priorités sur la ligne de départ lors d'une régate?

Bonjour à tous
Ce week end lors de la régate du club, j'étais tribord amure un bateau viens au vent lui aussi tribord amure et me dévente déjà qu'il n'y en avait pas bcp. Je perds donc de la vitesse et sous l effet du courant le bateau lofe sans que je puisse y faire grand chose. Le bateau au vent étant proche de la ligne ne s écarte pas pour ne pas faire un faux départ on est à la minute. On evite la collision en poussant les boats a la main sans difficultés dans se tout petit temps. Favorisant du même coup l autre bateau car la pousette lui permet de facilité le virement de bord au top départ.

Juste pour savoir qui est dans ces tords?
Merci

L'équipage
08 sept. 2014
08 sept. 2014
2

Le navire privilégié est toujours celui sous le vent. Toutefois, celui-ci doit faire en sorte d'éviter la collision.
Tu aurais donc du indiquer immédiatement "protest", sortir ton pavillon de réclamation et le signaler dans les délais au Comité de course.

08 sept. 2014
0

J ai été surpris par le dévent j ai un sangria et l'autre était un 40 pieds. Aurait il du s'écarter quitte à franchir la ligne en avance. Car dans ce cas j aurai fait un coup tactique bien involontaire mais super quand même.
A noter que moi aussi j avais d autre bateau sous mon vent..
C est une régate de club pas sur que le comité soit suffisamment bien placé ( départ entre 2 bouées)
Merci de la réponse viking

08 sept. 201408 sept. 2014
0

Oui, le bateau sous le vent a priorité.
Mais votre cas, il n'y a pas eu de collision, puisque vous avez tout fait, l'un et l'autre, pour l'éviter (tel que le prévoit le règlement).
Par contre il est de "bonne guerre" de déventer un concurrent, et ce n'est pas interdit... Mais... comme la "collision évitée" te pénalise... tu pouvais toujours essayer la réclamation...
Le rôle du tacticien, dans une régate, n'est pas à négliger...
Quand j'étais équipier de Philippe Monnet (années 80 sur son 8m JI) le pavillon de réclamation n'était pas rangé le soir, et reprenait fièrement le départ le lendemain...
:mdr:

08 sept. 2014
0

"il est de "bonne guerre" de déventer un concurrent" comme le fait de "sortir" un adversaire fait partie du jeu.
Pour ma part, je surveille surtout nos arrières et j'ai un appareil photo en main, bien visible, qui me sert à dissuader ceux qui abusent des règles. C'est très efficace.
La réclamation fait partie, elle aussi du jeu, mais il est vrai que dans les régates de club, on peut "s'arranger" autrement.

08 sept. 201408 sept. 2014
1

Mais bien sûr, déventer un concurrent, le contraindre à virer à un moment inopportun pour lui... etc. C'est le jeu de la régate autour des bouées. C'est comme une partie d'échec : il est de "bonne guerre" de manger une pièce. Il faut anticiper les possibilités adverses, éviter les pièges... les retourner contre l'autre... c'est un jeu.

Ça nous ramène au temps de la marine à voile, où les erreurs de tactique se soldaient par... un naufrage.

08 sept. 201416 juin 2020
1

CHIRDENT
Viens faire le bol l'année prochaine. Tu vas vite comprendre.
:mdr:

08 sept. 2014
0

C'est une invitation?

Avec plaisir :-D

08 sept. 201408 sept. 2014
0

Si vraiment tu veux je t’organise une place et ce avec plaisir. Par contre je ne serai pas du lot j'ai décidé d'être gentil et je suis un chien en course. :-) Mais sans problèmes je peux te trouver un embarquement.

09 sept. 2014
0

pas grand vent, mais beaucoup de monde environ 550 bateaux sur la ligne, mais sur le Lac Léman tu manoeuvre tout le temps, cela en a surpris plus d'un Tabarly,Péron,Cam et tout ceux qui font des "piges" sur les catas comme invités.
belle ambiance en tous cas, j'y ai participé 12 fois chaque fois génial

08 sept. 2014
0

J'ai trouvé ca.

Mais, comme le dit très bien tup, départ avec pétole je crois que c'est toujours un peu le bordel. Et si en plus il y a du courant. Au secours !

Si je comprends la situation, tu étais parti pour un départ canon tribord au bateau comité. Dommage.

