Problème d'ampérage sur guindeau (disjoncteur se coupe et se remet en marche toutes les 5s)

Bonjour,

Mon Guideau est un Quick1712 de 1700 Watts, donc ampérage théorique en crête = 141 A.... et pourtant voici mes mesures à la pince ampèremétrique ....

1) après avoir retiré la chaîne du barbotin donc sans charge :
A la descente 160 A .
A la montée 150 A.

2) Après avoir remis la chaîne, donc en charge
A la descente : 140 A
A la montée 170 A !!!

A la montée en charge, je note que toutes les 5 secondes le disjoncteur (Buss 100A) se coupe 5 secondes puis se remet en marche 5 secondes, et se met dans un cycle de 5 secondes d'arrêt puis marche etc...

A votre avis : un point dur dans le guindeau ? relais en panne ? moteur électrique défaillant ? point dur dans la mécanique d'engrenages entre guindeau et moteur ?

Bizarrement je n'ai pas besoin de réarmer à chaque fois que le disjoncteur se coupe, je dis bizzaremment car ce n'est pas un modèle à réarmement automatique . Et aussi je suis surpris par le fait qu'il accepte ces niveaux élevés d'ampérage alors que c'est un 100A. Pourquoi mon disjoncteur de 100 amp ne disjoncte pas complètement sur position off ? il reste sur On ...

Tout avis sur la question serait bienvenu ! :-)

Bruno

L'équipage
21 avr. 2018
21 avr. 2018
0

Salut,
Ben... il fonctionne très bien ton disjoncteur 100A !
Pour 1700w et avec une "I" théorique de crête de 141A, on ne met pas un disjoncteur de 100A ! Mais plutot de 150A...
Mamita

21 avr. 2018
0

Les courants sans charge (et avec charge) me paissent anormalement élevés.
Le fiche technique indique un disjoncteur 80 A retardé. Il semble donc qu'il y ait quelque chose qui coince.
Quant au réarmement spontané, c'est peut-être lié à un defaut du disjoncteur.

21 avr. 2018
0

Re,
Autant pour moi, j'ai écris une connerie....Il ne faut pas mettre un 150A !
Suivant les différentes fiches techniques du Quick 1712(comme le dit Lulu2 !) le calibre du disjoncteur magnétique thermique retardés va de 80A ou 100A et suivant si la protection est thermique ou hydraulique....
(www.quicknauticalequipment.com[...]d_e.pdf )
Je n'ai pas pu trouver et regarder la courbe du temps de déclenchement. du Buss100 ! Il semble aussi qu'en terme de qualité, que "tous" les disjoncteurs ne se valent pas ! Ils ne mettent que : "...La position "ON" ne peut être pas maintenue en cas de surcharge de courant..."
Ce serait bien de mesurer aussi la tension aux bornes du guindeau lors du fonctionnement, pour savoir s'il n'y a pas une chute de tension trop importante du circuit.
Mamita

21 avr. 2018
0

Merci pour vos messages Mamita et Lulu.
J'ai d'autres infos, cet après midi j'ai fait quelques essais au port.

D'abord pour essayer de voir si ce n'est pas le relais entre disjoncteur et guindeau. Donc je l'ai shunté, et j'ai la réponse : mêmes symptomes, donc je sais maintenant que le relais n'est pas en cause.

Ensuite, étonnamment, le disjoncteur cette fois s'est bien mis en position "off" à chaque fois qu'il disjonctait (environ toutes les 10secondes cette fois).
Après réarmement manuel, le guideau refonctionnait normalement mais toujours au niveau d'ampérage que je citais au début de ce fil.

J'ai donc un élément de moins susceptible d'être en cause et il reste : point dur dans le guindeau ?
moteur électrique défaillant ?
point dur dans la mécanique d'engrenages entre guindeau et moteur ?

21 avr. 2018
0

Re,
Ta pince ampèremétrique à effet Hall, doit faire aussi voltmetre; essaye de mesurer la tension aux bornes du guindeau en marche pour voir la chute de tension par rapport a la tension batterie.
Pour ton disjoncteur, peut etre que ses contacts ont refroidis et maintenant il ne fait plus la mitraillette?
Mamita

21 avr. 201821 avr. 2018
0

Une idée :
quelque part dans le circuit d'alimentation de ce guindeau il y a une connexion oxydée ou pas assez serrée ce qui laisse passer la tension à vide , sans consommateur .
Dès la mise en route du guindeau avec l'appel de courant conséquent, à cause de cette résistance de contact (beaucoup) trop élevée, la tension au bornes du moteur électrique chute anormalement... et par conséquent l'ampérage augmente... ce qui fait encore plus chuter la tension... ce qui fait monter encore l'intensité... en fait ça s'écroule .

