projet système d'exploitation Linux

Salut à tous.
Je travaille à temps perdu sur un projet de système d'exploitation pour PC.
Il existe actuellement 2 systèmes d'exploitation pouvant être utilisés pour la navigation sur nos bateaux à partir d'un USB. Navigatrix, et xinutop.
Les constats sont les suivants
-je n'aime pas jeter les vieilles machines qui peuvent encore servir.(genre ordinausaures en 32bits)
-navigatrix, la dernière version remonte à 2017, avec le passage à Ubuntu 20.4, le support 32 bits disparaît sur lubuntu, et je ne sais pas ce qu'envisage l'équipe de navigatrix. De toute façon, je trouve le système un peu fouillis, et pas adapté aux besoins actuels.(trop de softs)
-xinutop, qui est très bien selon moi, bien conçu, très fonctionnel, mais, pareil, au vu des évolutions de debian, le dev envisage de rester sur une Jessie backportée(download.tuxfamily.org[...]ges.txt )

Je travaille donc sur un système d'exploitation, qui pourrait être utile sur un bateau, à jour, et capable de tourner aussi bien sur machine récente que sur ordinausaures.
Le but est d'avoir un système pouvant servir aussi bien à la navigation qu'aux autres usages sur bateau (bureau, multimédia,...)
Un des points essentiels pour moi, est que le système puisse fonctionner aussi bien installé que sur USB.
J'entends par là, que, lorsque utilisé en version USB, ce serait un véritable système, qui, utilisé sur USB de bonne taille, pourrait être mis à jour, update et upgrades, contenir cartes, documents et fichiers divers, avec un vrai /home en ext3. Ce qui permet d'avoir "son PC dans la poche"
Un maximum d'outils graphiques(gestion paquets, services système,etc..), de façon à pouvoir être utilisé par un débutant ou quelqu'un ne maîtrisant pas trop la ligne de commande.
Le système pourra bien évidemment être installé en "dur" sur un PC.
Les premiers essais sont concluants, sur le principe de l'architecture, c'est fiable, je pratique ce genre de système sur USB depuis quelques années.
Petite précision, pour l'USB, il ne s'agit pas à proprement parler d'un live-usb type persistent, mais plutôt de ce que j'appelle un "install-on-usb"(du nom du script permettant cette particularité).

Parmi les softs qui seront "embarqués" qui nous concernent(liste non exhaustive):
Opencpn
Fldigi
Muplex
Gpsd
Gpsbabel
Gnuradio
Gnu-ais
Le plugin rtl-sdr pour opencpn
....

Le système sera normalement sur sourceforge, avec des dépôts spéciaux, tout en gardant accès aux dépôts de la distribution mère.

Je fais donc appel à la communauté, si certains sont intéressés pour échanger sur le sujet et proposer de logiciels à ajouter nativement.

Bien entendu, le projet sera OpenSource et gratuit, celà va sans dire.

Merci a tous.

L'équipage
26 mar. 2020
26 mar. 202026 mar. 2020
1

Salut Julien,
Si tu veux ou peux, rajoute LibreOffice, un lecteur PDF genre Atril, un modificateur de PDF (pour les formulaires), un peu de jeux comme AisleRot, Redshift, un client mail genre Thunderbird, un navigateur léger et rapide (soit Thunderbird, soit Falkon) un dézippeur, VLC ou équivalent, Pinta ou équivalent pour éditer les photos, un Terminal si on peut installer des paquets, pour les férus de la ligne de commande.
Pour les voyageurs, Skype ou équivalent mais installé via snap pour isoler du système, Une app pour couper les vidéos des matériels vidéos divers genre drone, numériques, téléphones (genre LossLessCut), Calibre pour les livres électroniques et bibliothèques...

Comme je ne sais pas ce que ça tiendrait sur une clé et s'il serait possible d'installer des paquets, je m’arrête là. Bien sûr les noms ne sont que ce que je connais, il peut y avoir équivalence suivant l'OS que tu monteras.
Peut-être une possibilité d'avoir le tableau de bord (Barre des tâches) repositionnable pour que les gens retrouvent le look Windows.
Edith : tu parles de Jessie, on est pas sous Stretch ou Buster maintenant ? Jessie est maintenue jusqu'à mi-2020, je crois.

26 mar. 2020
1

@philge, bien entendu, comme je précisais bureau et multimédia, tout ce dont tu parles est prévu, client mail, libreoffice, firefox, navigateur de secours, gimp, pdf, dezippeur, des outils pour la musique et les vidéos,quelques jeux dont le célèbre supertux, etc...il y a même un installateur de codecs en mode graphique.
La barre des tâches repositionnable bien entendu.
Skype, ce sera non, pas OpenSource.
Les snaps, même pas en rêve, je suis archi contre ce système soi disant universel qui au final fait cohabiter des versions de librairies.
Par contre, je verrai pour Signal de openwhispers, en version desktop.
Il y aura aussi des outils de développement, emacs, geany.
Des outils carto, imgkap, peut être aussi Qgis.
Et d'autres.
De toute façon, il sera possible a l'utilisateur d'ajouter des logiciels par la suite.

26 mar. 2020
-1

Xinutop va rester sous Jessie, en effet, c'est assez "vieux" et il va être obligé de backporter à mort pour maintenir.