J'aurai bien aimé en être quand même. Mais Fiesta la veille avec Braderie à suivre ont fait déserter l'équipage. Mais samedi prochain, on sera là !

08 sept. 2014
0

PtiPlouf, tu en as d'autres, des documents comme ça ? C'est vraiment intéressant !

09 sept. 2014
0

Va VRAIMENT falloir que je l'achète ...
mais ça coute plus cher que de distribuer des baffes à ceux qui osent s'approcher trop près ! :langue2:

09 sept. 2014
0

C'est peut-être que j'ai le bras long ... :-D

08 sept. 2014
0

Bmayer: Ce document est intéressant mais je préfère :
Les clés des REGLES DE COURSE 2013/2016 de Marc Bouet

09 sept. 2014
1

Si on peut se distribuer des baffes de bord à bord, alors oui, c'est beaucoup trop près! ;-)

08 sept. 2014
0

Normalement sur la ligne de départ tu avais le droit de lofer ton adversaire et le forcer à passer la ligne c'est la règle. Si en lofant ton adversaire ne répond pas tu as le droit de protester en sortant ton chiffon rouge, et comme vous avez du vous écarter en poussant les bateau preuve à l'appui tu pouvais réclamer. Ton adversaire était tenu dans ce cas de faire deux tours de pénalité pour corriger.
Il faut savoir que sur une ligne de départ tout bateau à le droit de lofer un adversaire qui vient faire écran. C'est au bateau au vent de se débrouiller pour lofer suffisamment pour ne pas gêner le bateau sous le vent.
La pénalité peut se faire pendant la course l'essentiel étant que le bateau qui exécute la pénalité le signale au comité de course par Vhf.

08 sept. 2014
0

Si le 40 avait choisi de couper la ligne, Est-ce qu'il pouvait annuler sa pénalité de cette manière aussi ? Ou devait-il obligatoirement repasser la ligne ?

1

Félicitations pour avoir tenu le coup.. 4h29 c'est si je ne me trompe 1 minute avant le temps limite (19h00).. cela tombe plutôt bien, non ? ;+)

0

Oui, un beau merdage en effet ;+) pas grave mais pas bon pour le moral ;+)

On s'est fait coller un tribord alors que l'on était sur la bouée, avec tout le toutim dehors... il a fallu tout redéposer pour virer de bord (la fille à la barre de l'autre bateau n'osait pas virer de bord vers la bouée et donc nous a coupé la route en faisant un détour ;+) ) du coup il y a eu de l'emmêlage d'écoute surtout que l'on envoyait le spi devant le code 0 et c'était la première fois pour le N°1... bref, pas grave du tout, vu les conditions. On a affalé et ré-envoyé calmement... il n'y avait plus d'enjeu. ;+)

En fait ce que j'essaye d'éviter c'est de devenir comme... ça... donc zen toujours, qui qu'il arrive.. ;+)

Faut pas comprendre l'anglais pour suivre ;+)

08 sept. 2014
0

Je serai là aussi.
Samedi il n'y avait vraiment pas bcp de vent. On a pensé à l'abandon lors du premier bord mais on a insisté. On a joué tactique à l'approche de la bouée. Obligeant un bateau layline mais babord amure à virer de bord. Ils on raté la manoeuvre et ont abandonné peu après. On était fier de nous. Dur nerveusement mais après la 1er bouée et l'envoi du spi (c'est pas si souvent) on s'est appliqué sur les réglages et on a pris bcp de plaisir. On a tenu la dragée haute à deux grands bateaux... On a mis 4h29 pour faire le parcours mais au rating on a regagné des places. Au final que du bonheur. .

Je pense que le vainqueur est le bateau qui m'a grillé la prio au départ.????
A samedi

08 sept. 2014
0

Je ne savais même pas qu'il y avait un temps limite. Pas vu dans les instructions.
On était juste derrière un hanse. C'est vraiment nôtre temps. On est content de ne pas avoir abandonné après le reste. Même cette figure de style au départ ou nôtre place final c'est secondaire.
Tu as semblé avoir des difficultés avec ton spi?
A samedi avec plus de vent j'espère. Je serai encore derrière mais c'est pas le plus important. ..

08 sept. 2014
0

Passer le spi entre la bôme et la bordure de GV!!!!humm
ca peut pas m'arriver à moi!!!!

pas parce que je suis trop fort mais parce que ma bordure de gv n'est pas libre.

