problème sur ris automatiques

il s'agit des prises de ris.

je sais que le sujet a déjà été abordé, et qu'il peut y avoir des réponses dans la section "recherche". Ce que j'ai vu.

Réfléchissant à la question de mettres les prises de ris en automatique, une seule question me pose un peu problème :

le perçage des trous dans la bôme vers le haut au niveau du vit de mulet.

Celà ne risque-t-il pas d'en affaiblir trop la résistance ?
(voir photo jointe) ?

j'aimerais des réponses sur ce point précis, de la part d'héonautes ayant effectué cette modification (et non des commentaires généralistes sur l'utilité ou non de ces prises de ris, ce qui n'est pas le sujet. Merci ) :alavotre:

L'équipage
08 jan. 2013
08 jan. 201308 jan. 2013
0

il ne suffit pas de percer la ferrure de la bôme. celle de la photo est spéciale avec deux positions de l'axe des réas.
Une pour les prises de ris classique avec renvois vers le bas et une autre pour renvois vers le haut, la bosse passe dans le réas et sort par le trou sans frottement.

jc

08 jan. 2013
0

oui, c'est bien ça qui m'inquiète un peu justement.

La ferrure avait déjà ses trous pour prise de ris classique vers le bas (désormais inutiles), et d'autres ont été perçés vers le haut pour que les bosses partent vers les oeillets de guindant.

Ca fait beaucoup de trous..

08 jan. 2013
0

salutatous
faire des trous dans la bôme, je n'en sais rien
mais tu peux mettre un bout à chaque point d'amure pour l'abaisser à chaque prise de ris
ça marche bien et tu ne risques pas de pêter ta bôme
cordialités maritimes
larent le hareng

0

oui, j'ai cela.
Chaque bosse revient au cockpit, pour trois ris cela fait six bouts ...
mais c'est très commode.
Au niveau du vis de mulet une barre en alu percée de trois tours est fixée sur la tête du boulon de vis de mulet (boulon rallongé pour l'occasion).
tout se fait la tête sous la capote
c'est facilité par une gv à sept lattes sur coulisseaux à billes.

Hubert, de Cherbourg

08 jan. 2013
0

tu veux dire fixer des poulies de renvoi, mais à l'extérieur de la ferrure ?

0

non, au niveau du vît de mulet j'ai une grosse barre carrée percée de trus verticaux, les poulies de renvoi sont sur le pont en pied de mât, les bosses d'amure passent par les trous, ce qui descend l'oeillet de ris au niveau du point d'amure, ce qui se fait sans effort la voile étan en partie affalée (GV de 35 m²) pas besoin de winche.
Par contre pour les bosses d'écoute, là il faut un winche.
Les bosses d'écoutes passent dans la bôme et sorte par des poulies munies d'un coinceur à levier, qu'il faut dans ce cas désactiver (élastique pour le maintenir ouvert)

Hubert, de Cherbourg

08 jan. 2013
0

Il faut en effet des réas ET des trous.
La bordure sortant vers le bas ainsi que le 3éme ris s'il existe, les ris 1 et 2 sortants eux vers le haut.

Essaie peut être de trouver un embout de bôme prévu pour cet usage.
C'est ce que j'ai fait sur ma bôme ZSpars, la pièce en alu moulé (de couleur gris sombre) est disponible séparément. Il suffit de la riveter sur le tube à la place du modèle classique sans trous.

08 jan. 2013
0

tu mets un bout attaché comme tu veux au point d'amure et qui descend directement sur une poulie en pied de mât et direct vers le cockpit

08 jan. 201316 juin 2020
0

@ Hubert

"Chaque bosse revient au cockpit, pour trois ris cela fait six bouts ..."

Il s'agit sur les photos d'un montage de ris avec une seule bosse pour tout : point d'écoute et point d'amure, ramenée au cockpit.

Ca me tente bien, mais j'ai peur de transformer la ferrure en gruyère et de diminuer sa résistance :oups:

Qu'en penses-tu ?

08 jan. 201308 jan. 2013
0

je n'ai jamais utilsé ce système.
à voir le dessin on peut craindre que le point d'écoute recule trop et qu'il ne soit plus possible de ramener le point d'amure en bonne position près du mât, ce qui va faire souffrir le coulisseau le plus proche.
Au fait comment gères-tu le pb des coulisseaux ?
Si c'est une voile à ralingue, il faudra aller mettre un bout autour du mât passant dans l'oeil de ris, ce qui enlève une partie de l'agréement du système !

Je crois que les ris automatiques sont plus complexes il y a un palan dans la bôme qui équilibre les efforts.

Voir sur le site de Selden, il y a des schémas me semble-t-il

Hubert, de Cherbourg

0

sacré bateau l'iroquois, j'en eu un pendant cinq ans

Hubert, de Cherbourg

08 jan. 2013
0

j'ai simplement repris l'idée que j'ai vu sur un site. C'était monté sur un Iroquois :

cata.iroquois.free.fr[...]to.html

08 jan. 2013
0

C'est le bon schéma, ce système marche très bien.