26 mar. 202026 mar. 2020
0

Je disais bien "ou équivalent" pour les programmes que je cite ou que j'ai à l'esprit, je n'ai pas de portage snap, je n'en veux pas, et j'utilise AppImage avec des pincettes puisque l'on se retrouve avec un "gros paquet" incluant toutes les versions, mais non upgradable sauf à tout télécharger une fois de plus.
Gimp, je le trouve usine à gaz, c'est pour ça que j'ai cité Pinta, plus rustique mais simple. Lors des installations, je vire Gimp pour le remplacer par Pinta de mon côté.
Mais si c'est modifiable, pani p'woblem !
Oui, curieux que tu choisisses Jessie. Tu travailles avec un SquashFS ? Si oui, par blocs de 128Ko, j'ai constaté que c'était bien mieux que les blocs standards sur une clé.

26 mar. 202026 mar. 2020
0

Salut,

Peut-être ppp, wvdialconf pour avoir wvdial etc pour téléphone sat ?

26 mar. 2020
0

Non, ce n'est pas moi qui utilise Jessie. Je parlais de Xinutop, un autre système(marinux.tuxfamily.org[...]/ )
Pour Pinta, je connais, je le rajouterai, bonne idée, mais je laisse GIMP quand même.
Le système ne sera pas basé sur debian. Mais je reviendrai la dessus sur un autre post pour expliquer en détail.
Quand à la recette, pareil, je rentrerai dans les détails plus tard.
Tout ce qui est paquet Snap ou appimage sera déconseillé. Non pas que ce ne sera pas possible, mais je n'en assurerai pas le support. Ce type de gros paquet avec tout dedans est une hérésie et une entorse selon moi aux principes d'Unix. De plus, comme tu dis c'est pas upgradable.
Par contre, il y aura un utilitaire qui permettra de fabriquer des paquets à partir des sources. De façon à pouvoir installer ce que l'on veut, et désinstaller facilement.

26 mar. 2020
0

@fcpwns, je regarderai ça, si c'est OpenSource, a priori c'est faisable.

26 mar. 2020
0

Bonjour,
J' connais très peu en bateau/navigation, et à peine plus en informatique.
Je suis sur Ubuntu depuis quelques années maintenant, après avoir craqué face aux stratégies de vérouillage chez la marque à la pomme.
Je soutiens toute démarche allant dans le sens du libre et open. J'ai l'impression que c'est pas mal implanté dans la culture des plaisanciers : raspberry, etc. Ça me plait.

Une question :
Est-ce que mettre les soft dédiés à la nav sur le même ordi que les autres soft (bureautiuqe, médias, jeux, etc.) ce n'est pas - même marginalement - compromettre la sécurité du système de navigation.
Imaginons que je suis en navigation, et pour une raison x ou y je dois ouvrir un fichier texte (par exemple). Pas de chance, le fichier est vérolé et fait planter la machine. Je me retrouve dans le pétrin puisque le système de nav est aussi planté..
Est-ce que c'est un excès de zèle que d'installer tout ce qui concerne la nav, et qui donc est critique par rapport à la sécurité, sur un ordi dédié (raspberry par exemple), et un ordi distinct pour les autres tâches, y compris celles qui sont plus risquées d'un point de vue sécurité (ouvrir des pièces jointes, monter une clé USB, etc.) ?

26 mar. 2020
0

@tdm2023, même réponse que juliusse. On peut planter la machine à cause de x ou y raison, mais pas à cause d'un fichier vérolé, et un fichier vérolé sera plus un fichier mal enregistré, auquel il manque des informations logiques pour la machine, dans ce cas, elle prévient qu'elle ne peut l'ouvrir.
Et planter une machine, il suffit de couper l'alimentation, attendre 15-20 secondes et redémarrer. Si des fichiers sont corrompus, le système les refait au redémarrage. Linux fonctionne par un système d'appel de fichier et de contrôles de fichiers.

26 mar. 2020
0

Et comme le souligne juliusse, apparemment on pourrait rajouter des paquets ou applications, logiciels. Donc tu peux rajouter les logiciels en fonction de la place sur la clé, clé qui doit être de bonne qualité, œuf corse !
"Master pdf éditor" n'est pas libre, en plus si tu édites et coupe des PDF avec lui, il ajoute un filigrane sauf si tu as acheté la licence. Enfin avec les dernières versions.

26 mar. 2020
0

@tdm, j'ai 4 PC à bord, c'est te dire si je connais l'excès de zèle.
Niveau sécurité, pour véroler un système sur USB, déjà c'est pas facile. De plus, à ce niveau là, ce sera blindé.

26 mar. 2020
0

Du coup, je ne sais pas si le but c'est de garder le système le plus léger possible ou pas. Mais si ce n'est pas le cas, il y a deux trois logiciels que j'aime bien :

  • audacity (qui doit pas être bien lourd) : pour éditer des fichiers audio, ça peut être utile
  • kdenlive (qui doit être plus lourd celui là, et gourmand en ressources) pour monter de la vidéo

Le lecteur de pdf par défaut sur Ubunutu 18.04 ne gère pas les pdf éditables, j'ai installé "Master pdf éditor". Mais peut être ce problème est corrigé sur la nouvelle version de "Document Viewer".

un client VPN ?

