propuls d'etrave.........

luxe?? mode ?? façilitée?? un plus quand meme??

L'équipage
22 nov. 2008
0

salut Georges
c'est surtout une question de moyens.
Si tu as les moyens, pas d'hésitations, tu t'y habitueras vite, et cela facilitera mêm parfois ta vie.
Si tu dois te saigner pour, choisis plutôt des options qui augmentent ton plaisir à bord (chauffage, electricité, autonomie... bar!!!)
on s'en passe très bien avec un peu de planning.

Je reconnais que certaines marinas rendent un propulseur quasi indispensable par grand vent...

donc oui, un plus, mais quels sont les autres besoins?

22 nov. 2008
0

merci et bjr kiwi
pour mon bateau, no no pas besoin de propulseur ;-)en marche arriere avec un zdrive c'est le pied :-D mieux qu'avec un arbre ;-)pour le reste je pense comme toi, voir ou l'ont met ses prioritées ;-)

22 nov. 2008
0

ça dépend de ce que tu fait de ton bateau...

Le propulseur ne peut être installer que sur des unité importante
ça pèse lourds à l'avant, ça brise la ligne d'eau de ton bateau.

c'est vrai que ça peut être pratique pour certain unité mais en dessous de 15 mètre je n'en voit absolument aucune utilité.

Même au dessus de 15 mètre on peut s'en sortir sans, en effet des amis possède un bateau alu de 16 mètre dériveur intégral.
Je les ais vu le sortir en marche arrière dérive relevé, comme dérive il n'y avait que les safran donc le bateau était une vrai savonnette, et bien il le sortait comme si de rien était du port de la rochelle.
Comme quoi un peu d'experience et d'habitude peuvent être plus utile qu'un propulseur d'étrave.

22 nov. 2008
0

mais...
c'est comme même vrai que le propulseur peut vraimment aidé sur le grands bateau,
par contre ça m'énerve de voir certaines personnes se demander si ils peuvent en installer un sur leur bateau de 10 mètres, car si il n'est pas manœuvrable et nécéssite de rajouter un propulseur alors je leur conseillerai plutôt de changer de bateau.

22 nov. 2008
0

Je ne connnaissais pas
Mais je l'ai trouvé installé sur ma barque
En plus en position relevée aucune perturbation car carénage dans le profil de la coque

Après quelques manoeuvres je dois dire que ce truc qui m'avait semblé incongru est juste fabuleux

Un doigt sur le joy stick (ça me plait bien ce terme et ça me fait toujours penser à autre chose...) Je ne touche plus à la barre pour rentre dans une place en AR en MED. a 2 sur un 14 m, ça aide....

Pour faire un créneau entre 2 bateaux le long d'un quai, idem

Je me souviens d'un créneau avec 50 cm devant et derrière quasiment "finger in the nose"

Par contre si pas prévu à l'origine = gros PB

Il faut amener des Ampères à côté donc soit une batterie, (qu'il faut bien recharger =&gt câbles) soit des gros câbles direct de l'arrière (pas + facile)

22 nov. 2008
0

...
j'ai essayé de me raisonné dans mon deuxième post car je m'étais emporter dans le premier.
J'en suis désolé mais je vois tellement de pub pour ces truc que ça m'exaspère.

je me souviens maintenant d'un bateau de 16 mètre qi rentrait dans la tempête à quiberon il y a 4 ans environs et qui pouvait faire des tours sur lui même pour trouver une place dans le port surcharger.

merci nautilus pour ton expérience car mes propos était un peu à charge sans bien connaître l'utilisation.

Par contre j'ai une petite question est-ce que ce système facilite juste les manoeuvre ou est t'il vraiment important?

En fait ma question est si tu devait avoir un nouveau bateau est-ce que tu prendrais ce système ou le considère tu comme accessoire?

22 nov. 2008
0

C'est comme la clim en voiture ...
J'ai acheté une voiture d'occase il y a 20 ans avec la clim. Par pour ça mais elle était là ...
Je trouvais ça franchement "américain" d'avoir la clim même si je venais d'aménager dans les Alpes-maritimes après Paris !!!
Ben je me suis rendu compte que c'était super et que je suais pour rien dans ma bagnole avant (PS = pas de couplet sur la couche d'ozone. Bien sur depuis je n'ai que des voitures avec clim vu laa région

Le propulseur d'étrave c'est pareil, je n'avais jamais eu avant et maintenant je fais le malin en rentrant dans les ports avec ma femme qui se balade avec un pare-batt à la main pour faire joli (enfin presque toujours :) )
La question me semble mal posée si je puis me permettre : "est-ce que ce système facilite juste les manoeuvre ou est t'il vraiment important? "
Justement c'est parce que ca facilite les manoeuvres que c'est important surtout en équipage réduit : on est toujours 2 à bord et 13-14 tonnes à déborder c'est pas de la tarte.

