Problème tangon

Bonjour à tous
Lors de la traversée du golfe de Gascogne ,nous avons étrenné notre tangon tout neuf ,c'était sa première mise en service .Nous étions au grand largue par en moyenne 12 à 13 noeuds de vent apparent .Le vent étant vent arrière pour notre route ,nous avons décidé de rester au grand largue ,donc peu de vent et beaucoup de houle .Quand nous avons voulu changer de bord ,donc empanner(nous avons un frein de bôme )impossible de remonter le tangon sur le rail (bloqué complètement )car nous devons le passer derrière notre trinquette sur enrouleur ,pour le renvoyer sur l'autre bord .ON roule le génois ,nous laissons uniquement la grand voile et l'on s'affaire à débloquer le tangon sur le rail le long du mât .On constate que la partie mobile (voir photos )est complètement tordue Après une bonne heure à deux ,on réussi à descendre le charriot du tangon sur le rail ,on enlève la butée de rail ,et on chasse le charriot et le tangon ,on perd les billes qui tombent sur le pont ,on en récupère un peu .Impossible de chasser la pin du cône en Ertalite(tangon soromap). Arrivés au mouillage ,nous réussissons à extraire la pièce tordue .La pin est tordue ,le trou du cône en ertalite légèrement ovalisé.Contact Soromap ,envoi photos ,pas d'explications ,ils ne comprennent pas ,ce n'est jamais arrivé .J'ai pensé que ces pièces et l'ai dit étaient sous dimensionnées (génois 49m2)on me réponds que non,qu'ils ont déjà vendu pour des 50 pieds ,le mien fait 40(personnellement c'est la taille du génois qu'il faut voir aussi)En clair on me dit on vous fera 30% de ristourne pour l'achat des pièces(la belle affaire ils m'ont fait 45 % à l'achat) Alors ma question :Avez vous eu ce genre de soucis ?Et qu'en pensez vous ?

L'équipage
23 juin 2014
24 juin 2014
2

Quand on voit les photos, la première réflexion est de dire matériel sous-dimensionné ou mal utilisé.
Après, voir aussi la qualité de l'inox.

24 juin 2014
0

ben c'est de la merde change et achete du harken ou du selden.
a moins que le bidule ait ete pris en porte a faux, mais vraiment je ne vois pas comment... je vote plus pour un defaut de conception

24 juin 2014
0

il semblerait que le tangon se soit appuyé sur l'étai de trinquette ce qui a fait levier et empécher le cardan du pivot de fonctionner au moment de l'empannage .
donc avant d'empanner dégager le tangon .
si on ne veut pas que ça se reproduise
je pense que l'on peut redresser cette piéce qui ne doit travailler qu'en compression et pas en torsion
alain

24 juin 2014
0

Non c'est pas cela du tout ,avant le virement de bord nous avons décrocher le tangon de l'écoute du génois pour le remonter sur le rail afin de pouvoir le passer sur l'autre bord

24 juin 201424 juin 2014
0

Quel est le diamètre de la partie la plus fine du bitonio mâle?
C'est difficile a voir la dimension de la pièce sur la photo, mais clairement, avec cet alliage, cette marque, cette structure, c'est sous-dimensionné.
Tu n'etais QUE sous génois. Tu imagine sous spi?
.
Plutôt que ce soit tordu du fait de s'être appuyé sur l'étai de trinquette (cela ne me parait pas possible que ce soit la raison) je pencherais plus pour une utilisation non perpendiculaire au mât. Un travail en angle. Pour avoir une composante uniquement en pression, sans flexion, il faut que le tangon reste perpendiculaire au mât, d'ou le chariot.

24 juin 2014
0

oui mauvais emplacement du rail de tangon : par ex un seul rail au milieu du mat + articulation laterale en buté

24 juin 2014
0

Le système Soromap :un seul rail au milieu du mât ,mais que ce soit Selden ou autres c'est bien pareil.

