projet de rallier la Méditerranée via le canal du Midi

bonjour à tous,
je projette (c'est le moment) de rallier la Méditerranée via le canal, en partant d'Arzal
avec 0,9 m de tirant d'eau, le canal ne m'effraie pas et serai accompagné, pour le reste je serai le plus souvent en solo; je laisserai le bateau un an ou deux en Med
quelques passages m'inquiètent un peu, mon Gib sea 28 avec 12 cv serait-il un peu juste, merci de m'éclairer; puis laisser le bateau à 800 km, trouver un coin pas cher mais sécurisé1) la Gironde, pas mal de milles ds une embouchures compliquées par les bancs de sable, du courant, avec 12cv... est ce vraiment difficile ? l'entrée de cet estuaire, est-il si compliqué ?
2) arrivée à Port la Nouvelle (la Robine) ? ou Sète ? j'ai lu les fils sur l'étang de Thau, s'il est balisé, pas de pb mais 12 cv ! aurriez vous qques idées/adresses pour l'hivernage au sec ? sinon aller vers Martigues ?

merci si vs avez des infos, je suis un peu sec alors le moindre indice me sera rassurant... et puis rassurez vs les sudistes, j'aime le cidre, mais aussi le pastis... :alavotre:

et bon projet à vous aussi et bonne nav à ceux qui peuvent...
JL.C

L'équipage
19 fév. 2011
19 fév. 2011
0

l'estuaire
n'est pas si compliqué comme tu as l'air de le penser. Il te suffit, en venant du Nord de bien suivre les cartes et de suivre le chenal jusqu'à ...Bordeaux. Pour l'entrée de l'estuaire, il faut faire très attention au banc de la Mauvaise, bien arondir vers le large pour embouquer le chenal au mieux à la bouée 2 et ne pas sortir de celui-ci à babord car il n'y a pas d'eau sur le banc de la Mauvaise. D'ailleurs les déferlantes te le feront remarquer. Sinon, à tribord tu peux couper un peu mais attention à ne pas trop t'approcher de Cordouan. Surveilles le fond au sondeur et sur tes cartes. Il faut te présenter au chenal à la basse mer pour remonter avec le courant jusquà Royan( 12 milles env ) pour y passer la nuit ou Port Médoc en face. Le lendemain tu démarres à la BM et tu profites du courant pour remonter le chenal de nav. qui est large, mais qui retrécit au fur et à mesure que tu vas vers Bordeaux. Avec ton moteur de 12 CV, tu peux t'arreter à Pauillac en rentrant dans ce port à l'étale. C'est important pour ne pas te faire embarquer par le courant et manoeuvrer facilement pour aller au ponton d'accueil. Le lendemain, il te reste 15 à 20 milles pour arriver à Bordeaux, toujours en profitant du courant, c'est à dire à sortir de Pauillac toujours à l'étale de BM. Tu peux laisser ton bateau au bassin à flot de Bordeaux où tu devras démater.
En conclusion, si tu navigues en profitant du courant, tu n'auras pas de pb avec un 12 CV.
Quant au canal du Midi et du latéral à la Garonne, tu as raison de le faire accompagné. Il est trés difficile de le faire seul et je crois meme que cela n'est pas autorisé. Renseignes toi au bureau des "voies navigables de France" où tu dois aller pour payer ton droit de passage.
L'étang de Thau : pas de pb mais attention au Mistral. Tu peux remater à Sète ou à Agde (moins cher je crois au chantier Lallemant). Je ne suis jamais passé par le canal de la Robine. On dit qu'il n'y a pas bcp d'eau , mais 0,90, ça devrait le faire.
Procures toi la carte du canal, tout est indiqué dessus.
Voilà , en qq phrases qq conseils. Il n'y a rien de très délicat si tu suis ta carte, comme partout.
Bienvenu dans le Sud.
Bernard, un sudiste de Port Médoc.

19 fév. 2011
0

Bonjour Simbad
Nous serons heureux de te souhaiter la bienvenue en Med, où il y a quand même des Gib Sea 28 !

