Projet assise de bâteau pour personnes handicapées

Bonjour

Nous sommes 3 étudiantes en ergothérapie à l’Institut de Formation en Ergothérapie de Rennes. L’ergothérapie est une profession paramédicale qui s’adresse à toutes personnes en situation de handicap. L’ergothérapeute intervient tout au long du processus de rééducation, de réadaptation et de réinsertion de la personne.
Au cours de notre cursus, nous devons faire une étude sur un projet d’adaptation. Nous avons choisi de nous intéresser à l’accessibilité des bateaux et à la pratique de la voile pour des personnes en situation de handicap, et notamment à l’accessibilité de l’assise de ces bateaux. L’activité sportive étant bénéfique sur de multiples points, notamment en faveur de l’insertion sociale de la personne, son épanouissement, son plaisir, nous comptons sur vous, passionnés de voile, pour nous aider dans notre étude.
Dans le cadre de cette tâche, nous avons décidé de commencer par définir les besoins en confort, accessibilité, fonctionnalité dont a besoin un navigateur valide dans sa position assise. Et c’est essentiellement grâce à votre aide, vous, passionnés de voile, que notre étude pourra avancer.

Le questionnaire ci-joint présente les critères que nous avons trouvé pertinents pour cette étude. N’hésitez pas à rajouter les informations que vous trouverez intéressantes.

Nous vous remercions par avance pour l’attention que vous porterez à ce questionnaire. Nous restons à votre disposition pour des questions et remarques éventuelles.

Vous pouvez aussi nous transmettre vos précieuses informations à : projetvoile@voila.fr

Maryline CARIO, Claire BARBIER et Tifenn BODIC.

  • Quelle est la meilleure orientation du siège :
    Vers l’avant ?
    Vers les voiles ?
    Modulable en fonction du cap?
    Autre ?

  • Quels sont les accessoires indispensables à l’installation :
    Repose jambe ?
    Repose pied ?
    Accoudoirs ?
    Appui-tête ?
    Autre ?

  • Assise :
    Inclinée vers l’arrière ?
    Inclinée vers l’avant ?
    Assise réglable en fonction de la gite ?
    Autre ?

  • Dossier :
    Besoin d’un dossier ?
    Hauteur ?
    Inclinaison réglable ou position idéalement confortable fixée ?
    Autre ?

  • Protection :
    Besoin d’un coupe-vent ?
    Besoin d’un pare-soleil ?
    Autre ?

  • Accès aux commandes :
    Position des écoutes par rapport à l’assise ?
    Position de la barre par rapport à l’assise ?

  • En règle général, qu’est ce qui vous pose le plus de problème dans un siège ?

  • Avez-vous des douleurs dues à une mauvaise position ? Lesquelles ?

  • Mais peut-être que le siège idéal existe déjà ??

  • Comment se fait le changement de bord ? Un fauteuil de chaque coté ?

L'équipage
01 sept. 2008
01 sept. 2008
0

bon, j'me lance !
d'abord :
- un navigateur solitaire s'occupant de la barre mais aussi de la grand-voile et des voiles d'avant, ou seulement barreur et GV, les voiles d'avant étant réglées par d'autres
- barre franche ou barre à roue ?

02 sept. 2008
0

précisions
le navigateur ne sera pas seul, mais sera à la barre,franche, et à la GV.

Merci d'avance :-D

02 sept. 2008
0

Peut-être vous faudrait-il préciser un peu votre étude :
S'agit-il :
1- d'un bateau destiné à accueillir des handicapés, en les faisant participer à certaines manœuvres.
2- d'un bateau destiné à être manœuvré intégralement par un équipage handicapé.

Dans le cas 1, il suffira de quelques postes spécialement emménagés (généralement au niveau du maintien) pour les accueillir dans des conditions raisonnables de confort et de manœuvrabilité, les paramètres pouvant êtres très différents selon le handicap de l'équipier...

Dans le cas 2, il ne pourra s'agir que d'un bateau spécialement conçu, ou tout au moins emménagé et accastillé dans ce but, tant au niveau du maintien, que des déplacements (le plus gros pb) ainsi que des manœuvres...

Je crois qu'il y a eu des tentatives faites pour le cas 2, vous auriez intérêt à chercher des comptes rendus de ces actions sur internet, qui vous seraient pleines d'enseignements...
Bon courage et bravo pour cette belle idée !

02 sept. 2008
0

précisions 2
Désolée, je me rends compte que nous n'avons pas donné assez d'explications...