Belle figure de style

08 sept. 2014
0

"La pénalité peut se faire pendant la course..." pas seulement pendant mais "dès que possible" . Ceux qui font leur 360° ou 720° 1 h après l'infraction quand cela les arrange n'en ont pas le droit.

08 sept. 2014
0

D'accord avec Maximus et petit conseil tactique si tu as un petit bateau évite de partir sous le vent des + gros car même si tu es prioritaire ils vont t’embêter un max

08 sept. 2014
2

Ils peuvent venir m'embêter. Je ne vais quand même pas partir derrière tout le monde. Le départ c' est souvent le seul moment où je peux être à la bagarre. Et j'adore ça. Maintenant le chiffon rouge sera prêt.
Merci pour les conseils

08 sept. 2014
0

Oui mais s'ils te coupent le vent tu vas pas te bagarrer longtemps ;-) ;-)

08 sept. 2014
0

les gros embêtent forcément les petits, qu'ils les passent au vent ou sous le vent.
il faut trouver du vent frais le plus vite possible, sortir de la flotte. partir au bateau et renvoyer pour naviguer tranquillement dans du vent stable.

08 sept. 2014
0

Entièrement d'accord, il faut rapidement trouver du vent frais

08 sept. 2014
0

Si il coupe la ligne trop tôt sans te gêner il est juste obliger de repasser la ligne

08 sept. 201408 sept. 2014
1

Cette régate était vraiment compliquée car il y avait rien comme vent et par gâter le tout, du courant dans le nez.. J'ai bien cru qu'il n'allaient pas donner le départ... avec notre coque sale et nos voiles IRC, on est resté englué ;+) Certains bateaux on laissé le moteur allumé lors du passage de la ligne et cela a été utile pour éviter du gelcoat abimé..

Faut dire qu'il y avait deux courses en une, la Ladies Race et la HCup. Pour la Ladies, l'obligation était d'avoir une femme à la barre, si certaines ont une détermination qui fait presque peur, d'autres sont plus influençables ;+)

Bon il faisait beau alors on a fait un atelier noeuds.. ;+) on reprendra tout à zero la semaine prochaine ;+)

08 sept. 201408 sept. 2014
0

Bonjour, nous faisons les régates à Lorient. Le bateau t'oblige à lofer peut être dans son droit. C'est la course! Voir le point suivant: la distance de sécurité soit mois d'1 mètre entre les bateaux, doit être respectée car chaque skipper est responsable de sa manœuvre et ne doit pas mettre en danger l'autre bateau. Exemple: un bateau parfaitement dans son droit voit que l'autre ne vire pas pour le laisser passer et force cependant le passage : il est aussi responsable que l'autre sur ce point uniquement. La responsabilité des organisateurs peuvent être mis en cause aussi de pas vouloir annuler le régate...mais attention de rentrer dans une procédure excessive! Voir avec la FFV fédération française de voile qui pourra d'aider sur ce point. Capella

08 sept. 2014
0

On' en est pas là. ....on est entre amis et gentlemen.. c'était juste pour savoir. Bien sur que la sécurité des personnes d'abord et des bateaux ensuite est la priorité absolue...merci du conseil.
Pour info le club est belge. Il ne s'agit pas d'une course officielle

08 sept. 2014
1

La régate c'est la guerre, pas de pitié, amis et gentlemans c'est au bar, après. J’ai choisi mon camps maintenant je fais de la croisière. :-)

08 sept. 2014
2

FAUX: "la distance de sécurité soit mois d'1 mètre entre les bateaux, doit être respectée..." Il n'y aucune obligation de distance. Un cm est suffisant.

08 sept. 2014
3

Sur une ligne de départ, et avant le coup de canon, tu peux lofer (et donc faire lofer ton adversaire au vent) jusqu'au bout au vent. Tu peux m^me le coincer sur le bateau comité car il ne peux pas réclamer de l'eau. Après le coup de canon, tu dois faire une route normale. Attention néanmoins, si tu arrives par dessous un bateau qui est lui immobilisé sur la ligne de départ ou qui va moins vite que toi, tu es bateau rattrapant et tu n'es pas prioritaire.

14 mai 2019
0

C'est pourtant ce qu'on m'a fait sur un départ.
Nous étions tribord sur la ligne avec une place de bateau entre nous et le comité, autant dire que nous étions bien mis.
Top départ, la ligne est a deux mètres et tout d'un coup, un furieux de 12m(j'en faisais 8,90) me réclame de l'eau avec forces gestes et engueulade, il arrivait pleine balle a deux longueurs de nous et lui aussi tribord...mon barreur a abattu sans gêner de trop notre bâbord pour laisser passer le furieux.(j'aurais pas du)
Je n’était pas avec un équipage aguerri a la régate ni au départ sinon, j'aurais lofé grave et il se prenait le bateau comité.
J'ai failli lui lancer un fameux"mais, dis donc, je suis pas en course moi!" et oui, avant la ligne, t'es pas en course(question?).
Pas eu le temps, après la ligne, nous étions dixième...
Nous n'avons pas réclamé dans le doute sur les règles.
J'suis même pas aller m'expliquer avec lui et pourtant, c'est pas l'envie qui m'en manquait.
:reflechi:

08 sept. 2014
0

oué pas de règle 18 sur le départ, par contre il y a toujours la 16 ou 16.X chai plus on peut loffer mais pas trop brusquement et on ne doit pas virer.

08 sept. 2014
0

Oui la pénalité doit se faire aussi tot que possible, mais le règlement dit aussi qu'elle doit se faire sans géner les autres concurrents, par conséquent le moment pour décider d'exécuter la pénalité est laissé à l'appréciation du responsable de bord.

08 sept. 2014
1

A propos de la pénalité, ce que tu dis est vrai (sauf en match racing).
Par contre elle veut dire que lorsque tu es dans un paquet, tu as le tems de te dégager du paquet. et se dégager du paquet ne veut pas dire continuer sa course... Il faut faire un bord pour se dégager le plus vite possible, puis envoyer son ou ses tours dès qu'il y a un trou.

08 sept. 2014
0

Distance moins d'1 mètre, en effet pas sur la ligne, merci de préciser car c'est plus en navigation. mais à 1 cm, tu risques une réclamation si plusieurs éléments se rajoutent! Cependant, j'avais, il faut que je le retrouve, un jugement pénalisant un concurrent sur ce principe. c'est souvent un ensemble de point qui est jugé sauf faute flagrante.

08 sept. 2014
1

J'ai un très mauvais souvenir de régate. On vient de partir tribord amure, avec un bateau à mon vent, un bateau dans mon tableau.
Arrivent les babordais. Un en particulier qui est aligné sur mes cadènes; je suis pile dans son collimateur. Il a lui-même un bateau à son vent, et un sous son vent... Il me voit, je le vois (et je lui gueule dessus) . Quand je réalise qu'il a décidé de me "kamikazer", je loffe jusqu'à frôler le bateau à mon vent qui ne se pousse pas plus vite que cela, mais c'est trop tard, l'animal me cueille en plein milieu du flotteur sous le vent. Fin de la manche.

Ce que j'en ai tiré comme conclusion :
Le bateau à mon vent n'a pas vu ce qui se préparait. Il a donc répondu à mon lof mollement, et n'a en aucun cas compris que j'étais décidé à loffer en grand.
Le bâbordais m'a choisi comme cible car plutôt que d'aller se friter au bateau à son vent, il a pensé que j'allais me démerder pour l'éviter (il a prétexté ensuite un problème de barre mais il a poursuivi la régate comme si de rien était).
Donc au final, j'étais le seul à avoir la vision d'ensemble mais je n'ai pas assez anticipé le risque; sans doute parce que j'étais prioritaire et que j'ai trop attendu.
J'aurais sans doute pu tout choquer et ainsi loffer suffisamment pour que le choc soit tangentiel, sauf que j'étais chassé à 50cm de mes tableaux arrière!

Les enseignements : je privilégie avant tout la sécurité; c'est mon bateau et j'y tiens. Donc je prends de la marge et j'évites plutôt que forcer le passage bien que prioritaire. Et tant pis pour qq places perdues!

08 sept. 2014
3

Tribal: Tu décris une situation classique... La solution: embauche un tacticien à temps plein. :-D

09 sept. 2014
0

très bonne idée! Sauf que l'équipage étant réduit, le tacticien est le navigateur et le n°1 en même temps; ça fait beaucoup à la fois.
Et puis ce sont des bateaux très rapides, donc les décisions doivent se prendre en un fraction de pas grand chose; tu crois que tu saurais?

:-p

08 sept. 2014
1

sur un départ, un bateau qui s'intercale au vent prend des risques... mais parfois la loi du plus fort, enfin du plus gros l'emporte !!! bien dommage que sous ce prétexte, les plus gros ne respectent pas les règles. un lien sympa et animé : game.finckh.net[...]exf.htm

09 sept. 2014
0

Très bien le lien

0

J550S.. je dirais plutôt: la loi du plus bruyant... parce que qu'est-ce que ça peut g....er sur la ligne de départ ! et cela marche ! ... en plus en Belgique c'est dans les deux langues mais on est tous bilingues dans ces situations là... ;+) .. Régates de club, bon enfant ? .... sans doute mais alors plutôt des sales gosses ;+)

Heureusement, il y a la bière qui adouci les moeurs après la régate...

08 sept. 2014
0

Comment dis-tu tribord et de l'eau en flamand ?

1

Tribord c'est Stuurboord en VL, mais cela devient souvent "tribooorrrrrrrrd !" vu que les méchants, c'est connu, ce sont les francophones ;+) mais cela tu le sais vu que tu es sur NP ;+)

J'ai de temps en temps un équipage mixte et dans ce cas, c'est plutôt le terme "fender" (défense) qui me vient à l'esprit avec des "Alleï Jongens !" ;+)

09 sept. 2014
0

Vu sur une regate un bateau babord crier très fort " tribord" et le bateau qui etait tribord s' est écarté alors qu'il etai prioritaire

09 sept. 2014
0

Lors des Voiles de St Tropez, j'ai observé aussi le propriétaire et barreur italien d'un classique bien connu" E.......A" , 22 m, qui arrivait tribord amure à la bouée de St Raphael se dérouter pour passer derrière Thendara.
A ma question Pourquoi? Réponse: Il est plus gros...

09 sept. 2014
0

Idem pour moi; en arrivant à la bouée sous le vent, j'ai réclamé de l'eau, ou plutôt j'ai gueulé comme un âne. Sauf que j'étais babord et celui que je rattrapais était tribord...

09 sept. 2014
0

j' ai vu une très belle video de régate de gros cata sur internet (je ne l' ai pas retrouvée) mais une dizaine de bateau sur la ligne de départ un concurrent décide de partir lancé coté bateau comité, manœuvre risquée et gros comme une maison, le concurrent le plus prés ferme la porte et le cata a pleine vitesse rentre.... dans le bateau comité, pourtant c' etait des pros

09 sept. 2014
1

Peut être fais-tu allusion à une régate d'AC45? Le + drôle dans l'histoire, c'est que le bateau qui ferme la porte (puisque nous sommes au bateau comité, c'est tout à fait autorisé) et celui qui choisit l'affrontement avec le bateau comité sont dans la même team :-p

09 sept. 2014
0

La règle sur la priorité à la bouée sous le vent a fait l'objet de quelques "revirements" au fil du temps.
Quand j'étais petit l'engagement primait sur le tribord.
De mémoire il fut un temps où le tribord primait, mais je crois que c'est à nouveau l'engagement qui prime. Viking35 tu confirmes ou je dis une grosse c....... ?

Par contre c'est normal de laisser passer Thendara devant. ;-)

Enfin il ne faut pas oublier certains fondamentaux :
- naviguer en bon marin, ce qui veut aussi dire anticiper sur les situations et les prévenir (on ne gueule pas 'PAS D'EAU !!!" une fois sur la bouée lorsque les bateaux se touchent, mais on informe avant l'autre bateau qu'il n'y aura pas d'eau...)
- éviter les contacts, ce qui veut dire aussi laisser le temps et la place au bateau non prioritaire de s'écarter...

09 sept. 2014
0

@ First Class 12 : pas forcément ! quand tu "gueules "pas d'eau au comité et qu'un J120 force le passage, le Jouët 550 ne pèse pas lourd ... et que le propriétaire (du Jouët) t'implore, de son regard de coker, de ne pas fermer la porte et prie en même temps pour que ça ne touche pas. Ca n'a pas touché...

1

Bon, on a maintenant fait la partie "politiquement correcte" avec beaucoup d'empathie pour les plus petits bateaux, mais bon, on le sais tous.."quand les bateaux de 40 pieds font certaines choses, les bateaux de moins de 30 pieds les laissent faire" ;+)

09 sept. 2014
0

Un J120 qui force le passage.... ça me rappele qqch....

09 sept. 2014
0

Les coques vertes ne sont elles pas prioritaires sur les roses?
Il y a eu aussi le cas d'un 8m J qui a usé de sa priorité contre Mariette ( 40 m) : un mort.

09 sept. 2014
0

Il y a aussi l'histoire (peu connue) d'un 8m J en Allemagne qui filait tribord amure rejoindre la zone de course et d'un 420 qui naviguait babord et n'avait pas vu le 8m J. Arrêt buffet pour le 420 avec projection de l'équipier au trapèze dans le génois du 8m J et tout s'est bien terminé mais il s'en est fallu de peu que les deux jeunes se fasse écraser par l'étrave du 8m J

09 sept. 2014
0

@Viking35, je connaissais pas cette règle.... Il nous avait indiqué qu'on avait rien à faire avec un petit bateau au milieu des grands.... et je lui ai répondu que je ne connaissais pas cette règle, et que ce n'était pas moi qui faisait les groupes...
Pour info, on était sur un départ, à gauche de la ligne et il est arrivé babord à donf sur nous.... j'ai réussi à l'éviter en me collant à celui au vent qui me gueuler aussi dessus...plus mon numéro 1 qui me faisait des signes d'abattre et de loffer en même temps...:lavache:, ce jour là c'est passé à moins de 10cm de chaque côté...
Résultat des courses, aucun contact, et c'est ça le principal pour moi, par contre, nous n'avions plus de vitesse, et nous avons été obligés de faire un 360° pour franchir la ligne, cette petite manoeuvre s'est passée juste devant le jury, qui n'a même pas bronché.... (sachant qu'ils avaient soit disant réclamé contre des concurrents) vive le "localisme" :policier:

09 sept. 2014
0

Plutôt un J120 de Bretagne.....
J'espère venir avec un copain sur son SF3200...
MagicM.... et toi y serez ?

09 sept. 201416 juin 2020
0

Dans tous les cas prioritaire ou pas il est souvent préférable d'éviter le contact surtout quand on est le petit de l'histoire.

09 sept. 2014
0

Même si çà se passe sous le bateau comité, il faudra protester dans les règles pour qu'ils se penchent sur la question. Me semble-t-il.

0

tiens Chirdent59, étais tu au départ de la HCup samedi ? Je pense avaoir vu un sangria coque blanche rentrer mais je n'en suis pas sûr..

14 sept. 201416 juin 2020
0

Oui cela doit être moi
j'en ai un peu bavé dans cette houle. Les manœuvres en solo, surtout les empannages ont donné quelques figures de style, mais j'ai tenu bon, j'ai adoré.
au départ je suis arrivé bâbord amure sur la bouée orange
j'ai donc un peu slalomé mais au final j'étais plutôt content.
le passage de la bouée rouge au vent a été rock'n roll et j'ai perdu bcp de temps. Ensuite vent arrière plutôt sympa même si le sangria est un peu rouleur à cette allure.
au final j'ai mis 3h54. mais bon je me suis amusé tout en cherchant à mieux gérer mes manœuvres en solo dans la brise.
Il faut que j'optimise un peu le bateau pour pouvoir mieux remonter au vent. La Gv a un peu vécu et ce foutu hors-bord qui ne se remonte pas. Et surtout apprendre et s'entrainer encore et encore .
Sauf imprévu je serais de nouveau sur la ligne dimanche....
et toi comment c'est passé cette régate?
je te mets ma trombinette pour que tu puisse me reconnaître
:lavache:

14 mai 2019
0

Sur la ligne de départ on peut lofer un autre concurrent jusqu’au bout au vent c’est autorisé. Par contre un bateau tribord au vent n’est pas prioritaire sur les bateaux tribord sous le vent. Par conséquent impossible Pour lui de demander de l’eau. C’est à lui de maîtriser sa trajectoire. On peut d’ailleurs lui bloquer le passage et lui faire mordre la ligne. En général on s’arrange pour éviter la casse, il n’empêche que l’on peut réclamer .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (106)

L'eau de l'Aude là

mars 2021