Pour l'hivernage à sec dans l'étang de Thau, tu peux essayer Sterne Voile (à Sète).
www.sternevoiles.com[...]ec.html
Amitiés

19 fév. 2011
0

merci de ces conseils,
je pense me faire accompagner aussi pour la Gironde... s'il y a souci, c'est tj mieux à 2 pour s'en sortir en cas de pb et suivre la carte
j'irai donc faire un coucou aux GS 28 de Med, j'aimerai passer le canal entre le 15 juin et le 15 juillet, je suppose qu'il y a moins de monde, sinon fin août/septembre
j'ai pas mal de boulot de peinture, alors s'il ne fait pas beau, ça va tarder...
à+
JL.C

19 fév. 2011
0

Juste une précision....
Ne te présente pas à la bouée 2 (ou, si la mer est très belle, à la 2a) à la basse mer, mais au minimum 1h30 après la basse mer. Le décalage entre flot et basse mer est très important en Gironde et le jusant contre les vents dominants d'ouest à nord-ouest (gros clapot) t'empêchera de progresser jusqu'à la renverse de courant.
De Pauillac à Bordeaux 29 milles, mais avec le courant, on peut faire Royan-Bordeaux (10 noeuds sur le fond fréquemment).
Ne t'éloigne pas du chenal, il y a des pièges un peu partout (épaves, digue submersible, bancs etc)
En arrivant à Bordeaux, tu as quelques places de ponton sous le pont d'Aquitaine, ou alors le bassin à flot mais il faut prévenir bien à l'avance les éclusiers (jours fériés, grève, pannes écluses, etc !!)
Les 12 cb de ton moteur sont largement suffisants (pour remonter l'estuaire, sans doute moins pour le descendre). Je l'ai fait des dizaines de fois avec une "mobylette" de 5 cv !

19 fév. 2011
0

No gros problem
Nous avons fait 2 fois le voyage aller/retour avec un petit DI et moteur HB 6 CV et une fois A/R avec un plus gros de 1,20 tirant d'eau et 50 CV.
Les problèmes ont bien été décrits par les copains précédents, le canal lui-même n'est pas très difficile mais surtout hors saison sinon rencontre beaucoup de trucs de loc mal conduits. Faire gaffe à ces clowns.
Canal de robine faisable avec 0,90m de tirant d'eau. Très bon raccourci quand beau temps. En cas de vent très forts, fréquents dans ce coin, continuer le canal jusqu'à Narbonne ou le Grau du Roi.
Encore de la place à sec à Port St louis du Rhône ou Martigues, les autres je ne sais pas.
Bon voyage ! C'est magique ! Eau bleue et tiède, paysages superbes, parfois vents horribles mais c'est le prix à payer.
Sommes pas loin d'Arzal, à Rieux aujourd'hui, Redon après.

20 fév. 2011
0

ok je me rassure...
et essaie de motiver ma moitié...
déjà j'ai demandé pour passer le permis fluvial en candidat libre (j'ai le côtier) mais est-ce vraiment nécessaire ???
vs êtes sympa de vos conseils, et je vous remercie
qt à Rieux, c'est sympa, mais en ce moment humide voire venteux (aussi en Bretagne), c'est pas du plus agréable
je suis là bas mardi ou mercredi à bosser sur le bateau, au Foleux, j'espère il fera meilleur...
à+
JL.C

20 fév. 2011
0

le permis fluvial
est obligatoire pour les propriétaires de batos mais facultatif pour les locataires une simple attestation du loueur stipulant que le locataire connait la nav est suffisante .
c'est la logique française
alain

20 fév. 2011
0

il me semble
que le permis est obligatoire à partir de 9,9 cv.Il faut donc le permis fluvial pour un 12 cv.
Me trompe-je ?

21 fév. 2011
0

Comme déjà dit
le problème n'est pas le controle, mais l'accident humain : pas de permis, pas d'assurance.

21 fév. 2011
0

merci
Pour le renseignement. Tout change. ;-)

29 nov. 201129 nov. 2011
0

Erreur sur le message ci-dessus:
(Ne pas être à cet endroit avant la PM + 2 de Royan le courant est encore fort pendant 2 H après la PM.Il vaut mieux être en retard soit mi-marée ensuite en 2 H avec le courant pas de soucis.)
Il faut lire 2 h avant la BM + 2 de Royan le courant est encore fort pendant 2 h après la BM.