26 mar. 2020
0

@tdm, le but est que le système de base soit léger.
Celà n'empêche pas d'ajouter des programmes.
Quand je parle de léger, je parle de ressources, le "poids" du système, l'espace qu'il occupe sur un disque est autre chose.
Après, le but n'est pas non plus d'avoir 5 programmes qui font la même chose. A utilisation identique, je sélectionnerai le plus efficace.
Quand à ce qu'il y a sur Ubuntu, ce n'est pas tellement la question. Le lecteur PDF pourra éditer.
Client vpn>>openvpn.

26 mar. 2020
0

qtVlm (si maitai est d'accord) ?

26 mar. 2020
0

@bmayer, pour qtvlm, il faudra l'installer soit même. Ce n'est pas OpenSource, je ne prendrai pas la responsabilité d'assurer le support désolé. En revanche, ça fonctionnera.

26 mar. 202026 mar. 2020
0

Petite question : si je comprends bien, c'est un environnement Linux que tu te proposes de monter, optimisé pour la navigation avec tous les packages de logiciels qui vont bien ?

26 mar. 2020
0

@kivoalai.
Oui....et non.
Comme je disais, le système pourra être installé sur disque dur ou clé USB.
Il sera optimisé pour la vie en bateau, navigation, bureautique, multimédia, etc...
Installé sur clé USB, il permet d'avoir "son PC dans la poche", et donc de pouvoir utiliser n'importe quel PC, sur un bateau ami, dans un cyber café, où tu veux... comme le tien.

26 mar. 2020
0

Le projet est basé sur une distribution dérivée de Slackware-current, full compatible avec Slackware.
Pourquoi ? Parce que cela permet d'avoir un système très à jour, considéré comme une "quasi-rolling"(regarder le changelog de Slackware-current www.slackware.com[...]ent.php )
Cela me permet d'avoir un support 32 bits, 64 bits, legacy, uefi.
Cela permet de bénéficier de la stabilité de la plus ancienne distribution en activité (1993, plus vieux que windaube ou macOS)
Parce que slackware est stable, même en version current (ou testing pour parler le debianeux)
Parce que Slackware est "user-friendly", ne pas confondre avec plug and play, cela veut dire que l'on peut sortir du cadre et faire des trucs originaux sans avoir à sauter dans des cercles de feu.
C'est aussi cette base qui me permet de faire un système installable sur USB, et non pas un "live-usb"
Parce que je maîtrise parfaitement la distribution, et peut donc en assurer le support facilement.
Je resterai tant que possible fidèle à la philosophie de base, KISS, un programme, une fonction.

Pour tordre le cou à l'idée reçue que Slackware c'est pour les barbus, sachez qu'il y aura des outils permettant de gérer facilement :
-gestionnaire de paquets slapt-get(un "apt-get" pour Slackware), et son interface graphique gslapt (fonctionne comme synaptic)
Avec les dépôts de salixOS et Slackel, cela permet d'installer une très grande quantité de programmes, avec résolution des dépendances.
-gestionnaire de "sources" slapt-src et son interface graphique sourcery. Permet d'installer tous les slackbuild, avec une aide à la résolution des dépendances.
Avec ces 2 outils, la quasi-totalité des besoins en programmes peut être couvert.
Il y aura aussi slkbuild, un programme qui a la manière de makepkg sous Arch, permet de prendre un code source pour en faire un "slackbuild", c'est à dire un paquet installable et trackable via les outils de gestion des programmes.(comme ça il sera possible d'avoir une solution pour tout)
Un outil graphique pour la gestion des services système.
Et bien d'autres choses encore pour simplifier la vie.

Un des avantages est que, en cas de plantage de votre système habituel, cela vous permettra d'avoir un système, avec vos cartes, vos documents (par exemple des copies des papiers du bateau), vos fichiers importants. Un système qui pourra aussi servir à dépanner un PC, ou récupérer des fichiers sur un disque dur.

27 mar. 2020
1

Aaahhh slackware...
1998 ; 2 disquettes suffisait pour installer...

27 mar. 2020
0

Disquettes que l'on trouvait avec des magazines spécialisés en papier... Tout une époque 😜

27 mar. 2020
0

Disquettes téléchargées sur des BBS via compuserve. Le minitel "retourné" n'y arrivait pas, coup de bol, j'avais accès à des modems RTC au top du top de l'époque :-D

27 mar. 2020
0

La classe.

27 mar. 2020
0

Bonjour
Intéressant merci.
Je pense que je l'installerai sur un disque usb pour apprendre une langue étrangère (Debian depuis 25 ans !) et pour avoir un système de secours et/ou transportable.

27 mar. 2020
0

@yantho, tu sais, Linux, bash, shell, on reste sur les mêmes classiques
Sorti de la gestion des paquets et de quelques spécificités, comme l'init "à la BSD", la gestion des services (pas de systemd), une distribution Linux reste une distribution Linux.
D'autant que Debian en terme d'ancienneté n'est que légèrement plus jeune que Slackware.
😉

27 mar. 2020
0

hix3
c'était un "joke" !
j'ai déjà joué avec Slack, Mandrake, Fedora, Puppy...

27 mar. 2020
1

@yantho, aaaaah mandrake. Quel dommage, c'était un beau projet. Quand on voit l'état de mageia aujourd'hui...

27 mar. 2020
0

Juliusse, ça m'intéresse fortement.

D'ailleurs (rien à voir...), je vais "profiter" du confinement pour migrer mon PC de Windows 10, qui me sort un peu par les yeux, vers Linux. C'est un truc que je voulais faire depuis longtemps

27 mar. 2020
0

Salut les gars.