Quant à tripatouiller la ferrure... j'hésiterais ! La zone du vît de mulet est une zone de fortes contraintes qui risque de valser au moindre empannage un peu brutal.

Connais-tu la marque de la bôme ?

08 jan. 2013
0

<>

non. c'est dans le cas d'un achat que j'envisage. Il faudra que j'aille voir la marque de la bôme.

Avec ce montage, finalement, l'idéal serait de pouvoir retourner le vit-de-mulet, afin que les sorties - normalement dirigées vers le bas - puissent être tournées vers le haut ! Mais ça ne doit pas être possible je pense ? :oups:

08 jan. 2013
0

l'intérêt de la méthode proposée par hubert et par moi, c'est qu'il y a moins de frottement que sur la prise de ris automatique "classique" que tu montres sur ton schéma
cordialités maritimes
larent le hareng

08 jan. 2013
0

oui, j'en suis conscient. Autant de renvois, autant de frottements. Les positionnements doivent être certainement bien étudiés avant de se lançer dans le montage..

08 jan. 2013
0

"c'est dans le cas d'un achat que j'envisage"
Je dirais bien quelque chose...mais bon..

08 jan. 2013
0

Si la section de la bôme est symétrique, ça pourrait se faire. Bien que le point de fixation de la ferrure sur la rotule du vît de mulet est en général décalé vers le haut.

Mais il faut peut être quand même une sortie vers le bas pour l'étarquage de la bordure.
Difficile à voir sans photo :reflechi:

08 jan. 2013
0

n'étant pas un fana du 1/10° de noeud, j'étarque ma bordure par un transfilage, passé aussi sous la bôme, et après je n'y touche plus. :heu:

08 jan. 2013
0

C'est une bosse d'empointure virtuelle vu qu'il envisage peut-être si tout va bien et qu'un géocroiseur ne nous tombe pas sur la tête d'acheter si sa banque veux bien ...le bateau :-O))

08 jan. 2013
0

Bjr
J'utilise une prise de ris auto (Selden) ... c'est confortable mais moins efficace que le système à 2 bosses par ris que j'avais avant ...àmha, l'étarquage est moins bon et la voile moins plate que si amure et écoute sont indépendants ...

08 jan. 2013
0

merci Breizhou de ton témoignage, intéressant puisque tu connais les deux systèmes :topla:

08 jan. 2013
0

Pourquoi se compliquer la vie avec un système complexe et coûteux; alors que le système avec 2 bosses par ris est si simple?
Certes le système à 1 bosse, n'a, par définition, qu'un bout, mais il est 2 fois plus long, et va donc encombrer autant les bailles à bouts.
Avec le système à 2 bosses tu reprendra sur chaque bosse la moitié de la longueur que tu devrais reprendre avec un système à une seule bosse, mais comme il y a beaucoup moins de perte d'énergie par les différents frottements, tu vas faire ta prise de ris plus rapidement et avec moins d'effort, avec, au final, une voile mieux réglée et mieux étarquée. Tout bénéfice!!!

08 jan. 201308 jan. 2013
0

Et voila, yen a un qui critique le système.
Merci Vital, de l'avoir fait avant moi.
vu le bordel prévisible, et si l'envie d'automatisme est irrépressible, commencer par réaliser la modif pour le premier ris, qui sert plus souvent et nécessite le moins de longueur de bosse, et hésiter longtemps, longtemps, et encore un peu, et trouver des excuses pour laisser les deux autres en l'état.
Quel que soit le bateau, lorsque ça commence à secouer, on a plus sûr à se mettre à la cape pour prendre les ris suivants, que de risquer un P....n de noeud dans le machin au moment crucial.
trés amicalement
Alex

08 jan. 201316 juin 2020
0

Combien as tu de ris sur ta GV, quelle surface ?
En gros tu as le choix entre 4 (ou 6) petits paquets de nouilles (solution Hubert et Larent) ou entre 2 (ou 3) gros solution sur la quelle tu es parti.
Pour la GV (39m²) de mon cata j'avais choisi la solution 3 bosses en continu, pas assez de place pour 6 bloqueurs dédies.
Suite à discussion avec eux, j'ai fait percer 2 trous de sortie des bosses au dessus du vit de mulet par Technique Gréement. Je pense qu'il faut que ce boulot soit très bien réalisé et je n'en ai pas les compétences.
Je n'ai pas eu de problème de solidité du vit de mulet, ni d'usure de bosse au passage. Les bosses des 2 premiers ris passaient normalement dans les réas arrières de la bôme, passaient de bas en haut les réas dans le vie de mulet, montaient au œillets de guindant, redescendaient dans des filoirs fixés sur le mât puis dans des poulies au pied de mât, boite à réas sur le pont et bloqueurs.
Pour les filoirs, prendre des modèles circulaires qui ne risquent pas d'attaquer la gaine des bosses et les positionner une vingtaine de cm en dessous de la bôme.
Pour ne pas fragiliser le vit de mulet, le 3è ris était extérieur et la bosse passait dans des poulies à plaquer (voir photo). Les poulies à plaquer c'est pas mal si tu as une bôme de section « rectangulaire » avec des flancs verticaux. La mienne avait les flancs arrondis, ça ne permettait pas un bon angle de tire de la poulie arrière et le réa avait tendance à s'ovaliser. C'est pourquoi j'avais fait le choix de l'utiliser pour la bosse qui servait le moins souvent.
Les bosses étaient en dynema 8mm sur la partie en tension lorsque le ris était pris et en 6mm sur le reste par un raccord en queue de rat, ça fait du poids en moins dans les hauts et du bien au porte monnaie.
La prise de ris était rapide, avec une bonne tension de la bosse , et une voile bien positionnée. Mais chacun fait comme il le sent, je n'ai pas de goût pour les guerres de religion.