24 juin 2014
0

le diamètre de la pièce la plus fine(cône inox 15mm partie entre cône (fine 8mm)au dessus partie fine 15mm pour finir à 25mm de diamètre sur l'axe .Pour le tangon perpendiculaire au mât ,ça bien été le cas aussi

24 juin 2014
0

a l'origine la rotation se faisait assez mal ,je devais vraiment forcé pour faire tourner le pin conique dans la pièce en ertalite

24 juin 2014
0

Oui la balancine et le hale bas sont à l'extrémité du tangon ,la balancine sur le point d'accroche du dessus ,et le hale bas sur celui du dessous .J'ai contacté deux fabricants de pièces inox ,la partie mobile ajourée ,je la veux pleine et percée pour l'axe de fixation de la pin ,je veux faire alésé la pièce conique en ertalite pour recevoir un pin plus important ,c'était mon idée ,mais j'aurais voulu connaître quelle est la responsabilité de la soromap là dedans ,car pour le SAV ?RIEN j'ai juste à repayer une pièce sans savoir ,d'une part quelle est la raison de ce pliage,et de plus si cette pièce suffit ,et avait elle un défaut .Sur le côté de la pièce ajourée ,le métal et déchirée ,et on aperçoit que le métal n'est pas homogène ,comme une paille dans le métal

24 juin 2014
0

15 et 25mm ne comptent pas. Comme pour une chaine et son maillon le plus faible, compte que tout l'ergot fait 8mm.
Pour autant, c'est déjà pas mal.
Si on étudie la pièce, surtout grâce à la photo 3, la cage inox et l'ergot interne sont tordus comme si le tangon avait maté, ou comme si la cage inox (axe vertical comme un vit-de-mulet) n'avait pas pu se tourner à 90° de l'axe du bateau. Cette pièce est bien libre? rien n'entrave sa rotation (180° de tribord à bâbord)?

24 juin 2014
0

Ah !?!!!
Je ne parlais pas de la rotation du tangon sur son axe, mais ce blocage pourrait expliquer la rotation de la partie "cage" inox sur le mât (efforts de torsion).
Mais pas la pliure du pin, sauf après torsion de la cage (et encore).
La balancine de tangon est à son extrémité? n'etait elle pas "inversée" (c'est a dire prenant le tangon par en dessous et pas par au dessus?)
.
De toute façon, c'est plié (sans jeu de mots). Change pour un autre matériel. De part sa conception même (câge inox) cette pièce est mal faite, ou mal adaptée à la surface de toile pour laquelle tu la fait travailler.
www.ruedelamer.com[...]en.html

24 juin 2014
0

Possible que l'empannage se soit fait légèrement avant de débloquer le tangon, et là, paf le chien, j'ai donné...
Une petite contrainte sur le tangon au niveau du rail et c'est bon, comme dit Philou, mal utilisé.
Il suffit de peu.

24 juin 2014
0

Non la première manoeuvre à été de défaire le tangon de sur l'écoute avant toute chose

24 juin 2014
0

Non la première manoeuvre à été de défaire le tangon de sur l'écoute avant toute chose

24 juin 2014
0

Le métal ne se plie pas tout seul. Par contre le tangon offe un énorme bras de levier. ("Avec un levier,donnez moins un point d'appui et je souleverai la Terre"). Il y a dû y avoir un un instant malencontreux.

24 juin 2014
0

Sur mon bateau, le tangon est fixé sur un demi-anneau réglable sur son rail, le long du mât.
Comment est fixé le tien?

24 juin 2014
0

Le rail est fixé par 40 vis fileté dans mon mât ,un chariot coulisse sur ce rail et la pièce mobile est fixé sur ce chariot et peut donc pivoté de droite à gauche

24 juin 201424 juin 2014
0

et de haut en bas ????
je suis d'accord avec oliv ( comme souvent) pour moi l'axe de rotation vertical est trop eloigné de l'axe de rotation horizontal + la difficulté probable en rotation = cobnception pas bien poubelle :policier:

24 juin 2014
0

si il y avait eu un instant malencontreux ,le tangon aurait plié?Or rien de ce côté là

24 juin 2014
0

en regardant bien les pièces tordues il a fallu que le tangon s'appuie sur quelque chose ,ce genre de pièces ne se tord pas avec deux doigts une photo du mat vu de face nous donnerait peu être des pistes , ou alors on ne nous dit pas tout ????????
:heu:
ALAIN

24 juin 201416 juin 2020
0

Voilà donc le montage sur le mât ,le pine rentre dans la partie en ertalite fixé sur le bout du tangon par 3 rivet inox sur le tube alu

24 juin 2014
0

le systéme est bon il y a forcement eu une fausse manip
c'est montage à double cardan avec matage possible
ce n'est pas en s'appuyant sur les haubans que ça a pu se tordre ,peu être sur le bas étai avec le genoa à contre ,mais l'étai aurait dû limiter la course .
je ne comprend pas
alain