20 fév. 2011
0

à partir de 6 cv
maintenant c'est 6 cv la limite
et comme dit Alain, les locataires des péniches avec 40 cv sont dispensés du permis, après 1H de formation par le loueur, y sont les rois du pétrole, alors que toi il te faut payer 400 euros pour passer le permis
je me suis pré inscrit en candidat libre (coût des timbres fiscaux, une 100ne d'euros), si je l'ai tant mieux, sinon il est rare qu'il y ait des contrôles, alors on verra
JL.C

21 fév. 2011
0

exact François
et c'est bien triste
d'un côté le droit de ne pas savoir naviguer en tte légalité
de l'autre le droit de payer alors qu'on navigue en mer depuis x années...
faudra qu'on m'explique
mais bon, le règlement...
JL.C

21 fév. 2011
0

Gironde
Bonjour,
Je connais bien la Gironde étant à Royan.
Si tu pars de la Rochelle il faut prévoir 54 Mn
pour une route en toutes sécurité soit + ou - 10h
départ à PM pour profiter du courant descendant dans le pertuis d'Antioche. Dépasser la pointe d'Olérons d'environ 2 milles ensuite route directe
sur la bouée 1 et 2.rester dans les fonds de 20 métres.
Partir avec un grand coef soit entre le 16 et 18 juin ce qui permet de faire route de jour,ce qui est préférable pour des endroits inconnus.
Il est bien d'avoir un GPS pour rester sur sa route et surtout pour atterrir sur les bouées.Elles sont grandes mais visibles seulement à 2 milles.(Ne pas être à cet endroit avant la PM + 2 de Royan le courant est encore fort pendant 2 H après la PM.Il vaut mieux être en retard soit mi-marée ensuite en 2 H avec le courant pas de soucis.)
Ensuite chenaler prés des bouées vertes,il y a moins de houle étant un peu éloigné du banc de la Mauvaise aller jusqu'à la bouée cardinale nord N° 9 pour Royan tout droit sur la Bouée R1, laisser la tourelle (blanche et rouge)du bac à babord à 50 m.et faire route sur le port.
Le port est dans la ville avec tous les commerces a proximité à voir un superbe marché Couvert tous les jours et très bien fourni.
Pour continuer sur Bordeaux soit rejoindre la pointe de Grave et passage devant Port médoc et suivre le chenal Balisé.
Soit longer la rive droite ,passage devant les belles plages de Royan et St Geoges,puis les falaises et Grottes de Meschers très typiques,la presqu'ile de Talmont avec son église du 12°siécle.Petit port d'escale aussi très sympathique de Mortagne avec un bassin à flot avec porte ouverture pendant deux heures ,très calme et très champêtre.(voir les horaires à la
capitainerie de Royan).Ensuite rejoindre le chenal de Bordeaux.Comme cela à été dit arrivée à Paulliac au moment de PM le courant est émorme.
Dernier point il est bon d'avoir les cartes du secteur a jour.
Cordialement .
Janyc.

21 fév. 2011
0

Pour le démâtage, préfère Pauillac à Bordeaux
- D’une part parce que l’opération y est simple et maitrisée à cet endroit,
- d’autre part cela te laissera la liberté de l’horaire d’arrivée à Bordeaux. Trop tôt, tu pourras pousser jusqu’au port de Bègles (catway, eau, électicité), trop tard, tu n’auras pas à convenir d’un autre rendez-vous pour rentrer dans les bassins, démâter, ressortir. L’escale dans les bassins ne se justifie qu’en cas de problème majeur si on est de passage.

