Problème de dérive

Objectif :
Changer de dérive ! celle en place finira dans le cimetière des dérives !

Contexte :
- le bateau est un Mousquetaire agé de 30 ans (dériveur lesté avec coque en ctp a bouchain)
- La dérive est coincé de puis 3-4 ans suite a un mauvais hivernage (j'ai acheter le bateau il y a un ans) ;-)
- gazoil, acide ,dégrippand, prières, désanvoutements et autres Produits magiques n'ont rien donné !
- Le puis de dérive est en fonte et la dérive en acier
- La dérive est sorti de 30 cm
- Impossible de faire bouger la dérive, le crique hydrolique lève le bateau ...

Questions :
Lors de mon prochain grutage (mise à l'eau) on me propose de faire descendre ma dérive en posant

plusieurs fois le bateau directement sur le bout de dérive ... Qu'en pensez vous ? est-ce dangereux ?

Merci,
olivier.

olivier@bonneau.as

L'équipage
24 fév. 2004
24 fév. 2004
0

dérive coincée
Regarde dans les archives du niouzegroupe fr.rec.bateaux, il y a quelques années, un certain Eric Surzur (de Vannes) s'est battu pendant plusieurs mois avec sa dérive coincée!

Quand tu essaies de sortir ta dérive, as-tu démonté l'axe? Sinon, il est bien possible que tu soies en butée de descente (certaines dérives ont une espèce de crochet qui s'attrappe dans une butée à l'arrière et en bas du puits de dérive).

Quant à poser le bateau dessus par grutage, j'hésiterais: il est probable que tu plies la dérive par flambage, avant de l'ébranler suffisamment pour la bouger...

24 fév. 2004
0

..déja fait
je connais Eric, et il connait bien ce pb ...

pour info : il n'y a plus d'axe et la butée à été enlevé ...

si je plie la dérive ... et quel sort : c'est tout bon pour moi !!!mais effectivment je doute ...

merci,
olivier

24 fév. 2004
0

Puisque la dérive est à moitié sortie...
... moi, je tenterais d'autres choses.

Parce qu'en posant le bateau dessus, tu risques 2 trucs: (1) la dérive se tord à 90° sans pour autant accepter de bouger, ou (2) la dérive rentre dans le puits, mais refuse ultérieurement d'en sortir.

Tu pourrais par exemple ouvrir une lumière dans la dérive, y passer une bonne barre de ferraille, et mettre un cric hydraulique de chaque côté, poussant vers le bas sur la barre de ferraille, vers le haut sur la semelle du saumon de quille. Tu mets l'ensemble du montage en tension, puis tu lui secoues les miches à coups de masse sur le saumon ou sur la dérive.

Cela suppose que le bateau est solidement posé sur un ber, avec la dérive libre de jouer vers le bas, bien sûr.

24 fév. 2004
0

t'es pas dans la merde, j'ai déjà rencontré le problème..
sur un mousquetaire qui a servi de pot de fleur dans un jardin pendant trois ans. Après ça la dérive reste irrémédiablement coincé. La dérive est en acier galva, qui avec le frottement n'est plus du tout galvanisée donc rouille et gonfle. Le lest est en plomb et donc gonfle en s'oxidant. Pour bien faire les chose, il faut déposer le lest :-(, ce qui n'est pas si monstrueux que cela, mais tu risque de découvrir que les gougeons qui le fixe sont dans un état plus que détérioré.
Enfin une fois que tu aura réussi a désolidariser le lest de la coque et du petit bout d'aileron en CP tu est bon pour faire sécher le tout. Avec un outillage de mecano, tu immobilise le leste, tu perce la dérive et avec un vérin hydraulique tu arrache le tout. Après il te faut une dérive neuve, que tu n'oublieras pas de régulièrement déposer pour entretien, il faut sabler le lest en fonte, réusiner des insert pour metre des gougeons de quilles neufs et remonter le tout en ayant bien controler l'état des varangues. Un bon mois de travail en perspective, mais après c'est comme neuf. Les autres solution c'est comme fabriquer un canoé dans un tronc avec une hache. Bcp d'effort bcp de risque et un resultat pas vraimment garanti. Contact moi en directe si tu veux en savoir plus

25 fév. 2004
0

petit correctif;;;;
Le lest est en fonte pas en plomb évidement

25 fév. 2004
0

Déposer le lest, je confirme.
Pour avoir (fait) changer les boulons du lest d'un Corsaire de 30 ans, je pense aussi qu'il y a un fort risque que ceux du Mousquetaire soient bien attaqués par l'oxydation.

Déposer le lest me paraît donc la démarche à suivre.

Courage

Michelr

26 fév. 200416 juin 2020
0

je crois aussi...
que tu ferais bien de déposer également ton lest; c'est en tout cas ce que j'ai fait sur mon mousqu' de 67. Dans ce cas la dérive descend en même temps... Tu peux aussi, une fois qu'elle est suffisamment sortie la découper horizontalement avec une disqueuse afin d'ôter la partie qui remonte dans le puits. Sinon pour faire jouer ma dérive j'ai utilisé successivement une vieille égoîne (lu sur le site des mousquetaires) et un vieux ciseau à bois puis un petit cric pour faire monter un peu la tole et un marteau et un burin pour la faire descendre. Rien que du bonheur ! (par contre cela permet d'offrir au saumon sablage et traitement époxy). Ensuite, évidemment se pose le problème des boulons de lest. :-(

26 fév. 2004
0

utiliser une pente de mise à l\'eau
un ami l\'a fait avec son Jurançon qui avait aussi sa dérive coincée. Il a avancé au moteur sur la pente de mise à l\'eau, l\'action est forte mais équilibrée et tu la gères au moteur. Ca a marché pour lui.

27 fév. 2004
0

Oui les boulons de lest???

BOnsoir
Oui et tant qu'à faire comment avez vous résolu les problèmes de de boulons de Lest

Avez-vous fait usiner des boulons à l'identique (j'ai cur comprendre que les boulons de mousquetaire sont particuliers et se terminent en tronc de cône coté lest? )

OU avez vous utilisé des tiges filetées inox ,(et adapté le percage du lest ?? ) ce qu'un charpentier ("terrestre")m'indiquait avoir fait,moins cher de loin et dont je me demande pouruqi çà ne marcherait pas ...

Michel (MousquetaireClub( "SousleVent)

27 fév. 2004
0

pour les boulons...
c'est vrai que sur "Birao" ils sont rouillés dans la partie traversant la quille et l'aileron en bois par contre la partie en contact avec la fonte est en bon état... Comme j'ai dû en scier la moitié au joint aileron-saumon, il faut en refaire ! Ne trouvant personne capable de les usiner dans de la barre d'acier de 30 mm (à un tarif ami, s'entend !) j'en ai parlé à un collègue, expert en soudure, qui me garantit pouvoir souder bout à bout sans perte de solidité la partie saine avec le tronc de cône et un morceau de barre de 16 neuve. Il n'y aura plus qu'à couper à la bonne longueur et fileter l'extrémité... Cette offre confirme ce que j'avais déjà entendu, à savoir qu'un chantier naval de ma région pouvait souder parfois de tels axes bout à bout... (bien sûr un tel travail n'est pas à la portée d'un amateur ;-))Ensuite il restera à faire galvaniser les boulons terminés, ce qui à mon avis vaut mieux que de la tige filetée en inox au niveau étanchéîté dans le trou. L'inox m'a aussi été déconseillé en raison de ses caractéristiques mécaniques pour fixer le lest... Comme vous l'avez compris, je ne suis pas encore sorti de ce problème, moi non plus.

27 fév. 2004
0

soudure oui mais
Comme françois le souligne vraimment à réserver aux vrais pros. Souder bout a bout deux aciers de nature différentes (comment être sur que c'est le m^me) acier lui même fixé dans de la fonte, le tout peu ou prou en contact avec une forte humidité saline. Au moindre défaut c'est une oxidation très rapide et le lest va aller jouer les filles de l'eau. La solution la plus à porté d'un amateur un tant soit peu outillé est de percer le lest de le tarauder et de visser de nouvelles tiges aciers. Petit truc percer 20mm plus profond que la prof de taraudage de manière a bloquer en force la tige au montage, cela vaut tout les ferins de filets.
Pour l'inox j'ai tendance a être plutot réservé à cause de ses capacités mécaniques (moins de raideur, plus fragile en cisaillement et à la tractaion) donc si inox il faut suréchantilloner.

27 fév. 2004
0

je suis tout à fait d'accord avec mohy
et effectivement l' inox s'il ne rouille pas en théorie se corrode bien et c'est moins détectable que sur l'acier normal

ensuite sa résistance à la traction est assez ridicule et il vaut mieux utiliser des boulons en acier HR à 80 ou 120 Kg

en tout cas, enfoncer ce que tu veux sortir ne peux qu'aggraver le pb mais une chose est bien sure, c'est plus facile quand ça arrive aux autres

bon courage amicalement

27 fév. 2004
0

boulons
Je pense aussi qu'il est plus sérieux (voire indispensable) de démonter le lest. Pour les boulons, je pense qu'une solution simple serait de faire dans le lest un lamage suffisant pour loger une tête hexagonale de boulon (et temporairement la clé ou la douille nécessaire à son blocage !). Le trou doit être rebouché à la résine après montage du lest. Toute soudure sur un boulon ou une tige filetée implique une galvanisation.

27 fév. 2004
0

OK noté pour les boulons : du galva en hr 81 ou 120
Alors si je comprend bien rien ne s'opposerait pour vous à de la tige filetée galva si on perce un "avant-trou suffisant" dans lest et l'aileron en bois

Et bien protéger (comme avec l'ineffable mélange de
Brai d'origine ;-) )

27 fév. 2004
0

pas d'accés possible à un Ber hydraulique ??

Deux sympathiques vendeurs (muscadet et Cognac)
m'ont dit avoir fait changer leur boulons de quille
(mais pour ~ 1000 euros) pour le Cognac avait été utlisé, un ber Hydraulique pour déquiller ...

Si tu peux avoir un accés pas trop cher à un tel outil effectivment en perçant l'extrémité de ta dérive elle devrait pas tenir longtemps ...

Et sans risques ...Il y a des pros qui savent s"adapater à tous les cas.. (et te débrouiller poru le reste sinon 1000 euros ;-&gt

28 fév. 2004
0

il peut s'avérer difficile de faire usiner le lest pour qu'il accepte des boulons normaux
mais peut etre plus simple de faire faire des douilles coniques à un tourneur pour adapter les écrous sans modifier la quille

amicalement

28 fév. 2004
0

re : j'ajouterai meme à la réflexion
que comme tu auras accès par le dessus ( l'intérieur) le tourneur peut aussi bien te faire dans les douilles coniques un filetage intérieur idoine pour la tige utilisée, et ainsi la douille servira d'écrou que tu montera à la main et que tu bloquera par l'intérieur du bateau avec un bon accés pour la clef dynamométrique

amicalement

28 fév. 2004
0

Merci JP faut il comprendre?
Faut il comprendre ...faire fabriquer des sortes d'écrous donc a forme conique qui bloqueront les tiges filetées en bas du lest ...?