24 juin 2014
0

Moi non plus je ne comprends pas,je pense que je vais faire usiner une pièce plus solide ,fausse manip ,je ne vois pas laquelle ?cela m'éclairerait de le savoir .Je ne comprends pas en tout cas merci sincèrement pour vos effort

24 juin 2014
0

Êtes-vous sûr que la pièce conique était bien rentrée au maximum quand vous avez mis le tangon? Perso, en l'absence d'autre explication, j'aurais tendance à penser qu'elle n'était pas bien rentrée. Quand vous avez bordé votre génois pour la première fois après la mise en place du tangon, la force exercée a fait rentré la pièce conique au maximum, tout en la pliant.

24 juin 2014
0

Oui elle était bien enfoncée ,forcément sinon elle n'aurait pas pu être clipsée sur le mât en position verticale ,pour verrouiller sur le mât il faut nécessairement que le tangon soit au minima de sa longueur ,auquel cas ,on arrive pas à l'accrocher à l'anneau du bas .Pour le mettre en oeuvre il suffit de prendre le bout sans fin fixé sur le côté du mât avec deux bloqueurs pour mettre le tangon à l'horizontale

24 juin 201424 juin 2014
0

j'ai bien lu ? "donc, peu de vent et beaucoup de houle"
Donc un point d'écoute qui monte, descend, part d'un bord, revient, repart et souvent deux mouvements se font en même temps. A un moment les articulations ne suivent plus, ça coince et ça se tord.
Deux solutions, surdimensionner ou porter le tangon avec un vent établit ce qui va limiter les mouvements de pendule en tous sens.
Eric

24 juin 201424 juin 2014
0

Donc un point d'écoute qui monte, descend, part d'un bord [...]

Ou mettre hale-bas et balancine en tension...
Ils sont fait pour cela.

24 juin 2014
0

pour résumé,le rail du génois était à peu près à mi rail ,le hale bas et la balancine en tension ,et nous avions une deuxième écoute ,renvoyé sur le winch arrière .Cette écoute étant pour maintenir le génois bordé afin de choquer l'écoute de génois pour libérer le tangon hors tension .Voilà le montage .

25 juin 2014
0

Je pense que le problème vient d'une compression trop grande du tangon sur le mat du peut-être au fait que balancine et hale-bat sont pris en bout de tangon si j'ai bien lu et /ou le point de tire de l'écoute trop rentrant. Les deux axes de rotation étant assez éloignés l'un de l'autre si tu comprime le tangon vers le mât la cage coulissante avec l'axe vertical a tendance à vouloir partir coté opposé et là, un bon choc du à la houle et ça plie. La partie comique est d'ailleurs pliée sur le plan horizontal voir photo 2.

25 juin 2014
0

la compression pousse la cage coulissante à l'opposé,puisque nous sommes perpendiculaire au mât ,mais que faire ?C'était bien le cas puisque nous avons peiné à le sortir du rail dans cette position .Mais cette cage avec la poussée du tangon ne peut pas rester dans l'axe du navire,le tangon pousse dessus,elle devrait résister à cette poussée?

25 juin 2014
0

Pas de soucis avec le rail et le charriot ,j'ai percé et taraudé 40 trous sur les 4 m de rail,il est bien fixé ,et n'a pas bougé .,j'ai perdu les billes en chassant le charriot par le bas ,pour enlever le tangon du rail,car on arrivait a virer le tangon du travers du pont ,et ça été dur de le faire glisser .

25 juin 201425 juin 2014
0

elle ne doit surtout pas rester dans l'axe du navire, mais être toujours dans l'axe du tangon. C'est bien pour cela qu'elle pivote sur un axe vertical.
Par contre si la poussée en compression se fait sur l'axe tangon / pin / cage et fini sur l'axe vertical de la cage, c'est le chariot qui travaille en cisaillement et tends à s'arracher du mat.
De ce coté, comment s'est-il comporté? pas d'arrachage de rivets? le chariot sur son rail ne s'est pas tordu/arraché? Car si lui n'a pas résisté et s'est mis de travers, l'ensemble des pieces cages/pin ont pu travailler en torsion de ce fait.
J'ai pas vraiment compris l'histoire des billes perdues.
Pour que cette partie joue correctement son rôle, le rail doit rester solidaire du mat sur sa hauteur, son rail coulissant doit absolument rester dans l'axe du bateaux, avec un jeu minime en torsion.
Si il n'a pas bien joué son rôle, ce serait une explication possible de la torsion de tes pièces.