08 jan. 201316 juin 2020
0

Un petit croquis............

08 jan. 2013
0

c est surement tres bien avec une voile latté , et peut etre moins regulier en terme de repartition des tension avec une gv standart

08 jan. 201308 jan. 2013
0

merci à tous pour vos commentaires et partage d'expériences et de systèmes divers. :topla:

Je réfléchis... je suppute..

Le plus, c'est d'éviter d'aller au pied de mât quand ça s'énerve. (surtout sur un petit bateau)

les moins, c'est bien sur les risques de blocage par des noeuds sur les bosses au mauvais endroit au mauvais moment,

et surtout la brassée de spaghettis dans le cockpit ! :tesur:

ma décision finale n'est pas prise :heu:

09 jan. 2013
0

mât et bôme Isomat; système de ris automatique avec des
"navettes" (2 réas jumelés par ris) à l'intèrieur de la bôme.
Cela marche pour le premier ris; pour les autres il fallait reprendre le mou pour ajuster le point d'écoute et l'amure.
Ils n'avaient pas dû l'essayer car il m'a fallu le découvrir.
Donc j'ai viré les "navettes" et mis des bosses en continu.Cela marche bien avec l'inconvénient des bouts trés longs; mais pas de problème mis à part celui-là.
Le jour où j'aurai du courage, j'essayerai le système avec 2 bosses par ris; histoire de me faire une idée car ce qui va pour l'un ne va pas forcément pour l'autre - mais je suis faineant alors... Kenavo
Jef

09 jan. 201316 juin 2020
0

Systeme a une bosse par ris pour 3 ris sur Catana 42
Modif de la bome par ajout de 2 reas exterieurs sous joues soudées pres du vit de mulet
Perçage de bome au centre pour repasser les bosses venant de l'arriere
Rail Harken sur mat
Coulisseaux a rouleaux Harken sur GV .
6 poulies a rouleaux Harken sur les oeillets de GV
Drisse et bosses en spectra avec des repères pour chaque ris
Que du bonheur depuis 12 ans et quelques milles
Roland

09 jan. 201316 juin 2020
0

Sur le mien, les 2 premiers ris sont comme le schéma que j'ai modifié (dans la bôme il n'y a que 2 chariots)
Je n'ai pas voulu mettre un 3ème chariot, et je pense qu'il n'y aurait pas eu la place, et que ça aurait été cause de coincement à coup sûr.
Pour le 3ème, il me restait une poulie à l' arrière de la bôme, et plus à l'avant, vers le haut. Je n'ai pas voulu percer donc j'ai fait comme sur le 2ème schéma.
Très pratique quand je navigue seul.

09 jan. 201309 jan. 2013
0

Comme d'hab sur nos canotes, tout est question de compromis et chaque système apportera ses avantages et inconvénients.
Pour avoir adopté le système à une bosse par ris continue, sans chariot dans la bôme, j'en suis très content pour ma GV de 40m², mais les conditions suivantes doivent être remplies:

1° les poulies sur la GV doivent être de très bonne qualité, avec un grand diamètre de réa et d'un modèle particulier sanglées/cousues à plat sur la GV. Eviter les poulies ordinaires fixées à travers l'oeillet (comme la photo 1 de 1166) qui risquent immanquablement de vriller et de provoquer un tortillon dans la bosse. Blocage assuré !
Je ne parle même pas d'un passage direct de la bosse à travers les oeillets de la GV, frotement et usure énormes au rendez-vous. Le système Goïot avec petit réa dans l'anneau peut être un compromis acceptable pour les petites GV.

2° pour le retour sur le mât en face du vît de mulet, préférer des petites poulies plutôt que le guide en alu percé (système ZSpars). Ca diminuera encore un peu les frotements.

3° lors de la prise de ris, bien soulager la bôme avec la balancine pour éviter toute tension sur les coulisseaux de la GV.

4° pour le plat de nouille... ben faut faire avec et ranger. :mdr:

09 jan. 201309 jan. 2013
0

Si on veut que la voile soit bien établie, même avec 1 ou 2 ris, voire 3, il faut que le point d'amure soit positionné avec précision, juste à la bonne distance du mat et de la bôme. Trop serré, on risque d'avoir une traction trop forte (plis dans la voile, et, à la longue, déformation). Trop lâche, l'effort portera sur les coulisseaux ou les chariots. Il faut également pouvoir régler la tension du guindant et de la bordure. C'est très facile avec 2 bosses par ris, mais impossible avec 1 seule bosse.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (148)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021