Mais je croyais avoir compris(pas encore démonté)que le coté conique était en bas du lest donc pas trop accessible de l'interieur ..parce que à essayer de
touner la tige d'en haut ,l'ensemble peutêtre tournerait

D'autres parts le soucis est qu'il faudrait peut etre alors que ce soit usiné dans de l'inox ...enfin je suppose sauf à regalvaniser

28 fév. 2004
0

il me semble
mais c'est difficile à dire sans voir que quand tu auras enlevé le lest, tu aura des trous dans le lest et tu dis qu'ils sont coniques
avec un écrou conique tourné spécialemnt en acier HR traité anti corrosion par du rustol et noyé dans de la résine epoxy une fois fini, ça doit bien marcher en fait tu passes les tiges par le dessus et tu visses en tenant les écrous coniques à la main ou avec une cale car ils ne doivent pas forcer étant neufs sur une tige neuve (en fait tu coules de la résine pour remplir la partie incluse dans le lest et éviter la corrosion)

tu aura ainsi fait un goujon qui passera bien dans les trous de coque pour ressortir à l'intérieur du bateau

alors il suffira de mettre le lest au contact de la coque avec le joint qui va bien et bloquer les écrous intérieurs dans la coque et ensuite si tu veux stratifier les écrous par le dessus pour les bloquer ou alors les bloquer au loctite avec un fil de retenue comme en aero

je vois pas ce qui ferait que ça ne marche pas

amicalement

29 fév. 200416 juin 2020
0

une photo...
valant souvent mieux qu'un long discours, voici celle des boulons de lest de mon mousquetaire, sur laquelle on voit du côté droit l'extrémité conique du bas des boulons. Pour résumer, soit on les refait entièrement(inox ou acier qu'on galvanisera) en faisant appel à un tourneur, soit on fait souder un morceau sain au bout du cône par un super pro comme je l'ai indiqué il y a quelques jours. On peut aussi, en s'inspirant de l'idée de JP, percer et tarauder le cône -s'il est sain- et y visser une tige neuve dont on aura fileté les deux extrémités. En tout cas, la première chose à faire est de sortir ces satanés boulons sans trop de casse dans le bateau : vous voyez que j'en ai scié quelques-uns. J'ai aussi dû ouvrir mon aileron en bois en pratiquant une "lumière" longeant la tige pour dégager trois d'entre eux... Bon courage ;-)

29 fév. 2004
0

Merci infiniment pour les photos de boulons
Elles sont éclairantes pour celui qui n'a pas encore demonté ...
Attention au prix si tu les fais tourner ...
pour un axe de dérive ,et un boulon 50 neuros

J'oserais pas imaginer tous les boulons à ce tarif

Pas convaincu par les tiges filetées+ boulons ??
en louant l'outil de bourin pour percer le lest en fonte ,çà ne pourrait pas le faire ??

29 fév. 2004
0

la seule chose qui me gène...
avec la tige filetée est que si le trou dans l'aileron est très bien ajusté et/ou imprégné d'époxy, la tige soit difficile à enfoncer et fasse "râpe" sur l'imprégnation. Il me semble aussi que celà ne correspond pas exactement aux "règles de l'art", mais peut-être suis-je trop pinailleur ;-) .

Pourquoi par contre ne pas acheter de la barre de 16 (acier ou inox) et la faire fileter à l'extrémité sur quelques cm ?

Pour ma part, je pense graisser mes boulons pour qu'ils rentrent mieux dans mon aileron puis dans la quille, est-ce une bonne idée ?

01 mar. 2004
0

il est certain que des barreaux filetés en bout
seront bien meilleurs que des tiges filetées mais aussi un peu moins facile à réaliser

le garisse va bien aider à rentrer les boulons , mais après elle ne servira à rien et ne rendra pas très facile une enduction de mastic d'étanchéité ou de protection

amicalement

31 mar. 201916 juin 2020
0

Hello, je rejoins le forum,
moi j'avais ma dérive totalement coincé de chez coincé en position haute,
et hier à force de taper dessus avec des outils appropriés cette fois ( grosse masse et pieux bien large et solide) elle à fini par se montrer, la prochaine étape est de grutter le bateau pour la descendre complètement et voir son état, peut être voilée suite à un mauvais échouage ? ( elle à été changé en 1996) selon les factures du bateau.
A combien de cm la dérive est elle censé descendre ?
car dans mes coups de masse j'ai cassé l'axe de la chaine qui doit la retenir.
Merci

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (75)

un soleil gros comme ça

mars 2021