Donc ça fait 40 ans que j'ai navigué sans et je n'ai pas trop cassé de bateaux et maintenant je trouve que c'est le pied.
Par contre au niveau hydrodynamique les propulseurs en tunnel ouvert ne me semblent pas trop top même si c'est le + facile à monter après coup

J'avais vu sur le catalogue AD un système rétractable qui m'a l'air préférable mais c'est de la pure connaissance livresque !

22 nov. 2008
0

propulseur
je trouve que les gens qui ont du mal a manoeuvrer sans propulseur, ont encore plus de mal avec ...

pourquoi ?

si ont a du mal à manoeuvrer c'est par manque de pratique ce qui crée de petit problème de percéption .. ...

alors compliquer la manoeuvre en mettant des données complémentairs a gérer a quelqu'un qui est un peu dans le jus sur le plan psychomoteur n'est pas forcément une bonne idée ... :heu:

22 nov. 2008
0

la je peut te dire
que ces absolument pas vrai tous le temps et pour cause j ai poser plus d un propulseur en t autre pour des personnes qui sont plus âgée et qui navigue seule ces quand même plus facile pour eux .
pour le trou ces pas bien compliquer non plus une fois déterminer l emplacement il suffit de prendre un compas et de tracer puis de faire le trou et de mettre ton tube et perce l autre cote en mettant de niveaux stratifier l intérieur puis de couper de tube qui dépasse et de stratifier enduit et finit
.un voile et voilier qui dates traitait le sujet et expliquait bien les étapes.

22 nov. 2008
0

noel
je te parle de personnes agés ?
en d'autre mots afin que cela soit à ta portée

quelqu'un qui commence a paniquer à l'idée de foirer sa manoeuvre dès qu'il est en vu de l'entrée du port ...

sera encore d'autant plus largué qu'il aura de d'action a gérer.
Alors propulseur ou pas ...
le problème est dans la tête.

En revanche
un type qui manoeuvre propre, car à l'aise et expérimenté n'aura aucun problème avec son propulseur, mais n'en a déja pas sans propulseur.

Mais il est vrai que sur les bateaux que tu as équipé, on est hors jauge c'est forcément mieux qu'ailleurs, ils ont la Noel Touch ..

:goodbye:

22 nov. 2008
0

et le trou
comment faire le trou pour poser le tunnel sur une coque en pente et tomber pile du premier coup?
alain:-)

22 nov. 2008
0

je suppose que pour le trou
au fil a plomb????? mais en fait j'ai essayer le propulsseur sur un bateau de 10m et je fait principalement du canal et pas mal d'ecluses ;-)
se qui ma géné, c'est que dès que tu lui commande d'aller a babord par exemple et comme c'est un moteur electrique ça demare de suite et fait sauter le bateau .... enfin a peut pres comme ça,pour manoeuvre delicate ça doit pas toujour etre evident,de plus le bateau de mon ami a ossi un propul au cul... ça lui a couté bonbons :-( mais bon, chaqun son truc et merci des avis partagés ;-)

22 nov. 2008
0

douarhmor
merci, et je peux te confirmer que c'est du instantané :-( a faire peur meme la premiere fois, donc prudence si la premiere fois en manoeuvre delicate ;-)

22 nov. 2008
0

Noel
merci de donner ton avis sur un produit que tu reconnais ne jamais avoir utilisé c'est en effet très pertinant :heu:

:goodbye:

22 nov. 2008
0

geo
nous sur nos propulseur on faisait un câblage neuf et des batterie que pour cette effet je n est jamais utiliser en navigation mais je pense que la réponse doit être instantané

22 nov. 2008
0

quitter le ponton
j'ai vu au Havre un couple assez âgé de nordiques avec un HR 45? quitter le ponton avec un fort vent latéral plaquant le bateau (F6 au moins)
a fait pivoter le nez au vent, en appui sur des gros pare-bat à l'arr, puis gros coup de marche av avec l coup de bare qui va bien
en 10 sec, c'était fait
on était plusieurs à regarder, scotchés !

je crois avec n'importe quel bateau , ça aurait été une vraie galère dans ces conditions ....

22 nov. 2008
0

je confirme
J'ai d'ailleurs un Hénaurme pare batt rond d'un joli orange qui sert surtout à ça
La question est alors la puissance du propulseur qui doit vraiment être en adéquation avec le déplacement du bateau. Voir + haut, je l'ai trouvé à bors mais la puissance installée est suffisante pour faire des coups de ce genre. Le créneau entre 2 bateaux à quai est aussi assez spectaculaire ...

24 nov. 2008
0

Marche AR ...
Bonjour,
Pour quitter le quai par vent traversier, ça marche bien aussi sans propulseur d'étrave: il faut effectivement un ou deux bons parre bat à l'extrême arrière, s'amarrer TRES COURT (c'est très important)sur le taquet arrière et mettre en marche arrière, plus ou moins fort suivant la force du vent ; et l'avant quittera inexorablement le quai. Quand l'avant est assez dégagé, on met en AV et on largue l'amarre arrière.
Pour ceux qui ne connaissent pas, essayez, c'est magique.

Idem pour le "créneau" le long d'un quai entre 2 bateaux par exemple: vous arrivez en marche AR sur l'arrière de la place, jusqu'à "toucher" le quai (on peut arriver avec un angle très ouvert, presque perpendiculaire). On amarre l'arrière très court et on met en marche avant: l'avant se rapproche du quai automatiquement.
Christophe

22 nov. 2008
0

Peut être
qu'avant de se poser la question du propulseur d'étrave, il faut se dire que le choix éventuel d'une l'hélice à pas réglable est peut faciliter les manœuvres en donnant plus de répondant?
En ce qui nous concerne nous n'avons l'expérience ni de l'un ni de l'autre, mais nous intéressons sérieusement à ses deux systèmes pour en équiper éventuellement notre Chatam 37 en construction. Pour le propulseur, il y à l'inconvénient du poids, mais aussi et surtout de se trou pas très aérodynamique!

23 nov. 2008
0

aérodynamique ?
Euh... en principe, c'est installé sous l'eau... :heu:

_/)

23 nov. 2008
0

Houps!!!
Comme je fais aussi de l'avion... Je voulais dire bien sur hydrodynamisme :-D

23 nov. 2008
0

prop.
pour le chatam ,il y a deux ou trois systemes differents soit retractable et la pas de problemes d'aeroydrodynamisme car quelquefois l'étrave sort de l'eau, un telescopique et l'autre à basculement,inconvenient c'est très cher et quand il est sorti il ne faut rien prendre dedans sinon ça tord,
l'autre systeme en tunnel ,plus facile à installer et moins cher ,aussi efficace mais diminution du volume de carene et augmentation du poids consequente à l'étrave et rupture des lignes d'eau et c'est souvent bruyant en navigation je ne parle pas de l'usage ou quand tu dors la nuit dans un port et qu'un bato s'en sert il reveille tout le monde .mais c'est vraiement pratique .
cordialement
ALAIN:-)

23 nov. 2008
0

Je confirme l'intérêt
Bonjour,
Lorsque j'ai acheté mon nouveau bateau (un Hood 38 - 12m/10t !), il y avait un propulseur. Je navigue souvent seul ou avec des équipages très inexpérimentés, c'est franchement le pied. Pour moi, plusieurs utilisations :
- mon Hood est nul en marche arrière : là, c'est une trottinette, je me glisse tranquille en marche arrière dans le chenal ;
- pour accoster (un quai avec juste la place entre deux bateaux), le confort est exceptionnel car il pardonne l'erreur : je me place tranquille, petit coup de propulseur pour rabattre l'avant puis je chope mes amarres et je descend sur le quai, tranquille.
- pour partir avec vent de travers ... voir les commentaires ci-dessus, j'ai honte tellement c'est facile !

Avant j'avais un quille longue de 9 m. Avec mon gros bateau, les manoeuvres de port sont devenus beaucoup plus facile ... et je stresse moins lorsque c'est délicat.
N'en déplaise aux dieux de la manœuvre de port, je ne suis jamais à l'aise pour manœuvrer en entrée de port (même si je sais comment faire ...) et le propulseur m'aide beaucoup.
En navigation, il ne me semble pas que cela n'entrave pas beaucoup la vitesse, en tout cas elle est suffisante.

En résumé :
- le propulseur est un luxe appréciable
- très rassurant pour les inquiets de la manœuvre
- très utile pour le solitaire sur assez gros bateau

Est-ce que j'en achèterai un s'il n'existait pas ? non, c'est trop cher et j'ai encore l'âge de me faire des peurs à la manoeuvre.

Olivier

24 nov. 2008
0

Avec le PE plus d'angoisse
Comme Tago, mon Evasion 37 est délicat en marche arrière du fait du pas de l'helice. Avec le PE, on se frise les moustaches. Un petit coup pour le faire pivoter sur la quille et s'est parti.

Ne pas faire comme certain qui font marcher la bête jusqu'à la fin de la manoeuvre.

Pour l'installation, penser à l'alimentation.

Une batterie dédiée à gros débit à proximité du PE c'est bien. Sinon, il faut passer un câble gros comme le bras car cà bouffe un max.

Je confirme. Une fois qu'on y a gouté ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (2)

mars 2021