Enfin, les travaux en cours du pont levant, peuvent perturber la vision nocturne que l’on a en arrivant. Les 2 chantiers (rive droite et rive gauche), sont éclairés par des néons sur toute leur longueur (neons). La halte nautique, elle, n’est pas éclairée, et le ponton est en très mauvais état.
Quelques photos du chantier :
www.33-bordeaux.com[...]lan.htm

21 fév. 2011
0

ok merci
j'irai donc à Bègles, ville berceau de mes parents, faire un petit pélerinage car pas mis les pieds depuis 20 ans...
c'est cool d'avoir autant de précisions, je vais être fin prêt à partir, alors que le bato est au sec...
je ferai certainement des escales, prendrait mon temps avant de rentrer ds la Gironde, autant en profiter car je n'ai jamais navigué en dessous de la Rochelle et puis le toutou aime bien courir, remarquez avec une cage d'écureuil couplée à une hélice, ça aidera le moteur...
à+ et bonne nav pour ceux qui en ont la chance
JL.C

21 fév. 2011
0

Gaffe à Bègle
Enorme courant, déconseille fortement les grandes marées, pont de pierre avec remous dans Bordeaux dangereux si petit moteur, pontons de Bègles en plein courant. Accostage délicat, très bien amarrer le bateau ensuite car le courant va tourner. Capitainerie sympa et sanitaires super. Pas oublier d'amarrer la barre dans l'axe du bateau. Après Bègles avons rencontré un mascaret à Cadaujac par marée de 112 en été.
Méfiance, bien regarder le fleuve qui charie parfois d'énormes troncs d'arbre et autres cochonneries. Pas oublier en aval de Bordeaux de regarder derrière souvent, on ne se méfie jamais assez des gros qui remontent.

21 fév. 2011
0

Fais gaffe....
pour ta "demoiselle", il y a des poissons-chats énormes (silures) en Gironde/Garonne : près de Toulouse, un promeneur qui jouant avec son chien, avait lancé à l'eau un bout de bois pour lui faire le récupérer....n'a pas récupéré son chien !
L'an dernier en Dordogne, j'ai cru heurter un tronc d'arbre entre deus eaux. Ca a ébranlé le bateau. C'était un silure de 2 mètres qui a fait plusieurs bonds hors de l'eau après le choc !!!

22 fév. 2011
0

conseil
a toulouse n'embète pas la capitaine du port au sujet des algues parce que si tu l'agresse elle va pas prendre des pincettes en plus c'est une bordelaise ( elle est sympa!)si c'est toujour la même :-D

22 fév. 2011
0

Cherches un peu sur Google...
avec les mots 'silure toulouse chien', tu verras que c'est pas complètement une blague !
Bonne nav dans les eaux jaunes

21 fév. 2011
0

Une cage d'écureuil, pauvre bête !!!
Mets lui plutôt un harnais de chien de traineau, il pourra te tirer en courant le long du chemin de halage!
Attention, vitesse limitée à 6 km/h !

21 fév. 2011
0

ok
j'enregistre, Bègles ss condition
et merci de me faire penser au chemin de halage, sauf que mademoiselle adore jouer ds la flotte, donc j'ai peur qu'elle hale à la nage, et je crains qu'elle ne fasse la planche, cool comme elle est... ;-)

22 fév. 2011
0

qd même..
c'est pas l'Amazone, c'est que le canal du midi...
vu la langue, c'est pas tourné ds le canal, mais si ça ressemble à ça les baignades à Toulouse !!!
www.dailymotion.com[...]res_fun
va falloir s'armer...
JL.C

22 fév. 2011
0

je veux bien le croire
y en a même en Vilaine, mais yzont bouffé personne encore, c'est vraiment une saleté ces poiscailles, juste des bêtes à concours, j'aime pas mais bon, faut faire avec
au fait, le jaune, c'est qd même pas du pastis!!!

pour la captai'n de Toulouse, j'ai du répondant, étant originaire de Bordeaux, on parlera le même language, et là faudra boucher les oreilles des enfants, quoiqu'il me semble qu'ils ont dépassé ce stade dès le CE2
JL.C

22 fév. 2011
0

Si tu choisis Port-La Nouvelle
fais signe, j'habite tout près, si je peux rendre service... ?

Marie-No

22 fév. 2011
0

Par la Robine
Il y a un passage intéressant sous les maisons à Narbonne.
En cas de très fort vent avant de sortir de la Robine, on peut se mettre à l'abri sous le vent de l'île Ste Lucie. C'est un endroit calme et agréable et il ne reste plus qu'une écluse minimale à passer. Je te dis ça car ça nous est arrivé et dans le port de la Nouvelle il n'y avait plus de place.
J'aime beaucoup toute cette région là mais quand ça souffle ça ne rigole pas, je me souviens des paquets d'écume qui passaient par dessus le canal avant PLN, on aurait dit de la neige...
Fais gaffe ! C'est pas la Bretagne !