Je ne connais rien de l'informatique dont vous parlez. Je sais à peu près me servir d'un PC clé en main de chez le revendeur du coin et de la suite Office.
Ce que je lis m'épate de par la qualité technique des échanges mais surtout par le côté posé et constructif des échanges.
Bravo à vous.

J'ai bien compris que vous parliez de la lourdeur de tous ces systèmes "clé en main pour néophytes à espionner" engendrant de plus une obsolescence programmée.
Mon portable est un Tosh de 2011.
Processeur 2.4Ghz
4Go RAM
500Go
64 bits
Suite aux menaces de MS, j'ai basculé sur W10 début janvier . Dès le redémarrage j'ai bien senti que J'allais amèrement regretter mon très ancien XP, voire même mon moins ancien Seven. J'ai mis un bon moment à supprimer tout ce qui gène, notamment le cortanavirus et autres merdes. Il y a encore trop de trucs qui tournent venant de windows, mais comme je ne veux rien planter, j'attends la visite de mon fils pour aller plus loin.
Quand je me compare à la majorité des gens de mon âge, je suis un demi-dieu, c'est dire le nombre de gens qui subissent cette situation.
Donc un grand bravo de plancher sur un truc simple, efficace et "furtif".
Merci aussi

27 mar. 2020
0

Pirate972
tu as le type même de PC éligible à une seconde vie avec une distribution basée sur Linux.
Dès que quelqu'un peut t'aider pour le faire n'hésite pas à tester une "distribution live" sur clé usb, rien à installer, rien à modifier sur le PC, pour essayer.

27 mar. 2020
0

@pirate, je confirme pleinement ce que dit yantho.

27 mar. 2020
0

Merci,
Mon fils est armé pour me faire ça, il bosse dans la sécurité informatique. Ces jours-ci il est de garde, donc je ne le dérange pas, mais dès le retour à la normale, je lui ferai lire ce fil, il saura quoi faire. Je sais que sa tour tourne sur ce genre de système avec des obligations plus sécure dans le cadre de son taff.

27 mar. 2020
1

Si ton fils est de la partie, il te conseillera certainement Ubuntu ou un dérivé, ce que je pense sage.
Et si il te conseille autre chose parce que c'est ce qu'il utilise et maîtrise, suis ses conseils, car cela te permettra d'avoir un "service client" facilement accessible.

27 mar. 2020
0

Bonjour, je n’ai rien compris mais du moment que c’est gratuit et accessible à tous je suis pour.
Leçon 1 pour les super- hyper nul ( c a d moi ) :
Qu’est ce un système usb ? Use simple word please.
Merci
Je poserai la leçon 2 quand j’aurai compris la 1

27 mar. 2020
0

@frame, un système sur USB, pour faire simple.
C'est quand le système d'exploitation de l'ordinateur se trouve sur une clé USB au lieu du disque dur.

27 mar. 2020
0

Ha ok, je mets la clé usb , je démarre l’ordi et c’est le window de la clé qui s’affiche , right ?

27 mar. 2020
0

Grosso merdo oui 😜

27 mar. 2020
0

Sauf que là, c'est un pingouin qui s'affiche !

27 mar. 202016 juin 2020
0

@roc, oui, mais le pingouin Slackware était destiné à finir sur un bateau.

27 mar. 2020
0

Bonsoir
C'est plutôt un manchot..
Même si in english c'est penguin..

28 mar. 2020
2

@Frame :

c’est le window de la clé qui s’affiche

Arghhh... Frame m'a tuer !!
;-)

30 mar. 2020
0

Quand je disais que j’étais hyper-super nul, mais faute avoué !!!!! 😂😇

30 mar. 2020
0

Mais j'avais bien compris ce que tu voulais dire. Chacun ses domaines, aucune moquerie dans ma remarque et je préfère ta réflexion qui montre qu'il faut arriver - pour expliquer correctement et se faire comprendre - à être au niveau de la personne à qui on explique, en espérant qu'elle s'améliore.
Tu dis donc :
Ha ok, je mets la clé usb , je démarre l’ordi et c’est le window de la clé qui s’affiche , right ?

Oui, lorsque c'est une clé USB "bootable" ("démarable" par l'ordinateur qui prend la clé pour un système d'exploitation qu'il comprend), le fameux "OS" dont on parle parfois.
MAIS... : Il FAUT que tu dises à l'ordinateur (s'il n'est pas configuré d'origine pour le faire) d'avoir le droit de démarrer sur la clé USB ou un support extérieur branché sur un port USB de l'ordinateur. Parfois, il faut entrer dans le BIOS (un petit programme qui permet de sélectionner comment l'ordinateur va démarrer et avec quel disque (interne ou externe puisqu'une clé USB peut être prise pour un disque dur). Il faut lire le manuel de l'ordinateur ou demander "à qui sait", ici ou à un ami (qui veut gagner des millions...).

01 avr. 2020
0

Bonjour, non t’inquiète je ne suis pas vexé loin de là, ma fierté e se situe pas à ce niveau. J’apprécie d’ailleurs l’ouverture d’esprit des personnes qui anime le site.
Mais à la réflexion et à la relecture du fil je réalise, malgré votre acharnement numeristique que tout compte fait ce n’est pas mon truc. Je resterai donc admiratif mais ne serai pas votre disciple 😂😇😛.

