Problème manoeuvres au moteur hélice bipale

Bonjour à tous,

j'ai un First 38 équipé d'un Perkins 4108 et d'une ligne d'arbre avec une hélice bipale. Le bateau est aussi équipé d'un propulseur d'étrave en tunnel.
Les manoeuvres au port sont compliquées car cette hélice a un pas très très important en marche arrière (à gauche). Il est quasi impossible s'il n'y a pas suffisamment de place de reculer sur tribord.
Je souhaite améliorer cette situation qui rend les manoeuvres stressantes.
Quelles sont les solutions possibles ?
Je pensai changer l'hélice pour une tripale sans pas ou avec très peu de pas. J'ai vu les fils sur les hélices kiwiprop et Maxprop.
Quelle serait l'hélice la plus adaptée à votre avis?
Question idiote à tout hasard: peut on installer un saildrive sur ce moteur (comme ce n'est pas un volvo je pense que ce n'est pas possible) ? Si oui à quel coût ?
Merci de vos conseils pour trouver la meilleure solution.

A+

Julien

L'équipage
23 sept. 2013
23 sept. 2013
0

apprend a utiliser le pas d’hélice dans tes manoeuvres...
sinon il y a eu un fil il y a quelques mois, sur l'installation d'une plaque pour dévier le flux en marche arrière, ce qui limiterait l'effet.

23 sept. 2013
0

TON EFFET DE DERAPAGE EN MARCHE ARRIERE VA S4ACCENTUER AVEC UNE TRIPALE FIXE ; le mieux et d'apprendre a s'en servir et au bout d'un certain temps , tu arrivera a te garer "au frein a main". la nav , c'est aussi des heures de manoeuvres portuaires , par temps calme et mer plate . les abords de ZT sont ideales .

23 sept. 2013
0

Ce n'est pas la peine de hurler, ça ne rend pas pas vos affirmation plus crédibles. C'est même la caractéristique première du type qui perd son sang-froid pendant les manœuvres.

Pour être passé d'une 2 pales fixes à une 3 pales fixes, je peux témoigner que l'amélioration en marche arrière est très sensible.
Bien sûr ça ne va toujours pas droit, mais ça devient gérable. Le bateau réagit plus vite, donc la méthode du coup de fouet déjà expliquée ici est bien plus efficace.
En combinant avec des petits coups propulseur, puisque vous avez la chance d'en avoir un, ça devrait passer partout,ou presque.

La traînée supplémentaire est négligeable en navigation (peut-être en régate, et encore), bien moins nette qu'une coque pas nette.

Et j'en rajoute une dernière couche : de toutes façons il faut s'entraîner encore et encore, il n'y a pas le choix... et puis ça occupe les clampins qui passent leurs journées à glander sur les pontons plutôt que de naviguer.

24 sept. 2013
0

ça t'es jamais arrivé d'ecrire en maj et de t'en appercevoir qu'apres ?? pas eue envei de tout retaper .quand a perdre mon sang-froid , ......

23 sept. 201323 sept. 2013
1

Bonsoir,
Comme dit précédemment, il faut apprendre à utiliser le pas de l'hélice pour se faciliter la vie.
D'abord, en quittant un poste en marche arrière, il faut accélérer franchement, puis débrayer dès que le bateau a pris de l'erre. Il va commencer à reculer en suivant son hélice, puis, dès que tu auras débrayé, il va aller très exactement où tu voudras l'amener. En alternant les coups de marche arrière et les débrayages, tu verras que finalement, tu feras à peu près ce que tu veux, sauf cas extrêmes, bien sûr. Celà s'appelle manoeuvrer en " coups de fouet ".
Si tu dois faire un demi-tour, amorce-le toujours en virant en avant vers bâbord, ( on est d'accord, elle t'envoie à tribord en arrière... ) puis inverse la barre en rentrant arrière, et le bateau va pivoter tout seul. Essaie d'éviter de t'amarrer par tribord le long d'un quai (surtout si le vent vient de la mer), sinon, il te faudra garder une amarre à l'étrave et partir en avant barre à tribord pour que la poupe s'éloigne du quai par bâbord. En fait, avec un peu d'habitude et de réflexion, on peut gérer ce genre de comportement assez facilement.
La tripale, elle va permettre de "freiner" plus efficacement, d'avoir un peu plus de pêche au démarrage, mais elle va accentuer l'effet de couple, et la traînée sous voiles. Quant au Sail Drive, s'il n'est pas d'origine, oublie...

23 sept. 2013
0

Un petit coup de gaz pour faire reculer et donner de l'ère et .... ça ne marche pas à tout les coups :scie:

23 sept. 2013
0

Tu as raison, par fort vent travers, parfois, ça coince... mais dans la plupart des cas, ça le fait.

23 sept. 2013
1

sinon , tu restes en rade au milieu du port , tu envoies l'assitante en annexe tirer une aussiere jusqu' a l'emplacement souhaiter et tu winches comme un malade . et sutout tu gueules que ça va pas assez vite .

bon ,ok , je sors . :non:

23 sept. 2013
0

Bonsoir à tous,

merci pour vos réponses. Bon je précise tout de même que je sais utiliser le pas de l'hélice lorsque les configurations le permettent.
Je connais le coup de gaz (ou coup de fouet) pour lancer le bateau et lui donner de l'erre pour pouvoir manoeuvrer avec le safran en marche arrière (en étant alors au point mort).
Mais par exemple pour ma place de port, ce n'est pas possible donc je galère.
Ce que je souhaite c'est plutôt des conseils sur les hélices que j'ai mentionné (kiwiprop, maxprop)...
afin d'améliorer un peu l'effet de pas.

Merci

A+

Julien

24 sept. 2013
0

Bonjour Julien.
Si tu changes ton hélice, pour une tripale ou autres, je n'ai rien à dire.

En revanche, pour ton hélice actuelle, regarde au moment du carénage, à quelle distance de la voute se trouve la pale supérieure.
Pour éviter, ou diminuer l'effet de couple traversier, il faudrait que cette distance soit de l'ordre de 10% du diamètre de l'hélice.
Si ce n'est pas le cas, et si tu as la possibilité de reculer un peu l'arbre dans le tourteau, pour que l'hélice soit plus éloignée de la voute, tu pourras voir une nette amélioration.

Cela a été spectaculaire pour moi avec le changement de moteur (hélice bipale identique).

Cependant,comme dit plus haut, parfois cet effet de couple est bien utile pour rentrer dans un emplacement ou le quitter.

24 sept. 2013
0

Bonjour Christian,

merci pour ta réponse. C'est une piste intéressante. Je regarderai cela au prochain carénage.

Julien

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer