problème assurance

je voudrais avoir votre avis concernant le problème que j'ai avec mon assurance :
suite à un souci moteur , je me suis retrouvé piégé sur des hauts-fonds sablonneux et j'ai du faire appel à la SNSM qui m'a remorqué pour sortir mon karaté .
Je suis assuré pour les frais de retirement à la Macif qui sous-traite avec la Navimut et qui refuse de payer le coût du remorquage (510 euros )alors qu'ils l'on fait pour un de mes amis dont le bateau s'était échoué sur la plage après avoir rompu ses amarres (camion + grue + de 2300 euros)
qu'entend-on exactement par frais de retirement ?
mon bateau n'était pas une épave mais était génant pour la navigation et aurait fini définitivement échoué sans l'intervention de la snsm ;
celui de mon ami était échoué sur la plage mais réparable sans trop de frais alors que la navimut me réclame un certificat de mise en épave ???
merci d'éclairer ma lanterne ...

L'équipage
05 juil. 2009
05 juil. 2009
0

Assurance...
Salut à tous
bjr Coolsound,
Sauf mauvaise lecture de ma part, tu écris que: "... tu aurais fini définitivement échoué...", donc, tu ne l'étais pas!
Les frais de retirement sont les frais occasionnés pour dégager un bateau genant la navigation. C'est les Autorités Maritimes qui définissent cet état de fait.
En clair, tu n'étais pas encore échoué (ou coulé!)et c'est toi qui a décidé que tu pourrais géner la navigation.
Amha, j'ai bien peur que l'Assurance ait raison.
Par contre tu es bien assuré pour les avaries, (MACIF,avec franchise de 152€) et l'avarie de ton moteur peut provoquer une demande de remorquage....
La nuance de la demande à l'assurance est importante

Quant à ton ami, lui il était bien échoué et certainement que les AM lui ont demandé de dégager. dans ce cas, la Macif rembourse aux frais réels et sans plafond.
Amicalement
Daniel

05 juil. 2009
0

j'étais bel et bien échoué !
merci pour ton intervention anpayada mais ce que je voulais dire c'est que le vent poussant en direction du banc de sable , les gars ( d'ailleurs très sympas) de la sncm m'ont dit que le temps passant, il n'auraient pas réussi à le déséchouer en le remorquant et que l'intervention de la grue était alors inévitable...
Je leur ai d'ailleurs parlé après coup de la position de mon assurance,et ils trouvent que ce n'est pas normal qu'on me refuse le remboursement.
pensez vous que je puisse avoir un recours quelconque ?

16 juil. 2009
0

si si,
je t'envoie un MP

16 juil. 2009
0

personne pour m'aider ? svp
salut

y'a quand même pas que des courtiers en assurance sur le site ? personne n'a connu ce genre de problème ?...

16 juil. 2009
0

Retirement
Il me semble que les frais de retirement correspondent aux seuls frais d'évacuation d'une épave délaissée et déclarée gênante par une autorité administrative (Préfet maritime, Maire...).

A la suite d'un échouement, les frais d'assistance (à un navire en danger) ou les frais de remorquage (à un navire qui n'est pas en danger immédiat) ne relèvent pas de la notion de retirement, puisque le navire n'est pas (encore) une épave.

Les frais de retirement, d'assistance ou de remorquage (" notions juridiques différentes) peuvent ou non être incluses dans une police d'assurance.

A titre d'exemple, ma police couvre les frais de retirement, d'assistance au navire en détresse, y compris la remise à flot après échouement, mais le remorquage est exclu s'il ne fait pas suite à une assistance à navire en détresse (par exemple, panne moteur en pleine pétole et sans notion de danger immédiat).

Toutes ces notions sont habituellement bien détaillées dans les Conditions Générales et Particulières de la Police d'assurance.

Il me semble donc logique qu'en demandant à ta Cie de prendre en charge les frais de retirement elle te demande un certificat de mise en épave.
Tu dois, AMHA, et après vérification des clauses de ta Police, lui demander la prise en charge des frais de remise à flot, d'assistance au navire et de remorquage consécutifs à son échouement.

16 juil. 2009
0

terminologie
si je te comprends bien , j'aurais dû laisser mon bateau s'échouer encore un peu plus et attendre qu'une quelconque autorité me commande de l'enlever et à ce moment là , cela serait pris en charge ?
en tous les cas en ce qui concerne mon copain , pour son bateau échoué sur la plage,et avec la même Cie et aux mêmes conditions( cad mini tiers + frais de retirement) on ne lui pas réclamé le moindre certificat de mise en épave ou injonction administrative ???

26 sept. 2010
0

Macif = Navimut
Assuré à la Macif, c'est Navimut qui gère les dossiers. Et ça change pas mal de chose !

Le principe de Navimut est de faire un maximum de démarches pour assumer le moins possible.

Leur dernière trouvaille : Envoyer un courrier disant que le contrat ne prend pas en charge le sinistre que vous venez de déclarer.

A vous alors à démontrer que vous avez souscrit un contrat tout risque. Navimut finit par retrouver votre bon contrat. C'est bien essayé, ça doit marcher dans certains cas.

Ce ne sont pas tout à fait les pratiques que j'attends d'une assurance.

Il vaut mieux éviter ce genre de compagnie !

17 juil. 2009
0

Je crois que tu ne m'as pas bien compris...!
Je ne t'ai évidemment pas conseillé de faire quoique ce soit, ni reproché ce que tu as jugé nécessaire d'entreprendre !

Je crois comprendre que tu as demandé à ton assurance de prendre en charge un sinistre (frais de retirement)pour lequel elle te demande un certificat de mise en épave, ce que tu ne peux pas lui fournir puisque ton navire n'a pas été abandonné comme épave.

Tu dis avoir eu recours aux bons soins de la SNSM pour une remise à flot et à un remorquage suite à un échouement. Sous réserve que ces risques soient pris en charge par ta police, je ne vois pas comment ta Cie d'assurance pourrait se soustraire à ses obligations.

Encore faut-il que tu lui déclares le sinistre avec la terminologie consacrée et non pas avec un vocabulaire inadapté.

Mais ta police prévoit-elle la prise en charge des frais d'assistance et de remorquage d'un navire en danger ?

Le fait qu'une autre fortune de mer -qui te semble similaire- ait été prise en charge par la Cie ne me semble pas, a priori, un élément pouvant faire "jurisprudence", toutes choses égales par ailleurs...

En cas de difficultés d'interprétation, il y a généralement un médiateur, assez facilement accessible, dans chaque Cie.

Bonne chance.

27 sept. 2010
0

tout à fait d'accord Navig
itou pour la Matmut. La Navimut cherche tous les moyens pour ne pas prendre en compte le sinistre.
Je viens d'en faire les frais et en tire la conclusion suivante : Matmut et Macif : à fuir!!
Un expert mandaté par la Navimut est arrivé à une conclusion plus que fantaisiste et irrecevable au vue d'une expertise d'achat réalisée (et fournie à la compagnie) peu de temps avant.
J'ai contesté en envoyant copie de la 1re expertise : silence radio, aucune justification et un motif de refus limite malhonnête. Donc plus jamais : 2 contrats seront résiliés et quelques amis vont faire la même chose.
Contrairement à la pub, la M....t n'assure pas et se fiche du monde
:-( :-( :-(

25 août 201425 août 2014
26 août 2014
0

Zut je suis a la macif pour pleins de trucs.
Je voyais la belle affiche du Vendée globe, et j'ai gobé !

Quelles assurances valables pour les voiliers !?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (53)

L'eau de l'Aude là

mars 2021