de rentrées par force 8 à 9 là je rentre modestement en marche avant et puis il faut aussi un inverseur fiable !!
Je trouve que l’art de la manœuvre est un véritable plaisir même si l’on peut passer part des petits moments d’angoisses !!
Franchement avec les enrouleurs de génois, de GV, de winchs électriques, de ceci et de cela..
Et sans vouloir tomber dans les batailles des anciens contre les modernes. La technologie doit
nous permettre de progresser vers plus de voile et je pense aux nouveaux matériaux pour voile, drisses, écoutes les constructions de coques plus légères, plus raides etc.…. Mais tout cela ne doit pas nous éloigner du sens marin plusieurs fois millénaires.

Bonnes manoeuvres

20 juil. 2007
0

D'accord pour le beau geste...
mais de là à affirmer qu'un propulseur d'étrave ne sert à rien est un pas que je ne franchirai pas.

J'ai vu un jour un couple mal barré dans une écluse par vent force 5 ou 6 sur un 13m et ce, à cause d'un manque de prise de la femme à l'avant, le bateau commençant à se mettre en travers au grand dam d'autres usagers : le type a sauté dans son cockpit, un coup de propulseur et il a pu ramener son étrave pour l'amarrage.

Que dire aussi, de ceux qui ont une configuration moteur sans coup de fouet : cas classique du catamaran avec moteur HB en puits central.

Autrement dit, le propulseur peut être utilisé à bon escient en cas de grosse difficulté ou d'urgence et pas systématiquement. Et cela n'empêche pas d'essayer de faire toujours la manoeuvre "sans" sauf au cas où...danger.

Ce genre de débat me fait penser au début de l'utilisation du gps qui allait détruire le "sens marin".
Force est de constater qu'aujourd'hui, pratiquement tout le monde a un gps à bord mais on peut très bien s'en servir intelligemment pour les contrôles ou les confirmations sans pour cela abandonner les règles d'une bonne navigation à vue et à l'estime.

Ce n'est pas tant l'objet ou le gadget en lui-même qui est condamnable mais bien l'utilisation qu'on en fait.

Quant au fameux apprentissage...certes, il est inévitable et souhaitable mais je préfère un gars qui "sauve" sa manoeuvre avec un propulseur que celui qui viendra percuter mon bateau!

Et pour ce qui est de ceux qui utilisent "mal" ou aveuglément tous ces équipements...eh bien on pourra malheureusement pas l'éviter, c'est ainsi.

On refera pas le genre humain, hélas. ;-)

03 nov. 2021
0

Bonjour,
j'ai un atalia 32 de 9.70m et la distance au bateau d'en face est de 10.50m, donc meme si j'étais le meilleur à la barre, c'est pratiquement impossible surtout avec un peu de vent.
Quant au couple , ca marche quand pas de vent et avec un grand nombre de marches avant arriere.
le propusleur est pour moi nécessaire
j'ai demandé un devis...3500 pour le propulseur et 5500 de pose avec tout l'équipement nécessaire.
je crois que je vais devoir changer de place

30 sept. 2004
0

L’idée de JP me fait penser à une autre piste :

L’hydraulique ! Comme on se sert du guindeau et du propulseur d’étrave en principe avec le moteur de propulsion en marche, il y a de quoi faire une installation très solide.

Une pompe hydraulique sur le moteur, accouplée à la sortie vilebrequin,

Un moteur hydraulique entraînent une poupée et un barbotin comme guindeau,

Un autre moteur hydraulique entraînent soit directement une hélice en tunnel, ou une forte pompe a eau alimentent les tuyères de part et d’autre de l’étrave.

Je suis certain que l’on peut ainsi réaliser un guindeau de 10 KW pour le poids d’un guindeau standard de 1 KW.

Pareil pour le propulseur d’étrave.
Pour le matériel, voir du côté des fournisseurs de pièces pour engins de travaux publics...

Plus de problèmes d'électricité de forte puissance, juste les télécommandes d'électrovannes... :-)

01 oct. 200416 juin 2020
0

bonjour les purges
quand tu sais qu'antoine (celui qui vend des photos à la télé) a changé la barre hydrau de son banana cat après seulement 600 miles et plusieurs déplacements du fils fèvre pour essayer de trouver un truc fiable ....

C'est vrai que l'hydraulique est certainement la solution la plus efficace, mais contrairement à certaines idées reçues, c'est aussi celle qui demande le plus de compétences car les mises au point sont toujours délicates.