22 fév. 2011
0

C’est un trajet que j’ai fait plusieurs fois :
Une fois en first25, en panne de moteur, j’ai fait tout le canal avec le moteur HB de l’annexe, un 3,5cv yamaha arbre long :pas de problèmes
Une autre fois, en First 28, départ d’Arzal le jeudi soir à 20h00, arrivée au Verdon le vendredi à 20h00,le dimanche après midi, de bateau était démâté ,et la première écluse passée. On n’a pas perdu de temps.
Pour le démâtage, il vaut mieux s’arrêter à Pauillac.
Normalement, il faut le permis et il faut s’acquitter d’une taxe. Personne ne m’a jamais rien demandé.
Au niveau du timing ,il faut 5jours pour Pauillac / Toulouse, et 5 jours pour Toulouse Port La Nouvelle. Et il faut prévoir suffisamment de gasoil car il est difficile de refaire le plein ailleurs qu’a Toulouse.
Sur la cote du Languedoc, il y a plein de ports dans lesquels on peut accueillir un Gibsea 28 au sec, pour des prix voisins de ceux du coté d’Arzal.
12cv, le handicap sera surtout sur la méditerranée, un moteur puissant est utile (mais pas indispensable)Par contre, il faudra prévoir un taud et un frigo.
Bonne Nav

22 fév. 2011
0

j'enregistre
je pars en Bretagne demain, faire un coucou au bateau et le bricoler qque peu
merci de vos conseil et infos, j'ai les dates de passage du permis fluvial, faudrait que je potasse le code, mais bon, c'est pas top avec la mémoire qui faiblit...
à+ et bon vent
JL.C

22 fév. 2011
0

VNF
Chercher VNF sur internet pour avoir les tarifs. On peut payer à Toulouse en face le port du centre ville.
Pour la durée ça dépend.
Si on est pressé on peut aller de Bordeaux à Port la Nouvelle en 8 jours mais il ne faut pas d'ennuis, il faut être au pied de chaque écluse le matin à l'ouverture, le midi à l'ouverture et tirer le plus loin possible le soir.
En général, sans faire le fou (vitesse limite 9 ou 8 km/h !) on met une quinzaine de jours hors haute saison.
La puissance du moteur n'est pas en cause.
A Toulouse, ce qu'on rencontre le plus, ce ne sont pas des sylures mais des sacs plastique, des capotes anglaises, des caddies et des voitures. Ne surtout pas s'arrêter en dehors des ports gardés dans cette zone là, ça craint un max.

29 nov. 2011
0

J'aimerais bien savoir s'il a fait son voyage, si ça s'est bien passé et s'il est content. c'est vrai quoi ! On sait rarement comment s'est passé la suite du fil.

01 déc. 2011
0

Moi aussi, mais en cata.
Bonjour,
J’ai pour projet de descendre mon Maldives 32 de Bretagne à Port Saint Louis du Rhône par les canaux. Je vais le faire avec un copain ayant déjà effectué le trajet dans les deux sens, il y a quelques années, également sur un cata.
La lecture des différents fil sur le canal du midi me fait penser que la situation ne s’est pas arrangée depuis. Les étraves seront complètement protégées par des défenses maxi, le bas des jupes aussi. Sur les côtés, défenses plates en mousse dure et planches.