25 juin 2014
1

La partie comique est d'ailleurs pliée ... en 4 ? :acheval:

25 juin 2014
0

Peut être cela s'est'il produit au moment de l'installation ? Si tu reprends au winch l'écoute avec balancine et halebas déjà à poste, tu "pousses" sur le tangon selon moi. Le phénomène doit être d'autant plus mauvais quele point de tire de génois est avancé et que le tangon est très brassé.

C'est juste une idée.

Bonnes navs

25 juin 2014
0

Je suis comme vous ,je cherche le pourquoi du comment ,pour l'éviter si c'est une erreur de ma part ,ou bien si c'est une pièce de mauvaise qualité,je vais faire fabriquer une pièce plus fiable Motutunga à peut être raison sur la qualité de cette pièce .Nous étions dans du petit temps 13 noeuds maximum,et de la houle de travers .

25 juin 2014
0

De toute façon, pour qu'il y ait eu torsion de la pièce, il n'y a pas 36 façons. Pour résumer:
- le chariot sur le rail qui s'écarte et part sous le vent (torsion du chariot ou du rail)
- utilisation du tangon non perpendiculaire au mat, et plus particulièrement la partie chariot plus haute que le point d'écoute du GE, avec un tangon pointé vers le bas.
- défaut de rotation du tangon autour du pin, et "enroulé" (1/2 tour suffit) de l'écoute de GE autour de la machoire de tangon sur le piston.
- piètre résistance metallique
.
Ensuite il faudrait aussi vérifier des trucs "tout bêtes" sur votre pratique comme:
- vous avez tangoné au vent, les voiles était en ciseau?
- vous avez crocheté le piston du tangon autour de l'écoute? ou dans l'oeillet de GE?(direct sur la voile?)
-balancine et HB étaient ben passé (cela vous l'avez confirmé)

25 juin 2014
0

NON les voiles n'étaient pas en ciseau ,pour faire notre route ,nous aurions été plein vent arrière ,on a préféré se mettre au grand largue et tirer des bords ,du fait de peu de vent et de la houle et éviter les empannages intempestifs .L'écartement du rail impossible ,il est vraiment bien fixé et n'a subi aucun dommage ,le tangon était à l'horizontale ,la mâchoire du tangon était orienté vers le haut afin de le déposer facilement.Défaut de rotation autour du pin,il est certain que c'était raide Nous avons crocheté le tangon par dessous l'écoute ,et border le génois correctement .Alors Svp décrivez moi de quel façon vous installer votre génois sur tangon ?Si vous voulez bien .

25 juin 2014
0

Est ce que vous avez des barres de flèches poussantes?

25 juin 2014
0

OUI plus un gréement particulier gréement à fente ,inventer par l'architecte de mon bateau Marc Lombard ,c'est à dire les barres de flèches les plus longues sont en haut les petites en bas

25 juin 201425 juin 2014
0

Rien d'incohérent sur ce que vous décrivez...
Sauf le fait de tangoner sous le vent.
Le tangon sert à écarter au vent, pas sous le vent. Avec un tel tangon, horizontal de surcroit (comme il se doit) vous avez un point d'écoute assez haut, donc une chute très ouverte avec un GE qui dévente dans les hauts...
De plus, le fait de tangoner sous le vent, vous prenez le risque de planter la voile et le tangon dans l'eau (vous parlez de roulis très fort), et là, si c'est le cas, la brusque pression fait que sur la chaine des pièces mécanique, il y a quelque chose qui casse. Dans votre cas, heureusement que cette pièce a fait fusible, cela aurait pu être le tangon plié, ou pire, le mat flambé.
Je pense maintenant que la torsion viens de là: tangoner sous le vent.

25 juin 2014
0

nous prenions la direction de SAn Sébastian au départ de Chassiron ,nous avions un vent de NNW ,nos voiles étaient établis à bâbord ,nous étions donc sous le vent comme cela doit être .Au vent je pense que l'on aurait du mal à installer le tangon ,je comprends bien la différence au vent le génois aurait pousser fortement sur cette pièce ,sous le vent c'était l'inverse ,mais avec la houle et le génois qui a tendance à déventer à la gîte ,avec la houle de travers qui venait de W notre cap au env de 200°.Sûrement aussi de la poussée sur cette pièce?