01 avr. 2020
0

@Frame, compris, mon père est comme ça. Utilisateur (de certains produits) mais ne voulant pas entrer dans la technique de ce produit. Je lui ai installé Linux, il s'en sert avec totale satisfaction, Point barre pour lui.
Il a d'autres centres d'intérêt, normal et logique.

28 mar. 2020
0

@juliuse, merci de cette dernière réponse qui permet de recadrer TON projet. ARM est bien, mais ne tourne que sur processeur ARM. Debian est bien, mais ne tourne pas sur ARM sauf à l'adapter, donc à mettre les doigts (et le reste, mais c'est censuré) dans le cambouis.
Pour TLP, mon ordinateur sous Linux "stock" tourne aux alentours de 27-35 watts, passé sous TLP et celui-ci optimisé, la valeur moyenne est entre 10 et 12 watts. EN mode "basse consommation", j'obtiens 3 watts constants. J'ai eu du mal à avoir la même chose avec le RPi.
Bonne journée.

27 mar. 2020
0

Moi c'est plus le carénage, l'entretien de mon moteur, la réfection du taud, le nettoyage des voiles qui me préoccupe ⛵

27 mar. 2020
0

@sniff, pour ma part je suis à bord, donc l'entretien du bateau, c'est aussi d'actualité.

27 mar. 2020
0

Bonjours, je tourne actuellement avec navigatrix sur un vieux panasonic thoughbook cf-73.

Comme j’ai également un portable asus I3 avec 4 mégas de mémoire vive qui toune sur mint19 64 bits.

Mais je ne suis pas un informaticien et je tâtonne et je me plante souvent. Bon c’est comme cela que j’apprends.....

J’aime bien navigatrix mais comme tu le dis pas de version 64 bits.

Donc je suis intéressé pas quelque chose du même genre pouvant tourner en 64 bits.

27 mar. 2020
0

Je rejoins tout à fait Juliusse, on parle de la même chose question légèreté, robustesse, facilité d'usage, facilité d'installation sur l'ordinateur (parce qu'une clé USB, c'est parfois lent, très lent) et de réinstallation (puisqu’un système Linux cloisonne systématiquement les données utilises et nécessaires à lui-même dans "/" et que les données, fichiers, documents sont mises uniquement dans la partition personnelle de ou des utilisateurs "home" et qu'il est très facile de faire une sauvegarde sur un support extérieur du "home".

La place prise par un système Linux est en moyenne 5 fois moins importante (au bas mot) que le même sous Win pour les mêmes fonctions.

L'utilisation d'une clé USB permet l'avantage d'une portabilité totale de votre ordinateur et des documents personnels sur une clé avec l'inconvénient de la lenteur de la clé, surtout si elle est en USB2. Inconvénient qui disparaît lors de l'installation sur disque dur.

Pour ceux qui franchiraient le pas, à savoir tourner directement sur l'ordinateur avec un OS Linux, remplacer le disque dur HDD, mécanique et lent par un SSD électronique et rapide changera votre façon d'appréhender l'ordinateur. Il y a beaucoup de SSD pas trop cher mais je conseille nez en moins de choisir des capacités et marques réputées pour des raisons d'investissement pérenne, ces marques ayant souvent sur leur site un logiciel permettant de faire un backup complet du système pour tout transférer sur le nouveau disque SSD. On peut d'ailleurs le faire directement sous Windows puis garder uniquement les documents et fichiers personnels dans l'ancien HDD et installer Linux sur le nouveau SSD éventuellement.
L'ancien HDD, muni d'un petit boîtier de protection permet de s'en servir comme d'une énorme clé USB externe pour les sauvegardes et le stockage.

Il y aura simplement deux paramètres à modifier pour dire à Linux qu'un SSD n'est pas un HDD, mais c'est de la cuisine facilement modifiable.

Bien sûr, comme le dit Yantho, il faudra un peu maîtriser la nouvelle langue étrangère dans le sens ou les programmes et fonctionnalités n'ont pas forcément le même nom, mais c'est comme une nouvelle voiture ou un nouveau bateau, il faut une période d'adaptation, et après on se dit : Mais pourquoi ne l'ais-je pas fait avant !? Remarque de mon père dernièrement...

27 mar. 2020
0

@philge, d'après mes premiers tests, le fait que ce ne soit pas un live mais une install-on-usb, améliore grandement la vitesse d'exécution, j'arrive à des temps équivalent à des HDD.(en usb2, du coup, en usb2, je pense avoir des perfs plus que correctes)
Je regarde aussi pour avoir une option grub "ram only" avec désactivation du disque dur pour les cas de crise énergétique 😉

Pour revenir sur certains points.
Personnellement je n'ai pas l'utilité du SSD, la différence de vitesse est pour moi peu importante, et tant que ça marche, je garde. Avec un système bien construit, un HDD sous Linux est suffisamment performant, à l'avantage de la capacité, et, même si les SSD ont bien évolué (et même sacrément point de vue durée de vie), ils sont par nature moins durables. En revanche, pour ceux qui le souhaitent, c'est vrai que le prix actuel des SSD encourage ce genre de pratique.
Mais parfois le gain est tout relatif, car selon moi il ne sert à rien d'avoir du matériel performant si le pilote pédale dans la semoule. Par exemple, ton expérience d'augmentation progressive du temps de démarrage du à systemd fait perdre ce que tu as gagné sur ce point avec ton SSD.(ça se corrige, mais c'est pas a portée du débutant).
Il y a aussi un discours actuel chez certains développeurs qui me hérisse, prétendant que comme la RAM c'est pas cher en ce moment, c'est pas grave si on ne se concentre pas sur la performance du programme. C'est pour moi une fausse excuse pour se dédouaner de coder avec le cul, comme dit un pote :"le mec qui me sors cette excuse, il dégage de mon bureau à coups de latte".