30 sept. 2004
0

Cout d'un propulseur d'etrave
travaux executes en Allemagne hiver 2001
Bavaria 42 longueur 13,4 m HT mais avec l'annexesur bossoir l'encombrement passe a presw de 15 M
La decision a ete prise de mettre un propulseur apres 2 ou trois maneuvres par fort vent lateral, ratees dans des ports danois prevus pour des bateaux de 10 à 11 m.
Passant plus de temps a naviguer qu'a faire des manoeuvres dans des parkings explique mon manque de maitrise
J'ai choisi le maxprop 90 car le B 42 a un fardage important aggravé par une capote et annexe sur bossoirs.
Maxprop 90 5300 DM HT
Tunnel 450
Mo polyester 2700
Fourn polyest 550
Fourn electr 1000
MO electr 200
Total HT 10200 DM
Total TTC (16%)12000 DM
Soit environ 6000 Euros

30 sept. 2004
0

propulseur avec pompe
sur les bateaux pompes, avec nos pompes 120m3/H nous tournions sur place plus vite que les remorqueurs équipés de voith, le problème est que dès que le bateau a un peu d'ère, les filets d'eau inhibent le jet, et je ne parle pas de l'encombrement de la pompe.....

01 oct. 2004
0

mon vieux père
aime citer mr Pouvreau , fondateur du chantier du même nom qui construisait de superbes requins.

Il avait une définition très particulière du dériveur lesté : "vous faites une belle coque , bien étanche , et ensuite vous faites un grand trou dedans"

J'ai tendance à considérer le propulseur d'étrave de la même façon : deux trous de plus dans la coque . et des grands .

Est-ce vraiment indispensable?
A mon sens , au dessous d'une certaine taille c'est un gadget.
Au dessus , le bateau à probablement une annexe motorisée à utiliser comme pousseur , méthode que j'ai vu utiliser avec succès pendant trois ans sur une goelette de 270T.

Bref c'est un pas de plus vers la navigation presse-bouton

01 oct. 200416 juin 2020
0

La réponse d'anonyme est vraiment interressante
d'abord parce que c'est la seule contribution qui répond à ta question ;-) et aussi parce qu'elle découle d'une reflexion générale sur l'évolutivité du bateau en incorporant le paramétre Hélice.
Une solution hélice à pas variable + propulseur d'étrave (ou non) me semble particulièrement adaptée à la plaisance :
Tu achètes la maxprop ou autre et tu essayes.
Si ça ne suffit pas tu installes le propulseur.

Pas de risque inutile !
Chapeau bas l'anonyme.

01 oct. 200416 juin 2020
0

Merde, en relisant,
je m'aperçois que comme j'y coonais rien en propulseur, j'ai du me plnter grave : maxprop 90 ça serait pas tout bêtement la marque du propulseur ?? :-D :-D .

Ca ne retire rien à ma contribution précédente, mais bon....

Leroydeck.

01 oct. 2004
0

cout d'un propulseur d'etrave
Bonjour a tous.Excusez moi j'ai commis une erreur.
Il fallait lire Maxpower 90 et non Maxprop qui n' a rien a voir la dedans.
Pour me faire pardonner j'ajoute les infos suivantes: le propulseur est alimenté a partir des batteries qui se trouvent vers le milieu du bateau.Ceci permet de limiter la longueur de cable de forte section qui alimente le prop.
(le circuit est protégé à 5OO A soit 6 kw mais il travaille rarement a ce regime)
Pour ce qui est des performances, elles ne sont certainement pas ameliorees mais mon bateau n'est ni dans sa conception ni dans son programme une bete de course et je n'ai pas vu la difference.
CB

06 fév. 2017
0

Nous avons installé un propulseur en tunnel sur un 46 pieds, il ne nous a pas été possible de quantifier la baisse de vitesse. Le bateau fait 15 tonnes en charge. Peut être que sur un voilier plus petit cela va jouer.

01 oct. 2004
0

C'est marrant ....
mais je serais assez de l'avis du Vieux Crabe

01 oct. 2004
0

max-prop
sur un shipp ami(Feeling 416)il avait d'énormes problème d'acostage ou de sortie,en autre dûs au pas d'hélice important qu'il ne maitrisait pas bien.
Ayant,sans vouloir faire le kéké beaucoup plus de pratique que lui,j'ai moins ressenti ces problèmes,mais il existaient.
Il a donc voulu faire installer un propulseur d'étrave,mais c'est quasi impossible sur ce shipp(pas assez de creux à l'avant).
Ques temps plus tard il m'est arrivé,de manoeuvrer le même navire,mais équipé d'une Max-Prop,et bien je peux vous dire que c'est le jour et la nuit,et là on se rend compte que le propulseur d'étrave n'est plus vraiment utile(en fardage il y avait annexe sur bossoirs,portique avec tout dessus,maxi capote,lazzy-bag (en bref tout ce qui faut au mauvais endroit!)
Ceci n'est qu'une observation qui ne vaut que ce qu'elle vaut,mais niveau prix et performance,pour moi il n'y a pas photo,sans parler des trous partout dans la coque!!!!
cordialement jacquot

01 oct. 2004
0

hydro...
quoi qu'on en dise c'est un moyen simple et efficace de transmettre de l'energie et de plus sans danger. Pour un guideau je suis en train d'en tester une pompe hydro citroen CX, moteur hydro provenance d'un entrainement d'accessoire de machine agricole inverseur distributeur double effet. reservoir inox,L'embrayage de la pompe provient d'un embrayage electromagnet de clim.. Apparemment çà marche à l'atelier, le plus délicat a été de purger le circuit.
Le guindeau utilisé est épave de guindeau electrique dont j'ai viré le moteur. maintenant j'ai tt l'hiver pour fignoler et installer.

18 fév. 2005
0

POUR faire remonter le sujet
et voir si de nouvelles idées en sortent ;-) ca m'interesse :-p

30 sept. 2006
0

pour faire remonter le sujet(bis)
bonjour,
j'ai bien lus tous les posts de la biblio et j'ai le même probleme et le même dilemme.j'ai un bi-safran et les conseils de manoeuvre des uns et des autres me laissent perplexe et même avec de l'entrainement(je commence à en avoir) en marche arrière sur tribord ce n'est pas gagné, alors propulseur ou helice tripale...repliable?? expérience avc ces hélices,
merci

20 nov. 2006
0

propulseur
viens voir notre site il ya des photos de pose je me tiens a ta dispo

20 nov. 2006
0

propulseur
Dans le dernier numéro ( de décembre) de Practical Boat Owner il y a un article de 4 pages très clair sur la pose d'un propulseur. Apparemment assez facile et à la portée d'un amateur un peu éclairé.

18 juil. 2007
0

re Propulseur
Bonjour a tous,

j'ai lu tout vos posts et la question que je me pose est de savoir si après la pose du propulseur la coque est entierement repeinte ou juste la zone de pose.

salutations a tous
William

02 jan. 2007
0

PROPULSEUR D'ETRAVE
Si tu veux mettre un propulseur d'etrave et si tu es pret de La Rochelle,je te conseille le chantier UCHIMATA,Pierre.Ce sont de grands professionnels.Il en posebeaucoup et sur des bateaux dès 33 pieds.Il m'a posé sur mon bavaria 42 cruiser un side power SP75S,parfaitement propre et efficace(6 couches de roving,mastic époxy extérieur avec déflecteurs,commande par joystick..)J'ai tres peu perdu en espace de rangement dans le coffre avant,il a meme garde la place pour mettre un groupe electrogène en cocon.Cela m'a couté 4350 €/HT.
Amicalement,
SAWADEE

18 juil. 2007
0

comme c'est sous la flotaison
c'est juste l'antifouling et tu le changes chaque année ou mieux à faire juste avant le carénage

05 déc. 200816 juin 2020
0

PROPULSEUR
bonsoir, je travaille chez accastillage diffusion a canet en roussillon, je doit avoir a mon effectif une dixaine de pose de propulseur d'etrave, donc une que j'ai mi sur youtube.
pour le tarif de pose contacter moi par mail.
cordialement
denis.

05 fév. 2017
0

Tu pourrais m'envoyer le lien sur youtube ?
Par avance merci.

06 fév. 2017
0

suffit de taper :
"pose d'un propulseur d'étrave" sur gogole


pour l'épisode 1 , puis tu regardes la suite ....2...3....

06 fév. 2017
0

Le fil date de 2004 quand même...

06 fév. 2017
0

OUI car depuis les prix des propulseurs ont fortement grimpés

07 fév. 2017
0

Il y a un système distribué par Holland marine qui me parait intéressant mais cher: Jet Thruster www.hollandmarineparts.nl[...]/fr/ ?

03 nov. 2021
1

J'en ai posé un aussi, pas compliqué mais du soin. Pour éteindre 2 trouilles, votre étrave ne sera pas affaiblie mais au contraire renforcée par ce tube et pour la perte de vitesse, avec un déflecteur, impossible de voir le moindre remous.
C'est ici le.talou.free.fr[...]uls.htm

03 nov. 2021
0

En régate le propulseur modifie le rating d’1/2 groupe, comme une hélice fixe vs une repliable… c’est qu’il doit bien y avoir une petite baisse de Perf avec non??
Si il n’y avait pas de baisse de Perf tous les régatiers en poseraient un pour améliorer leur rating!

03 nov. 2021
0

Je ne dis pas le contraire mais il y a tellement de choses qui entrent en jeu, c'est difficile de mesurer et sur un Evasion! Ce que je constate, c'est que les filets d'eau n'ont pas l'air perturbés ainsi que les constructeurs quand on voit que, souvent, le tube débouche sur le bordé sans le moindre déflecteur, gonflés les mecs.

04 nov. 2021
0

Oui sur un fifty on parle pas de performance de toute façon…
Qui de toute façon se mesure pas en regardant les filets d’eau…

Même 0,2 nds sur une transat c’est 1 journée…

04 nov. 2021
0

En plus de la déflexion des filets d’eau, il y a surtout le poids rajouté au plus mauvais endroit, à l’avant. Cela dégrade les qualités marines de remontée au vent et de passage dans les vagues de face. J’ai pu le constater je perds quelques degrés au près

04 nov. 2021
0

Certes, il ne s'agit pas de mesure mais l'absence de remous, ça aide, non?
Vous remarquerez aussi que je n'ai pas mis de batterie mais des gros cables, j'ai bon pour le poids?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

Souvenir d'été

  • 4.5 (168)

Cargèse, l'heure bleue, août 2003

novembre 2021