25 juin 201416 juin 2020
0

Peu importe les conditions. tangoner, c'est toujours au vent (sauf double ciseau avec deux voiles d'avant et sans GV).
Vous auriez abattu un peu, mis en ciseau et tangoné pour maintenir le ciseau, cela aurait été la solution.
C'est a cela que sert le tangon.
La pression sur les pièces aurait été contantes, au lieu de cela tu t'est retrouvé avec une pièce qui prenait des coups de butoirs -traction/ pression/ traction/ pression et ainsi de suite. Sans compter qu'il a peut-être planté dans l'eau, et là, la sur-pression est immense...

(c'est une photo trouvée sur le net)

25 juin 2014
1

Pour faire ce qu'indique Oliv44 (et que montre la photo) le plein vent arriière n'est pas obligatoire, on peut loffer un peu.

25 juin 2014
0

Ok, tu préfère le grand largue. Mais alors il ne faut pas tangoner. Au contraire il faut avancer au max le chariot d'écoute pour tendre la chute.
L'utilisation dans ce cas du tangon est une mauvaise utilisation de celui-ci: il ne sert pas a cela.

25 juin 2014
0

[...] et préservation du matériel.

Euh... là je ne crois pas que tu l'ai vraiment préservé!
.
encore une fois, trois solutions:
- brider la chute en avançant le chariot,
ou
- lofer encore un peu
ou
- abattre (sans pour autant aller vent AR pile) et tangoner le Genois, mais au vent!

25 juin 201425 juin 2014
0

Alors tu me dit si j'ai faux

ben tu ne dis pas si c'est tangoné au vent ou sous le vent.
Sinon, c'est tout bon, tant que c'est au vent (quoique tu peux te passer de la seconde écoute).
Si c'est sous le vent, c'est tout faux (pas de tangon).

25 juin 2014
0

e met mon tangon à la bonne hauteur sur mon rail je fixe par dessous mon écoute de génois au vent,Merci Oliv ,pour ma pièce je reste dans le doute et la qualité ,tout de même

25 juin 2014
0

Nous n'aimons pas cette allure vent arrière ,il faut vraiment que le vent soit bien établi pour nous l'a prenions ,avec une houle au 3 quart ,mais là c'était pas le cas .Le grand largue nous laisse plus de sécurité ,tant pis pour les empannages pour virer ,sur des grandes distances c'est pas dérangeant

25 juin 2014
0

c'est plus agréable et plus sécurisant

25 juin 2014
0

mais alors quand le génois dévente et claque sans arrêt,que fait tu,avec le peu de vent et la houle importante?Je dois dire que une fois le génois tangonné le bateau était stable les voiles bien pleines,quel confort ,gain de vitesse et préservation du matériel.

25 juin 2014
0

oui pour la pièce c'est sûr ,lofer oui bien sûr ,nous avons essayer de serrer au plus près de notre cap,abattre nous étions proche du vent arrière et la houle n'arrangeait rien .Alors tu me dit si j'ai faux je met mon tangon à la bonne hauteur sur mon rail je fixe par dessous mon écoute de génois au vent,mâchoire vers le haut ,qui est roulé au préalable pour faciliter la pose,je passe ma deuxième écoute que je renvoie sur mon winch arrière,j'envoie mon génois ,règle mon génois et reprend la balancine et hale bas au cockpit,et ma deuxième écoute sur le winch arrière .BON il y a des variantes ,mais celle ci est pratique .

25 juin 2014
0

Bon pour le chariot je suis pas bon ,il était au milieu,je ferais attention

25 juin 2014
0

je pense que l'on a fait le tour de la question,cette pièce moulée en inox doit être de piètre qualité ,je demanderais l'avis d'une personne qui connait bien les métaux ,je ne vois pas où nous aurions fauté ,mais je ferais de nouveau le montage à blanc avec des amis ,afin de voir en situation si cela avait été le cas .

25 juin 2014
0

Est-ce qu'il est possible que la pièce femelle du tangon se soit calée sur l'arête 15 / 25 au lieu de venir en butée quand vous avez empanné ?

Pour l'installation du tangon, j'ai un système selden sur rail. La fonctionnalité est identique mais le système selden fonctionne avec une cloche (pièce femelle coté mat). Ca me semble pas forcement plus costaud, mais certainement plus "couillon-proof" que ton système.

