Problème de corrosion de saildrive volvo

En cherchant sur internet je ne trouve pas d'infos précises sur ce souci. Alors je m'adresse à vous.

A l'échouage ce WE je me suis aperçu qu'une pièce de l'embase saildrive était attaquée. L'anode n'est pas rongée, l'hélice et la coque (en alu) non plus. La photo ci-jointe montre l'embase après changement de l'anode (par un professionnel Volvo) puis l'état de celui-ci quelque mois après.

Au passage, je branche le bateau au quais 1 à 2 jours par semaine en moyenne et le circuit me semble parfaitement isolé. Les circuits 12v sont isolés aussi et déconnectés la plupart du temps (commutateurs bipolaires). Il me semble également qu'en août tout était en ordre, sinon je m'en serais aperçu à l'échouage lors de mes multiples inspections. Aujourd'hui je ne vois pas trop d'où ça peut venir. Si quelqu'un a eu le même problème je suis intéressé par son témoignage.

L'équipage
01 nov. 2011
01 nov. 2011
0

J'explique à longueur de forums et d'interventions qu'en matière de corrosion il ne suffit pas de "penser que..." mais, plus simplement, de mesurer le potentiel des pièces sensibles dans différentes configurations, à l'occasion en curatif, puis, préventivement régulièrement, tous les 3-4 mois afin d'éviter les surprises, au même titre qu'un "thermomètre" médical confirme que vous avez ou non de la fièvre et combien. Et que ce n'est pas parce qu'il n'y avait rien hier qu'il n'y a rien aujourd'hui (5 mn avant sa mort, il vivait encore...). Mais il ne suffit pas, hélas, de tremper son doigt dans l'eau et il vous faut disposer d'un tel "thermomètre" qui, en l'occurrence, s'appelle une électrode de référence ou de contrôle correctement calibrée. Nul doute qu'une simple recherche sur internet vous permettra d'y voir plus clair à ce sujet ou que les gentils membres du forum sauront vous orienter vers leurs solutions de prédilection... Au vu financier de l'enjeu, que chacun s'y prenne comme il veut, mais comprenne ce qui se passe et contrôle ou fasse contrôler son potentiel, ne serait-ce que pour vérifier le bon fonctionnement de ses anodes neuves (une fuite sur le 220 V peut détruire une hélice en 24 h)...

01 nov. 2011
0

il me semble que ce que l'on voit "rongé" est aussi une anode... ce n'est pas l'embase.
C'est comme ça sur mon sail.
Henri

01 nov. 2011
0

+1 c'est l'anode qui est attaquee, j'ai la meme chose sur mon sail et idem sur mon ancien bateau.
Par contre qu'elle est ce tourteau boulonne car moi mon helice vient quasiment s'enquiller dans le profile de l'anode.
jean-yves

01 nov. 2011
0

Si vous me dites que la pièce rongée est une anode ça me rassure ! Cela dit la pièce boulonnée est aussi une anode (en deux parties) que l'on peut changer plus facilement, ce qui a été fait courant mai. Je la gratte de temps en temps pour faciliter son attaque au même titre que les anodes de coque.

Quand contrôle du potentiel, c'est vrai il faudrait que je m'y mette sérieusement, d'autant plus que j'ai pas mal de documentation sur ce sujet. Merci pour vos réponses en tout cas.

01 nov. 2011
0

Le fait qu'elle ne soit pas attaquée devrait, dans ce contexte, faire naître un questionnement...

01 nov. 2011
0

Vu l'état de l'anode rongée je pense qu'elle est plus active donc meilleure que l'autre qui de ce fait est inutile.

01 nov. 201101 nov. 2011
0

Sauf que si on la supprime, l'hélice MaxProp (merci de confirmer g1p) va y passer... Et vu son prix...

01 nov. 2011
0

Le prix de l'hélice est costaud oui, ça serait pas cool de la perdre ;). Concernant les conséquences de la suppression de l'anode, promis je te répondrai après avoir lu en détail la doc du sail drive et consulté des spécialistes sur place.

01 nov. 2011
0

A noter que l'anode rongée se détériore à vitesse grand V dans l'eau saumâtre du port dans lequel le voilier est stationné. Je regarderai à nouveau dans quelques jours.

01 nov. 201101 nov. 2011
0

Rappelez-nous le matériau de la coque et de l'embase svp ?

01 nov. 2011
0

La coque est en aluminium et le sail drive est le modèle Volvo 120S. A confirmer mais effectivement la pièce rongée est une collerette en Zinc qui fait office d'anode, qui doit correspondre à ce modèle : www.kent-marine.com[...]62.html

02 nov. 2011
0

bonjour,

tout semble normal: une coque alu et le matériaux de l'hélice les anodes sont actives.
à surveiller c'est tout!

Jean

02 nov. 2011
0

Bien. Nous avons donc 2 anodes : une destinée à protéger l'embase alu, l'autre à protéger la MaxProp en bronze. L'anode de l'embase se corrode, pas celle de l'hélice : jusque là, normal (cf. potentiel de chaque élément). Mais l'anode de l'embase se corrode très rapidement (commentaire g1p) : pas très normal, donc investigation et prise de mesure du potentiel de l'embase pour connaître la vitesse de dissolution et en conclure la conduite à tenir. Et au passage, vérification de l'innocuité de la coque alu.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (93)

Eté norvègien

novembre 2021