21 avr. 2018
1

'ai eu sur une voiture un démarreur qui était partiellement en court-circuit, le moteur démarrait parfois mais l’intensité excessive a rapidement tue la batterie. Contrairement a ce que suggère Thé Vert, si un contact le long du circuit était oxyde et causait une résistance excessive, alors l’intensité serait anormalement faible (avec éventuellement calage du moteur)

22 avr. 2018
1

Peut être, tout simplement un problème de batterie fatigué qui ne fournie plus l'amperage necessaire..?

22 avr. 2018
1

Avec de telles intensités à vide , ton moteur est une grosse charge à lui tout seul.
Pour les coupures avec remise en route, il se peut que tu ais à l'intérieur du moteur un" ipsotherm " ou équivalent dans ton moteur.
c'est une protection thermique intégrée dans le moteur pour protéger (en plus) les enroulements.
Il me semble que ton système a un problème de roulement grippé, peux tu faire tourner lesystème à la main.... et voir quelle partie qui éventuellement coince.

22 avr. 2018
0

Merci pour vos remarques, et pour répondre au commentaires très utile de Aica :

Effectivement j'ai une mécanique entre le guindeau et le moteur du guindeau, qui comporte certainement des engrenages ou réducteur pour faire le "coude" entre guideau et moteur. Il y a sûrement des roulements. Je ne pense pas qu'il y ait de l'huile dedans. Un démontage de cette partie s'imposerait donc en premier ?

Et si ce n'est pas ça le problème, à voir en deuxième je démonte plutôt le guindeau, ou alors le moteur électrique ?

Pour répondre à Mamita j'ai pris les mesures de tension suivantes :

10.6 en charge à la montée, pour 160 à 170 Ampères.
11.4 en charge à la descente pour environ 140 ampères.
13.5 hors fonctionnement guideau.

14 mai 201814 mai 2018
0

Bonjour, je reviens sur ce sujet car j ai tout démonté et finalement il n y a pas de point dur sur le réducteur ni le guindeau , reste le moteur électrique qui consomme à vide 50 ampères (désaccouplé du réducteur).
On me dit que c est beaucoup, quelqu un à t il une idée de l amperage normal d un moteur de guindeau à vide ?
Le miens fait 1700 watts.
Merci

14 mai 2018
0

Un moteur a vide , c'est 20% de la puissance nominale , donc 340W donc 25A en gros.
Le tien c'est 40% de perte......il y a, amha un problème.

15 mai 2018
0

Merci Joël pour ton info intéressante comme quoi un moteur à vide c'est 20% de la puissance nominale. Entre temps j'ai démonté le moteur pour le vérifier, les roulements semblent tout à fait ok puisque l'axe tourne sans aucune résistance sans les charbons (j'en ai 4).

Par contre lorsque je les réinstallent l'axe tourne moins librement, j'ai donc mesuré les écarts de longueur des charbons et je trouve une différence max de 0.5mm pour des longueurs de 24mm environ , c'est normal à votre avis ?

J'ai ensuite remonté le moteur et refait mes mesures à vide, et bizzarement j'obtiens maintenant des valeurs inférieures à 50 ampères , j'ai 32 ampères qui passent sur le + en sortie de relais, et 41 ampères sur le + à l'entrée du relais.

Au démarrage du moteur par contre, il y a un pic de courant très furtif (plus de 50 ampères).

15 mai 201815 mai 2018
0

Ce que tu décris est la normalité.
au démarrage, c'est normal aussi
L'intensité de 32 A en sortie de relais à vide c'est un peu élevé mais correct.
Les 10 A de différence par contre là c'est difficile de savoir ?
Peux tu mesurer la tension aux bornes des contacts de puissance
cad entre le + entrée et le + sortie
entre le - entrée et le - sortie. sur ces deux mesures la tension devrait être de quelques dizaines de millivolt.
Les mesures sont a prendre pendant le fonctionnement.
Une idée quand même pour expliquer la différence d'intensité entre l'entrée et la sortie : peux tu donner l'intensité de commande du relais (qui correspond à la puissance absorbée par le relais), ce sont éventuellement des infos écrite dessus.