Si le tangon n'est pas en butée, je pense que reprendre l'écoute au winch avec le hale-bas pris dans la situation indiquée peut suffire pour tordre la pin et expliquer les déformations constatées.

Peut-être faire un petit chanfrein coté pièce femelle pour garantir la venue en butée.

Et aussi, je suis surpris par la photo 3. Comment se fait-il que tu puisses introduire la pin tordu ? La pièce femelle n'épouse pas la forme de la pièce male ?

Mais au final comme il faut changer les 2 pièces, autant changer pour un système à cloche selon moi.

25 juin 2014
0

en imaginant que le petit ergot sur ressort soit défectueux ou à cheval sur les deux parties de 8 et 15mm,ergot qui vient dans la gorge de 8mm,si le pin se trouve libre ,il peut très bien sortir partiellement ou en totalité de son orifice dans la cale en ertalite ou du moins rebuté sur l'ergot en regagnant sa place et se tordre et une fois tordu ne plus pouvoir tourner sur lui même et ovaliser le trou dans l'ertalite ou bien rentrer de force et de travers et se tordre

25 juin 2014
0

oui, exactement. Si le système n'est pas bloqué par l'ergot, je pense qu'il y a du jeu et le système se désaxe.

De ce que je vois, la pin est libre tant que tangon n'est pas enfoncé à fond. Par contre la forme conique de la pin fait à mon avis qu'elle ne bute pas sur l'ergot mais fait coulisser l'ergot quand elle s'enfonce.

Peut-être vérifier que la pin peut s'enfoncer suffisamment dans le tangon pour que l'ergot passe derrière le cône et vienne bloquer l'ensemble, et vérifier aussi que l'ergot coulisse librement et revient bien en position.

Masi même si ces 2 points sont OK, ce n'est pas une garantie que ce ne soit pas la cause de l'avarie. Le tangon a très bien pu être mal enfoncé lors de la manœuvre, surtout si c'était la première fois que vous l'utilisiez.

25 juin 201425 juin 2014
0

J'ai une hypothèse quand à l'occurrence de cette casse: quand on utilise un tangon avec des barres de flèche poussantes, avec un génois à recouvrement, dans des conditions "molles" c'est a dire roulis, faible appui de la voile, le tangon peut se brasser au delà du travers; à ce moment la cloche se bloque sur le mat et force sur le chariot et la ferrure de tangon. Cela peut se passer sans que l'on s'en rendre compte dans un coup de roulis. En examinant attentivement votre mat du côté et au niveau du tangon, il peut y avoir une marque.
La destruction de votre piece me renforce dans cette hypothèse. C'est pour cela qu'il est toujours préférable de tangonner avec balancine et hale-bas, ce dernier étant capelé le plus en avant possible, servant ainsi de retenue. Personnellement j'ajoute très souvent une manoeuvre vers l'arrière pour empêcher tout mouvement de l'extrémité du tangon. Par ailleurs je n'utilise pas de chariot à bille sur mon rail de tangon Harken.

25 juin 2014
0

Alors j'ai vérifié à tous hazard ,aucune marque sur le mât et sur le tangon,deux petites marques sur le chariot à bille provenant sûrement de la pièce mobile qui à du pincer le chariot en se tordant .

25 juin 2014
0

non comme je l'ai indiqué ,il est obligatoirement enfoncé à fond quand il est à la verticale sur le mât ,sinon je ne peut pas le fixer dans l'anneau qui le retient ,et ensuite le bout sans fin sert de hale bas et balancine pour régler la hauteur du tangon sur le mât et on insert le bout sans fin dans les deux bloqueurs pour éviter qu'il ne monte ou baisse au niveau du mât .Pour la balancine et hale bas en bout du tangon ,le hale bas repart sur le winch arrière la balancine passe dans le mât et revient en pied de mât pour le cockpit .Donc quand je met le tangon en position,je n'ai pas à enfoncer ou sortir quoi que ce soit ,c'est en situation .

25 juin 2014
0

ok. j'avais cru lire que tu avais enlevé le tangon pour empanner. Dommage, j'étais content de mon explication...

L'explication d'uhambo tient la route aussi, si ton hale-bas part du pied de mat.

Joli bateau. Bonnes navs

25 juin 2014
0

merci

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (114)

Encore la pluie...

mars 2021