27 mar. 2020
0

D'accord avec toi sur tous les points, je parlais du SSD concernant la vitesse obtenue par rapport au prix.
Et c'est vrai qu'un programme bien fait, concis fait gagner bien plus de temps et charge processeur et mémoire qu'un programme fait à la truelle...
P.S/ j'étudie le systemd...

27 mar. 202027 mar. 2020
0

@philge
Un peu de lecture.
www.google.com[...]/url

Le souci est connu depuis 2012(a l'époque où c'était juste sur fedora), je ne conçois pas que l'on doive encore bricoler avec ça.
www.dedoimedo.com[...]me.html

Un extrait de la Bible :
wiki.archlinux.org[...]Systemd

Quand aux détracteurs, la guerre des inits n'est pas le sujet ici. La littérature abondante sur les bugs, problèmes, aberrations, failles et défauts de systemd se trouve facilement sur Internet.

27 mar. 2020
0

Super projet

Je suis utilisateur depuis plusieurs dizaines d'année de ce genre de config (de Mandrake à Bionic Beaver) toujours sur des pc "réformé". Donc normalement 1 client ;=)

Mais ! bah oui il fallait 1 "MAIS" depuis quelques année j' ai troqué à la table à carte mes pc portable pour la Framboise autant pour des raison de consommation que de solidité !

Je testerais avec plaisir il me reste quelques portable linux ready ;=) ! a mon avis pour que ça soit viable il faut que ça soit du push and connect !
beaucoup de voileux sont très loin de maitriser de simple concepts informatique comme par exemple la gestion des droits des fichiers et autres plaisanteries !!! donc attention de ne pas en faire une usine a gaz ! même pour l installation

A++

27 mar. 2020
0

@a_guy, le but est que ce ne soit justement pas une usine à gaz, d'ailleurs l'installation sur clé se fera via un script automatisé présent dans l'image. Pas de etcher, unetbootin, ni même de dd, juste à lancer le script.
Ensuite, une fois le système sur la clé, celui ci possèdera des outils simples d'utilisation, et même la possibilité de faire d'autres clés (pour les copains) via un GUI.
Si on veut installer le système sur disque dur, pareil, installateur graphique à partir de la clé.

J'avoue avoir pensé au rpi, mais pour plus tard, Slackware possède une version ARM(et même une version S/390, c'est dire), mais cela va me demander du temps, je veux d'abord que ce soit rodé sur PC.(donc certainement pas avant l'année prochaine voire plus).

28 mar. 2020
1

@juliusse : Bravo pour ton idée de projet. J'adhère à 100%. Baignant dans le monde Unix depuis plus de 35 ans et ayant consacré plus de 30 ans au dévelopement de logiciel sous Unix/Linux, je me permet ici quelques remarques après avoir lu presque tous les commentaires :

  • ARM vs X86 : On devrait pouvoir s'enficher, à condition que toutes les librairies d'accès aux périphériques soient dispo pour ces deux architectures. Or, certaines sont écrites en C et pas toujours FOSS. Perso, j'aurais tendance à partir sur du ARM (RPi), mais il y a aussi des board avec des CPUs basse consommation chez Intel. Mais souvent ceux-ci ne sont pas bon marché.
  • Tout sur la clef USB. Oui, très bonne idée.
  • init vs systemd : Je ne participe plus aux combats d'arrière-garde, ça me semble inutile :-) Toutefois, je constate que, maintenant que je m'y suis habitué, je fais des chose plus sophistiquées et fiable avec systemd qu'avec l'ancien system init. Ce qui me fait dire que l'utilisation d'init pourrait engendrer un peu plus de travail en maintenance; et je pense que l'on ne doit pas gaspiller les ressources dans ce domaine.
  • SSD vs HDD : Les HDD consomment plus,prennent plus de place, son plus lent et pas forcément plus fiable à long terme. Pour l'usage envisagé, la durée de vie des SSD ne me semble pas un problème.
  • Sécurité et flexibilité : J'ai commencé mon approche de la virtualisation il y a bientôt 15 ans. Aujourd'hui, j'aurais tendance a penser uniquement en terme de "conteneur", afin de pouvoir facilement isolé un service. Non pas pour des raisons de sécurité, mais pour éviter les problèmes de versions de librairies requisent par des applications variées. Il est alors facile d'encapsuler un service uniquemet avec les librairies spécifiques dont il a besoin dans un contenur. Ca permet de simplifier la maintenance et le dévelopement.
  • Système minimum : On peut facilment faire une image pour un service avec un minimum de chose. On peut donc avoir un OS de base assez léger.
  • Flexibilité : Oui, pour tout ce qui est admin, utilisation de bash ou Python, et je recommanderais l'utilisation de Python aussi pour tout nouveau dévelopement d'application. Ainsi, on évite les problèmes de compatibilité entre architectures.

Voilà, c'était mon grain de sel. Je m'intéresse é ce projet pour mon frère qui va bientôt vivre sur son bateau qet qui n'est vraiment pas informaticien.