Notre objectif est l'installation correcte d'une personne handicapée à la barre d'un voilier.
Elle manœuvrera aussi la grand voile.

Notre étude cherche a trouver la position idéale de ce barreur. Cette position se fera à partir de la position idéale d'un sujet "sain".

Nous souhaitons donc recueillir tous vos besoins, vos difficultés, vos douleurs, vos gènes lorsque vous êtes à la barre lors de longs voyages.

02 sept. 2008
0

Je précise que je n'ai pas répondu
au questionnaire, car celui-ci me semble plus lié à la nature du handicap qu'au fait d'être sur un bateau, compte tenu qu'un maintien sûr et confortable est la première condition, même pour une personne valide, le reste n'étant qu'une question d'emménagements, selon les personnes.

02 sept. 2008
0

juste une idée
vous qui étudiez sur Rennes,
je sais qu'une personne handicapée en fauteuil a un petit cata sur lequel je l'ai vu naviguer seul devant Lorient
son bateau est au port de Kernevel, sur Larmor-plage
vous pourriez peut-être avoir ses coordonnées par le bureau du port

bon courage
à+

02 sept. 2008
0

Bon, ça se précise, mais on n'est pas rendus !
Le barreur doit pour aller d'un bord à l'autre, ce qui implique un siège pivotant et coulissant, sur rails, mû à la force des bras de l'occupant (nos amis handicapés en ont souvent beaucoup plus que nous !). En plus, il doit voir devant, éventuellement sous le génois s'il barre sous le vent pour mieux surveiller ses voiles, ce qui est de surcroît la position la plus confortable. L'écoute de GV doit rester à sa portée, mais c'est très facile de prévoir un coinceur sur le fauteuil.
La vraie difficulté va consister à intégrer le dit fauteuil dans le cockpit =&gt destruction des banquettes existantes quasi obligatoire ! Donc atteinte à la structure du bateau, sauf à revenir à un bateau conçu pour, dès le départ. Ensuite la question de visibilité vers l'avant va être très aléatoire, complètement liée au modèle du bateau, à la taille du barreur, à la gîte, et à des tas d'autres choses !

02 sept. 2008
0

Ebraball
l'idée est séduisante, sans doute plus aisément réalisable avec une barre à roue et amménagement d'un siège monté sur un ou deux rails type chariot de GV juste en arrière afin de pouvoir coulisser d'un bord sur l'autre à l'envie et/ou selon l'allure. Barrer de face est tout de même plus confortable pour les cervicales.
Le montage ne semble pas trop compliqué à imaginer sans tout casser AMHA.
En cas de barre franche ça semble également faisable sur le même principe mais dépend aussi de la configuration du cockpit.
Amicalement
F.

02 sept. 2008
0

Handivoile
il existe a ma connaissance un certain nombre de projets handi voiles tant en voile lègère qu'en voile habitable.

Vous rapprocher des associations qui ont déjà une expérience dans ce domaine pourrait vous apporter un éclairage

Bonne chance dans votre projet

02 sept. 200816 juin 2020
0

coup d'oeuil sur l'existant
Bonjour,
Dans le meme esprit un fabriquant australien "Access Dinghy" de dériveur adaptés et l'air plutôt bien fait

www.lavoile-ensemble.org[...]/
bretagne-handivoile.org[...]les.php

plusieurs taille existent 2.3 3m .

A tester ... et enrichir de vos inspiration : tout reste à faire !

Nicolas

02 sept. 2008
0

Félicitations pour ce projet pertinent,
J'ai relu avec attention,et je m'aperçois que ce questionnaire s'adresse à des navigateurs valides, aussi, je me permets de faire quelques remarques ayant eu a souffrir (mais sans aucune comparaison avec la population qui vous interesse), de lombalgies, de problèmes cervicaux.
Tout celà lors de longues étapes sur le même bord, ou dans une mer un peu hachée.

Préférer la barre à roue, position face à la route, et efforts repartis sur les 2 bras.

Si j'avais a adapter mon bateau, bien que valide, opterais pour un siège baquet (identique à ceux qui équipent les voitures de course, marque Recaro),assurant un bon maintient latéral, sur base pivotante, basculant d'un certain angle latéralement en fonction de la gite, dossier très haut légèrement incliné vers l'arrière, muni d'oreilles pour reposer la tête lors de longs bords sous pilote, où il ne faut qu'assurer une veille.

Un bimini juste au dessus du poste de barre, manoeuvrable en position assise.

