Primer Epoxy...

Bonjour à Tous,

Nouveau voilier, mon importateur me déconseille l'option chantier "primer époxy" au catalogue options cependant, sous prétexte que les gel -coats modernes employés par nos constructeurs suffisent amplement pour constituer une barrière efficace contre l'osmose.

L'antifouling suffirait pour une dizaine d'années, et l'envisager alors ! En tenant compte bien entendu du carénage annuel régulier.

De gros constructeurs l'appliquent départ chantier pourtant !

Vos avis ?

L'équipage
15 juil. 2013
15 juil. 2013
0

L'antifouling n'a jamais empêché l'osmose, c'est poreux et soluble dans l'eau, donc au plan protection la question se pose.
Pour ce qui est de l'opportunité du traitement osmose avant mise à l'eau, ça dépendra plutôt de ce qui est écrit en tout petit dans les conditions générales de vente et de garantie (genre option quasi obligatoire, qui peut faire partie de la différence de prix avec une construction similaire d'un chantier concurrent ou c'est inclus dans le prix).
Ca peut aussi dépendre des conditions de garanties de l'assurance responsabilité industrielle du constructeur.
Mais c'est un avis pas une science. :tesur:

15 juil. 2013
0

Merci bikeel pour ton avis.
L'importateur soulevait la qualité des gel-coats modernes comme barrière suffisamment efficace pour une dizaine d'années.
A son sens, le traitement époxy devait être considéré ultérieurement.

Bon, mais j'estimais que cela devait se faire dès le départ.
J'enregistre tes petites remarques bien-à-propos.
Merci, et bon été.

15 juil. 2013
0

l'argument de l'importateur est stupide...

15 juil. 201315 juil. 2013
0

Salut,

Certe les gel-coat modernes sont "meilleurs" du point de vue résistance à l'osmose au ceux des années 80, mais "être tranquile 10ans" à l'échelle de vie d'un bateau c'est un peucourt-terme comme vision non ?

Si un primer te permet d'éviter de traiter contre l'osmose avant 20ans ou plus... pkoi s'en priver ?

Je trouve aussi ce conseil étrange... surtout venant d'un "pro".

tchou.

15 juil. 2013
0

il faut mettre un primer epoxy c est une super precaution
le gc peut etre expetionnel ca reste du polyester et c est poreux
ton vendeur est peut etre un bon vendeur mais c est sur c est pas un technicien du composite !!!!
rien ne peut justifier ce type de conseil sauf une vague idee financiere
il faut imperativement mettre un primer epoxy et moi meme je dis deux couche de couleur differentes pour etre bien sur de l eppaisseur reguliere
et en plus ca fait une sous couche parfaite pour l adherence de l antifouling
:non: :non: :lavache: :lavache:

15 juil. 2013
0

il faut mettre un primer epoxy c est une super precaution
le gc peut etre expetionnel ca reste du polyester et c est poreux
ton vendeur est peut etre un bon vendeur mais c est sur c est pas un technicien du composite !!!!
rien ne peut justifier ce type de conseil sauf une vague idee financiere
il faut imperativement mettre un primer epoxy et moi meme je dis deux couche de couleur differentes pour etre bien sur de l eppaisseur reguliere
et en plus ca fait une sous couche parfaite pour l adherence de l antifouling
:non: :non: :lavache: :lavache:

15 juil. 2013
0

Si c'est la marque que je pense, le gel-coat est tout à fait au standard actuel.
Par contre, les premières couches de strat sont en vinylesther censé constituer une barrière efficace. Peut-être pas absolue (l'epoxy non plus) mais efficace). D'autres chantiers utilisent une seule résine pour l'ensemble du processus et préconisent un traitement epoxy pour au-dessus.
On verra dans 15 ans qui avait raison.
Certains poussent même jusqu'à proposer des coques 100 % epoxy (= cher).
Perso, je n'ai pas traité.

15 juil. 2013
0

oui mais de toute facon il faut lutter contre l eau qui rentre dans la strat car 10 ans apres il faut alors faire secher la coque et la si le gc est mieux que ce qu on trouvait il y a 20 ans l eau rentrera pas trop vite mais aussi sortira pas vite non plus et mettre de l epoxy sur une strat humidifiee interieur
c est tout ce qui faut pas
donc dans tout les cas resine vinylester ou pas il faut mettre un primer epoxy
quand c est neuf tu evitera toute entre d eau
pourquoi jouer avec ca
le jeu n en vaut pas la chandelle
ceinture et bretellle c est mieux que rien !!!!
non ?

15 juil. 2013
0

ct,
Bien d'accord avec toi sur le principe de faire ce genre de traitement à l'origine, coque complètement sèche.
Si on le fait après, ce n'est que dans le cadre d'un traitement curatif avec un vrai pelage - séchage de plusieurs mois. Le faire sur une coque qui n'aurait pas été complètement séchée est un non sens.

La question est : faut-il faire un traitement epoxy au départ ? ou plutôt : le traitement allonge-t-il la vie du bateau sans osmose ?
Là, je suis plus septique sur une coque vinylesther mais j'ai peut-être tort.
Sur une coque epoxy, la question ne se pose pas.

Les bateaux "d'il y a 30 ans, de l'époque où on savait construire parce c'était mieux avant" tenaient déjà 15 - 20 ans avant d'être atteints et ce sans le moindre traitement.

Avec les progrès des résines et gel-coat actuels, ça doit faire un peu (ou beaucoup) plus.
La surcouche d'epoxy constituera une barrière supplémentaire ... mais dans les deux sens. L'eau qui arrivera à passer et qui sera emprisonnée ne ressortira jamais sans un bon pelage.

Enfin, le traitement représente souvent pas loin de 10 % du coût actuel du traitement curatif. Le choix se pose donc entre payer 10 % du traitement à coup sûr et tout de suite ou naviguer en sachant que PEUT-ETRE dans 15 - 20 - 25 ans, il faudra faire un curatif dont le coût actuel représente 10 X le prix du traitement préventif par un professionnel.

15 juil. 2013
0

Bjr

L'option "primaire epoxy" est généralement facturée "hors de prix" par un chantier (tout comme l'option "antifouling")
AMHA, c'est pourtant un "plus" d'avoir sa coque ainsi traitée
Et pourquoi pas "se réserver un petit creneau" à la réception du bateau, pour se faire soi-même cette préparation ? (déglaçage + application des nombreuses couches de primaire)
1- ça reviendrait env 30% du prix de l'option...
2- ça aurait l'avantage du primaire "coque sèche" et avant tout autre applications
3- ça met dans le bain d'entrée, et permet de s'approprier le bateau (sauf à être très riche, tôt ou tard faudra s'y mettre...)
4- ça sera au moins aussi bien fait qu'un pro, qui, dans le cadre d'une prépa chantier, se contente souvent d'une à 2 couches, alors qu'il en faut 4 ou 5...

Frédéric

15 juil. 2013
0

Bonjour,
Tout dépend du programme de navigation et de l'utilisation de son bateau.
Une coque polyester stockée à l'air libre sur terre plein au moins 4 mois par an élimine pratiquement à 100% tout risque d'osmose.
Ce qui est sur, faire un traitement préventif ou curatif sur une coque dont on n'est pas sure qu'elle soit parfaitement sèche, c'est jeter de l'argent par les fenêtres (les hublots :-) )voir pire car l'humiditée restera emprisonnée dans le stratifié.

15 juil. 2013
0

tu as peut etre interet a le faire (ou faire faire) apres reception du bateau pour t assurer que le gel coat est ponce avant la pose de l epoxy

15 juil. 2013
0

Pour info, en général en peinture industrielle les primers servent à garnir les surfaces irrégulières, à boucher les porosités, ils sont poncables pour avoir des surfaces lisses, aident à la résistance aux petits impact car c'est eux qui sautent avec l’énergie et non le support qui encaisse tout.. En nautisme je pense que la porosité gel coat doit sûrement être un risque alors un primer epoxy en dessous de l'AF pourquoi pas si l'ensemble à bien été conçu de manière compatible, et en respectant bien les conditions d'appli, épaisseurs, séchage et (ratio de mélange si système à 2 composants)...

16 juil. 2013
0

Bonjour à Tous,

A vous lire certains ne profitent pas encore de ce bel été (sourires), cependant merci pour vos avis divers.

Si on parle "finances", dans ce cas précis pour un 9.50 m, le supplément protection Epoxy est de 843 € hors TVA préalable au poste antifouling/préparation carène qui se chiffre à 844 €.

Comme justement souligné plus haut... la question est de traiter la coque dès le départ ou pas ?
L'investissement n'est pas énorme.

A vous lire,
Philippe.

16 juil. 2013
0

c'est toujours mieux AVANT qu'APRES....
pour avoir acheté un bateau de 12m, et l'avoir entièrement mis a nu pour appliquer le traitement epoxy PUIS l'antifouling, si j'avais eu le choix de le faire avant, ç'eut été cool ! (et une sacré corvée en moins !)
frederic

16 juil. 2013
0

Un primer epoxy à 850 € n'est pas et ne sera jamais un ralentisseur d'osmose , il s'agit d'un apprêt époxy comme dit plus haut , et il laissera passer l'eau et donc ne ralentira qu'à peine la pression osmotique . En conséquence , l'importateur à raison , inutile , et si tu veux avoir une coque protégée , il vaut mieux avant mise à l'eau , un vrai traitement anti osmose avec des époxy sans solvant ( VC Tar etc .... ) qui eux seront étanches , ce qui est le plus important .
Pour les gelcoat modernes , ils sont en isophtalique , réputés plus résistant que les orthophtaliques , et l'accident Béneteau des années 80 n'était dû qu'à un changement du diluant du peroxyde de catalyse par la " Chalonnaise des peroxydes " , depuis , la qualité des stratifiés a fait qq progrés non ?

16 juil. 2013
0

@safioran
le VC Tar n'est pas un epoxy sans solvant, et ralentir une pression ne veut rien dire.
De nos jour et sachant ce que l'on sait ilfaut une protection epoxy sur toutes les coques.

16 juil. 2013
0

il n y a aucune interrogation a avoir
l epoxy en deux couche est etanche et surtout si on change de couleur entre les deux couches car pas de manque !!!
le polyester n est pas etanche donc en y applicant deux primer couche de primer epoxy vous aurez une coque etanche qui tout pendant qu elle serat etanche ne permettera pas a l eau de penetrer dans le polyester donc vous n aurez aucun risque d osmose tout pendant que vous n aurez pas penetration d eau possible
apres il est possible de le faire tout seul et la facture pourrat etre beaucoup moins importante de l ordre de 300 euro max de produit et vous serez sur de sa bonne pose
pourquoi risquer
une apres midi et tranquille pour au moins 15 ans !!!!!

17 juil. 2013
0

Bonjour , je vois que les idées toutes faites ont la vie dures .
Je réitère : le VC Tar est un époxy sans solvant (même s'il est modifié par un autre polymère , en l’occurrence une résine phénolique , son intérêt étant de ne pas contenir de pigments , comme un vernis ) .
Un primer ou primaire , est pigmenté avec un ratio pigment / résine insuffisant pour assurer une étanchéité .
Les "traitements anti osmose " sont des barrières étanches , époxy 2 composants , qui sont inertes à l'hydrolyse comme les polyesters .

17 juil. 2013
0

Bonjour saforian, et merci pour cette approche plus "actuelle" à mon sens également.

Mais aurais-tu un avis tranché ? en quelque sorte un cahier des charges à soumettre ?

Je rappelle, le voilier est neuf, livré à l'importateur qui le préparera.

A te lire,
Philippe.

17 juil. 2013
0

Ignorant la marque , mais sur la base de l’expérience professionnelle que j'ai , je dirais que :
Sur un bateau neuf , de croisière , l'application d'un primaire époxy 2 composants , pigmenté (gris , ou de tt autre couleur ) n'aura pour effet que de renforcer l'adhérence des antifouling sur le gelcoat neuf qui dégorge toujours un peu ses agents démoulants , mais n'aura aucun effet sur la protection contre l'osmose .Une couche de primaire au caoutchouc chloré aura les mêmes effets , certains pro mettant systématiquement une première couche d'antifouling matrice dure puis une matrice érodable .
Une première préparation sérieuse consisterait à traiter la coque avec du VC Tar ou un traitement anti osmose ( Sicomin , Epiphanes ) et finir avec un antifouling , et là , la coque sera protégée pour 15 années à peu prés ..

17 juil. 2013
0

Merci safioran,

pour ton avis très objectif.
A te lire, et si le congé approche, bonnes nav's.
J'ai noté tes trois dernières lignes.

17 juil. 2013
0

Bonsoir , nous sommes à Skopelos en Grèce , avec un petit coup de vent , des changements d'équipiers d'ou mes réponses rapides, mais toujours à la disposition des amis navigateurs :alavotre:

Bon , c'est l'heure sacrée de l'ouzo sous un soleil retrouvé :alavotre: :alavotre:

17 juil. 2013
0

le gelshield 200 est pigmente, est ce que c est quand meme une bonne protection anti osmose ?

18 juil. 201316 juin 2020
0

Je ( c'est personnel comme appréciation ) ne le considérerais pas comme la meilleure barrière anti osmose . La lecture attentive des FT (ci jointes ) indique que :
Le Gelshield est un "primaire époxy " offrant une bonne protection anti osmose sous minimum 5 couches et 250 µ , sa densité est de 1,4 et ses COV sont de 458 g/l pour un extrait sec de 45 % , donc il est mat , et ne fait pas barrière absolu à l'eau de mer , il ralentira l'attaque du polyester .
A contrario , le VC Tar , est un vernis semi brillant , Densité 1,18 , pour un extrait sec de 61 % et des COV de 339 g/l , c'est donc un produit plus étanche et plus performant comme barrière à l'eau de mer . IL sera plus difficile d'application , mais sa protection sera nettement plus performante dans le temps .


18 juil. 2013
0

Merci safioran pour la fiche du VC Tar.

Bonne croisière.

18 juil. 2013
0

Safioran, bien lu la notice communiquée.

Ce traitement VC Tar effectué, passons à l'antifouling classique.
Pour compléter mon "cahier des charges", que proposes-tu ?

Croisières tranquilles à deux uniquement (58-61 ans).
A te lire attentivement.

Philippe.

18 juil. 2013
0

Cette année , j'ai observé mon antifouling aprés 9 mois d'inactivité , et , trés intéressant , j'ai noté des proliférations assez importante , d'algues et autres concrétions . Habituellement , je passe des antifouling érodables ( International Micron 25 , ou Castellano Triton ) produits dont j'ai l'expèrience depuis de nombreuses années . J'en ai conclu que :
Si on utilise régulièrement le bateau , un érodable de bonne qualité donnera de bons résultats et évitera l'accumulation de couches difficiles à enlever aprés qq années .
Si le bateau n'est pas utilisé règulièrement , une matrice semi dure ou dure sera plus adaptée car la diffusion du biocide ne sera pas lié à la lexivation (dilution du polymère , cas des érodables ) et donc devrait donner de meilleurs résultats .
Pour mon cas , je vais hiverner à sec (pendant 6 mois ) et je garderais un érodable .
Important : sur le traitement époxy ( VC Tar ) l'application d'une couche soignée de matrice dure est une bonne suggestion (lue plus haut ) car elle donne une bonne adhérence aux couches suivantes et servira de repère lors des nettoyage et autres ponçages d'entretien !

Bon courage et à bientôt

Philippe

19 juil. 2013
0

C'est sur les fiches, mais mieux vaut le rappeler :
Sauf si on applique un antifouling qui peut accrocher 'chimiquement' il faut absolument déglacer le VC-Tar avant d'appliquer l'antifouling.
Le VC-Tar est naturellement lisse et brillant.
Pb : il faut plusieurs jours après le durcissement pour qu'il soit ponçable à sec sans effet gomme et encrassage du patin.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (157)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021