L’idée est de descendre au tout début mai, juste après les vacances de Pâques, histoire d’avoir le moins de pénichettes possibles. A cette période, le mouillage doit être assez important, pour racler le moins possible car mes 90cm de TE ne seront pas au milieu du chenal. Le bateau est à la largeur maxi autorisée, ce ne sera probablement pas une partie de plaisir. C’est pourquoi j’aimerai bien me soustraire du souci supplémentaire d’un mât (14,5m) dépassant de plus de 2m à l’avant et à l’arrière du bateau.
J’ai lu que certains d’entre vous avaient fait transporter leur mât en camion, solution qui m’arrangerait beaucoup.
Pour ceux qui l’on fait, pouvez vous me dire à qui vous vous êtes adressés.
Pour les autres, connaissez vous des entreprises susceptibles d’effectuer ce genre de transport ?
A priori démâtage à Royan, et re mâtage de n’importe où après qu’il n’y ait plus d’obstacle à passer jusqu’à chez navy service où le bateau va m’attendre jusqu’à l’automne. A finaliser avec le transporteur.
Merci d’avance pour vos conseils.
J-C

02 déc. 2011
0

En vrac :
- Escale à Bègles. Très moyen à dangereux, d’après le témoignage de mon voisin de ponton à Toulouse qui y a passé une semaine en tremblant.
Pour une nuit, le nouveau ponton à Bordeaux est mieux (pleine ville).
- La vignette vnf s’achète à l’entrée du latéral, c'est-à-dire à Castets, ou sur le site vnf.fr, si on vient de la Gironde. Bien étudier la tarification (quinzaine/trimestre/année), c’est calendaire.
- La vitesse maxi autorisée est entre 6 et 8km/h (selon biefs).
- @J-C. Pour ton mat, c’est encombrant mais faisable (mon voisin snowgoose37).
- Drôle d’idée de démâter à Royan (!)…

02 déc. 2011
0

Merci Elliot pour ces infos,
Pour le lieu de démâtage, il n'y a rien de définitif. Pourquoi pas Pauillac puisque tu dis que l'opération y est simple et maîtrisée? Faut-il contacter la capitainerie ou est-ce un chantier?
Je pense au transport routier du mât car la l'évolution au moteur (9,9 CV HB) n'est pas l'atout majeur du Maldives. Si je n'ai pas d'autres solutions il fera le trajet sur le pont, mais si je peux éviter j’aime autant.

02 déc. 2011
0

Moi, j'ai démâté à Pauillac et laissé le mât sur place. C'est la capitainerie qui s'occupe du démâtage (en 2010 tu avais en plus une bonne bouteille de Pauillac en prime) et les gars du port très sympa. Il y avait déjà un mât en attente de transport. La capitainerie m'avait donné l'info pour le gardiennage du mât (sur le toit de la zone technique)et le transport. Un transporteur de bateau me l'a livré à l'arrivée. Le prix n'était pas excessif et j'ai plusieurs fois était super content de ne pas avoir pris le mât avec moi pour le trajet.

02 déc. 2011
0

En cata méfiance s'il est à la largeur max, il y a des sas qui sont plus étroits en bas qu'en haut, situation embarrassante. J'ai vu un cata Allemand mettre des pare bat plats en mousse comme pour la gym. Ca semblait bien marcher.

03 déc. 2011
0

:non: désolé de ne pas avoir suivi mon fil, je n'ai pas fait le voyage, je n'ai pas pu passer le fluvial et j'ai mis à l'eau très tard alors j'ai côtoyé gentiment en Bretagne entre pluie et vent
je cpte le faire cette année, mais si le fluvial évolue tt le tps, sais pas si faudra pas acheter un peu de RAM en + à me faire greffer :scie:
es tu tj à Arzal ?
faudra que je trouve le tps de passer te voir
à+
JL.C

03 déc. 2011
0

No problem. Mais pas à Arzal ! A Redon, la pâtisserie est juste au dessus ! Préviens si tu passes on est souvent en famille ou alors j'ai les mains dans la graisse (pu... de moteur !)A plus !

04 déc. 2011
0

encore à Redon, pourtant les gâteaux ne sont pas les meilleurs...
bon dès que je passe là bas, je te préviens, à priori ds une quinzaine
à+
JL.C

04 déc. 2011
0

je répète le mesage qui s'est envolé. Pâtisserie pas la meilleure mais la plus proche de la couchette. Pour dans 15 jours préviens bien avant because belle soeur a besoin de gueuleton dans 15 jours à peu près et nombreuses visites de famille. On pourra parler du canal que nous avons parcouru 6 fois. Bon,, j'espère que cette fois le message ne va pas disparaître

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (42)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021