Quant aux manoeuvres des drisses, écoutes et bosses de ris, s'inspirer de ce qui se fait chez Delher, tout est ramené sur un seul gros winch qui peut etre électrique, installé dans le cas présent au milieu du cockpit.

Foc auto-vireur

Toutes les commandes moteur à portée du barreur.

Tout est manoeuvrable par une personne assise, sans se déplacer

Pour des handicapés en fauteuil, privilégier les bateaux à tableaux AR ouverts.

Voilà j'espère, quelques remarques pour alimenter votre réflexion.

Bon courage.

Amicalement

Next Tee

02 sept. 2008
0

dommage ...
que vous ne vous soyez pas manifesté qq semaines plus tot.
Vient de se terminer le championnat de France MiniJ, au Club de Voile de Bordeaux Carcans Maubuisson.
Toutes les instances federales y etaient, etc, etc.
Vous auriez pu interroger directement les personnes concernées.
Chaque handicap, et relation de chaque personne avec son handicap appelle une reponse differente.

Peut etre que le mieux serait de vous rendre a une prochaine epreuve, en vous mettant en relation avec les organisateurs auparavant ?

02 sept. 2008
0

delta 7
Gilles gahinet à dessiné en 1982 un cata de 11 m destiné aux handicapés.le delta 7
ce bateau a été exploité à l'école nationale de voile et est maintenant dans le sud de la france.
site ci dessous:
www.delta7.org[...]le.html

02 sept. 2008
0

Cockpit petit et étroit
J'ai navigué pendant des années en Méditerranée avec un homme qui avait le bas du corps paralysé suite à une attaque de polyo dans sa jeunesse et qui était dans un fauteuil roulant.

J'étais très étonné de voir ses capacités de déplacement dans le bateau, à part les maneuvres d'avant (changement de foc, spi ou mouillage) ou ses difficultés à passer du bord au ponton (sans compter le regard des autres quand il se déplaçait en fauteuil roulant sur le ponton), il faisait tout à bord (sauf également la cuisine) en se déplaçant avec ses bras.
La barre était une barre franche et je ne l'ai jamais vu avoir besoin d'un fauteuil adapté, il se calait et barrait comme tout le monde.

Il était passionné de régates et nous avons fait ensemble plusieurs course-croisières dont la Giraglia.

Je pense que ceci était possible parce que le bateau avait un cockpit relativement petit et étroit, en l'occurence un Kirk qui lui permettait de trouver à portée de mains un point où se tenir.
Les cokpits très larges d'aujourd'hui me paraissent moins adaptés.
De même pour le carré, relativement étroit.

Je suis convaincu que la voile en croiseur est une opportunité formidable pour permettre à des handicapés de naviguer comme les autres et d'oublier leur handicap.

Maintenant, tout dépend également du handicap.

J'ai également navigué avec une association de handicapés, je n'ai jamais eu de problèmes avec les handicapés moteur, seulement avec les handicapés -je ne sais comment on dit-, cérébraux, là, j'ai quelques mauvais souvenirs car imprévisibles..

RV

02 sept. 2008
0

Je ne sais comment dire des trucs qui vont agacer ...
Mais les sièges sur un voilier, je n'en ai jamais vu. Hormis sur les grosses unités de luxe ou il y a un siège/fauteuil derrière la barre à roue et dans les charter promène touristes.

Sinon, au mieux il y a des banc ou simplement un emplacement qui n'empeche pas la position assise.

Il existe plein d'autres activités qui se pratiquent normalement assises. Par exemple le planneur.

Sinon, une vidéo de changement de bord. www.dailymotion.com[...]8_sport

Ce voilier de 7m50 et 1500kg est une série très répandue (+ 1000 exemplaires).

Il existe des voiliers prévus pour personnes handicapées, mais il s'agit en général de bateaux prévus dès la phase de conception pour ce mode d'utilisation. accessclass.org[...]ult.asp

02 sept. 2008
0

Merci !!
Je n'aurais jamais cru qu'autant de monde répondrait à ce long article ! Je vous remercie énormément pour tous ces avis, ces conseils, ces sites etc... ils nous seront d'une précieuse aide.

A la manière de Next Tee, c'est la description de votre assise idéale que nous cherchons.

Merci encore à tous !

02 sept. 200816 juin 2020
0

Un peu d'humour
La meilleure assise, c'est un bon pilote automatique avec une télécommande autour du cou...

Sinon, il reste la solution Tabarly sur Pen Duick VI

RV

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Face à face

Faune et Flore marine !

  • 4.5 (164)

Face à face

janvier 2021