29 mar. 2020
1

@dcexcal, merci de ton intervention.
Je te réponds rapidement.
-Sur l'architecture, voir ma réponse à sterwen.
-SSD ou HDD, cela n'a pas d'importance, le hardware, aussi intéressant que soit le sujet, n'est pas la question ici.
-sysVinit vs systemd, si tu pratiques Unix et Linux depuis longtemps, tu dois certainement savoir que Slackware n'utilise ni l'un, ni l'autre, mais des scripts type BSD.
-pour le reste, ça va être encore plus rapide. Moi, je ne développe pas, j'administre, et surtout du *BSD. Je pense que c'est mieux si chacun a son métier, et que les DevOps sont comme les marins, ils savent tout faire, mal.(pour reprendre l'expression consacrée)

27 mar. 2020
0

Pour les nez au frites, je traduis le mot GUI :
GUI : Graphical User Interface (en français, interface graphique). Façon simple et imagée d'interpréter, pour l'ordinateur une action de l'opérateur.
Voir le

27 mar. 2020
0

Bon courage pour construire.
Pourquoi pas un partenariat avec HEO. Le créateur Thomas G. est très sympathique, rencontré l'été dernier par hasard sur une péniche ! . L'OS pourrait être telechargeable ici, et en tant que développeur Juliusse aurait un code promo sur la boutique ?
Qui sait

27 mar. 2020
0

Bjr
Je vais suivre avec intéret même si mes capacités informatiques sont limitées. Je suis sous ubuntu depuis 2007 à la suite d'un crach de mon pc portable en pleine patagonie. De retour vers la population impossible de-planter mon windows, donc j'ai installé ubuntu de l'époque, que je n'ai plus quitté ! Vive l'esprit du libre et la générosité qui va avec.
La gratuité c'est autre chose.
Merci Juliusse

27 mar. 2020
0

Depuis 2007, il y a eu quelques évolution, même chez Ubuntu ! ;-)

27 mar. 2020
0

En ce moment je pense que nous sommes nombreux a tester cet belle idée .... et de nous liberer de windows

28 mar. 2020
0

Puisque l'on est sur un forum voile et que la consommation électrique est importante il vaut mieux utiliser un HW de base ARM. Sans parler du Raspberry qui pourrait faire l'affaire mais qui souffre de ne pas avoir une mémoire de masse fiable, il y a pas mal de bases pour faire un système de navigation basé Linux. Il y a par exemple les processeurs iMX8 64 bits avec une bonne capacité graphique. C'est ce que l'on trouve sur les systèmes multimédia des voitures. Pas mal de capacité d'entrée sortie et une consommation qui doit rester en dessous de 5W.
On fait tourner tout cela sous Debian.

28 mar. 2020
2

.@sterwen. Merci de ton intervention.
Mais, et n'y vois aucune animosité, ce n'est pas le sujet de ce fil de savoir si c'est mieux ARM ou IMX8 ou un laptop classique.
Je vais quand même répondre rapidement.
Le rpi, c'est très bien, mais demande à l'utilisateur de se le monter (c'est pas non plus compliqué je te l'accorde). Le rpi est par contre peu mobile. C'est une installation à deumeure.
Debian c'est très bien, mais il n'y a pas que debian dans la vie, et je trouve inutiles les guéguerre du type telle distro est mieux que telle autre. Aucune distribution n'est supérieure, chacune a ses spécificités, la différence vient de l'utilisateur. Je pratique Slackware, je connais, et peut assurer le support, c'est donc ce que je choisis.

Et enfin, pour répondre à ton interrogation sur la conso, saches que avec des scripts adéquats(certains comme philgé préfèrent utiliser tlp), j'arrive à la maintenir entre 2 et 12 watts, ce qui est très raisonnable. Un rpi, suivant le montage, est sur la même gamme de valeurs.

28 mar. 2020
0

@juliusse Pas de problèmes, je n'y ai vu aucune animosité. Je savais que mon intervention était un peu hors sujet. De toute façon on est là pour échanger simplement. Comme n plus on ne peut pas naviguer.
La conso ce n'était pas une interrogation, j'ai moi-même à bord pour l'instant une machine Intel qui consomme environ 12W.

Sinon, la question d'un hardware adapté et optimisé pour la navigation avec une plate forme ouverte mérite aussi que l'on se penche dessus et que l'on échange entre nous.

28 mar. 2020
0

@sterwen, machine Linux ou Win à bord ?

28 mar. 2020
0

A mon avis Linux. Mais je m'avance peut être...

29 mar. 2020
0

En fait la situation est plus compliquée que cela. A bord de Swann j'ai un PC industriel sous Windows. Pour une seule raison: le logiciel de navigation que j'utilise depuis 20ns ne fonctionne pas sous Linux. Le développeur est un ami et on en discute souvent mais il n'a pas les moyens de faire le portage et de gérer 2 versions pour l'instant. J'ai fait un essai de OpenCPN, mais j'ai trouvé une telle régression fonctionnelle par rapport à celui que j'utilise que j'ai laissé tombé. Donc pour l'instant Windows à bord mais pas seulement.

Sur le plan professionnel je développe des systèmes communicants sous Linux pour faire des applications de l'Internet des Objets Industriels. J'ai même certains de mes systèmes (on vise quelques milliers) qui vont être installés à bord de bateaux, mais des gros porte-containers. J'essaye de me dégager du temps pour développer une version "navigation de plaisance" de mon système. Mais cela représente un investissement significatif alors je n'avance pas bien vite.

Par contre, pour ne pas détourner le thread de @juliusse, on peut en démarrer un séparé plus accès sur ce sujet spécifique.

30 mar. 2020
0

J'ai toujours mon Amiga 500...une idée ? 🏃🏽‍♀️🏃🏽‍♂️

30 mar. 202030 mar. 2020
0

@sniff. NetBSD doit pouvoir être porté dessus 😉.(ils l'ont bien portée sur un grille pain)
D'après leur doc, c'est possible en installant un "cpu-board". Ensuite, tu dois pouvoir compiler ou porter des packets freeBSD.(mais je n'ose pas m'imaginer le temps de compil de xorg, 1 an peut être 😂)
wiki.netbsd.org[...]/amiga/

31 mar. 2020
0

Si j'avais le temps, je participerais bien à ce projet mais pour je pense que je partirai de Puppy Linux. Le plus adapté à mon avis à ce que tu appelles "ordinosaures", c'est à dire équipés de processeurs 32 bits et 1GO de mémoire.
Une de mes machines répond à cette configuration et de toutes les déclinaisons que j'ai pu tester c'est largement la plus efficace. En performance d'abord mais aussi simple à prendre en main, fiable et permettant simplement de sauvegarder ses données et ses paramètres dans un fichier (SFS) associé à son noyau sur une clé USB ou en dur sur une machine.

01 avr. 2020
0

@zadig.
Merci de ton intervention.
J'avais aussi pensé dans un premier temps à puppy. Mais je me suis heurté aux questions suivantes.
-Déjà, je ne voulais pas limiter aux ordinausaures. Le système doit pouvoir être modulable, et avec la possibilité de tourner aussi sur un PC dernier cri avec uefi, sans avoir à passer en legacy.
-Ensuite, je voulais que le système soit "à jour", facilement upgradable sans avoir besoin de réinstaller. (Y compris upgrade des composants kernel-*)
Aussi, le souci est que comme tu sais sûrement, depuis 19.10, Ubuntu à dégagé les images 32bit, donc, sur 20.04lts, aussi. Quid de l'avenir d'un Ubuntu.pup? Vont ils prendre le parti de rester sur 18.04 et backporter à la chaîne ?(ajoute à ça le fait que je ne suis pas un fan des *buntus)
Slackopuppy est quand à lui resté sur slackware 14.1, donc, exit aussi.
Attention, je ne critique pas puppy, c'est un projet que je trouve très bien, tout comme des projets équivalent comme antiX.
Et si je veux de la légèreté absolue, j'ai aussi tiny core, d'autant qu'il existe une version d'opencpn pour tiny core.

J'ai préféré au final rester sur quelque chose que je maîtrise de A à Z, et avec lequel je peux mettre des outils que j'ai testé et re-testé. Et surtout, le plus important, dont je suis sur de pouvoir assurer le support et l'aide aux utilisateurs.
Merci en tout cas de tes remarques, j'espère que tu pourras prendre le temps de faire un test quand je sortirai l'image, pour avoir un retour.

01 avr. 2020
0

je suis largué de puis le début hélas.... mais vous pouvez compter sur moi pour tester cette clefs sur plusieurs type d ordi XP, 8, win 10
comment l obtenir une fois mise au point?
bravo pour une telle initiative
josé

01 avr. 2020
0

Juliusse semble parfaitement maîtriser son sujet et il essaie, ce qui n'est pas chose facile de marier anciennes et nouvelles technologies au sens matériels et caractéristiques des BIOS.

Merci à lui de cette initiative et parfaitement disposé pour moi à participer aux phases de tests.

Un point important tout de même tient à l'équipe. Parce-que d'une-part tout seul, sans en parler avec autres on ne choisit pas toujours les bonnes solutions et puis surtout, pour viser une maintenance à terme il faut s'assurer qu'il restera du monde sur le pont quand d'aucun auront choisit de quitter le bord pour telle ou telle bonne raison.

Dons Juliusse, si ton projet est en OpenSource sur SourceForge, nous pourrions pourquoi pas collaborer dans la limite de mon temps disponible mais l'idéal serait que d'autres encore se joignent au projet.

01 avr. 202001 avr. 2020
0

@Zadig,
Pour les tests, merci. En effet, plus j'aurais de retours, plus je pourrais affiner.
Au niveau de l'équipe, pour le moment je suis seul. Je sais que c'est très "Slackwarien" de faire tout seul, mais c'est toujours utile comme tu dis de discuter des solutions et d'avoir l'avis de personnes connaissant le sujet et pouvant mettre le doigt sur les défauts.
J'ai déjà des développeurs de distro avec qui j'échange régulièrement sur ce projet, mais, ils ne sont pas "marins", et ont le biais du "gars du métier" pour qui des choses qui semblent évidentes ne le sont pas pour tous en réalité. Par contre, ce sont des gens très à l'écoute et portés sur la facilité d'utilisation pour le néophyte.
Pour la maintenance, c'est assez facile dans le sens où tous les outils, soft et images de base existent déjà, je me contente "d'assembler" le tout en une image.

Si certains ont un peu de temps, l'habitude de linux, et de l'expérience avec plusieurs distributions différents (de préférence des distributions "mères"), qu'ils n'hésitent pas, je peux donner la "recette du prototype", pour voir si ça vous donne des idées.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (111)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021