15 mai 2018
0

Ok Joel, encore merci pour ton intervention, j'ai effectué ce que tu m'as demandé et voici les résultats :

tension aux bornes des contacts de puissance (mesures prises pendant le fonctionnement à vide) :
- entre le + entrée relais et le + sortie relais descente : 0.76 v
- entre le + entrée relais et le + sortie relais montée : 0.9 v

  • intensité de commande du relais : 1.6 A à la montée, et 1,3 A à la descente.

Une remarque : je suis étonné de sentir un échauffement du moteur pour à peine quelques petites minutes de fonctionnement à vide, mais peut être est-ce normal ?

15 mai 2018
0

Pour ce qui est de la résistance des contact du relais, c'est correct, avec tes valeurs sous charge ( 140 et 160A) , on est entre 15 et 18 milliohm

Avec tes valeurs moteur à vide on est entre 24 et 28 milliohm si l'on prend 32 A. et si l'on prend 41A entre 18 et 22 milliohm.

Peut être que la valeur 32A est éronnée, donc à revérifier.
Du coup si l'on se base sur 41A on tourne autour de 500W pour le moteur à vide, là on est proche de 30% de la puissance nominale.
Je penche pour un début de grippe des roulements ou ????
Le moteur est un moteur à aimant permanent et induit bobiné ?
Si c'est le cas quand on sort l'induit , les roulements restent-il sur l'arbre d'induit ?
Si c'est le cas le fait de les faire tourner à la main ne doit pas généré de bruit.

15 mai 2018
0

J'ai eu les memes indications... finalement c'etait la batterie en fin de vie ;)

15 mai 201816 juin 2020
0

Réponses à Aica/Joel :
- Oui la valeur de 32 A est correcte en sortie de relais, je l'ai revérifiée. Donc reste à savoir pourquoi j'ai 41 A en entrée de relais. Peut être un problème du relais ? je l'avais pourtant vérifié en le shuntant lorsque moteur / réducteur / guindeau étaient accouplés, et le problème restait le même (disjoncteur sautait car j'avais jusque 170 A en charge).

Sinon serais-ce utile de le shunter et vérifier laquelle des 2 valeurs j'obtient (entre 32 A et 41 A), en faisant fonctionner le moteur désaccouplé et à vide ?

  • non je ne pense pas que le stator soit un modèle à aimant permanent (ci-joint photo), et l'induit / rotor est bobiné .
  • oui les roulements restent sur l'arbre d'induit, et ne font pas de bruits. D'ailleurs à la main l'arbre moteur ne présente pas de résistance (sans les charbons). Avec les charbons, la résistance est plus flagrante.

Pour répondre à Celtic : si ma batterie est morte, dans ce cas comment pourrais t'elle débiter 170 A en charge ? ceci dit, la tension dans ce cas chute à 10.6 v...
J'ai aussi vérifié la tension avec moteur désaccouplé et à vide, j'obtient 11.6 v (alors que j'ai 13.5 v au repos).

Au final je tourne en rond autour des composants du circuit (batterie/disjoncteur/relais/moteur/réducteur/guindeau, et connectique), ... et toujours pas d'indice flagrant ... grrrr

Ce qui me parait sûr c'est que l'un de ces composants est la source du problème.

J'ai déjà donné mon réducteur au mécano qui l'a vérifié vidangé nettoyé, mais il n'a détecté aucun point suspect.

Concernant la connectique, l'intervention de thé vert au début de ce fil m'avait donné de l'espoir car effectivement j'ai de belles chutes de tension ... jusqu'à ce que caipirinha le contredise. Peut qu' un autre avis éclairé permettait de trancher ?

16 mai 201816 mai 2018
0

Effectivement c'est un stator bobiné.
Du coup il va falloir vérifier la vitesse de rotation du rotor, et aussi la qualité des connexions qui vont au stator.
Hypothèse : une vitesse trop faible, peut être lié a un champ magnétique trop faible, (ou autre chose qui réduit la vitesse).
Si la vitesse est trop faible,la FCEM du moteur est plus faible (nulle au démarrage c'est pour cela que l'on parle d'équivalent d'un court circuit) et de ce fait , la courant en ligne augmente ( suivant la loi d'ohm appliquée à un récepteur actif)
Effectivement shunter le relais et essayer à vide pour avoir la bonne valeur de courant.

16 mai 2018
0

c'est du 12 ou du 24??
la conso à vide est prohibitive ,sortir le moteur et le faire fonctionner sans entrainer le guindeau et refaire les mesures de conso instantanée .
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer